Porte océane entre Atlantique et
Méditerranée, mais aussi porte
transversale entre l’Afrique et
l’Europe, le détroit capte...
Nous voilà à Tanger. Les Africains en quête d’immigration
clandestine sont bien là. […] Joseph et Christophe
m’expliquent ...
Une petite embarcation, en provenance du Maghreb, a été
repérée hier après-midi à 80 km au sud des côtes
espagnoles par un...
Un grillage de 6 m de haut et de 9 km
de long, 21 miradors, des patrouilles,
des détecteurs de présence, des
diffuseurs de...
Entre les années 1970 et 1990, la petite ville de Zeghaneghane
connaît une croissance urbaine fulgurante malgré le déclin ...
Chaque année plus de 2,5 millions de Marocains
émigrés retournent au Maroc pour les vacances.
La plupart voyagent plusieur...
Près de 19.000 saisonnières marocaines sont
employées dans les exploitations agricoles
d’Andalousie, au sud de l’Espagne.
Même si le sous-développement et la pauvreté
ont reculé dans certaines parties du monde, les
écarts de revenus, de niveau ...
Alors qu’il était, il y a quelques années, logé à la
seconde position derrière la Tunisie, le Maroc est
désormais assis co...
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
03 les mobilités humaines
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

03 les mobilités humaines

360 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
360
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

03 les mobilités humaines

  1. 1. Porte océane entre Atlantique et Méditerranée, mais aussi porte transversale entre l’Afrique et l’Europe, le détroit capte et polarise les flux transméditerranéens. Avec seulement 13 km qui séparent les deux continents, il est le point de passage le plus étroit de la Méditerranée, mais aussi une des frontières les plus inégalitaires au monde. L’écart de développement entre les deux rives ne cesse de croître : le revenu par habitant en Espagne représente aujourd’hui quinze fois celui du Maroc alors qu’il n’était que quatre fois supérieur il y a encore trente ans. d’après G. LE BOEDEC, « Le détroit de Gibraltar », Echogéo, 2007
  2. 2. Nous voilà à Tanger. Les Africains en quête d’immigration clandestine sont bien là. […] Joseph et Christophe m’expliquent d’où ils viennent. Douala. Le Cameroun. La capitale économique de ce grand pays d’Afrique centrale. Avant d’arriver à l’extrémité du continent africain, aux portes de l’Europe, ils ont transité par une vingtaine de pays. Ils ont sillonné l’Afrique de l’Ouest, le Sahel et travaillé en Libye. […] Tout en déambulant dans la ville de Tanger qu’il connaît par cœur à force de la parcourir du matin au soir, Joseph ajoute qu’il se sent bien ici : « C’est une cité de mélange, cosmopolite. On nous laisse tranquilles. Mais il n’y a pas de travail pour nous. Nous sommes obligés d’appeler au pays pour que l’on nous envoie de l’argent. Et quand nos parents n’auront plus les moyens de nous aider, il faudra trouver une autre solution. […] De toute façon, l’Europe il faudra y aller. Cela fait trop longtemps que nous sommes sur la route. Plusieurs années. Nous ne pouvons pas retourner les mains vides au Cameroun. Nous aurions l’air de quoi ? Ce n’est pas de notre faute si la société camerounaise est bloquée. Et si on ne peut rien faire sans relations », explique Christophe. Pierre CHERRUAU, « Maroc : Tanger et ses rêves d'ailleurs », blog du Monde.fr, juin 2010
  3. 3. Une petite embarcation, en provenance du Maghreb, a été repérée hier après-midi à 80 km au sud des côtes espagnoles par un avion de la compagnie de sauvetage en mer, et lorsque les bateaux de secours sont arrivés sur place; l’embarcation avait commencé à couler. Une trentaine de candidats à l’immigration clandestine, très majoritairement originaires d’Afrique subsaharienne, ont pu être sauvés, mais deux hommes, une femme et deux enfants en bas âge sont morts noyés. L’Espagne est une des grandes portes d’entrée européenne pour l’immigration clandestine africaine, même si la crise économique qui frappe le pays décourage un nombre croissant de candidats. Nouvelobs.com, juillet 2010
  4. 4. Un grillage de 6 m de haut et de 9 km de long, 21 miradors, des patrouilles, des détecteurs de présence, des diffuseurs de gaz lacrymogène… Telle est la porte de l’Europe pour des milliers d’Africains…
  5. 5. Entre les années 1970 et 1990, la petite ville de Zeghaneghane connaît une croissance urbaine fulgurante malgré le déclin de l’exploitation minière. Les remises des émigrés sont utilisées par leurs familles pour créer des commerces, des petites entreprises et construire des logements en ville. De plus les émigrés préparent leur retour au pays en investissant leur argent dans la construction de maisons dans leur ville d’origine. Avant 1973 Entre 1973 et 1990 Depuis 1990 Espaces verts
  6. 6. Chaque année plus de 2,5 millions de Marocains émigrés retournent au Maroc pour les vacances. La plupart voyagent plusieurs jours en voiture et doivent patienter des heures sur un parking avant d’embarquer sur le ferry pour Tanger. La famille à l’étranger exerce aussi une grande influence du point de vue politique et culturel : nouvelles idées, normes et valeurs originaires de l’étranger, en ce qui concerne l’âge où l’on se marie, la sexualité, la démocratisation, le niveau de consommation, la musique. D’après P. SMET, Les immigrés marocains, 40 ans aux Pays-Bas : un bilan, Radio Nederland Wereldomroep, mai 2009
  7. 7. Près de 19.000 saisonnières marocaines sont employées dans les exploitations agricoles d’Andalousie, au sud de l’Espagne.
  8. 8. Même si le sous-développement et la pauvreté ont reculé dans certaines parties du monde, les écarts de revenus, de niveau d’emploi restent considérables entre les principaux pôles de richesse du monde et les espaces périphériques. La migration internationale représente pour la grande majorité des migrants la réponse aux besoins les plus légitimes de la personne humaine: pouvoir se nourrir, se loger, se soigner mais aussi avoir les moyens d’offrir à ses enfants une éducation suffisante. C’est fondamentalement la recherche de l’accès au développement humain, à la dignité et au respect qui met en mouvement, annuellement, des millions de migrants à travers le monde et les amène à partir malgré toutes les difficultés. G. SIMON, « Migrants et migrations du monde », Documentation photographique n°8063, 2008
  9. 9. Alors qu’il était, il y a quelques années, logé à la seconde position derrière la Tunisie, le Maroc est désormais assis confortablement sur le fauteuil de leader au niveau de la région, devenant la première puissance touristique maghrébine. […] Selon des chiffres officiels, le Maroc a accueilli 8 millions de touristes en 2008, soit une croissance de 7% par rapport à 2007. Toutefois les recettes ne suivent pas, s’élevant à 5,2 milliards €, en baisse de 1%. […] En ce qui concerne la Tunisie, « destination balnéaire réputée bon marché », le secteur hôtelier, avec environ 239 000 lits, représente 100 000 emplois directs (10% de la main d’œuvre) et 350 000 emplois indirects. « L’hiver, la plupart des 870 unités hôtelières réduisent ou recyclent le personnel et les saisonniers au statut précaire ». Ils ne sont rembauchés qu’à partir de juin. D’après L. OUDOUD, Le Matin (Maroc), janv. 2009

×