.
Réalisé par:
BELKASMI FATMA BELAID MINA ARIB ABDERRAHIM
BEKDA SLIMANE BELHOUCHENE MOHAMED
ENCADRE par: MR:ABOUDIL
ATELIE...
PLAN DE TRAVAIL
INTRODUCTION
I-Quelques définitions.
a)Définition de la charte d’Athènes.
b)Définition du CIAM.
BUT DES CI...
La crise de la ville industrielle
Déstructuration des villes
Changement de structure a la fois spatiale et socio-
économiq...
INTRODUCTION :
Au début du 20 eme S un constat est établit sur l’utopie de la
théorie telle que présenté.
Il s’agit à prés...
I-Quelques définitions:
1. a)Définition de la charte d’Athènes:
La charte d’Athènes à constitué l’aboutissement du IV Cong...
b)Définition du CIAM:
Congrès International d’Architecture Moderne. Les Congrès
Internationaux d’Architecture moderne ou C...
2) BUT DES CIAM:
Les architectes affirment leurs unités de vues sur les
conceptions fondamentales de l’architecture, ils i...
Constat sur l’urbanisme d’avant:
L’urbanisme exprime la manière d’etre d’une epoque. Il ne s’est
attaqué qu’a un seul prob...
II- L’urbanisme selon la charte d’Athènes:
1-a-Définition de l’urbanisme selon la chartes d’Athenes:
C’est l’aménagement d...
2-Les clefs de l’urbanisme selon la charte d’Athènes:
-habiter.
-travailler .
-se recréer (dans les heures libres ).
-circ...
Afin d’assurer aux hommes des logements sains, c’est-à-dire des lieux ou l’espace,
l’air pur et le soleil ,ces trois condi...
LE TRAVAIL
CONSTAT:
• Implanté au cœur des quartiers d’habitation, les usines répondent leurs
poussières et leurs bruits, ...
Afin d’organiser le lieu de travail de façon qu’au lieu d’être un assujettissement
pénible, celui-ci reprenne son caractèr...
LES LOISIRS
CONSTAT: Les surfaces libres sont souvent insuffisante et lorsque elles le
sont, elles sont mal attribué et de...
CIRCULATION
CONSTAT
Les grandes voies de communication ont été conçues pour recevoir des piéton
ou des charriots, elles ne...
3-La charte d’Athènes pour la restauration des monuments historiques:
Adoptée lors du premier congrès international des ar...
Conclusion de la conférence d’Athènes 1931:
I. Doctrine, Principes généraux:
La conférence recommande de maintenir l’occup...
III. Les matériaux de restauration:
L’emploi des matériaux modernes pour la consolidation des édifices anciens.
L’emploi j...
V. La technique de la conservation:
1.Lorsque il s’agit de ruines, une conservation scrupuleuse s’impose , avec remise
en ...
VI. La conservation des monuments et la collaboration
internationale:
a) Coopération technique et morale:
l’esprit du pact...
c)Utilité d’une documentation internationale:
La conférence émet le vœu que:
1. Chaque état, ou les institutions créées ou...
III. MTERIALISATION
DES CONCEPTS:
LA CITE RADIEUSE DE
LE CORBUSIER:
2. HISTORIQUE:
La Cité radieuse de Marseille ou « maison du fada » est la
première Unité d’habitation construite par Le Co...
1) Présentation:
La Cité Radieuse de Marseille est une icône de l’oeuvre de le
Corbusier. Construite entre 1948 et 1952 da...
Unité d’habitation:
Intérieur des appartements:
Circulation:
Espaces de loisirs:
2. HISTORIQUE:
La Cité radieuse de Marseille ou « maison du fada » est la
première Unité d’habitation construite par Le Co...
BRASILIA
1)Présentation:
Avec l’indépendance du Brésil en 1922 fleurit l’idée de transférer
l’ancienne capitale, Salvador de Bahia,...
2)Genèse du projet BRASILIA :
Le plan originel est celui d’une simple croix.
Autour de laquelle s’organise deux triangles
...
La construction de la ville s’est faite en deux phases:
On commença par les infrastructures : rues, égouts,
électricité, ...
Au centre, se trouve la Voie Monumentale formée de voies routières à grande
circulation dans les 2 sens, séparées par un t...
