AFRICASPHALT SA
SOMMAIRE
I. DESCRIPTION DES ZONES A SCARIFIER
II. MODE D’EXECUTION DES TRAVAUX
I. PERSONNEL
III. MATERIEL
...
AFRICASPHALT SA
1. DESCRIPTION DES ZONES A SCARIFIER
Les zones à scarifier dans le cadre de l’exécution de la tranche ferm...
AFRICASPHALT SA
Avant toute scarification, ces zones déjà répertoriées seront levées par une
équipe des topographes et les...
AFRICASPHALT SA
- Un chef d’équipe
- Un topographe et un aide
- Un laborantin et un aide
- Quatre conducteurs d’engins
- T...
AFRICASPHALT SA
7. QUANTITATIF DES MATERIAUX D’APPORT
Le calcul des cubatures à partir des différentes côtes portées sur l...
AFRICASPHALT SA
VIII. ANNEXES
AFRICASPHALT SA
MARCHE N° 0306/M/MINTP/CPM-ER/2004
POUR LES TRAVAUX D’ENTRETIEN COURANT
DE CERTAINES ROUTES REVETUES DU RE...
AFRICASPHALT SA
SOMMAIRE
- DESCRIPTION DE LA ZONE D’EXECUTION DE LA PLANCHE D’ESSAI
- MATERIEL
- MATERIAUX
- PERSONNEL
- M...
AFRICASPHALT SA
DESCRIPTION DE LA ZONE RETENUE
POUR LA PLANCHE D’ESSAI
La zone retenue pour la réalisation de la planche d...
AFRICASPHALT SA
MATERIEL
Le matériel nécessaire à l’exécution de cette tâche est le suivant :
- Un camion benne de 20 t mu...
AFRICASPHALT SA
- Un chef chantier
- Un chef d’équipe revêtement
- Un laborantin et un aide
- Deux conducteurs d’engins
- ...
AFRICASPHALT SA
SOMMAIRE
1. INTRODUCTION
2. ETUDE DE FORMULATION DE L’ENDUIT SUPERFICIEL
BICOUCHE
3. PROVENANCE ET CARACTE...
AFRICASPHALT SA
7. INTRODUCTION
Dans le cadre des travaux d’entretien courant des routes revêtues dans la
province de l’Ex...
AFRICASPHALT SA
8. PROVENANCE ET CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX
2.1 – LES GRANULATS
Les granulats à utiliser pour la réali...
AFRICASPHALT SA
L’enduit superficiel bicouche à mettre en œuvre sera fait sur un support souple.
Il y aura donc absorption...
AFRICASPHALT SA
PLANS DU LEVE TOPOGRAPHIQUE PAR PIECE
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Formulation enduit bicouche

1 940 vues

Publié le

Formulations enduit superficiel. granulat

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 940
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
77
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formulation enduit bicouche

  1. 1. AFRICASPHALT SA SOMMAIRE I. DESCRIPTION DES ZONES A SCARIFIER II. MODE D’EXECUTION DES TRAVAUX I. PERSONNEL III. MATERIEL IV. MATERIAUX V. QUANTITATIF DES TRAVAUX VI. ANNEXES - CALCUL DES CUBATURES - PLANS DU LEVE TOPOGRAPHIQUE PAR PIECE
  2. 2. AFRICASPHALT SA 1. DESCRIPTION DES ZONES A SCARIFIER Les zones à scarifier dans le cadre de l’exécution de la tranche ferme du marché n°2002/0021/M/MINPAT/SCT/FED , relatif aux travaux d’entretien triennal de la route N12 Magada – Yagoua d’une longueur totale de 142.30 km se situent du Pk 4+997 au Pk 25+174. Différentes les unes les autres, nous avons répertorié les cas suivants : 1- Pk 4+997: Nid de poule généralisé ayant engendré la destruction totale de la chaussée jusqu’au niveau des accotements. 2- Pk 20+000 : Affaissement de la chaussée du coté droit sur une longueur de près de 120 mètres, ici l’enduit superficiel est en place malgré la déformation. 3- Pk 20+200 : La dégradation est de la même nature qu’au Pk 20+000. 4- Pk 20+450 : Faïençage accentué de la chaussée avec affaissement sur près de 90 mètres. 5- Pk 21+625 : Chaussée et accotements détruits mais présence de l’enduit superficiel sur certains points ayant résisté à la dégradation. 6- Pk 22+750 : Affaissement du coté droit de la chaussée, présence de l'enduit superficiel. 7- Pk 25+110 : C’est un nid de poule généralisé ayant engendré la destruction du coté droit de la chaussée, le coté gauche étant touché aussi, une intervention rapide est nécessaire. 2. MODE D’EXECUTION DES TRAVAUX II.1 Levés topographiques
