Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015

599 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
599
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015

  1. 1. LE NOUVEAU GYMNASE DU CENTRE-VILLE INAUGURÉ SPORT Découvrez la nouvelle saison culturelle CULTURE Saint-Seb’ Juillet - Août 2015 N° 135 Magazine d’information municipale www.saintsebastien.fr le mag
  2. 2. A C T U A L I T É S 6 - INTERNATIONAL Les collégiens et l'Europe 8 - SÉCURITÉ La police mobilisée contre les cambriolages L A V I L L E 10 et 11 - SPORT Un nouveau gymnase en centre-ville 12 -SOCIAL Garantir un meilleur accès aux soins I N I T I A T I V E S D É C O U V E R T E S 16 - ÉDUCATION Interview de Patrick Estrade, psychologue et psychothérapeute 17 - PORTRAIT André-Charles Martin et sa passion pour les livres pop-up L O I S I R S 19 - ÉVÉNEMENT Une nouvelle saison culturelle... « dense... et pas classique ! » Saint-Seb’ le mag - N° 135 Juillet-Août 2015 Hôtel de Ville - Place Marcellin Verbe - BP 63329 44233 Saint-Sébastien-sur-Loire Cedex - Tél : 02 40 80 85 00. www.saintsebastien.fr - courriel : communication@saintsebastien.fr Directeur de la publication : Laurent Turquois. Rédactrice en chef : Sabrina Petit. Rédaction : Sabrina Petit, Ronan Leborgne, Magalie Michaud. Photos : Johann Jolivet (sauf crédit photo et banque d'images). Maquette : Service Communication. Mise en page : Duplijet. Impression : Imprimerie des Hauts de Vilaine. Régie publicitaire : MGP (02 40 69 67 57). Tirage 12 700 exemplaires - ISSN : 1624-527X Imprimé sur du papier PEFC S O M M A I R E EDITORIAL Saint-Seb’ le mag 3 Joël GUERRIAU Maire de Saint-Sébastien-sur-Loire p. 10 p. 12 p. 19 p.8 Le 15 juin dernier, notre ville a renouvelé son engagement pour accueillir les enfants en situation de handicap dans nos structures de loisirs. Une action qui me tient particulièrement à cœur afin que chaque jeune sébastiennais, quelle que soit sa situation, puisse profiter de moments d'éveil et de convivialité. Ces instants ne manqueront pas cet été avec des séjours et des mini-camps variés et des animations ludiques dans les centres de loisirs. Chaque été, ce sont en moyenne 300 enfants qui fréquentent les deux centres de loisirs et 400 qui partent pour des séjours en France ou à l'étranger. Une centaine d'animateurs du service Jeunesse sont mobilisés pour les encadrer. Plus largement, l'ensemble des services municipaux continue d'être à votre écoute et de vous accompagner dans vos démarches durant toute la période estivale. Les services sociaux maintiennent leur vigilance envers les plus démunis et les personnes âgées, particulièrement dans le cadre du Plan Canicule. Pour vous garantir un cadre de vie agréable, les services techniques et espaces publics vont réaliser plusieurs travaux dans les bâtiments municipaux, les écoles et les espaces verts. En termes de tranquillité publique, la Police municipale va accentuer ses missions de contrôle sur le terrain et assurer le suivi de l'Opération Tranquillité Vacances en lien avec la Police nationale. Pour des pauses lectures ou musicales, la médiathèque reste ouverte. La rentrée scolaire, bien sûr, est au cœur des préoccupations des services vie scolaire et jeunesse avec notamment la mise en place dès septembre d'un plan anti-gaspillage alimentaire dans les restaurants scolaires, l'organisation des Extras avec de nouvelles activités et la mise en place du « dossier unique » destiné à faciliter les démarches d'inscriptions des familles (ce dispositif vous sera présenté dans le prochain magazine). Par ailleurs, plusieurs événements qui marqueront la rentrée sont en préparation : la porte ouverte de la Maison desAssociations,Sportissimo,les Journées du Patrimoine,le coup d'envoi de la nouvelle saison culturelle... En attendant, je vous souhaite de passer un très bel été à Saint-Sébastien-sur-Loire ou plus loin et de mettre à profit ces moments de détente pour vous ressourcer auprès de ceux qui vous sont chers. ‘‘ L’ensemble des services municipaux à votre écoute tout l’été ’’ Suivez l'actualité de la Ville : web+ www.saintsebastien.fr web tv Renouvellement de la charte pour l'accueil des enfants en situation de handicap dans les centres de loisirs. ◄ Quand vous voyez ce logo, connectez-vous sur la Web TV à partir de www.saintsebastien.fr
  3. 3. Saint-Seb’ le mag 5 Bientôt, une nouvelle saison culturelle à savourer ! Après une pause estivale, vous pourrez profiter d'une nouvelle saison culturelle dès septembre. Le cru 2015/2016 sera particulièrement dense mais surtout pas classique avec des spectacles et animations uniques en leurs genres ! (plus de détails en page 19) 11 : nombre de spectacles proposés à l'abonnement 8 € : tarif pour les moins de 30 ans sur tous les spectacles de l'abonnement 6 : nombre d'expositions -événements dans toute la ville Chiffres: Saint-Seb’ le mag 4 FOCUS Visionnez le clip de la saison ! web+ www.saintsebastien.fr web tv
  4. 4. Les collégiens au service de la paix en Europe Contribuer au maintien de la paix en Europe est un enjeu plus que jamais d'actualité. Pour impliquer les jeunes générations, l'association Graine d'Europe a lancé le projet « Kit for Peace », soutenu par la municipalité. Desgénérationsdecitoyenseuropéens ont la chance d’avoir toujours connu la paix en Europe. Pourtant, parmi eux, tous ne mesurent pas l’enjeu de la maintenir. L'association Graine d'Europe a lancé le projet « Kit for Peace » avec les élèves du collège des Iles de Loire à la rentrée 2014. S’appuyant sur les vingt-cinq ans de la chute du mur de Berlin, l'association a voulu faire prendre conscience à ces générations que la construction européenne et l'engagement citoyen sont les garants de cette paix. Toute l'année scolaire a permis aux élèves de travailler sur la thématique de « La paix en Europe ». Ces derniers ont entrepris des recherches historiques et se sont rendus à Berlin pour un voyage pédagogique afin de découvrir les traces de l'ancien mur entre l'Est et l'Ouest. Ils ont également rencontré un graffeur allemand et réalisé une fresque sur le thème de la paix. Enfin, les élèves ont interrogé des personnalités locales et des passants pour recueillir leur témoignage sur le sentiment d'appartenance européenne et la question « qu'est-ce qu'être européen aujourd'hui ? ». Anniversaire du jumelage avec Glinde La Ville qui a toujours été sensible à cette thématique de la paix en Europe, célébrera cet été le 50e anniversaire du jumelage entre Saint-Sébastien-sur- Loire et la ville allemande de Glinde. Une délégation sera reçue par la municipalité et le comité de jumelage. Dans ce cadre, plusieurs expositions seront à découvrir : une rétrospective du projet « Kit for Peace » de Graine d'Europe, à l'Hôtel de Ville ; une exposition photographique « Regards croisés » réalisée par deux photographes français et allemand dans le cadre de la coopération de la Région des Pays de la Loire,à la Maison de la Petite Enfance ; une exposition sur la bande dessinée de Florent Silloray Le Carnet de Roger par les élèves du lycée de la Herdrie, à la Médiathèque. Le jeudi 27 août,un village européen et international s'installera sur les îles de Loire et proposera au public une grande fête ponctuée d'animations (danses, dégustations, rencontres sportives...). Programme disponible mi-août sur www.saintsebastien.fr ACTUALITÉS Saint-Seb’ le mag 6 Point Information Jeunesse : les jeunes, donnez votre avis ! Le Point Information Jeunesse est une ressource d’information sur le territoire s’adressant à tous les jeunes. Ce dispositif va être mis en place début 2016. Afin que ce Point Information Jeunesse réponde au mieux à leurs attentes, un sondage est disponible en mairie ou sur www.saintsebastien.fr Si vous avez entre 16 et 25 ans, donnez votre avis, apportez vos idées et faites des propositions ! Contacts : 02 40 80 86 19 informationjeunesse@saintsebastien.fr Depuis de nombreuses années,la municipalité œuvre pour l’inclusion des Sébastiennais en situation de handicap. Par une politique innovante, Saint-Sébastien-sur-Loire a été la première collectivité territoriale française à signer en 2000 une charte de déontologie avec la