Unité d habitation
la fonction résidentielle ,caractéristique de l’égalitarisme
social, se réalise au travers de quadras ,...
Les bâtiments dans les quadras n'ont pas
d'appartement au rez-de-chaussée
L’esprit égalitaire, pensé par Costa, n’a pas été respecté . Kubitschek décide
de réserver les zones résidentielles du pla...
BIBLIOGRAPHIE:
www.photofiltregraphic.com
La charte d’Athènes de le Corbusier
Charte d’athenes
Charte d’athenes
Charte d’athenes
Charte d’athenes
Charte d’athenes
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Charte d’athenes

2 909 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 909
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
165
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Charte d’athenes

  1. 1. . Réalisé par: BELKASMI FATMA BELAID MINA ARIB ABDERRAHIM BEKDA SLIMANE BELHOUCHENE MOHAMED ENCADRE par: MR:ABOUDIL ATELIER 4eme année Groupe: 02 Année universitaire : 2010/ 2011
  2. 2. PLAN DE TRAVAIL INTRODUCTION I-Quelques définitions. a)Définition de la charte d’Athènes. b)Définition du CIAM. BUT DES CIAM. II- L’urbanisme selon la charte d’Athènes. 1-a-Définition de l’urbanisme selon la chartes d’Athènes. b)Ses objets. 2-Les clefs de l’urbanisme selon la charte d’Athènes. 3-La charte d’Athènes pour la restauration des monuments historiques. III. MTERIALISATION DES CONCEPTS. LA CITE RADIEUSE DE LE CORBUSIER. LA VILLE DE BRASILIA. CONCLUSION
  3. 3. La crise de la ville industrielle Déstructuration des villes Changement de structure a la fois spatiale et socio- économique de la ville
  4. 4. INTRODUCTION : Au début du 20 eme S un constat est établit sur l’utopie de la théorie telle que présenté. Il s’agit à présent pour ses adeptes de la confronter à la réalité en vue de son application. C’est en ce sens qu’est né le CIAM ( Congrès International d’Architecture Moderne). Le plus célèbre d’entre eux est la CHARTE D’ATHENE écrite par LE CORBUSIER, cette charte est devenue la base de l’urbanisme moderne. « l’Architecture se liber de la tradition est doit commencer à zéro, une telle architecture ne saurait obeillire à aucune lois de continuité historique, elle doit être aussi neuve que notre état d’ésprit » LE CORBUSIER charte d’Athenes Les architectes du mouvement moderne éliminent toute idée de départ et commencent le projet a partir d’une feuille blanche.
  5. 5. I-Quelques définitions: 1. a)Définition de la charte d’Athènes: La charte d’Athènes à constitué l’aboutissement du IV Congrès International d’Architecture moderne (CIAM), tenu à Athènes en 1933 sous l’égide de LE CORBUSIER . Le thème en était « LA VILLE FONCTIONNELLE » Urbanistes et Architectes y’ont débattu d’une extension rationnelle des quartiers modernes. La charte compte 95 points sur la planification et la construction des villes. Parmi les sujets traités les tours d’habitations, la séparation des zones résidentielles et la voies de transport ainsi que la préservation des quartiers historiques et autres bâtiments préexistants.
  6. 6. b)Définition du CIAM: Congrès International d’Architecture Moderne. Les Congrès Internationaux d’Architecture moderne ou CIAM, sont nés du besoin de promouvoir une architecture et un urbanisme fonctionnels. La première rencontre eut lieu en 1928 à LA SARRAZ (SUISSE).Le CIAM était constitué par un groupe de 28 architectes européens organisé par le Corbusier . Le dernier congrès officiel des CIAM, le 10ème du nom, eut lieu à DUBROVINK en 1956. Mais c’est en 1959 à OTTERLO , aux Pays-Bas, que certains membres décidèrent de mettre fin à ces congrès. Certain d’entre eux ont poursuivi les réunions sous la dénomination TEAM 10.
