LES MEDIAS SOCIAUX       DU WEB 2.0Sandie Renard Master 1 ITEF Université Rennes 2, stagiaire CIRM Université de Rennes 1
LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0Il existe de nombreuses catégories de médias sociaux. Dans cette présentationjai tenté de les...
LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0
LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0        Outils de réseautage         Permet de construire, de           gérer et d’agréger so...
LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0        OUTILS DE PARTAGE           DE CONTENU       Permet de publier des articles          ...
LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0            OUTILS DE          BOOKMARKING         Permet de gérer et/ou         partager des...
LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0        OUTILS DE CURATION          Permet de créer sa propre        revue de presse autour d...
LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0              OUTILS DE             CLAVARDAGE          Permet des discussions et         éch...
LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0              OUTILS           COLLABORATIFS       Permet de créer sa communauté        et de...
LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0                OUTILS DE               PUBLICATIONS        Permet de partager et diffuser   ...
OUTILS DE RESEAUTAGE                                       VIADEO    PRIVE/PUBLIC        PRIVE/PUBLIC      PAYANT         ...
OUTILS DE RESEAUTAGE                                           GOOGLE+    PRIVE/PUBLIC         Privé // Public      PAYANT...
OUTILS DE RESEAUTAGE                                            EDMODO    PRIVE/PUBLIC         Privé      PAYANT          ...
OUTILS DE RESEAUTAGE                                          DOODLE    PRIVE/PUBLIC        Privé // Public      PAYANT   ...
OUTILS DE RESEAUTAGE                                         LINKEDIN    PRIVE/PUBLIC         Public      PAYANT          ...
OUTILS DE RESEAUTAGE                                        FACEBOOK    PRIVE/PUBLIC      Privé// Public      PAYANT      ...
OUTILS DE RESEAUTAGE                                       AFFINITIZ    PRIVE/PUBLIC        Privé // Public      PAYANT   ...
OUTILS DE RESEAUTAGE                                           BEEBAC    PRIVE/PUBLIC         Privé      PAYANT           ...
OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS                                           BLOG     PRIVE/PUBLIC      Public       PAYANT    ...
OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS                                            WIKI     PRIVE/PUBLIC      Public       PAYANT   ...
OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS                                      WIKIPEDIA      PRIVE/PUBLIC      Public        PAYANT  ...
OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS                                      NETVIBES     PRIVE/PUBLIC      Privé // Public       PA...
OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS                                          MAHARA      PRIVE/PUBLIC      Public        PAYANT ...
OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS                                          ACROBAT      PRIVE/PUBLIC      Privé // Public     ...
OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS                                       PINTEREST      PRIVE/PUBLIC      Public        PAYANT ...
OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS                                     GOOGLESITES      PRIVE/PUBLIC      Public        PAYANT ...
OUTILS DE BOOKMARKING                                       EVERNOTE    PRIVE/PUBLIC      Privé // Public      PAYANT     ...
OUTILS DE BOOKMARKING                                  BOOKMARKS    PRIVE/PUBLIC      Privé // Public      PAYANT         ...
OUTILS DE BOOKMARKING                                        DIIGO    PRIVE/PUBLIC      Privé // Public      PAYANT       ...
OUTILS DE BOOKMARKING                                        DELICIOUS    PRIVE/PUBLIC      Privé // Public      PAYANT   ...
OUTILS DE CURATION                                        SCOOP IT    PRIVE/PUBLIC      Public      PAYANT          Non   ...
OUTILS DE CURATION                                   PEARLTREES    PRIVE/PUBLIC      Public      PAYANT          Non     F...
OUTILS DE CLAVARDAGE                                 MSN MESSENGER    PRIVE/PUBLIC      Privé      PAYANT          Non    ...
OUTILS DE CLAVARDAGE                                                TUMBLR    PRIVE/PUBLIC      Public      PAYANT        ...
OUTILS DE CLAVARDAGE                                         TWITTER    PRIVE/PUBLIC      Public      PAYANT          Non ...
OUTILS COLLABORATIFS                                     EDUSLIDE    PRIVE/PUBLIC      Privé      PAYANT          Non     ...
OUTILS COLLABORATIFS                                         ETHERPAD    PRIVE/PUBLIC      Privé // Public      PAYANT    ...
OUTILS COLLABORATIFS                                        NING    PRIVE/PUBLIC      Prive // Public      PAYANT         ...
