Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014

1 302 vues

Publié le

Magazine de la ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
Dossier : Une Nouvelle Équipe Municipale à votre service.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 302
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014

  1. 1. Une nouvelle équipe municipale à votre service Dossier Élections Finances Le budget 2014 Saint-Seb’ Mai - Juin 2014 N° 128 Magazine d’information municipale www.saintsebastien.fr le mag magazine 128_T.indd 1 05/05/14 14:26
  2. 2. A C T U A L I T É S 6 - JEUNESSE Préparez l'été de votre enfant 8 - FAMILLE Plusieurs rendez-vous autour du thème de la séparation D O S S I E R 10 à 13 - ÉLECTIONS MUNICIPALES Présentation de la nouvelle équipe L A V I L L E 14 - AMÉNAGEMENT L'accessibilité des bâtiments publics 16 et 17 - FINANCES Les grandes lignes du budget 2014 D É C O U V E R T E S 20 - EXPOSITION La tragédie d'Oradour-sur-Glane L O I S I R S 22 - ÉVÉNEMENT Terminus Saint-Séb'Ville, une fin de saison culturelle joyeuse ! Saint-Seb’ le mag - N° 128 mai-juin 2014 Hôtel de Ville - Place Marcellin Verbe - BP 63329 44233 Saint-Sébastien-sur-Loire Cedex - Tél : 02 40 80 85 00. www.saintsebastien.fr - courriel : communication@saintsebastien.fr Directeur de la publication : Laurent Turquois. Directrice de la rédaction : Anne-Claire Le Vély. Rédactrice en chef : Sabrina Petit. Rédaction : Sabrina Petit, Ronan Le Borgne, Magalie Michaud. Photos : Johann Jolivet (sauf crédit photo et banque d'image). Maquette : Service Communication, Dominique Tanguy. Mise en page : Atelier Graphique TAG. Impression : Imprimerie des Hauts de Vilaine. Régie publicitaire : MGP (02 40 69 67 57). Tirage 12 700 exemplaires - ISSN : 1624-527X Imprimé sur du papier PEFC S O M M A I R E p. 10 p. 14 p. 22 p.6 magazine 128_T.indd 2 05/05/14 14:26
  3. 3. ÉDITORIAL Saint-Seb’ le mag 3 Mon équipe et moi-même souhaitons remercier chaleureusement tous les électeurs qui nous ont accordé, une nouvelle fois, leur confiance pour les six années à venir. Nous tiendrons nos engagements en amplifiant la dynamique dans notre commune. L’histoire éclaire l’avenir Soixante ans nous séparent des combats de Dien Bien Phu. Le Colonel Yves Borbeau, témoin de cette tragédie humaine, nous propose une exposition détaillée de cette période. Une autre exposition sur Oradour-sur-Glane s’ajoutera en juin à ce cycle « expos d’histoire ». En octobre, une exposition commémorera également le début de la Grande Guerre. L’avenir se bâtit sur son passé Une nouvelle fresque sera fixée en mai sur l’école de la Martellière pour rappeler le passé proche de ce quartier, et de nouveaux totems patrimoniaux, réalisés par les conseils de quartiers, en collaboration avec les Amis de Saint-Sébastien, présenteront de nouveaux lieux remarquables de notre commune. L’avenir d’une ville,c’est le bien-être de ses habitants L’édition 2014 de la Fête des Voisins est lancée. En 2013, vous étiez plus de 1 000 à vous retrouver autour d’un verre de l’amitié et partager vos spécialités culinaires dans votre rue, chez votre voisin. N’hésitez pas à vous inscrire en Mairie, avant le 14 mai, pour recevoir votre kit d’organisation. La signature de notre campagne était : « Avec vous, amplifions la dynamique », ce slogan est une réalité de chaque jour pour l’avenir de notre commune. ‘‘ Nous tiendrons nos engagements en amplifiant la dynamique dans notre commune’’ Joël GUERRIAU Maire de Saint-Sébastien-sur-Loire Le Maire avec les assistantes maternelles indépendantes lors de leur carnaval le 15 avril magazine 128_T.indd 3 05/05/14 14:26
  4. 4. FOCUS Saint-Seb’ le mag 4 magazine 128_T.indd 4 05/05/14 14:26
  5. 5. Saint-Seb’ le mag 5 Vive les sports de glisse ! Depuis mars, les amateurs de roller, skate, vélo bmx ou encore trottinette peuvent s'en donner à cœur joie dans un nouvel équipement situé dans le quartier de la Fontaine, square Jean Moulin (rue Louis Pasteur). Le projet a été initié par un groupe de jeunes de la commune et a été décidé en concertation avec le Conseil Municipal Enfants. 5 : nombre de structures (deux rampes de lancement, deux éléments centraux, un muret de glisse) 500 m2 : superficie du skate parc 1 hectare : superficie totale du square Chiffres: magazine 128_T.indd 5 05/05/14 14:26
  6. 6. Saint-Seb’ le mag 6 Préparez l'été de votre enfant ! La fin de l'année scolaire approche. Retrouver les copains, en rencontrer de nouveaux, s'amuser et voyager : c'est tout le cocktail concocté par la Ville pour garantir un bel été aux petits Sébastiennais. Dès le lundi 7 juillet, les deux centres de loisirs accueilleront les enfants à partir de 3 ans. Chaque semaine aura une thématique qui sera déclinée en diverses activités et ateliers au choix des enfants. Les petits comme les plus grands pourront aussi profiter d'une sortie (parc d'attractions, zoo...) une journée par semaine. Près de 100 animateurs seront présents tout l'été pour encadrer les enfants. Place à l'évasion également avec plusieurs séjours à partir de 6 ans. Les plus jeunes auront un vaste choix : camps nature, poney, canoë, char à voile, surf, trappeurs, etc. Les adolescents quant à eux pourront s'envoler vers des horizons plus lointains. Cette année, les découvertes de Lisbonne, de l'île de Rügen en Allemagne et des îles anglo-normandes sont proposées. Ceci n'est qu'un avant goût ! Pour faire votre choix, n'hésitez pas à consulter le programme complet qui a été distribué dans les écoles. Que ce soit pour les centres de loisirs ou les séjours, tous les tarifs sont adaptés au quotient familial. Les préinscriptions du 12 au 16 mai Pour profiter de ces accueils, vous devez impérativement préinscrire votre enfant entre le 12 et le 16 mai au service Jeunesse à l'Hôtel de Ville aux horaires suivants : - lundi 12 et mardi 13 mai de 14h à 19h - mercredi 14 mai de 10h à 12h et de 14h à 19h - jeudi 15 mai de 14h à 20h - vendredi 16 mai de 9h à 12h Pour cette démarche, vous devez vous munir de plusieurs documents, notamment le carnet de santé de l’enfant,lenumérodeSécuritéSociale, le numéro d’assurance scolaire ou de responsabilité civile et le numéro de mutuelle complémentaire. Vous trouverez la liste détaillée dans la plaquette été 2014. Infos : 02 40 80 86 25 www.saintsebastien.fr (la plaquette y est téléchargeable) ACTUALITÉS magazine 128_T.indd 6 05/05/14 14:26
  7. 7. Le 23 mai aura lieu la journée nationale de la Fête des Voisins. Ce jour-là, au cœur des quartiers, on pourra assister à un joyeux défilé de chaises, de tables, de petits plats cuisinés. De longues tablées prendront place pour un repas collectif entre voisins. Ce rendez- vous sympathique et intergénérationnel rencontre chaque année de plus en plus de participants désireux de faire connaissance avec leur voisinage. La Ville soutient ces initiatives. Des kits aux couleurs de la Fête des Voisins seront offerts aux organisateurs ainsi qu'un apéritif. Renseignements et inscriptions au 02 40 80 85 52 (en fonction du nombre d'inscrits.) N'oubliez pas d'être un « voisin solidaire » toute l'année ! Infos sur www.saintsebastien.fr De belles tablées pour la Fête des Voisins Saint-Seb’ le mag 7 Avis aux amateurs de DVD et de jeux vidéo ! La Médiathèque vous propose de nouvelles possibilités de prêts. Dans le rayon musique, vous avez désormais le choix entre une trentaine de DVD musicaux parmi lesquels des incontournables comme les concerts de U2 ou d'Adèle, des DVD musicaux destinés aux enfants et des DVD humour. Pour les adultes et les enfants, un fonds de films vient compléter l'offre déjà disponible depuis septembre. Vous trouvez un large éventail de films retraçant l'histoire du cinéma depuis ses débuts, et aussi quelques films étrangers (iraniens,russes...) pour découvrir d'autres facettes moins connues du cinéma. Au total, ce sont plus de 500 DVD qui sont proposés aux adultes et aux plus jeunes. La durée du prêt est de 15 jours. Autre nouveauté : le prêt de consoles de jeux. Les enfants peuvent en emprunter une pour une durée d'un mois avec deux jeux au choix. Une gamme variée a été sélectionnée pour les plus jeunes jusqu'aux adolescents. Enfin,sivousavezenviededécouvrirunelangueétrangèreetsivous êtes abonné à la Médiathèque, vous pouvez accéder gratuitement à la méthode en ligne « Travel&Talk » proposée dans la rubrique services en ligne de la Médiathèque sur www. saintsebastien.fr. DVD, consoles de jeux... : il y a du nouveau à la Médiathèque ! Rue Marie Curie : une partie de la liaison achevée vers la route de Clisson Les travaux entrepris dans le secteur de la rue Marie Curie en octobre 2013 se sont achevés mi-avril. L’objectif était de créer une première partie de la voie de liaison entre l’échangeur de la Porte de Saint-Sébastien et la route de Clisson en passant par la rue Marie Curie située au cœur de la zone de loisirs. Plusieurs aménagements ont été nécessaires afin de sécuriser au maximum la circulation dans cette zone particulièrement fréquentée et de favoriser une bonne cohabitation de tous les usages (déplacements doux, piétons, etc.). Deux giratoires ont été aménagés. Une piste cyclable a été créée et les trottoirs ont été élargis avec une double bordure pour empêcher le stationnement. L’éclairage du secteur a été changé et les abords de la rue Marie Curie ont été végétalisés. magazine 128_T.indd 7 05/05/14 14:26