  7. 7. 2) BUT DES CIAM: Les architectes affirment leurs unités de vues sur les conceptions fondamentales de l’architecture, ils insistent sur le fait que « Construire » est une activité élémentaire de l’homme lié intimement a l’évolution de la vie, que la conception nouvelle de l’architecture satisfasse aux exigences matérielles, sentimentales, et spirituelles de la vie présente. Conscients des perturbations profondes causées par le machinisme, ils reconnaissent que la transformation de la structure sociale et de l’ordre économique entraine, fatalement une transformation correspondante du phénomène architecturale. Ils déclarent s’associer pour réaliser leurs aspirations.
  8. 8. Constat sur l’urbanisme d’avant: L’urbanisme exprime la manière d’etre d’une epoque. Il ne s’est attaqué qu’a un seul probleme , celui de la circulation, il s’est contenté de percé des avenues ou de tracer des rues , constituant ainsi des ilots batis dont la destination est laissée au hasard des initiatives privée. C’est la une vue étroite et insuffisante de la mission qui lui est dévolue.
  9. 9. II- L’urbanisme selon la charte d’Athènes: 1-a-Définition de l’urbanisme selon la chartes d’Athenes: C’est l’aménagement des lieux et des locaux divers qui doivent abriter le développement de la vie matérielle. Il est d’ordre fonctionnel. Les quatre fonctions fondamentales a l’accomplissement desquelles l’urbanisme doit veiller sont: Habiter , circuler, travailler , se recréer. b)Ses objets : A- l’occupation des soles. B- L’organisation de la circulation. C- la législation Les trois fonctions fondamentales indiquée ci-dessus ne sont pas favorisé par l’état actuel des agglomérations. Les rapports entre les divers lieux qui leurs sont dévolus doivent être recalculés de manière a déterminer une juste proportion de volumes bâtis et d’espaces libres. Le problème de la circulation et celui de la densité doivent être reconsidérés.
  10. 10. 2-Les clefs de l’urbanisme selon la charte d’Athènes: -habiter. -travailler . -se recréer (dans les heures libres ). -circuler. HABITER CONSTAT: Durant la période de l’expansion industrielle, les habitations sont caractérisées par: -Insuffisance de surface habitable/personne. -Médiocrité des ouvertures sur le dehors. -Absence de soleil(orientation au nord ou conséquence de l’ombre porté dans la rue ou dans la cour. -Vétusté et présence permanente de germes morbides(tuberculose). -Absence ou insuffisance des installations sanitaires -Promiscuité provenant des dispositions intérieurs du logis de la mauvaise ordonnance de l’immeuble, de la présence de voisinage fâcheux.
  11. 11. Afin d’assurer aux hommes des logements sains, c’est-à-dire des lieux ou l’espace, l’air pur et le soleil ,ces trois conditions essentielles de la nature, soient largement assurée, il faut exiger: • Les quartiers d’habitations doivent occuper les meilleurs emplacement tirant partie de la topographie disposant de l’ensoleillement le plus favorable et de surface verte. • La détermination des zones d’habitation doit être dicté par des raisons d’hygiène. • Il doit être tenu compte des ressources, des techniques modernes pour élever des constructions hautes, implanté a grandes distances l’une de l’autre, doivent libérer le sol en faveur de larges surfaces vertes. • Présence d’institutions collectives tel que les centres médicaux, crèches, écoles ainsi que les organisations intellectuelles, sportives. • Les écoles sont mal situées a l’intérieur du complexe urbain( elles sont situées sur des voies de circulations et sont trop éloigné des habitations). • Les constructions élevées le long des voies de circulations et des carrefours sont préjudiciables a l’habitation: bruits, poussières, gaz nocifs. • La cité est obligé de munir l’étendue des banlieues des utilités nécessaires: routes, canalisations, moyens de communication, nettoyage …
  12. 12. LE TRAVAIL CONSTAT: • Implanté au cœur des quartiers d’habitation, les usines répondent leurs poussières et leurs bruits, installé dans la périphérie et loin de ses quartiers elles condamnent les travailleurs a parcourir chaque jour de longues distances. • Les faubourgs sont remplis d’ateliers de manufactures et la grande industrie, qui poursuit son développement sans limites est rejeté au dehors dans les banlieues • Par l’absence de tt programme Controller des villes l’industrie s’installe au hasard n’obéissant a aucune règle.
