LE CHANGEMENT DES MODÈLES DE
CLIMATISEURS DES ARMOIRES :
53% D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE
Étude de cas
Renault Usine de Cléon
créd...
Les composants électriques
et électroniques sont au cœur
du dispositif de production.
L’ensemble de la production
en milie...
4
5
6
QUELS ENJEUX POUR RENAULT CLÉON ?
Une production particulièrement sensible
QUELLE SOLUTION POUR LES ARMOIRES
ÉLECTRI...
4
QUELS ENJEUX POUR RENAULT CLÉON ?
Une production particulièrement sensible
La maîtrise de la température permet
d’avoir ...
5
LES CLIMATISEURS :
UN INCONTOURNABLE
Vu la taille de son parc de ma-
chines, la nécessité de préserver
leur état fait cl...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

[ETUDE DE CAS] Le changement des modèles de climatiseurs dans l'usine Renault de Cléon

96 vues

Publié le

Consultez l’étude de cas pour découvrir les raisons qui ont poussé l’Usine Renault de Cléon à choisir les climatiseurs Blue e+ de Rittal.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
96
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

[ETUDE DE CAS] Le changement des modèles de climatiseurs dans l'usine Renault de Cléon

  1. 1. LE CHANGEMENT DES MODÈLES DE CLIMATISEURS DES ARMOIRES : 53% D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE Étude de cas Renault Usine de Cléon crédit photo : http://www.flotauto.com/vehicules/vehicules-verts/renault-leve-voile-production-r240-41354
  2. 2. Les composants électriques et électroniques sont au cœur du dispositif de production. L’ensemble de la production en milieu industriel est tributaire de leur fonctionnement. Dans l’industrie automobile, la cadence de production est telle, que le moindre arrêt est sanctionné par de lourdes pertes financières. L’entreprise Renault produit et commercialise ses propres véhicules. Mais dans son usine de Cléon, elle produit et assemble des boîtes de vitesse moteurs diesel, essence et électrique expédiées vers 35 sites clients à travers le monde. Dans cette usine qui fonctionne 24h/24, la continuité de production est essentielle. USINE DE CLÉON Fabrication et assemblage de boîtes de vitesse, moteurs diesel pour véhicules haut de gamme. LE CHANGEMENT DES MODÈLES DE CLIMATISEURS DES ARMOIRES : 53% D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE Pour pérenniser le fonctionne- ment de la production des 137 lignes, Renault a décidé d’assu- rer le refroidissement de ses ar- moires électriques les plus sen- sibles avec 1900 climatiseurs, et a testé en avant-première le climatiseur Blue e+ de Rittal. Stéphane Cottard, pilote de la production de froid pour l’en- semble de l’usine aussi bien pour le process que pour le confort fait son retour d’expérience sur l’uti- lisation des climatiseurs Blue e+. crédit photo : http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/3115372/cleon-roule-pour-zoe 3 500 salariés Activité : 3 /8, week-end, nuit Ouverture : 24h/24 137 lignes de production 40 hectares en intérieur 155 hectares en extérieur Renault 35 sites clients dont : Samsung motors, Dacia, Nissan, Infiniti, Suzuki, Opel, Mercedes, GM 54% 46% Le climatiseur Blue e+ c’est : • Un rendement énergétique révo- lutionnaire grâce à une technolo- gie hybride • Jusqu’à 75% d’économie d’énergie • Une capacité multi-tensions • Une durée de vie plus élevée • Un afficheur tactile RÉPARTITION DE LA PRODUC- TION DANS L’USINE DE CLÉON
  3. 3. 4 5 6 QUELS ENJEUX POUR RENAULT CLÉON ? Une production particulièrement sensible QUELLE SOLUTION POUR LES ARMOIRES ÉLECTRIQUES ? Les bénéfices de la technologie Rittal QUELS RÉSULTATS ? Des variations de températures sous contrôle, 53% d’économie d’énergie SOMMAIRE LE CHANGEMENT DES MODÈLES DE CLIMATISEURS DES ARMOIRES : 53% D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE
