Commune de Diembéring

808 vues

Publié le

Présentation de la commune de Diembéring

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
808
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
247
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Commune de Diembéring

  1. 1. Commune de Diembering
  2. 2. Diembéring Un territoire d’avenirPrésentation Economie locale Le maraichage dans la commune de Diembéring La nouvelle politique agricole de la municipalité
  3. 3. Organisation territoriale Sénégal 13 508 715 hbts dans 196 712 km2 Région (14) Département (45) Commune (557)
  4. 4. La société sénégalaise Langues: 20 Ethnies: 20 Religions: 3 (islam, Christianisme, animisme)
  5. 5. Présentation La commune de Diembéring est située à l’extrême Sud-Ouest du Sénégal Elle est limitée: oau Nord par le fleuve Casamance, o à l’Est par les Communautés Rurales de Mlomp, Oukout et Santhiaba Manjacque, oau Sud par la république de Guinée Bissau oet à l’Ouest par l’Océan atlantique. Elle couvre une superficie de 237 km²
  6. 6. Les compétences de la commune Domaines Environnement et GRN Santé, Populations et Action Sociale Jeunesse, Sports et Loisirs Culture Education Planification Aménagement du Territoire Urbanisme et Habitat
  7. 7. Les ressources de la commune La prise en charge par les populations locales du développement de leurs localités. Une autonomie financière: taxes impots revenus du patrimoine ristournes accordées par l’Etat fonds de dotation de la décentralisation Coopération décentralisée
  8. 8. Diembéring, un territoire d’eau
  9. 9. Présentation Diembéring est située dans la région naturelle de la Casamance qui est la zone la plus humide du Sénégal Elle abrite une unité écologique spécifique grâce à sa situation géographique d’interface entre la mer et le continent Son climat de type tropical, subguinéen se caractérise par une longue saison sèche d'octobre à mai et un hivernage sur quatre mois et demi.
  10. 10. Présentation Les forêts claires et les savanes très boisées peuplent les zones de plateaux et les terrasses tandis que les mangroves et les palmeraies occupent les terres halomorphes et les sols hydromorphes.
  11. 11. Caractéristiques démographiques 21 villages Habitants : 20 924 Ménages: 1 978 Concessions: 1 145
  12. 12. Caractéristiques démographiques Boucotte Diola 2% Boucotte Wolof 13% Bouyouye 2% Cachiouane 1% Cap Skirring 23% Diembéring 18% Gnikine 1% Kabrousse 33% Carabane 3% Ourong 3% Sifoka 0% Wendaye 1% Répartition de la population par village Hommes Femmes
  13. 13. Répartition de la population 0 5000 10000 15000 20000 25000 Diembering Mlomp Oukout Oussouye Santiaba Manjak Répartition de la population du département d’Oussouye Diembering Mlomp Oukout Oussouye Santiaba Manjak
  14. 14. Culture et traditions Danse – Sport: la lutte traditionnelle Diola
  15. 15. L’économie locale Diembéring , pôle de développement économique important : énormes potentialités étroitement liées à ses conditions environnementales présence de véritables marchés de consommation Sa position littorale lui confère une importance tant sur les activités liés à la mer que celle liées à la terre.
  16. 16. L’économie locale La pêche L’ouverture de la commune à l’océan atlantique et ses cours d’eau intérieurs démontre la disponibilité des ressources halieutiques. Le système de production est artisanal pour les deux sortes de pêche la pêche maritime se pratique en haute mer La pêche autour des bolongs
  17. 17. L’économie locale Le tourisme La commune de Diembéring est l’une des plus importantes destinations du Sénégal en ce qui concerne le tourisme balnéaire et celui de découverte. Avec plus d’une trentaine de kilomètres de façade maritime, et des îles, la Commune avec le site du Cap Skirring est un poumon économique pour la région de Ziguinchor, voire de toute la Casamance
  18. 18. L’économie locale Le tourisme Le tourisme s’exerce sous deux formes différentes mais complémentaires à savoir : le tourisme de grand standing matérialisé par complexe balnéaire du Cap Skiring et les réceptifs de Cabrousse et l’île de Carabane ; le tourisme rural intégré, constitué de multiples campements villageois, permet une articulation harmonieuse entre le tourisme et la vie locale (réalités locales)
  19. 19. L’économie locale Le tourisme Le secteur touristique est la première source de recettes pour la Commune. L’économie locale est fortement dépendante de ce secteur: agriculture, artisanat, pêche, aviculture, etc. + Les emplois crées autour des 15 campements et la dizaine de complexes hôteliers implantés dans la zone.