Jeunesse en Plein Air (JPA) pour l’accueil des enfants et des jeunes handicapés dans des structures de vacances et de loisirs non spécialisées. Lundi 15 juin, elle a renouvellé cet engagement en reconduisant cette convention en présence de deux déléguées de la JPA. Le projet éducatif de la Ville affirme clairement la volonté de permettre à tous les enfants sébastiennais de partager ensemble des loisirs de qualité. Dans les centres de loisirs,tout a été pensé pour l'accueil des enfants en situation de handicap. Accessibilité sur l’ensemble des espaces pour les enfants à mobilité réduite, signalétique, alarmes incendie par flash, jeux de couleurs en sont des éléments visibles. Chaque année, la Ville accueille environ une dizaine d’enfants en situation de handicap dans ses structures de loisirs. Centres de loisirs camps et mini-camps sont des lieux privilégiés qui permettent à tous les enfants quelles que soient leurs différences de partager des vacances de qualité. Il s’agit également de faire évoluer les regards et d’encourager une véritable mixité entre tous les jeunes handicapés ou valides. La Ville renouvelle son engagement pour l'accueil des jeunes en situation de handicap Le moment est venu de passer à l'action pour les jeunes recrus de la Coopérative Jeunesse de Services ! Ce dispositif, inscrit dans le Projet Jeunesse de Territoire de la Ville et mené en partenariat avec l’Ouvre- Boîtes 44, permet à des jeunes de 16 à 18 ans d'avoir une première expérience dans la création d'entreprise. Pour les aider dans cette aventure, deux animateurs, Julien et Audrey, ont été recrutés : « Pas question de faire à leur place, nous sommes là pour gui- der et conseiller ces jeunes entrepreneurs ». Début juillet, tout commence avec quelques jours de formation pour connaître les bases de la comptabilité, du marketing, de la communication... afin de démarrer le projet du bon pied. Vendredi 10 juillet à 17h, les jeunes convient tous les habitants à venir les rencontrer lors de l'inauguration officielle de leur entreprise en plein centre ville, rue des Maraîchers au Carrefour des Familles. C'est l'occasion de découvrir tous les services qu'ils vont offrir pendant l'été ou de les solli- citer pour la réalisation de petits travaux. Pour plus d'infos : www.saintsebastien.fr cjs@saintsebastien.fr www.facebook.com/cjs44 Tél.: 06 34 12 84 33 Coopérative Jeunesse de Services : c'est parti ! Saint-Seb’ le mag 7 Suivez cette expérience originale web+ www.saintsebastien.fr web tv Les collégiens ont réalisé une fresque dans les jardins de l'Hôtel de Ville avec Florian Bölike, un graffeur allemand, une manière ludique de s'interroger sur l'importance de la paix en Europe. web+ www.saintsebastien.fr web tv Venez découvrir le projet !
  5. 5. Saint-Seb’ le mag 8 La police mobilisée contre les cambriolages Durant tout l'été, la Police Municipale et la Police Nationale sont fortement mobilisées sur le terrain pour éviter les risques de cambriolages. Une vigilance accrue qui doit aussi s'accompagner de précautions de la part des habitants. Toute l'agglomération nantaise et plus généralement tout le département de la Loire-Atlantique sont touchés par une forte recrudescence des cambriolages et l'été est une période particulièrement sensible à ce genre de délit. Policiers municipaux et policiers nationaux sont sur le qui-vive. « Nos équipes sont présentes sur le terrain tout l'été notamment dans le cadre de l'Opération Tranquillité Vacances. Les agents effectuent régulièrement, le jour et la nuit, de façon aléatoire, des patrouilles dans tous les quartiers de la commune. Ils constituent une présence dissuasive.Ces missions de contrôle sont réalisées en voiture mais aussi à pied ou en vtt pour faciliter le contact et l'information auprès des habitants », explique le Commandant Frédéric Guillaume, Chef de la division sud, responsable des commissariats de Rezé et de Saint-Sébastien-sur-Loire. Pour rappel, l'Opération Tranquillité Vacances permet à tout habitant de bénéficier gratuitement d'un contrôle accru de son domicile le temps de son absence. Pour cela, il suffit de s'inscrire auprès de la Police Nationale ou Municipale en signalant ses dates de vacances. Chaque été, en moyenne 480 demandes de surveillance sont enregistrées. A noter : l'Opération Tranquillité Vacances fonctionne toute l'année et pas seulement pendant les vacances scolaires. « Malgré la présence de la Police, les particuliers doivent être vigilants. Un certain nombre de cambriolages pourraient être évités en prenant des précautions de base, insiste le Commandant Frédéric Guillaume. Les voisins doivent aussi être plus attentifs et ne pas hésiter à nous signaler, en appelant le 17, tout fait qui leur semble inhabituel. » ACTUALITÉS 10 ans de prévention autour du vélo Dans le cadre des Journées de la sécurité routière, la dixième édition du rallye-vélo a été organisée à destination des classes de CM2 des écoles publiques et privées de la commune. Chaque année, cette action permet de sensibiliser les futurs collégiens à la bonne pratique du vélo, la plupart seront amenés en septembre à se déplacer en vélo pour se rendre en cours. 2 500 enfants sensibilisés en 10 ans Divisés par petits groupes, les jeunes cyclistes étaient accompagnés de leur enseignant, de policiers municipaux, d'adhérents de l'ORPASS et des 3A, ainsi que de parents d’élèves. Après un rappel des principales règles du code de la route, ils ont entamé un trajet jusqu'à leur futur établissement, avec les principaux gestes à connaître (prendre un giratoire, tourner à gauche...). Tout au long du parcours, chaque participant a rempli un questionnaire pour tester ses connaissances. Un diplôme de bonne conduite et des cadeaux ont été remis à tous les participants le 2 juillet. Depuis le lancement de cette opération en 2006, la Police Municipale a sensibilisé près de 2 500 jeunes sébastiennais. Le Comité Économique, Social, Environnemental Local a remis à Nantes Métropole plusieurs propositions dans le cadre du Grand débat sur la Loire « La Loire et nous ».Les 25 membres de l’instance participative sébastiennaise ont planché sur deux thématiques : « la Loire, un espace vivant à valoriser » et « la Loire une voie de communication et de navigation ». Cinq réunions de travail ont été organisées avec comme postulat de départ : « racontez- nous une histoire partagée avec la Loire » et « ma relation avec la Loire ». Ainsi, chacun a pu évoquer sa filiation avec le fleuve avant de réfléchir sur les évolutions possibles pour les années à venir. Parmi les propositions émises, pour ce qui concerne la valorisation : la création d‘une Maison de la Loire, la mise en place d’une signalétique, l’aménagement des berges, l’organisation d’animations sur et au bord de l’eau ; pour la seconde thématique, le CESEL a mis l’accent sur la valorisation économique et touristique du port de Nantes et le développement du transport fluvial. Vous pouvez retrouver l'ensemble des propositions sur www.saintsebastien.fr Des propositions également sur le PLUm Par ailleurs,une partie du CESEL s'est penchée sur un autre dossier métropolitain:lePLUM(PlanLocald'UrbanismeMétropolitain),avec des membres du Conseil des Sages et du Conseil Handi-citoyens. Ce « comité de dialogue citoyen » a engagé une réflexion sur la future organisation du territoire à l'horizon 2030. Les habitants ont aussi pu enrichir le débat lors de permanences à la Maison des Citoyens. Quatre grands enjeux ont été étudiés : les transports et déplacements, l'habitat, le développement économique et l'environnement. Le CESEL a participé au Grand débat sur la Loire Contacts : Police Nationale 11 rue du 8 mai 1945 02 28 00 10 09 Police Municipale 6 avenue du Général de Gaulle 02 40 80 86 03 Pour bénéficier de l'Opération Tranquillité Vacances, un formulaire est également en ligne sur le site de la Ville www.saintsebastien.fr dans la rubrique Prévention- Sécurité. Saint-Seb’ le mag 9 ▲Remise des propositions sur la Loire par les membres du CESEL le 22 mai dernier, en présence de Monsieur le Maire, au centre, et de Gilles-Antoine Beaupérin, Conseiller Municipal, président du CESEL, à gauche. web+ www.saintsebastien.fr web tv Contre les cambriolages, ayez les bons réflexes ! - Même quand vous êtes chez vous,verrouillez vos entrées (portes et fenêtres, devant et derrière votre maison) et évitez quand vous habitez directement sur une rue ou au premier étage d'un immeuble, de laisser vos fenêtres grandes ouvertes sans surveillance. - Protégez si possible votre domicile en installant une alarme. En cas d'absence prolongée : - Prévenez une personne de confiance de votre entourage (famille, ami, voisin, gardien…). - Faites suivre votre courrier ou faites-le relever par une personne de confiance : une boîte à lettres débordant de courriers révèle une longue absence. - Transférez vos appels sur votre téléphone portable ou une autre ligne. - Votre domicile doit paraître habité tout en restant sécurisé. Créez l’illusion d’une présence, à l’aide d’un programmateur pour la lumière, la télévision, la radio… - Faites attention aux informations (dates de vacances, destinations, photos, …) que vous publiez sur les réseaux sociaux et soyez également vigilants avec celles publiées par vos enfants. Ne laissez pas de message sur votre téléphone indiquant votre absence. Retrouvez un dépliant complet avec les bons gestes à adopter sur www.saintsebastien.fr Le site internet : www.referendum.interieur. gouv.fr permet à tout citoyen inscrit sur les listes électorales de soutenir les propositions de loi présentées en application de l’article 11 de la Constitution (référendum d’initiative partagée). De ce site vous pourrez remplir un formulaire spécifique. Pour ceux qui n'ont pas d'accès à Internet, une borne est à leur disposition au service État civil, à l'Hôtel de Ville. Vous pouvez soutenir les propositions de loi référendaires
  6. 6. Un nouveau gymnase en centre-ville ! LA VILLE Saint-Seb’ le mag 10 Le nouveau gymnase du centre-ville a ouvert ses portes officiellement le samedi 20 juin en présence du champion de handball Luc Abalo. Ce nouvel équipement répond aux attentes formulées par les sportifs, les scolaires et le public. « Saint-Sébastien-sur-Loire, Ville la plus sportive des Pays de la Loire, est reconnue pour son dynamisme sportif et associatif. Il est essentiel de mettre à disposition des nombreux clubs ainsi que des enfants des moyens et des équipements de qualité et adaptés. Le nouveau gymnase du centre-ville va permettre aux clubs de s'entraîner dans de bonnes conditions. Les scolaires pourront aussi découvrir les plaisirs du sport dans ce nouvel espace situé à quelques mètres de leur école. » PAROLE À Les clubs sportifs et les habitants ont pu découvrir le nouveau gymnase du centre-ville le samedi 20 juin. Un moment très convivial, festif et sportif avec la venue exceptionnelle du handballeur Luc Abalo, double Champion olympique, double Champion du Monde et triple Champion d’Europe, très attendu par les jeunes pousses des clubs sébastiennais de hand. Des gradins pour des événements publics À quelques pas du centre-ville, tout près de la Maison de la Petite-Enfance, l'équipement offre une aire d'activité intérieure de plus de 1 000 m2 . L'extérieur est doté d'une piste de course et d'un sautoir. L'atout de ce nouvel équipement est l'aménagement d'un gradin de 300 places qui permettra de proposer des manifestations ouvertes au public. Le gymnase bénéficie de six vestiaires dont deux réservés aux arbitres, de locaux de rangement, d'une infirmerie, de sanitaires et d'un bureau. Pour le stationnement, un parking de soixante-douze places, mutualisé avec la Maison de la petite Enfance, est disponible. Les clubs sébastiennais de handball et de roller pourront pratiquer leur discipline dans des conditions optimales. Dès septembre, ce sera au tour des élèves du groupe scolaire du Centre de découvrir le nouveau site sportif. Ils pourront s'y rendre en toute sécurité, grâce à une liaison douce aménagée par le service Espaces publics de la Ville à travers le parc de l'Hôtel de Ville. La nouvelle construction répond à plusieurs exigences environnementales, notamment en ce qui concerne le choix des matériaux et la recherche d'économies d'énergie : insertion qualitative du projet dans le paysage environnant ; usage du bois (charpente, habillage intérieur et panneaux acoustiques,traitementdelafaçade);optimisationdeséconomiesd’énergie : éclairage naturel favorisé, système de ventilation asservie à une détection de CO2 dans l’air, allumage de l'éclairage par détection de présence ; emploi de matériaux à faible émission de polluants (peintures, colles…). « L’inauguration du gymnase de centre-ville et de la salle Luc Abalo a constitué un moment exceptionnel dans l’histoire de notre jeune club. La rencontre avec Luc Abalo qui représente beaucoup pour la famille du handball, a été riche en émotion. Nous sommes ravis de pouvoir évoluer dans cette nouvelle salle. Nous sommes aussi conscients que nous avons un devoir de responsabilité pour faire vivre cet équipement. Nous allons relever ce défi dans le cadre de notre projet Hand'Ensemble, avec toutes les variétés de pratique du handball : en participant à l’animation de la ville avec les différents spectacles que nous pouvons proposer et en faisant de cette salle un lieu ouvert à tous où le handball pourra continuer à écrire son histoire dans notre commune. » Thomas BOUCHER, Maire-adjoint chargé de la Culture, du Sport, des Loisirs et de la Vie associative Le sport à Saint-Sébastien, c'est... Saint-Seb’ le mag 11 • 3 stades • 6 gymnases • des équipements spécialisés : une salle d'éveil sportif ; un centre aquatique ; une piste d'athlétisme ; un centre équestre ; un golf ; une piste bi-cross ; un parcours d'orientation ; deux boulodromes ; une halle de raquettes ; un skate parc ; un dojo ; deux salles de danse ; une salle de karaté ; un circuit roller ; 6 terrains de foot extérieurs. - 54 clubs ; 9 300 licenciés ; 50 disciplines différentes. Les derniers aménagements : création d'un local au boulodrome rue de la Lourneau ; aménagement de terrains de foot synthétiques à la Profondine ; construction d'un anneau cycliste-roller à l'Ouche Quinet (travaux en cours). ▲Une liaison douce a été réalisée dans le parc de l'Hôtel de Ville pour se rendre au gymnase en toute sécurité. ▲La salle principale a été baptisée Luc Abalo. " Le handball va pouvoir continuer à écrire son histoire dans notre commune ". Témoignage... Denis Houver, président du club de hand 3SLHB web+ www.saintsebastien.fr web tvVisionnez des images de la construction et de l'inauguration
  7. 7. Saint-Seb’ le mag 12 CCAS et CPAM : un partenariat pour favoriser l'accès aux soins Dans un souci commun de lutte contre les exclusions et pour garantir les droits à l’assurance maladie et l’accès aux soins aux populations fragiles, la CPAM de la Loire- Atlantique et le CCAS de la Ville ont souhaité renforcer leur partenariat. LA VILLE Saint-Seb’ le mag 13 LeCentreCommunald'ActionSociale de la Ville est quotidiennement en relation avec des familles sébastiennaises démunies.Certaines d'entre elles peuvent se retrouver en situation de rupture de droits en matière de santé. Grâce à la convention signée le 22 mai dernier avec la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de la Loire-Atlantique, les agents municipaux peuvent désormais prévenir la CPAM de ces situations. « Ce partenariat est né d'une constatation commune : beaucoup de personnes ne connaissent pas leurs droits. Par exemple, 30 % des personnes qui ont droit à la CMU (Couverture Maladie Universelle) n'en font pas la demande, explique Fabrice Martin, Directeur adjoint de la CPAM. Or, le CCAS est souvent la première porte que poussent les personnes en difficulté. Ce partenariat est donc essentiel pour améliorer l'accès aux soins. » Il faut savoir aussi que les personnes qui se trouvent au-dessus des plafonds CMUC peuvent prétendre à l'aide à la complémentaire santé appelée aussi chèque santé. Pour ce dispositif, le taux de non recours est de près de 70 %. La CPAM de la Loire-Atlantique s’engage à assurer l’information et la formation continue des agents du CCAS et à gérer rapidement les dossiers et demandes adressés. De son côté, le CCAS doit alerter la CPAM des situations