Institut International d’Ingénierie Rue de la Science - 01 BP 594 - Ouagadougou 01 - BURKINA FASO
Tél. : (+226) 25. 49. 28...
Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et
stratégies de réduction de la ...
Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et
stratégies de réduction de la ...
Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et
stratégies de réduction de la ...
Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et
stratégies de réduction de la ...
Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et
stratégies de réduction de la ...
Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et
stratégies de réduction de la ...
Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et
stratégies de réduction de la ...
Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et
stratégies de réduction de la ...
Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 viii
SOMMAIRE
DEDICACES ................................
Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 ix
V.1.2 Actions réalisées dans le cadre de la mise e...
Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 x
LISTE DES TABLEAUX ET PHOTOS
Tableau 1 : Consommati...
Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 xi
LISTE DES FIGURES
Figure 1: Etapes de la mise en p...
Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 1
I. INTRODUCTION
La prise de conscience de l’impact ...
Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 2
notamment les pressions des pouvoirs publiques, des...
Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 3
Au cours de ce travail nous nous sommes également i...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Aperçu_Mémoire de Master 2 MEO_QHSE_2IE_OUEDRAOGO Sanbyemba

84 vues

Publié le

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
84
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Aperçu_Mémoire de Master 2 MEO_QHSE_2IE_OUEDRAOGO Sanbyemba

  1. 1. Institut International d’Ingénierie Rue de la Science - 01 BP 594 - Ouagadougou 01 - BURKINA FASO Tél. : (+226) 25. 49. 28. 00 - Fax : (+226) 50. 49. 28. 01 - Mail : 2ie@2ie-edu.org - www.2ie-edu.org MEMOIRE POUR L’OBTENTION DU MASTER EN MANAGEMENT DES ENTREPRISES ET ORGANISATIONS OPTION : QUALITE HYGIENE SECURITE ET ENVIRONNEMENT Présenté le 10 Février 2016 par : Sanbyemba OUEDRAOGO Travaux dirigés par : Dr Samuel PARE, Directeur de mémoire, Maître de Conférences en Chimie – Environnement, Université de Ouagadougou, M. Samuel AMPAH, Maître de stage, Officier QHSE Laboratoire SGS Burkina S.A Correcteur : Dr Joseph M. MAKAYA Enseignant-Chercheur, 2ie Document confidentiel Promotion [2014/2015] MISE EN ŒUVRE D’UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL SELON LA NORME ISO 14001 : 2004 ET STRATEGIES DE REDUCTION DE LA CONSOMMATION DES RESSOURCES EN EAU ET EN ENERGIE AU LABORATOIRE D’ESSAIS GEOCHIMIQUES SGS BURKINA S.A
  2. 2. Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et stratégies de réduction de la consommation des ressources en eau et en énergie au Laboratoire d’essais géochimiques SGS Burkina S.A Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 i CITATION « Lorsque le dernier arbre aura été abattu, le dernier fleuve pollué, le dernier poisson capturé, vous vous rendrez compte que l'argent ne se mange pas. » Chef Seattle, 1854.
  3. 3. Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et stratégies de réduction de la consommation des ressources en eau et en énergie au Laboratoire d’essais géochimiques SGS Burkina S.A Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 ii DEDICACES Je dédie ce travail à toute ma famille, spécialement à mon père parti trop tôt, à ma mère qui s’est sacrifiée à part entière pour ma réussite et mon épanouissement durant tout mon parcours scolaire et académique, à mon frère Adama OUEDRAOGO pour ses conseils, à mon épouse Samiratou OUEDRAOGO et à ma fille Selma Felixia OUEDRAOGO qui sont la source de mon énergie et de ma motivation.
