**Plancher chauffant, utilisation du liège : les cas spéciaux****Plancher chauffant, utilisation du liège : les cas spécia...
  
  
Les prescriptions de mise en route:
-    attendre minimumtrois semaines après le coulage de la chape,
-    à ce mome...
  
  
Les diverses familles de planchers chauffant partagent toutes l'avantage d'avoir une grande surface de
chauffe, et a...
  
  
* Nos conseils :
demandez plusieurs circuits régulés indépendamment : au minimumun circuit pourles pièces à vivre, u...
  
  
- une autre source d'information fait état de valeurs jusqu'à plus de 10000 fois supérieures, à savoir de 1 à 5
µT à...
  
  
Alter ego des
planchers chauffants,
les murs chauffants
sont une alternative
très intéressante en
rénovation, bien q...
  
  
Fonctionnement :
Le plancher se compose d’un réseau de canalisations insérées dans le sol dans lesquelles circule, s...
CHAUFFAGE
Installer un plancherchauffant à eau
TRAVAUXPOINTUS POURBONS PROFESSIONNELS
Le plancher chauffant à eau diffuse ...
les uns aux autres. Sauf s’il s’agit d’une chape armée par
des fibres ou d’une chape fluide autonivellante.
14 - Avant de ...
les uns aux autres. Sauf s’il s’agit d’une chape armée par
des fibres ou d’une chape fluide autonivellante.
14 - Avant de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Planchers 04

927 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
927
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
43
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Planchers 04

