Georges LOTIGIER– Vade Retro Technology
Le Graymail Management
La tendance s’affirme
Présenté par Clic et Site
CONFERENCE
...
Graymail Management – Georges LOTIGIER
Qu’est ce que le Graymail ?
Constat marché
Les solutions appliquées
Les recommandat...
Graymail Management – Georges LOTIGIER
Qu’est-ce que le Graymail ?
Email Marketing
Newsletter
Email Réseau Social
Un Graym...
Graymail Management – Georges LOTIGIER
Constat marché
“L’email est le seul outil de communication à la
fois libre, indépen...
Graymail Management – Georges LOTIGIER
Constat marché
Gartner®
Des utilisateurs sont
insatisfaits de l’antispam
82%
VadeRe...
Graymail Management – Georges LOTIGIER
Les solutions appliquées
Classification Désinscription Réputation
Graymail Management – Georges LOTIGIER
Les solutions appliquées – Focus classification
Classification dans des dossiers
IM...
Graymail Management – Georges LOTIGIER
Les solutions appliquées – Focus désinscription
Blacklist
Mailto
+
1 step webpage
W...
Graymail Management – Georges LOTIGIER
Les solutions appliquées – Focus désinscription
Blacklist
Mailto
+
1 step webpage
W...
Graymail Management – Georges LOTIGIER
Les solutions appliquées – Focus réputation
IP Domaine Schéma
+ -
Efficacité spams ...
Graymail Management – Georges LOTIGIER
Retour d’expérience
Graymail Management – Georges LOTIGIER
Les recommandations pour les ESP
Politique de modération de vos clients
Contrôle de...
Merci de votre attention !
Présenté par Clic et Site
Contact :
Georges LOTIGIER
Vade Retro Technology
georges.lotigier@vad...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

EMDay 2015 - Le graymail management : la tendance s'affirme

1 155 vues

Publié le

Présenté par Vade Retro

"Les Graymails, ce sont les emails reçus qui sont légitimes mais ne sont pas prioritaires, comme c’est le cas des emails marketing, les news letters et les notifications de réseaux sociaux. Les emails prioritaires sont ceux attendus par l’utilisateur : emails interpersonnels et emails transactionnels. Classifier le GrayMail devient une nécessité : 82 % des usagers pensent que leur antispam est mauvais parce qu’ils considèrent que le GrayMail est du spam, même lorsqu’ils s’y sont inscrits.Leur inbox est envahie de 84% de Graymail, chiffre touhours en croissance. La solution pour les opérateurs et les etreprises est de classifier les emails et de donner ainsi un accès trié à l’Inbox, avec l’inconvénient bien entendu de diminuer la visibilité des emails marketing. Cet affichage classé est avantageusement complété par un outil d’assistance à la désinscription en 1 seul clic, qui facilite et sécurise l’utilisateur tout en lui permettant de gérer son GrayMail.
Dans tous les cas l’écosystème de l’email doit évoluer et se réguler. Vu du coté des annonceurs, la tendance est de viser un ciblage fin plutot qu’un envoi en masse inutile et qui sature les usagers. Vu du coté usager, le Graymail, c’est seulement quand il en a besoin."

