Flash résultats 2013 LESIEUR
 
1
Département Analyse & Recherche
  
 
 
 
 
 
 
Evolution du cours LESIEUR vs MASI en 2013...
Flash résultats 2013 LESIEUR
 
2
Département Analyse & Recherche
LESIEUR : UN « BUSINESS MODEL » PERTINENT CENTRÉ AUTOUR D...
Flash résultats 2013 LESIEUR
 
3
Département Analyse & Recherche
 Pour sa part, le résultat financier consolidé ressort n...
Flash résultats 2013 LESIEUR
 
4
Département Analyse & Recherche
Directoire
Yacine BEKBACKY
Mohamed NAJI
Analyse et Recher...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Flash lesieur résultat 2013

1 574 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 574
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Flash lesieur résultat 2013

  1. 1. Flash résultats 2013 LESIEUR   1 Département Analyse & Recherche                Evolution du cours LESIEUR vs MASI en 2013 Caractéristiques de la valeur Résultats annuels consolidés  Répartition des revenus LESIEUR 2013 par activité Actionnariat de la société au 28 juin 2013 LESIEUR : UN « BUSINESS MODEL » PERTINENT CENTRÉ AUTOUR DE L’INNOVATION Le 24 mars 2014, le titre LESIEUR traite à 23,0 x ses résultats 2013 et présente un rendement de dividende de 4,8% ; Indicateurs boursiers annuelsAssise financière  En MMAD 2012 2013 Chiffre d'affaires 4 089,0 4 117,0 Variation 0,7% Résultat d'exploitation* 230,0 262,0 Variation 13,9% Marge opérationnelle 5,6% 6,4% RNPG 106,0 125,0 Variation 17,9% Marge nette 2,6% 3,0% (*): Résultat d'exploitation courant Source: Lesieur En MMAD 2012 2013 CAPEX 47,0 95,0 Variation 102,1% CAPEX/CA 1,1% 2,3% Trésorerie nette 359,0 404,0 Variation 12,5% Fonds propres (Hors primes) 1 467,0 1 460,0 Variation -0,48% Dette nette -203,0 -188,0 Variation -15pts Source: Lesieur Indexation des prix de vente aux prix d'achats des matières premières. Dépendance des aléas climatiques; Absence de contrats de couverture pour les graines de Colza et de tournesol; Tendance baissière des cours des huiles de soja. MENACESOPPORTUNITES Progression du marché des savons corporels liquides sous l'effet des nouvelles habitudes de consommation. FORCES FAIBLESSES Exacerbation de la concurrence locale; Leader national du marché des huiles; Dépendance de l'amont agricole; Forte croissance de l'activité à l'export (+20%); Faiblesse du niveau d'endettement du groupe. Risque de cannibalisation des produits notamment l'huile d'olive avec l'huile de table; Indicateurs boursiers 2011 2012 2013 BPA 1,2 3,8 4,5 PER 87,3 27,1 23,0 DPA - 4,2 5,0 DY - 4,0% 4,8% P/B 2,2 2,0 2,1 Source: CDMC Nombre d'actions 27 631 510 Capitalisation (KMAD) 2 873 677,04 Poids dans la capitalisation 0,61% Flottant 5,98% VQM (KMAD) 458,51 Performance 2014 0,00% Source: CDMC
  2. 2. Flash résultats 2013 LESIEUR   2 Département Analyse & Recherche LESIEUR : UN « BUSINESS MODEL » PERTINENT CENTRÉ AUTOUR DE L’INNOVATION  Au terme de l’exercice 2013, le chiffre d’affaires de la société agroalimentaire ressort à 4 117 MMAD par rapport à 4 089 MMAD à fin 2012, en progression de 0,7%; La hausse des revenus du groupe a été limitée, en 2013, par la baisse des prix des matières premières. En effet, les prix de vente restent corrélés à l’évolution erratique des cours des matières premières à l’international. Dans ce sens, le cours des huiles de Soja a marqué un retrait de 23% et a négativement impacté les ventes des huiles de table qui représentent 79% des écoulements de LESIEUR CRISTAL ; A l’export, LESIEUR a pâti de la non-compétitivité de l’huile d’olive marocaine. En effet, en 2013, la société agroalimentaire n’a pratiquement pas exporté ce produit qui ne parvient pas à rivaliser avec les producteurs espagnols et tunisiens qui subventionnent leurs huiles de 1 et 0,6 euros le litre, respectivement ;  Sur le volet opérationnel, le résultat d’exploitation consolidé totalise 262 MMAD en accroissement de 14% comparativement à l’année 2012. Dans ce sens, la marge opérationnelle du groupe se trouve améliorée à 6,4% (+0,8pt) par rapport à 5,6% une année plus tôt. Ce rebond émane de la bonne politique d’optimisation des charges adoptée par LESIEUR et ce, malgré l’accroissement des coûts énergétiques (+50% depuis juin 2012) ;
