Dossier oral final paprika x malabar

362 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
362
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier oral final paprika x malabar

  1. 1. CAMPAGNE RENTRÉE 2015
  2. 2. Contextualisation
  3. 3. Contextualisation Le marché Foisonnement des innovations Un consommateur perdu et détaché. Le marché concurrentiel réagit et se recentre alors sur une caractéristique produit (hygiène/fraîcheur)
  4. 4. Etude comportementale 2 types de consommations Réflexe (majoritaire) Consommation rationalisée et ritualisée (après les repas par exemple) Plaisir (marginal) Notion d’impulsion et d’immédiateté de l’acte de consommation Contextualisation
  5. 5. Contextualisation Etude comportementale Raisons de consommation ? Haleine : 39 % Stress : 22% Appêtit : 2.2%Plaisir : 36 %
  6. 6. ENVIRONNEMENt
  7. 7. ENVIRONNEMENT CONCURRENTS Environnement concurrentiel direct Environnement concurrentiel indirect
  8. 8. ENVIRONNEMENT MAPPING Plaisir Hygiène/santé Consommation utilitaire Recherche sentations
  9. 9. RecommAndation
  10. 10. RECOMMANDATION PROBLÉMATIQUE Comment faire de Malabar une marque référente auprès des jeunes adultes sur un marché en crise alors que cette cible est en décalage avec le positionnement actuel de la marque ?
  11. 11. RECOMMANDATION OBJECTIF Objectif Principal Objectif secondaire Faire de MALABAR la marque référence du chewing-gum plaisir sur le marché Faire progresser les ventes sur une cible élargie
  12. 12. RECOMMANDATION CIBLE « QU’EST-CE QU’UN ADULTE ? UN ENFANT GONFLÉ D’ÂGE »
  13. 13. RECOMMANDATION PROFIL TYPE Antoine, 25 ans Nicolas, 30 ansLaura, 27 ans Etudiant en 6ème année de médecine, Antoine est très proche de sa famille et habite chez lui. Il aime suivre la mode. Quand il a un peu de temps, il aime le passer à des jeux vidéos. Au chômage depuis 2 ans, il pense à partir en Angleterre pour travailler dans l’informatique. Il aime passer du temps avec sa fille et passe 1H par jour à écouter de la musique. Elle vient de décrocher son premier CDI dans le commerce. En couple, elle ne pense pourtant pas à fonder une famille dans l’immédiat et préfère prendre du temps pour sortir avec ses amis.
  14. 14. RECOMMANDATION CIBLE : caractéristiques principales CARACTÉRISTIQUES Aspirations Indépendance Expériences nouvelles Stabilité sans être trop responsabilisé Précurseurs de tendances (Différentiation par l’esthétisme, le design, image de marque) Génération tout, tout de suite Volatile et connectée Consommateurs hybrides Gardent quelques stigmates de l'adolescence
  15. 15. RECOMMANDATION MALABAR Y’EN A MARRE ? MOTIVATION FREINS Le goût La taille Pression de l’opinion générale, plaisir d’enfant Plaisir procuré (sensation et souvenir) Recherche la légèreté dans une société lourde en pression sociale
  16. 16. RECOMMANDATION INSIGHT LE BUBBLE-GUM EST UN PLAISIR RÉSERVÉ AUX ENFANTS
  17. 17. RECOMMANDATION COMPORTEMENT A CHANGER Phénomène de retenu lié au fait que le produit est considéré “pour les enfants”
  18. 18. POSITIONNEMENT L’alternative plaisir à une consommation trop rationnalisée/utilitaire RECOMMANDATION
  19. 19. AXE Le bubble gum du plaisir assumé REASON TO BELIEVE Les gens n’ont aucunes raisons valables d’avoir arrêter de consommer MALABAR, « J’ai grandi » n’est pas une excuse. RECOMMANDATION
  20. 20. PROMESSE Réaliser ce qu’on ressentait vis à vis de la marque, avouer que cela est toujours possible : Lâcher prise vis à vis de soi et des autres. BÉNÉFICE Je réalise que mon comportement est infondé et que mon plaisir d’enfant est tout à fait acceptable dans mon monde d’adulte. RECOMMANDATION
  21. 21. stratégie créative
  22. 22. Concept Le but : Reconnaitre que le plaisir est encore possible Montrer que les caractéristiques des jeunes adultes et celles de malabar sont encore complémentaires Pousser la cible à la réflexion sur son comportement Culpabilisation + constat : Je n’ai aucune raison d’abandonner MALABAR. DISCOURS : Impliquer notre cible à la campagne. Long terme Cohérente 360° Stratégie créative
  23. 23. Choix de la mascotte Stratégie créative
  24. 24. STRATégie des moyens
  25. 25. Stratégie des moyens Differents moyens de communication
  26. 26. PRINTS
  27. 27. Mises en situtations Prints
  28. 28. Insertion presse Prints
  29. 29. SPOT TV
  30. 30. SPOT RADIO
  31. 31. DIGITAL
  32. 32. digital Création du site ACCUEIL NOS PRODUITS NOTRE HISTOIRE NOTRE MASCOTTE LE LIVE CONTACTEZ-NOUS #JAVOUEJAIME
  33. 33. digital
  34. 34. Renouvèlement des réseaux sociaux digital Twitter Facebook
  35. 35. Bannieres Web digital
  36. 36. SPOT VIRAL
  37. 37. évènementiel
  38. 38. évènementiel Univers et proximité Objectif S’assumer au sein de l’univers Malabar, lâcher prise. Création de lien direct entre la marque et sa cible. Ballon
  39. 39. Le photomaton évènementiel
  40. 40. Goodies évènementiel
  41. 41. Stand évènementiel
  42. 42. Mala’Bar évènementiel DÉCOUVREZ LE MALA’BARET SES COCKTAILS ORIGINAUX POUR PRENDRE UN VERRE RETROUVEZ NOUS DU 19 SEPTEMBRE AU 19 NOVEMBRE SUR LA PLACE DES VICTOIRES 75019 PARIS DE 18H À 1H DU MATIN #JAVOUEJAIME www.malabar.fr * Ne pas jeter sur la voie publique
  43. 43. STREET marketing
  44. 44. street marketing Une dimension artistique Sensibilisation des sens, se démarquer de la masse publicitaire. Objectif : Eveiller la curiosité, développer la sympathie (ADN)
  45. 45. Évenement Relais écrans Sculpture street marketing Emplacement
  46. 46. GMS
  47. 47. Retro planning
  48. 48. FEV MARS AVRIL MAI JUIN JUILLET AOUT SEPT OCT NOV Site Internet Dispositif Digital - Achat d’espace - Spot Viral POINT DE VENTE Presse PQR, PQN, PQG, Magazines Affichage VAGUE 1 Affichage VAGUE 2 TV - Spot 1 - Spot 2 RP Mala-Bar Street-marketing 15 sept-30 oct. 26 oct. 31 août-30 nov. 7-20 sept. 12-26 oct. 19-26 oct. 2-9 nov. 8 sept. 19 sept-18 oct. 19-20 oct. DEC JAN 6-12 janv. RADIO 7-21 dec.
  49. 49. budget
  50. 50. TV 869 755,00 € INTERNET 32 310,00 € AFFICHAGE 2 048 400,00 € PRESSE 446 300,00 € 4 439 552,10 € EVENEMENT/STREET MARKETING 905 457,10 € 137 330,00 €Radio
  51. 51. MERCI

×