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 155
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
655
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Bonjour :D :D :D :D :D
  • Le Graymail est un terme assez récent en réalité. Bcp plus que le Spam, et ce n’est pas la même chose. Nous partons sur de bonnes bases si nous sommes tous en phase sur le fait que le graymail n’est pas du spam. Il peut cependant être considéré comme tel par les utilisateurs s’il n’est pas géré correctement. C’est que je vais matérialiser par un constat marché, à partir là nous verrons les solutions appliquées et finirons pas des recommendations générales mais importantes pour les ESP.
  • Voici une définition du Graymail. Il peut y en avoir beaucoup qui ont des variations légères. L’idée générale est que le Graymail est quelque chose don’t l’utilisateur ne souhaite pas forcément recevoir à l’instant T. L’email est de nature moins prioritaire que ceux répondant à une action directe comme un achat ou à un échange d’humain à humain.
    En dessous des exemples bien connus des principaux types de Graymail que l’utilisateur va recevoir.
  • Le constat marché est sans appel. Il y a un souhait émit par l'utilisateur pour bénéficier d'une meilleure gestion du graymail. Les 3 chiffres sur cet écran le démontrent bien.
    Le premier est issue du dernier Gartner Magic Quadrant. D’après leur étude, 82% des utilisateurs sont insatisfait des antispam, la conclusion du rapport Gartner est que c’est parce que les antispam ne traitent pas assez bien le Graymail. (Encore appelé Bulk pas certains du marché).
    84% de l'Inbox est du graymail. Ce chiffre est identifié à partir de différents proof of concepts mais également en utilisant les clients / utilisateurs Vade Retro. Ce chiffre est mesuré après un antispam. C’est à dire que sur 100 messages, si vous prenez le flux global, 80 sont du spams aujourd’hui, et 16% sont du Graymail. Le chiffre varie bien sûr en fonction du contexte et du marché. Sur les entreprises, nous obversons une moyenne de 51%.
    Le dernier chiffre est une étude des feedback loop. Comme vous le savez, les Feedback Loop permettent de mesurer l’insatisfaction de l’utilisateur car elles correspondent au clic « Spam » sur les messages. 95% de ces clics concernent des mails identifiés comme Graymail.
    Chez Vade Retro, en traitant des milliards d’emails par jour, nous avons bien conscience et avons bien vu, que bloquer le Graymail n’est pas la solution, cela génère des faux positifs. Les utilisateurs VEULENT donc du Graymail, il faut juste repenser l’utilisation qui leur est aujourd’hui proposée. C’est une tendance claire du marché, les exemples autour de nous sont multiples, et c’est d’ailleurs un axe stratégique pour Vade Retro.
  • Le constat marché est sans appel. Il y a un souhait émit par l'utilisateur pour bénéficier d'une meilleure gestion du graymail. Les 3 chiffres sur cet écran le démontrent bien.
    Le premier est issue du dernier Gartner Magic Quadrant. D’après leur étude, 82% des utilisateurs sont insatisfait des antispam, la conclusion du rapport Gartner est que c’est parce que les antispam ne traitent pas assez bien le Graymail. (Encore appelé Bulk pas certains du marché).
    84% de l'Inbox est du graymail. Ce chiffre est identifié à partir de différents proof of concepts mais également en utilisant les clients / utilisateurs Vade Retro. Ce chiffre est mesuré après un antispam. C’est à dire que sur 100 messages, si vous prenez le flux global, 80 sont du spams aujourd’hui, et 16% sont du Graymail. Le chiffre varie bien sûr en fonction du contexte et du marché. Sur les entreprises, nous obversons une moyenne de 51%.
    Le dernier chiffre est une étude des feedback loop. Comme vous le savez, les Feedback Loop permettent de mesurer l’insatisfaction de l’utilisateur car elles correspondent au clic « Spam » sur les messages. 95% de ces clics concernent des mails identifiés comme Graymail.
    Chez Vade Retro, en traitant des milliards d’emails par jour, nous avons bien conscience et avons bien vu, que bloquer le Graymail n’est pas la solution, cela génère des faux positifs. Les utilisateurs VEULENT donc du Graymail, il faut juste repenser l’utilisation qui leur est aujourd’hui proposée. C’est une tendance claire du marché, les exemples autour de nous sont multiples, et c’est d’ailleurs un axe stratégique pour Vade Retro.
  • Mêmes si elles sont multiples, il y a 3 grandes tendances qui se dégagent :Classification, Désinscription et Réputation.
    - Classification. C’est à dire identifier ce qui est moins prioritaire pour l’utilisateur et lui présenter dans une façon plus adaptée à son besoin. Vous connaissez déjà des grands nom qui font cela, Regardez Gmail, Regardez SFR ici en France, Regarder la messagerie Net Courrier aussi l’a fait. Free, Hotmail. Dans un an, nous nous revoyons et la liste sera encore plus longue.
    - Désinscription. Il faut aider l’utilisateur à faire le tri dans son graymail. L’utilisateur est fénéant ou même parfois ignorant qu’il y a des processus de désinscription. Il est même inquiet parfois de valider son adresse plutôt que de réellement se désinscrire d'une newsletter. Des outils permettent de faire une désinscription sécurisée mais efficace. Ils sont de plus en plus déployés.
    - Réputation. Il faut aider les ESP a aider les clients qui n’appliquent pas des pratiques adaptées. Bien sûr cela passe au début par une baisse de délivrabilité afin de préserver la satisfaction utilisateur, mais au final, après avoir identifié et aidé ces clients. L’utilisateur, comme l’ESP et comme l’annonceur y gagnent.
  • Pour faire un focus sur la classification, on voit sur le marché qu’il y a deux écoles principales.
    La première école étant de faire du classement dans les dossiers. C’est ce qu’à fait Free par exemple, c’est ce qu’à fait NetCourrier également. Elle a l’avantage de faire bénéficier de la classification sur tous les devices car celle-ci est transportée par le protocole IMAP. Elle a l’inconvénient pour les ESP et annonceurs principalesment que les messages ne sont plus physiquement délivrés en Inbox. De plus, les utilisateurs qui sont en POP, ne verraient plus du tout les messages classés dans les dossiers supplémentaires car le POP ne récupère que la boîte de réception.
    Une autre tendance se déssine, avancée par Gmail puis Hotmail, il s’agit d’une vue virtuelle. Tous les messages sont dans l’Inbox, mais l’affichage les rend d’une manière différente et propose souvent des classification. L’inconvénient pour l’utilisateur et qu’il doit utiliser le webmail ou l’app mail du fournisseur pour bénéficier de ces fonctionnalités. Ce mode de traitement est très favorisé par les fournisseurs email car un utilisateur sur le webmail est un utilisateur qui rapporte, là ou un utilisateur sur son iPhone utilisant l’application natif, est un utilisateur qui coûte.
