Le peuplement del’Europe est ancienmais très inégal.
Aujourd’hui, la part del’Europe dans la populationmondiale diminue car sacroissance s’est ralentie.
L’occupation humaine est vraiment intense sur de grandes surfaces en Europe de l’ouest (242 hab. /km²au Royaume-Uni, 333 e...
La Terre compte 7 milliards d’Hommes répartis très inégalement :l’hémisphère nord abrite 90% de la population mondiale et ...
On distingue 3 foyers de peuplement majeurs :l’Asie de l’Est, l’Asie du Sud et l’Europe.
Au contraire certaines régions sont quasiment vides d’Hommes(« déserts humains ») comme l’Amazonie, le Sahara ou l’Antarct...
Aujourd’hui plus d’un Homme sur deux vit en ville et les grandes villes, lesmégapoles, se sont multipliées depuis 50 ans.C...
En Sibérie les conditions de vie sont très rudes.      L’hiver dure environ 9 mois, de septembre à      mai. Les températu...
Cependant les contraintes naturelles           n’expliquent pas tout : l’histoire, l’économie           (mégalopole) ou l’...
Pendant très longtemps lacroissance de la populationmondiale a été faible. Cependantdepuis 150 ans, elle a étémultipliée p...
La croissance de la population est très inégale dans le monde : les payspauvres ont une croissance de population forte tan...
Au Sénégal, la natalité est restée très élevée, les                                     femmes ont ainsi encore 6 enfants ...
Les hommes sur terre
Les hommes sur terre
Les hommes sur terre
Les hommes sur terre
Les hommes sur terre
Les hommes sur terre
Les hommes sur terre
Les hommes sur terre
Les hommes sur terre
Les hommes sur terre
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les hommes sur terre

648 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
648
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
74
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les hommes sur terre

  1. 1. Le peuplement del’Europe est ancienmais très inégal.
  2. 2. Aujourd’hui, la part del’Europe dans la populationmondiale diminue car sacroissance s’est ralentie.
  3. 3. L’occupation humaine est vraiment intense sur de grandes surfaces en Europe de l’ouest (242 hab. /km²au Royaume-Uni, 333 en Belgique). Une dorsale de peuplement très serré s’étend depuis le cœur del’Angleterre jusqu’en Italie du Nord sur de vieilles régions de tradition urbaine et industrielle avec plus de500 habitants par km² dans la région de Londres et dans l’ouest de l’Allemagne. De chaque côté de cettedorsale, les densités de population sont plus faibles, parfois très faibles. D’après J. THUMERELLE, Les populations du monde, Nathan, 1996 Du Lancashire (Angleterre) à la Toscane (Italie) se trouve une très forte densité de populations et devilles, les plus fortes productions de richesse, les plus forts trafics commerciaux d’Europe. […]La mégalopole est née des échanges commerciaux intensifs depuis le Moyen-âge entre les deux grandsfoyers d’activité de la mer du Nord et de la Méditerranée. D’après R. BRUNET, « Lignes de force de l’espace européen », Mappemondes, 2002La population européenne se concentre surtout dans larégion de la mégalopole. La répartition de la populations’explique donc plus par des raisons économiques ouhistoriques que climatiques.
  4. 4. La Terre compte 7 milliards d’Hommes répartis très inégalement :l’hémisphère nord abrite 90% de la population mondiale et les 2/3 desHommes vivent sur seulement 9% des terres.
  5. 5. On distingue 3 foyers de peuplement majeurs :l’Asie de l’Est, l’Asie du Sud et l’Europe.
  6. 6. Au contraire certaines régions sont quasiment vides d’Hommes(« déserts humains ») comme l’Amazonie, le Sahara ou l’Antarctique.
  7. 7. Aujourd’hui plus d’un Homme sur deux vit en ville et les grandes villes, lesmégapoles, se sont multipliées depuis 50 ans.Cette croissance s’explique par l’exode rural, c’est-à-dire le départ descampagnes pour les villes.
  8. 8. En Sibérie les conditions de vie sont très rudes. L’hiver dure environ 9 mois, de septembre à mai. Les températures hivernales sont très basses : - 40 °C pendant trois mois avec des moyennes entre – 40 et – 50 °C en janvier. L’été est court et frais. Le sol est gelé sur une grande épaisseur. Les précipitations sont faibles. A ces conditions de vie très dures s’ajoute l’isolement. Beaucoup de régions sibériennes sont éloignées des foyers de population européen et asiatique. Cela rend le ravitaillement difficile et coûteux. C. CABANNE et E. TCHISTIAKOVA, La Russie, AC, 2002Il existe de nombreux facteurs naturels pour expliquer la répartition de la population : leclimat, le relief, la végétation.
  9. 9. Cependant les contraintes naturelles n’expliquent pas tout : l’histoire, l’économie (mégalopole) ou l’évolution démographiqueColombie 26 % de régions anciennement peuplées peuventEquateur expliquer%la répartition actuelle. 34 Pérou 42 % Bolivie 79 %
  10. 10. Pendant très longtemps lacroissance de la populationmondiale a été faible. Cependantdepuis 150 ans, elle a étémultipliée par plus de 7 et il y aactuellement autour de 7milliards d’Hommes sur Terre.On parle d’une explosiondémographique.
  11. 11. La croissance de la population est très inégale dans le monde : les payspauvres ont une croissance de population forte tandis que les pays richesconnaissent une croissance démographique faible.
  12. 12. Au Sénégal, la natalité est restée très élevée, les femmes ont ainsi encore 6 enfants en moyenne. Dans ce pays où 68 % des femmes connaissent l’existence de moyens de contraception, seules 2 % y ont recours. Cette situation est encore largement liée à la mortalité qui frappe 70 enfants de moins de 1 an sur 1000 (contre 6 sur 1000 en France). Lorsque la mortalité des enfants est élevée, les couples ne sont guère enclins à limiter leur descendance. Ils veulent au contraire la maintenir car l’enfant est source de revenu et de prestige social, et constitue l’assurance d’un soutien pour les vieux jours. Mc AYMÉ, La lettre de l’UNICEF, avril 1992En Afrique par exemple la natalité est élevée car il est important d’avoirdes enfants (causes économiques : mortalité infantile forte, pas deretraites ; causes culturelles : prestige social).

×