OUTILS COLLABORATIFS                                          ELGG    PRIVE/PUBLIC      Prive // Public      PAYANT       ...
OUTILS COLLABORATIFS                                      DISPLAYNOTES    PRIVE/PUBLIC      Privé // Public      PAYANT   ...
OUTILS COLLABORATIFS                                       KMB 360    PRIVE/PUBLIC      Privé      PAYANT          Oui    ...
OUTILS COLLABORATIFS                              PINSIDE    PRIVE/PUBLIC      Privé // Public      PAYANT          Non   ...
OUTILS DE PUBLICATIONS                               FLICKR    PRIVE/PUBLIC      Public      PAYANT          Non     FONCT...
OUTILS DE PUBLICATIONS                        DAILYMOTION    PRIVE/PUBLIC      Public      PAYANT          Non     FONCTIO...
OUTILS DE PUBLICATIONS                                        YOUTUBE    PRIVE/PUBLIC      Public      PAYANT          Non...
OUTILS DE PUBLICATIONS                                         SLIDESHARE    PRIVE/PUBLIC      Public      PAYANT         ...
OUTILS DE PUBLICATIONS                               PICASA    PRIVE/PUBLIC      Public      PAYANT          Non     FONCT...
Document réalisé dans le cadre de l’expérimentation «Médias sociaux et alternance» Novembre 2012.
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation des medias

663 vues

Publié le

Cartographie et usages non exhaustifs des médias sociaux dans l'enseignement.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
663
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
48
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation des medias

  1. 1. LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0Sandie Renard Master 1 ITEF Université Rennes 2, stagiaire CIRM Université de Rennes 1
  2. 2. LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0Il existe de nombreuses catégories de médias sociaux. Dans cette présentationjai tenté de les classifier, en regroupant différents outils et services parcatégories selon sept objectifs:Réseautage, clavardage, publications, partage de contenus, bookmarking,collaboration, curation.D’après le guide du « bon usage des médias sociaux » publié par le ministèrede la défense, Les «réseaux sociaux » font partie intégrante des « médiassociaux ». Les premiers réunissent des individus autour d’intérêts communs,les second sont des plates-formes qui peuvent être collaborative, de partaged’échange et offrent des services très variés . ? Cliquez sur un logo, vous découvrirez une fiche descriptive .
  3. 3. LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0
  4. 4. LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 Outils de réseautage Permet de construire, de gérer et d’agréger son réseau personnel et/ou professionnel.
  5. 5. LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 OUTILS DE PARTAGE DE CONTENU Permet de publier des articles et ressources.
  6. 6. LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 OUTILS DE BOOKMARKING Permet de gérer et/ou partager des signets et favoris.
  7. 7. LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 OUTILS DE CURATION Permet de créer sa propre revue de presse autour dune thématique.
  8. 8. LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 OUTILS DE CLAVARDAGE Permet des discussions et échanges de documents en instantané.
  9. 9. LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 OUTILS COLLABORATIFS Permet de créer sa communauté et de partager des ressources.
