DESIGN HOME Hygge

58 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
58
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

DESIGN HOME Hygge

  1. 1. UN PHÉNOMÈNE TYPIQUEMENT DANOIS Ancré dans la culture danoise, le hygge n’est en réalité pas nou- veau  ; il fait partie du quotidien de tout un chacun, et l’on nous rit presque au nez lorsque nous, Français, le découvrons au fil d’un blog ou d’une boutique de déco. «  C’est une notion innée, com- pliquée à définir, intraduisible… Ce mot nous viendrait à l’ori- gine de Norvège. C’est un état psychique dans lequel on peut se trouver quand on est dans diverses situations, comme boire un verre, recevoir des amis, mais toujours de manière spontanée. Il est à son apo- gée, bien entendu, pendant les fêtes deNoël », explique Rikke Jacobsen, responsable marketing et vente à la Maison du Danemark à Paris. Vous l’avez compris, hygge (pro- noncez « hugge », s’il vous plaît  !) exprime le partage, la convivialité entre amis ou en famille et une cer- taine simplicité des échanges mais pas forcément quelque chose de précis. Il qualifie aussi une am- biance harmonieuse, un cadre de vie agréable, à tel point que le lan- gage courant s’est approprié cette expression trop « hyggeligt » pour qualifier, un bon moment ou un intérieur chaleureux ! Prônant un mode de vie simple basé sur une société démocratique et égalitaire, le Danemark est le pays le plus heureux au monde, d’après une étude réalisée par le programme Réseau de solutions pour le développement durable de l’ONU de 2013 à 2015. Certes le manque de lumière, au cœur de l’hiver la nuit tombe à 15 heures, incitent les Danois à rester chez eux, à recréer une ambiance cha- leureuse, avec des bougies qui réchauffent l’atmosphère, mais pas seulement. « La qualité de vie et l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle sont des valeurs fondamentales. Il y a une autre organisation du travail centrée sur l’efficacité, celui-ci démarre à 7 heures le matin et se termine en début d’après-midi. Enfin il y a une conception plus égalitaire de la so- ciété, entre hommes et femmes, un esprit collectif très fort qui découle de la Janteloven, loi ancestrale dictant qu’un individu ne doit pas se sentir supérieur à l’autre, et valable dans toute la Scandina- vie  », raconte Mikalla Vuillermet, responsable marketing et com- 74 •DESIGN@HOME Venu du Danemark, il s’est imposé en France grâce à la vague scandinave. À travers de jeunes marques danoises, cet état d’esprit, le style hygge, influence notre intérieur et se mêle à nos habitudes de vie. Décryptage. Anne Swynghedauw DÉCO HYGGE L’ART DE VIVRE HEUREUX
  2. 2. munication chez BoConcept. La société danoise fait souvent fi- gure de modèle depuis la Seconde Guerre mondiale ; en France, on regarde avec admiration cet idéal de vie depuis notre quotidien stressé. En temps de crise, on se raccroche à des valeurs simples. Le chez-soi en est une, à l’image des Nordiques qui privilégient leur intérieur et expriment leur statut social dans le mobilier, le design iconique sans extravagance. «  Les pièces des années 1950 des architectes designers tels qu’Alvar Aalto, Finn Juhl, Hans J. Wegner, Poul Henningsen sont remar- quables. Elles font figure de réfé- rence parce qu’elles sont de grande qualité. Il n’y avait pas d’indus- tries au Danemark à cette époque, mais des artisans qui, encore aujourd’hui, perpétuent les savoir- faire. Le style scandinave, avec son très grand attachement à la tradi- tion artisanale et un certain clas- sicisme, se marie formidablement bien avec tout genre de mobilier moderne ou de style ancien », ex- plique Rikke Jacobsen, qui est aus- si chercheuse. Dans son mémoire de fin d’études, elle démontre avec brio comment le style scandinave est entré en France par la grande porte grâce aux salons, par le biais des décorateurs des années 1950 et s’est installé durablement. Au- jourd’hui, la vague vintage du style scandinave campe le décor avec des pièces originales ou rééditées. Une valeur sûre… VERS UN DESIGN INTEMPOREL Par extension l’esprit hygge est de- venu un style… Face aux maîtres du design devenus des classiques, les jeunes marques danoises, Hay, Muuto, Menu, se sont frayées un chemin depuis quinze  ans. Au départ de manière confidentielle, entre initiés, puis la «  new nor- dic » a lancé le design danois vers d’autres destinations et une autre