  13. 13. Afin d’organiser le lieu de travail de façon qu’au lieu d’être un assujettissement pénible, celui-ci reprenne son caractère de naturelle activité humaine. Des recommandations doivent être prise tel que: • Les locaux qui serviront de bureau pour l’usine, le fournisseur, le client réclament une installation précise indispensable a l’expédition des affaires et pour cela on conseille un groupement qui assure a chaque un d’entre eux les meilleurs conditions de fonctionnement: circulation aisée, communication facile avec le dehors, clarté, silence, bonne qualité de l’air, centre postale, téléphonique… • Les distances entre lieux de travail et d’habitation doivent être réduit au minimum. • Les secteurs industriels doivent être indépendant des secteurs d’habitations et séparé les uns des autres par des zones de verdure. L’artisanat, activité essentiellement urbaine doit pouvoir occuper des lieux nettement désignée a l’intérieur de la ville • Le centre des affaires doit se trouver au confluant des voies de circulation qui desservent a la fois les secteurs d’habitation, les secteurs d’industrie , d’artisanat, les administrations publiques, certaines hôtels, et des gares( routières, ferroviaires, aériennes).
  14. 14. LES LOISIRS CONSTAT: Les surfaces libres sont souvent insuffisante et lorsque elles le sont, elles sont mal attribué et de ce fait peu utilisable par les habitants. Afin de prévoir les installations nécessaires a la bonne utilisation des heures libres, les rendant bienfaisantes et fécondes, certaines recommandations sont nécessaires: • Les aires libres doivent accueillir les collectives de la jeunesse fournir un terrain favorable au distractions, aux promenades, ou aux jeux des heures de loisirs. • Création de réserve verte autour des logis, dans la régions, et dans le pays( pour les heures de liberté annuelle, vacances. • Les heures libres doivent se dérouler dans des lieux favorablement préparé: parc, foret terrain de sports, stades, plages… • Une fois choisi les emplacements situé aux environs immédiats de la ville, et propre a devenir d’utiles centres de loisirs le problème du transport se posera, donc ce problème doit être considéré des que le plan de la région est établi.
  15. 15. CIRCULATION CONSTAT Les grandes voies de communication ont été conçues pour recevoir des piéton ou des charriots, elles ne répondent plus aujourd’hui aux moyens de transports mécaniques. Aussi le réseau routier apparait irrationnel, manquant d’exactitudes, de souplesse, et de conformité. Aujourd’hui la circulation est une fonction urbaine primordiale, alors il faut prendre des mesures appropriées, afin d’établir la liaison entre les diverses organisations par un réseau circulatoire assurant les échanges tout en respectant les prérogatives de chacune: • Séparer radicalement dans des artères congestionné, le sort des piétons de celui des véhicules. • Donner aux poids lourds un lit de circulation particulier. • Envisager pour la grande circulation, des voies de transit indépendantes de la petite circulation.
  16. 16. 3-La charte d’Athènes pour la restauration des monuments historiques: Adoptée lors du premier congrès international des architectes et techniciens des monuments historiques, Athènes 1931 7 résolutions importantes furent présentées au congrès d’Athènes et appelées « carta del Restauro »: 1.Créer des organisations internationales prodiguant des conseils et agissant à un niveau opérationnel dans le domaine de la restauration des monuments historiques. 2.Les projets de restauration doivent être soumis à une critique éclairée peut éviter les erreurs entrainant la perte du caractère et des valeurs historiques des monuments. 3.Dans chaque état, les problèmes relatifs à la conservation des sites historiques doivent résolus par une législation nationale. 4.Les sites archéologiques excavés ne faisant pas l’objet d’une restauration immédiate devraient être enfouis de nouveau pour assurer leur protection. 5.Les techniques et matériaux modernes peuvent être utilisés par les travaux de restauration. 6.Les sites historiques doivent être protégés par un système de gardiennage strict. 7.La protection du voisinage des sites historiques devrait faire l’objet d’une attention particulière.
  17. 17. Conclusion de la conférence d’Athènes 1931: I. Doctrine, Principes généraux: La conférence recommande de maintenir l’occupation des monuments qui assure la continuité par leur vie en les consacrant toutefois à des affectations qui respectent leur caractères historiques. II. La mise en valeur des monuments: La Conférence recommande de respecter ,dans la construction des édifices le caractère et la physionomie des villes, surtout dans le voisinage des monuments anciens dont l’entourage doit être l’objet de soins particuliers, Même certains ensemble, certaines perspectives particulièrement pittoresque, doivent être préservés. Il y a lieu aussi d’étudier les plantations et ornements végétales convenant { certain monuments ou ensembles de monuments pour leur conserver leur caractère ancien.