  10. 10. LES MEDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 OUTILS DE PUBLICATIONS Permet de partager et diffuser des photos, vidéos et documents. Sandie Renard Master 1 ITEF
  11. 11. OUTILS DE RESEAUTAGE VIADEO PRIVE/PUBLIC PRIVE/PUBLIC PAYANT OUI/NON FONCTION Permet daugmenter les perspectives daffaires en gérant et en développant un réseau de contacts et discuter de lactualité professionnelle dans des « HUB ». PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION OBLIGATOIREINTERET PEDAGOGIQUE Il permet de développer rapidement son réseau professionnel au niveau national dans le cadre de recherche de stage et/ou dalternance ETABLISSEMENT: Ister Rennes DISCIPLINE: Atelier daccompagnement vers lalternance. OBJECTIFS: Optimiser son réseau de contacts entreprises sur le web 2,0 afin de faciliter ses recherches de poste en alternance. PUBLIC: BTS, DEES, Master. EXPERIMENTATION RESULTATS: Les étudiants ont tous créés leur profil professionnel, mais il na pas été assez travaillé au quotidien et les apprenants ont été trop timide dans leur prise de contacts. LIEN: http://www.viadeo.com/fr/connexion/ Testé dans le cadre dateliers daccompagnement vers l’alternance , le profil de lorganisme de formation fait le lien entre les profils des étudiants en recherche dalternance et les entreprises. INTERACTIONS OUI tout le monde peut inter agir avec lutilisateur.COMMUNITY MANAGER Oui en cas de « HUB ». Fort potentiel si lon souhaite développer son réseau et se tenir au courant de POINT FORTS lactualité professionnelle. Attention à son identité numérique, tout le réseau à accès aux informations POINTS FAIBLES personnelles. Avec la formule gratuite, les fonctions du moteur de recherche sont limitées PERENNISATION Les discussions et échanges restent indexés un moment dans Google. LIEN http://www.viadeo.com/fr/connexion/
  12. 12. OUTILS DE RESEAUTAGE GOOGLE+ PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT Non FONCTION Permet de partager des informations (infos, textes, liens, photos, vidéos) avec des contacts, classés par cercle et permet de suivre des actualités par centre dintérêts. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Obligatoire Permet de discuter et de compléter une ressource pédagogique, partager et diffuserINTERET PEDAGOGIQUE une information, organiser un cours à distance, possibilité de partager une session vidéo en direct. INTERACTIONS Oui entre personnes dun même cercle.COMMUNITY MANAGER Oui dans les cercles pour gérer les interactions. POINT FORTS Facilité dutilisation, ciblage de linformation, possibilités multi médias élargies. POINTS FAIBLES Concernant la confidentialité des données, Google+ ouvre par défaut les profils de manière aléatoire. Il est donc vital de chercher dans les options pour empêcher nimporte qui davoir accès à nimporte quoi via une simple recherche. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer à tout moment. LIEN https://plus.google.com/up/accounts/upgrade/?continue=https://plus.google.com/
  13. 13. OUTILS DE RESEAUTAGE EDMODO PRIVE/PUBLIC Privé PAYANT Non Cest un système de micro-blogging pensé pour léducation . Il permet détendre la FONCTION communication en dehors du temps et de lespace de la classe qui est virtuellement reconstituée. On peut adjoindre des fichiers et des hyperliens aux messages. PUBLIC Collégiens, lycéens, étudiants, enseignants, professeurs et professionnels. Obligatoire pour la participation, il y a deux accès, un pour les étudiants et lautre pour les INSCRIPTION enseignants. Il permet à lenseignant de publier des notes, mettre des évènements sur le calendrier. Il peut communiquer de façon privée ou non avec élève inscrit et même rentrer leurs notes avec une appréciation. Il peut communiquer avec la classe entière et tout cela de façon publique ( visible àINTERET PEDAGOGIQUE lextérieur) ou privée (seulement visible par les membres du groupe). Lélève quant à lui peut communiquer avec lun de ces camarades, avec la classe ou avec le professeur. La communication reste cependant privée et le professeur peut choisir de rendre les notes publiques. ETABLISSEMENT: Lycée Montgerald, Le marin. DISCIPLINE: Anglais OBJECTIFS: Équiper des élèves de 1ere et terminale Anglais de tablettes numériques pour améliorer les compétences orales et écrites sur Edmodo. EXPERIMENTATION PUBLIC: 1ère et terminale LVA Anglais RESULTATS: Le réseau a permis de faciliter les échanges et interactions, en prolongement du cours. Il est devenu la plateforme déchanges et de partages de documents, vidéos, fichiers audio, supports de cours, productions délèves, devoirs, liens, en complément du cours, le tout posté par les élèves ou le professeur. LIEN: http://cms.ac-martinique.fr/discipline/anglais/file/tablettes/tablettes-bilan1-montgerald.pdf INTERACTIONS Oui toutes les personnes inscrites peuvent inter agir avec lutilisateur.COMMUNITY MANAGER Il sagit plus dinteractions entre chaque utilisateurs, mais un modérateur est indispensable. Il possède de multiples fonctionnalités , forums, classes virtuelles, messageries, dépôt de POINT FORTS documents. POINTS FAIBLES Le lien qui est fait entre parents, administratif de lécole et enseignants peut freiner les étudiants. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer à tout moments. LIEN http://www.edmodo.com/
