Doctorants sciences bu18janvier2016

351 vues

Publié le

Ressources électroniques disponibles pour les doctorants en sciences et initation à la veille sur son sujet de thèse. Formation du 18 janvier 2016 à la BU Saint-Charles.

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
351
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
28
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Doctorants sciences bu18janvier2016

  1. 1. FORMATION DES DOCTORANTS MAITRISER L’INFORMATION SCIENTIFIQUE EN SCIENCES 18/01/2016 – BU ST-CHARLES
  2. 2. Programme • Utiliser les catalogues des BU (bref rappel) • Utiliser les différents types de ressources électroniques : - Les différents types de ressources électroniques (pluridisciplinaires et spécialisés) : livres et encyclopédies, bases de données et plateformes d’éditeurs - Sources utiles: moteur de recherche académique, archives ouvertes, thèses et brevets en ligne • Organiser sa veille via les flux RSS et Netvibes 2
  3. 3. Koha Catalogue commun aux bibliothèques d’AMU (1,2 millions d’exemplaires imprimés, 79 000 thèses). Accès via l’ENT : onglet « BU » > « Compte lecteur» 3
  4. 4. Koha Possibilité de : - voir vos documents en prêt, dates de retour, retards, etc… - prolonger un prêt vous-même (« renouveler ») - voir l’historique de vos emprunts (« historique de lecture ») - réserver un document - créer des listes, les gérer, et les retrouver d’une session à l’autre - faire des suggestions d’achat. 4
  5. 5. Koha Recherche avancée Elle permet de croiser des arguments de recherche dans tous les index de la recherche simple (par les opérateurs booléens OU, ET et NON) Filtres : - par année de publication, langue du texte, type de publication (livres, périodiques, ressources électroniques, thèses), localisation (limiter sa recherche à une bibliothèque ou à un groupe de bibliothèques par domaines : ex. sciences) 5
  6. 6. Koha Liste des résultats d’une recherche Pour trouver physiquement votre document, il faut lire les données d’« exemplaires », qui vous indiqueront : - Le « type de prêt » - La « localisation » : une navette circule entre BU de sciences, santé et éco - La « cote » - La disponibilité - Particularité pour les périodiques : vous verrez d’abord un onglet « Etat de collection » - Création flux RSS sur la recherche Un catalogue ne fournit que des titres de périodiques et non des articles 6
  7. 7. Koha • Enregistrer la notice = export de références sous différents formats (RIS, BibTeX…)
  8. 8. Possibilité d’exporter les références automatiquement dans le logiciel de gestion de références bibliographiques Zotero : En cliquant sur l’icône Zotero… …on peut récupérer automatiquement les références d’une liste de résultats, ou d’un résultat sur certains sites compatibles (liste des sites compatibles: http://www.zotero.org/translators/) Ex: Web of Science, Science Direct, catalogue Koha, Google Scholar…
  9. 9. Sudoc Catalogue commun de toutes les bibliothèques universitaires françaises (10 millions de notices) http://www.sudoc.abes.fr/ Il permet de : - Trouver un document sur un sujet donné - Localiser ce document dans une bibliothèque - Obtenir le prêt du document ou sa reproduction 9
  10. 10. Sudoc Recherche avancée : Elle permet de croiser des arguments de recherche dans tous les index de la recherche simple (par les opérateurs booléens OU, ET et NON) Filtres : - par année de publication, langue du texte, pays d’édition, type de publication (livres, périodiques, ressources électroniques, et surtout thèses) et par localisation (limiter sa recherche à une bibliothèque, un établissement, un département) 10
  11. 11. Sudoc Liste des résultats: - Pour voir la description complète du document qui vous intéresse :cliquer sur la notice. - Pour savoir dans quelle bibliothèque il se trouve : cliquer sur Où trouver ce document ? . - Création flux RSS sur la recherche - Mon panier/Export = export format RIS, BibTeX (export automatique vers Zotero car site compatible). 11
  12. 12. Les différents types de ressources électroniques • Livres électroniques • Encyclopédies électroniques • Bases de données • Plateformes de revues électroniques 12
  13. 13. Les différents types de ressources électroniques Livres électroniques : Version électronique et interactive d’un ouvrage imprimé intégrant des hyperliens. Ex : Safari, livres électroniques en informatique et en anglais 13
  14. 14. Les différents types de ressources électroniques Les encyclopédies : Elles sont très structurées, le plus souvent de manière thématique ou alphabétique. Elles font la synthèse du savoir de façon générale ou sur un domaine particulier (EMC , Techniques de l’Ingénieur). 14
  15. 15. Les différents types de ressources électroniques Bases de données documentaires Ensemble de données non indépendantes et structurées qui sont interrogeables par leur contenu, elles peuvent êtres : • Factuelles : Elles proposent une réponse directe à une question, comme les bases de données de résultats d’expériences, Ex : Scifinder en chimie • Bibliographiques : servent aux recherches documentaires des chercheurs, elles contiennent essentiellement du texte, fournissent des notices bibliographiques (fiches signalétiques propres à un document), les informations qu’elle proposent sont structurées, exhaustives dans un domaine. Ex : Web of Science… 15
  16. 16. Les différents types de ressources électroniques Les plateformes d’éditeurs (revues et livres électroniques) L’ensemble des revues et livres électroniques d’un éditeur est présentée dans la même interface. Ex. Science Direct, Wiley, Springer, ACS, APS… Intérêt : - Cibler ses recherches sur un éditeur, parfois spécialisé dans la discipline. - Avoir accès au texte intégral si la bibliothèque est abonnée. - Ne pas manquer les revues confidentielles d’un éditeur. 16
  17. 17. 17 Les règles de base de l’accès aux ressources en ligne Les usages communément admis sont la consultation, l'impression, l'envoi par mél, l'enregistrement sur support fixe (disque dur) ou mobile (clé USB) d'une partie raisonnable des contenus proposés. Les usages généralement interdits sont la diffusion des contenus à des tiers (non membres de l'université), gratuite ou commerciale, la reproduction ou mise à disposition sur un site web ou autre sans demande d'autorisation préalable, la copie ou le téléchargement massif de contenus, etc...