difficiles et accompagner les publics dans leurs démarches. « Grâce à cette convention, les missions de veille, d’information, de sensibilisation et d’alerte assurées par le CCAS sont optimisées en faveur des plus démunis », ajoute Michèle Bonnet, Maire-Adjointe chargée de la Solidarité et de l'Action sociale. Laconvention,signéepourunedurée d’un an, rentrera en application mi- septembre. Une coopération avec une ville de Mayotte, Sada Parmi les délibérations du Conseil Municipal du 23 mai, plusieurs subventions ont été votées : Art de Vivre au Portereau : 800 € ont été accordés à l'association pour célébrer ses 30 ans les 19 et 20 septembre prochain. Étoile d'Orient : 800 € ont été attribués à l'association de danse pour la participation de cinq de ses danseuses au Festival international de danse orientale. Ping Pong Club : grâce à ses très bons résultats, le club participera aux prochains championnats du monde vétérans en Espagne. Une subvention de 2 000 € lui a été accordée. Centres socioculturels : dans le cadre de la convention pluriannuelle d'objectifs conclue avec les deux centres, une subvention de 163 381 € par centre a été accordée pour l'année 2015. Les rendez-vous de la rentrée à ne pas manquer ! À vos agendas ! Voici les dates à retenir pour redémarrer du bon pied en septembre. • SAMEDI 5 SEPTEMBRE de 14h à 18h : portes ouvertes de la Maison des Associations René Couillaud (6 rue des Becques). Venez découvrir les nombreuses activités qui y sont proposées toutes l'année. • SAMEDI 12 SEPTEMBRE de 14h30 à 18h, sur les îles de Loire : place au sport avec Sportissimo. Rencontrez les clubs sportifs, procédez aux inscriptions et profitez de démonstrations sportives et d'animations familiales. • SAMEDI 19 ET DIMANCHE 20 SEPTEMBRE, dans toute la ville : les Journées du Patrimoine. Le temps d'un week-end, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les trésors du patrimoine communal (programme complet disponible fin août) • SAMEDI 19 SEPTEMBRE, de 16h à 19h, École de musique : présentation de la programmation 2015/2016... en musique, bien sûr ! • MARDI 15 SEPTEMBRE, 18h30, Médiathèque : présentation de la programmation 2015/2016. Cinéma, expositions, concerts, récréatines : que vous réserve la Médiathèque pour cette prochaine saison ? La présentation sera suivie d'un concert de Cécile Brouillet et de Fabien Ewenczyk. ▲ Signature de la convention, le 22 mai, en présence de Fabrice Martin, Directeur adjoint de la CPAM, Joël Guerriau, Sénateur Maire de Saint-Sébastien-sur-Loire et de Michèle Bonnet, Maire-Adjointe chargée de la Solidarité et de l'Action sociale. Lors du Conseil municipal du 22 mai, la Ville a annoncé la mise en place d'une coopération technique avec la ville de Sada, commune française du département d'Outre-mer de Mayotte.Pour l'occasion, le Directeur Général des Services de cette ville de 11 000 habitants avait fait le déplacement pour témoigner de la situation difficile qui touche son territoire. « Nous avons besoin de soutien. À Mayotte, les communes datent de 1977, la décentralisation d'à peine 10 ans et en 2014, Mayotte a changé de statut au niveau européen, devenant une région ultrapériphérique. Nous souffrons d'un manque d'infrastructures et plus particulièrement dans le secteur de la voirie et de l'assainissement ». Cette coopération se veut avant tout technique et se traduira par l'échange de savoir-faire notamment par le biais de déplacements d'agents municipaux. Un état des lieux sera réalisé afin d'évaluer les besoins. Des actions pourront ensuite être envisagées. Plusieurs rencontres ont déjà eu lieu. Anchya Bamana, la Maire de Sada, a été accueillie en avril dernier dans notre commune. Plusieurs subventions accordées aux associations Retrouvez toutes les délibérations en ligne web+ www.saintsebastien.fr Sportissimo La Maire de Sada, à gauche, lors de sa visite en avril dernier.
  8. 8. Saint-Seb’ le mag 15 RÉTROSPECTIVE 30 mai : la Ville a accueilli un débat citoyen autour de la Loire, au lycée La Joliverie. Les instances participatives et plusieurs Sébastiennais ont apporté leurs contributions. LA VILLE Centre-ville : un nouveau parking de 30 places Les travaux du collectif « Le Clos du Petit Anjou » terminés, un nouveau parking de 30 places est désormais disponible. L'occasion de faire le point sur l'ensemble des zones de stationnement dans le centre-ville. SSaint-Seb’ le mag 14 Le collectif « le Clos du Petit Anjou », situé entre les rues Jean Macé et Maurice Daniel, est sorti de terre et vient d'accueillir ses premiers résidents. Au cœur de celui-ci a été aménagé un parking public de 30 places. Idéalement situé à proximité des commerces et des services, ce parking est en accès libre (un autre parking est réservé aux résidents). Le stationnement y est gratuit mais en zone bleue, limité à 1h30. Vous devez donc apposer un disque homologué (disque bleu européen) sur votre pare-brise pour indiquer l'heure de votre stationnement, sous peine d'une amende de 17 euros. Pour rappel, le stationnement en zone bleue a été instauré dans plusieurs quartiers en centre-ville afin de permettre une rotation des automobiles et garantir ainsi l'accès aux commerces de proximité. À la demande de plusieurs commerçants, 13 places « arrêt minute » ont été mises en place en 2014 et 2015 (rue Maurice Daniel et Place de l'Église). Par civisme et pour le bien- être de tous, respectez bien ces réglementations. Plusieurs autres parkings sont à votre disposition dans le secteur : - Place Cambronne (zone bleue) : 66 places - Mail Karoly Szita (zone bleue) : 25 places - Place de l'Église (zone bleue) : 24 places - Rue Condorcet, derrière la Médiathèque (stationnement illimité) : 97 places. Ce parking a été augmenté de 15 places en 2012, la Ville avait en effet anticipé la fermeture du parking rue Jean Macé conséquente au lancement des travaux du « Clos du Petit Anjou ». Des places de stationnement sont aussi disponibles dans les rues environnantes (Armand Duez, Clos Davy, Général de Gaulle...), et place Marcellin Verbe en face de l'Hôtel de Ville. Au total, le cœur de ville dispose de 744 places dont 194 en zone bleue. 18 juin : les écoles élémentaires de la Martellière et Théodore Monod se sont retrouvées pour participer au Prix littéraire jeunesse des écoles et désigner les meilleurs auteurs parmi les livres qu'ils ont lus toute l'année. 7 juin : le soleil était au rendez-vous pour la Fête du Vélo. Présentation de produits bio locaux,stands d'information,chasse au trésor étaient proposés sur les îles de Loire. 1er juin : les cinq sens étaient à l'honneur tout au long de l'année à la Maison de la Petite Enfance. Les travaux réalisés ont donné lieu à une exposition gaie et colorée. 31 mai : plusieurs quartiers ont participé dans la bonne humeur à la Fête des Voisins. Ici, le quartier du Portereau. La Ville a offert l'apéritif et des kits « Fête des Voisins ». web+ www.saintsebastien.fr web tv 20 juin : le kiosque du Douet était animé pour la Fête de la Musique ! Rock et blues au menu. Le Clos du Petit Anjou Ce collectif est composé de quatre bâtiments de 4 et 5 niveaux, avec au total 100 logements du T1 bis au T5, dont 30 % de logements sociaux. Ils sont tous basse consommation d'energie. Pour rappel, ce projet s'inscrit dans le plan global de redynamisation du centre-ville engagé en 2006 par la municipalité, à la suite d'une étude réalisée par un cabinet d'architecte. Les instances participatives de la Ville ont aussi été consultées sur ce projet d'aménagement de l'îlot et ont rendu un livre blanc de propositions en 2010. Plusieurs étapes se sont succédées pour organiser le transfert des services de l'ancien centre médico-social : démolition de l'ancienne gendarmerie début 2013 ; transfert de la Halte-garderie du Centre et du Relais Assistantes maternelles à la Maison de la Petite Enfance fin 2012 ; transfert des services du Conseil Général dans un nouvel immeuble 15 rue Henri Mainguet et de l'association Point Clé au centre social du Douet ; démolition du centre médico-social au printemps 2013 ; début des travaux de construction du Clos du Petit Anjou en 2014. “Le Clos du Petit Anjou”, côté rue Jean Macé.