  8. 8. Saint-Seb’ le mag 8 La séparation du couple : la recherche d'un nouvel équilibre Le Carrefour des Familles propose un cycle d’ateliers et de conférence sur le thème de la séparation du couple. Des professionnels tenteront d’apporter leur éclairage. La vie de couple n’est pas un long fleuve tranquille.Lorsque l’amour n’est plus au rendez-vous, la séparation est parfois la seule issue. Le Carrefour des Familles a bien saisi la nécessité d’accompagner et d’apporter de nouvelles perspectives aux personnes traversant cette période complexe. Comment savoir si la décision de se séparer est la meilleure solution ? Comment expliquer la séparation aux enfants ? Comment réussir à trouver le meilleur terrain d’entente ? À toutes ces questions et à beaucoup d’autres, des professionnels tenteront d’apporter leur éclairage. En avril, deux ateliers se sont déjà déroulés sur les causes et les impacts de la séparation. Un troisième aura lieu le 12 mai sur les difficultés de la vie amenant parfois à une séparation. Toujours en mai, les mesures juridiques, financières et patrimoniales lors d’une séparation seront abordées au travers de deux ateliers animés, l’un par des juristes, l’autre par des travailleurs sociaux. En juin, quatre rendez-vous sont proposés sur la gestion du quotidien pendant et après la séparation. À noter, la conférence sur « Les enfants dans la tourmente de la séparation » le mardi 3 juin, à 19h, à l'Hôtel de Ville, animée par Sophie Marinopulos, psychologue et spécialiste de la famille. Elle répondra à toutes les questions, donnera des exemples concrets et apportera des conseils pratiques pour permettre à l’enfant de conserver une relation équilibrée avec chacun de ses parents. Des solutions existent pour surmonter cette période de trouble et construire une nouvelle réalité familiale où chacun retrouvera équilibre et épanouissement. Programme complet sur www.saintsebastien.fr ou à l’accueil de l’Hôtel de Ville. ACTUALITÉS magazine 128_T.indd 8 05/05/14 14:26
  9. 9. Saint-Seb’ le mag 9 Plusieurs rendez-vous pour fêter et échanger autour de l'Europe La Fête de l’Europe le 9 mai à Nantes Rendez-vous Place du Change où plusieurs animations se dérouleront toute la journée. En soirée, l’espace Cosmopolis accueillera à 18h30 une conférence de Bernard Guetta, grand journaliste international. Programme complet sur www.lafetedeleurope.eu Euxrope-Yourope Plus de deux semaines de programmation organisées par la Maison de l’Europe à l'espace Cosmopolis pour expliquer les enjeux de l’Europe d’aujourd’hui et surtout celle de demain : installations, expositions,conférences,rencontres, retransmission de débats politiques, projection de films et aussi ateliers et jeux y compris pour le jeune public, pour échanger et s'amuser entre Européens de tous âges ! Programme complet sur www.maisoneurope-nantes.eu Et aussi : l'Europe sur les ondes Retrouvez toute l'actualité de l'Europe sur la radio Euradio Nantes (101.3 FM), créée à Nantes en 2007. Une radio unique en France qui accueille des jeunes journalistes de toute l’Union européenne. Le dimanche 25 mai, l'équipe sera en direct de Bruxelles pour suivre les élections. www.euradionantes.eu Rendez-vous le 25 mai pour élire les députés européens Entre le 22 et le 25 mai, les citoyens des 28 États membres de l'Union européenne seront appelés aux urnes pour désigner les 751 députés qui les représenteront jusqu’en 2019. En France, le scrution se déroulera le dimanche 25 mai. Un rendez-vous citoyen à ne pas négliger. Le Parlement est la seule institution de l’Union européenne à être directement élue par les citoyens. Qui ? Il s'agit d'élire les députés européens qui siègeront au Parlement européen pour 5 années. Ils sont au total 751. La France est représentée par 74 eurodéputés. Le mode de scrutin ? L’élection se déroule selon le système de la représentation proportionnelle. Chaque parti présente une liste de candidats aux électeurs, celles-ci sont bloquées (il n'est pas possible de ne voter que pour certains candidats par exemple). Chaque liste doit obtenir 5 % des suffrages au minimum pour être représentée. En France, 15 partis politiques présenteront leur liste. La France est divisée en 8 circonscriptions. Quand et comment voter ? Le dimanche 25 mai dans le bureau de vote indiqué sur votre carte électorale. Les 17 bureaux sébastiennais seront ouverts de 8h à 18h.Vous devez vous munir impérativement d'une pièce d'identité. En cas d'empêchement, vous pouvez donner procuration à une personne de votre choix qui ira voter à votre place. Pour cela, vous devez vous rendre à la Police Nationale ou Tribunal d'Instance de Nantes. Si vous allez avoir 18 ans avant le 25 mai, vous pouvez voter. Votre inscription sur les listes électorales est automatique si vous avez participé à la Journée Défense et Citoyenneté. Si ce n'est pas le cas, vous devez vous inscrire auprès du service Élections de la Mairie. Quelles compétences ? Le Parlement est une institution majeure. Il assure un lien direct entre les citoyens européens et les institutions communautaires. Il vote les lois et le budget de l'Union européenne conjointement avec le Conseil européen. Il exerce aussi un pouvoir de contrôle sur les décisions à l’égard des autres institutions communautaires, notamment à l’égard de la Commission européenne. LE SAVIEZ-VOUS ? Les décisions du Parlement européens ont un impact sur notre vie quotidienne. Environ un tiers des législations et des ordonnances appliquées en France sont issues des textes européens. Et cette proportion dépasse 50 % dans certains secteurs (agriculture, pêche, économie, écologie). magazine 128_T.indd 9 05/05/14 14:26
  10. 10. Saint-Seb’ le mag 10 Quelques chiffres sur les élections municipales du 23 mars 2014 2 nombre de listes qui se sont présentées (« Avec vous, amplifions la dynamique à Saint-Sébastien- sur-Loire » menée par Joël Guerriau ; « Saint-Sébastien au cœur » menée par Michel Caillaud) 20 015 nombre d'inscrits sur les listes électorales 62,5 % taux de participation (12 050 suffrages exprimés) 62,64 % pourcentage obtenu par la liste de Joël Guerriau, celle de Michel Caillaud a obtenu 37,35 % des suffrages 35nombre d'élus constituant le Conseil Municipal (29 pour la majorité, 6 pour l'opposition), dont 4 conseillers communautaires siégant à Nantes Métropole magazine 128_T.indd 10 05/05/14 14:26
  11. 11. DOSSIER Saint-Seb’ le mag 11 Une nouvelle équipe municipale à votre service Le23marsdernieraeulieulepremiertourdesélections municipales. La liste conduite par Joël Guerriau a été élue avec 62,64 % des suffrages. Le nouveau Conseil Municipal se compose de vingt neuf élus de cette liste et de six élus de l'opposition. Présentation de cette nouvelle équipe et focus sur les grands projets de ce mandat. Le samedi 29 mars, une semaine à peine après les élections municipales du 23 mars, les nouveaux élus se sont retrouvés à l'Hôtel de Ville pour la séance d'installation. Un moment solennel au cours duquel les 35 nouveaux élus ont procédé, à bulletin secret, à l'élection du Maire et de ses adjoints. Le Maire, Joël Guerriau, s'est vu remettre officiellement son écharpe tricolore, marquant le début de son quatrième mandat. Il est élu pour 6 ans. Le nouveau Conseil Municipal est désormais composé de cinq Maire- Adjoints : Laurent Turquois, premier Maire-Adjoint ; Michèle Bonnet, Maire-Adjointe chargée de la Solidarité et de l'Action sociale ; Thomas Boucher, Maire-adjoint chargé de la Culture, du Sport, des Loisirs et de la Vie associative ; Sandrine Pubill, Maire-Adjointe chargée de l'Enfance, de la Jeunesse et de l'Éducation ; Philippe Rioux, Maire- Adjoint chargé du Développement durable, de l'Emploi, du Cadre de vie, de l'Urbanisme et de la Voirie. Ces cinq Maire-Adjoints ont chacun sous leur autorité un ou deux Adjoints au Maire ainsi qu'un ou plusieurs conseillers municipaux.L'équipe a été renouvelée avec onze nouveaux élus. Autre nouveauté pour ce Conseil Municipal, chaque instance participative (l'Office Municipal des Relations Internationales, la Conférence des Sages, le Conseil handi-citoyens, l'ORPASS, l'Office Municipal des Sports, le Conseil Municipal Enfants et le Conseil Économique et Social Environnemental Local) sera désormais coordonnée par l'un des cinq Maire-Adjoints. Un renouvellement et un nouvelle organisation ▲ La séance d'installation le samedi 29 mars. Photoprisele25avril-ÉtaientabsentsAudreyAYME,LaurentBERTHOMEetJulesQUANTIN. magazine 128_T.indd 11 05/05/14 14:26