  14. 14. OUTILS DE RESEAUTAGE DOODLE PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT Non FONCTION Permet de planifier les événements, en réalisant des sondages et en affichant ses disponibilités. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION NonINTERET PEDAGOGIQUE Pour avoir testé Doodle dans un groupe de travail il est simple et permet dorganiser des rencontres, conseils, séminaires facilement sans formation préalable à loutil. ETABLISSEMENT: Ister Rennes DISCIPLINE: Atelier daccompagnement vers lalternance. OBJECTIFS: Proposer les dates des ateliers à venir et estimer le nombre dapprenants présents. PUBLIC: BTS, DEES, Master. EXPERIMENTATION RESULTATS: Excellent outils, les rendez-vous sont ainsi prévus en fonction des disponibilités de chacun et les inscriptions sont formalisées. LIEN: http://doodle.com/ Testé dans le cadre dun groupe de travail en commun, facilité dutilisation et dorganisation, permet de prévoir de façon optimum les disponibilités de chacun. INTERACTIONS OUI entre personnes informées de lévénement.COMMUNITY MANAGER Pas dinteractions mais une personne initiatrice du calendrier et des rencontres. Facile daccès, pas dinscription obligatoire de la part des utilisateurs hors POINT FORTS « Community manager ». POINTS FAIBLES Peu de fonctionnalités en dehors de la planification et des sondages. Les sondages et plannings peuvent être supprimés a tous moment, et supprimés ou PERENNISATION visualisés sur le compte utilisateurs. LIEN http://doodle.com/
  15. 15. OUTILS DE RESEAUTAGE LINKEDIN PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Oui // Non FONCTION Permet de construire et dagréger son réseau professionnel, il permet aussi de gérer sa réputation en ligne (Personnal Branding) et sa marque professionnelle. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Obligatoire Il permet dappartenir à différents clubs (groupes de discussions) en fonction deINTERET PEDAGOGIQUE lécole dorigine, du métier, de lexpertise et des centres dintérêt, ainsi il permet de se connecter ou reconnecter avec les personnes croisées dans la vie personnelle, étudiante ou professionnelle et déchanger sur des thématiques. INTERACTIONS Oui tout le monde peut inter agir avec lutilisateur.COMMUNITY MANAGER Oui en cas de création de groupe de discussion. Fort potentiel si lon souhaite développer son réseau à linternational et se tenir au POINT FORTS courant de lactualité professionnelle. De plus les échanges entre pairs sont très intéressants. POINTS FAIBLES Faible développement en France pour le moment. Attention aux paramètres de confidentialité et à lidentité numérique. PERENNISATION Les discussions et échanges restent indexés longtemps dans Google. LIEN http://fr.linkedin.com/
  16. 16. OUTILS DE RESEAUTAGE FACEBOOK PRIVE/PUBLIC Privé// Public PAYANT Non FONCTION Permet de publier des informations, photos, liens, textes, vidéos. Gestion des relations sociales. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Obligatoire Permet que lapprentissage devienne ludique, mais tout aussi efficace, le support estINTERET PEDAGOGIQUE attractif et la publication numérique permet en outre de mettre en valeur le travail du groupe. ETABLISSEMENT: Université de Rennes 1 DISCIPLINE: Ingénierie de la e-formation OBJECTIFS: Créer une page dactualité du master et des modules "Ingénierie de la e-formation" de luniversité de Rennes 1, faculté de Sciences Économiques. PUBLIC: Etudiants de Master 2 EXPERIMENTATION RESULTATS: Une expérimentation sur lusage de Facebook est en cours et en page publique. LIEN: http://www.facebook.com/eformationrennes Peu nombreuses et en général issues dune initiative individuelle. Les résultats sont controversés quand à la question de la gestion des relation sociales entre apprenants et enseignants. Le compte peut être supprimé, mais le contenu reste un moment indexé par Google la INTERACTIONS récupération des données est difficile.COMMUNITY MANAGER Oui dans le cas des groupes et des pages. POINT FORTS Facilité dinteraction et de visibilité. POINTS FAIBLES Représentations et appréhension de la distanciation dans la relation. Constitution et adhésion de la communauté. Le compte peut être supprimé, mais le contenu reste un moment indexé par Google la PERENNISATION récupération des données est difficile. LIEN http://www.facebook.com/