  • Concernant les méthodes de désinscription. Sur le marché nous avons observé 3 tendances.
    La première étant la blackliste simple, pure et dure. Le principe est de refuser tous les messages suivant venant du même expéditeur, à partir du moment ou l’utilisateur à demandé à se désinscrire. Les inconvenients sautes aux yeux, ce n’est pas une désinscription réelle, donc on sait que l’adresse peut être promenée ailleurs, le flux continue d’être renvoyée, cela ne permet pas de nettoyer les bases. C’est pas bon pour l’éco système en fait. De plus, il y a un préjudice de user expérience car la réinscription est impossible. Il arrive très souvent que des utilisateurs se désinscrivent de Groupon car ils ont une pratique d’envoi d’emailing assez agressive, mais lorsque l’utilisateur cherche à partir en vacances, il réactive son inscription sur Groupon. Avec la blacklist, ce n’est pas possible.
    Le second moyen, c’est celui appliqué par Gmail, c’est de traiter simplement les désinscription à partir de l’entête « List-Unsubscribe ». Il y a soit un type MAILTO, là ils envoyent automatiquement un email ou alors, c’est une page web, et là ils téléchargent le contenu de la page web. L’inconvénient, est que le success rate pour l’utilisateur n’est pas élevé, nous estimons ~20%. En effet si le scénario de désinscription a une étape, ce qui arrive souvent, comme « cocher une case pour valider », « renseignez l’adresse email pour valider », etc … cela ne fonctionne pas.
    Enfin, le dernier moyen est d’analyse le contenu de la page, analyser les formulaires qui sont à l’intérieur et d’être en mesure de compléter automatiquement la désinscription sans avoir besoin d’une action supplémentaire de l’utilisateur. Nous l’avons développé et breveté chez Vade Retro, et nous avons un succès rate > à 90% ce qui est acceptable pour l’utilisateur. Des entreprises comme NetCourrier, SFR ou même Cisco depuis la semaine dernière, l’utilisent.
    [CLICK]
    Du coup, l’idéal est de combiner cette efficacité de plus de 90% à une blacklist temporaire qui permet d’avoir un effet immédiat pour l’utilisateur car il n’y a pas le délai de prise en compte de la désinscription qui peut être de quelques jours. C’est ce que nous appliquons chez Vade Retro.
  • Concernant les méthodes de désinscription. Sur le marché nous avons observé 3 tendances.
    La première étant la blackliste simple, pure et dure. Le principe est de refuser tous les messages suivant venant du même expéditeur, à partir du moment ou l’utilisateur à demandé à se désinscrire. Les inconvenients sautes aux yeux, ce n’est pas une désinscription réelle, donc on sait que l’adresse peut être promenée ailleurs, le flux continue d’être renvoyée, cela ne permet pas de nettoyer les bases. C’est pas bon pour l’éco système en fait. De plus, il y a un préjudice de user expérience car la réinscription est impossible. Il arrive très souvent que des utilisateurs se désinscrivent de Groupon car ils ont une pratique d’envoi d’emailing assez agressive, mais lorsque l’utilisateur cherche à partir en vacances, il réactive son inscription sur Groupon. Avec la blacklist, ce n’est pas possible.
    Le second moyen, c’est celui appliqué par Gmail, c’est de traiter simplement les désinscription à partir de l’entête « List-Unsubscribe ». Il y a soit un type MAILTO, là ils envoyent automatiquement un email ou alors, c’est une page web, et là ils téléchargent le contenu de la page web. L’inconvénient, est que le success rate pour l’utilisateur n’est pas élevé, nous estimons ~20%. En effet si le scénario de désinscription a une étape, ce qui arrive souvent, comme « cocher une case pour valider », « renseignez l’adresse email pour valider », etc … cela ne fonctionne pas.
    Enfin, le dernier moyen est d’analyse le contenu de la page, analyser les formulaires qui sont à l’intérieur et d’être en mesure de compléter automatiquement la désinscription sans avoir besoin d’une action supplémentaire de l’utilisateur. Nous l’avons développé et breveté chez Vade Retro, et nous avons un succès rate > à 90% ce qui est acceptable pour l’utilisateur. Des entreprises comme NetCourrier, SFR ou même Cisco depuis la semaine dernière, l’utilisent.
    [CLICK]
    Du coup, l’idéal est de combiner cette efficacité de plus de 90% à une blacklist temporaire qui permet d’avoir un effet immédiat pour l’utilisateur car il n’y a pas le délai de prise en compte de la désinscription qui peut être de quelques jours. C’est ce que nous appliquons chez Vade Retro.
  • Concernant la réputation, le principe est toujours le même. Une réputation est un ratio entre le volume d’envoi et les plaintes en tenant en compte les hits sur les honeypots. Biensûr un hit sur un honeypot est jugé très très sévère. Surtout chez Vade Retro ou nous avons tenu à ce que tous les honeypots que nous utilisons soient les notres, nous sommes donc sûrs de leur qualité.
    Il peut y avoir réputation sur l’IP d’origine, sur le domaine ou sur le schéma.
    Chacun a ses avantages et inconvénient.
    IP c’est redoutablement efficace, mais ça manque trop de précision pour qu’une solution soit 100% basée dessus. Il y a manque de précision car on ne sait pas ce qui peut sortir de cette IP, potentiellement des email légitimes, de ce fait, il y a un taux de faux positifs qui peut être dangereux.
    La blacklist domaine est plus souple, elle apporte une meilleure précision, cependant elle n’est pas assez agile pour résister et s’avérer efficace à des attaques polymorphes qui génèrent des domaines automatiquement, etc …
    De ce fait, nous pensons, et c’est ce que nous appliquons chez Vade Retro avec notre analyse heuristique, que la réputation doit être construire sur un ensemble d’élément, un schéma. Un schéma c’est des morceaux de headers, de contenu, des schéma de liens, etc … c’est éléments qui sont définis par notre laboratoire et sur lesquels on va mesurer la réputation. Ainsi on est maître de ce l’on bloque, attentif au contenu de l’email.
  • Concernant le retour d’expérience, celui-ci concerne la mise en place de la désinscription. C’est une solution qui fonctionne, c’est mesuré, prouvé. Il n’y a plus de débat aujourd’hui comme il pouvait encore il y en avoir il y a un an. La preuve en est, c’est que Gmail n’a mis en place aussi. Et Cisco a intégré notre désinscription dans tous les boîtiers Ironport.
    Que voit-on sur ce graphique:
    - la courbe noire représente le volume de plaintes mesurées chez SFR.
    - La courbe verte représente le nombre de demandes de désinscription effectuées par les utilisateurs.