  18. 18. Accès aux ressources en ligne Onglet Documentation > Liste des ressources électroniques sur le site des BU : accès aux bases de données par nom ou par discipline (chimie, physique, informatique…). Les titres signalés sur cette liste sont tous accessibles aux membres de l’AMU, soit sur abonnement, soit en accès libre. 18
  19. 19. Pour vous aider dans vos recherches, vous pouvez vous reporter : - Aux cours des BU AMU sur la recherche documentaire, disponibles sur la plateforme pédagogique d’AMU, Ametice (accessible via l’ENT > Pédagogie > Ametice> Tous les cours > catégorie Bibliothèques). La partie « Organiser et exploiter sa documentation » contient des présentations sur la bibliométrie, Zotero, l’open access etc… - Aux guides disciplinaires et tutoriels des BU AMU http://bu.univ-amu.libguides.com/19
  20. 20. 2020 Accès aux ressources en ligne • Accès à des dizaines de milliers de revues et d’articles en plein texte à partir de SMASH le résolveur de liens : -Recherche de revues par mots du titre, ISSN, sujet - Recherche d’articles via Google Scholar et des bases de données, avec accès au texte intégral pour les ressources auxquelles les bibliothèques sont abonnées.
  21. 21. Accès aux ressources en ligne Summon AMU β : Outil de découverte en version β qui permet de faire une recherche simultanée sur les ressources en ligne. 21
  22. 22. Accès aux ressources en ligne • DISPO+ :possibilité de se connecter en accès distant en 1 clic avec l'extension pour Chrome, et Firefox : une icône s’installe dans le navigateur. • BIBLIO+ : lien pour télécharger le logiciel de gestion de références bibliographiques Zotero qui permet de récupérer des références en ligne et les éditer facilement sur Word ou OpenOffice. 22
  23. 23. Livres et encyclopédies en ligne 23
  24. 24. Safari • 50 livres électroniques en informatique de différents éditeurs. • Seuls 4 accès simultanés sont autorisés. 24
  25. 25. Safari • Recherche par mots-clés dans les titres et contenus des livres (mais peu de possibilités d’interrogation). • Possibilité d’imprimer des pages individuelles mais pas de télécharger un contenu. • Possibilité de lire sur mobile et d’exporter la référence via Zotero (site compatible). 25
  26. 26. Springer e-books Collections de livres électroniques en médecine et sciences biomédicales, des années 2008 à 2012. Possibilité de télécharger le livre ou le chapitre. 26
  27. 27. 27 • Présentation : - Encyclopédie spécialisée en sciences et techniques, en français, éditée sous forme papier et en base de données électronique (courant + archives). - Regroupe 62 dossiers thématiques en français et plus de 8000 articles, rédigés par 3000 spécialistes de l’industrie, de la recherche et de l’enseignement. - Divisée en 14 bases documentaires thématiques (+ les archives), elle couvre les domaines suivants : - Mesures-Analyses - Génie industriel - Sciences fondamentales - Mécanique - Construction - Technologies de l’information - Energies - Innovation - Environnement, sécurité - Matériaux -Procédés : chimie, agro et bio - Electronique Photonique - Transports - Biomédical-Pharma Techniques de l’ingénieur
  28. 28. 28 Ressources documentaires
  29. 29. Il existe plusieurs types de ressources : • Articles encyclopédiques : pour initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude. Ils permettent de se familiariser avec un sujet peu ou mal connu ou encore de faire le point sur une technologie. • Fiches pratiques : pour répondre à des besoins opérationnels et accompagner le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète. • Articles recherche et innovation : technologies prometteuses, en cours de développement, émergentes, ou qui n'ont pas encore atteint leur pleine maturité pour un développement industriel. • Articles archivés : tous les articles qui ne font plus partie de la collection vivante : anciennes versions d'articles ou articles traitant de sujets n'ayant plus court dans l'industrie, de technologies obsolètes.
  30. 30. 30 Techniques de l’Ingénieur • Récupération des articles : Référence biblio = export en format texte, BibTeX ou RIS.
  31. 31. La veille via les Techniques de l’Ingénieur • Veille Il est possible de s’abonner à une newsletter ou à des fils RSS en se créant un compte personnel.
  32. 32. 32 EM-Premium L’interface EM-Premium permet d’accéder aux traités de l’encyclopédie médico-chirurgicale (EMC), aux revues et livres numériques publiés par l’éditeur Elsevier-Masson. Point fort : Référence française en matière de recherche d’informations dans le domaine médical. ! Les résultats sont en français et issus d’un seul éditeur. Dans le cadre d’une démarche scientifique, il faut consulter également d’autres outils (Pubmed…). 32 Discipline Santé Organisme responsable Elsevier Masson Types de documents Traités encyclopédiques, articles de revues, livres numériques Langue d’interrogation Français Langue des documents Français majoritairement Couverture chronologique A partir de 1970 !
  33. 33. Lorsque le titre de la ressource apparaît en vert : la BU est abonnée à cette ressource dans EM-Premium. Vérifiez toutefois si la BU n’est pas abonnée par ailleurs à cette ressource dans « Articles et revues en ligne » sur le site web des bibliothèques.
