SURPRISES DU MONDE VIVANT XXX
par Contemporasciences
Ce ver à la forme gracieuse
évoquant une fleur se nourrit
exclusivement :
- De pétrole raffiné
- D'os de baleines
- De fle...
Le ver mangeur d'os
Découvert à 2 800m de profondeur dans les eaux
de l'Antarctique, le ver Osedax se nourrit exclusivemen...
Osedax deceptionensis, découvert
sur l'ïle de la Déception, Antarctique
Que recèle cette moule ?
- Une perle
- Des atomes d'or
- Un petit pois
La moule aux petits poisLa moule aux petits pois
Non, ce n'est pas une nouvelle recette pour accommoder
les moules, rassur...
Petit pois dans sa moule
Petit pois
tout seul
Cet oiseau est encore à l'état de
foetus, mais il est capable :
- De battre des ailes
- De caqueter
- D'entendre sa mère
Les foetus bavards
Très tôt, de nombreux foetus d'oisillons sont capables
d'émettre des sons et d'écouter les bruits venan...
Les baleines ont la bosse...
… des maths
… de l'orientation
… de l'imitation
La Baleine à Bosse,
diva des profondeurs
La baleine à bosse est capable d'émettre une très grande
variété de sons ; lors d...
Je t'ai à l'oeil, mon petit !
Qu'est-ce que c'est ?
- Un oeuf
de ver
- Un oeuf de
champignon
- Un oeuf
d'ananas
L'oeuf de champignon
Cet oeuf étrange est la coque protégeant le
Clathre rouge, un champignon des bois, avant
sa naissance...
Surprises du monde vivant XXX
Surprises du monde vivant XXX
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Surprises du monde vivant XXX

1 887 vues

Publié le


Comme une feuille morte se détache à l'automne de l'arbre qui l'a nourrie, le trentième numéro de Contemporasciences vient s'ajouter à la longue collection des Surprises du Monde Vivant.
Ce sera sans doute notre dernière édition (mais sait-on jamais ? La Nature n'a jamais terminé de nous surprendre...) et nous voyons avec quelques regret de terminer une année riche en découvertes, surprises et acquisitions de connaissances superflues et fondamentales.
Nous vous souhaitons une agréble marche sur les chemins accidenté du vivant,
emplissez vos poumons d'air frais et vos yeux de erveilles,
tant que votre esprit est assez jeune encore pour s'étonner de vivre.

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 887
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Surprises du monde vivant XXX

  1. 1. SURPRISES DU MONDE VIVANT XXX par Contemporasciences
  2. 2. Ce ver à la forme gracieuse évoquant une fleur se nourrit exclusivement : - De pétrole raffiné - D'os de baleines - De fleurs, précisément
  3. 3. Le ver mangeur d'os Découvert à 2 800m de profondeur dans les eaux de l'Antarctique, le ver Osedax se nourrit exclusivement des os des baleines mortes tombées au fond de la mer. Dépourvu de bouche et de sytème digestif, Osedax possède une corne qu'il visse dans l'os et par laquelle il sécrète un acide qui dissout le tissu osseux. Les débris d'os doivent ensuite être captés et métabolisés par les bactéries qui vivent en colonies sur le ver, avant de pouvoir lui servir d'aliment ! Autre surprise : tous les Osedax observables sont des femelles. Chacune porte 50 à 100 mâles microscopiques qui vivent à l’état végétatif, servant uniquement de réservoirs de spermatozoïdes.
  4. 4. Osedax deceptionensis, découvert sur l'ïle de la Déception, Antarctique
  5. 5. Que recèle cette moule ? - Une perle - Des atomes d'or - Un petit pois
  6. 6. La moule aux petits poisLa moule aux petits pois Non, ce n'est pas une nouvelle recette pour accommoder les moules, rassurez-vous ! La moule peut parfois servir de domicile à de minuscules crabes (1cm) appelés Petits Pois ! Ces petits pinnothères se tiennent sagement à l'abri dans la moule, et grignotent ce que la moule aspire quand elle est ouverte, ou, si elle n'attrape rien, une partie des muscles de la moule ! Comme il est difficle d'évaluer si la présence des crabes apporte quelque chose à la moule, on ne sait pas s'il s'agit d'une relation de commensalisme ou de parasitisme pur et simple de la part du petit pois.
  7. 7. Petit pois dans sa moule Petit pois tout seul
  8. 8. Cet oiseau est encore à l'état de foetus, mais il est capable : - De battre des ailes - De caqueter - D'entendre sa mère
  9. 9. Les foetus bavards Très tôt, de nombreux foetus d'oisillons sont capables d'émettre des sons et d'écouter les bruits venant de l'extérieur. Les foetus de poussins, par exemple, appellent régulièrement leur mère afin qu'elle réchauffe ou aère la couvée. Quand la poule retourne ses oeufs, les poussins expriment leur satisfaction par de petits piaillements. En revanche, lorsque la mère lance un appel d'alerte pour prévenir d'un danger, tous les oeufs se tiennent cois. Les foetus de canard colvert sont parmi les plus bavards : ils communiquent entre eux pour synchroniser leur éclosion ! En effet, la cane accompagne les premiers-nés jusqu'à la mare, mais ne peut s'occuper des retardataires. Les foetus ont donc tout intérêt à éclore en même temps.
  10. 10. Les baleines ont la bosse... … des maths … de l'orientation … de l'imitation
  11. 11. La Baleine à Bosse, diva des profondeurs La baleine à bosse est capable d'émettre une très grande variété de sons ; lors de la saison des amours les mâles chantent pour séduire leur belle, parfois plus de 20h d'affilée. Au cours des 6 mois que dure la période des accouplements, les chants deviennent de plus en plus longs et sophistiqués : les mâles encore célibataires enrichissent leur répertoire en copiant le chant des mâles qui ont trouvé une partenaire ! Le répertoire de la baleine à bosse est entièrement renouvelé tous les cinq ans. Ce phénomène n'a jamais été observé par ailleurs, même chez les oiseaux les plus évolués.
  12. 12. Je t'ai à l'oeil, mon petit !
  13. 13. Qu'est-ce que c'est ? - Un oeuf de ver - Un oeuf de champignon - Un oeuf d'ananas
  14. 14. L'oeuf de champignon Cet oeuf étrange est la coque protégeant le Clathre rouge, un champignon des bois, avant sa naissance. Lors de son éclosion, le Clathre gonfle, fait exploser sa coquille puis s'expanse en formant une sorte de cage spongieuse, qui double puis triple de volume. Enfin, arrivé à maturation, le champignon s'étale de toutes parts, envoyant des filaments rouges ou roses qui ressemblent à des lambeaux de viande.

×