  1. 1. **Plancher chauffant, utilisation du liège : les cas spéciaux****Plancher chauffant, utilisation du liège : les cas spéciaux**    Dans cette section, nous allons examiner quelques points particuliers. A ce jour, nous en distinguons deux:Dans cette section, nous allons examiner quelques points particuliers. A ce jour, nous en distinguons deux: 1. La pose d'un parquet ou plancher chauffant.1. La pose d'un parquet ou plancher chauffant. 2. L'utilisation du Liège comme revêtement de sol.2. L'utilisation du Liège comme revêtement de sol.    1. La pose d'un parquet ou plancher chauffant.1. La pose d'un parquet ou plancher chauffant.    Dans ce chapitre, nous examinons les types de parquet et plancher, les essences appropriées, ainsi que lesDans ce chapitre, nous examinons les types de parquet et plancher, les essences appropriées, ainsi que les conseils de pose, de mise en place et de fonctionnement du parquet /plancher chauffant.conseils de pose, de mise en place et de fonctionnement du parquet /plancher chauffant.   A.  A.La problématique:La problématique: Poser un parquet ou un plancher sur un support chauffant induit 2 problèmes:Poser un parquet ou un plancher sur un support chauffant induit 2 problèmes: 1.    Choisir un parquet n'affectant pas le bon fonctionnement du chauffage:1.    Choisir un parquet n'affectant pas le bon fonctionnement du chauffage: A priori, on déconseillera le parquet "à pose flottante", la sous-couche nécessaire est en effet contraire auA priori, on déconseillera le parquet "à pose flottante", la sous-couche nécessaire est en effet contraire au principe même du chauffage sol.principe même du chauffage sol. On privilégiera donc des parquets collés, minces (mosaïque, bâtons rompus) ou bien fixés (10 mmOn privilégiera donc des parquets collés, minces (mosaïque, bâtons rompus) ou bien fixés (10 mm collé/cloué).  Les éléments lamellés-collés, pas trop épais (max. 14 mm), peuvent également être collés surcollé/cloué).  Les éléments lamellés-collés, pas trop épais (max. 14 mm), peuvent également être collés sur un tel support.un tel support. A partird'une certaine largeur(les grandes dimensions sont à éviter!), on préférera les éléments chanfreinésA partird'une certaine largeur(les grandes dimensions sont à éviter!), on préférera les éléments chanfreinés car posés sur chape à chauffage-sol ils seront plus vite affectés parl'apparition d'interstices. L'intérêt -car posés sur chape à chauffage-sol ils seront plus vite affectés parl'apparition d'interstices. L'intérêt - esthétique - du chanfrein, c'est qu'il habitue déjà l'œil à l'existence d'un trait entre les lames.esthétique - du chanfrein, c'est qu'il habitue déjà l'œil à l'existence d'un trait entre les lames. On évitera aussi les parquets de type "Bois de bout", en raison de leur caractéristiques spécifiques deOn évitera aussi les parquets de type "Bois de bout", en raison de leur caractéristiques spécifiques de dilatation.dilatation. 2.    Choisirune essence appropriée (suffisamment stable) pour accepterun support chauffant:2.    Choisirune essence appropriée (suffisamment stable) pour accepterun support chauffant: Les essences nerveuses devront être évitées, la chaleur ne faisant qu'exacerber leur instabilité. Citons ainsi:Les essences nerveuses devront être évitées, la chaleur ne faisant qu'exacerber leur instabilité. Citons ainsi: - le hêtre et l'érable;- le hêtre et l'érable; - le cerisier et le merisier.- le cerisier et le merisier.      
  2. 2.       Les prescriptions de mise en route: -    attendre minimumtrois semaines après le coulage de la chape, -    à ce moment, augmenterla température de la chape par pallier de 5° C maximumpar24 h, -    atteindre une température de ± 40° en surface, -    la maintenir une semaine, -    diminuerla température parpaliers de 5° C par 24 h, -    laisserà température au minima pendant 2-3 jours, -    amener la température entre 15 et 20°, -    vérifierl'humidité de la chape (1,5% max.), attendre ou re-chauffersi nécessaire, -    débuter la pose.   Les prescriptions de pose pourle parquet chauffant: Celles-ci ne différent pas (voir notre page "prescriptions de pose") en cas de chauffage sol Soulignons qu'il est intéressant de: -    utiliserun primerd'encollage afin de renforcer encore l'adhésion au support et être méticuleux dans son encollage, -    utiliser un produit de finition à faible effet de collage. C'est-à-dire un produit (huile, vernis,...) qui ne va pas collerles éléments de parquets entre-eux. Le but est d'obtenir une répartition régulière des joints, inévitables en cas de chauffage sol. Les prescriptions de fonctionnement: -    attendre une semaine après la pose et/ou la finition pourremettre le chauffage en route, -    augmenterla température parpaliers de 3° C maximumpar24h, -    ne pas dépasserune température en surface de 26° C, -    maintenir une humidité relative de l'air comprise entre 55 et 65%, -    respecter  ces prescriptions à chaque début de saison froide, même vingt ans après la pose ! Les émetteurs de chauffage Les planchers chauffants