  18. 18. III. Les matériaux de restauration: L’emploi des matériaux modernes pour la consolidation des édifices anciens. L’emploi judicieux de toutes les ressources de la technique moderne et plus spécialement du ciment armé. Les moyens confortatifs doivent être dissimulés sauf impossibilité, afin de ne pas altérer l’aspect et le caractère de l’édifice { restaurer. IV. Les dégradations des monuments : La conférence constate que, dans les conditions de la vie moderne, les monuments du monde entier se trouvent de plus en plus menacés par les agents atmosphériques. La conférence recommande: 1. la collaboration dans chaque pays des conservateurs de monuments et des architectes avec les représentants des sciences physiques, chimiques et naturelles, pour parvenir à des méthodes applicables aux cas différents. 2. Elle recommande { l’office international des musées de se tenir au courant des travaux entrepris dans chaque pays sur ces matières et leur faire une place dans ses publications.
  19. 19. V. La technique de la conservation: 1.Lorsque il s’agit de ruines, une conservation scrupuleuse s’impose , avec remise en place des éléments originaux retrouvés chaque fois que le cas le permet. 2.La technique et la conservation d’une fouille imposent la collaboration étroite de l’archéologue et de l’architecte. 3.Avant toute consolidation ou restauration partielle, l’analyse scrupuleuse des maladies de ces monuments, car chaque cas constituait un cas d’espèce.
  20. 20. VI. La conservation des monuments et la collaboration internationale: a) Coopération technique et morale: l’esprit du pacte de la société des nations, se prêtent une collaboration toujours plus étendue et plus concrète en vue de favoriser la conservation des monuments d’art et d’histoire. Il appartiendrait à la commission internationale de coopération intellectuelle, après enquête de l’office international des musées et après avoir recueilli toute information utile, notamment auprès de la commission nationale de coopération intellectuelle intéressée, de se prononcer sur l’opportunité des démarches à entreprendre et sur la procédure à suivre dans chaque cas particulier. b) Le rôle de l’éducation dans le respect des monuments: .La conférence, profondément convaincue que La meilleure garantie de conservation des monuments et œuvres d’art leur vient du respect et de l’attachement des peuples eux-mêmes. .Que les éducateurs habituent l’enfance et la jeunesse { s’abstenir de dégrader les monuments quels qu’ils soient, et leur apprennent { se mieux intéresser, d’une manière générale, { la protection des témoignages de toute civilisation.
  21. 21. c)Utilité d’une documentation internationale: La conférence émet le vœu que: 1. Chaque état, ou les institutions créées ou reconnues compétentes à cet effet, publient un inventaire des monuments historiques nationaux, accompagné de photographie et de notices. 2.Chaque état constitue des archives où seront réunis tous les documents concernant ses monuments historiques. 3. Chaque état dépose { l’office international des musées ses publications. 4. L’office consacre dans ses publications des articles relatifs aux procédés et aux méthodes générales de conservation des monuments historiques. 5. L’office étudie la meilleure utilisation des renseignements ainsi centralisés.
  22. 22. III. MTERIALISATION DES CONCEPTS: LA CITE RADIEUSE DE LE CORBUSIER:
  23. 23. 2. HISTORIQUE: La Cité radieuse de Marseille ou « maison du fada » est la première Unité d’habitation construite par Le Corbusier en France, L’habitat collectif tient une place très importante dans les réflexions de Le Corbusier, et l’unité d’habitation trouve ses origines dans l’immeuble-villa qu’il imagine dès les années 20. Conçue comme une cité-jardin verticale, l’unité d’habitation regroupe toutes les fonctions liées à l’habitation : appartements, commerces, écoles, loisirs, lieux de vie. Cette « machine à habiter » est construite selon les cinq points de l’architecture moderne publiés en 1926 par Le Corbusier et Pierre Jeanneret sous le titre les cinq points d'une nouvelle architecture : les pilotis, le toit-terrasse, le plan libre, la façade libre et les fenêtres en longueur,
  24. 24. 1) Présentation: La Cité Radieuse de Marseille est une icône de l’oeuvre de le Corbusier. Construite entre 1948 et 1952 dans le contexte dela Reconstruction, elle représente l’aboutissement de ses recherches sur l’habitat et l’architecture moderne. Située à Marseille, la Cité Radieuse s’inscrit dans les beaux quartiers du 8e arrondissement. Prenant place dans un parc de trois hectares, elle offre un environnement très agréable dans la deuxième ville de France, entre les collines et la mer. Avec ses deux niveaux de services qui comprennent une galerie marchande avec des commerces de proximité et un hôtel, ainsi qu’une école maternelle, un gymnase, un solarium, une piscine et un théâtre en plein air sur le toit, la cité radieuse propose une qualité de vie exceptionnelle.