  9. 9. Saint-Seb’ le mag 16 INITIATIVES et DÉCOUVERTES Saint-Seb’ le mag 17 Interview de Patrick Estrade Des enfants confiants, bien avec eux-mêmes De l’enseignement à la passion des livres pop-up Vous avez peut-être eu l'occasion de venir découvrir une partie de sa collection à l'Hôtel de Ville entre le 9 et 27 juin. André-Charles Martin se passionne pour les livres « pop-up ». Rencontre avec cet étonnant collectionneur. Depuis plus de trois ans, André-Charles Martin, retraité, ancien professeur de physique, a replié sa blouse pour se consacrer à une nouvelle passion peu ordinaire...Amoureux de littérature de science-fiction,un jour,dans une librairie, il découvre par hasard un livre pop-up. Le retraité, qui se trouve être aussi un passionné d'architecture, tombe sous le charme et se laisse prendre au jeu de la collection. « J'ai trouvé ça fabuleux de voir les pages se développer en 3D ». En effet, qui, enfant, n'a pas eu les yeux écarquillés face à un tel livre dont chaque page déploie des décors étonnants ? Mais le collectionneur le martèle haut et fort : « les livres pop-up ne sont pas uniquement pour les enfants. Même si les contes pour enfants sont prépondérants, de nombreux sujets sont évoqués sous cette forme : histoire, cinéma, art, musique, animaux...» En seulement trois ans, il accumule plus de trois cents ouvrages. Ayant voyagé dans plus de quarante pays et parlant sept langues à des niveaux divers, sa collection provient des quatre coins de la planète : Russie, Finlande, Roumanie, Portugal, Allemagne, Suède... Pour la petite histoire, les premiers livres pop-up sont apparus aux 16e et 17e siècles et avaient un caractère scientifique. Ils permettaient notamment de retracer les mouvements des astres dans le ciel. Aux 19 et 20e siècles, l'Angleterre et l'Allemagne ont commencé à se passionner pour ces livres et cartes animés. Certains créateurs comme Lothar Meggendorfer en Allemagne ou David Carter et Robert Sabuda en Angleterre, étaient considérés comme des ingénieurs du papier et sont devenus très populaires. La France attendra les années 1960 pour découvrir cet art. Le 21 mai dernier, Patrick Estrade, psychologue et psychothérapeute de renom, était l'invité du Carrefour des Familles de la Ville. Après une séance de dédicaces de son dernier ouvrage Avoir un enfant à la Maison de la Petite Enfance, il donnait une conférence à Cinéville sur le thème « Civilité ou violence : cela commence-t-il à la maison ? ». Petit cours de rattrapage. De quelle manière considérez-vous que la violence des jeunes peut trouver son origine dans le cocon familial ? L'enfant perçoit en premier lieu les comportements entre les membres de la famille. Si les relations sont harmonieuses, il développera l'harmonie. Inversement, s'il perçoit de la violence, il aura tendance à reproduire cette violence. D'après vous, où commence la violence ? Tout d'abord, il faut essayer de ne pas se disputer, se déchirer devant les enfants. Ces derniers observent tout et ressentent les moindres émotions. Il est intéressant aussi de revoir ses propres valeurs éducatives. Cesser de penser en termes de répression. Relier au lieu de dissocier. Se défaire de ce qui a pu nous affliger. Quel type d'éducation encouragez-vous ? J'ai constaté que l'éducation positive est beaucoup plus efficace que l'éducation répressive. Le principal est l'amour, l'attention, la tendresse et l'autorité bienveillante qui offrent à l'enfant un cadre sécurisant lui permettant de s'épanouir tel qu'il est. Ne cherchons pas à avoir des enfants parfaits mais plutôt des enfants bien avec eux-mêmes, confiants en leurs capacités. Avez-vous des conseils pour les parents ? S'il y avait un manuel de recettes, cela se saurait. Ne pas chercher à être un parent parfait est souvent une clé que je propose. À vouloir être parfait, on devient souvent un parent intransigeant, sévère et exigeant alors même qu'on souhaite le meilleur pour son enfant. La sévérité ne forge pas le caractère mais la déception. Un parent qui se met 12/20, c'est déjà très bien. Inutile de viser les 18 ou les 20/20, l'essentiel réside dans l'amour, l'affection et un cadre sécurisant qu'on offre à l'enfant et dans lesquels il puisera pour s'épanouir. Comment apaiser les conflits avec son enfant ? Il faut accueillir l'enfant tel qu'il est et éviter la confrontation systématique, les oppositions de principe sous prétexte que l'adulte connaît mieux le besoin de l'enfant. Est-ce qu'aimer son enfant va de soi ? Non, ce n'est pas une évidence. Il faut apprendre à grandir ensemble. C'est un apprivoisement du parent à l'enfant, un lien qui se crée et s'entretient. Plus d'infos sur : www.patrickestrade.com Lecture d'ici... Pour vos lectures estivales, plongez-vous dans le dernier roman du Sébastiennais Jean- Pierre Rousseau. Après un récit autobiographique « Devine qui je suis » en 2009 et un hommage à Léo Ferré, Jacques Brel et Jean Ferrat en 2012, cette fois-ci l'auteur s'initie au roman. Dans « Une femme est passée », il retrace le parcours d'un couple aux prises avec ses contradictions, à la fin des années 70. L'ouvrage est disponible à la Maison de la Presse Ribard rue Maurice Daniel, et dans les espaces culturels Atout Sud et Atlantis au prix de 20 €. Le manège vous attend Durant tout l'été, le manège « L'écho-système » va faire le bonheur des enfants. Il est ouvert tous les jours de 15h à 21h sur l'île Forget près des jeux. Son créateur, Lionel Jaret, vous y accueille avec tout son petit monde : héron, brochet, lapin, papillon.... Quant aux vélos, ils attendent les adultes, parents ou grands-parents pédaleurs. Tarifs : 2€ le ticket 5€ les 3 tickets web+ www.saintsebastien.fr web tv Patrick Estrade lors d'une séance de dédicaces à la Maison de la Petite Enfance, le 21 mai dernier.
