2014 04 04_compte rendu cm_scrg

235 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
235
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2014 04 04_compte rendu cm_scrg

  1. 1. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL VENDREDI 4 AVRIL 2014 Compte-rendu établi par Xavier Brunschvicg « Le triomphe de la démagogie est passager mais les ruines sont éternelles » Charles Péguy 1er Conseil, municipal de la mandature... Un CM très formel dont l’objet principal était l’élection du Maire et des adjoints. A noter, une grande affluence dans le public. Résultat des élections : La secrétaire de séance a commencé par rappeler le résultat des élections : 20314 inscrits / 10 828 votants (53,3%) /Blancs et nuls 174 / Procurations 280 / 10654 suffrages exprimés. Liste Ensemble pour Saint-Cloud (Eric Berdoati) : 4824 voix – 45,26% - 26 sièges. Liste Saint-Cloud c’est vous (Aymeric Lhermitte) : 2881 voix – 27,04% - 5 sièges. Liste Allons Enfants (Pierre Cazeneuve) : 1641 voix – 15,40% - 2 sièges. Saint-Cloud Rive-Gauche (Xavier Brunschvicg) : 1309 voix – 12,28 voix – 2 sièges. Election du Maire Vient le moment d’élire le Maire. Toutes les listes présentent un candidat. Xavier Brunschvicg est le seul à faire un petit discours expliquant que la campagne de SCRG a veillé à être constructive. Sa candidature s’inscrit dans cette démarche qu’il souhaite prolonger. Si SCRG a fait des propositions, c’est pour les mener à leur terme, d’où la candidature. Chaque conseiller inscrit un nom sur un papier blanc. Une urne circule ensuite. Les deux élus de Allons Enfants se chargent du dépouillement. Les résultats sont sans surprise. Chaque candidat fait le plein des voix de sa liste et Eric Berdoati est élu Maire de Saint-Cloud. L’écharpe tricolore lui est remise officiellement. On décèle dans ses yeux une petite pointe d’émotion... Discours du Maire Les Maire prononce alors un discours. Et là ça se corse... Il remercie notamment tous ceux qui l’ont défendu face aux attaques injustes dont il a été l’objet. Sans les nommer, il lance une charge violente, mais parfaitement justifiés, contre Aymeric Lhermitte et sa liste. A ceux qui contestent sa légitimité, il rappelle que, en 1995, le Maire avait lui aussi été élu au 2ème tour dans une quadrangulaire avec 45% des voix. Que en 2001, le Maire avait été élu avec 46% des voix dans une triangulaire. La liste dissidente de
  2. 2. droite avait fait 36% des voix (uppercut à Lhermitte qui n’a fait « que » 27%. Il dit que quand il y a dissidence dans un camp, le débat ne se fait pas sur le fond et sur les idées mais sur la désinformation. Il déplore que l’on ait porté atteinte à son honneur, à sa probité et à sa famille. Il signale que s’il subit une défaite avec 45% des voix, alors ceux qui n’ont fait que 27% subissent une déroute. Il cite Charles Péguy : « Le triomphe de la démagogie est passager mais les ruines sont éternelles ». Ambiance... Il remercie ensuite le candidat socialiste et sa campagne respectueuse et fidèle à sa pensée (qu’il ne partage pas). Il salue le sportif. Il salue également les jeunes et leur engagement mais souligne que, être jeune, c’est avant tout un état d’esprit. Il rappelle ensuite les deux axes de son projet pour la ville : amélioration de la qualité de vie et défense de Saint-Cloud face au Grand Paris. Il souligne l’enjeu que représente la réhabilitation du quartier Gounod / République / marché de Montretout. Au finale, son discours est plutôt pas mal. Il colle une grosse droite justifiée aux dissidents qui ne mouftent pas et salue ses opposants. Fair play. Election des adjoints Avant d’élire les 10 adjoints, Xavier Brunschvicg pose une question qui porte sur l’utilité, les compétences et la rémunération des adjoints en précisant qu’il n’est pas forcément contre mais qu’il souhaite avoir des détails. Le Maire répond que la rémunération sera votée au prochain CM et que, concernant le nombre d’adjoints, cela relève de sa décision (pas de vote). Logiquement, nous décidons de nous abstenir concernant le vote sur le nombre des adjoints et de ne pas prendre part au vote concernant l’élection des adjoints eux-mêmes. Allons Enfants et Saint-Cloud c’est vous, qui ne savaient pas trop quoi voter, nous imitent. Il faut qu’ils apprennent la politique... Les adjoints élus par la majorité sont les suivants (attributions pas très précises dans ce compte-rendu car on a pris des notes rapidement) : Dominique Lebrun. 1er adjoint en charge de l’espace public, de la propreté, de l’assainissement, de la voierie, des transports etc. Caroline Chaffard-Luçon : commerce et travaux. Thierry Arnaud : solidarité, logement et action sociale. Eric Seynave : finances, achats et développement économique. Brigitte Pinauldt : petite enfance, éducation, jeunesse. Abdel-Ilah Azmi : urbanisme. Delphine Renaudin : travaux et patrimoine communal. Ségolène de Larminat : culture. Marc Climaud : sport et animation de la ville. A tout-r de rôle, chaque adjoint se voit remettre une écharpe tricolore, rejoint sa place et prononce un très court discours. 3 adjoints territoriaux sont également élus dont Vincent Jacquet. Je ne me souviens plus des autres. Le Maire précise que chaque élu de la majorité se verra confier une délégation. Adresse à Manuel Valls
  3. 3. Le Maire s’adresse à Manuel Valls, nouveau 1er Ministre, pour lui demander de différer la réforme des rythmes scolaires et de déclarer un moratoire de 1 an sur la loi du Grand Paris afin de réécrire un texte qui selon lui porte atteinte à la libre administration des communes. Quartiers et Conseils de quartier Saint-Cloud compte 5 quartiers. Le Maire propose de séparer les quartiers Val d’Or et Fouilleuse. C’est lui qui les avait réunis mais il reconnaît que c’était une erreur car il n’y a pas de sentiment commun d’appartenance. Nicolas Porteix, Conseiller de la majorité, propose de renommer le quartier « Centre » « Centre Village ». Le passage de 5 à 6 quartiers et le nouveau nom de « Centre Village » sont approuvés à l’unanimité. Questions diverses Pierre Cazeneuve (Allons Enfants) déclare qu’il n’est pas un groupe d’opposition mais un groupe de proposition. Xavier Brunschvicg demande à ce que les PV des CM soient rendus publics, qu’il y ait plus de place dans Saint-Cloud Magazine aux tribunes de l’opposition et que les réunions restreintes de la majorité (le Maire et ses adjoints) donne lieu à des compte rendus (comme c’était le cas avant) afin que l’opposition puisse faire un travail constructif en ayant accès à l’information. That’s all folks...

×