LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

Andres VEGA, enseignant.

Cours SVT 4ème
Collège G. Baudoux, Nouméa
Ouvrage de référence : SVT ...
Chapitre 2. Perturbations de la communication nerveuse
Séquence 1. Altération des organes sensoriels.

Perte auditive
Brui...
A éviter ! Les sons aigus, les sons
impulsionnels (variations brusques)

Surdité par traumatisme sonore

Musique douce : 5...
LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

Chapitre 2. Perturbations de la communication nerveuse
Séquence 2. Altération du système nerveu...
LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

Chapitre 2. Perturbations de la communication nerveuse
Séquence 3. Action des drogues sur le sy...
Chapitre 2. Perturbations de la communication nerveuse
Séquence 3. Action des drogues sur le système nerveux.
L’abus d’alc...
LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

EXERCICES
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Organismes chapitre 2 baudoux

1 697 vues

Publié le

Cours SVT 4ème
Collège G. Baudoux, Nouméa
Ouvrage de référence : SVT 4e, édition Hachette 2009
Partie D. Relations au sein de l’organisme
Chapitre 2. Les perturbations de la communication nerveuse

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 697
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Organismes chapitre 2 baudoux

  1. 1. LA COMMUNICATION NERVEUSE Andres VEGA, enseignant. Cours SVT 4ème Collège G. Baudoux, Nouméa Ouvrage de référence : SVT 4e, édition Hachette 2009 Partie D. Relations au sein de l’organisme Chapitre 2. Les perturbations de la communication nerveuse RETROUVEZ LES COURS SUR SLIDESHARE.NET ! Mots clés SLIDESHARE ORGANISME : BAUDOUX CHAPITRE 2 Des photocopies sont aussi disponibles. Agrandir pour lire et enregistrer en tant qu’image.
  2. 2. Chapitre 2. Perturbations de la communication nerveuse Séquence 1. Altération des organes sensoriels. Perte auditive Bruits élevés et soutenus Traumatisme crânien Blessure du conduit Pression (plongée) Infections Vieillissement LA COMMUNICATION NERVEUSE Perte de la vue Brûlure de la rétine Détachement de la rétine Cataracte, glaucome Traumatisme crânien Vieillissement Perte de la sensibilité de la peau Rupture ou compression des nerfs Intoxications Traumatisme crânien Certaines maladies Hypersensibilité Nervosité Fatigue Maladies virales Principales causes de l’altération des 5 organes sensoriels Perte d’odorat Rhume, sinusite Tabagisme Infections virales Traumatisme crânien Coup sur le nez Perte du goût Tabagisme, alcoolisme Brûlures Traumatisme crânien Infections buccales Paralysies nerveuses Carence de vitamine B
  3. 3. A éviter ! Les sons aigus, les sons impulsionnels (variations brusques) Surdité par traumatisme sonore Musique douce : 50 dB Rue bruyante : 80 dB Tondeuse : 85 dB Seuil de danger Baladeur à fond : 100 dB Concert, discothèque : 105 dB Réacteur d’avion : 120 dB Seuil de douleurs Conséquences du traumatisme sonore. Perte de l’audition, sifflements, insomnies, dépression. Endommagement des cellules. Souvent irréversible Symptôme : bourdonnement des oreilles Chapitre 2. Perturbations de la communication nerveuse Séquence 1. Altération des organes sensoriels. LA COMMUNICATION NERVEUSE L'insensibilité congénitale à la douleur est une maladie exceptionnelle résultant d’un dysfonctionnement du gène de la douleur, caractérisée par une incapacité à percevoir la douleur sous toutes ses formes et sur tout le corps, avec conservation des autres sensations tactiles. Très peu de malades dépassent les 30 ans, mourant souvent suite à leurs propres blessures. La douleur est un signal d’alerte, vital pour la survie des espèces animales. Mort ? 