Histoire. Partie 1 :
Guerres mondiales et régimes
totalitaires (1914-1945)
• Thème 1. La Première Guerre mondiale :
vers u...
La structure du régime totalitaire est gouvernée
par une tendance à l’unification. Sa forme la plus
voyante, peut-être, es...
L’Histoire : Vous avez énuméré des points de convergence. N’y a-t-il pas, aussi, des différences
notables entre le totalit...
Chacun sait que la presse
bourgeoise est l’une des armes
les plus puissantes de la
bourgeoisie […]. Pourront être
suspendu...
La tâche essentielle du premier plan
quinquennal consistait:
- à transformer l'URSS, de pays agraire
et faible qui dépenda...
La tâche essentielle du premier plan
quinquennal consistait:
- à transformer l'URSS, de pays agraire
et faible qui dépenda...
La tâche essentielle du premier plan
quinquennal consistait:
- à transformer l'URSS, de pays agraire
et faible qui dépenda...
On nous parlait des koulaks aux réunions. La
radio, le cinéma, les écrivains et Staline luimême nous disaient tous la même...
N. Boukharine est un ancien compagnon de Lénine,
accusé à tort de crimes imaginaires contre l’URSS.
Je me tiens à genoux d...
• 378 000 koulaks fusillés
• 1,8 million de koulaks déportés
• 250 000 koulaks morts en déportation
• 6 millions de morts ...
« Pourquoi sont-ils si enthousiastes ? » me
demandai-je. Ils sont pauvrement vêtus. Ils ne sont
même pas bien nourris. Tou...
« Le grand timonier »
« Le petit père du peuple »
« Le modernisateur »
Le régime soviétique, un etat totalitaire
Le régime soviétique, un etat totalitaire
Le régime soviétique, un etat totalitaire
Le régime soviétique, un etat totalitaire
Le régime soviétique, un etat totalitaire
Le régime soviétique, un etat totalitaire
Le régime soviétique, un etat totalitaire
Le régime soviétique, un etat totalitaire
Le régime soviétique, un etat totalitaire
Le régime soviétique, un etat totalitaire
Le régime soviétique, un etat totalitaire
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le régime soviétique, un etat totalitaire

377 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
377
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
146
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le régime soviétique, un etat totalitaire