  3. 3. Flash résultats 2013 LESIEUR   3 Département Analyse & Recherche  Pour sa part, le résultat financier consolidé ressort négatif à -23 MMAD par rapport à -33 MMAD en 2012. Ce dernier intègre l’effet de baisse du coût de financement du groupe ;  Au final, le résultat net part du groupe annuel se situe à 125 MMAD, en enrichissement de 17,9% par rapport à l’exercice 2012. Ce résultat tient compte des charges non courantes constatées en 2012 liées au changement de contrôle de Lesieur Cristal. Ainsi, le taux de marge ressort à 3,0% en amélioration de +0,4pt comparativement à 2012 ;  Durant l’exercice 2013, LESIEUR a :  Procédé au lancement du nouveau produits « El Kef savon en pâte multi- usages » et d’une gamme de condiments (mayonnaise et ketchup) sous la marque Lesieur ;  Renforcé la croissance de l’activité à l’export (+20%), aussi bien vers les destinations matures que vers les nouveaux marchés ;  Signé un contrat programme pour le développement et la promotion de la culture des graines oléagineuses au Maroc entre l’interprofession FOLEA et le Ministère de l’Agriculture lors des assises de l’agriculture de Meknès ;  Par ailleurs, LESIEUR envisage de verser un dividende ordinaire de 5,0 MAD par actions, ce qui lui procure un rendement sur dividende (D/Y) de 4,8%, en date du 24 mars 2014 ;  Au titre de l’année 2014, la valeur oléagineuse table sur 1)- la poursuite des investissements dans l’innovation pour le développement de ses différentes marques, 2)- l’amélioration de la distribution et de la disponibilité de ses produits, 3)- l’optimisation de ses coûts opérationnels à travers la recherche des meilleures pratiques au niveau de l’ensemble des maillons de la chaîne de valeur, notamment l’amont agricole, 4)- le renforcement de sa synergie et du partage d’expérience avec le groupe SOFIPROTEOL ainsi que 5)- le développement des ventes à l’export ; Conclusion En tenant compte de ce qui précède, nous considérons que Lesieur devrait poursuivre le développement de sa capacité de production de nouveaux produits en phase avec les besoins ascendants des consommateurs. En effet, la valeur agroalimentaire devrait consolider ses atouts de leader pour poursuivre l’innovation et l’expansion sur un marché des plus porteurs.  
  4. 4. Flash résultats 2013 LESIEUR   4 Département Analyse & Recherche Directoire Yacine BEKBACKY Mohamed NAJI Analyse et Recherche Kawtar KARBAL Othmane BENASSILA Intermédiation Omar LOUZI             8, Rue Ibn ou Hilal – Casablanca Tél. : 0522 94 07 44 – Fax : 0522 94 07 66                               Les informations, estimations et commentaires contenus dans le présent document sont établis par les analystes financiers de Crédit Du Maroc Capital à partir de sources que nous tenons pour dignes de foi, mais dont ni l’exactitude ni l’adéquation ne sont garanties. Ils reflètent notre opinion à la date de parution et ne constituent pas une incitation à l’investissement. Dans le cadre de son activité d’intervenant sur les marchés, Crédit Du Maroc Capital peut se trouver acheteur ou vendeur des titres de la ou des sociétés citées dans ledit document.

×