  12. 12. Saint-Seb’ le mag 12 Joël Guerriau, Maire de Saint-Sébastien-sur-Loire Le 23 mars dernier, les Sébastiennais ont choisi de vous renouveler leur confiance. Quels sont vos sentiments ? Cette confiance renouvelée témoigne de la relation étroite qui me lie, moi et toute ma famille, à de nombreux Sébastiennais.Elle traduit aussi un attachement réciproque à notre ville. Ce soutien me motive encore davantage pour poursuivre de nouveaux projets en faveur d’une ville toujours plus dynamique où il fait bon vivre. Dans quel état d'esprit, entamez-vous ce 4e mandat ? Avec mon équipe, nous avons élaboré un programme précis et nous nous y tiendrons comme cela a été le cas pour les mandats précédents.Le soutien des Sébastiennais est encourageant et motivant pour nous tous. Comment avez-vous choisi votre nouvelle équipe et quelles sont ses particularités ? L’équipe est marquée par l’arrivée de nouvelles têtes et notamment des jeunes comme Clémence Remaud, 19 ans et Jules Quantin, 22 ans.Elle rassemble des personnes de toutes sensibilités reconnues pour leurs qualités, leur attachement et leur investissement en faveur de Saint-Sébastien-sur-Loire. L’équipe travaillera dans un esprit de proximité, d’écoute et de participation citoyenne. Quelles sont les priorités de votre équipe pour les six années à venir ? Les priorités sont tournées vers l’enfance, les personnes les plus fragiles, l’emploi, la vie associative et la préservation de notre cadre de vie. À titre d’exemples : en faveur des enfants et des jeunes, nous allons développer les aires de jeux et créer un mini-stadium dans le quartier de la Fontaine ; dans le domaine social, nous accentuerons l’aide envers les personnes en situation de handicap notamment avec la création d’un micro-crédit social et d’un centre ressources ; nous poursuivrons notre soutien à la vie associative avec la construction d’un nouvel équipement dédié aux associations ; dans le domaine des loisirs,sont programmés l’extension de l’école de musique et de nouveaux équipements sportifs (terrain synthétique à la Profondine notamment). Parmi les projets menés avec Nantes Métropole, il y aura l’arrivée du Chronobus d’ici 2015-2016. Comment allez-vous financer ces projets ? Il faut savoir que ce nouveau mandat débute avec un million cent vingt mille euros de moins en dotations de l’État par rapport à 2008. Mais grâce à une gestion rigoureuse, nous accomplirons nos actions sans augmenter la fiscalité.Tout en maintenant la qualité de nos services,nous poursuivrons notre recherche d’économies.Par exemple,l’indemnité des élus sera réduite de 12,36 % dès cette année. À court terme, quels sont les prochains grands projets qui attendent les Sébastiennais ? Il y aura dès la rentrée prochaine l’application des nouveaux rythmes scolaires dans toutes les écoles publiques. La Ville a mis en place un projet éducatif de qualité pour accueillir les enfants et faciliter au mieux l’organisation des familles. Les travaux de l’anneau cycliste-roller et du nouveau gymnase du centre-ville se poursuivent. La vidéo-protection sera mise en place sur plusieurs sites et la présence de la Police Municipale renforcée. ‘‘ Cette confiance renouvelée me motive encore davantage pour poursuivre de nouveaux projets en faveur d’une ville toujours plus dynamique où il fait bon vivre. ’’ Clémence Remaud, 19 ans Conseillère municipale subdéléguée en charge du Conseil Municipal Enfants et du Conseil Jeunes • Vous avez été membre du Conseil Municipal Enfants puis du Conseil Jeunes, aujourd'hui à tout juste 19 ans vous rejoignez le Conseil Municipal, comment concevez-vous ce nouvel engagement ? C'était pour moi la logique des choses de rejoindre cette équipe. Je voulais continuer à m'investir pour ma ville. Je ferai de mon mieux avec l'expérience que j'ai pu acquérir au sein du CME et du CJ pour réaliser de beaux projets. • Quel sera votre rôle par rapport à ces deux instances ? Mon rôle sera d'être le lien entre les CME/CJ et mes collègues élus à l'Enfance Jeunesse et à la Vie Scolaire et toute l'équipe municipale. Je les aiderai à mettre en place leurs projets. C C • à e à C Q l t ôl magazine 128_T.indd 12 05/05/14 14:26
  13. 13. Saint-Seb’ le mag 13 Michèle Bonnet, 53 ans Maire-Adjointe en charge de la Solidarité et de l'Action sociale • Pouvez-vous vous présenter ? J'habite Saint-Sébastien-sur-Loire, le quartier de la Fontaine, depuis 1986. C'est donc une ville que je connais bien et dont j'ai pu suivre l'évolution. Je me suis impliquée rapidement dans la vie de la commune. Mariée, maman de deux enfants, j'ai fait partie de la Fédération des parents d'élèves pour la construction de l'école de la Fontaine. J’ai adhéré ensuite à l’association Accueil Art Activités (AAA) dans un premier temps pour mon épanouissement personnel et je me suis rapidement engagée dans l’animation bénévole, plus tard au sein du Conseil d'Administration. J’ai été Présidente de 2004 à 2013. • Pourquoi avoir fait le choix de vous engager dans un mandat municipal ? J'avais envie de m'investir davantage en faveur de la ville que j'aime, d’intégrer une équipe dynamique et lui rendre ce qu'elle a pu m'apporter jusqu’à présent. Pour moi, ce mandat est la continuité logique de mon implication en faveur de Saint-Sébastien. • Dans votre délégation, quelles sont vos priorités ? La Ville propose un large dispositif d'aides. L'essentiel est d'être présent pour apporter une aide ponctuelle et surtout pour accompagner toutes les personnes fragiles (les personnes âgées, les familles, les demandeurs d'emplois, les personnes en situation de handicap...) afin que chacun trouve sa place et puisse « bien vivre ensemble ». Il est important d'être à l'écoute et de savoir détecter les situations précaires. Dans ce sens, un diagnostic des besoins sociaux sera réalisé afin de mettre en adéquation les besoins de la population et les actions engagées par la Ville. Yves Aumon, 66 ans Conseiller municipal auprès du Maire en charge des grands projets • Vous avez été premier Maire- adjoint auprès de Joël Guerriau lors de ces trois précédents mandats. Quel bilan pouvez-vous tirer de cette expérience ? J'ai été très fier de travailler auprès de lui. Pendant près de 20 ans, nous avons travaillé en binôme sur de grands dossiers tels que la création de la zone de loisirs,la construction de nombreux équipements (Cinéville, les écoles, les sites sportifs, le centre aquatique, la Maison de la Petite Enfance...), des projets de rénovation urbaine (le centre-ville et l'émergence de nouveaux quartiers), etc. Je me suis aussi beaucoup investi dans les relations avec Nantes Métropole notamment en étant Président de la commission Environnement. J'ai également collaboré au redressement des finances de la commune pour aller vers une gestion saine et rigoureuse. Après toutes ces années, j'estime que le poste de premier Maire-adjoint ne m'appartient pas et qu'il faut céder aux plus jeunes des responsabilités. • Vous assurez désormais la mission de conseiller municipal auprès du Maire, quel est votre rôle exact ? J'ai une mission de conseil et d'accompagnement. Je connais bien les dossiers locaux et notamment ceux en lien avec Nantes Métropole. Je souhaite transmettre cette expérience aux nouveaux élus pour la conduite des futurs grands projets parmi lesquels la création d'une zone artisanale, le développement de la zone de loisirs, la restructuration de la route de Clisson, le réaménagement autour de l'Hôtel de Ville et l'arrivée du Chronobus. Gilles-Antoine Beaupérin, 43 ans Conseiller municipal subdélégué au Développement économique, au Commerce et à l'Artisanat • Pouvez-vous vous présenter ? Marié, père de deux enfants, je suis né à Saint-Sébastien-sur-Loire dans le quartier du Lion d'Or. J'ai toujours été impliqué dans la vie associative et économique de la la ville. J'ai été vice-président de Saint-Sébastien Entreprises et président des Commerçants de l'Union sébastiennaise du commerce de proximité. • Pourquoi avoir fait le choix de vous engager dans un mandat municipal ? Par mes fonctions associatives, j'ai été amené à côtoyer les élus. Naturellement j'ai souhaité passer de l'autre côté et de m'engager auprès de Joël Guerriau. Ma philosophie a toujours été d'être acteur et pas seulement spectateur. •Dansvotredélégation,qu'est-cequivoustientàcœur? Je souhaite orienter l'action vers deux grands axes : renforcer,d'une part,le partenariat avec les entreprises existantes et proposer avec elles des animations et, d'autre part, favoriser le développement économique en assistant les personnes porteuses de projets, en aidant les auto-entrepreneurs ou les petites structures à s'agrandir par exemple grâce au futur village d'artisans. G C a C • M n le quartier du Lion d Retrouvez au centre de ce magazine le trombinoscope complet du Conseil municipal 2014/2020 √ N'hésitez pas à rencontrer vos élus en prenant rendez-vous au 02 40 80 85 08. DOSSIER magazine 128_T.indd 13 05/05/14 14:26