  4. 4. Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et stratégies de réduction de la consommation des ressources en eau et en énergie au Laboratoire d’essais géochimiques SGS Burkina S.A Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 iii REMERCIEMENTS Au terme de ce stage je tiens particulièrement à remercier Dr Samuel PARE, mon Directeur de mémoire, pour sa disponibilité, ses conseils et les corrections apportées à ce document. Toute ma reconnaissance va à M. Firmin BADO, Directeur Général des laboratoires SGS au Burkina, au Mali et en Guinée Conakry pour m’avoir guidé dans le choix du thème et autorisé à effectuer ce stage. Je voudrais également remercier et témoigner ma reconnaissance à toutes ces personnes pour l’expérience enrichissante et pleine d’intérêt qu’elles m’ont fait vivre durant mon séjour au sein du Laboratoire SGS Burkina S.A :  Mme Helena BOUDA, Directrice du laboratoire pour son accueil et son accompagnement au sein de son laboratoire,  M. Samuel AMPAH, mon Maître de stage et Officier QHSE, pour ses riches enseignements qui ont contribué à parfaire ce travail,  M. Benoît SAWADOGO, Chef-Comptable, pour son assistance au cours de la collecte des données,  Mme Dorothée BADO, Responsable du Service Approvisionnement, pour son assistance au cours de la collecte des données,  M. Issaka SAWADOGO, Comptable, pour son assistance au cours de la collecte des données,  Mme Murielle OUEDRAOGO, Directrice des Ressources Humaines, pour son assistance au cours de la collecte des données,  M. Larba TEMPELGA et M. Medoba KANE qui ont contribué dans la collecte des données sur le fonctionnement du Laboratoire. Je remercie également M. Simon DRABO, Directeur Régional de l’Environnement et des Ressources Halieutiques du Sud-ouest, pour sa contribution dans l’étude de la législation. Pour terminer, je voudrais réitérer ma reconnaissance à tout le personnel du Laboratoire SGS Burkina S.A, dont les noms n’ont pu être cités, pour leurs soutiens multiformes dans la réalisation de ce stage.
  5. 5. Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et stratégies de réduction de la consommation des ressources en eau et en énergie au Laboratoire d’essais géochimiques SGS Burkina S.A Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 iv
  6. 6. Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et stratégies de réduction de la consommation des ressources en eau et en énergie au Laboratoire d’essais géochimiques SGS Burkina S.A Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 v RESUME Cette étude est une contribution à la mise en œuvre d’un système qui intègre les préoccupations environnementales dans le fonctionnement du Laboratoire SGS Burkina S.A. Elle est subdivisée en deux grandes parties. La première est consacrée à la mise en place d’un Système de Management Environnemental conformément aux exigences d’une norme internationalement reconnue sur la gestion de l’environnement ; l’ISO 14001 : 2004. Cela a consisté d’abord en une analyse environnementale des opérations du laboratoire qui a permis d’identifier les activités ayant des impacts réels et potentiels significatifs sur l’air, le sol, l’eau et les ressources naturelles. Ensuite, une étude des exigences légales en matière d’environnement au Burkina a permis d’identifier les non-conformités légales liées aux activités. Les résultats de l’évaluation environnementale et de l’étude réglementaire ont permis de mettre au point un registre des aspects environnementaux significatifs. Ce qui a servi de socle pour l’établissement d’une Politique environnementale, d’objectifs environnementaux, d’un Programme de Management Environnemental et la rédaction d’un ensemble de Procédures pour faciliter une gestion systématique et efficace de l’environnement. La deuxième partie est consacrée à la recherche de stratégies de réduction de la consommation d’énergie et d’eau, étant donné la sensibilité de ces ressources sur l’environnement au Burkina. Pour cela, un diagnostic énergétique et un ‘‘diagnostic eau’’ ont été effectués. Le diagnostic énergétique a permis d’identifier des possibilités d’économie d’énergie évaluées à 37 159 949 F CFA par an. Le ‘‘diagnostic eau’’ a permis de faire des recommandations contribuant plutôt à améliorer l’image de marque de la Société qu’à générer des gains financiers. Mots clés : Système de management environnemental ; ISO 14001 ; Laboratoire d’essais ; Environnement ; Efficacité énergétique
  7. 7. Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et stratégies de réduction de la consommation des ressources en eau et en énergie au Laboratoire d’essais géochimiques SGS Burkina S.A Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 vi ABSTRACT This study is a contribution to the establishment of a system that integrates environmental concerns in the operations of the Laboratory SGS Burkina S.A. It is divided into two main parts. The first part is devoted to the establishment of an Environmental Management System in accordance with the requirements of an internationally known standard in environmental management; ISO 14001 : 2004. To achieve this, the first step was to do an Environmental Assessment of laboratory’s operations, which helped to identify the activities with significant potential and actual impacts on the air, soil, water and natural resources. Next, a review of the environmental legal requirements of Burkina has enabled the identification of some legal nonconformity related to the activities. The results of the Environmental Assessment and the review of the legal requirements were used to compile a Register of Environmental Significant Aspects and impacts. This served as basis for the establishment of an Environmental Policy, the Objectives, an Environmental Management Program and the putting in place of a set of Procedures for systematic and efficient environmental management. The second part consists of seeking for strategies to reduce energy and water consumption, given that these resources are environmentally sensitive in Burkina. To achieve this, an energy diagnosis and ‘‘water diagnosis’’ have been carried out. The energy diagnosis helped to identify energy saving opportunities valued at 37,159,949 F CFA per year. The ‘‘water diagnosis’’ allowed for recommendations to be made in helping to improve the Company's image rather than making financial gains. Keywords: Environmental Management System; ISO 14001; Testing laboratory; Environment; Energy efficiency