  17. 17. OUTILS DE RESEAUTAGE AFFINITIZ PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT Non Permet dexplorer les publications, de rejoindre un groupe ou den créer de façon FONCTION thématique autour dun intérêt commun. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Obligatoire Il possède un signet réservé aux enseignants et étudiants, afin dy publierINTERET PEDAGOGIQUE différentes ressources comme, un espace collaboratif, dévaluation, feuilles et travail de vacances et les résultats de modules. ETABLISSEMENT: Ecole primaire des flamboyants. DISCIPLINE: Générale OBJECTIFS: il propose de faire le lien entre lécole et la maison en y publiant le cahier de texte de la classe ainsi que le programme, les évaluations et événements à venir. EXPERIMENTATION PUBLIC: Classe de CM1 RESULTATS: En 20 jours il y a eu 143 visites sur la page. LIEN: http://affinitiz.net/space/blogdescm1becoleflamboyants Lenseignante a choisi Affinitiz, mais elle aurait pu utiliser un autre outils de blogging, cela dit, le fait de devoir sinscrire dans la thématique "Enseignement" a rassurer un bon nombre de parents INTERACTIONS Oui tout le monde peut inter agir avec lutilisateur.COMMUNITY MANAGER Oui le but étant la création de communauté. POINT FORTS Facile daccès et bonne ergonomie, un réseau enseignement est mis en place. On choisit les personnes qui ont accès aux informations. Beaucoup de fonctionnalités et pas de mailing liste et attention aux paramètres de POINTS FAIBLES confidentialité. Les discussions et échanges restent indexés longtemps dans Google mais le PERENNISATION compte et son contenu peuvent être supprimés. LIEN http://affinitiz.com/
  18. 18. OUTILS DE RESEAUTAGE BEEBAC PRIVE/PUBLIC Privé PAYANT Non Cest un service qui vous permet de déployer simplement et rapidement un réseau FONCTION social privé dédié à votre école. Conçu pour les établissements secondaires, les universités et les écoles privées PUBLIC Collégiens, lycéens, étudiants, enseignants, professeurs et professionnels. Obligatoire pour la participation, il y a deux accès, un pour les étudiants et lautre pour INSCRIPTION les enseignants. Une initiative dans un IUT a été mise en place. Il a permis aux enseignants de créer leurs groupes classes virtuelles avec leurs étudiants. Les étudiants ont pu travailler en groupe, poser leurs questions et rester en contact avec leurs enseignants en dehors desINTERET PEDAGOGIQUE cours. Les associations peuvent créer des groupes associatifs pour communiquer sur leur activité et leurs évènements. L’administration peut communiquer directement avec tous les étudiants et gérer les agendas. Les anciens élèves peuvent proposer des offres de stage et partager leur expérience avec les étudiants. ETABLISSEMENT: IUT de Beziers DISCIPLINE: Informatique OBJECTIFS: Optimiser le temps de travail et favoriser lengagement de la classe de EXPERIMENTATION façon ludique. PUBLIC: 2nd année du département SRC de lIUT RESULTATS: Discuter autour dun thème, échanger et déposer les cours, interface pour se connecter à un groupe. LIEN: http://vimeo.com/42187031 INTERACTIONS Oui toutes les personnes inscrites peuvent interagir avec lutilisateur. Il sagit plus dinteractions entre chaque utilisateurs, mais un modérateur estCOMMUNITY MANAGER indispensable. POINT FORTS Plus de 20 000 ressources pédagogiques contenues sur le site. Il faut bien vérifier les informations échangées car pas de modérateur dans les POINTS FAIBLES échanges. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer à tout moments. LIEN http://www.beebac.com/
  19. 19. OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS BLOG PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non Permet de publier périodiquement et régulièrement, de nouveaux articles rendant FONCTION compte dune actualité autour dun sujet donné PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Non Il permet de placer les élèves en situation réelle de communication, face à un public divers composé à la fois de personnes qu’ils connaissent. en 4e, et au lycée, les blogs journalistiques peuvent constituer un support de cours (parmi d’autres : le rapprochement, sur un thème d’actualité, entre plusieurs types de médias, peut même INTERET PEDAGOGIQUE être intéressant) ; de plus en plus de