  3. 3.       Les diverses familles de planchers chauffant partagent toutes l'avantage d'avoir une grande surface de chauffe, et ainsi un confort accru, car la chaleur est émise par rayonnement et de manière uniforme dans toute la pièce. Cet avantage est très net pourles pièces hautes (mezzanine, plafonds rampants). Accessoirement, aucune place n'est prise sur les murs. Dans les maisons respectant les normes d'isolation actuelles, les planchers chauffants sont de type basse température (35° typiquement). De ce fait tous les problèmes de "jambes lourdes"(qui ont longtemps terni l'image de marque de ces dispositifs) ne se posent plus. Il faut cependant compter, du fait de la nécessité d'avoirune chape spéciale avec un surcoût de 30 à 50 €/m². De même, les moquettes et parquets épais sont déconseillés. Les planchers chauffants à eau C'est assurément le meilleur type d'émetteurdisponible sur le marché. C'est le seul à permettre à la fois : de changer librement d'énergie (il suffit de changer le dispositif de chauffe, chaudière, etc.) d'assurer le cas échéant une réversibilité en se comportant comme rafraîchisseur l'été, de donnerle meilleur confort de chauffage qui soit, sans place prise sur les murs, d'assurerle meilleurrendement pour les systèmes de chauffe à basse température qui sont les systèmes d'avenir: énergie solaire, géothermie. A titre d'exemple, pources systèmes baisser de 5° la température de l'eau permet d'améliorerle rendement de 10% 1970 : les bâtiments étaient peu isolés, les planchers chauffants étaient donc à température élevée et provoquaient des lourdeurs dans les jambes. 1990-2000 : fioul et gaz étaient peu chers : le plancherchauffant basse température était principalement un choix de confort (pas de radiateurs apparents, chaleur homogène même avec les pièces de grande hauteur, pas de sol froid sous les pieds, plus de lourdeurs dans les jambes) 2005-20xx : le plancherchauffant à eau basse température s’impose comme une évidence technique et financière.
  4. 4.       * Nos conseils : demandez plusieurs circuits régulés indépendamment : au minimumun circuit pourles pièces à vivre, un autre pourles chambres occupées en permanence, et éventuellement un troisième pourles pièces à occupation occasionnelle (chambre d'amis). vérifiez que le cuicuit couvre bien toute la surface des pièces, avec un espace entre tubes de 30 à 35 cm, afin d'assurerune bonne émission de chaleur même à basse température. dans le plancher chauffant, optez impérativement pourun tuyau avec barrière anti-oxygène (BAO), ce qui réduira considérablement la production de boues dûes à l'absorption de molécules d'oxygène à travers les parois du tuyau. Ces boues encrassent et réduisent la durée de vie de la chaudière. certains installateurs proposent des planchers chauffants à faible inertie. C'est à notre sens un inconvénient car l'inertie offre un avantage thermique indéniable en régulant naturellement la température du logement. Il faut parcontre en tenir compte dans la programmation de la régulation du chauffage en anticipant de plusieurs heures la consigne du thermostat programmable (par exemple en programmant une température "confort"de 2h du matin à 17h). Cette anticipation est également améliorée par la mise en place d'une sonde de température extérieure. il reste possible de placer des radiateurs basse température (à l'étage par exemple) même si vous placez un plancherchauffant au rez de chaussée. * Les planchers chauffants à liquide frigorigène Le liquide frigorigène circule directement dans le circuit rafraîchissant. Ce type d'installation est utilisé pour les systèmes de pompes à chaleur dits à détente directe. Ils sont souvent proposés car un peu moins chers d'installation que les planchers chauffants à eau (tubes cuivre de beaucoup plus petits diamètre que les planchers chauffants à eau). Ce type de plancher ne permet pas de changement de système de chauffage (uniquement pour les PAC à détente directe), et devraient être rapidement être interdits par une directive européenne, du fait de la forte consommation de liquide frigorigène qui devient un très fort gaz à effet de serre lorsqu'il est libéré dans l'environnement. * Les planchers chauffants électriques (à effet Joule)
  5. 5.       - une autre source d'information fait état de valeurs jusqu'à plus de 10000 fois supérieures, à savoir de 1 à 5 µT à 30cmdu sol. Pourinformation, une valeur de 5 µT correspond au champ magnétique mesurée sous une ligne haute tension de 400.000V à 1,5mdu sol. Des organismes comme le TCO, le TÜV ou le Conseil National Américain de Protection contre les Radiations recommandent des valeurs inférieures à 0,2 µT(2 mG) pourde domaine de fréquence considéré. En l'absence de valeurs fiables surle rayonnement émis, il vaut mieux appliquer le principe de précaution. Si l'on ajoute à cela le fait que d'une part la durée de vie des résistances n'est que de l'ordre de 20 ans, que d'autre part ce type d'émetteur ne permet pas de changerde production de chauffage, et qu'enfin l'électricité est une source d'énergie onéreuse pour le chauffage, nous