  8. 8. Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et stratégies de réduction de la consommation des ressources en eau et en énergie au Laboratoire d’essais géochimiques SGS Burkina S.A Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 vii LISTE DES ABREVIATIONS ET SIGLES ADEME : Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie AE : Aspect Environnemental AES : Aspect Environnemental Significatif AFNOR : Association Française de Normalisation CCE-UWE : Cellule des Conseillers en Environnement de l’Union Wallonne des Entreprises CDE : Coefficient de Dangerosité Environnementale CHF : Franc Suisse COV : Composé Organique Volatil DGE : Direction Générale de l’Energie DGS : Direction Générale de la Santé DIB : Déchet Industriel Banal EMAS : Eco-Management and Audit Scheme ERP : Etablissement Recevant du Public GMT : Greenwish Mean Time IE : Impact Environnemental INERIS : Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques ISO : Organisation Internationale de Normalisation (International Organisation for Standardisation) kVAr : Kilo-Volt-Ampère-réactance kVArh : Kilo-Volt-Ampère-réactance-heure MEAHA : Ministère de l’Eau, des Aménagements Hydrauliques et de l’Assainissement MEEVCC : Ministère de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique MERH : Ministère de l’Environnement et des Ressources Halieutiques MEMC : Ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières PDCA : Plan-Do-Check-Act PME : Programme de Management Environnemental QHSE : Qualité Hygiène Sécurité et Environnement S.A : Société Anonyme
  9. 9. Mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental selon la norme ISO 14001 : 2004 et stratégies de réduction de la consommation des ressources en eau et en énergie au Laboratoire d’essais géochimiques SGS Burkina S.A Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 viii SGS : Société Générale de Surveillance SME : Système de Management Environnemental SMQ : Système de Management de la Qualité SST : Santé Sécurité au Travail SOCREGE : Société de Conseil et de Réalisation pour la Gestion de l’Environnement SONABEL : Société National d’Electricité Burkinabè
  10. 10. Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 viii SOMMAIRE DEDICACES .................................................................................................................................................ii REMERCIEMENTS....................................................................................................................................iii RESUME........................................................................................................................................................ v ABSTRACT.................................................................................................................................................. vi LISTE DES ABREVIATIONS ET SIGLES.............................................................................................vii SOMMAIRE...............................................................................................................................................viii LISTE DES TABLEAUX ET PHOTOS ..................................................................................................... x I. INTRODUCTION ........................................................................................................................... 1 II. OBJECTIFS DE L’ETUDE.................................................................... Erreur ! Signet non défini. III. CADRE DE L’ETUDE............................................................................ Erreur ! Signet non défini. III. 1 Présentation de la structure d’accueil : Laboratoire SGS Burkina S.A.....Erreur ! Signet non défini. III.1.1 Le Groupe SGS S.A.......................................................................................... Erreur ! Signet non défini. III.1.2 Localisation du site ........................................................................................... Erreur ! Signet non défini. III.1.3 Les activités du Laboratoire SGS Burkina S.A................................................. Erreur ! Signet non défini. III.2 Cadre institutionnel et juridique de l’étude ..................................... Erreur ! Signet non défini. III.2.1 Cadre institutionnel........................................................................................... Erreur ! Signet non défini. III.2.2 Cadre juridique ................................................................................................. Erreur ! Signet non défini. IV. METHODOLOGIE DE L’ETUDE........................................................Erreur ! Signet non défini. IV.1 Méthodologie de la mise en œuvre du SME selon la norme ISO 14001 : 2004...Erreur ! Signet non défini. IV.1.1 Structure de la norme ISO 14001 : 2004 .......................................................... Erreur ! Signet non défini. IV.1.2 Méthodologie de la mise en œuvre du SME..................................................... Erreur ! Signet non défini. IV.2 Méthodologie de recherche de stratégies de réduction de la consommation des ressources en énergie et en eau ............................................................................................ Erreur ! Signet non défini. IV.2.1 Méthodologie du diagnostic énergétique.......................................................... Erreur ! Signet non défini. IV.2.2 Méthodologie du ‘‘diagnostic eau’’.................................................................. Erreur ! Signet non défini. V. RESULTATS ........................................................................................... Erreur ! Signet non défini. V.1 Résultats de mise en œuvre du SME..................................................... Erreur ! Signet non défini. V.1.1 Etat des lieux de la mise en œuvre actuelle du SME au sein du laboratoire ...... Erreur ! Signet non défini.
