QRT VA C2C : Analysis of Change Best-Estimate Solvency 2 De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate         ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                        Introduction au QRT VA C2C   ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate    Introduction au QRT VA C2C    La directive europé...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                        Introduction au QRT VA C2C   ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate    Capitaliser sur l’expérience de l’embedded-value ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                        Introduction au QRT VA C2C   ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate            De l’AoC de la MCEV à celle des provision...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                        Introduction au QRT VA C2C   ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                                          Focus sur l...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                                          Focus sur l...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                        Introduction au QRT VA C2C   ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                 Illustration par l’exemple : le cas ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                       Illustration par l’exemple : l...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                       Illustration par l’exemple : l...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                        Introduction au QRT VA C2C   ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate    Conclusion    Nous voyons bien la similitude qui ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                        Introduction au QRT VA C2C   ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                                                     ...
QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate                  What we do ?    •   Implementation,...
Merci de votre attention. Ce support peut être  réutilisé à des fins pédagogiques & non                commerciales.
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Analysis of Change Best-Estimate Solvency 2 - AoC MCEV

4 468 vues

Publié le

Comment capitaliser sur l'existant pour mettre en place Solvency 2? La MCEV repose sur de nombreux principes communs, notamment en termes de reporting. Les QRT VA du pilier 3 de Solvency 2 sont très proches de l'Analysis of Change de la MCEV. Nous avons voulu les mettre en perspective afin de mettre en évidence la continuité entre l'embedded-value et Solvabilité 2 sous l'angle du reporting. Nous approfondirons ces comparaisons aussi bien sous l'angle des concepts, de la modélisation, des processus, du reporting et des ressources humaines.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 468
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
906
Actions
Partages
0
Téléchargements
34
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Analysis of Change Best-Estimate Solvency 2 - AoC MCEV

  1. 1. QRT VA C2C : Analysis of Change Best-Estimate Solvency 2 De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  2. 2. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Introduction au QRT VA C2C Capitaliser sur l’expérience de l’embedded-value Comparaison des AoC de la MCEV & des provisions best estimate Focus sur l’AoC de la MCEV Illustration par l’exemple : le cas de la CNP Conclusion Ressources Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  3. 3. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Introduction au QRT VA C2C La directive européenne de solvabilité prévoit une valorisation du bilan en « valeur économique ». Cela implique notamment un calcul des provisions techniques selon une approche prospective qui peut consister à projeter les cash flows futurs à partir d’hypothèses best-estimate. Entre deux clôtures annuelles, la valeur des provisions techniques va varier pour de multiples raisons. Les assureurs devront donc procéder à une analyse très détaillée de cette variation sur un an. C’est notamment la finalité du QRT VA-C2C. Par le passé, un assureur devait comparer la valeur des provisions à la clôture avec celle d’ouverture. En assurance non-vie , cela pouvait s’accompagner d’une mesure du boni-mali de liquidation par exemple tandis qu’en assurance-vie la marge technique donnait une idée de l’équilibre du tarif ou non. Mais le niveau d’analyse et de calcul induits par le QRT VA-C2C va conduire les actuaires à complexifier leurs processus et développer de nouvelles méthodes. En effet, nous pourrions dire de manière métaphorique que les actuaires vont devoir passer de l’ère de la prise de clichés instantanés à deux dates de clôtures successives vers la réalisation d’un film documentaire qui raconte et analyse comment on passe d’une photo à l’autre. Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  4. 4. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Introduction au QRT VA C2C Capitaliser sur l’expérience de l’embedded-value Comparaison des AoC de la MCEV & des provisions best-estimate Focus sur l’AoC de la MCEV Illustration par l’exemple : le cas de la CNP Conclusion Ressources Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  5. 5. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Capitaliser sur l’expérience de l’embedded-value Pour aider les actuaires à mener à bien cette petite « révolution », il y existe un repère qui les y aidera. En effet, ceci n’est pas une nouveauté comme on pourrait le croire. Le CFO Forum qui régit les principes de calcul de la MCEV a d’ores et déjà conduit les assureurs qui calculent leur embedded-value à se prêter à ce type d’exercice. En outre, les assureurs qui calculent déjà leur embedded-value vont sans nul doute capitaliser sur leur expérience et mettre en œuvre toutes les synergies possibles entre les calculs de solvabilité et ceux de la MCEV. Il convient de souligner que les calculs de MCEV sont effectués nets de réassurance (mais rien n’empêcherait l’ actuaire de faire le calcul brut de réassurance par la même occasion). Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  6. 6. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Introduction au QRT VA C2C Capitaliser sur l’expérience de l’embedded-value Comparaison des AoC de la MCEV & des provisions best-estimate Focus sur l’AoC de la MCEV Illustration par l’exemple : le cas de la CNP Conclusion Ressources Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  7. 7. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate • Nous rentrerons dans le détail du QRT VA-C2C dans un prochain article, mais avant cela nous allons mettre en perspective la structure de l’AoC (Analyse of Change) de la MCEV avec celle des provisions technique best-estimate. • Sur la colonne de droite nous voyons les étapes du tableau d’AoC de la MCEV préconisées par le CFO Forum tandis que sur la gauche, ce sont celles du best-estimate comme prévu par le QRT VA-C2C. (1) Opening Best estimate Opening MCEV (2) Exceptional elements triggering restating of opening BE Opening Adjustements (3) Changes in perimeter Closing Adjustments (4) Foreign exchange variation (5) BE on risk accepted during the period New Business Value (6) Variation of BE due to unwinding of discount rate* Expecting existing business contribution** (7) Variation of BE due to year N projected in and out flows* Transfer from VIF and required capital to free surplus (8) Variation of BE due to experience and other sources* Experience variances (9) Assumption changes Variation of BE due to changes in non economic assumptions* (10) Other operating variances (11) Economic variances Variation of BE due to changes in economic environment* (12) Other non operating variances (13) Closing Best Estimate Closing MCEV * -risks accepted prior to period ** (reference rate+excess of ref rate) Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  8. 8. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Introduction au QRT VA C2C Capitaliser sur l’expérience de l’embedded-value Comparaison des AoC de la MCEV & des provisions best-estimate Focus sur l’AoC de la MCEV Illustration par l’exemple : le cas de la CNP Conclusion Ressources Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  9. 9. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Focus sur l’AoC de la MCEV 1/2 Parcourons et commentons une à une les étapes (1) Opening MCEV de l’AoC : (2) Opening Adjustements •(1) Le point de départ est la MCEV à date (5) New Business Value d’ouverture (6) Expecting existing business contribution (reference rate+excess of ref rate) •(2) Ce sont les ajustements d’ouverture, cela peut être l’impact d’un changement de modèle, (7) Transfer from VIF and required capital to free surplus de structure des données alimentant le modèle, (8) Experience variances de correction effectuée à posteriori, de méthodologie (9) Assumption changes •(5) C’est la contribution des affaires nouvelles (10) Other operating variances émises entre la date d’ouverture et la date de (11) Economic variances clôture à la MCEV. En effet, la MCEV à une date t est calculée sur une hypothèse de run-off du (12) Other non operating variances portefeuille comme pour les provisions (3) techniques Solvabilité 2, il faut donc intégrer Closing Adjustments l’impact de la production de l’année t+1 pour (4) passer de la MCEV en date t à celle en date t+1 (13) Closing MCEV •(6) C’est l’effet de déplacement de la valeur de la MCEV en date d’ouverture t à la date t+1. Dit autrement, la MCEV est une valeur actuelle de flux futurs. Si on se déplace de t en t+1, l’éloignement temporel des flux futurs avec le point d’actualisation diminue d’un an, il s’agit donc de réduire l’effet d’actualisation d’un an sur ces flux. Nous appelons cela la désactualisation. Petite subtilité en MCEV, la désactualisation est calculée sur son IDR* (implied discount rate =taux sans risque+spread (IDR-taux sans risque)) •(7) La MCEV repose sur des projections de flux financiers dans le futur. La MCEV en t (respectivement en t+1) comporte donc des flux projetés sur les périodes t+1, t+2…, t+n (resp. t+2,…, t+n). Les flux projetés en t+1 doivent donc être exclus des projections futures pour passer de la MCEV t à la MCEV t+1 (En outre, ces flux projetés en t+1 sont transférés de la valeur actuelle des flux futurs vers l’actif net en t+1)* Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  10. 10. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Focus sur l’AoC de la MCEV 2/2 (1) Opening MCEV •(8) Si le résultat non économique t+1 projeté par le modèle est différent du résultat comptable, il (2) Opening Adjustements s’agit d’affecter cet écart sur l’actif net t+1 ainsi (5) New Business Value que son impact sur la valeur actuelle probable des (6) Expecting existing business contribution (reference rate+excess of ref rate) flux futurs vus en t+1 (7) Transfer from VIF and required capital to free surplus •(9) Les hypothèses non-économiques de calcul prospectif sont mises à jour à chaque clôture ( (8) Experience variances exemple : mortalité, frais généraux, cadence de (9) Assumption changes règlement…), cela a un impact sur la valeur de la (10) Other operating variances MCEV t+1 en modifiant les montants de flux (11) Economic variances financiers projetés dans le futur (12) Other non operating variances • (10) Les autres écarts de la valeur de la MCEV induits par des orientations/décisions (3) internes/endogènes à la compagnie d’assurance Closing Adjustments (4) qui sont complémentaires de (8) & (9) (par (13) Closing MCEV exemple la stratégie fiscale de la direction…) •(11) Cette rubrique mesure l’écart entre le résultat financier t+1 comptable et celui qui est projeté, son impact sur la valeur actuelle probable des flux futurs vus en t+1 et celui de la mise à jour des hypothèses économiques prospectives en t+1 ( équivalent de la réunion de (8) & (9) en termes économique) •(12) Le changement de valeur de la MCEV en raison d’évolutions réglementaires, fiscales, restructuration d’entreprise… •(3) & (4) La valeur de la MCEV peut changer en t+1 suite à une augmentation de capital, des versements de dividende, une acquisition-fusion ou inversement une cession d’activité et le changement des taux de change entre t et t+1 lorsque l’activité de la compagnie est multi-devise *Nous approfondirons les grands principes de la MCEV dans un prochain article Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  11. 11. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Introduction au QRT VA C2C Capitaliser sur l’expérience de l’embedded-value Comparaison des AoC de la MCEV & des provisions best-estimate Focus sur l’AoC de la MCEV Illustration par l’exemple : le cas de la CNP Conclusion Ressources Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  12. 12. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Illustration par l’exemple : le cas de la CNP 1/3 AoC CNP France 2010-2011 (1) MCEV 2010 10 220 (2) Ajustements initiaux 85 (a) MCEV 2010 ajustée 10 305 (5) Contribution de la nouvelle production 201 (6) Contribution du stock de contrats 688 (7) Transfert de la VIF et du capital requis vers le free surplus - (8) Ecarts constatés liés à lactivité opérationnelle 147 (9) Changement dhypothèses liées à lactivité opérationnelle 438 (10) Autres mouvement liés à lactivité opérationnelle - (b) Contribution de lactivité opérationnelle (a)+(5)+(6)+(7)+(8)+(9)+(10) 1 474 (11) Mouvements liés à lévolution de la conjoncture économique - 1 635 (12) Autres mouvements non liés à lactivité opérationnelle - 117 (c) Total MCEV earnings (b)+(11)+(12) - 278 (3)+(4) Ajustements finaux - 18 (d) MCEV 2011 (c)+(3)+(4) 10 009 Nous allons en guise d’exemple simplifié considérer l’AoC de la CNP France entre 2010 et 2011 sans considérer le détail des composantes de la MCEV [ MCEV = ANR (Required Capital+ Free Surplus)+ VIF (PVFP+TVOG+CNHR+FCC)]. L’objectif n’est pas ici d’analyser en détail l’AoC de la MCEV mais d’illustrer les points d’attention en termes d’analyse et de méthodologie qui pourront être utiles pour l’AoC des provisions techniques best-estimate. Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  13. 13. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Illustration par l’exemple : le cas de la CNP 2/3 Voici quelques explications fournies dans le rapport annuel de la CNP qui viennent nous éclairer dans notre compréhension des chiffres : •(2) les ajustements initiaux comprennent différents mécanisme de sens opposés : oDes versements de dividende aux actionnaires du groupe CNP assurance oUne augmentation de capital de la filiale CNP Unicredit Vita oDes évolutions de modèle de calcul oLa consolidation des dividendes versés par les filiales du groupe CNP à sa maison mère au titre de l’exercice 2010 •(5) les affaires nouvelles augmentent un peu la MCEV , cette modeste contribution est caractéristique d’un portefeuille de taille importante qui est en légère croissance, à l’équilibre (les nouvelles affaires compensent exactement les sorties), ou en légère décroissance •(8) les écarts liés à l’activité opérationnelle sont positifs. Cela signifie que la réalisation des marges techniques et administratives en 2011 sont meilleures que celles qui étaient projetées par le modèle de calcul •(9) les hypothèses non-économiques 2010 étaient trop prudentes, une mise à jour de celles-ci en 2011 a augmenté la MCEV. Ceci s’inscrit dans la continuité du point (8) Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  14. 14. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Illustration par l’exemple : le cas de la CNP 3/3 •(11) l’écart entre la marge financière projetée et la marge financière comptable est négatif en 2011. De plus, les hypothèses économiques 2011 sont bien moins optimistes que celles de 2010 étant donné la persistance des incertitudes sur les marchés financiers qui se traduit selon le rapport par une augmentation de la volatilité ( ce qui augmente la valeur temps de options et garantie financière des contrats et vient diminuer la MCEV), l’écartement des spread ( qui vient diminuer la valeur des actifs obligataires notamment ) et la valeur des actions En résumé, les gains de MCEV « non économique » / « opérationnels » sont plus que compensés par les pertes « économiques ». Finalement la MCEV de la CNP France diminue légèrement entre 2010 et 2011. A titre de comparaison, la MCEV de la filiale brésilienne de la CNP assurance ( Caixa Seguros) augmente sur la même période. Cela provient essentiellement des gains non économiques avec une contribution significative des affaires nouvelles notamment. Cela traduit une croissance du portefeuille cohérent e avec le développement du marché de l’assurance et de la banque au Brésil. L’impact économique est quasi-nul. En revanche, la monnair brésilienne ( réal brésilien BRL) s’est dépréciée de 7.85% face à l’euro en 2011 et cela vient atténuer l’augmentation de la valeur de la MCEV de la filiale brésilienne en euro. Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  15. 15. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Introduction au QRT VA C2C Capitaliser sur l’expérience de l’embedded-value Comparaison des AoC de la MCEV & des provisions best-estimate Focus sur l’AoC de la MCEV Illustration par l’exemple : le cas de la CNP Conclusion Ressources Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  16. 16. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Conclusion Nous voyons bien la similitude qui existe entre l’analyse de mouvement des provisions techniques best- estimate et celle de la MCEV. Nous verrons dans un autre article qu’il y a aussi un lien entre l’évolution de la MCEV et celle des fonds propres. Ainsi, cette mise en perspective des AoC met en évidence la continuité dans laquelle les actuaires peuvent s’inscrire pour réaliser les calculs et le reporting de Solvabilité 2. Cette réflexion s’applique aussi à l’ingénierie des processus, la modélisation et l’organisation des ressources humaines qui l’accompagnent. Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  17. 17. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Introduction au QRT VA C2C Capitaliser sur l’expérience de l’embedded-value Comparaison des AoC de la MCEV & des provisions best-estimate Focus sur l’AoC de la MCEV Illustration par l’exemple : le cas de la CNP Conclusion Ressources Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  18. 18. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate Ressources Pour en savoir plus sur la MCEV et l’AoC : R&A: http://www.cfoforum.eu/ http://www.gcactuaries.org/market_consistency/index.html • www.riskandanalysis.com • Lionel.texier@riskandanalysis.com Pour prendre connaissance du rapport annuel de la CNP qui a servi d’exemple dans cet article (pages Forum actuariat 2011 (Solvency 2): 14-15-16): http://www.cnp-finances.fr/sites/default/files/raembedded2011.pdf • http://forumactuariat2011.actuariacnam.net QRT VA C2C EIOPA: www.eiopa.europa.eu Blogs : • www.techsandtools.com • www.actuariacnam.net Books : • www.lalibrairieducnam.fr • (please visit the EMS/Assurance/actuariat category ) Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  19. 19. QRT VA C2C : De l’AoC de la MCEV à celle des provisions Best-Estimate What we do ? • Implementation, audit & reviews of models • Insurance portfolio analysis & product engineering • Process engineering • Enterprise Risk Management expertise • Asset-Liability Management • Pension & Benefits advisory services • CRM • Data Mining • R&D • Training Lionel Texier – Emmanuel Martinez – Novembre 2012 R&A ©
  20. 20. Merci de votre attention. Ce support peut être réutilisé à des fins pédagogiques & non commerciales.

×