  14. 14. LA VILLE Saint-Seb’ le mag 14 Accessibilité de l'Hôtel de villeNouvelle rampe d'accès à l'École maternelle du Centre Accessibilité des bâtiments : le programme se poursuit La Ville poursuit son programme de mise en accessibilité de ses équipements en faveur des personnes à mobilité réduite. Cette année, c’est le groupe scolaire du Centre qui est concerné. Tout habitant doit pouvoir se rendre sans difficulté dans les services publics (administrations, écoles, équipements sportifs ou culturels…). Les constructions neuves respectent d’emblée les obligations réglementaires, fixées par la loi du 11 février 2005, en termes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. C'est par exemple le cas de la Maison de la Petite Enfance construite en 2013.En revanche, pour les bâtiments plus anciens, bien souvent, des travaux de remise aux normes s’imposent. Depuis plusieurs années, la municipalité a engagé un vaste programme d’investissement pluriannuel en ce sens. Depuis 2011, 475 000 € ont été investis pour faciliter l'accessibilité de plusieurs équipements. En 2011, des travaux ont été entrepris à l'école élémentaire du Douet (aménagement d'un ascenseur, amélioration des cheminements extérieurs, stationnement PMR) ; à la salle de l’ESCALL et au gymnase de la Martellière (amélioration des circulations intérieures, mise aux normes des sanitaires, élargissement des portes). En 2012 et 2013, étaient concernés le groupe scolaire de la Profondine (réfection des cheminements extérieurs, élargissement des portes) ; les gymnases de la Profondine et du Douet (réadaptation des locaux et à la création d'un sanitaire dans les vestiaires). L’ascenseur de l’Hôtel de Ville a été remplacé et ceux de la Médiathèque, de l'école et du gymnase de la Martellière ont été remis aux normes. Pour cette année 2014, 70 000 € ont été budgétés pour le groupe scolaire du Centre.Une rampe d’accès a été installée en avril. Les cheminements intérieurs et extérieurs vont être améliorés cet été. Le programme se poursuivra en 2015 notamment à l’école de la Martellière. Ces travaux sur le bâti s’accompagnent des travaux de mise aux normes de l’espace public environnant (trottoirs, cheminements doux,…), afin d’assurer la continuité de l’accessibilité dans la chaîne des déplacements en faveur des personnes à mobilité réduite mais aussi les enfants, les personnes âgées ou ayant un handicap momentané. Le Conseil Handi-Citoyens de la ville travaille en étroite collaboration avec les services et les élus en particulier sur ce programme de mise en accessibilité, et plus généralement sur toutes les questions touchant les personnes porteuses d’un handicap quel qu’il soit. magazine 128_T.indd 14 05/05/14 14:26
  15. 15. Saint-Seb’ le mag 15 Les travaux du nouveau gymnase du centre- ville situé juste derrière la Maison de la Petite Enfance, rue du Docteur Luneau, avancent et la ligne du bâtiment commence à se dessiner. La livraison est prévue pour la rentrée 2014. Le nouvel équipement remplacera l'actuel gymnase du Petit Anjou devenu vétuste et peu adapté aux nouvelles pratiques sportives. L'atout du futur équipement : des gradins de 300 places qui permettront d'organiser des événements sportifs publics ce que ne permet pas l'actuel gymnase. À l'intérieur, les sportifs pourront profiter d'une aire d'activités de 44x24 mètres. À l'extérieur seront aménagés une piste de course et un sautoir. Un soin particulier sera apporté aux abords afin de favoriser les liaisons douces (piétons et cycles) et notamment afin de sécuriser le déplacement des élèves du groupe scolaire du Centre. Quant au stationnement, il sera mutualisé avec la Maison de la Petite Enfance. Le gymnase du centre-ville prend forme Trois Emplois d'avenir dans les services municipaux L'animation, le maintien à domicile et les métiers du son et de la lumière : pour ces trois secteurs, la Ville a recruté en septembre 2013, novembre 2013 et mars 2014, trois jeunes dans le cadre du dispositif gouvernemental « les Emplois d'avenir » qui vise à favoriser le recrutement de jeunes entre 16 et 26 ans. Tout au long de son contrat, chacun d'entre eux est encadré et formé par un agent du service concerné. C'est un investissement humain important pour lequel la Ville verse une indemnité au même titre qu'un maître d'apprentissage. L'État finance à 75 % le SMIC brut du jeune employé, le reste étant à la charge de la Ville. Favoriser la formation et l'emploi des jeunes est un engagement fort de la municipalité. Chaque année en moyenne 170 stagiaires sont accueillis dans les services municipaux.Actuellement, neuf apprentis sont employés. Cet engagement passe aussi par l'organisation de divers rendez-vous et ateliers autour de l'emploi comme la Journée de l'Emploi, le 3 avril dernier. Après celles de Vertou, Rezé, Saint-Herblain et Carquefou, Nantes Métropole a procédé à la réhabilitation de la déchèterie de la Pyramide de janvier 2014 à fin avril 2014 afin d'offrir de meilleures conditions d'accueil au public et de travail aux agents. Le site de Saint-Sébastien-sur- Loire accueille près de 209 000 visites par an et un dépôt de 13 000 tonnes de déchets. Construit il y a 26 ans, il ne répondait plus aux nouvelles exigences de tri et la circulation y était devenue difficile. Aujourd'hui, la déchèterie s'étend sur 6 580 m2 . Une voie d'accès a été créée dans le site pour que les automobilistes puissent patienter à l'écart de la route. Un nouveau sens de circulation avec une entrée et une sortie indépendante permet de fluidifier la circulation. Un local a été aménagé pour le personnel. Pour renforcer la sécurité, une vidéo-surveillance a été installée. Les bennes ont été sécurisées avec la mise en place de garde- corps. De nouveaux espaces sont clairement identifiés pour chaque type de déchets : les déchets recyclables ; le réemploi ; les déchets dangereux ; les déchets électriques et électroniques ; les gravats ; les déchets verts. D'ici cet été, de nouvelles filières de collecte seront mises en place en lien avec des éco-organismes partenaires de Nantes Métropole (la Recyclerie par exemple) dont le but est de favoriser le recyclage et le réemploi de déchets. Le site est ouvert du lundi au dimanche de 10h à 17h45 La déchèterie de la Pyramide entièrement réahabilitée Emilie, Jérémy et Sylvain, trois jeunes employés par la Ville magazine 128_T.indd 15 05/05/14 14:26
  16. 16. Saint-Seb’ le mag 16 Budget 2014 : une santé financière préservée et un vaste programme d'équipements Le Conseil Municipal a adopté le budget 2014 le 25 avril. Malgré une baisse importante des dotations de l'État et grâce à une gestion prévoyante, la Ville poursuit son programme d'équipements en faveur des Sébastiennais. Quels sont les points forts de ce budget 2014 ? Grâce à une gestion saine et prévoyante,laVille réussit à poursuivre son programme d'équipements qui représente en 2014 plus de 6,37 millions d'euros, reflet de nos engagements pris en faveur des Sébastiennais. Comme les années précédentes, nous maîtrisons notre endettement en limitant le recours à l'emprunt. L'autofinancement est important avec un taux d'épargne nette prévisionnel de plus de 5 %. La dette par habitant poursuit sa baisse. C'est l'une des plus basses de l'agglomération. Les communes subissent une baisse importante des concours financiers versés par l'Etat. Comment la Ville de Saint- Sébastien-sur-Loire va faire face à cette baisse de recettes ? Le budget est en effet marqué par une baisse historique de 470 000 € des dotations de l'Etat. Elles ne représentent plus que 22 % de nos recettes contre 24 % en 2013 et 27 % en 2012. Nousdevonsyfairefaceenpoursuivant notre politique d’économie là où c'est possible, par exemple dans nos charges à caractère général liées au fonctionnement des services qui sont en baisse cette année de 3,86 %. Les impôts vont-ils augmenter pour les ménages sébastiennais ? Malgré un contexte de crise nationale et le désengagement de l'Etat, nous n'augmenterons pas la fiscalité locale pour la 6e année consécutive. Justement dans ce contexte, pourquoi la ville va-t-elle continuer à investir ? Le fait est connu, les collectivités locales, et notamment les Villes, demeurent les principaux financeurs des investissements dans notre pays (3/4 des investissements publics) et participent ainsi directement au soutien à l'activité économique et donc à la création d'emploi. C’est notre rôle de le faire : le fait d’investir est un acte de solidarité. Par ailleurs, le dynamisme de notre ville passe par une vie associative riche. C’est pourquoi, plus d'un million d'euros sont attribués pour aider les associations à poursuivre leur activité, à financer de nouvelles structures et à créer dans de nombreux domaines. Parmi les grandes actions cette année, il y aura la mise en application des rythmes scolaires à la rentrée 2014. Comment seront financées les nouvelles activités éducatives ? La Ville a souhaité attendre la rentrée 2014 pour l'application de cette réforme afin de favoriser une large concertation et d'aboutir à un projet éducatif de qualité. Celui-ci est quasiment achevé mais nous sommes aujourd'hui en attente des prochains décrets du Ministère de l'Education Nationale. Cette mise en application va nécessairement impliquer une hausse des dépenses de personnel pour encadrer les enfants. Une grande partie de ces dépenses sera financée par la Ville qui a la volonté de proposer à chaque élève des ateliers péri- éducatifs de qualité qui respectent leur rythme. LA VILLE Questions à Laurent Turquois, Premier Maire-Adjoint en charge des Finances, du Personnel et de la Communication magazine 128_T.indd 16 05/05/14 14:26
