Comment réussir sa migration SEPA?

2 084 vues

Publié le

Comment reussir sa migration SEPA?

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 084
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment réussir sa migration SEPA?

  1. 1. Comment réussir sa migration ?<br />Novembre 2010<br />Ces documents sont protégés par le Code de la Propriété Intellectuelle.<br />Toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite.Toute personne ne respectant pas ces dispositions se rendra coupable de délit de contrefaçon et sera passible des peines pénales prévues par la loi <br />©Sage 2011 <br />
  2. 2. <ul><li>Sepa : où en sommes nous?
  3. 3. Comment aborder son projet?</li></ul>©Sage 2011 <br />
  4. 4. Etat de l’art- Où en sommes nous sur le Sepa ?<br />©Sage 2011 <br />
  5. 5. Le SEPA c’est quoi ?<br /><ul><li>Une volonté politique forte pour la constitution d’une Europe des paiements et une réalité depuis Janvier 2008
  6. 6. Le SEPA (Single Euro Payments Area) est un espace européen qui représente 32 pays, 480 Millions d’habitants, 9000 Banques, 25 millions d’entreprises
  7. 7. Le SEPA est une zone où particuliers, entreprises et autres acteurs économiques peuvent émettre ou recevoir des paiements en EUR avec la même facilité, le même niveau de sécurité et les mêmes conditions (techniques, juridiques, tarifaires)</li></li></ul><li>Le Sepa : Les instruments concernés<br />Les principaux impacts <br />De nouveaux moyens de paiement : SCT, SDD, et SCF pour les cartes <br />De nouveaux standards : SEPA Data Model UNIFI 20022 (XML) <br />Une nouvelle référence de compte : BIC et IBAN<br />Un nouveau cadre juridique : Directive sur les moyens de paiement la PSD<br />
  8. 8. Dispositif Réseau<br />X25<br />IP<br />Le moyen de communication <br />Protocole de communication <br />Format de fichier<br />Etebac 3/5<br />Ftps<br />Pesit<br />Ebics T/TS<br />Swiftnet<br />Ftps<br />Pesit<br />Le langage<br />CFONB<br />MTXXX<br />…/…<br />CFONB<br />XML20022<br />MTXXX<br />…/…<br />Le discours<br />En synthèse, ce qui va changer<br />
  9. 9. Les principales dates à retenir<br />Anticiper pour mieux gérer la migration<br />
  10. 10. Le SEPA est une réalité <br /><ul><li> Possibilité de faire des virements en SCT depuis 2008
  11. 11. Fin 2010: la sphère « public » réalisera 80% de ses virements au format SCT :
  12. 12. Administrations centrales, régionales, départementales…
  13. 13. Caisses de retraite : CNAV, …</li></ul>- Pole Emploi, CNAF, …<br />- Salaires des fonctionnaires, des Fournisseurs, ….les tiers<br /><ul><li> De fait, la masse critique sera bientôt atteinte
  14. 14. Une date de mise en œuvre obligatoire pour le SCT est à l’étude: décembre 2011 ou au plus tard Mars 2012
  15. 15. Le SDD sera disponible en France en Q4 2010. Il l’est déjà dans certains pays: Allemagne, Benelux, ….</li></li></ul><li>Pourquoi il ne faut pas attendre<br /><ul><li>Plus de 85 000 entreprises doivent migrer d’ici 1 an pour remplacer Etebac!
  16. 16. Difficulté croissante d’organiser des tests bancaires ! Connexions, formats de fichiers, génération des clés, …
  17. 17. Difficulté croissante d’organiser votre migration ! Planning, disponibilité des équipes, réflexions, …</li></ul>2009<br />2010<br />2011<br />2012<br />
  18. 18. Focus sur la signature électronique<br />La dernière étape concernant la bascule sur les nouveaux protocoles sera lancée sur ce trimestre Q4 2010 (EBICS TS / Signature Swift)<br /><ul><li>Il existe 2 catégories d’acteurs :
  19. 19. Les autorités de certification (AC) qui fournissent quatre services principaux :- Fabrication de bi-clés - Certification de clé publique et publication de certificats - Révocation de certificats - Gestion la fonction de certification
  20. 20. Les Autorités d’enregistrement (AE) qui sont responsables de :- De l’identification et de l’authentification d’un demandeur de certificat
  21. 21. L’autorité d’enregistrement peut intervenir pour l’attribution d’un certificat, pour sa révocation ou pour les deux.
  22. 22. Dans de nombreux cas les banques feront office d’autorité d’Enregistrement </li></ul>+ Un cadre : La PAC – Politique d’Acceptation Commune fondé par le CFONB<br />