  11. 11. Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 ix V.1.2 Actions réalisées dans le cadre de la mise en place du SME ............................. Erreur ! Signet non défini. V.2 Résultats du diagnostic énergétique...................................................... Erreur ! Signet non défini. V.2.1 Etat de la consommation d’énergie .................................................................... Erreur ! Signet non défini. V.2.2 Stratégies de réduction de la consommation d’énergie...................................... Erreur ! Signet non défini. V.3 Résultats du ‘‘diagnostic eau’’ .............................................................. Erreur ! Signet non défini. V.3.1 Etat de la consommation d’eau .......................................................................... Erreur ! Signet non défini. V.3.2 Stratégies de réduction de la consommation d’eau ............................................ Erreur ! Signet non défini. VI. DISCUSSIONS ET ANALYSES DES RESULTATS...........................Erreur ! Signet non défini. VI.1 Discussions et analyses sur la mise en place du SME ........................ Erreur ! Signet non défini. VI.2 Discussions et analyses sur les stratégies de réduction de la consommation d’énergie Erreur ! Signet non défini. VI.3 Discussions et analyses sur la réduction de la consommation en eauErreur ! Signet non défini. VII. RECOMMANDATIONS ........................................................................ Erreur ! Signet non défini. VII.1 Propositions d’actions concrètes pour la mise en œuvre du SME... Erreur ! Signet non défini. VII.2 Recommandations pour la réduction de la consommation en énergie .......Erreur ! Signet non défini. VII.3 Recommandations pour la réduction de la consommation d’eau ... Erreur ! Signet non défini. VIII. CONCLUSION........................................................................................ Erreur ! Signet non défini. IX. BIBLIOGRAPHIE .................................................................................. Erreur ! Signet non défini. X. ANNEXES................................................................................................ Erreur ! Signet non défini.
  12. 12. Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 x LISTE DES TABLEAUX ET PHOTOS Tableau 1 : Consommation de gasoil par échantillon en fonction du nombre total d’échantillons séchés par mois à la Préparation mécanique................................................................................................................... 35 Tableau 2 : Estimation des gains après optimisation de la consommation de gasoil par échantillon..........37 Tableau 3 : Simulation des gains en fonction des puissances de la batterie compensatrice……………….38 Tableau 4 : Indicateurs de performance pour le suivi du SME.................................................................... 46 Tableau 5 : Indicateurs de performance pour le suivi de la consommation énergétique .............................48 Tableau 6 : Indicateurs de performance pour le suivi des consommations d’eau........................................49 Photo 1 : Image satellite du Laboratoire SGS Burkina S.A (04/10/2015) .................................................6 Photo 2 : Brûleur du four de séchage à la Préparation mécanique...........................................................36
  13. 13. Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 xi LISTE DES FIGURES Figure 1: Etapes de la mise en place d’un SME selon l'ISO 14001.............................................................15 Figure 2 : Etapes de l'analyse environnementale ......................................................................................... 16 Figure 3 : Schéma des quatre phases du système d’évaluation et d’amélioration de la gestion de l'eau .....23 Figure 4 : Variation de la consommation de gasoil par échantillon préparé à la Préparation mécanique ...30 Figure 5 : Variation de la consommation de gasoil par échantillon analysé à la Fusion plombeuse...........30 Figure 6 : Répartition des puissances installées par usage (en kW) ...........................................................31 Figure 7 : Profil des puissances enregistrées et de la puissance souscrite au cours des mois......................32 Figure 8 : Répartition moyenne de la facture mensuelle avant optimisation...............................................32 Figure 9 : Quantités d’énergie active consommée, d’énergie réactive compensée et d’énergie réactive facturées par mois ......................................................................................................................................... 