50.000 / an Europe La déficience auditive devrait augmenter de façon significative dans les prochaines années. Si le vieillissement de la population est en partie responsable de cette situation, l'exposition au bruit et l'utilisation croissante de baladeurs multiplient les risques chez les plus jeunes. Ainsi, aux Etats-Unis, plus de la moitié des étudiants présentent des symptômes de déficience auditive, tandis que 70% des Néo-Zélandais de moins de 30 ans sont concernés et un jeune sur cinq en France. En Italie, les médecins estiment qu'un jeune sur trois sera touché dans les années à venir. Un phénomène global pris très au sérieux par les scientifiques qui tentent, par la prévention, d'éviter aux jeunes d'aujourd'hui de devenir les déficients auditifs de demain (source Heart it).
  4. 4. LA COMMUNICATION NERVEUSE Chapitre 2. Perturbations de la communication nerveuse Séquence 2. Altération du système nerveux. De nombreux médicaments agissent sur le système nerveux central. Certains peuvent avoir des effets non désirés, comme la somnolence (perte de la vigilance). SY N AP S E Les antidépresseurs sont des médicaments qui altèrent le psychisme. Ils font disparaître la tristesse ou encore l’anxiété (angoisse). Il en existe de 2 types, les stimulants et les tranquillisants. Ils agissent sur les messagers chimiques (neurotransmetteurs) appelés sérotonine, lesquels régulent notre humeur, appétit et sommeil entre autres. Sans suivi médical ou mélangés avec de l’alcool, les antidépresseurs peuvent être très dangereux. Les analgésiques sont des médicaments qui suppriment ou diminuent la sensibilité à la douleur. Certains analgésiques bloquent les messagers chimiques responsables de la transmission de la douleur. Les anesthésiques sont des médicaments puissants qui immobilisent et suppriment les sensations, particulièrement la douleur, soit localement ou soit dans tout le corps. Ils peuvent réaliser 3 actions : ils endorment (sédatif), ils inhibent la douleur (analgésique) et ils empêchent les muscles de fonctionner.
  5. 5. LA COMMUNICATION NERVEUSE Chapitre 2. Perturbations de la communication nerveuse Séquence 3. Action des drogues sur le système nerveux. Une drogue au sens large est une substance naturelle ou chimique capable de perturber la communication nerveuse (psychotrope). Certaines drogues peuvent rapidement produire des dépendances physiques ou psychologiques. Il existe des drogues fortes ou douces selon leur degré de dangerosité pour l’utilisateur ou son entourage. L’excès peut convertir les drogues douces en drogues fortes. (Officiel, Ministère) Ecstasy Amphetam. Anti-depres. Les drogues sont utilisées pour leur effets Elles agissent sur le système nerveux et les dangers peuvent être … Caféine, nicotine, alcool, amphétamines, cocaïne Infusions, somnifères, sédatif alcool, opiacés ou hallucinogène Champignons, LSD, ecstasy, cannabis Dépendance, toxicité, risques cardiaques, troubles du comportement, overdose stimulant, Dépendance, toxicité, troubles de la mémoire et du comportement, overdose Dépendance, troubles de la mémoire et du comportement, toxicité
  6. 6. Chapitre 2. Perturbations de la communication nerveuse Séquence 3. Action des drogues sur le système nerveux. L’abus d’alcool perturbe le système nerveux central, les organes sensoriels et les muscles. Bien que ce soit une drogue forte, l’alcool est légal dans la plupart des pays et génère des chiffres d’affaires astronomiques pour les producteurs de spiritueux, les distributeurs et les Etats (à travers les taxes). Discussion On sait aujourd’hui que l’abus d’alcool par les femmes enceintes ou qui allaitent a des effets dramatiques sur les fœtus ou les nourrissons. Commentez cette publicité de 1900 sur les bienfaits de l’alcool. LA COMMUNICATION NERVEUSE
  7. 7. LA COMMUNICATION NERVEUSE EXERCICES

×