  34. 34. La veille via EM Premium • Partager = pour un article, veille partagée via les réseaux sociaux, outils de social bookmarking ; alerte mail pour les sommaires de revue. • Export de références : site compatible avec Zotero
  35. 35. Bases de données et plateformes d’éditeurs pluridisciplinaires et spécialisées 35
  36. 36. 36 Notre abonnement au Web of Science comprend Medline + Current Contents Connect + Web of Science Core collection - Web of Science Core Collection, une base bibliographique de plus de 12 000 revues en sciences, sciences sociales, lettres et sciences humaines (Science et Social Science citation index), depuis 1975. Elle permet également d'interroger : - Conference Proceedings Citation Index couvrant près de 150 000 conférences (depuis 2000). - Index Chemicus, base de données en chimie (depuis 1993) - Mise à jour : hebdomadaire Tutoriel en ligne : http://www.youtube.com/watch?v=D9hPIvp4j0M Critères de sélection des revues : http://thomsonreuters.com/content/science/pdf/ssr/journal_selection_essay-french.pdf Web of Science
  37. 37. Web of Science • Création d’un compte personnel : pour sauver ses recherches, créer des alertes sur des recherches ou sur des citations, créer une bibliothèque de références Endnote Basic ou un profil Researcher ID. 37
  38. 38. 38 Web of Science • Recherche générale : certaines fonctionnalités du Web of Science Core Collection (author search, alerte à la citation, etc.) ne sont pas disponibles dans l’interrogation All databases Sélectionnez AND, OR, NOT pour modifier la relation entre les pavés de recherche Modifiez les paramètres de recherche : l’étendue du fichier, sélection des index Sélection du critère de recherche : topic, author, publication name, funding agency…
  39. 39. Web of Science L’index permet de retrouver et sélectionner toutes les formes et variantes pour les auteurs, les groupes d’auteurs et les titres de revues et conférences. La lemmatisation est automatiquement appliquée, elle permet de retrouver les variantes d’un même mot : pluriel (mouse/mice par exemple), formes conjuguées d’un verbe, niveaux de comparaison 39
  40. 40. 40 Web of Science • Troncature * = Zéro ou plusieurs caractères Ex : gene* (gene, genetics, generation) Ex : *oxide (peroxide, sulfoxide, zinc oxide) $ = Zéro ou un seul caractère Ex : lap$roscopic (laproscopic, laparoscopic) ? = Un caractère Ex : en?oblast (entoblast, endoblast) • Opérateurs de proximité Recherche par phrase exacte (« ») Ex : « stem cell » SAME = L’opérateur SAME permet de retrouver des termes dans une même phrase, dans n’importe quel ordre Ex : forest SAME fire, dans le champ « topic » NEAR/x = permet de retrouver des termes rapprochés. Le nombre de mots qui les séparent peut être précisé. Par défaut la requête s’effectue sur un écart maximum de 15 mots entre les termes recherchés. Ex : Salmon NEAR virus = Salmon NEAR/15 virus
  41. 41. Web of Science • Recherche avancée : + de champs interrogeables et possibilité de combiner les résultats de recherches successives. Ex. : AD=(McGill Univ SAME Quebec SAME Canada) 41
  42. 42. Web of Science • Author search : Permet d’identifier un auteur à partir de son nom, des variantes de son nom, des thématiques des revues dans lesquelles il publie, et/ou de son institution. • Si un auteur a un nom peu commun, le recours à l’index des auteurs peut être suffisant 42
  43. 43. Web of Science • Structure Search : recherche en chimie par composés et par structure. 43
  44. 44. Web of Science • Cited reference search : recherche de document par auteur cité, source, année de publication. 44
  45. 45. Web of Science • Cited Reference search : conseils - Auteur - Cited author Chercher sur le nom du premier auteur Pour les noms comportant des traits d’union ou en plusieurs parties, chercher toutes les variantes : vandenburg b* or van den burg b* Chercher le nom de l’auteur et ses initiales et son prénom : lander es OR lander eric Chercher les variantes dans l’ordre du nom de l’auteur : liu hong OR liu h* OR hong liu OR hong l* - Titre de la revue - Cited Work Utiliser l’abréviation de la revue telle qu’indiquée dans le Web of Science Chercher les variantes potentielles du titre : Brit Med J* or BMJ* - Titre de l’article, volume, numéro, pagination - Cited Title, Volume, Issue et Page Ces critères sont à utiliser avec précaution, surtout pour restreindre des résultats si un auteur a publié plusieurs articles dans la même revue la même année 45
  46. 46. 46 Web of Science • Gestion des résultats : tri par défaut par date de publication. Alerte sur la recherche, sauvegarde et export des résultats (impression, courriel, marked list, export vers des logiciels de gestion bibliographique). Accès au plein texte pour les revues auxquelles la BU est abonnée Visualiser les citations et leur distribution dans le temps pour un ensemble de résultats (fonctionnalité inaccessible au-delà de 10 000 notices)
  47. 47. 47 Web of Science • Gestion des résultats: Affinage des résultats par - ajout d’un mot-clé, - catégorie WOS, - type de document, - sujet (+large que catégorie WOS), -Organisme d’affiliation -Revues en open access…
  48. 48. 48 Web of Science Détail d’un résultat : Related Records, liste des références en lien avec cet article ; possibilité de créer une alerte à la citation ; informations sur la revue. Citation Map : cartographie du réseau de citations de l’article
  49. 49. Export de références via le WOS C’est un site compatible avec Zotero. Save to Other File Formats : export vers EndNote ou au format BibTeX.
  50. 50. La veille via le WOS La création d’alerte sur une recherche ne peut se faire qu’à partir de la base Web of Science Core Collection (et non pas All databases), en enregistrant sa recherche.
  51. 51. La veille via le WOS Créer une alerte à la citation par mail ou flux RSS en cliquant sur le titre de l’article choisi puis Create citation alert . Le flux RSS est disponible tout de suite. On le retrouve dans My Tools > Saved searches and alerts avec les options d’envoi d’emails (« Modify settings »).
  52. 52. Compléments au WOS • Journal Citation Reports (JCR) et Researcher ID (RID) accessibles sur la page d’accueil et via la création d’un compte utilisateur (« My tools »). • JCR : indique le facteur d’impact des revues + autres données bibliométriques • RID : site gratuit permettant à chaque chercheur de se créer un identifiant et une page personnelle avec la liste de ses publications.
  53. 53. Science Direct ScienceDirect : répertoire de périodiques, séries et encyclopédies scientifiques multidisciplinaires de l’éditeur Elsevier (2500 revues et 30000 ebooks). Les archives de + de 2200 titres de revues scientifiques publiées par Elsevier depuis les origines (1823) jusqu'en 2001, sont disponibles dans le cadre du projet ISTEX. La bibliothèque n’est pas abonnée à l’intégralité du catalogue de cet éditeur : les 12 millions d’articles de SD ne sont pas tous en texte intégral. Mise à jour quotidienne Tutoriel en ligne : http://help.sciencedirect.com/Content/tutorials/sd_menu.html 53
  54. 54. Science Direct Création d’un compte personnel pour : - Personnaliser les services comme la sauvegarde et le suivi de nos recherche - Gérer les alertes 1ère étape : Cliquez sur « Register » Complétez la fiche, entrez votre mot de passe, choisissez les sujets qui vous intéressent, cochez la case d’acceptation des conditions générales du contrat d’utilisateur inscrit…. Votre enregistrement sera confirmé par courrier électronique, en cliquant sur « login now » vous serez connecté à ScienceDirect avec votre nouveau nom d’utilisateur et mot de passe. 54
  55. 55. 55 Science Direct Onglet Browse by subject permet de retrouver un journal par discipline (ex. Chemistry). Possibilité de visualiser les revues en open access.
