1292-Présentation de la Côte d'Ivoire

1 213 vues

Publié le

Powerpoint by Thomas Tiacoh (ANARIZ-CI), Emmanuel Coulibaly (ONDR), Alphonse Bouet (CNRA), and Yao N'Guessan (ANADER) presented at the West Africa SRI Workshop in Ouagadougou, Burkina Faso on July 26-27, 2012.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 213
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • INTRODUCTION A LA PRESENTATION DE LA FILIERE EN CÔTE D’IVOIRE
  • 1292-Présentation de la Côte d'Ivoire

    1. 1. REPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE Union – Discipline – Travail ATELIER REGIONAL SUR LE SYSTÈME DE RIZICULTURE INTENSIVE (SRI) 26-27 Juillet 2012 OAUGADOUDOU /BURKINA FASO Présentation de la Côte d’Ivoire par:TIACOH Thomas (ANARIZ-CI) , COULIBALY Emmanuel (ONDR) , BOUET Alphonse (CNRA) et NGUESSAN Yao (ANADER)
    2. 2. Introduction • Déficit de production rizicole en Côte d’Ivoire à 900 000 t de riz blanchi aujourd’hui (50 % du besoin de consommation des ménages) • La crise alimentaire mondiale de 2008 a montré que la résorption de ce déficit par les importations pouvait être hypothétique • Adoption par l’Etat d’une stratégie de développement de la filière riz (SNDR) pour assurer la sécurité alimentaire2
    3. 3. Importance agronomique, alimentaire etéconomique du riz Superficie totale = + 633 500 ha Production annuel = 700 000 t en moyenne (environ 50 % du besoin de consommation des ménages) Consommation nationale = 1 500 000 t de riz blanchi (par toutes les population avec un ratio de 60 kg/hab/an ; parmi les 7 premiers consommateurs en Afrique de l’ouest Incidence financière des importations de plus 235 milliards en 2009 (soit plus de 800 000 t de riz blanchi) Production nationale déficitaire depuis plus de 30 ans malgré de nombreux atouts3
    4. 4. Potentialités pour la riziculture ivoirienne  Pluviométrie relativement favorable (riz cultivé dans les quatre points cardinaux et au centre du pays)  Existence de grands aménagement hydro-agricoles  Performance des structures de recherche agronomiques (CNRA, AfricaRice) et d’encadrement (ANADER, OPA, ONG)  Bonnes pratiques agricoles adoptées par plusieurs producteurs  Existence de variétés à haut rendement, adaptées à la diversité écologique et à bonne qualité organoleptique  Ecologies de culture diversifiées (plateau, bas-fonds, aires irriguées4
    5. 5. Systèmes de production rizicoles  Riziculture pluviale  + 600 000 ha (95 % des superficies emblavées)  Riz associé dans la majorité des cas avec d’autres cultures (maïs, manioc …..)  Rendement faible (0,7 t ha-1 en moyenne)  80 % de la production nationale  Dominance absolue des variétés traditionnelles (7 % des superficies emblavées avec les semences améliorées)  Pas intensifiée  Contraintes: déficit hydrique, pyriculariose, helminthosporiose, mauvaise herbe  Riziculture aquatique (bas-fond, aires irriguées)  + 33 500 na (5 % des superficies cultivées)  Monoculture essentiellementRendement élevé = 5 à 6 t  Peu ou pas intensifiée  Contraintes : RYMV, insectes, toxicité ferreuse, pyriculariose5
    6. 6. Etat de la mise en œuvre du SRI Participation à l’atelier d’information et de partage, organisé en août 2010 au Mali, sur les acquis du projet IICEM dans le cadre du SRI Non participation aux ateliers de formation de 2011 et 2012 à cause de la crise politique Aucune action pratique n’a été initiée La SNDR offre des conditions favorables à la mise en œuvre du SRI en Côte d’Ivoire6
    7. 7. Attentes de l’atelier pour la Côte d’Ivoire Partager l’expérience des pays ayant pratiqué le SRI Une recommandation encourageant les autorités de la sous-région à implémenter le SRI Des innovations technologiques promues et applicables en Côte d’Ivoire Disposer des outils permettant de mettre en place le SRI7
    8. 8. Conclusion SRI non encore mis en œuvre en Côte d’Ivoire à cause de la crise politique Avec le retour progressif à la paix, la CI , à travers la SNDR développera le SRI pour atteindre à l’échéance prévue (2020) l’autosuffisance en riz8
    9. 9. 9

    ×