Réveil en Form' - UNamur - HAST - ALice BARDIAUX

174 vues

Publié le

Réveil en Form'
Hybridation entre Arts et Technologies
25 juin 2015
Alice BARDIAUX - UNamur

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
174
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
30
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • À l’origine de ce projet se trouve une demande de la bibliothèque Moretus Plantin à Namur et de sa restauratrice – Catherine Charles – et sa conservatrice – Céline Van Hoorebeeck – concernant la restauration des reliures en parchemin des livres de la réserve précieuse.
    QUESTION : comment la restauration des parchemins a évolué à travers les âges et quels sont les impacts des techniques et des produits utilisés sur la conservation/la détérioration du matériau? Derrière cette question, une volonté : optimiser la conservation et la restauration des livres anciens en parchemin.
    Nécessité de connaître l’histoire du parchemin – depuis son élaboration jusqu’à sa conservation aujourd’hui en passant par toutes les étapes de restauration subies – pour savoir comment préserver les livres qui nous sont parvenus à travers les siècles > utiliser les meilleures techniques et les meilleurs produits pour restaurer les livres en parchemin, en toute connaissance de cause (càd des conséquences de chaque technique/produit sur le long terme) = OBJET du projet PERGAMENUM 21

    Pergamenum 21 :
    Pergamenum = « de Pergame » > introduction du parchemin par le roi de Pergame au II s. ACN suite à l’interdiction de l’exportation du papyrus par les Égyptiens qui craignaient que la bibliothèque de Pergame surpasse celle d’Alexandrie  Pergamena = peau de Pergame  utilisation des peaux pour écrire existait déjà avant le II s. ACN mais perfectionnement de la technique au sein de la bibliothèque de Pergame en Asie Mineure
    21 : étude du parchemin depuis l’origine jusqu’au 21e siècle
  • Afin d’optimiser la conservation et la restauration des parchemins, il est nécessaire de répondre à la question de l’origine des parchemins, leur constitution et les différentes étapes de restauration par lesquelles ils sont passés : à cette fin, une approche transdisciplinaire est incontournable. Dans le cadre du projet Pergamenum 21, des équipes de chercheurs issus de 4 disciplines différentes se sont réunies afin d’apporter une réponse complète aux restaurateurs :
    Histoire : identifier le contexte de production des parchemins ainsi que sa destination (textes officielles, littératures, communs/courants…) > connaître le statut des parchemins permet de savoir le traitement qu’il leur était réservé (parchemin fin et précieux ou parchemins plus grossiers, résistants), les conditions de conservation de ceux-ci, etc. et donc permet d’évaluer dans quelle mesure ils ont été altérés ou au contraire restauré, préservé à travers les siècles
    Biologie, Chimie, Physique : le matériau parchemin est constitué de peau, matériau naturel. Les compétences des biologistes, chimistes et physiciens permettent de décrire la structure de ce matériau, d’identifier les effets/impacts de différentes techniques et produits de restauration sur ce matériau et d’évaluer/décrire les différentes restaurations successives subies par les parchemins. En se basant sur les connaissances apportées par les historiens sur le parcours des parchemins à travers les âges ainsi que sur leurs propres analyses des parchemins conservés aujourd’hui, les biologistes/chimistes/physiciens peuvent être en mesure de fournir des prescriptions sur les bonnes pratiques à mener pour la restauration des parchemins.
  • Rapidement, des applications ont pu être dégagées dépassant largement le cadre de l’étude des parchemins et la restauration de livres issus de la réserve précieuse.
    Le parchemin est un matériau composé essentiellement de collagène (à plus de 85%). Les applications de ces recherches sur les parchemins sont donc nombreuses et intéressantes pour de nombreux domaines :
    Cosmétique : collagène = matériau entièrement biodégradable et bioactif > prometteur pour développer un matériau cosmétique bon pour l’environnement
    Médecine et pharmacologie : peau artificielle, substitut synthétique pour la peau
    Physique et Chimie : intérêt pour la recherche fondamentale sur les matériaux hiérarchiques comme le collagène
    Restauration : avancées dans la recherche sur les équivalents dermiques et les fibres de collagènes synthétiques offrent de nouvelles perspectives pour la restauration de parchemins anciens dégradés = identifier les paramètres critiques qui influencent la dégradation des parchemins permet de formuler des recommandations pour améliorer la conservation et la restauration
  • UNamur - Alice
  • Réveil en Form' - UNamur - HAST - ALice BARDIAUX

    1. 1. Comment optimiser la restauration de livres anciens en parchemin? une approche transdisciplinaire (Pergamenum 21)
    2. 2. Pergamenum 21 : le besoin initial  enjeux de conservation  aspects historiques  étude du matériau les origines bibliothèque Moretus Plantin : restauration de parchemins anciens (réserve précieuse)
    3. 3. de l’importance d’une approche transdisciplinaire étude transdisciplinaire - compétences universitaires multiples histoire chimie biologie physique conservation restauration Pergamenum 21 : la réponse http://www.pergamenum21.eu/
    4. 4. vers de nouveaux champs d’application du parchemin des livres anciens aux peaux artificielles et leurs applications… Pergamenum 21 : résultats et perspectives

    ×