  17. 17. Saint-Seb’ le mag 17 LES CHIFFRES 39 337 585 € Montant total du budget 8 382 918 € Montant total de l'investissement 30 954 667 € Montant total du fonctionnement 202 € Dette par habitant (contre une moyenne de 1 063 € pour les villes de même strate). Elle poursuit sa baisse depuis 2008 (248 € en 2013). 30,70 M€ Recettes réelles de fonctionnement 6,37 M€ Dépenses consacrées aux équipements 1 186 000 € Subventions versées aux associations 350 000 € Subvention versée au CCAS (Centre Communal d'Action Social) en hausse de 3 % par rapport à 2013 LE PROGRAMME D'ÉQUIPEMENTS Vie scolaire/ Petite Enfance : 167 750 € - Travaux dans les écoles notamment la mise en accessibilité du groupe scolaire du Centre et la rénovation des cuisines de fabrication - Renouvellement de mobilier À cela s'ajoutent, dans les dépenses de fonctionnement, la mise en place des rythmes scolaires ainsi que le soutien aux projets d'animation et aux classes transplantées. Sport : 3 607 780 € - Poursuite des travaux de construction du nouveau gymnase du centre-ville : 1 335 000 € inscrits pour ce budget 2014 - Achèvement des travaux de l'anneau cycliste-roller à l'Ouche-Quinet (1 063 970 € pour 2014) - Aménagement d'un nouveau terrain synthétique à la Profondine pour la rentrée 2014 (962 400 €) - Divers travaux dans les équipements sportifs pour un montant de 246 410 € (installation de rideaux métalliques de sécurité au stade des Gripôts, acquisition de matériels...) Patrimoine bâti : 1 047 150 € - Préservation du patrimoine bâti : 692 150 € sont consacrés aux travaux de maintien en bon état des bâtiments publics, avec la poursuite des objectifs de développement durable notamment de la réalisation d'économie d'énergie - Travaux de l'Hôtel de Ville : 355 000 € sont prévus dans le cadre du projet de rénovation (changement des menuiseries extérieures, création d'un local de rangement...) Cadre de vie et sécurité : 904 070 et équipements des services : 643 900 € - Études pour la restauration du cours d'eau du Boireau en vue de stabiliser les berges des îles : 20 000 € - Divers travaux dans les espaces publics : 122 850 € (pose d'un columbarium au cimetière paysager, aménagement de la place du 1er mai, remplacement de jeux, installation de toilettes sèches dans les jardins familiaux) - Mise en place de la vidéo-protection afin d'éviter les incivilités : 100 000 € - Équipements des services municipaux afin de répondre toujours au mieux aux attentes des habitants avec notamment le développement de l'e-administration : 643 900 € √ À ce programme s'ajoutent les projets urbains et travaux de voirie effectués par Nantes Métropole auxquels contribue la Ville à travers les mécanismes financiers des transferts de charges. Parmi les principaux projets cette année : le réaménagement de la déchèterie (achevé en mai), le démarrage du projet du Chronobus et la poursuite du déploiement de la fibre optique. magazine 128_T.indd 17 05/05/14 14:26
  18. 18. SSaint-Seb’ le mag 18 Les plaisirs de la musique à la Médiathèque La Médiathèque offre bien évidement une large place à la lecture mais pas que ! La musique a aussi son espace avec un vaste choix de CD, de livres et, depuis quelques semaines, de DVD. Laissez vous séduire et découvrez de nouveaux styles musicaux ! Entre deux romans, pourquoi ne pas se laisser tenter par un peu de musique ? La Médiathèque dispose d'un bel espace pour toutes les « oreilles curieuses »... Musique classique, pop internationale, musiques du monde, variétés françaises, jazz, chansons pour enfants, bandes originales de film, etc., à travers une large sélection de CD, chacun peut élargir ses connaissances musicales et découvrir des univers originaux dont certains sont peu diffusés sur les ondes. Laurent, responsable de cet espace, en tant que vrai passionné de musique, ne manquera pas de vous guider selon vos goûts. Et si vous êtes indécis, il se fera un plaisir de vous confier ses coups de cœur. « Je reçois des nouveaux CD tous les jours, ça permet d'avoir des surprises, bonnes ou moins bonnes, mais c'est toujours riche de faire des découvertes et en général on ne retient que ce que l'on aime. Je suis heureux après de partager ces trouvailles ». Laurent alimente et renouvelle ses rayonnages avec soin. Vous trouverez, entre autres, un espace dédié aux nouveautés. Au total, c'est un fonds de 13 600 CD qui est proposé au public. Il est possible de faire des écoutes sur place. Des livres consacrés à l'histoire de la musique ou à un artiste en particulier sont également présentés dans ce même espace. Depuis peu, des DVD musicaux peuvent être empruntés. Là encore,ilyenapourtouslesgoûts:desconcertsincontournables d'artistes internationaux tels que le groupe U2, des comédies musicales, des concerts pour enfants... La musique est aussi présente dans les murs de la Médiathèque par le biais de concerts. En moyenne, quatre concerts sont organisés dans l'année avec des artistes aux styles variés (jazz, musique du monde, chanson...). LA VILLE web+ www.saintsebastien.fr Découvrez : les coups de cœur musicaux de Laurent sur http://www.saintsebastien.fr/ Espace-Musique.html. ainsi que son métier : http://www.saintsebastien.fr/-Les- metiers-de-la-Ville-.html magazine 128_T.indd 18 05/05/14 14:26
  19. 19. Saint-Seb’ le mag 19 RÉTROSPECTIVE 15 avril : déguisements et confettis étaient de sortie grâce au carnaval organisé par les assistantes maternelles indépendantes. Du 1er au 30 mars : la Gare d'Anjou et la Médiathèque ont accueilli des animations... capillaires. Un événement insolite qui a attiré curieux et testeurs de nouvelles coupes ! 2 avril : les enfants du CME sont partis à la rencontre des Aînés à la Résidence du Clos. Au programme des animations (sketchs, mimes...) et un goûter convivial. 3 avril : Journée de l'Emploi à l'Hôtel de Ville. Une trentaine d'entreprises étaient présentes et près de 430 demandeurs d'emploi ont fait le déplacement, CV en main. 12 et 13 avril : le Judo Club de Saint-Sébastien a accueilli les clubs de l'agglomération pour une compétition amicale. 600 judokas se sont retrouvés sur le tatami. 5 avril : la bourse aux vélos organisée par l'association Place au Vélo sur le parking du stade René Massé a remporté un vif succès. 187 vélos ont trouvé preneurs. magazine 128_T.indd 19 05/05/14 14:26
  20. 20. Saint-Seb’ le mag 20 DÉCOUVERTES L'artiste Gabriel Godard exposera du 4 juin au 3 juillet à l'Hôtel de Ville ses toiles magistrales relatant la tragédie d'Oradour-sur-Glane. Un témoignage pictural saisissant sur l'un des épisodes les plus douloureux de la Seconde Guerre Mondiale. 10 juin 1944, la paisible petite ville d'Oradour- sur-Glane dans le Limousin bascule en quelques heures seulement dans l'horreur... Près de 200 soldats allemands de la division « Das Reich » envahissent le bourg et rassemblent la population, prétendant à un simple contrôle d’identité. Les hommes sont répartis en groupe dans diverses granges du village tandis que les femmes et enfants sont regroupés dans l’église. En quelques minutes, les hommes sont abattus puis brûlés, puis c’est au tour des femmes et enfants de subir le même sort dans l’église. En une journée, Oradour n’existe plus et cet horrible massacre fit 642 victimes innocentes. Gabriel Godard a 11 ans quand il entend parler de ce drame dans sa Sarthe natale. Il en restera marqué toute sa vie. Six ans plus tard, il commence à peindre. À 29 ans, il trouve un immense atelier à Angers qui lui permet de s'exprimer sur des grands formats. Aussitôt « le premier et seul sujet, devrais-je dire, auquel je pense... c'est Oradour-sur-Glane ! Ce sujet me hante depuis l'enfance. J’ai été traumatisé, la scène des suppliciés, enfants, femmes ou vieillards, exécutés, brûlés vifs, ne peut que choquer les consciences, même 70 ans après » explique-t-il. L'artiste réalise alors une trilogie figurative sur le drame, composée de trois toiles de très grand format de 9 mètres de long sur 3,40 mètres de hauteur, intitulées « le Supplice, l'Épouvante et la Mort ». Une quatrième toile abstraite de 9 mètres de long sur 3,70 mètres de hauteur, « De l'humain... et de l'ignominie ordinaire », complétera par la suite la trilogie. Un travail difficile émotionnellement qui durera trois ans. Pour ces œuvres, le peintre se limite à trois couleurs : « le rouge feu et sang, le gris cendre, le noir funeste ». Des personnages mouvants, immenses qui semblent hurler, les flammes, la souffrance, les cendres, les corps qui s'enchevêtrent, la mort... tous les éléments de la tragédie sont retranscrits avec, à la fois, une sobriété et une force bouleversante. La monumentalité des toiles contribue à renforcer l'émotion. À l'image du célèbre « Guernica » de Picasso, Gabriel Godard nous livre un témoignage poignant sur l'une des plus grandes tragédies de la guerre, 70 ans presque jour pour jour après l'événement. Une œuvre pour ne pas oublier, à expliquer aux jeunes générations. http://www.gabriel-godard.com/ http://www.oradour.org/ Du 4 juin au 3 juillet à l'Hôtel de Ville Une exposition poignante sur la tragédie d'Oradour magazine 128_T.indd 20 05/05/14 14:27