    Ce qu’on voit déjà, c’est une chute de la courbe noire, c’est à dire des plaintes utilisateurs. Les utilisateurs ont utilisé la désinscription. Alors bien sûr quand un utilisateur click sur « Désinscrire », il ne click pas sur « Spam ». Donc forcément la courbe noire aurait descendu. Mais il faut aller plus loin que ça pour vraiment analyser l’effet. Ce qui est intéressant de regarder c’est que le volume de désinscription 6 mois plus tard a bien chuté aussi. C’est normal, les Inbox sont de plus en plus nettoyées du flux de publicité. Les utilisateurs ne reçoivent que ce qu’ils souhaitent vraiment avoir. Et en réalité, si on ajoute les deux courbes, nous sommes bien inférieur au volume de plaintes d’origine. La fonctionnalité a donc porté ses fruits.
  • Des recommendations, il y en a plein, et vous faites déjà beaucoup de choses. Il y en a 3 qu’il me paraissait intéressant de rappeler. Cela sonne comme évident, mais il faut bien sûr appliquer une politique de modération des clients, s’assurer de l’opt-in, etc …. Ce que j’entends par modération, c’est d’agir concrètement auprès des clients qui peuvent mettre en péril votre réputation générale. Par exemple, les isoler sur des pool d’IPs particuliers est inutile. Si c’est identifié par un antispam, une action générale peut être prise auprès de l’ESP car c’est de l’envoi dirty volontaire.
    Ensuitez, contrôlez vos flux sortant, utilisez des antispam pour voir l’état de votre réputation et arrêter les mauvaises campagnes avant de faire des dégâts.
    Et enfin, ça c’est assez récent, vous savez que Vade Retro fait de la désinscription automatique. Assurez vous d’être compatible avec. Un utilisateur qui se désinscrit et dont la désinscription fonctionne, c’est quelqu’un qui ne cliquera pas sur « Spam ». De plus, très important, assurez vous que les machines qui gèrent la désinscription soient toujours accessibles. Nous voyons des désinscriptions mailto qui ne fonctionnent pas, des page web inaccessibles. La disponibilité de ces processus doit avoir le même niveau d’exigence que vos systèmes de production. C'EST un système de production. Un scénario de désinscription qui ne fonctionne pas est une mauvaise pratique.
  • Dans cette salle, nous aimons tous l'email, c'est un outil important et qui perduera dans le temps malgré les rumeurs qu'il y a pu avoir à une certaine époque. Il faut que l'écosystème entier travaille intelligemment pour en améliorer son usage.
  • EMDay 2015 - Le graymail management : la tendance s'affirme