  56. 56. Science Direct Dès la page d’accueil, on peut mener une recherche simple (quick search) par auteur, publication, mots-clés. On utilisera de préférence la fonction Recherche avancée (advanced search), en choisissant un type de ressource. 56
  57. 57. Science Direct Avec la recherche experte (expert search) les mots clés sont recherchés dans tous les champs et dans le texte intégral. Constructions de requêtes élaborées grâce aux opérateurs et à la troncature :  opérateurs de proximité : W/n indique le nombre de termes séparant 2 mots (Ex: pain W/5 morphine trouvera les documents qui ont les termes « pain » et « morphine séparés par 5 mots). PRE/n indique que le 1er terme précède le 2è de 5 mots au moins.  troncature : • * remplace de zéro à une multitude de caractères : (h*r*t pour : heart, harvest….) • ? saisi à la fin d’un mot remplace un seul caractère : (Gr?ot trouvera grout ou groat mais pas groundnut) 57
  58. 58. 58 Science Direct •Affichage des résultats : le nombre des résultats s’affiche en haut à gauche, ils sont triés par date, ou par pertinence (sort by relevance). - Related articles permet de retrouver des articles proches - Refine results : Permet de préciser/limiter les résultats - Export citations : export des références vers le logiciel bibliographique de son choix (EndNote, Refworks, site compatible Zotero). Le PDF est importé simultanément sur Zotero. - Save as search alert : créer des alertes sur une recherche, en recevant les mises à jour par mail. Possibilité de créer des alertes sur un sujet (topic), ou sur des publications. - RSS feeds: permet de recevoir automatiquement les nouveaux résultats d’une requête.
  59. 59. La veille via Science Direct Sur Science Direct avec son compte personnel on peut créer des alertes par mail et par fils RSS qui vous avertissent lorsque : - une recherche stockée enregistrée comme alerte extrait de nouveaux résultats (Search alert) - de nouveaux articles correspondant à une rubrique choisie sont disponibles (Topic alert) - un nouveau volume d’une série de livres ou une nouvelle édition d’une revue devient disponible sur Science Direct (Volume/Issue alert) 59
  60. 60. La veille via Science Direct 60
  61. 61. La veille via Science Direct 61 Pour une revue, possibilité d’avoir une alerte email sur les derniers numéros et un flux RSS sur les derniers articles.
  62. 62. La veille via Science Direct Topic alert sur une thématique. 62
  63. 63. La veille via Science Direct Création de flux RSS sur une recherche.
  64. 64. Wiley La plate-forme Wiley donne accès aux 1250 revues en Sciences et Techniques et Humanités et Sciences sociales, de l’éditeur Wiley-Blackwell. Accès au texte intégral des articles depuis 1997 pour une majorité des revues, depuis 1998 à nos jours pour les titres les plus récents. Mise à jour quotidienne. Tutoriels : http://olabout.wiley.com/WileyCDA/Section/id-390244.html 64
  65. 65. Wiley Recherche simple par mots-clés, titres de publications, (troncatures : * = illimitée interne ou à droite ou à gauche, recherche de l’expression exacte : utilisation des guillemets, opérateurs booléens) Browse permet de retrouver un journal par discipline Publications donne la liste alphabétique des titres : 65
  66. 66. Wiley Recherche avancée : troncature, opérateurs OR AND NOT, recherche exacte… 66
  67. 67. Wiley Affichage des résultats : possibilité d’export (site compatible avec Zotero), sauvegarde de la recherche, tri par pertinence, type de publications ou date. 67
  68. 68. La veille via Wiley Gérer ses alertes depuis son compte personnel 68
  69. 69. La veille via Wiley Création d’une alerte mail sur une recherche (mais pas de flux RSS). 69
  70. 70. La veille via Wiley 70
  71. 71. La veille via Wiley Alerte à la citation sur la page d’un article. 71
  72. 72. Springer Link Plateforme de revues et livres pluridisciplinaires de l’éditeur Springer. Recherche par discipline ou par recherche avancée (opérateurs booléens, recherche de termes exacts, troncature) Sélectionner « Include Preview- Only content » inclut dans les résultats les ressources auxquelles nous ne sommes pas abonnés. 72
  73. 73. Export de références sur Springer Link Site compatible avec Zotero et export des références au format RIS ou BibTeX. 73
  74. 74. La veille via Springer Link Création de flux RSS sur une recherche ou sur des sommaires de revues. 74
  75. 75. Proquest Base bibliographique de mémoires et de thèses universitaires de toutes disciplines soutenus dans plus de 1000 universités d'Amérique du Nord et d'Europe et couvrant 140 années (texte intégral disponible pour certains travaux). Recherche simple : - Utilisez des guillemets ( ") pour rechercher des expressions exactes. - Séparez les termes avec OR pour rechercher n'importe lequel d'entre eux. 75
  76. 76. Proquest • Onglet Parcourir : par sujet ou lieux. 76
  77. 77. Proquest • Recherche avancée : affiner la recherche par thématique. 77
  78. 78. Proquest • Recherche syntaxique 78
  79. 79. Proquest • Documents similaires : identifie les termes clés dans le texte saisi et les utilise pour rechercher des documents connexes. Entrez 50 mots ou plus afin d'obtenir les meilleurs résultats. 79
  80. 80. La veille via Proquest • Gestion des résultats : beaucoup de possibilités de filtres (dates, auteur, organisation, mots-clés…); recherche associée dans des figures et tableaux. • Sauvegarde et création d’alerte par mail ou flux RSS sur la recherche + exports des références au format RIS, PDF… 80
  81. 81. AMS Des revues de l'American Mathematical Society sont disponibles en ligne : Journal of Algebraic Geometry (depuis 2002), Journal of the American Mathematical Society (depuis 1988), Proceedings of the American Mathematical Society (depuis 1950), Transactions of the American Mathematical Society (depuis 1996), Notices of the AMS (depuis 1995), et Bulletin of the American Mathematical Society (depuis 1891). 81
  82. 82. Export de références sur AMS Site compatible avec Zotero. Possibilité de partage des références sur les réseaux sociaux.
