Tendances digitales & Start-up Food & Beverages

44 vues

Publié le

Présentation de Daniel Jarjoura sur les tendances digitales de l'écosystème Start-up Food & Beverages

Publié dans : Alimentation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
44
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tendances digitales & Start-up Food & Beverages

  1. 1. Tendances digitales & start-up Food & Beverages by Octobre 2016 Daniel Jarjoura @djarjoura
  2. 2. BONJOUR !
  3. 3. Disclaimer : cette présentation est faite d’un point de vue de l’écosystème start-up et n’englobe pas les innovations des industriels de l’agro-alimentaire
  4. 4. Si vous auriez demandé à quelqu’un en 1986 de vous décrire notre alimentation en 2016…
  5. 5. …Il vous aurait surement parlé de pilules magiques permettant de gagner encore plus de temps…
  6. 6. …Mais il ne se serait probablement pas douté qu’en 2016, on est plus à la recherche de pommes bio que de pilules magiques 😊
  7. 7. Manger (et boire) au 21e siècle Un panorama des start-up du secteur de l’agro-alimentaire
  8. 8. Malgré une baisse toute relative, de moins en moins de personnes apprécient aller dans un hypermarché
  9. 9. Certains se replient sur les supérettes de quartier
  10. 10. Alors qu’aux Etats-Unis, des hypermarchés d’un nouveau genre proposent des expériences nouvelles à leurs clients
  11. 11. Afin de proposer des expériences plus centrées sur le client, certains hypermarchés utilisent des solutions comme Occi.io (start-up FR) pour analyser le mouvement de ceux-ci à l’intérieur des centres
  12. 12. Aux Etats-Unis, Instacart livre vos courses en moins d’une heure, y compris les produits frais
  13. 13. En France, les acteurs traditionnels ne proposent toujours pas ce service et c’est Amazon qui a été le premier à livrer des produits frais en 1 heure sur Paris
  14. 14. Plutôt que de livrer vos courses, l’américain Blue Apron ne livre que les ingrédients nécessaires à l’élaboration de la recette de votre choix
  15. 15. En France, des start-up comme MoiChef proposent le même service
  16. 16. Au lieu de faire ses courses et cuisiner, pourquoi ne pas “louer” un chef à domicile comme le propose Kitchen Surfing aux Etats-Unis
  17. 17. Ou La Belle Assiette en France
  18. 18. Sinon on peut toujours se faire livrer son repas déjà cuisiné par un coursier à vélo de chez Deliveroo and co
  19. 19. En attendant que notre repas arrive tout seul 😊
  20. 20. Certains essaient de concurrencer les fast-foods en proposant des repas rapides et de qualité, comme Munchery aux Etats-Unis
  21. 21. Ou Frichti en France
  22. 22. Certaines start-up ont choisi de réinventer ce qu’on a dans notre assiette, comme Real Meat qui fait de la fausse viande à base de protéines végétales
  23. 23. Ripple qui fait des boissons à base de laits végétaux avec une approche innovante en terme de packaging
  24. 24. Ou encore Soylent qui vise tout simplement à remplacer tous les repas par une poudre riche en protéines et vitamines
  25. 25. Même si l’origine du nom n’inspire pas tout à fait confiance
  26. 26. Certaines start-up essaient de réinventer “l’expérience client” comme Blue Bottle Coffee aux Etats-Unis
  27. 27. Ou Coutume Café à Paris
  28. 28. Certains se lancent même dans la production locale de fraises comme Agricool
  29. 29. Dans la mouvance des bières brassées locales (10 pour la seule région parisienne)
  30. 30. Jusqu’aux bières brassées dans son appartement avec des solutions comme Brewbot
  31. 31. Manger (et boire) au 21e siècle
  32. 32. Presto accélère la prise de commande et le paiement au restaurant grâce à sa tablette connectée
  33. 33. D’autres comme Eatsa à San Francisco ont même complètement repensé l’expérience de commande en n’ayant aucun serveur sur place
  34. 34. BarEye transpose le concept dans les bars afin d’éviter les queues au comptoir pour commander sa boisson
  35. 35. Shotgun en France propose la même proposition de valeur avec en plus la gestion de billetterie
  36. 36. Quelles tendances en terme de communication ?
  37. 37. Prendre en photo ce qu’on mange ou boit et la partager sur Instagram reste encore très populaire
  38. 38. Même si cet usage se reporte de plus en plus sur Snapchat
  39. 39. Les vidéos de recettes, comme Tasty de Buzzfeed, sont de plus en plus populaires car utiles et faciles à regarder
  40. 40. Les vidéos de recettes, comme Tasty de Buzzfeed, sont de plus en plus populaires car utiles et faciles à regarder
  41. 41. Certains poussent le concept encore plus loin avec le Muk-bang, cette tendance coréenne très populaire, qui vise à se filmer en train de manger en direct
  42. 42. Une tendance que cherche à reproduire la start-up franco- américaine Food In Touch
  43. 43. Même si de nouvelles applications comme Periscope ou Facebook Live vont très certainement démocratiser ces pratiques
  44. 44. Et après ?
  45. 45. Tendances Clés à suivre 4
  46. 46. Des objets connectés comme le Projet Gutenberg de Pernod Ricard vont nous permettre de nouvelles expériences
  47. 47. Somabar, le bartender connecté actuellement en pré-vente sur Kickstarter
  48. 48. Les objets connectés permettent notamment de récolter tout un tas de données sur les habitudes de consommation
  49. 49. Permettant notamment d’analyser de manière plus précise les consommations au bar
  50. 50. Les progrès récents de l’Intelligence Artificielle ont permis le développement d’assistants virtuels, comme l’Amazon Echo, avec le potentiel de réinventer l’expérience d’achat en ligne Alexa, peux-tu me commander une bière ?
  51. 51. Ou l’expérience client en utilisant ces assistants virtuels comme conseiller clients
  52. 52. Jusqu’à ce que la réalité virtuelle transforme complètement notre conception du monde
  53. 53. @DJarjoura daniel@studiio.co+ 33 623 048 707 www.studiio.co MERCI DE VOTRE ATTENTION A bientôt !

×