  25. 25. Unité d’habitation:
  26. 26. Intérieur des appartements:
  27. 27. Circulation:
  28. 28. Espaces de loisirs:
  29. 29. 2. HISTORIQUE: La Cité radieuse de Marseille ou « maison du fada » est la première Unité d’habitation construite par Le Corbusier en France, L’habitat collectif tient une place très importante dans les réflexions de Le Corbusier, et l’unité d’habitation trouve ses origines dans l’immeuble-villa qu’il imagine dès les années 20. Conçue comme une cité-jardin verticale, l’unité d’habitation regroupe toutes les fonctions liées à l’habitation : appartements, commerces, écoles, loisirs, lieux de vie. Cette « machine à habiter » est construite selon les cinq points de l’architecture moderne publiés en 1926 par Le Corbusier et Pierre Jeanneret sous le titre les cinq points d'une nouvelle architecture : les pilotis, le toit-terrasse, le plan libre, la façade libre et les fenêtres en longueur,
  30. 30. BRASILIA
  31. 31. 1)Présentation: Avec l’indépendance du Brésil en 1922 fleurit l’idée de transférer l’ancienne capitale, Salvador de Bahia, vers un site nouveau ,dans le but de s’affranchir du Portugal . Ainsi Brasilia sort de terre dans cette fin des années 50,sous la responsabilité de l’architecte Oscar Niemeyer. Brasília fut construite selon un plan d’ensemble, dit Plan- pilote, imaginé par l'urbaniste Lucio COSTA (1902-1998) qui ne laissait rien au hasard. Trois ans plus tard, le 21 avril 1960, le président inaugure la ville. En 1987, Brasilia a été classée au Patrimoine mondial de l’humanité . Elle constitue un bel exemple de la pensée urbaine optimiste des CIAM. .
  32. 32. 2)Genèse du projet BRASILIA : Le plan originel est celui d’une simple croix. Autour de laquelle s’organise deux triangles équilatéraux . Cette forme ouverte permet de distribuer et de séparer rationnellement les différentes fonctions urbaines , commerce, habitation, administration, industrie et transport .
  33. 33. La construction de la ville s’est faite en deux phases: On commença par les infrastructures : rues, égouts, électricité, adduction d’eau, terrassements. Puis débuta la construction d’immeubles, chaque type ayant un emplacement précis : zone des banques, des ministères, des immeubles de résidence, des villas.
  34. 34. Au centre, se trouve la Voie Monumentale formée de voies routières à grande circulation dans les 2 sens, séparées par un terre-plein engazonné.
  35. 35. Unité d habitation la fonction résidentielle ,caractéristique de l’égalitarisme social, se réalise au travers de quadras , regroupé en unité de voisinage appelés superquadras. Protégé de la circulation des voitures , ils sont conçus comme un lieu privilégié de la sociabilité.
  36. 36. Les bâtiments dans les quadras n'ont pas d'appartement au rez-de-chaussée
  37. 37. L’esprit égalitaire, pensé par Costa, n’a pas été respecté . Kubitschek décide de réserver les zones résidentielles du plan pilote aux fonctionnaires et aux habitants aisés et de créer 4 ou 5 centres dans la périphérie pour la population qui n’a pas les moyens . On voit alors se développer des villes satellites de manière totalement anarchique .
  38. 38. BIBLIOGRAPHIE: www.photofiltregraphic.com La charte d’Athènes de le Corbusier

×