  83. 83. La veille via AMS Possibilité de s’abonner aux flux RSS des différents contenus d’AMS. 83
  84. 84. PubMed PubMed est une interface d’interrogation gratuite qui permet l’accès à la base MEDLINE, la base de données biomédicale de la National Library of Medicine (NLM). PUbMed donne accès à plus de 24 millions de références bibliographiques des articles contenus dans Medline (plus de 5600 journaux biomédicaux). Les références sont quotidiennement mises à jour dans la base (sauf le dimanche). Medline est accessible sur PubMed mais aussi via EBSCOhost et le Web of Science. 84
  85. 85. 5 types de références • [PubMed – in process] : référence en cours d’indexation. • [PubMed] : référence d’article publié dans une revue non répertoriée dans MEDLINE. • [PubMed - as supplied by publisher] : référence envoyée directement dans PubMed par l’éditeur. • [PubMed – indexed for MEDLINE] : référence validée et indexée par Medline. • [PubMed – OLDMEDLINE] : Références de la base OLDMEDLINE. 85 PubMed
  86. 86. La recherche simple Utile pour rechercher un auteur : on saisit dans la barre de recherche le nom de famille suivi de(s) initiales sans ponctuation. On lance la recherche avec Search. Si l’on saisit uniquement le nom, «l’automatic term mapping» recherchera le nom dans tous les champs, ce qui multipliera le nombre de réponses. Utile pour une revue, soit au nom complet, soit par l’abréviation ou par ISSN. 86 PubMed
  87. 87. Advanced : la recherche avancée 87 41 index de recherche Choix des opérateurs booléens PubMed
  88. 88. Parmi les index, 3 vous sont proposés pour les mots sujet. MeSH Major Topic : rechercher un terme MeSH qui est le sujet principal de l’article. MeSH Subheading : qualificatif qui peut être associé à un MeSH Term pour décrire un aspect particulier. MeSH Terms : mot clé issu du MeSH(Medical Subject Heading)qui décrit l’ensemble ou une partie de l’article. 88 PubMed
  89. 89. La veille via PubMed 89 Conserver vos équations de recherche et/ou choisissez la fréquence d’envois de nouveaux articles sur la même thématique.
  90. 90. La veille via PubMed Possibilité de s’abonner au flux RSS d’une recherche. 90
  91. 91. Exports de références via PubMed Export de références via « Send to » > « Chose destination » > « Citation manager » Site compatible avec Zotero. 91
  92. 92. 92 SciFinder • Scifinder Web/Chemical Abstract Service (CAS) Le (CAS) indexe la littérature chimique depuis 1907. Champs couverts par Scifinder Scholar/ Chemical Abstracts :  Chimie inorganique et organique, chimie physique, ingénierie et chimie appliquée, génie chimique, biochimie qui représente à elle seule 34% des notices bibliographiques.  Références bibliographiques : 78% d’articles ; 16% de brevets ; 6% d’actes de congrès. 92
  93. 93. 93 SciFinder • Les sous-bases contenues dans Scifinder / Chemical Abstracts :  CAplus (base bibliographique) : >34 M références bibliographiques depuis le début des années 1800 ; >10 000 revues dépouillées, Mise à jour quotidienne, Brevets issus de 61 offices de brevets, Articles cités depuis 1997, 254 M de citations à ce jour.  CAS Registry (base des substances) : >61 M petites molécules, >63 M séquences (nomenclatures, propriétés expérimentales et calculées), Substances signalées dans la littérature depuis 1957, mise à jour quotidienne.  CASReact (base des réactions) : 45 M réactions extraites de la littérature depuis 1840, conditions de réaction depuis 1957, mise à jour hebdomadaire.  Chemcat : >1223 catalogues commerciaux, >47 M composés disponibles commercialement, >1106 fournisseurs, Mise à jour à chaque publication ou révision de catalogue.  ChemList: informations réglementaires issues de plus de 100 inventaires nationaux.  Marpat : Plus de 860 000 formules génériques de Markush  Medline : 21 Millions références bibliographiques biomédicales depuis 1946 CAPADOC, représentant du CAS en France : http://www.capadoc.com/scifinder.html 93
  94. 94. SciFinder Link to other sources = lien vers les PDF si les bibliothèques sont abonnées. 94
  95. 95. La veille via SciFinder La fonction de veille Keep me posted permet de sauvegarder une équation de recherche sur le serveur de CAS. Les mises à jour s’effectuent une fois par semaine et les nouveaux résultats s’affichent à la connexion dans Keep me posted Results. Par défaut la sauvegarde est mise en place pendant un an. 95
  96. 96. Export de références sur SciFinder Il est toujours possible d’exporter un fichier de références au format RIS ou BibTeX. Si l’on a choisi dans les « Préférences », « utiliser Zotero pour les fichiers RIS/Refer téléchargés », l’import dans Zotero se fera automatiquement. 96
  97. 97. 97 ACS • L’American Chemical Society (ACS) Fondée en 1876, son format bibliographique fait référence pour les publications de chimie.
  98. 98. La veille via ACS Veille via un flux RSS Veille via des alertes e-mail 98
  99. 99. Export de citations sur ACS Site compatible avec Zotero, export aux formats RIS ou BibteX. 99
  100. 100. RSC • Accès à 23 des revues de l’éditeur Royal Society of Chemistry, en chimie, de biochimie et de chimie physique (et à leurs archives via ISTEX).