  10. 10. LOISIRS Le festival « Les Cinéphîles » a ravi des milliers de visiteurs, les 23, 24 et 25 mai derniers. Avec une riche programmation de projections, de spectacles et d'animations et grâce à un soleil au rendez-vous, cette première édition a remporté un vif succès. Les deux projections de plein-air ont permis à de nombreux spectateurs de redécouvrir des chefs-d'œuvre du 7e art dans un cadre de verdure original. Les ciné-concerts ont affiché complet, dans une ambiance chaleureuse. Côté animations, les ateliers de bruitage ont particulièrement plu, tout comme l'Happy Ciné Manif, déambulation participative du choréagraphe David Rolland, et les concerts en plein- air. Les plus petits ont profité de deux ciné-concerts magiques à l'Ecole Municipale de Musique. Les visiteurs ont pu faire un grand plongeon dans l'univers du cinéma grâce aux comédiens de l'Escouade, croisés çà et là. Ils se sont mis dans la peau des plus grands acteurs en réalisant des baisers mythiques de cinéma. D'autres n'ont pas hésité à venir directement déguisés afin de participer activement à l'ambiance générale. « C'était un pari audacieux », commentent Thomas Boucher, Maire- Adjoint chargé de la Culture; du Sport, des Loisirs et de la Vie associative et Alice Belling, Adjointe au Maire chargée de la Culture. « Proposer un festival d'arts vivants dédié au cinéma en plein-air, cela ne s'était jamais fait ». La Municipalité espère bien reconduire ce festival. Une première réussie pour les Cinéphîles ! C'était une première à Saint-Sébastien-sur-Loire : un festival entièrement dédié au cinéma. Une programmation vaste et variée attendait le public qui a répondu aux appels des grands écrans. Retour sur ces trois jours... Saint-Seb’ le mag 19Saint-Seb’ le mag 18 « Dense... et pas classique » : une saison culturelle 2015/2016 prometteuse ! Intergénérationnelle, originale et variée : la nouvelle saison culturelle devrait plaire au plus grand nombre avec au programme de belles découvertes. Pour cette saison 2015/2016,onze spectacles tout public sont programmés à l'Embarcadère, à l'ESCALL et au Centre d'Initiation au Théâtre. Coup d'envoi le samedi 26 septembre avec un concert debout à l'ESCALL. À l'affiche : le groupe Catfish suivi de Prowpuskovic (voir ci-contre). Le 9 octobre,ne manquez pas le spectacle de danse hip-hop des Pockemon Crew. Cette compagnie la plus titrée au monde va vous étourdir et vous épater par ses prouesses spectaculaires. Vous ferez ensuite un saut dans les années 40 avec les Puppini Sisters. Ces trois pin-up glamours, spécialisées dans la Close harmony vocale, vous envoûteront ! Parmi les spectacles qui suivront, notez dans vos agendas : le concert intimiste de Malia, chanteuse de jazz talentueuse, accompagnée d'André Manoukian, le 24 novembre ; le spectacle poétique « Moi, nuage » à la scénographie fascinante, les 8 et 9 décembre ; le show de l'humoriste décapant Arnaud Tsamere, le 30 mars ; le burlesque, déjanté et effervescent Cabaret Extraordinaire avec sur scène une vingtaine d'artistes époustouflants, le 26 avril. Six expositions sont aussi proposées, tantôt historiques, tantôt ludiques et interactives. Tout comme les spectacles, elles intéresseront toutes les générations. Citons deux expositions-événements originales : « Mini- Playtime » du 27 novembre au 17 janvier, et « Alphabrick » (photo ci-contre) autour de la culture du jeu vidéo et des mondes imaginaires de la science-fiction. La Laïcité sera aussi une thématique très présente tout au long de l'année avec des expositions, des projections de films et un débat. Réservez déjà vos places pour les deux concerts à l'ESCALL ! Cette année, deux concerts debout sont programmés à l'ESCALL. Le premier ouvrira la saison 2015/2016, lesamedi26septembreà 20h avec tout d'abord Catfish. Bercé par les White Stripes et les Black Keys, le duo propose une musique brute et mélodieuse à la fois, aux accents vintage mais jamais démodée. La soirée se poursuivra avec le rock- klezmer de Prowpuskovic. Le groupe explore le rock, le hip hop en passant par le groove, l'électro, le tout sublimé par une voix rauque et puissante. Le second concert aura lieu le samedi 26 février à 20h avec, en première partie, Thomas Schoeffler. Ce one- man-band, biberonné à la country de Johnny Cash et au folk de Bob Dylan, s'est inventé un blues rocailleux, urbain et décapant, avec, en prime, un charisme envoûtant. Place ensuite à la bête de scène funky Z-Star. On compare ses prestations scéniques à celles d'Hendrix et de Jim Morrison... rien que ça ! À ne pas manquer ! Le programme complet sera distribué courant juillet dans toutes les boîtes aux lettres. Pensez à vous abonner pour profiter des spectacles à un tarif attractif ! Infos, abonnement, réservations : service Culturel 02 40 80 86 05 Visionnez le clip de présentation ! web+ www.saintsebastien.fr web tv web+ www.saintsebastien.fr web tv ©Pascalito © Stéphane Laniray © Noe Bourrat ARNAUD TSAMERE 30 mars POCKEMON CREW 9 octobre LE CABARET EXTRAORDINAIRE 26 avril THE PUPPINI SISTERS 6 novembre QUELQUES TÉMOIGNAGES... Bernadette, 58 ans : « J'ai beaucoup apprécié ce festival. J'ai aimé la possibilité de se déguiser et de faire des baisers de cinéma dans les écuries, on a beaucoup ri. Unsuperweek-enddefêteetdeconvivialité, dans un site magnifique ». Vanessa, 34 ans : « J'ai trouvé ce festival original et varié. Ça change des festivals habituels. J'ai particulièrement aimé les séances de cinéma en plein air, le soir. J'ai toujours rêvé de faire ça. Une belle idée ! » ©Benjamin Carré
  11. 11. Saint-Seb’ le mag 20 LOISIRS Saint-Seb’ le mag 21 TRIBUNEEn application de la loi « démocratie et proximité » du 27 février 2002, cette page est consacrée à l’expression de l’opposition et de la majorité du Conseil Municipal L’OPPOSITION LA MAJORITÉ Quelle place pour les habitants dans l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme métropolitain (PLUm)? À plusieurs reprises, notre groupe a été interpellé par des habitants étonnés, inquiets voire mécontents face à des travaux qui transforment et impactent sur le quotidien. Rue de l'Ouche Quinet, dans le centre-ville ou encore au Douet, vous êtes nombreux à vous intéresser à l'aménagement de notre commune et à exprimer votre souhait d'être mieux informés mais aussi associés aux décisions. En septembre 2014, la métropole a engagé une démarche de participation citoyenne pour élaborer un Projet d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) qui sera au cœur du futur PLUm. Un temps d'expression important pour tous les Sébastiennais. Aumoisdejanvier,notrevilles'inscrivaitdanscettedémarche et annonçait "le lancement d'un dialogue citoyen et la mise en place d'ateliers autour de grandes thématiques". Les instances participatives ont constitué un comité de pilotage chargé de mener les premières réflexions avant d'élargir la concertation, dans le cadre de réunions de quartiers programmées fin avril. Entre temps, les Sébastiennais désireux de s'impliquer dans la démarche se voyaient « gracieusement » octroyer 15 places dans ce comité après s'être fait connaître en mairie. En ce début d'été, nous n'avons toujours pas de retour sur les travaux engagés et les réunions de quartiers n'ont pas été organisées. La phase de participation citoyenne prendra fin à l'automne. Doit-on comprendre qu'à Saint-Sébastien, seule la parole d'habitants "experts" et désignés par le maire sera prise en compte ? Nous n'avons cessé d'affirmer notre attachement au "faire ensemble". Force est de constater que cette volonté n'est pas partagée par la majorité. Nous invitons donc tous les Sébastiennais, qui n'ont pas trouvé de place pour s'exprimer, à se mobiliser et à s'emparer de ce débat autour de quatre questions : • Quel développement de la ville pouvons-nous imaginer dans le respect des défis environnementaux ? • Comment maintenir et renforcer la diversité des activités économiques sur le territoire ? • Quels moyens utiliser et renforcer pour favoriser l’utilisation de déplacements alternatifs à la voiture ? • Comment répondre aux besoins en logement tout en luttant contre l’étalement urbain ? Vos