  1. 1. Histoire. Partie 1 : Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) • Thème 1. La Première Guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918) • Thème 2. Le régime soviétique, un Etat totalitaire
  2. 2. La structure du régime totalitaire est gouvernée par une tendance à l’unification. Sa forme la plus voyante, peut-être, est l’instauration d’un parti unique. Ce pouvoir touche tous les domaines, publics et privés, et intervient à tous les niveaux. Il le fait en se dotant d’une idéologie d’Etat. La grande conséquence de ce vaste mouvement d’unification est que tout ce qui lui échappe est perçu comme un obstacle à éliminer. L’instrument que le régime totalitaire utilise pour atteindre ses buts est la terreur. d’après T. TODOROV, Le Totalitarisme, encore une fois, 1997 Le totalitarisme se caractérise par « l’effort » constant de l’Etat ou du Parti pour soumettre à con contrôle la totalité de la vie sociale. De la naissance à la tombe, à travers tout un ensemble d’organisations, les masses sont surveillées et guidées. Dans l’idéal, la vie de chaque individu devrait être entièrement soumise à ce contrôle extérieur. K. POMIAN, « Communisme et nazisme : les tragédies du siècle », entretien dans L’Histoire, 1998
  3. 3. L’Histoire : Vous avez énuméré des points de convergence. N’y a-t-il pas, aussi, des différences notables entre le totalitarisme nazi et le totalitarisme soviétique ? K. Pomian : Il en est plusieurs. Elles portent sur le contenu même des idéologies qu’ils professent. Le nazisme est nationaliste ; le bolchévisme se proclame internationaliste. A la prétention nazie de trouver un modèle dans le passé, il oppose son programme d’édification d’une société radicalement nouvelle. Tandis que le nazisme combat les Lumières et l’héritage de la Révolution française, le bolchévisme s’en réclame. K. POMIAN, « Communisme et nazisme : les tragédies du siècle », entretien dans L’Histoire, 1998
  4. 4. Chacun sait que la presse bourgeoise est l’une des armes les plus puissantes de la bourgeoisie […]. Pourront être suspendus les organes de presse : Qui appellent à la résistance ouverte ou à la désobéissance au gouvernement ouvrier et paysan; Qui sèment le trouble en dénaturant les faits de manière manifestement calomnieuse; Qui incitent à des actions manifestement criminelles.
  5. 5. La tâche essentielle du premier plan quinquennal consistait: - à transformer l'URSS, de pays agraire et faible qui dépendait des caprices des pays capitalistes, en un pays industriel et puissant, parfaitement libre et indépendant ; - à éliminer jusqu'au bout les éléments capitalistes; - à créer une industrie capable de ré outiller et de réorganiser, sur la base du socialisme, non seulement l'industrie dans son ensemble, mais aussi les transports et l'agriculture; - à faire passer la petite économie rurale morcelée dans la voie de la grande économie collectivisée; - à créer une base économique pour la suppression des classes sociales en URSS, pour la construction d'une société socialiste. d'après STALINE, discours du 7 janvier 1933
  6. 6. La tâche essentielle du premier plan quinquennal consistait: - à transformer l'URSS, de pays agraire et faible qui dépendait des caprices des pays capitalistes, en un pays industriel et puissant, parfaitement libre et indépendant ; - à éliminer jusqu'au bout les éléments capitalistes; - à créer une industrie capable de ré outiller et de réorganiser, sur la base du socialisme, non seulement l'industrie dans son ensemble, mais aussi les transports et l'agriculture; - à faire passer la petite économie rurale morcelée dans la voie de la grande économie collectivisée; - à créer une base économique pour la suppression des classes sociales en URSS, pour la construction d'une société socialiste. d'après STALINE, discours du 7 janvier 1933
  7. 7. La tâche essentielle du premier plan quinquennal consistait: - à transformer l'URSS, de pays agraire et faible qui dépendait des caprices des pays capitalistes, en un pays industriel et puissant, parfaitement libre et indépendant ; - à éliminer jusqu'au bout les éléments capitalistes; - à créer une industrie capable de ré outiller et de réorganiser, sur la base du socialisme, non seulement l'industrie dans son ensemble, mais aussi les transports et l'agriculture; - à faire passer la petite économie rurale morcelée dans la voie de la grande économie collectivisée; - à créer une base économique pour la suppression des classes sociales en URSS, pour la construction d'une société socialiste. d'après STALINE, discours du 7 janvier 1933
  8. 8. On nous parlait des koulaks aux réunions. La radio, le cinéma, les écrivains et Staline luimême nous disaient tous la même chose : les koulaks sont des parasites, ils brûlent le blé, ils tuent les enfants. Et on nous a déclaré : il faut soulever les masses contre eux et les anéantir en tant que classe, ces maudits. Dès qu’on les aura exterminés, une ère heureuse commencera pour la paysannerie. La dékoulakisation a commencé en 1929, à la fin de l’année, mais elle a battu son plein en février et mars 1930. On a commencé par arrêter les chefs de famille. Tout le premier contingent a été fusillé. Personne n’en a réchappé. Quand à ceux qu’on a arrêté à la fin de décembre, on les a envoyés en « migration spéciale ». D’après V. GROSSMAN, Tout passe, 1963
  9. 9. N. Boukharine est un ancien compagnon de Lénine, accusé à tort de crimes imaginaires contre l’URSS. Je me tiens à genoux devant le pays, devant le Parti communiste, devant le peuple tout entier. Ma monstruosité de mes crimes n’a pas de bornes. Que tout le monde voit la puissance formidable de l’URSS et la sage direction du pays assurée par Staline. Confession lors de son procès, 1938 Je suis accablé par l’impuissance face à la machine infernale qui produit des mensonges à la chaîne selon un plan concerté. Je n’ai jamais été un traître; Je n’ai jamais comploté contre Staline. Lettre secrète à sa femme dictée avant son exécution, 1938
  10. 10. • 378 000 koulaks fusillés • 1,8 million de koulaks déportés • 250 000 koulaks morts en déportation • 6 millions de morts (cette famine est très largement due à la collectivisation imposée et au prélèvement forcé par l'Etat, des récoltes des kolkhosiens. • Personnes envoyées dans les camps (1934-1941) : 7 millions • Morts dans les camps : 400 000 • Condamnations : 1,6 million • Exécutions : 683 000 dont : - Parti communiste : 98 membres du Comité central du PCUS (sur 139), 1108 délégués au Congrès de 1934 (sur 1966). - Armée rouge : 3 maréchaux (sur 5), 8 amiraux (sur 9), 14 généraux d'armée (sur 16), 35 000 officiers (sur 80 000).
  11. 11. « Pourquoi sont-ils si enthousiastes ? » me demandai-je. Ils sont pauvrement vêtus. Ils ne sont même pas bien nourris. Tous ont l'air affamés... Se croient-ils vraiment les maîtres du pays ? S'imaginent-ils vraiment que quelque chose les attend, tout près qui vaille la peine ? Je songe à la méthode communiste : s'emparer des enfants dès la crèche, les suivre dans les jardins d'enfants puis à l'école, les enrôler ensuite dans les Pionniers et les jeunes komsomols. Toujours les tenir en main par une propagande incessante ! La propagande ! La propagande ! Du matin au soir. Par la TSF, le film, l'image, l'affiche, le manuel, elle les poursuit partout. W. CITRINE, A la recherche de la vérité en Russie, 1937.
  12. 12. « Le grand timonier »
  13. 13. « Le petit père du peuple »
  14. 14. « Le modernisateur »

×