  101. 101. La veille via RSC • Alerte mail sur une recherche via un compte utilisateur. • Flux RSS sur le sommaire d’une revue
  102. 102. Export de citations sur RSC • Site compatible avec Zotero et export au format RIS, BibTeX…
  103. 103. APS La plateforme de l’éditeur American Physical Society contient les titres suivants : - Physical review Letters (depuis 1958) - Reviews of Modern Physics (depuis 1930) - Physical review A (physique optique + physique atomique et moléculaire) - Physical Review B (physique de la matière condensée) - Physical Review C (physique nucléaire) - Physical Review D (physique des particules, théorie des champs, gravitation) - Physical Review E (physique statistique) - Physical Review X (libre accès, sélection d’articles en physique pure et appliquée) - Physical Review applied (applications dans l’industrie, ingénierie) - Physical Review Fluids - Physical Review - Accelerators and Beams (depuis 1998) - Physical Review – Physics Education Research (depuis 2005) - Physics (depuis 2008) Via PROLA : accès aux archives des revues Physical Review Letters, Reviews of Modern Physics et Physical Review A–E 103
  104. 104. APS Recherche par journaux (Browse the journals) ou recherche avancée par article (Search the journals) : 104
  105. 105. La veille via APS Flux RSS par revue (sur tous les articles ou sur la sélection des éditeurs) ou thème transversal aux revues. 105
  106. 106. Export de références sur APS Site compatible avec Zotero ou export aux format RIS et BibTeX. 106
  107. 107. OSA Publishing (Optics InfoBase) • Optics InfoBase couvre tout le contenu disponible en ligne (200 000 articles de revues et actes de 360 conférences) produit par l'Optical Society of America (OSA), dans le domaine de l'optique et de la photonique. Revues disponibles : 107107
  108. 108. Optics InfoBase • L’enregistrement d’un profil personnel permet de : - Personnaliser les services comme la sauvegarde et le suivi de vos recherche. - Gérer ses alertes - Suivre son activité de téléchargement d’articles - Créer des collections d’articles… • 1ère étape : Cliquez sur « Login » - Sous l’onglet « Create account » donnez votre adresse mail puis complétez la fiche de renseignement. 108
  109. 109. Optics InfoBase • Recherche dans les revues et conférences d’Optics InfoBase. 109
  110. 110. Veille via Optics Infobase • Création d’ alertes par flux RSS sur une recherche ou une revue (à partir du compte personnel) : • Création d’une alerte par mail sur les citations d’un article. 110
  111. 111. Export de références via Optics InfoBase Site compatible avec Zotero. Export possible au format RIS ou BibTeX quand l’article a été sauvegardé en Favori. 111
  112. 112. Sources utiles complémentaires 112
  113. 113. Google Scholar Créé en 2004, c’est un moteur de recherche spécialisé dans la littérature de recherche universitaire : il indexe des articles issus de périodiques, des thèses, des livres, des articles en pré-publication, des rapports, les archives ouvertes et des bases de brevets. Le classement des résultats est basé sur le nombre de citations. - Intérêt : simple d’utilisation, utile pour retrouver une référence bibliographique manquante, GS permet ainsi de retrouver des documents du web invisible indisponibles sur les moteurs de recherche généralistes. Recherche dans le texte intégral des documents. - Limites : la couverture réelle de GS n’est pas connue précisément, il ne convient pas pour un véritable travail de recherche approfondi. Les algorithmes utilisés pour le calcul du classement sont confidentiels. On ne peut pas utiliser la troncature dans sa recherche. Peu de possibilités de tri des résultats. J.Sicot, guide d’utilisation Google Scholar, 2007 : http://fr.slideshare.net/jsicot/google-scholar- guide-dutilisation 113113
  114. 114. Google Scholar • Recherche avancée La recherche avancée permet d'utiliser des champs équivalents aux opérateurs booléens AND, NOT, OR et la recherche exacte (« ») ainsi que des possibilités de recherche de documents par auteur, nom de publication et dates. On peut rechercher dans tout le document ou dans le titre. Syntaxes reconnues : filetype: (ex : filetype:pdf « nanotubes ») author: qui permet de repérer rapidement tous document écrit par une personne en particulier (ex: author:yakobson "nanotubes") intitle: limite la recherche aux termes du titre 114
  115. 115. Google Scholar Possibilité de créer une alerte mail sur une recherche et d’exporter les références (à paramétrer) ou dans sa bibliothèque GS (site compatible avec Zotero): 115
  116. 116. Google Scholar Intégration du résolveur de liens dans GS qui renvoie vers les abonnements de la bibliothèque pour l’accès au plein texte. 116
  117. 117. 117117 Sources utiles : archives ouvertes et journaux en open acess •ROAD (Directory of Open Access scholarly Resources), offre un libre accès à 7000 ressources scientifiques disposant d’un identifiant ISSN (revues, monographies, rapports et dépôts institutionnels). http://road.issn.org/en • ArXiv : créée en 1991, +1,1 M de prépublications en Physique, Math, Informatique, Biologie quantitative, finance quantitative et statistiques. http://fr.arxiv.org/ - Pour créer une alerte mail sur les archives par sujet : Si l’archive qui vous intéresse est divisée en thèmes distincts (math, physics, cs, q-bio et q-fin; mais pas astro-ph, cond-mat ou nlin), il faut se “désinscrire” à une catégorie spécifique . Ex : To: physics@arxiv.org Subject: subscribe John Smith add Biophysics del Plasma Physics https://arxiv.org/help/subscribe - Le site permet d’exporter les références vers Zotero.
