Histoire. Partie 2 :
La Révolution et l’Empire
Monarchie
(absolue ou constitutionnelle)
Tous les pays européens
sont travaillés par une
fièvre ardente. C’est la
guerre à mort entre les
anciens et les nouveaux
p...
La Convention nationale
décrète :
Dans les pays qui
sont, ou seront occupés, par
les armées de la République,
les généraux...
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
07 l'europe en 1815
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

07 l'europe en 1815

265 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
265
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

07 l'europe en 1815

  1. 1. Histoire. Partie 2 : La Révolution et l’Empire
  2. 2. Monarchie (absolue ou constitutionnelle)
  3. 3. Tous les pays européens sont travaillés par une fièvre ardente. C’est la guerre à mort entre les anciens et les nouveaux principes, entre l’ancien et le nouvel ordre social. La réaction de 1813 a suspendu le mouvement révolutionnaire en France mais l’a réveillé dans les autres Etats. Tous les pouvoirs sont menacés de perdre leur équilibre. Si les principaux souverains de l’Europe étaient désunis […], nous serions tous emportés dans un très petit nombre d’années. Mémoires, documents et écrits divers, METTERNICH, 1884 Le 26 septembre 1815, le tsar Alexandre Ier, François Ier d’Autriche et Frédéric-Guillaume III de Prusse signent à Paris la Sainte-Alliance. Elle doit préserver l’Europe des rois contre tout nouveau mouvement révolutionnaire.
  4. 4. La Convention nationale décrète : Dans les pays qui sont, ou seront occupés, par les armées de la République, les généraux proclameront sur-le-champ, au nom de la Nation française, la souveraineté du peuple, l’abolition de la dîme, de la féodalité, des droits seigneuriaux et généralement de tous les privilèges. Ils annonceront au peuple qu’ils lui apportent paix, secours, fraternité, liberté et égalité. Décret de la Convention nationale, 15 décembre 1792

×