Economie collaborative : 
vers l’essor d’un nouveau 
modèle économique ? 
Jean-Rémi Gratadour 
Délégué général de l’ACSEL
Source: Wired
De quoi la sharing economy est-elle le nom ? 
 Un mouvement lié à un environnement 
 Crise de 2008 et difficultés de ret...
 Mis à disposition des 
ressources disponibles 
 Etendre ce sourcing à 
tous les biens et services 
non utilisés 
Offre...
 Vers une nouvelle intermédiation numérique ? 
Intermédiation marchande 
Marketplace (modèle en 3 points) remplacée par u...
Le paradoxe de la confiance et des usages
Facteur 25 
> Comment permettre le développement des usages sans 
fragiliser la confiance dans le système ?
de logements par 
professionnels 15% Les utilisateurs de 
Airbnb veulent une 
"non-tourist experience"
Un écosystème complet et qui s'enrichit
ACSEL : La sharing economy... comme un chien dans un jeu de quilles
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ACSEL : La sharing economy... comme un chien dans un jeu de quilles

388 vues

Publié le

Présentation de Jean-Remy Gratadour, délégué général de l'ACSEL - Matinale de l'Innovation de Grand Paris Seine Ouest, 24 septembre 2014 -

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
388
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ACSEL : La sharing economy... comme un chien dans un jeu de quilles

  1. 1. Economie collaborative : vers l’essor d’un nouveau modèle économique ? Jean-Rémi Gratadour Délégué général de l’ACSEL
  2. 2. Source: Wired
  3. 3. De quoi la sharing economy est-elle le nom ?  Un mouvement lié à un environnement  Crise de 2008 et difficultés de retour à l’emploi  Arrivée de la Génération Y  Besoin de consommer mieux, de diminuer l'excès de production etc.  Généralisation de l’accès mobile  Le besoin (ou le résultat ?) de nouvelles façons de créer de la confiance entre personnes grâce au digital
  4. 4.  Mis à disposition des ressources disponibles  Etendre ce sourcing à tous les biens et services non utilisés Offreur = acheteur grâce à l’enrôlement communautaire  Proposer une offre alternative en marge de marchés structurés : taxi, hébergement, location, alimentation, livraison, services…
  5. 5.  Vers une nouvelle intermédiation numérique ? Intermédiation marchande Marketplace (modèle en 3 points) remplacée par une relation peer-to-peer via la communauté Intermédiation politique L’idéal-type d’un « communisme sans Etat » ? Intermédiation financière Un champ vierge non structuré dans lequel il est possible de proposer des solutions organisatrices (cf. VC, Bitcoin)
  6. 6. Le paradoxe de la confiance et des usages
  7. 7. Facteur 25 > Comment permettre le développement des usages sans fragiliser la confiance dans le système ?
  8. 8. de logements par professionnels 15% Les utilisateurs de Airbnb veulent une "non-tourist experience"
  9. 9. Un écosystème complet et qui s'enrichit

×