sujets d’actualité naissent sur les blog, plus largement, et à tous les niveaux du collège et du lycée, l’usage des blogs se prête particulièrement aux activités transversales : éducation aux médias, à l’image, à la citoyenneté. ETABLISSEMENT: Université de Rennes 1 DISCIPLINE: Civilisation Latino-Américaine. OBJECTIFS: Plateforme contributive déveil. PUBLIC: Licence renforcée Espagnole EXPERIMENTATION RESULTATS: Des articles courts en français sur un fait dactualité issus de la synthèse darticles rédigés originellement en espagnol. Les articles produits par les étudiants sont accessibles par mot-clé ou par catégorie-pays, ce qui est rendu possible par la plate-forme implémentée. LIEN : http://www.latinioo.com/drupal/ INTERACTIONS Oui mais indirectement. COMMUNITY MANAGER Communication asynchrone, besoin dun modérateur. Réunit un groupe autour dun thème ou dun sujet et permet des échanges libres et POINT FORTS variés sous de nombreuses formes. Les adolescents ont une vision du blog restreinte aux skyblogs et à leurs images, de POINTS FAIBLES leur montrer que la blogosphère est beaucoup plus variée et investie par les adultes qu’ils ne le pensent. PERENNISATION Les discussions et échanges restent indexés longtemps dans Google. LIEN http://www.blog.fr/
  20. 20. OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS WIKI PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non Permet lécriture et lillustration collaborative de documents numériques contenus sur le FONCTION site. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Non Il permet un travail collaboratif, chacun peut corriger les erreurs des autres et il est facile de travailler à plusieurs sur le même document. Rapidité décriture : laccès à INTERET PEDAGOGIQUE lajout ou la modification de pages est très intuitif sur un wiki. La prise en main dun wiki est très rapide. Grâce à lOpen Source, les moteurs de wiki proposés aujourdhui sont fiables et évolués. ETABLISSEMENTS: Ensimag DISCIPLINE: Ecole dingénieurs Informatique OBJECTIFS Agréger les ressources de la filière. PUBLIC: étudiants et enseignants Ensimag. RESULTATS: Ce Wiki est utilisé comme espace dentre-aide entre les étudiants et EXPERIMENTATION pour héberger du contenu pédagogique. Il est maintenu par des étudiants et des enseignants, mais nimporte quel étudiant de lécole peut aussi y contribuer : cest un Wiki ! Il suffit de sidentifier avec son login/mot de passe habituel de lécole, et dutiliser longlet « modifier » . LIEN : http://ensiwiki.ensimag.fr/index.php/Accueil INTERACTIONS Oui mais indirectement. COMMUNITY MANAGER Communication asynchrone, besoin dun modérateur. POINT FORTS Amélioration continue et incrémentable des documents. Sur un wiki, nimporte qui peut se prétendre rédacteur en chef. La syntaxe pour rédiger des articles nest pas la même sur tous les wikis, on retrouve à certains moments des POINTS FAIBLES pages vides et de nombreux liens sur les wikis mènent à des pages vierges tout simplement parce que la page en question na pas encore été écrite. Ce qui nécessité une charte de ligne éditoriale. PERENNISATION Les données et informations restent indexées sur les moteurs de recherches. LIEN http://www.rendez-vous-wiki.com/
  21. 21. OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS WIKIPEDIA PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non FONCTION Permet laccès à une encyclopédie multilingue, universelle, librement diffusable sur le web et écrite par les internautes. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Non Permet un vrai travail collaboratif, chacun peut corriger les erreurs des autres et il est facile de travailler à plusieurs sur le même document. Rapidité décriture : laccès INTERET PEDAGOGIQUE à lajout ou la modification de pages est très intuitif sur un wiki. il permet un apprentissage rapide car la prise en main un wiki est très rapide. Grâce au monde de lOpen Source, les moteurs de wiki proposés aujourdhui sont fiables et évolués. INTERACTIONS Non COMMUNITY MANAGER Pas dinteractions mais un modérateur. POINT FORTS Cest une encyclopédie riche, dans le sens où elle aborde un grand nombre de sujets, quelque soit le centre dintérêt. POINTS FAIBLES Elle aborde un grand nombre de sujets, doù son manque de fiabilité. PERENNISATION Les données et informations restent indexées sur les moteurs de recherches. LIEN http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal
  22. 22. OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS NETVIBES PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT Oui // Non Permet dagréger le contenu dautres sites web autour dun thème défini tout en FONCTION publiant des informations sur ces formats. Il intègre une dimension réseau social et permet de gérer son identité numérique. Particuliers, entreprises, associations, groupes. Très utilisé par les étudiants et PUBLIC doctorants. INSCRIPTION Oui Il permet de travailler sur la constitution de portail commun et de réfléchir sur une sélection judicieuse des informations à mettre à disposition des élèves et permet aussi INTERET PEDAGOGIQUE déviter d’être submergé. Il peut également permettre sur un univers privé d’effectuer une veille documentaire en agrégeant un certain nombre de flux RSS. ETABLISSEMENT: Université Rennes 2 DISCIPLINE: Management du changement et méthodologie de recherche. OBJECTIFS: Centraliser toutes nos informations, sources, ressources et flux rss. PUBLIC: Groupe de travail du Master 1 ITEF. EXPERIMENTATION RESULTATS: il permet un accès facile à toutes les publications, articles, sites autour dune thématique de façon organiser et sur une seule page, il permet de centraliser l’information, mais aussi de pouvoir la partager. LIENS: http://www.netvibes.com/fr Testé dans le cadre de travaux en groupes et travaux de recherches. INTERACTIONS Non COMMUNITY MANAGER Pas dinteractions mais un modérateur. Ergonomique une fois l’outil pris en main. Beaucoup d’options de personnalisation. Possibilité de paramétrer ses comptes mails pour surveiller l’apparition d’un nouveau POINT FORTS message : très utile lorsquil y a plusieurs comptes et pour visualiser les alertes Google par exemple Accessible à partir de n’importe quel ordinateur connecté à Internet. Ne peut pas surveiller les sites web qui ne proposent pas de flux RSS. POINTS FAIBLES Lorsqu’il y a un grand nombre de flux (au delà de 100), il est possible de se perdre dans le grand nombre d’informations. PERENNISATION Les données et informations restent indexées sur les moteurs de recherches. LIEN http://www.netvibes.com/fr
  23. 23. OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS MAHARA PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non Permet une démarche visant à réfléchir sur ses projets (sociaux, professionnels) et FONCTION définir quelles parties de ces projets communiquer et de quelles façons, dans le but de faire partager son profil ou garder des traces dapprentissages. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Non Le thème ePortfolio est au cœur des enjeux de la société de linformation. Cest une des grandes préoccupations actuelles dans les systèmes éducatifs. INTERET PEDAGOGIQUE Il est question de méthodes de développement et de promotion de lidentité des personnes et des organisations, certes appuyées par lomniprésence de linformatique du quotidien. ETABLISSEMENTS: Université Rennes 2 DISCIPLINE: Analyse de pratiques OBJECTIFS: Il va permettre de développer les capacités méta cognitives de l’étudiant afin que ce dernier fasse preuve dune pensée réflexive sur ses acquis, sur ses apprentissages, sur ses besoins, sur ses qualités et ses faiblesses, sur son EXPERIMENTATION développement professionnel, en Insérant cette réflexion au cœur du processus dapprentissage, à réfléchir par lécriture, à apprendre à porter une réflexion à long terme, à Faire des liens entre la pratique et la théorie. PUBLIC: Master 1 SIFA RESULTATS: Expérimentation en cours LIEN: https://mahara.org/ INTERACTIONS Non COMMUNITY MANAGER Pas dinteractions mais un modérateur. Cest un outil central des méthodes dinclusion numérique, accès possible en tout POINT FORTS temps et en tout lieu, communication asynchrome, évaluation des compétences, favorise de meilleurs apprentissages, intégration déléments multimédia. Le suivi et lalimentation de son eportefolio est plus conséquent avec les étudiants POINTS FAIBLES ayant des difficultés dapprentissage car cela nécessite plus de travail, davantage de travaux écrits. PERENNISATION Les discussions et échanges restent indexés longtemps dans Google. LIEN https://mahara.org/
  24. 24. OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS ACROBAT PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT Oui // Non FONCTION Permet de créer des documents de types Word, open office, pdf, mais également de les convertir, réaliser des visioconférences. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Oui INTERET PEDAGOGIQUE Site de bureautique en ligne, permet donc la modification de PDF, exportation de fichiers, la génération de fichiers, création et analyse de formulaires ainsi de regrouper et de les fusionner en simplifiant les révisions et approbations. INTERACTIONS Non COMMUNITY MANAGER Non Permet de stocker jusquà 5 Go et il permet de remplacer une police ou ajouter un POINT FORTS paragraphe dans un fichier PDF. POINTS FAIBLES Peu de fonctionnalités sur la version gratuite accessible à tous. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer a tout moments. LIEN https://www.acrobat.com/welcome/en/home.html