  118. 118. Source utiles : archive ouverte HAL L'archive ouverte pluridisciplinaire HAL, créée en 2006, sous la responsabilité du CNRS, est destinée au dépôt et à la diffusion d'articles scientifiques de niveau recherche, publiés ou non. Elle regroupe plusieurs sous-bases comme TEL pour les thèses ou CEL pour les cours et transfère des dépôts vers ArXiv. Il s’agit d’une démarche volontaire permettant une réappropriation gratuite par les chercheurs de l’information qu’ils produisent eux-mêmes. AMU a son propre dépôt dans HAL (Le critère sur le dépôt des publications dans HAL AMU sera mis en place pour le bonus performance 2016. 118
  119. 119. 119119 Sources utiles : archives ouvertes • Type de publications dans HAL - Articles de revues avec comité de lecture - Articles de revues sans comité de lecture - Conférences invitées - Communications avec actes - Communications sans actes - Ouvrages scientifiques - Chapitres d’ouvrages scientifiques - Directions d’ouvrages - Brevets - Posters - Thèses (→ TEL) - HDR (Habilitations à diriger des recherches → TEL) - Cours (→ CEL) - Rapports de recherche - Documents sans référence de publication
  120. 120. Sources utiles : archives ouvertes • Outils : - Export de références au format PDF, BibTeX (site compatible avec Zotero)… - « Syndication » : flux RSS sur la recherche 120
  121. 121. 121 Sources utiles : thèses en ligne • Thèses TEL, plateforme d’auto-archivage en ligne des thèses et HDR : http://tel.archives-ouvertes.fr/ Theses.fr moteur de recherche des thèses françaises : flux RSS sur les thèses et export (BibTeX, RIS, CSV...)http://www.theses.fr/ DART Europe, portail européen des thèses électroniques http://www.dart- europe.eu/
  122. 122. Sources utiles :brevets en ligne L’Office européen des brevets a développé la base Esp@cenet qui recense 80 millions de brevets, de 1836 à nos jours. Espacenet donne accès à la base française de l’INPI et à 3 bases internationales : - la base EP (European Patents) recense les demandes de brevets EP publiées par l'Office européen des brevets au cours des 24 derniers mois. - la base de l’OMPI (WIPO) rassemble les demandes déposées au niveau mondial selon la procédure PCT. - la base Worldwide recense les données sur des brevets provenant de 90 pays. Il y a plusieurs accès possibles à cette base de brevets : http://worldwide.espacenet.com : accès à la base mondiale. http://fr.espacenet.com/:accès à l'antenne française, via l'INPI. Philippe Eyraud, « La base de données des brevets : Esp@cenet », Ecole Centrale de Lyon, 2010 : http://bibli.ec-lyon.fr/sites/default/files/supports/2010-utiliser-espacenet.pdf Guide d’utilisation Espacenet en français : http://documents.epo.org/projects/babylon/eponet.nsf/0/4e8744eb66e8f944c12577d600598eef/$FILE/espacene t_brochure_fr.pdf 122
  123. 123. 123 Veille sur les brevets • Flux RSS sur une liste de résultats. Site compatible avec Zotero.
  124. 124. Organiser sa veille 124
  125. 125. Organiser sa veille • Définition de la veille « La veille informationnelle est l’ensemble des stratégies mises en place pour rester informé, en y consacrant le moins de temps possible en utilisant des processus de signalement automatisés. » J-P Lardy – Urfist de Lyon 125
  126. 126. Les différentes méthodes de la veille Deux méthodes :  Pull : l’utilisateur va régulièrement chercher les informations sur les sites (l’approche classique). • Le veilleur va tirer les informations à lui  Push : le service envoie l'information à l’utilisateur • L’information est « poussée » de manière automatique vers le chercheur, en fonction de ses préférences et de critères préétablis par celui-ci. On parle de profils. • Création d’alertes automatisés par mail ou flux RSS sur les sommaires d’une revue ; derniers articles parus ; alertes sur de nouveaux résultats d’une recherche bibliographique dans une base de données. 126
  127. 127. La veille avec les flux RSS RSS = « Rich Site Summary” ou ”Really Simple Syndication”, selon les formats (RSS 1.0, RSS 2.0…) Un flux RSS désigne un fichier texte au format XML, utilisé pour la syndication de contenu Web. Il permet d’extraire un contenu régulièrement mis à jour d’un site web. A chaque ajout d’information dans le fichier de syndica- tion, l’ancienne version est écrasée et le nouveau contenu apparaît. On s’abonne à un flux, pour le lire, le partager. 127
  128. 128. Intérêt d’une veille via des flux RSS • Fluidité de l’information, rapidité de mise à jour. • Consultation de mises à jour sans avoir à visiter chaque site. • Gestion aisée : pas besoin de créer une multiplicité de comptes, pas de boîte de messagerie saturée. Il suffit de supprimer un fil pour ne plus recevoir l’information. • Consultation de plusieurs mises à jour en un seul endroit : les flux sont agrégés ou syndiqués, par un « guichet unique » : un agrégateur de flux RSS (ex. Netvibes) 128
  129. 129. Repérer des flux RSS Dans le navigateur: Précédentes versions de Firefox : affichage de l’icône dans la barre URL Firefox 4 et +: Menu « Marque-page » puis « s ’abonner à cette page » IE 8 et 9 : icône orange dans la barre de commande (à activer dans le menu « affichage » si absente ).
  130. 130. Repérer des flux RSS Un clic sur l’icône orange permet d’importer le flux dans son agrégateur très facilement. - Firefox : propose un menu déroulant d’agrégateurs - IE : « M’abonner à ce flux » = en local, pas de choix d’autre agrégateur qu’IE.