33 Figure 10 : Optimisation de la consommation de gasoil par échantillon analysé à la Fusion plombeuse ...35 Figure 11 : Optimisation de la consommation de gasoil par échantillon préparé à la Préparation mécanique ..................................................................................................................................................... 37 Figure 12 : Quantité d’eau potable consommée par mois............................................................................ 40
  14. 14. Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 1 I. INTRODUCTION La prise de conscience de l’impact des activités humaines sur l’environnement est récente1 . La tenue en 1972 de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement à Stockholm marque le point de départ de la volonté d'agir sur un plan collectif pour la protection de l’environnement. La Conférence de Stockholm est le premier colloque mondial qui fait de l’environnement une question majeure au niveau international, où il a été reconnu que : « La protection et l'amélioration de l'environnement est une question d'importance majeure qui affecte le bien-être des populations et le développement économique dans le monde entier »2 . Partant des constats à divers points du globe (des niveaux dangereux de pollution de l'eau, de l'air, de la terre et des êtres vivants ; les perturbations profondes et regrettables de l'équilibre écologique de la biosphère ; la destruction et l'épuisement de ressources irremplaçables ; enfin de graves déficiences qui sont dangereuses pour la santé physique, mentale et sociale de l'Homme)3 Depuis lors, « l’Homme a le devoir solennel de protéger et d'améliorer l'environnement pour les générations présentes et futures » , la conférence a appelé les Etats, les institutions, les entreprises, les collectivités et les citoyens à assumer leurs responsabilités face à la dégradation de l’environnement. 4 . Ce sont donc vers les entreprises, principales causes et agents de la dégradation environnementale que les regards se tournent pour leurs demander des comptes non seulement sur les résultats économiques, « mais aussi sur les comportements à l’égard des individus, des sociétés humaines et de notre environnement naturel »5 De plus, l’exemple des accidents industrielles majeurs tels que l’explosion du réacteur chimique en 1976 à Seveso (Italie) (Capron M. et Quarel L., 2007). 6 , la fuite de 40 tonnes de gaz toxiques de l'usine de pesticides en 1984 à Bhopal (Inde)7 1 En 1895, S. Arrhenius lie la teneur en CO2 dans l’atmosphère à sa température dans «On the influence of carbonic acid in the air upon temperature of the ground». S. Callendar montre en 1938 qu’il existe un changement climatique en cours dont l’humanité est responsable [http://www.clubdesargonautes.org/histoirestem/livreccchap2.php, (15/12/2015, 14h05 GMT)]. , ..., ont conforté bon nombre d’entreprises a intégré les préoccupations environnementales dans leurs pratiques quotidiennes. A cela s’ajoutent 2 Conférence des Nations Unies sur l’environnement, 5-16 juin 1972. Déclaration de Stockholm, p.1-6. 3 Conférence des Nations Unies sur l’environnement, 5-16 juin 1972. Déclaration de Stockholm, p.1-6. 4 Conférence des Nations Unies sur l’environnement, 5-16 juin 1972. Déclaration de Stockholm, Principe 1, p.3-6. 5 Cité par Halata L., 2012 dans Impact de la certification environnementale ISO 14001 sur les performances d’une industrie algérienne : cas de l’Entreprise Nationale des Industries Electroménagers (ENIEM), p.1-220. 6 Bilan : 3 300 animaux domestiques morts intoxiqués, il faut abattre près de 70 000 têtes de bétail et décontaminer des sols agricoles et des maisons (M. Karambiri, 2014. Cours : Les risques technologiques, p.10-57. Institut 2ie). 7 Bilan : 8 000 morts durant la première nuit avec un nombre total de victimes estimé entre 16 000 et 30 000. (M. Karambiri, 2014. Cours : Les risques technologiques, p.10-57. Institut 2ie).