  4. 4. 4 QUELS ENJEUX POUR RENAULT CLÉON ? Une production particulièrement sensible La maîtrise de la température permet d’avoir la précision requise au niveau mé- canique. COMPOSANTS ÉLECTRIQUES, ÉLECTRO- NIQUES ET NUMÉRIQUES : AU COEUR DE LA PRODUCTION Au-delà de la conséquence majeure qu’est un ar- rêt de production, le dysfonctionnement des ma- chines peut provoquer des défauts de production qui peuvent être extrêmement dommageables. La précision mécanique en industrie automobile est en effet assurée par des machines outils. Or leur bonne marche dépend directement du fonc- tionnement optimal des composants électro- niques. Parmi les composants les plus sensibles dans l’usine de Cléon, on compte les variateurs de vi- tesse ou les commandes numériques. Le froid est donc fondamental dans l’usinage, notamment parce qu’il est nécessaire de refroidir les outils au niveau de la température ambiante. Ainsi, comme le souligne Stephane Cottard : SURCHAUFFE DES COMPOSANTS ÉLEC- TRIQUES : 3 RISQUES PRINCIPAUX ASSOCIÉS Stéphane Cottard définit trois types de risques liés à la surchauffe : Le risque d’incendie : ce risque se réalise rare- ment mais doit sérieusement être pris en considéra- tion. Le risque de panne franche ou aléatoire : les composants surexposés à la chaleur ont tendance à dériver dans leur efficacité. Le risque financier : les composants électriques et électroniques tels que les contacteurs ou les com- mandes numériques sont des pièces qui coûtent très cher. Leur surchauffe réduit leur durée de vie et leur rentabilité. LE CHANGEMENT DES MODÈLES DE CLIMATISEURS DES ARMOIRES : 53% D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE Risque financier : combien ça coûte exactement ? • Arrêt de ligne carter cylindre : 3500 euros à la minute • Coût d’une commande numérique : entre 10 et 15 000€. Diviser leur durée de vie par deux, c’est perdre entre 5000 et 7500€.
  5. 5. 5 LES CLIMATISEURS : UN INCONTOURNABLE Vu la taille de son parc de ma- chines, la nécessité de préserver leur état fait clairement partie des priorités que Renault a intégrées à son fonctionnement. En effet, les composants de ces machines sont systématiquement refroidis à l’aide de climatiseurs pour évi- ter que leur température ne dé- passe les 40°C. Ce qui pourrait considérablement réduire leur durée de vie. QUELLE SOLUTION POUR LES ARMOIRES ÉLECTRIQUES ? Le choix de la technologie Rittal Ce sont donc 1900 climatiseurs d’armoires électriques, qui ont été déployés sur l’ensemble du site pour assurer la pérennité des installations. Parmi lesquels, 1700 viennent de chez Rittal. Mais ces chiffres n’expriment que les besoins prioritaires de Renault puisque les climatiseurs n’ont été installés que sur les machines considérées comme les plus sensibles, c’est-à-dire les plus modernes qui datent d’après 1990, ou celles particulièrement exposées aux zones les plus chaudes. LE TEST DU CLIMATISEUR BLUE E+ POUR MAXIMISER L’EFFICACITÉ Dans l’industrie automobile, la pré- cision est un enjeu majeur. Sur ce marché en perpétuel renouvelle- ment il était intéressant pour Re- nault de tester de nouvelles tech- nologies qui permettent également de réduire sa consommation éner- gétique. Le test a donc démarré en janvier 2015 et a été réalisé sur la ligne qui fabrique des pignons d’arbres se- condaires de boîte de vitesse. Deux machines de taillage de pignons de boîtes de vitesse identiques ont été sélectionnées, l’une équipée d’un ancien modèle de climatiseur Rittal et l’autre du Blue e+, tous deux de puissance frigorifique équivalente. LE CHANGEMENT DES MODÈLES DE CLIMATISEURS DES ARMOIRES : 53% D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE Téléchargez l’intégralité de l’étude de cas ici

×