ne saurions trop vous conseiller d'éviter ce système. Les plafonds rayonnants électriques Mêmes caractéristiques et inconvénients que les planchers chauffants électriques. Cloisons et murs chauffants à eau Il s'agit d'un chauffage au sol dans lequel on place directement un circuit de résistances électriques. Le coût d'installation est relativement élevé, ainsi que le coût d'utilisation. La circulation de courant sur des boucles à grande dimension émet des champs magnétiques. Il est difficile d'obtenir des valeurs fiables pour les niveaux de champs magnétiques générés parces planchers chauffants. A titre d'exemple, voici deux valeurs probablement aussi exagérées l'une que l'autre : - selon un vendeur de ce type de plancher chauffant : 0,4 nT (nano Tesla) soit 4 µG(micro Gauss),
  6. 6.       Alter ego des planchers chauffants, les murs chauffants sont une alternative très intéressante en rénovation, bien que peu connue. Ils gardent l'avantage d'un confort lié à une grande surface de chauffe. En fait, les cloisons chauffantes sont plus souvent employées que les murs chauffants. Par contre, il convient de bien conserverdans un schéma la position des tubes dans la cloison afin de ne pas percerintempestivement un tube lors de la pose d'un tableau ou d'une applique parexemple. Le plancherchauffant rafraîchissant. Les caractéristiques du plancherchauffant rafraîchissant : Relié à une pompe à chaleurréversible, le plancher permet de chaufferou de rafraîchir le logement selon les saisons en laissant les murs totalement libres. En hiver, il vous procure une chaleurdouce, homogène, modulable pièce par pièce. En été, il rafraîchit agréablement votre ambiance. Grâce à la pompe à chaleur, le plancherpermet un coût du chauffage très économique en utilisant l’énergie gratuite et renouvelable de l’environnement.
  7. 7.       Fonctionnement : Le plancher se compose d’un réseau de canalisations insérées dans le sol dans lesquelles circule, selon le besoin, de l’eau chauffée ou rafraîchie parla pompe à chaleur. En hiver, la chaleur apportée parl’eau circulant dans les tubes se diffuse à travers la chape qui rayonne vers les corps, objets et parois environnants qui réchauffent à leur tour l’air ambiant. En été, le plancher absorbe la chaleur de votre logement et la pompe à chaleurla rejette à l’extérieur et rafraîchit ainsi la température de votre logement pour plus de confort. Finie la sensation de jambes lourdes, la température du sol est limitée à 28° C. Un thermostat ambiant vous permet de régler la température souhaitée dans votre logement. Dalles à plots Panneaux Plans * * Les sols (isolation sous chape)* *       Planchers chauffants basse température et rafraîchissants..   Description Il s'agit de disposer des panneaux PSE Th plans ou à plots surle sol brut, et d'installer un réseau de tubes puis de réaliserune dalle armée destinée à recevoir un revêtement de sol collé. Dans ces tubes circule une eau dont la température apporte une fonction chauffante ou rafraîchissante. Domaine d'emploi Isolation thermique ou thermo acoustique en construction neuve ou ancienne sur le plancher support déjà en place.
  8. 8. CHAUFFAGE Installer un plancherchauffant à eau TRAVAUXPOINTUS POURBONS PROFESSIONNELS Le plancher chauffant à eau diffuse une chaleur douce. La température du sol s’élève en général à 23-24 °C, pourun maximumde 28 °C les jours les plus froids. Sur le principe de fonctionnement, le fait d’associer intimement un tube à une chape crée une sorte de radiateur immense puisqu’il s’agit du sol apparent des pièces. Les tubes sont en général en matière synthétique. Il est également possible d’utiliser du cuivre souple, «recuit ». Les dalles à plots permettent de caler facilement les tubes déroulés au sol grâce aux écartements types qu’elles proposent, tous les 4 ou 5 centimètres. La densité des tubes est plus importante le long des murs extérieurs, notamment lorsqu’il s’agit de fenêtre ou de porte-fenêtre, ce afin d’homogénéiser la sensation de chaleur. Les planchers rafraîchissants entraînent une densité de tubes supérieure d’un tiers par rapport à un plancher simplement chauffant. Le déroulement d’un tube s’effectue à l’inverse de l’enroulement, en prenant l’extrémité extérieure de la couronne. On utilise la courbure naturelle du tube pour réaliser les changements de direction. La mise en œuvre est plus délicate que celle de radiateurs seuls, notamment parce que le maçon et le chauffagiste doivent travailleren symbiose. 3 - Travaillez dans des pièces finies Il est plus facile de réaliserles planchers chauffants une fois les doublages isolants, les cloisons, les huisseries et la cheminée posés. Avec des réservations, le chantier peut se dérouler plus tôt, mais c’est plus stressant. 4 - Collez la bande périphérique La chape flottante en béton est séparée des cloisons parune bande périphérique auto-adhésive, dite de«désolidarisation». Cette bande est utile sur les plans thermique et acoustique. 12- Rincez et testez les circuits Une fois tous les tubes raccordés, on procède à un rinçage des circuits. À la fin des travaux et en phase de chauffage, les circuits sont remplis d’eau de ville et d’additifs antigel, anti-corrosion, anti-boue, etc. 13 - Déroulez l’armature métallique Avant le coulage de la chape, on met en place un treillis soudé ordinaire dont les différents lés sont agrafés