  15. 15. Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 2 notamment les pressions des pouvoirs publiques, des organisations internationales et des consommateurs. Pour permettre aux organismes et entreprises d’atteindre un bon niveau de performance environnementale en maîtrisant les impacts de leurs activités, produits et services sur l'environnement et d’atteindre leurs objectifs environnementaux, plusieurs normes ont vu le jour. Les plus connues pour les systèmes de management environnemental8 sont les normes ISO 140019 et EMAS10 C’est dans l’optique donc de maitriser ses impacts environnementaux, d’améliorer continuellement ses performances environnementales et financières, de répondre aux exigences légales et d’obtenir une légitimité sociale que le Laboratoire SGS Burkina S.A entend adopter la norme ISO 14001 : 2004 afin de mettre en place un Système de Management Environnemental (SME). L’adoption de cette norme s’explique d’une part par le faite qu’elle fait figure de modèle de référence en matière de management environnemental et d’autre part qu’elle est applicable à tous les types d'organismes et s’adapte à des situations géographiques, culturelles et sociales diverses (NF EN ISO, 2004). Notre travail se veut une contribution à l’adoption définitive et à la mise en œuvre du SME selon les exigences de cette norme au sein de l’entreprise. . EMAS, plus connu sous le nom de Règlement a été publié en novembre 2009 et est reconnu à l’échelle de l’Union Européenne tandis que la norme ISO 14001 dont la première édition date de septembre 1994 est largement reconnue dans le monde. Elle a ensuite été révisée et publiée en novembre 2004. Le SME entend répondre à un double objectif : Celui de proposer des lignes directrices structurées pour favoriser la prise en compte des préoccupations environnementales depuis le sommet de l’organisation jusqu’aux activités opérationnelles ; et celui de favoriser la reconnaissance des actions écologiques de l’organisation auprès des parties prenantes (des clients, des citoyens ou des pouvoirs publics)11 8 Le système de management environnemental est « la composante du système de management global qui inclut la structure organisationnelle, les activités de planification, les responsabilités, les pratiques, les procédures, les procédés et les ressources pour élaborer, mettre en œuvre, réaliser, passer en revue et maintenir la politique environnementale (ISO 14001 :2004, p.2) (Boiral O., 2006). 9 ISO 14001 : Systèmes de management environnemental — Exigences et lignes directrices pour son utilisation. Un instrument mis en place par l’ISO. 10 Eco-Management and Audit Scheme (EMAS) est un instrument de gestion élaboré par la Commission Européenne permettant aux entreprises et autres organisations d’évaluer, rapporter, et améliorer leurs performances environnementales. 11 Cité par Halata L., 2012 dans Impact de la certification environnementale ISO 14001 sur les performances d’une industrie algérienne : cas de l’Entreprise Nationale des Industries Electroménagers (ENIEM), p.2-220.
  16. 16. Sanbyemba OUEDRAOGO Mémoire de Master 2 MEO/QHSE Promotion 2014/2015 3 Au cours de ce travail nous nous sommes également intéressés à l’optimisation des consommations de certaines ressources naturelles, particulièrement les ressources en énergie et en eau étant donné la demande de plus en plus croissante et la rareté de ces dernières au Burkina Faso. En 2012 par exemple, l’énergie importée par le pays à travers la SONABEL représentait 45,17% de la part de l’énergie totale distribuée contre 42,11% en 2013. Le nombre d’abonnés a augmenté de 8,30% dans toutes les régions entre 2012 et 2013. Quant aux ressources en eau, déjà considéré en 2001 comme étant en situation de pénurie, avec une moyenne des ressources en eau théoriquement disponibles et mobilisables évaluée à 850 m3 par an et par habitant, alors que le seuil de pénurie est généralement évalué à 1 000 m3 par an et par habitant (Ministère de l’Environnement et de l’Eau), le Burkina Faso a connue jusque là un développement des activités économiques et une croissance démographique qui ont certainement contribué à accentuer la demande sur ces ressources. C’est dans ce contexte marqué par une dégradation croissante de la qualité de l’environnement naturelle, la crise énergétique et la pénurie d’eau au Burkina Faso que nous recherchons à travers ce travail à mettre en place un Système de Management Environnemental selon la norme internationale ISO 14001 : 2004 et à dégager des moyens pour réduire la consommation des ressources en énergie et en eau au Laboratoire SGS Burkina S.A. La démarche adoptée a consisté en une analyse environnementale sur les installations du Laboratoire, puis un ‘‘diagnostic énergie’’ et un ‘‘diagnostic eau’’. Ce document qui est la synthèse de cette étude est structuré comme suite : une présentation de la structure d’accueil, une mise en évidence du cadre juridique qui justifie ce travail, une présentation de la structure de la norme ISO 14001 : 2004 ainsi que la méthodologie utilisée pour mettre en place et en œuvre le SME, une présentation de la méthodologie utilisée pour rechercher les moyens de réduction de la consommation des ressources en énergie et en eau, une présentation des résultats obtenus suivie de l’analyse de ces résultats et enfin les recommandations pour la mise en œuvre effective du SME et la réduction de la consommation en énergie et en eau. Pour d’éventuels échanges sur ce thème, merci de m’écrire à l’adresse : osanbyemba2010@yahoo.fr

×