contributions peuvent être transmises sur le site de Nantes Métropole à la rubrique "participer en ligne". Vous pouvez aussi vous rapprocher de notre groupe si vous souhaitez échanger et participer avec nous à une contribution plus collective. Bon été à toutes et tous ! Les élus « Saint-Sébastien au cœur » : Michel Caillaud, Anne-Marie Ledebt, Hervé Camus, Christelle Pottier- Chopin, Benjamin Baudry, Christine Le Mentec-Tricaud. http://www.saintsebastienaucoeur.fr elus@saintsebastienaucoeur.fr / 06 31 11 54 14 Hommage Plusieurs anciens combattants et personnalités de la vie associative, très appréciés des Sébastiennais, nous ont quittés au cours de ces dernières semaines. Nous rendons hommage à leurs parcours de vie et à leur dévouement, et nous adressons un message de sympathie à leurs familles et à leurs proches. Au Conseil Départemental Laurent Turquois, nouveau Conseiller départemental de notre canton, est intervenu à plusieurs reprises lors de la dernière session. Il a notamment attiré l’attention du Président sur l’état plus que déplorable des bâtiments du collège Iles de Loire. La reconstruction de cet établissement, sans cesse repoussée par la majorité de Gauche depuis des années, est une priorité pour les enfants et les personnels ! L’enseignement, l’éducation des plus jeunes, des conditions de travail dignes, sont des domaines revendiqués par la Gauche… Mais seulement en paroles… Dada ? Notre démocratie participative, reconnue comme exemplaire dans l’agglomération, est sans cesse critiquée par notre opposition. C’est l’un de ses dadas favoris. Elle oublie juste de dire que les deux dernières opérations en date (le débat sur la Loire et celui sur le Plan Local d’Urbanisme Métropolitain) ont été conduites selon des protocoles fixés par Nantes Métropole. L’opposition peut donc aller se plaindre à ses amis de la majorité. A trop vouloir enfourcher la même monture, le dada s’épuise. Un programme respecté Le programme 2014/2020 que nous avons élaboré pour tous les Sébastiennais suit son cours et respecte le calendrier fixé. Après l’inauguration du nouveau gymnase du centre ville, de nouveaux équipements seront mis en service au cours du second semestre. Et, entre autres, le projet de Guichet Unique pour le secteur enfance/Jeunesse est en cours d’élaboration, et le dispositif de vidéo-protection sera prochainement opérationnel. Nous vous souhaitons, à toutes et à tous, de très bonnes vacances. Vos élus « de toutes sensibilités » : Joël GUERRIAU, Laurent TURQUOIS, Michèle BONNET, Thomas BOUCHER, Sandrine PUBILL, Philippe RIOUX, Yves AUMON, Agnès REVOL, Isabelle MÉRAND-GAUTHIER, Sylvain GATT, Malika ZENAÏDI, Alain HARDOUIN, Patrice JEAN, Alice BELLING, Christine CAUCHON, Audrey AYME, Stéphane COUSIN, Maryse ETIENNE, Hélène THOMY, Laurent BERTHOMÉ, Marie-Christine LAURENT, Philippe BABONNEAU, Jules QUANTIN, Anne TERVÉ, Clémence RÉMAUD, Meriem COILLIER-ASSOUNI, Yves RIO, Jean-François FRION, Gilles-Antoine BEAUPÉRIN. Le GSSS souffle ses 70 bougies Le club de football sébastiennais fête son 70e anniversaire cette année avec des souvenirs plein la tête et de nouveaux objectifs affirmés. Le Groupement Sportif de Saint-Sébastien (GSSS) se crée en novembre 1945 par une bande de copains dans un contexte de libération nationale. Le club de football débute au plus bas niveau du district mais gravit les échelons peu à peu jusqu'à atteindre la 4e division (la CFA2 d'aujourd'hui) entre 1986 et 1990. « Présidents, entraîneurs, éducateurs... De nombreuses personnalités locales ont donné de leur temps pour faire la réussite du club », constate Henry Michon, 84 ans, dirigeant et responsable des jeunes pendant 20 ans. À l'époque, le club organise cinq tournois par an. Il doit donc sa bonne forme à son organisation rigoureuse mais aussi au gros travail des bénévoles. « Le GSSS jouissait d'une très bonne image et a probablement servi d'exemple à des clubs alentour », poursuit Henri Michon. Le 10 mai dernier, à l'occasion des 70 ans du club, les anciennes gloires du club se sont retrouvées pour s'affronter lors de matchs amicaux. « Cette journée a été un vrai succès. Certains joueurs, dirigeants ou supporters sont venus de très loin pour revoir les copains. C'était l'occasion de se rappeler les plus beaux souvenirs du club...», commente Laurent Bloino, le nouveau président du GSSS. À l'heure actuelle, le club compte 476 licenciés au total dont 260 enfants de 5 à 13 ans, inscrits à l'école de foot. « Ces derniers temps, nous avons beaucoup investi dans l'éducation. C'est un pari sur l'avenir car ce sont ces jeunes joueurs qui feront l'équipe senior de demain », explique Laurent Bloino.Ainsi, le club a étoffé la structure technique en intégrant dans chaque catégorie un éducateur diplômé. Il compte aussi une école d'arbitrage avec de jeunes pousses talentueuses. Ces quinze dernières années, l'équipe phare des seniors A a oscillé entre la Division Régionale Supérieure et la Division d'Honneur (DH). « L'objectif sportif à moyen terme est de remonter toutes les équipes de jeunes au niveau régional et de pérenniser l'équipe senior en DH », conclut le président. Contact : 02 40 80 08 78 / www.gsss.fr Rendez-vous le mardi 14 juillet à partir de 19h30 sur les îles de Loire pour le bal populaire et le traditionnel feu d'artifice qui sera tiré à la tombée de la nuit vers 23h. Cette année, le cinéma sera à l'honneur du spectacle pyromusical avec des musiques de films cultes. Bar et restauration sur place. Médiathèque : horaires d'été Voici les horaires de la Médiathèque du lundi 6 juillet au vendredi 28 août : Lundi : 14h-18h / Mardi : 14h-18h Mercredi : 14h-18h / Jeudi : 14h-18h Vendredi : 14h-19h. À l'occasion des 70 ans du Club, la Ville a remis des médailles à plusieurs membres, anciens ou actuels, du GSSS pour leur investissement : Laurent Bloino, Olivier Lerouyer, Jean-Yves Colon, Paul Grelet, Patrice Legouic, Nicolas Blot. So Pool : tarifs et animations estivales Le centre aquatique augmentera ses tarifs à compter du 1er juillet 2015 mais cette augmentation n’impactera pas les détenteurs de la carte « Résident sébastiennais ». Si vous ne l'avez pas encore, pensez à la réclamer à l’accueil de l’Hôtel de Ville en présentant une pièce d’identité et un justificatif de domicile. D'autre part, So Pool vous accueille tout l'été avec des animations les jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 15h à 17h30. Les espaces extérieurs sont ouverts de 11h à 19h (17h30 le week-end et jours fériés). Des structures gonflables attendent les enfants du 10 au 30 août. Infos pour la carte de résident : Hôtel de Ville : 02 40 80 85 00 So Pool : 09 71 00 44 00 http://sopool.fr/ Fête nationale
  12. 12. Saint-Seb’ le mag 22 PRATIQUE É T A T C I V I L Naissances AVRIL 2015 BAZILLE DENIEUL Noélie............................ 23.04 BOISSEAU Apolline.................................... 26.04 BRAHITI Juliette.........................................04.04 BRAHITI Lily-Rose......................................28.04 CHAMPAIN MEUCCI Maya.......................... 05.04 DANIEL Sacha........................................... 23.04 DÈBRE Maïko............................................ 18.04 DELAHOUSSE Etienne................................ 29.04 DODEMAND Aubin..................................... 13.04 FREHEL Sienna.......................................... 13.04 GABORIAU Noam....................................... 15.04 HAN Evan.................................................. 20.04 MARQUES Irène......................................... 16.04 NGUYEN Tiya............................................ 06.04 PARADIS Louise......................................... 04.04 REBRETEAU Adèle..................................... 04.04 SANDLI Louisa...........................................04.04 SIMON Maëlys.......................................... 10.04 YOUÉNOU Myla.......................................... 04.04 MAI 2015 BIGOIN Anton............................................. 22.05 BOUGOUINWayann....................................16.05 BURGAUD Eloïse........................................ 20.05 CARMENT Louane..................................... 