  21. 21. Saint-Seb’ le mag 21 Hommage à Marcellin Verbe La Ville a rendu hommage à Marcellin Verbe le 1er avril à l'occasion du centenaire de sa naissance, en présence de ses enfants. Un homme d'engagements qui a apporté beaucoup à la ville. Il a exercé la profession de médecin sur la commune à partir de 1942 et a été élu maire de 1953 à 1983. Résistant et déporté, il était profondément humaniste et défenseur des libertés. « La résistance, c'est cette fraternité humaine qui va au-delà de toute discrimination, de toute hiérarchie » disait-il. Fondateur du jumelage avec Glinde, c'était également un Européen visionnaire. « Ce que nous faisons, nous ne le faisons pas pour nous, nous le faisons pour nos enfants et pour les générations qui suivent. Nous voudrions qu'à l'école, il n'y ait plus une Histoire de France et une Histoire d'Allemagne, mais une Histoire de l'Europe. » Cet hommage à l'homme est aussi un hommage aux valeurs qu'il défendait et qui guident encore notre ville aujourd'hui. Sur le fronton de l'Hôtel de Ville, on peut lire sa citation : « Tant qu'il y aura des hommes qui se lèveront et qui crieront : faites reculer la haine et la violence ! il y aura de l'espoir pour l'Humanité ! ». Coups de cœur pour le Burkhina Faso L’association Oxygène Zorgho est née d’un coup de cœur. Celui de Laurent Petetin il y a 10 ans pour le Burkina Faso et plus précisément la ville de Zorgho et la province du Ganzourgou. Depuis, il s’y est installé définitivement. Philippe Brul, cadre référent prévention au lycée la Joliverie, a repris les rênes de l’association depuis 5 ans ici en France. Plusieurs actions sont menées chaque année en faveur de la population. « La force de notre association est d’avoir des bénévoles et un solide réseau de partenariats sur place. Laurent Petetin coordonne les actions » explique le Sébastiennais. L’environnement, la santé, l’éducation sont les principaux champs d’intervention d’Oxygène Zorgho. Une vingtaine de jeunes de la Joliverie travaillent toute l’année sur les projets. Parrainages et envois de matériel scolaire, constructions de classes, distributions de denrées alimentaires, réalisations de forages d’eau, création d'une radio, plantation d'arbres et de maraîchages familiaux… les actions sont aussi variées que le sont les besoins de la population locale. « Il y a tant de choses à faire là-bas, confie Philippe Brul, des petites choses pour nous et qui représentent beaucoup pour les habitants. Ils ont la volonté de mettre en place des projets mais ils ont besoin d'être accompagnés pour être mieux organisés. » Une vie faite d'entraide et de partage Plusieurs jeunes de la Joliverie ont déjà pu se rendre sur place pour accomplir diverses missions. Certains, comme le fondateur il y a 10 ans, ont eu un coup de cœur et ont décidé d'y poser leurs valises. Un changement radical vers une vie faite d'entraide et de partage que Philippe Brul envisage lui aussi dans quelques années quand l’heure de la retraite aura sonné. En attendant, le professeur se rendra cet été dans le village de Boudry. Au programme, entre autres, la création d’un jardin d'agrément, un camps de reboisement, l'organisation de sorties pour les enfants, le nettoyage de la ville avec une sensibilisation à la gestion des déchets. Retrouvez et soutenez l'association : oxygene.zorgho.org - 117 route de Clisson - Pour tout don, un justificatif de déduction fiscale vous sera envoyé. ▲ Philippe Brul entouré des enfants lors d'une sortie organisée dans le parc animalier de Ziniaré. magazine 128_T.indd 21 05/05/14 14:27
  22. 22. LOISIRS Concert, bal familial animé, bistrot-spectacle et marionnettes : cette fin de saison culturelle sera joyeuse et tous publics avec une large place à l'imaginaire ! Coup d'envoi avec l'École municipale de musique qui fera son entrée avec « en piste ». Le cirque et son ambiance musicale si particulière que les petits affectionnent et que les grands ont tous en souvenir, seront mis à l'honneur avec un concert des orchestres de l'école. Les 23 et 24 mai, plongez cette fois-ci dans l'ambiance des années 30. Le charmant bistrot de « Dame Jeanne », prendra place près de la Médiathèque. Au comptoir ou à une table, vous pourrez déguster les savoureux récits et chansons de Jeanne et Félicien, les joyeux patrons. Ils vous feront partager à leur manière les souvenirs et rencontres de leurs séjours passés aux quatre coins du monde. Le samedi soir, rendez-vous en famille à l'ESCALL pour un spectacle-bal insolite proposé par la Compagnie Mirelaridaine. Avec « La Merveilleuse », vous serez immergé dans l'univers forain. La famille Vutron-Corby au grand complet vous offrira des petits spectacles fantaisistes. Le chiqueletateur, la femme à barbe, la voyante, le dompteur d'ours vous attendent... Cette famille déjantée vous invitera ensuite à un bal tout aussi étrange... « le Bal des Pas Perdus ». Enfin, si vous n'avez pas encore rendu visite aux fantasmagoriques marionnettes de « la Toute Drolatic Expo », il sera encore temps de vous rattraper les 23 et 24 mai à la Gare d'Anjou et à la Médiathèque. Vous pourrez aussi découvrir tout l'univers de la Drolatic Industry au Centre d'Initiation au Théâtre avec son spectacle « Insensé » autour du conte de Lewis Caroll. Programme complet sur www.saintsebastien.fr Une joyeuse clôture de saison culturelle avec Terminus Saint-Séb' Ville ! La Fête du Vélo le 15 juin Le dimanche 15 juin, tous en vélo ! L'association Place au Vélo organise une nouvelle édition de la Fête du Vélo dans le cadre de la semaine européenne du vélo. Cet événement convivial et fédérateur vise à promouvoir le vélo comme un transport et pas seulement comme un sport. L'événement est également l'occasion de profiter le temps d'une journée des bords de Loire, en toute tranquillité et sécurité. L'itinéraire « Loire à vélo » qui passe par plusieurs communes, de Nantes à Mauves-sur-Loire en passant par Saint-Sébastien-sur-Loire, sera proposé aux participants. Il sera fléché et semi-sécurisé, avec au choix une grande boucle de 40 km, une autre de 20 km et une de 10 km. Mais à la Fête du Vélo, il n'y a pas de point de départ ni de point d'arrivée, chacun est libre d'intégrer et de composer son parcours comme il le souhaite ! Tout au long de l'itinéraire, des surprises et animations festives et musicales attendent les participants pour des pauses détente. Il y aura aussi six stands d'animation sur les thématiques phares de Place au vélo (la mobilité scolaire, le vélo pour tous...). La Fête du Vélo est l'occasion idéale pour profiter des charmes de la « petite reine » en famille ou entre amis ! Infos : www.placeauvelo-nantes.fr Attention, voyageurs sébastiennais : dernier voyage pour la saison culturelle 2013/2014 avant une petite pause estivale. Prenez votre titre de transport en commun pour profiter de quatre jours de spectacles, les 22, 23, 24 et 25 mai. Saint-Seb’ le mag 22 magazine 128_T.indd 22 05/05/14 14:27
  23. 23. Portes ouvertes et inscriptions de l'École municipale de musique Portes ouvertes : le samedi 17 mai de 14h à 16h L'envie de pratiquer un instrument de musique vous trotte dans la tête ? Pour votre enfant ou pour vous-même ? Profitez de l'après-midi portes ouvertes de l’École municipale de musique pour vous renseigner sur les différentes disciplines et rencontrer les professeurs. Plusieurs cursus sont proposés en fonction de l'âge et des goûts. Vous pourrez aussi visiter le lieu qui accueille près de 600 élèves. Inscriptions en ligne : du 26 mai au 14 juin Les préinscriptions seront faites sur le site de la Ville www.saintsebastien.fr du 26 mai au 14 juin. Un poste informatique sera mis à disposition du public à l’école de musique (un accès Internet est également proposé à la Médiathèque). Les familles seront ensuite invitées à venir terminer l’inscription à l’école le samedi 21 juin, de 9h à 13h et au-delà. Les réinscriptions pour ceux qui fréquentaient l’EMM en 2013-14 auront lieu du 5 au 31 mai. Les tarifs sont votés chaque année en Conseil Municipal. Des remises sont accordées en fonction des revenus et de la situation familiale. Deux concerts de fin d'année : le 22 mai et le 5 juin La fin d'année est aussi l'occasion pour les élèves d'inviter les Sébastiennais à découvrir leur travail accompli pendant ces douze derniers mois avec deux concerts gratuits. Le premier, dans le cadre de Terminus Saint-Séb'Ville (voir page 22), fera honneur à la musique du cirque. Les orchestres de l'école s'en donneront à cœur joie pour une grande soirée rythmée et joyeuse. Rendez-vous