  3. 3. AFRICASPHALT SA Avant toute scarification, ces zones déjà répertoriées seront levées par une équipe des topographes et les différents plans seront joints en annexes à savoir : - Les profils en travers indiquant les différentes phases d’exécution et le résultat final à obtenir. - Les profils en long à travers les quels l’on pourra clairement apprécier le résultat final. II.2 Exécution des travaux Elle se fera de la manière suivante : - Délimitations contradictoires des zones à traiter - Scarification de toutes les zones répertoriées et délimitées jusqu’à 20 centimètres de profondeur, avec respect scrupuleux de la délimitation - Evacuation des produits issus de la scarification et non utilisables, en un lieu qui sera agrée par le Maître d’œuvre délégué, dans le respect des normes environnementales. - Apport du 0/31.5 (préalablement analysé) pour la reconstitution de la couche de base nécessaire avant l’exécution de l’enduit superficiel. - Malaxage à la niveleuse jusqu’à obtention d’un mélange homogène pour que la courbe granulométrique rentre dans le fuseau de référence. - Analyse granulométrique in situ si possible pour vérification - Arrosage et malaxage à l’aide d’une citerne à eau jusqu’à obtention d’un mélange homogène - Etalage du mélange ainsi obtenu sur toute la surface scarifiée par la niveleuse. - Réglage à la niveleuse selon le profil en travers préalablement défini selon qu’on est en alignement droit ou courbe sur un dévers (les tassements dus au compactage seront pris en compte lors du réglage). - Compactage à 98% de l’OPM au moins sur toute la surface. - Vérification de la compacité et de l’épaisseur après compactage qui devra être de 20 centimètres. - Contrôle altimétrique du niveau de la couche de base ainsi reconstituée qui devra être à plus ou moins zéro du niveau de l’enduit superficiel existant d’un bout à l’autre de la zone scarifiée. - Toutes ces zones ainsi aménagées seront réceptionnées après un contrôle satisfaisant par la Mission de Contrôle, avant leur imprégnation pour la suite des travaux d’enduit bicouche. NB : Ces travaux seront exécutés conformément aux prescriptions du CCTP. 3. PERSONNEL Le personnel ci-après désigné sera mobilisé, compte tenu de l’ampleur de la tâche : - Un chef chantier
  4. 4. AFRICASPHALT SA - Un chef d’équipe - Un topographe et un aide - Un laborantin et un aide - Quatre conducteurs d’engins - Trois chauffeurs - Dix manœuvres - Deux agents pour régler la circulation 4. MATERIEL Le matériel à mobiliser pour la réalisation de cette tâche est le suivant : - Un camion benne 20 tonnes - Une citerne à eau 12000 litres - Une niveleuse équipée de scarificateur - Un compacteur à pneus - Un compacteur Vibromag double bille - Une pelle chargeuse 920 - Un pick-up - Le matériel de topographie - Le petit matériel de chantier - Les plaques de signalisation 5. MATERIAUX Les matériaux à mettre en œuvre sont essentiellement : - Le concassé 0/31.5 (conforme aux spécifications du CCTP) - L’eau qui sera propre et sans matières en suspension. 6. QUANTITATIF DES TRAVAUX PK Localisation Long.(m) Larg.(m) Surface (m2) Début Fin 4+997 5+107 Section 123 10 1230 20+000 20+120 Droit 120 5 600 20+210 20+300 Droit 90 5 450 20+450 20+540 Section 90 10 900 21+625 21+860 Section 235 10 2350 22+750 22+782 Droit 31 5 155 25+110 25+174 Section 64 10 640 TOTAL 6325
