Eléments qui montrent une volonté de contrôler et d’être obéi.                      Eléments qui montrent que l’on est dan...
L’Eglise est présente dans la vie quotidienne des hommes et des femmes duMoyen-Âge. Par peur du diable et de l’enfer, les ...
Eléments qui montrent une volonté de contrôler et d’être obéi.                          Eléments qui montrent que l’on est...
Eléments qui montrent une volonté de contrôler et d’être obéi.Eléments qui montrent que l’on est dans un cadre religieux. ...
Les prêtres, présents dans chaque ville et village, sont chargés de faire passerle message de l’Eglise dans les sermons.L’...
Eléments qui montrent une volonté de contrôler et d’être obéi.                   Eléments qui montrent que l’on est dans u...
Eléments qui montrent une volonté de contrôler et d’être obéi.                          Eléments qui montrent que l’on est...
Si l’Eglise est parfois critiquée, pour sa richesse notamment, elle saitcependant se faire obéir par la force : menace d’e...
La place de l’eglise dans l’occident médiéval 04s
La place de l’eglise dans l’occident médiéval 04s
La place de l’eglise dans l’occident médiéval 04s
La place de l’eglise dans l’occident médiéval 04s
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La place de l’eglise dans l’occident médiéval 04s

641 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
641
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
36
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La place de l’eglise dans l’occident médiéval 04s

  1. 1. Eléments qui montrent une volonté de contrôler et d’être obéi. Eléments qui montrent que l’on est dans un cadre religieux. La « trêve de Dieu »Que ni homme ni femme n’en attaque un autre, nin’attaque un château, un village, du mercredi aucoucher du soleil au lundi à l’aurore. Que siquelqu’un venait à enfreindre cette trêve, qu’il soitexcommunié par Dieu et exclu de la chrétientétoute entière. L’évêque du diocèse de Thérouanne (Pas-de-Calais), en accord avec le comte de Flandre, 1063. Les obligations du chrétien.Tout fidèle de l’un et l’autre sexe qui a atteint l’âgede raison devra confesser ses fautes à son propreprêtre au moins une fois chaque année. Il devraaccomplir, dans la mesure de ses moyens, lapénitence qui lui a été imposée. Il devracommunier au moins à Pâques. Sinon, qu’il lui soitinterdit d’entrer dans une église et qu’il soit privéde sépulture chrétienne à sa mort. Que ce décretsoit lu souvent publiquement dans les églises pourque personne ne l’ignore. Calendrier du mois de février. Livre d’heures à D’après le quatrième concile de Latran, 1215. l’usage de Troyes décoré par Jean Colombe. Troyes, ms. 3901, f. 2.
  2. 2. L’Eglise est présente dans la vie quotidienne des hommes et des femmes duMoyen-Âge. Par peur du diable et de l’enfer, les chrétiens suivent lescommandements imposés par le clergé qui se réunit en concile. Exemple : latrêve de Dieu (doc. 1 p. 90).Les populations vivent au rythme du calendrier chrétien établi par l’Eglise :dédié chaque jour à un saint, toutes les fêtes sont religieuses.
  3. 3. Eléments qui montrent une volonté de contrôler et d’être obéi. Eléments qui montrent que l’on est dans un cadre religieux.Scène de prédication, Paris, Bibl. Mazarine, ms. 0976, vers 1470-1480. Un maître et ses élèves, Amiens, BM 0399, Bartholomaeus Anglicus, Livre des propriétés des choses,1447
  4. 4. Eléments qui montrent une volonté de contrôler et d’être obéi.Eléments qui montrent que l’on est dans un cadre religieux. L’hôtel-Dieu, Livre de vie active de lHôtel-Dieu de Paris de Jehan Henry, XVe siècle. Archives de lAP-HP.
  5. 5. Les prêtres, présents dans chaque ville et village, sont chargés de faire passerle message de l’Eglise dans les sermons.L’Eglise est responsable de l’enseignement dans les écoles et universités, quisont toutes religieuses.Elle accueille les pauvres et les malades dans les hôtels-Dieu.
  6. 6. Eléments qui montrent une volonté de contrôler et d’être obéi. Eléments qui montrent que l’on est dans un cadre religieux. Donation à Saint-Victor des revenus liés à navigation sur le Rhône et la Durance (1094) Au nom de Seigneur. Moi Raimond, par la grâce de Dieu comte et marquis de Provence, pour le rachat de mes péchés et le salut de mon âme et de celle de mes parents, je donne au Seigneur Dieu, à sa mère Marie et à saint Victor martyr et aussi au seigneur Richard abbé du monastère de Marseille et à tous les moines qui s’y trouvent présents et à venir tous les usages ou rentes que j’ai ou semble avoir sur les radeaux descendant la Durance ou le Rhône et les nefs remontant ces fleuves soit avec du sel soit avec toute espèce de marchandise, de sorte que, de ce jour et par la suite, les nefs et les radeauxLes revenus de l’Eglise. appartenant en propre audit monastère montant ou descendant ne payent aucun tribut que ce soit sur l’eau ou sur terre. Fait le 5 des calendes d’août, l’an du Seigneur 1094. Extrait du Cartulaire de Saint-Victor de Marseille n°686. Traduction M. Zerner, Université de Nice.
  7. 7. Eléments qui montrent une volonté de contrôler et d’être obéi. Eléments qui montrent que l’on est dans un cadre religieux. Le rôle de l’Inquisition Les croyances des hérétiques Nous statuons que dans chaque paroisse, Le chevalier Arnaud Hélie ayant prêté les archevêques et les évêques obligent sous serment de dire la vérité sur lui-même et serment un prêtre et deux ou trois laïcs de d’autres en matière d’hérésie, a dit : bonne opinion, ou plus si nécessaire, à - « A Fontausié, près de l’église, j’ai vu des rechercher les hérétiques fidèlement, cathares, Bernard de la Peyre et son diligemment, et fréquemment, en fouillant compagnon. Il y a 12 ans. Et j’ai entendu une maisons et chambres souterraines connues pour prédication et je croyais que ce qu’ils disaient être suspectes, perquisitionnant les appentis, était vrai. Je leur ai entendu dire que le les constructions ajoutées sous les toits, et baptême de l’Eglise n’était pas valable pour le toute autre cachette que nous ordonnons de salut, que le mariage n’était rien, que l’hostie détruire. consacrée n’était pas le corps du Christ, qu’il Sacrorum conciliorum nova et amplissima collectio. n’y avait pas de résurrection des corps. Il y a Traduction M. Zerner, Université de Nice. sept ans que j’ai cessé de croire les cathares. » Et il a abjuré et juré de se tenir aux ordres de l’Eglise et des inquisiteurs. Témoignage recueilli par l’inquisiteur dominicain Bernard de Caux, près de Toulouse, vers 1245.Hérétiques condamnésau bûcher. Miniature duXIVe siècle.
  8. 8. Si l’Eglise est parfois critiquée, pour sa richesse notamment, elle saitcependant se faire obéir par la force : menace d’excommunication (p. 88),inquisition ( p. 90) chargée de rechercher et munir les hérétiques (p. 90).

×