  23. 23. La signature Electronique devrait être un priorité pour les entreprises<br />Avec le SEPA de nouveaux services émergent ou prennent plus d’essor pour offrir des possibilités aux entreprises de progresser aux niveaux de : la dématérialisation, l’ automatisation et l’optimisation de tâches manuelles dans les domaines :<br /><ul><li>EDI commercial
  24. 24. EDI Social / Administratif
  25. 25. Dématérialisation de mandats
  26. 26. EBAM ….</li></ul>Parallèlement les projets liés à la dématérialisation des pièces administratives et comptables prennent de plus en plus d’essor avec un certain nombre de problématiques identiques ( Signature Electronique , plateforme d’échange, Archivage Légal...). L’utilisation de certificats valables en multi métiers sera un plus !<br />
  27. 27. Comment aborder son projet ?<br />
  28. 28. Impact sur le système d’information<br />« Le système d'information est un ensemble de moyens techniques, administratifs, et humains qui servent à la collecte, au classement et à la transmission d'informations entre les membres d'une organisation. »<br />Cette définition générale nous permet la déclinaison suivante :<br /><ul><li> Les moyens administratifs et humains représentent l'organisation du SI dans la définition des activités et des procédures à appliquer.
  29. 29. Les moyens techniques regroupant les applications comme réponse des éditeurs au problématiques métiers et l’infrastructure qui supporte l’ensemble.</li></ul>Organisation<br />Les activités et les procédures<br />Application<br />Communication / Paiement<br />Infrastructure<br />Serveurs<br />Réseau<br />Système<br />
  30. 30. Impact sur le système d’information<br />Organisation<br /><ul><li> Les contrats télématiques
  31. 31. Le client doit signer des contrats télématiques avec l’ensemble des banques composant son « pool » bancaire ou avenants
  32. 32. Les pouvoirs bancaires
  33. 33. Le client doit identifier, pour contractualiser avec ses banques, les personnes habilitées à l’exécution d’opérations sur ces comptes
  34. 34. Les procédure d'exécution d'ordre télétransmis
  35. 35. Génération, distribution et gestion des clés X509 banque par banque </li></ul>Applications<br /><ul><li> Les applications source et cible
  36. 36. Mise à jour des solutions impactées > ERP, Trésorerie, Paie, etc.
  37. 37. Les outils d'échange
  38. 38. Outil EDI et/ou Interfaces > ajustement / évolution</li></li></ul><li>Impact sur le système d’information<br />Infrastructure technique<br /><ul><li> Les serveurs (application et stockage de données)
  39. 39. L’équipement de télécommunication X25 (modem ou carte)
  40. 40. Les accès au réseau publique (RTC, Numéris, Transpac)</li></ul>Impacts<br /><ul><li> Identification des passerelles de communication pour adapter les règles de sécurité (proxy http/https)
  41. 41. Validation des autorisations pour communiquer en HTTPS (règles de sécurité FireWall)
  42. 42. Mise en œuvre de la sécurité TLS (récupération des certificats serveurs des banques)
  43. 43. Le niveau de service de l’infrastructure IP (sortie Web) de l’entreprise doit garantir un SLA en accord avec les contraintes du service trésorerie</li></li></ul><li>Le Sepa, un projet global<br />
  44. 44. 1 projet – 2 options<br />1ère option > PROJET DE MISE EN CONFORMITE<br /><ul><li>Analyse des impacts sur mon SI interne (schéma des flux, interfaces,…)
  45. 45. Migration à ISO périmètre de votre plateforme technique (applications) actuelle pour appréhender les nouveautés, organiser des tests, mutualiser, …
  46. 46. Négociations et avenants bancaires
  47. 47. Migration des protocoles bancaires, … Passage vers EBICS, SwiftNet Service FileAct, FTPs, …
  48. 48. Migration vers les formats SEPA, … Ibanisation des RIBS, conversion au format XML, …</li></ul>Question : quel ROI sur cette opération?<br />Une urgence > la communication bancaire !<br />
  49. 49. 1 projet – 2 options<br />2ème option > PROJET DE REFONTE ET D’OPTIMISATION<br /><ul><li>Définition des objectifs et ROI du projet
  50. 50. Analyse des impacts sur le SI interne (schéma des flux, interfaces, organisation …)
  51. 51. Négociations bancaires pour le nouveau périmètre
  52. 52. Mise en place de la nouvelle architecture technique (multi sites/multi pays,…)
