LE PROJET
URBAIN

19/11/13

1
PLAN DE TRAVAIL
Introduction
Notion de projet urbain
Essais de définition
II. Conditions d’émergence
II. Essor du projet u...
Introduction
 Définissez l'objectif de la discussion
 Présentez-vous

19/11/13

3
I. NOTION DE PROJET URBAIN
Essai de définition

 Présentez les principales idées que vous
allez développer

19/11/13

4
II. CONDITIONS
D’EMERGENCE
 comment est on arrivé à la conception actuelle du projet urbain, en
tant que démarche de réfl...
III. ESSOR DU PROJET
URBAIN
1. La décentralisation

 La notion de projet urbain prend son essor, en France, au
moment de ...
2. La mondialisation et la
globalisation
 Actuellement, les effets de la mondialisation sont déjà présents
dans presque t...
IV. LES ACTEURS DU
PROJET URBAIN
 Comme nous avons pu le voir, on assiste actuellement à une
évolution des méthodes d’éla...
 Prendre en compte l’avis de tous, assurer une
évolution du projet au fur et à mesure de la
concertation, informer la pop...
C’est quoi la notion de concertation?

 En s’inspirant du dictionnaire, la concertation peut être
définie comme une polit...
 Afin de clarifier la notion de concertation, on peut identifier
différents degrés d’implication des acteurs :

Mettre au...
Construire avec,
participer
Cette forme de concertation est à coup sûr la plus aboutie. Le
décideur garde toujours le pouv...
Enjeux du projet urbain :
Les objectifs du projet urbaine sont les suivant :
 attirer les entreprises .
 mieux servire l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Projet urbain 02

5 164 vues

Publié le

0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 164
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
546
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Projet urbain 02