clientèle en France et en Europe. En témoigne le foisonnement des enseignes venues de l’Europe du Nord au salon Maison & Objet de janvier 2016. « Ce sont des marques dont l’ADN se traduit par la nécessi- té de perpétuer la tradition danoise. Elles sont plus accessibles en termes de prix et s’adressent à des consom- mateurs plus jeunes », précise Per- nille Christiansen, représentant les marques And Tradition, Louise Roe et Reflections pour la France. Sur fond de modèle scandinave, ce style gagne-t-il nos intérieurs ? On aime la sobriété et la décon- traction, le mariage possible avec DESIGN@HOME •75 Les designers sont de plus en plus sollicités, telle une seconde signature derrière le chef.
  3. 3. 76 •DESIGN@HOME ment avec les textiles : canapé en velours, plaid en cachemire… Cer- taines marques iconiques du mo- bilier se lancent dans la création d’accessoires pour la maison. Fritz Hansen propose une série d’objets épurés, discrets et de belle facture, qui vient naturellement compléter les collections de mobilier. Les mo- tifs textiles sont issus des archives d’Alvar Aalto. Les plateaux en bois aux accents shaker sont fabriqués avec les matériaux identiques et la même attention aux détails que la chaise Ant et la chaise Série 7. «  Nous nous sommes inspirés de notre patrimoine riche et nous avons sollicité des designers reconnus afin de poursuivre notre histoire », explique Christoffer Back, direc- teur de Fritz Hansen Objects. d’autres éléments chinés dans la maison, on a l’impression d’ache- ter un morceau de société idéale, ce qui procure un sentiment de bien-être, confortablement installé dans son fauteuil Egg, d’Alvar Aalto. «  En France, je constate un engouement pour le Danemark. Chez BoConcept, notre cœur de métier est la conception du mobilier. L’état d’esprit danois est véhiculé par le biais de mobilier per- sonnalisable ; chacun façonne son intérieur à son image pour se sentir bien chez lui, comme la nouvelle combinaison murale Copenhagen Morten Georgsen. » Le confort du style hygge se retrouve notam- 1 / Fritz Hansen, collection Object. 2 / Ferm Living,pichet, bougeoir, serre-livres. 3 / Normann Copenhagen, suspension Amp. 4 / Normann Copenhagen, lampes Cap. 5 / Louise Roe, coussins Architect, tissus Kvadrat. 2 1 4 3
  4. 4. DESIGN@HOME •77 SUBLIMER L’AMBIANCE, ACCENTUER LES DÉTAILS Par sa simplicité et sa facilité à changer les accessoires, l’art de vivre hygge connaît un véritable emballement, car il englobe tous ces petits détails du quo- tidien qui viennent compléter le mobilier. Il laisse libre cours à l’imagination et aux envies de chacun, il génère des uni- vers : aménagement lumineux et sobre, mobilier aux lignes pures en bois clair, matières douces et naturelles, coloris pastel… Les concept stores, tel celui de Fleux à Paris, l’ont bien compris. Avec plusieurs marques danoises proposées, on y découvre une multitude d’objets séduisants, design et décoratifs, à tous les prix, pour personnaliser une ambiance cosy  ! On y déniche des pépites, des collections de qualité pour se démarquer du consumérisme. Normann Copen- hagen pousse le concept plus loin avec Daily Fiction, vendu en exclusivité chez Fleux. Ces objets autour de la papeterie sont carac- térisés par une grande attention portée aux détails inspirés de la mode. Britt Bonnesen, respon- sable de la marque, nous parle de cette collaboration  : «  Nous souhaitions depuis longtemps enrichir notre collection déjà exis- tante d’une nouvelle catégorie d’objets au format plus réduit. Daily Fiction nous permet d’imagi- ner un tout nouvel univers d’achats plaisir créé par l’agence de design danoise, gérée par des femmes, Femmes Régionales. » On compose son ambiance avec des objets bien choisis et de qua- lité, bougeoirs, vases, théières, miroirs, vide-poches, cadres photo, dans un joli salon, en écoutant de la bonne musique, accompagné d’un thé ou d’un café chaud, avec un plaid en laine tricotée sur les genoux… Voilà, on y est ! Place aux belles matières, aux finitions soignées, à la simplicité des formes et à la convivialité ! L’art de vivre hygge, est-ce un peu le cocooning à l’anglaise ou l’esprit casanier fran- çais ? Un peu des deux, et bien que le lieu culturel de rencontres en France demeure encore le café, rester chez soi n’est plus péjoratif. On chouchoute son intérieur, on le valorise, on le personnalise, on lui donne un sens. 5

×