  53. 53. Mise en place des nouveaux outils / implémentation selon les nouvelles normes (Protocoles / Formats) en mode test
  54. 54. Go Live sur la nouvelle plate forme </li></ul>Une urgence > la communication bancaire !<br />
  55. 55. Les axes d’optimisation possibles<br /><ul><li>Sécurisation des transferts
  56. 56. Automatisation et optimisation de process (STP, rapprochement bancaire, …)
  57. 57. Mutualisation de l’infrastructure technique et/ou fonctionnelle
  58. 58. Rationalisation de la structure (fiscalité, organisation, set up, qualité,…)
  59. 59. Centralisation des paiements (PaymentFactory), de la trésorerie, des risques
  60. 60. Global Banking Relationship (renégociation bancaire, clôture de comptes, …)
  61. 61. …/…</li></ul>Projets <br />créateurs de valeur<br />
  62. 62. Le FRP nouvel atout des directions financières<br />Intégration de tous les flux financiers et de toutes les informations financières dans une approche globale et sécurisée d’optimisation des flux de biens et services<br />Offrez vous une vision à 360 °de votre activité financière <br />
  63. 63. Une offre complète capable de répondre à l’ensemble de vos problématiques<br />STP<br />(Straight Through Processing)<br />
  64. 64. Sage, un acteur incontournable sur le marché des flux financiers<br />L’activité « Flux Financiers » de la division MGE de Sage en quelques chiffres<br /><ul><li>200 Personnes dédiées à cette activité
  65. 65. + de 5 500 Clients en France
  66. 66. 70 partenaires revendeurs en France</li></li></ul><li>L’offre Sage : une réponse à l’ensemble des marchés <br />Share service Center , Centralisations – Communications et Paiements factorys, Intégrations ERP complexes. Sécurisation interne et échanges gros volumes de flux<br />Position Internationale , Multi sécurité et protocoles<br />Workflow complexes . Sécurisation interne échanges gros volumes de flux <br />Approche trésorerie complète <br />Intégration comptable / rapprochement, Décisions de trésorerie . Sécurisation des échanges , Quelques flux internationaux. Besoins Intégration au système d’information <br />Problématique générale<br />PME françaises , petites Filiales de groupes , Entreprises moyennes avec une approche plutôt comptable, Communication sécurisées simples <br />Besoins Intégration au système d’information Sage 1000<br />Multi Protocoles<br />Nos offres compatibles ! <br />
  67. 67. La couverture fonctionnelle de nos offres<br />Pour gérer votre chaine de valeur financière<br />
  68. 68. Des projets d’accompagnement sur mesure<br />Mettre en œuvre une Solution EBICS Compliant à ISO Paramètre<br />Mettre en œuvre des Contrats bancaires EBICS<br />Mettre en œuvre le paramétrage SEPA<br />Mettre en œuvre des paramétrages complémentaires<br />Mise en œuvre modules complémentaires<br />
  69. 69. Des services complémentaires pour faciliter vos projets<br />Accès à un serveur de test Ebics pour pré-validation<br />Migration de bases de données historiques<br />Bic/Ibanisation des bases de tiers bénéficiaires<br />Méthodologie d’accompagnement sur les migrations<br />Connecteur Sage Connect for X3<br />Sage<br />Connect For X3<br />
  70. 70. Sage affirme son leadership<br />Sage annonce le 1er Client sous EBICS en Production en France (17/11/2009)Client : Groupe Presstalis (Ex-NMPP)<br />Sage est le 1er éditeur opérationnel sur la signature 3SKey développée par SWIFT (21/07/2010)Client : AIRBUS<br />Sage annoncera le 1er Client sous EBICS TS (Nov. 2010) Client : Ponticelli Frères<br />
  71. 71. Sage vous accompagne et vous informe<br />
  72. 72. Le mode SaaS, une alternative?<br />Ftps<br />Fournisseurs d’information<br />Réseau d’entreprise<br />Plate forme SaaS<br />Https<br />Utilisateurs<br />Portail<br />Sage FRP Treasury<br /> On Demand Edition<br />Applications Métier<br />Datacenter<br />Annuaire Entreprise<br />Messagerie<br />Banques<br />Bureautique<br />
  73. 73. Pourquoi nos clients choisissent le mode SaaS?<br /><ul><li> De 20 à 30 % de charge de déploiement en moins par rapport à une projet classique</li></li></ul><li>Notre SaaS en quelques chiffres<br />Une offre disponible depuis 2005 qui a déjà séduit de nombreux clients<br />
  74. 74. Ils nous font confiance<br />

×