  1. 1. LE PROJET URBAIN 19/11/13 1
  2. 2. PLAN DE TRAVAIL Introduction Notion de projet urbain Essais de définition II. Conditions d’émergence II. Essor du projet urbain      Décentralisation Mondialisation et Globalisation         III. Les acteurs du projet urbain (participation citoyenne) IV. Les enjeux du PU Exemples : LES HALLES EURALILLE CONCLUSION 19/11/13 2
  3. 3. Introduction  Définissez l'objectif de la discussion  Présentez-vous 19/11/13 3
  4. 4. I. NOTION DE PROJET URBAIN Essai de définition  Présentez les principales idées que vous allez développer 19/11/13 4
  5. 5. II. CONDITIONS D’EMERGENCE  comment est on arrivé à la conception actuelle du projet urbain, en tant que démarche de réflexion globale sur la ville ?!  Cette conception s’est développée en France à partir de la décentralisation (1983), conduisant au passage d’une planification centralisée et technocratique à une approche plus ouverte aux débats et aux négociations.  Dès les années 1960, on a vu apparaître une démarche semblable en Italie, plus précisément à Bologne. Elle se fondait sur la notion de Recupero urbain et considérait que le processus de planification devait tenir compte de la ville existante dans sa globalité (tant du point de vue des échelles que de ses tissus, urbain et social) ainsi que de l’opinion de ses habitants. Dans les années 1970, cette opération suscita un grand intérêt partout en Europe et surtout en France. Bologne devint une étape obligée aussi bien lié à une large diffusion de la culture architecturale italienne, de type universitaire, auprès des architectes français 19/11/13 5
  6. 6. III. ESSOR DU PROJET URBAIN 1. La décentralisation  La notion de projet urbain prend son essor, en France, au moment de la décentralisation administrative de 1983 qui permet aux maires de décider de l’avenir de leur territoire. En sortant du régime du pouvoir central, les municipalités ont vu leur pouvoir législatif et exécutif s’élargir et ont assumé les questions relatives à l’urbanisme. La planification locale qui était étatique devient communale : la plan d’urbanisme local est alors élaboré par les maires et fixe des objectifs de développement économique et social qui vont avoir aussi un impact sur l’espace physique de la ville. Voici qu’au plan succède le projet : dans les discours, mais aussi dans les démarches mises en place avant la procédure juridique de l’élaboration des instruments d’urbanisme réglementaires. Dans cette nouvelle acception, projet veut dire processus qui accompagne une démarche de planification, de plus en plus complexe et ouverte au dialogue. 19/11/13 6
  7. 7. 2. La mondialisation et la globalisation  Actuellement, les effets de la mondialisation sont déjà présents dans presque tous les domaines dont l'urbanisme. Nous assistons à l'effacement progressif des frontières. La forte compétitivité mondiale entre villes conduit à une restructuration du territoire en cédant une place importante aux réseaux, aux flux et surtout aux enjeux économiques. Cela engendre une vulnérabilité des territoires face aux agents exogènes considérés comme des locomotives pour leur développement économique, leur image et leur inscription dans la scène internationale. L'économie globale entraîne ainsi des mutations aussi bien dans la conception des projets urbains que dans leur matérialisation. Tout ceci favorise la transposition des projets dans des contextes divers partout dans le monde sous la forme de franchises, de succursales ou de filiales dont les entreprises transnationales et les grandes marques prennent le leadership. Ainsi déterritorialiser le projet urbain correspond à la capacité de l'importer avec des équipes prédéfinies et selon une « formule » qui a fait ses preuves auparavant 19/11/13 7
  8. 8. IV. LES ACTEURS DU PROJET URBAIN  Comme nous avons pu le voir, on assiste actuellement à une évolution des méthodes d’élaboration des projets d’aménagement. Le meilleur projet n’est plus celui techniquement le meilleur mais celui qui, tout en apportant une solution technique satisfaisante, est le mieux accepté. Le dialogue et la négociation doivent être reconnus comme des facettes importantes de l’aménagement.  Il ne s’agit pas d’une révolution au sens strict du terme car la négociation a toujours lieu entre les acteurs d’un projet. Cependant, la volonté de fédérer l’ensemble des protagonistes, y compris la population, autour d’un projet ne s’apparente plus à un ajustement nécessaire mais plutôt à une véritable méthode d’élaboration de projet. Pour beaucoup, travailler « en concertation » devient une nécessité. L’enjeu principal pour le maître d’ouvrage est de savoir instaurer un dialogue constructif avec de nombreux interlocuteurs ayant une approche différente et de savoir intégrer cette vision dans le projet qu’il cherche à voir aboutir. 19/11/13 8
  9. 9.  Prendre en compte l’avis de tous, assurer une évolution du projet au fur et à mesure de la concertation, informer la population sont certes des causes louables mais leur mise en application n’est pas aussi aisée que l’on pourrait le penser. En effet, de nombreuses questions se posent quant à l’organisation de la concertation, l’importance que l’on doit lui accorder, sa place au sein de la procédure… 19/11/13 9
  10. 10. C’est quoi la notion de concertation?  En s’inspirant du dictionnaire, la concertation peut être définie comme une politique de  consultation des personnes intéressées par une décision avant que celle -ci ne soit prise. L’autorité, qui veut prendre une décision, la présente aux personnes concernées et engage un dialogue avec elles. Ouvrir une concertation c’est associer, construire, demander un avis ponctuel sur un objet précis…On pourrait même dire que c’est une méthode de travail qui intègre, dans le processus de conception et de décision, des consultations aux étapes-clés. Le maître d’ouvrage s’engage à écouter, à éventuellement à modifier son projet, voire à y renoncer. s études préalables. Il est d’ailleurs souhaitable qu’elle soit entreprise le plus tôt possible 19/11/13 10
  11. 11.  Afin de clarifier la notion de concertation, on peut identifier différents degrés d’implication des acteurs : Mettre au courant Mettre au courant les acteurs des projets que l’on envisage d’entreprendre constitue une première ouverture. On parle alors d’information et de communication. Demander l’avis Demander l’avis de quelqu’un est une étape supplémentaire. Le demandeur ne s’engage pas forcément à modifier son projet mais donne la possibilité de s’exprimer sur le sujet. Ce type d’implication se rapproche plus de la consultation. 19/11/13 11
  12. 12. Construire avec, participer Cette forme de concertation est à coup sûr la plus aboutie. Le décideur garde toujours le pouvoir de décision mais propose d’écouter mais surtout de tenir compte des avis exprimés. Même si il ne répond pas favorablement aux demandes qui s’expriment, il les étudie et est prêt à expliquer les raisons pour les quelles il ne les a pas retenues. L’idée de « projet urbain », en mettant en valeur l’importance d’obtenir une synergie entre les acteurs, si l’on souhaite le voir aboutir, renvoie à cette articulation nécessaire entre le décideur et les personnes concernées par l’opération. 19/11/13 12
  13. 13. Enjeux du projet urbain : Les objectifs du projet urbaine sont les suivant :  attirer les entreprises .  mieux servire les citoyens.  favoriser le développement économique local.  rendre la région compétitive .  optimiser la gestion interne des collectivités.  fédérer les richesses individuelles et collectives.  être un fort vecteur de développement. L ‘enjeu économique :  La ville comme étant un produit à commercialiser s’affirme de plus en plus et s’inscrit dans la démarche concurrentielle des villes « rivales » qui cherche a s’affirmer a partir de cette réflexion le projet urbain devient une initiative valorisant certains aspects ,le but étant capter un certain nombre de visiteurs de touristes et actifs. PHILIPPE GENESTIER évoque le projet urbain comme une « démarche opérationnelle ayant pour objet la ville qui répand a une logique de marché » 19/11/13 13

×