  5. 5. AFRICASPHALT SA 7. QUANTITATIF DES MATERIAUX D’APPORT Le calcul des cubatures à partir des différentes côtes portées sur les plans du relevé topographique a permit de déterminer les quantités suivantes par zone. PK Localisation Long.(m) Larg.(m) Volume (m3) Début Fin 4+997 5+107 Section 123 10 144.38 20+000 20+120 Droit 120 5 84.38 20+210 20+300 Droit 90 5 76.88 20+450 20+540 Section 90 10 96 21+625 21+860 Section 235 10 137.19 22+750 22+782 Droit 31 5 8.9 25+110 25+174 Section 64 10 50.63 TOTAL 598.34 Volume (selon le projet d’exécution) = 401.63 m3 Volume (selon l’état actuel de la chaussée) = 598.34 m3
  6. 6. AFRICASPHALT SA VIII. ANNEXES
  7. 7. AFRICASPHALT SA MARCHE N° 0306/M/MINTP/CPM-ER/2004 POUR LES TRAVAUX D’ENTRETIEN COURANT DE CERTAINES ROUTES REVETUES DU RESEAU PRIORITAIRE DANS LE RESEAU NORD, LOT N°1 TRONCON N°3 : DARGALA-TOKOMBERE ENDUIT SUPERFICIEL BICOUCHE PLANCHE D’ESSAI
  8. 8. AFRICASPHALT SA SOMMAIRE - DESCRIPTION DE LA ZONE D’EXECUTION DE LA PLANCHE D’ESSAI - MATERIEL - MATERIAUX - PERSONNEL - METHODE D’EXECUTION
  9. 9. AFRICASPHALT SA DESCRIPTION DE LA ZONE RETENUE POUR LA PLANCHE D’ESSAI La zone retenue pour la réalisation de la planche d’essai est la section de 100 ml comprise entre le PK 8+700 et le PK 8+800. Il s’agit d’une partie de section de route entièrement reconstituée (scarification, remblai d’emprunt et imprégnation au 0/1). La largeur de mise en œuvre est de 6 ml.
  10. 10. AFRICASPHALT SA MATERIEL Le matériel nécessaire à l’exécution de cette tâche est le suivant : - Un camion benne de 20 t muni d’un gravilloneur - Une répandeuse à liant de 7000 litres - Un compacteur à pneus P300 - Une Tractopelle - Deux pick-up 4x4 - Le matériel de laboratoire (plaques de mesures de dosage en liant et granulat) - Le petit matériel de chantier (balaies cantonniers, pelles rondes, brouettes…) - Les plaques de signalisation MATERIAUX Les matériaux à utiliser pour la réalisation de cette tâche sont : - Les granulats 6/10 - Les granulats 4/6 - Le cut-back 400/600 PERSONNEL Le personnel ci-après listé sera mobilisé sur le terrain : - Un Conducteur des Travaux
  11. 11. AFRICASPHALT SA - Un chef chantier - Un chef d’équipe revêtement - Un laborantin et un aide - Deux conducteurs d’engins - Quatre chauffeurs - Huit manœuvres dont deux pour réguler la circulation METHODE D’EXECUTION Le bicouche sera de type LGLG. Le liant sera un 400/600 fabriqué à partir d’un bitume 60/70. Les granulats seront de granulométrie 6/10 pour la première couche et 4/6 pour la seconde. La surface à revêtir aura tout d’abord été imprégnée et parfois sablée. Avant de commencer tout épandage de bitume, cette surface sera balayée afin d’éliminer toutes les impuretés. La bouille épandra ensuite sa première couche de 400/600 à une température de 130° c, le dosage sera de 1,00 kg/m². Le gravillonneur suivra, en marche arrière la bouille et la distance entre les deux n’excédera pas 30 mètres. Le dosage du granulat 6/10 sera de 9 à l0 l/m². Les dosages seront contrôlés par le laboratoire à l’aide de plaques posées au sol. Le compacteur à pneus suivra le plus prêt possible le gravillonneur. La bouille épandra ensuite sa deuxième couche 400/600 à une température de 130°c, le dosage sera de 0,80 kg/m². Le gravillonneur suivra, en marche arrière la bouille et la distance entre les deux n’excédera pas 30 mètres. Le dosage du granulat 4/6 sera de 7 à 8 l/m2. Les dosages seront contrôlés par le laboratoire à l’aide de plaques posées au sol. Le compacteur à pneus suivra le plus prêt possible le gravillonneur. La circulation sera ensuite contrôlée pour que la vitesse des véhicules n’excède pas 20 km/h pendant 3 jours.