  20. 20. L’économie locale Petit Commerce artisanat
  21. 21. L’économie locale L’agriculture C’est essentiellement une agriculture sous pluie qui y est pratiquée Dans cette région, la pluviométrie est abondante par rapport au reste du pays (700 mm à 1400 mm) ; La saison des pluies: de Juin à Septembre Diembéring est située dans la région la plus humide dus Sénégal: la région naturelle de la Casamance
  22. 22. L’économie locale Exploitation familiale est dominante Deux espèces de riz sont cultivés: Oryza glaberrima et Oryza sativa Importance du riz: Nutritionnel: aliment de base pour la population Social: la richesse se mesure à la quantité et à l’ancienneté du riz conservé dans les greniers ainsi qu’aux têtes de bétail abattu lors de grandes cérémonies Économique: le troc Religieux: fêtes rituels L’agriculture: importance du riz en milieu diola
  23. 23. Le maraichage dans la commune de Diembéring Diembéring dispose d’immense potentialités agricoles grâce à ses conditions pédoclimatique: dépressions inter-dunaires qui sont d’anciennes vallées situées sur le littoral Les sols de ces anciennes vallées sont de type hydro morphes à Gley aptes à la riziculture et surtout au maraîchage; la nappe y est peu profond
  24. 24. Le maraichage dans la commune de Diembéring La Ceinture maraicher de Gnikine à Boucotte,
  25. 25. Le maraichage dans la commune de Diembéring C’est pourquoi, après la riziculture, le maraîchage est la deuxième activité des femmes de la commune. La culture de légume se fait essentiellement en saison sèche Vu les conditions pédoclimatiques, une gamme variée de légumes est cultivée
  26. 26. Le maraichage dans la commune de Diembéring Les produits maraîchers: tomate, chou, Oignons aubergine locale,  piment,  l’aubergine laitue, Salade, Concombre, Gombo, Bissab, etc.) sont essentiellement destinés au marché local (autoconsommation) et acteurs touristiques
  27. 27. Le marché Les produits maraichers sont très demandé sur le marché locale (les ménages) + Diembéring est une zone touristique par excellence avec Cap Skirring qui abrite de nombreuses chaînes hôtelières, de campements, de restaurants, etc.; = Une importante demande, un grand marché de consommation
  28. 28. Au Sénégal, les produits végétaux sont une partie intégrante de l’histoire et de la culture des communautés. Ils jouent donc un rôle dans la gastronomie locale, dans l’artisanat local, dans les rituels et dans la langue Le Jaxatu, légume légendaire
  29. 29. Le Jaxatu, légume légendaire Jaxatu (solanum aethiopicum) ou aubergine indigène: on utilise son fruit et ses feuilles, produits transformés
  30. 30. Le Jaxatu, légume légendaire Vertus thérapeutiques (Lépengué et al., 2010) :  sédative,  carminative,  anticolique, antibactérienne, anti hypertensive, anti tétanique , Etc.
  31. 31. Saveur amère peu agréable, c’est pourquoi: Seul un esprit Saint peut manger le Jaxatu La femme enceinte ne doit pas manger le Jaxatu Le Jaxatu soigne les boutons chez les petits enfants Jaxatu dans la culture Sénégalaise
  32. 32. La nouvelle politique agricole de la municipalité Appuyer, encadrer et accompagner les agriculteurs pour une mécanisation progressive L’Association des Agriculteurs de la Commune de Diembéring (AACD): Recherche de partenaire Fundraising Recherche d’équipement agricole Plaidoyer pour la mécanisation de l’agriculture Etc.
  33. 33. La nouvelle politique agricole de la municipalité Appuyer, encadrer et accompagner les agriculteurs pour une mécanisation progressive Réseau des Maraichers de la Commune de Diembéring (RMCD) Organisation du secteur maraicher Recherche de financement Formation et encadrement Constitution d’un réseau de commercialisation Etc.
  34. 34. La nouvelle politique agricole de la municipalité Appuyer, encadrer et accompagner les agriculteurs pour une mécanisation progressive Appuyer les promoteurs de projets en agrobusiness o Élevage (poulet, lapin, canard, pintade, ) o Aquaculture (pisciculture, ostréiculture, crevetticulture, etc. ) o Arboriculture Formation en montage de projet agricole pour bénéficier des financements publiques
  35. 35. Le CPAS, un modèle Ferme école : formation, agriculture, élevage, transformation agroalimentaire et vulgarisation des activités agropastorales Le CPAS est leader de l’agrobusiness dans la région  a formé beaucoup de jeunes et des femmes octroie des financements pour les groupements
  36. 36. NOTRE VISION Formation Encadrement Stop émigration
  37. 37. Mercidevotreaimableattention

×