à l'ESCALL le jeudi 22 mai à 20h. Le second concert sera préparé par les élèves du premier cycle. Cette fois-ci, place à un studio de radio avec chants et musique au programme. Rendez-vous à l'Embarcadère le jeudi 5 juin à 20h. Saint-Seb’ le mag 23 Le printemps des expositions Au printemps, faites le plein d'expositions à Saint- Sébastien-sur-Loire ! Plusieurs artistes vont se succéder à la Gare d'Anjou pour présenter leurs univers et créations. • « La Toute Drolatic Expo », une industrie de marionnettes Du vendredi 11 avril au samedi 31 mai - Gare d’Anjou et Médiathèque • « Flux et Reflux » par Dojac, peintre sébastiennais Du mardi 10 au dimanche 15 juin (fermée le jeudi) voir p.24 • Yann Blouin, peintre Du mercredi 18 au mercredi 25 juin • Damien Gautier, photographe Samedi 28 et dimanche 29 juin • Mon voisin est un modèle : collection printemps-été Découvrez également la nouvelle collection « Mon voisin est un modèle ». Huit nouvelles œuvres photographiques d'Anne Landais s’ajoutent aux sept déjà présentes sur les palissades du chantier « Le Clos du Petit Anjou ». Vernissage public de cette nouvelle collection printemps- été le mardi 13 mai à 18h30 à proximité de la Gare d’Anjou. Infos : www.saintsebastien.fr 02 40 80 86 05 ▲ Photo d'Anne Landais, inspirée des « Danseuses » de Degas. magazine 128_T.indd 23 05/05/14 14:27
  24. 24. . Saint-Seb’ le mag 24 LOISIRS Dojac, la vie en couleurs et en mouvement Sébastiennais depuis 40 ans, Dojac expose pour la première fois dans sa ville. Un peintre au style singulier à découvrir du 10 au 15 juin à la Gare d'Anjou. Le Grand Prix cycliste de Saint-Sébastien Chaque année, le Vélo Club Sébastiennais organise le grand prix de Saint-Sébastien sous l’égide de la Fédération Française de Cyclisme. La 10e édition se déroulera le vendredi 23 mai à partir de 19h30. Cette course semi-nocturne inter-régionale rassemble des coureurs des 2eme et 3eme catégories ainsi que les Juniors. Cet événement sportif apprécié par les spectateurs, anime les rues de la commune avec un circuit de 2 300 mètres. Le départ sera donné de la rue de la Malnoue à 19h30 pour deux heures de course. La boucle empruntera les rues du Docteur Luneau, de la Taponnière, du Petit Anjou, Pierre Bérégovoy, Beaugency, de la Fontaine et des Déportés. Attention pour les automobilistes, la circulation et le stationnement seront interdits dans ces rues de 19h à 22h. Des déviations seront prévues. Les compétiteurs participants viennent des Pays de la Loire et des régions limitrophes :Bretagne,Poitou, Normandie, voire de la Réunion ou des Antilles. Lors de la 9ème édition, 77 coureurs avaient pris le départ et c’est Julien Beaudet du club de Saint Herblain qui l’avait emportée. Le VCS remercie par avance, les riverains pour leur compréhension, ainsi que toutes les personnes qui permettront le bon déroulement de cette épreuve, en garantissant la sécurité de tous. Infos : http://vcsebastiennais.free.fr/ Depuis quand peint-il ? Quel est son vrai nom ? Dojac s'amuse à semer le doute. « J’ai toujours eu une sensibilité artistique », confie-t-il à demi- mot… difficile d’en savoir plus. En revanche, Dojac, le peintre, devient plus loquace quand on lui demande d’évoquer ses créations. « Tout ce qui m’entoure m’inspire : l’amour, la vie, la suggestion positive ». Des choses du réel qu’il reproduit dans un style entièrement abstrait et tumultueux. « Je me libère de toute évolution linéaire. Toutes les suggestions figuratives sont écartées. L’ensemble des formes posées sur les toiles, comme un chaos organisé, correspond à ma vision du monde, en toute liberté. Cela peut être géométrique, mais surtout pas traditionnel ». La couleur est au cœur de ses tableaux. Dojac accorde des heures de travail à ses fonds et parvient à offrir une large gamme chromatique à chacune de ses compositions. Il joue avec les couleurs, leurs vibrations, leurs densités, leurs contrastes, leurs matières qu’il explore et façonne avec diverses techniques : projection, peinture chauffée, superposition, lissage, peinture au couteau, à la bombe, au pinceau… Le résultat est déroutant au premier coup d’œil. Face à ce feu d’artifice de couleurs et ce tumulte, quel message peut-on extraire de l'œuvre ? « L’important n’est pas de chercher à comprendre, mais de regarder, de sentir, de se laisser porter par son imagination et sa sensibilité. » Le visiteur n’est pas alors un simple spectateur mais un faiseur d’histoire… et bien souvent, « vous pourrez vous rendre compte que nos histoires vont se confondre, s’entremêler, se recouper ». Exposition à voir à la Gare d'Anjou du mardi 10 au dimanche 15 juin. Mardi de 10h à 12h et de 15h à 18h. Mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 15h à 18h. Fermée le jeudi. Vous pouvez découvrir l’univers de Dojac et acheter ses œuvres sur www.dojac.fr. magazine 128_T.indd 24 05/05/14 14:27
  25. 25. Saint-Seb’ le mag 25 TRIBUNEEn application de la loi « démocratie et proximité » du 27 février 2002, cette page est consacrée à l’expression de l’opposition et de la majorité du Conseil Municipal L’OPPOSITION LA MAJORITÉ Nous tenons tout d’abord à remercier les 4 501 électrices et électeurs qui ont accordé leur confiance à la liste « Saint-Sébastien au cœur ». Une majorité des électeurs et électrices a préféré reconduire l’équipe sortante. Nous respectons ce choix démocratique. Mais de nombreux Sébastiennais ne sont pas venus voter. Nous le regrettons. Il appartient désormais aux élus municipaux, quels qu’ils soient, de retisser l’indispensable confiance qui doit les lier aux habitants, de redonner goût à la politique et à l’engagement citoyen. Notre liste de rassemblement de la gauche, politique et citoyenne, a mené une campagne de terrain et de proximité à la rencontre des habitants. Une campagne basée sur des valeurs et des principes : démocratie, humanisme, solidarité, respect de l’intérêt général, écoute et participation des habitants. Notre chemin ne s’arrête pas là. Notre équipe et ses soutiens continueront à s’investir pour l’avenir de leur ville. À l’image de notre campagne, de notre projet, des valeurs et des principes qui nous ont guidés, nous mènerons notre mandat, sans esprit de revanche, alliant assiduité, vigilance et force de propositions. - Propositions pour l’aménagement de la ville : nous veillerons à ce que la ville se saisisse de l’enjeu que constitue l’arrivée du « Chronobus » et profite de cette opportunité pour avancer de manière globale et cohérente en matière d’urbanisme, de voirie, de stationnement, de déplacements doux et d’accessibilité. Nous veillerons aussi à ce que les habitants puissent être informés et associés aux évolutions de leurs quartiers. - Propositions pour accompagner la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée prochaine et faire en sorte qu’elle permette une réduction des inégalités sociales en favorisant l’accès de tous les enfants aux activités culturelles, sportives ou d’éveil. - Propositions pour accélérer le déploiement de la « fibre optique » dans les différents quartiers de Saint-Sébastien- sur-Loire, aux côtés de Nantes Métropole, et faire en sorte qu’un maximum d’habitants puissent y avoir accès le plus rapidement possible. Ce ne sont que quelques-uns des chantiers qui nous font face. Il y en a beaucoup d’autres : renforcement des solidarités, accès à la culture, préservation de l’environnement, logements pour tous… Être élus signifie aussi être présents à vos côtés, disponibles et à l’écoute. N’hésitez pas à nous contacter et à venir nous rencontrer. Les élus « Saint-Sébastien au cœur » : Michel CAILLAUD, Anne-Marie LEDEBT, Hervé CAMUS, Christelle POTTIER- CHOPIN,BenjaminBAUDRY,ChristineLEMENTEC-TRICAUD. http://www.saintsebastienaucoeur.fr elus@saintsebastienaucoeur.fr / 06 31 11 54 14 Nous remercions chaleureusement toutes les électrices et tous les électeurs qui se sont déplacés le 23 mars pour choisir leur nouvelle équipe municipale. A une large majorité (62,64 %), vous nous avez accordé votre confiance. Nous y voyons d’abord la marque d’une reconnaissance du travail accompli par la municipalité sortante. C’est aussi le témoignage d’une large adhésion au programme que nous vous avons présenté durant la campagne électorale. Un programme 2014/2020 pour la cohésion sociale et l’innovation Le programme que nous allons mettre en œuvre est un programme complet, réaliste et ambitieux pour tous les âges et tous les quartiers. Fruit d’une écoute au quotidien de vos attentes, il est source de cohésion sociale et d’innovation. Il a fait l’objet, bien en amont, d’une analyse de faisabilité financière impartiale et nous sommes certains de pouvoir tenir nos engagements sans augmentation de la fiscalité locale. Malgré une baisse toujours plus importante des dotations de l’Etat : 900 000 euros d’aides en moins sur 3 ans ! Plusieurs de nos projets se sont déjà concrétisés où sont bien avancés : la rénovation de la déchetterie, le gymnase du centre ville,la mise en place d’une enveloppe financière pour le conseil handi-citoyens, le développement de la fibre optique, etc. Disponibles et à votre service, nous allons poursuivre cet élan avec vous. Vos élus « de toutes sensibilités » Joël GUERRIAU, Laurent TURQUOIS, Michèle BONNET, Thomas BOUCHER, Sandrine PUBILL, Philippe RIOUX, Yves AUMON, Agnès REVOL, Isabelle MÉRAND-GAUTHIER, Sylvain GATT, Malika ZENAÏDI, Alain HARDOUIN, Patrice JEAN, Alice BELLING, Christine CAUCHON, Audrey AYME, Stéphane COUSIN, Maryse ETIENNE, Hélène THOMY, Laurent BERTHOMÉ, Marie-Christine LAURENT, Philippe BABONNEAU, Jules QUANTIN, Anne TERVÉ, Clémence REMAUD,Meriem COILLIER-ASSOUNI,Yves RIO,Christophe POUSSIER, Gilles-Antoine BEAUPÉRIN. magazine 128_T.indd 25 05/05/14 14:27