10.05 CHEN LUCAS Eric.......................................08.05 CORTIAL Chloé.......................................... 12.05 DROUIN Béryl............................................ 19.05 EDON Baptiste........................................... 30.05 FORGET Jade............................................ 05.05 GUY Lola................................................... 18.05 JUHEL Juliette........................................... 24.05 LAKHSSASSI CASTELAIN Sohane............... 13.05 LUCAS Alyssa............................................ 12.05 MAISONNEUVE Alice.................................. 06.05 MONTAIGNE Margaux................................ 19.05 MORIN Maël.............................................. 01.05 OLIVE Shanna........................................... 14.05 REGOIN Maïlys.......................................... 02.05 SEIGE Arthur.............................................. 16.05 TANNEAU Romain..................................... 04.05 VIGNERON Akiko....................................... 31.05 PRATIQUE Des questions, des réponses… Écrivez-nous, posez vos questions : communication@saintsebastien.fr (précisez que votre courriel est destiné à la rubrique « Des questions, des réponses » du magazine) Nouveaux habitants AUBRET veuve BRÉCHET Jacqueline.......... 28.04 BERTIN veuve BAUDRY Estelle....................23.04 BLANCHARD Gérard.................................. 08.04 CHARLES Maryvonne................................. 22.04 COIFFARD Hubert.......................................16.04 DENESCHAU veuve MIRASSOU Marie......... 12.04 GATINOIS André......................................... 29.04 GRENON Damien....................................... 28.04 HERMOUET Georges.................................. 25.04 JANOT veuve ROTURIER Louise..................18.04 KRAFT Jean-Claude................................... 30.04 PATOUILLÈRE Simone................................ 05.04 RÉGNIER Gérard........................................ 24.04 THOMAS veuve RIVALLAIN Yvette............... 14.04 VAN DE MOORTÉLE Anne-Marie................. 29.04 Décès Hommage à Joseph Vincent La Ville rend hommage au Sébastiennais Joseph Vincent, une figure de la Résistance, qui s'est éteint le 11 juin à l'âge de 96 ans. À 20 ans, il est mobilisé. Caporal-Chef, il commande une section d’un régiment d’infanterie à Bordeaux, puis à Pau. Démobilisé en 1942, il passe le concours de Gardien de la Paix et entre au commissariat central de Nantes. Cette activité facilitera ses déplacements pour mener des actions de résistance. Début mars 1944, Joseph Vincent, qui a le grade de commandant dans les FFI, est chargé de contacter les résistants du Vignoble qu’il forme en plusieurs groupes. En août 1944, lors de l’arrivée des Américains à Nantes, Joseph Vincent commande la 3e compagnie du 4e bataillon des FFI. Dans les deux semaines qui suivent le 12 août, il augmente ses effectifs et attaque les Allemands qui se dirigent pour partie en direction de Pornic ou de la Vendée. Les FFI de la compagnie du Commandant Vincent libèrent Vertou, Saint-Sébastien, Pont-Rousseau et le quartier sud de Nantes. Le commandant Vincent fut démobilisé le 3 octobre 1945. Il commence alors une carrière dans les Compagnies Républicaines de Sécurité successivement à Nantes et à Versailles. Il prendra sa retraite le 13 janvier 1975. En 2004, il est nommé Officier de la Légion d’Honneur. Au-delà de cette carrière brillante, Jo, comme le nomment ses amis, était un homme très apprécié, discret et aimant, qui est toujours resté fidèle au devoir de mémoire. AVRIL 2015 Choisir ses vacances Le tourisme génère des émissions de gaz à effet de serre et peut avoir des impacts sur la faune et la flore. Une solution ? Passer ses vacances moins loin, partir moins souvent mais plus longtemps, choisir des hébergements écolabellisés… Partir moins souvent mais plus longtemps : les offres commerciales pour des escapades de quelques jours à l’étranger abondent mais ces trajets s’effectuent presque toujours en avion, mode très émetteur en gaz à effet de serre. En limitant ce genre de formule et en privilégiant les séjours plus longs, vous profiterez davantage du pays visité et limiterez vos émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement planétaire et des changements climatiques. Choisir des hébergements écolabellisés : ces dernières années, le nombre d’hébergements touristiques ayant reçu l’écolabel européen ne cesse de croître. Cet écolabel signale à la clientèle les hébergeurs qui prennent des mesures écologiques strictes et quantifiées. Le site Ecolabels.fr vous indique la liste des campings et hôtels écolabellisés dans toute la France et chez nos voisins européens. Le geste durable FÉRON veuve VARENNES Germaine............ 08.05 GILBERT Claude.........................................18.05 GRAVIER André.......................................... 04.05 KOLUSNIEWSKI épouse DOUSSIN Patricia.. 06.05 LEBEAUPIN veuve ALLARD Marie............... 28.05 VOLLANT Gilles..........................................30.05 MAI 2015 Mariages AVRIL 2015 BAKALE MADIMBA Cedrick/ WADIAMBU BEGO Noelly............................ 04.04 BAMBA Ali/ NAULEAU Cécile...................... 25.04 BARROT Grégory/ NOÉ Hélyette..................17.04 BRUNET Laurent/ GUIADEUR Béatrice........ 04.04 JOURDAN Stéphane/ LEMARIOUX Béatrice. 18.04 LE GUEN Thierry/ MOUNIAU Marie-Caroline 18.04 MENOBA Abel/ CIVEL Maud........................ 04.04 RAGOT Dominique/ MBAZOGHO Marlène....04.04 MAI 2015 BERGER Frédérique/ BERNARD Denis......... 16.05 BROSSARD Julien/ TEIGNÉCharlène........... 09.05 GAUTEUL Aurélien/ PORTUGAL Anne.......... 09.05 GUILLON Elaine/ OLCZAK Togan................. 22.05 MAHÉ Michel/ DUCHESNE Eliane................ 23.05 Partagez vos astuces ! Confiez-nous vospetits gestes durables par mail à communication@saintsebastien.fr. QUESTION RÉPONSE Nouvel habitant, quelles sont les démarches à accomplir et les contacts utiles ? Saint-Seb’ le mag 23 • Pensez à vous faire connaître auprès du service Population (Hôtel de Ville - Tél. : 02 40 80 85 32) pour votre inscription sur les listes électorales, et si besoin pour refaire votre carte d’identité et passeport. • Pour les inscriptions scolaires : contactez le service Vie scolaire (Hôtel de Ville - Tél. 02 40 80 85 37) • Pour l'accueil périscolaire et les centres de loisirs : le service Jeunesse (Hôtel de Ville - 02 40 80 86 25) • Pour trouver une solution de garde pour vos enfants : la Maison de la Petite Enfance au 02 40 80 86 28. • Pour toute question relative au ramassage des déchets ménagers : contactez la ligne spéciale de Nantes Métropole Allo Propreté au 0 800 344 000 • Pour tout ce qui concerne l'eau : la régie de l'eau de Nantes Métropole au 02 40 18 88 00. Plusieurs formulaires sont disponibles sur www.nantesmetropole.fr (demande d'abonnement, de prélèvement automatique etc). Diverses plaquettes d'informations sur la Ville et ses différents services sont à votre disposition à l'accueil de l'Hôtel de Ville ou téléchargeables sur www.saintsebastien.fr, rubrique vie démocratique/publications. Participez à la réception d'accueil des nouveaux Sébastiennais ! La Ville organise une réception d’accueil des nouveaux habitants le vendredi 25 septembre. Pour y participer, vous devez vous faire connaître auprès du service Démocratie participative au 02 40 80 85 06 ou directement sur le site de la Ville : www.saintsebastien.fr ALLARD Pierre........................................... 27.05 AUBRY Roger ............................................10.05 AUTRETveuveTROLEZOdette.....................01.05 BEAU Pascal.............................................. 21.05 BRUN Serge.............................................. 01.05 BRUNET épouse LAVERNHE Georgette....... 17.05 CHANAUX veuve CARDOU Emilienne.......... 02.05 CORDIER épouse PARRY Claude................. 22.05 DURET veuve MARTIN Huguette................. 24.05 Horaires de l'État Civil Du 6 juillet au 28 août : • Lundi et jeudi : 8h30-12h et 13h30-18h30 • Mardi, mercredi et vendredi : 8h30-12h et 13h30-17h30 • Samedi : 9h-12h

×