  12. 12. AFRICASPHALT SA SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 2. ETUDE DE FORMULATION DE L’ENDUIT SUPERFICIEL BICOUCHE 3. PROVENANCE ET CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX 4. PRESENTATION DE L’ETUDE DE FORMULATION DE L’ENDUIT SUPERFICIEL BICOUCHE 5. MISE EN ŒUVRE DE L’ENDUIT BICOUCHE 6. CONCLUSION
  13. 13. AFRICASPHALT SA 7. INTRODUCTION Dans le cadre des travaux d’entretien courant des routes revêtues dans la province de l’Extrême-Nord, le laboratoire de la Société AFRICASPHALT SA a réalisé une étude de formulation de l’enduit superficiel bicouche pour le revêtement d’une section de route du tronçon n°3 : DARGALA-TOKOMBERE. Ce document vise non seulement à présenter les caractéristiques géotechniques des matériaux et leurs provenances, mais aussi à déterminer après analyse les formules optimales permettant d’assurer une bonne tenue sous trafic. Enfin nous évoquerons une note sur la méthode de mise en œuvre de la formule d’enduit superficiel bicouche retenu.
  14. 14. AFRICASPHALT SA 8. PROVENANCE ET CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX 2.1 – LES GRANULATS Les granulats à utiliser pour la réalisation de cette étude sont de classes 6/10 et 4/6. Les granulats 6/10 sont issus de la carrière de pierres de WAZA alors que les granulats 4/6 proviennent de l’ex carrière de SATOM sis à MOUDA à 25 km de MAROUA. Les caractéristiques de ces matériaux sont présentées dans le tableau suivant : Désignation Type d’essai Classe granu. Résultats Spécifications Caractéristiques intrinsèques Los Angeles 6/10 4/6 35 10,1 < 35 Poids spécifique 6/10 4/6 2,10 2,71 Granulométrie % refus à D % tamisats à d % tamisats à 0,63 d 6/10 – 4/6 9,5 - 8 0 - 0 < 10 Propreté % tamisats à 0,05 6/10 4/6 0,52 0,94 < 1 < 1 Essai densité apparente Densité apparente 6/10 4/6 1,38 1,39 2.1 – LE LIANT Le liant à utiliser ici est le bitume fluidifié 400/600 dont une partie est obtenue à partir des fournisseurs à GAROUA et une autre provient de la Société de Bitume et de Cut-back du Cameroun (SBCBC) à Bonaberi - DOUALA. Leurs caractéristiques sont les suivantes : - Pseudo-Viscosité : 459 s (GAROUA) - Pseudo-Viscosité : 525 s ( SBCBC) Densité relative : 1,05 9. PRESENTATION DE L’ETUDE DE FORMULATION DE L’ENDUIT SUPERFICIEL BICOUCHE
  15. 15. AFRICASPHALT SA L’enduit superficiel bicouche à mettre en œuvre sera fait sur un support souple. Il y aura donc absorption du liant par le support et incrustation des gravillons 6/10 dans le support. La formulation à considérer doit permettre de fixer directement les gravillons 6/10 sur le support imprégné et de fixer les granulats 4/6 sur le 6/10. Tout cela suppose : - Un dosage optimal en liant de la 1ère couche afin d’éviter des pelades éventuelles du revêtement. - Un dosage suffisant en liant de la 2ème couche pour éviter un ressuage ultérieur du bitume. Plusieurs planches d’essais sur plaques à différents dosages de liant ont été effectuées pour des dosages fixés de granulats. 03 formulations ont été ainsi expérimentées et les résultats ci-après ont été obtenus :
  16. 16. AFRICASPHALT SA PLANS DU LEVE TOPOGRAPHIQUE PAR PIECE

×