    1. 1. Georges LOTIGIER– Vade Retro Technology Le Graymail Management La tendance s’affirme Présenté par Clic et Site CONFERENCE PHOTO SPEAKER
    2. 2. Graymail Management – Georges LOTIGIER Qu’est ce que le Graymail ? Constat marché Les solutions appliquées Les recommandations pour les ESP Retour d’expérience
    3. 3. Graymail Management – Georges LOTIGIER Qu’est-ce que le Graymail ? Email Marketing Newsletter Email Réseau Social Un Graymail: email de nature non-prioritaire et qui ne répond pas à une action immédiate de l’utilisateur (Achat, Inscription, etc …)
    4. 4. Graymail Management – Georges LOTIGIER Constat marché “L’email est le seul outil de communication à la fois libre, indépendant, universel et officiel.” Vade Retro Technology
    5. 5. Graymail Management – Georges LOTIGIER Constat marché Gartner® Des utilisateurs sont insatisfaits de l’antispam 82% VadeRetro® POC 84% De l’Inbox est du Graymail VadeRetro® POC 95% Des FBL est du Graymail
    6. 6. Graymail Management – Georges LOTIGIER Les solutions appliquées Classification Désinscription Réputation
    7. 7. Graymail Management – Georges LOTIGIER Les solutions appliquées – Focus classification Classification dans des dossiers IMAP différents. Offrir des vues de l’Inbox + - Disponible tous devices Messages plus dans l’Inbox Non compatible POP users + - Messages dans l’Inbos Webmail uniquement Compatible POP users Rapport de “Quarantaine” + - L’utilisateur décide Messages plus dans l’Inbox Compatible tous environments
    8. 8. Graymail Management – Georges LOTIGIER Les solutions appliquées – Focus désinscription Blacklist Mailto + 1 step webpage Webpage content analysing + Machine learning + - Effet immédiat Désinscription non réelle Réinscription impossible + - Désinscription réelle Taux de succès faible (20%) Réinscription possible Délai de prise en compte + - Taux de succès élevé (>90%) Délai de prise en compte Désinscription réelle Réinscription possible
    9. 9. Graymail Management – Georges LOTIGIER Les solutions appliquées – Focus désinscription Blacklist Mailto + 1 step webpage Webpage content analysing + Machine learning + - Effet immédiat Désinscription non réelle Réinscription impossible + - Désinscription réelle Taux de succès faible (20%) Réinscription possible Délai de prise en compte + - Taux de succès élevé (>90%) Délai de prise en compte Désinscription réelle Réinscription possible
    10. 10. Graymail Management – Georges LOTIGIER Les solutions appliquées – Focus réputation IP Domaine Schéma + - Efficacité spams et phishings Pas de précision sur le contenu Faux positifs + - Meilleure précision sur le contenu Plus sensible à l’agilité des attaques + - Précision optimale sur le contenu Système qui doit être supervisé
    11. 11. Graymail Management – Georges LOTIGIER Retour d’expérience
    12. 12. Graymail Management – Georges LOTIGIER Les recommandations pour les ESP Politique de modération de vos clients Contrôle de vos flux sortant Assurez-vous que les processus de désinscription fonctionnent toujours
    13. 13. Merci de votre attention ! Présenté par Clic et Site Contact : Georges LOTIGIER Vade Retro Technology georges.lotigier@vade-retro.com Questions délivrabilité: abuse@vade-retro.com Utilisez gratuitement :

    ×