  9. 9. les uns aux autres. Sauf s’il s’agit d’une chape armée par des fibres ou d’une chape fluide autonivellante. 14 - Avant de couler la chape, ... les circuits sont mis en pression afin d’assurer un bon contact entre le mortier et les tuyaux, gage d’une diffusion de chaleur efficace. Le mortiercomprend des additifs entraîneurd’airet de fluidité. 5 - Mettez en place les dalles en utilisant... en premier les plus grandes afin de minimiserles coupes. Commencez parla paroi opposée à la porte d’entrée dans la pièce, la pose s’effectuant partenons et mortaises. 8 - Consultez le schéma de déroulement... des tubes selon le calepinage fourni par le chauffagiste,le bureau d’études, le négociant ou le fabricant. Il prévoit un parcours général en escargot. L’écartement du tube est le double du pas retenu. 9 - Évitez la simplicité du zigzag:L’implantation en zigzag convient au câble chauffant électrique parce que la chaleur dissipée est constante quel que soit l’endroit du câble. Avec l’eau chaude, il convient d’homogénéiser l’alleret le retour. 10 - Deux mains et un pied pourdérouler... le tube de chauffage entre les plots. Des chaussures de sport évitent d’abîmer les plots en polystyrène expansé qui sont,somme toute, assez fragiles. 2 - Un réseau de chauffage par pièce:Les tuyaux dans lesquels passe l’eau chaude sont incorporés à la chape en béton. Ils sont raccordés à une lyre de distribution, appelée familièrement «clarinette».Chaque réseau dessert une pièce. 11- Raccordez les tubes au collecteur... de retour. On associe la matière synthétique des tubes au collecteur en laiton par des raccords filetés et des joints d’étanchéité. La séparation des pièces permet d’ajuster la température individuellement dans chacune. 7- Soignez l’étanchéité de la jonction… entre les plaques et la bande de périphérie. C’est indispensable afin d’éviter à la chape, lors du coulage, d’émettre des fuites vers le bas, contre l’isolant thermique, voire sous celui-ci. 1 - Un système complexe:Le plancherchauffant superpose plusieurs couches : une éventuelle chape de ravoirage dans laquelle passent les réseaux sanitaire et électrique, un isolant thermique de 5 ou 6 cm, une chape béton de 5 cm. 6- Découpez éventuellement les dalles... à l’aide d’une scie égoïne à denture fine, que ce soit les tenons et les mortaises des dalles placées en périphérie, ou celles finissant le pourtour d’une pièce.
  10. 10. les uns aux autres. Sauf s’il s’agit d’une chape armée par des fibres ou d’une chape fluide autonivellante. 14 - Avant de couler la chape, ... les circuits sont mis en pression afin d’assurer un bon contact entre le mortier et les tuyaux, gage d’une diffusion de chaleur efficace. Le mortiercomprend des additifs entraîneurd’airet de fluidité. 5 - Mettez en place les dalles en utilisant... en premier les plus grandes afin de minimiserles coupes. Commencez parla paroi opposée à la porte d’entrée dans la pièce, la pose s’effectuant partenons et mortaises. 8 - Consultez le schéma de déroulement... des tubes selon le calepinage fourni par le chauffagiste,le bureau d’études, le négociant ou le fabricant. Il prévoit un parcours général en escargot. L’écartement du tube est le double du pas retenu. 9 - Évitez la simplicité du zigzag:L’implantation en zigzag convient au câble chauffant électrique parce que la chaleur dissipée est constante quel que soit l’endroit du câble. Avec l’eau chaude, il convient d’homogénéiser l’alleret le retour. 10 - Deux mains et un pied pourdérouler... le tube de chauffage entre les plots. Des chaussures de sport évitent d’abîmer les plots en polystyrène expansé qui sont,somme toute, assez fragiles. 2 - Un réseau de chauffage par pièce:Les tuyaux dans lesquels passe l’eau chaude sont incorporés à la chape en béton. Ils sont raccordés à une lyre de distribution, appelée familièrement «clarinette».Chaque réseau dessert une pièce. 11- Raccordez les tubes au collecteur... de retour. On associe la matière synthétique des tubes au collecteur en laiton par des raccords filetés et des joints d’étanchéité. La séparation des pièces permet d’ajuster la température individuellement dans chacune. 7- Soignez l’étanchéité de la jonction… entre les plaques et la bande de périphérie. C’est indispensable afin d’éviter à la chape, lors du coulage, d’émettre des fuites vers le bas, contre l’isolant thermique, voire sous celui-ci. 1 - Un système complexe:Le plancherchauffant superpose plusieurs couches : une éventuelle chape de ravoirage dans laquelle passent les réseaux sanitaire et électrique, un isolant thermique de 5 ou 6 cm, une chape béton de 5 cm. 6- Découpez éventuellement les dalles... à l’aide d’une scie égoïne à denture fine, que ce soit les tenons et les mortaises des dalles placées en périphérie, ou celles finissant le pourtour d’une pièce.

×