  131. 131. Repérer des flux RSS Dans Google Chrome : installer le plugin Extension Abonnement RSS (par Google). https://chrome.google.com/webstore/detail/rss-subscription- extensio/nlbjncdgjeocebhnmkbbbdekmmmcbfjd?hl=fr
  132. 132. Repérer des flux RSS Puis allez dans les extensions de Chrome (l’icône Personnaliser et contrôler Chrome > Plus d’ outils > Extensions)
  133. 133. Repérer des flux RSS - Dans options de l’extension RSS Subscription Extension (Extension Abonnement RSS > Options) : - Cliquez sur Add (Ajouter), - Ecrire NetVibes dans la case description et http://www.netvibes.com/subscribe.php?url=%s comme URL. - Ou écrire Feedly et http://www.feedly.com/home#subscription/feed/%s
  134. 134. Repérer des flux RSS Pour les sites qui ne proposent pas de flux RSS, il est possible d’en créer via le site suivant : - Page2RSS (http://page2rss.com/) Le flux est créé par le site et peut être importé dans un agrégateur :
  135. 135. Les lecteurs de flux RSS • Les flux peuvent être lus avec différents types d'outils, dont les caractéristiques peuvent varier fortement. - les clients de messagerie (Microsoft Outlook, Thunderbird…) - les navigateurs (Firefox, Internet Explorer…) - les extensions de navigateurs (Sage, Feedly…) - les portails personnalisés (Netvibes, Bloglines…) - les services en ligne (The Old Reader, Newsblur…) - les logiciels monoposte (Tity Tiny RSS, RSS Owl, Website Watcher...) - les solutions de veille (Digimind, KB Crawl, Sindup…) Béatrice Foenix-Riou, Quelques pistes pour remplacer Google Reader, mars 2013 : http://fr.slideshare.net/bfoenix/bfrquelques-pistes-pour-remplacer-google- reader?ref=http://www.veille.ma/La-fin-de-Google-Reader-quelles.html • Comparaison des lecteurs de flux en ligne mars 2013 (Netvibes, Feedly, Pearltrees…) : http://socialcompare.com/fr/comparison/comparatif-des-agregateurs-de-fils-rss- 1j8j0n31
  136. 136. Netvibes Portail Internet personnalisable créé en 2005. Spécificité de Netvibes : les « Widgets », contraction de « window » et « gadget ». Petite application permettant d’avoir accès à des informations ou de lancer des requêtes. Ex : lecture de flux RSS, moteur de recherche, contenu vidéo • Avantages de Netvibes : - Personnalisation de l’interface - Utilisation ludique et simple - Beaucoup de widgets et de possibilités Tutoriel en ligne sur Slideshare : http://www.slideshare.net/paventurier/tutorielnetvibes- premierepriseenmainpascalaventurier/download 136
  137. 137. Netvibes version mobile • Il existe 2 versions différentes : - L’URL universelle pour la version mobile est mobile.netvibes.com. Il permet de détecter votre mobile et vous redirige vers la version appropriée - La version pour les smartphones est disponible sur iPad, iPhone et Android. • Les versions mobile sont disponibles uniquement pour les utilisateurs qui ont déjà un compte enregistré sur Netvibes. http://faq.netvibes.com/fr/versions_mobiles
  138. 138. Création d’une page Netvibes • Création d’un compte individuel gratuit : • Entrer un sujet de veille ou choisir un tableau de bord ou dashboard prédéfini :
  139. 139. Présentation de l’interface • Lorsqu’on choisit de surveiller un sujet (exemple : chimie organique), Netvibes utilise ces mots-clés pour créer un dashboard avec des widgets thématiques, dans un onglet « Actualités ». 139
  140. 140. Présentation de l’interface • Il est toujours possible de supprimer ces apps installées par défaut si elles ne sont pas pertinentes. • Lors de la création d’un nouvel onglet, il est également possible de choisir de surveiller un sujet ou de laisser l’onglet vide.
  141. 141. Personnalisation de l’interface Edition des onglets: titres, icône, affichage des widgets, suppression Organisation des widgets par glisser-déposer
  142. 142. 142 • « Ajouter du contenu » : « Widgets essentiels » ( Lien, Notes), « Explorer les catégories » (Actualités, Outils et technologies…) 3 1 2
  143. 143. « Ajouter un flux » : flux récupérés sur des blogs, des sites web, des journaux en ligne… Ex: flux du journal Quality and Reliability Engineering International
  144. 144. Personnaliser sa page Netvibes • Menu « Options » : modifier la couleur, l’image de fonds. 144
  145. 145. Lecture des flux • Visualisation par widgets : • Visualisation « Lecteur »: publications les plus récentes, fonctionnalités « à lire plus tard », « sauvegarder », « partager »
  146. 146. Organiser sa veille via Netvibes Onglet Dashboard > Activer ma page publique : création d’univers publics, pour une veille partagée et/ou donner des informations sur une institution : Une seule page publique par adresse email enregistrée.
  147. 147. Analyse des flux dans Netvibes Analyse des flux indexés dans sa page Netvibes via son compte utilisateur > « corpus de sources » : sources « silencieuses » ou « bavardes » selon la fréquence de mise à jour des flux.
  148. 148. Exemple de Netvibes Equipe Stéréo de l’ISM2 : http://www.netvibes.com/gaellechou#Accueil 148
  149. 149. Exemple de Netvibes Laboratoire de recherche en sciences végétales-Université de Toulouse III : http://www.netvibes.com/docetoile#Accueil 149
  150. 150. Conseils pour la mise en place de sa veille • Classer, organiser des dossiers par thématique. • Fixer des horaires de veille. • Effectuer une lecture rapide de vos flux, repérer les plus pertinents pour les marquer et les approfondir plus tard. • Hiérarchiser les dossiers et les flux par priorité. Source : Alain Marois, Optimiser sa veille avec les flux RSS, http://www.slideshare.net/amarois/optimiser-sa-veille-avec-les-flux-rss-mars-2009 150
  151. 151. Conseils pour la mise en place de sa veille • Ne pas s’abonner à des flux « doublons », similaires dans leur thématique, repérez le plus pertinent, le plus populaire, le plus mis à jour. • Utiliser les filtres disponibles sur les agrégateurs pour cibler certaines thématiques. • Archiver ses flux, certains ne sont peut-être pas intéressants dans l’immédiat mais peuvent se révéler pertinents dans le futur. Source : Alain Marois, Optimiser sa veille avec les flux RSS, http://www.slideshare.net/amarois/optimiser-sa-veille-avec-les-flux-rss-mars-2009 151
  152. 152. Sources utiles Alain Marois, Optimiser sa veille avec les flux RSS, 2009. Disponible sur http://www.slideshare.net/amarois/optimiser-sa-veille-avec-les-flux-rss-mars- 2009 Silvère Mercier, Univers Netvibes et services documentaires à valeur ajoutée par et pour les professionnels de l’information documentation, ADBS, 2008. Disponible sur : http://www.slideshare.net/bibliobsession/communauts-de- pratiques-communauts-dintrts-presentation-786147 Michel Roland, Automatiser la veille, Wiki Urfist PACA. Disponible sur : http://wiki-urfist.unice.fr/wiki_urfist/index.php/Automatiser_la_veille 152
  153. 153. Vous pouvez nous retrouver en ligne sur le site de la bibliothèque http://bu.univ-amu.fr/ Sur la page Facebook des BU sciences : https://fr-fr.facebook.com/busciencesamu Contacts Formations BU Sciences : BU St-Charles : Cécile Garnier cecile.garnier@univ-amu.fr BU Luminy : Cristina Chambrial ines-cristina.chambrial@univ-amu.fr BU St-Jérôme : Caroline Péron caroline.peron@univ-amu.fr 153 Merci de votre attention ! 153

×