  26. 26. Saint-Seb’ le mag 26 PRATIQUE É T A T C I V I L Naissances FÉVRIER 2014 BELIN Lony................................................... 18.02 BOHU Tayron................................................. 15.02 BOURGOUIN Mara......................................... 18.02 CAILLER Lisandre.......................................... 25.02 CAMUS Angèle.............................................. 07.02 DESCATOIRE MARC Naël............................... 11.02 DUBOIS Hortense.......................................... 08.02 DUJARDIN Simon.......................................... 19.02 FARDEL Thomas............................................ 18.02 HUNOT Louise etArmand...............................03.02 LAHRACH Youness......................................... 08.02 LE HAZIF Blanche.......................................... 28.02 LIAUME Yuna................................................. 19.02 POTTIER Lucie...............................................14.02 MARS 2014 ALKUSAIRY Meys...........................................29.03 ALLARD Nino................................................. 22.03 AUDIGANE Malone......................................... 18.03 BELBÉOCH Léa.............................................. 30.03 BORDAIS Gabriel........................................... 09.03 BOUKEBIR Selma.......................................... 06.03 CHEVALIER Marin.......................................... 07.03 CHIMÈNE Nathan...........................................17.03 COUTURIER Marceau..................................... 12.03 DEBRAY LEGRAND Aliyah............................... 29.03 FURCY Shelsy................................................ 04.03 GALIANA Adeline........................................... 06.03 GALLARD Théo.............................................. 28.03 JARRY Léon.................................................. 02.03 JOURDAN LEMARIOUX Jade.......................... 07.03 KONN Simon................................................. 07.03 LE GALLO Agathe.......................................... 24.03 MARTIN Gabin............................................... 25.03 MARTIN PEULVEY Joshua...............................15.03 MÉNARD HENO Madison................................30.03 MERCIER Arthur............................................. 23.03 NIVET DAMENE Wahid................................... 15.03 NOUAILLE Ulysse........................................... 19.03 OUMEDDAH Silya.......................................... 21.03 PAPAEV Safiya............................................... 17.03 RAIMBAULT Elsa............................................ 08.03 RONDINEAU Aglaé......................................... 08.03 TALAMO Amaury........................................... 24.03 VIEIRA DOS SANTOS ONILLON Lana............... 02.03 ALLANO Michel............................................ 01.02 BROWN de COLSTOUN Jean......................... 21.02 DESNEAUX Gilbert........................................ 10.02 EPIARD veuve JAUNET Marie........................ 07.02 FENSTERBANK René.................................... 22.02 FRADETAL Claude........................................ 02.02 GÉRARD veuve LOISELLE Marie.................... 27.02 GODISSART épouse PÉRENNOU-COUERRE Danielle......... 21.02 GOYET divorcée PASQUIER Marie-Claire........ 27.02 GRELIER Pierre............................................. 06.02 LABOUS épouse MORVAN Germaine............. 08.02 LAILLER veuve GUILLOU Marie...................... 16.02 LE CAM Joël................................................. 22.02 LECOUFFE Pierre.......................................... 12.02 NADAUD Pierre............................................. 03.02 PAULEAU veuve COUVIDAT Gisèle................. 01.02 PENEAU André.............................................. 27.02 RICHARD François........................................ 21.02 ROLAND Christian........................................ 15.02 VITEL épouse LEFÈVRE Marie-Jeanne........... 21.02 Décès Prenez bien note des dates de collecte des déchets à la suite des nombreux jours fériés de mai et juin : - pour le jeudi 8 mai : la collecte aura lieu le vendredi 9 mai, et le samedi 10 mai (pour ceux qui sont habituellement collectés le vendredi) - pour le jeudi 29 mai : la collecte se déroulera le vendredi 30 mai, le samedi 31 mai (pour ceux qui sont habituellement collectés le vendredi) - pour le lundi 9 juin (Pentecôte) : les collectes auront lieu le lendemain du jour habituel de collecte. Pour toute question sur la gestion des déchets, contactez le pôle de proximité au 02 72 01 26 00 Conciliateur de Justice Des permanences sont organisées à l'Hôtel de Ville sur rendez-vous chaque jeudi de 9h30 à 11h30 pour régler vos questions ou conflits d'ordre juridique. Rendez-vous au 02 40 80 85 00. Service gratuit. Collecte des déchets et jours fériés FÉVRIER 2014 Mariages MARS 2014 Horaires de l'État Civil • Lundi et jeudi de 8h30 à 18h30 • Mardi, mercredi et vendredi de 8h30 à 17h30 • Samedi de 9h à 12h Tél. : 02 40 80 85 32 MARS 2014 BASKIN veuve BROWN de COLSTOUN Brita... 28.03 DAVID Marcel............................................... 03.03 DOUAUD veuve QUÉNET Ginette....................27.03 GALLERAND veuve RAGOT Joséphine........... 30.03 GROMIEZ Jean-Claude................................. 04.03 HÉRISSON Philippe....................................... 10.03 JAMET veuve BRUÈRE Jeannine................... 12.03 LE DUC veuve HUTEAU Renée....................... 24.03 LE GARS veuve AMINEAU Juliette.................. 28.03 MARIN veuve BUIL Simone............................12.03 MILARD Jean............................................... 05.03 PELON Jacques............................................ 17.03 ROBERT Jean-Marie..................................... 06.03 INCI Mustafa/ CAVDAR Yasemin.................... 22.03 magazine 128_T.indd 26 05/05/14 14:27
  27. 27. PRATIQUE Des questions, des réponses… Écrivez-nous, posez vos questions : communication@saintsebastien.fr (précisez que votre courriel est destiné à la rubrique « Des questions, des réponses » du magazine) Le PV électronique QUESTION RÉPONSE J'ai entendu parler de la mise en place du PV électronique ? Quand sera t-il mis en place sur Saint-Sébastien-sur-Loire ? Il sera mis en place sur la commune fin mai. Ce système de verbalisation met fin aux contraventions papiers. Dotés de boîtiers électroniques, les policiers municipaux enregistreront la plaque minéralogique du véhicule et d'autres informations (localisation, horaires, nature de l'infraction...). Les données sont ensuite envoyées au Centre national de traitement de Rennes. Un avis d'information sera déposé sur le pare-brise pour prévenir l'automobiliste. Infos : Police Municipale 02 40 80 86 03 Le stationnement unilatéral alterné le geste durable Saint-Seb’ le mag 27 QUESTION Comment fonctionne le stationnement unilatéral ? RÉPONSE La règle du stationnement unilatéral alterné s'applique sur l'ensemble de la commune lorsqu'aucune autre règle spécifique n'est indiquée. Cette réglementation consiste à autoriser le stationnement que d'un côté de la voie, en alternance : du 1er au 15 de chaque mois, l’automobiliste doit stationner du côté impair des habitations, du 16 au 31 du côté pair. Petit mémo technique : 1er est un chiffre impair donc je me gare du côté impair, 16 est pair donc je me gare côté pair. Infos : Police Municipale 02 40 80 86 03 Un jardin au naturel Avec le retour des beaux jours, beaucoup renouent avec les plaisirs du jardinage. Pour entretenir et embellir son jardin, il existe plusieurs techniques naturelles. Vous trouverez de précieux conseils sur les sites suivants : http://www.jardiner-autrement.fr/ et http://www.jardineraunaturel.org/ Un exemple concret : le désherbage à l’eau chaude. Au lieu de jeter l’eau de cuisson des pommes de terre, des pâtes, etc., versez-la sur les plantes indésirables de votre jardin. Cette technique est particulièrement efficace pour les plantes qui poussent entre les dalles d’une allée, sur une terrasse ou en pied de mur. Partagez vos astuces ! Confiez-nous vospetits gestes durables par mail à communication @saintsebastien.fr. Nous les publierons dans les prochains magazines. magazine 128_T.indd 27 05/05/14 14:27
  28. 28. magazine 128_T.indd 28 05/05/14 14:27

×