  25. 25. OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS PINTEREST PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non FONCTION Permet de gérer et partager des signets mais avant tout des photos et vidéos, afin dindexer des ressources sur un espace en ligne. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Pour interagir Il permet dapporter un coté visuel à loutil de curation et laisse libre cours à l’imagination de l’utilisateur. Il peut servir pour agencer toutes les passions de façon imagée et originale, d’autres s’en servent comme répertoire pour leurs favoris. Il INTERET PEDAGOGIQUE s’adresse à tous les niveaux d’internautes car il est facile d’utilisation, notamment grâce au bouton « Pin It » qui permet d’ajouter un site ou une image à son profil Pinterest en un seul clic. Le domaine du design, culinaire, artistique, le secteur de la vente au détail ainsi que plusieurs autres peuvent se démarquer de leur concurrence en utilisant Pinterest. INTERACTIONS Oui tout le monde peut laisser des commentaires sur les publications. COMMUNITY MANAGER Pas dinteractions mais un modérateur. POINT FORTS Seul outil de partage et dindexation pertinent sur le marche. POINTS FAIBLES Peu de fonctionnalités en dehors sa fonction principale. PERENNISATION Contenu non personnalisé mais compte supprimable. LIEN http://pinterest.com/
  26. 26. OUTILS DE PARTAGE DE CONTENUS GOOGLESITES PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Version standard gratuite FONCTION Permet la création de sites intranet ou collaboratif, tableau, cartes, publicités, photos, agenda. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Oui Il permet à des groupes détudiants dans le cadre de projets de travailler INTERET PEDAGOGIQUE collaborativement en créant des pages et en gérant son contenu et les fonctions plus avancées, permet de fixer les rendez-vous de groupe, déditer des rapports et des documents de travail. INTERACTIONS Oui mais indirectement. COMMUNITY MANAGER Pas dinteractions mais un modérateur. Possibilité de fixer des rendez-vous via le calendrier, fonction Google doc afin déditer POINT FORTS des rapports ou documents de travail et possibilité dillustrer avec des vidéos via Youtube. POINTS FAIBLES Ne possède pas de vrai système de gestion de fichiers, ne possède pas de fonction bloc-note, utile pour les annotations, et impossible dagir sur la présentation du site. PERENNISATION Les données et informations restent indexées sur les moteurs de recherches. LIEN http://www.google.com/sites.html
  27. 27. OUTILS DE BOOKMARKING EVERNOTE PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT Oui // Non Permet de capturer une information et dy avoir accès à tout moment en y intégrant une FONCTION pièce joint ou une note. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Téléchargement Il permet de faire des recherches de ressources, partage de favoris avec desINTERET PEDAGOGIQUE collaborateurs et d’autres étudiants, il permet éditer chaque note et lui assigner des étiquettes pour faciliter le classement et la recherche via le moteur intégré. ETABLISSEMENT: Université de Californie du Sud DISCIPLINE: Dernière année de lyçée. OBJECTIFS: Relever sa moyenne en agrégeant ses ressources. PUBLIC: Ryan Kessler étudiant en dernière année. RESULTATS: "J’ai créé des catégories de carnets de notes pour mes diverses activités, pour l’école et pour le travail. Lorsque jouvre la catégorie de carnets Travail, EXPERIMENTATION je sais que je ne serai pas distrait par des informations non pertinentes car mes informations parascolaires sont séparées de mes informations professionnelles. Lors de ma première et de ma deuxième année, j’étais très désorganisé. En fait, je ne trouvais pas ce qu’il me fallait au moment où j’en avais besoin. Je passais des heures à trier mon travail scolaire pour simplement retrouver un devoir. Lorsque j’ai commencé à utiliser Evernote, ma vie est devenue nettement mieux organisée." LIEN: http://evernote-fr.tumblr.com/post/9871602419/letudiant-ryan-kessler-gere- mieux-ses-activites-a INTERACTIONS NonCOMMUNITY MANAGER Pas dinteractions mais un modérateur. POINT FORTS Les notes peuvent être commentées et retrouvées via un module de recherche. POINTS FAIBLES Ses points forts viennent de sa présence sur une multitude de plates-formes, de Windows à Mac en passant par liPhone, les mobiles Android, les BlackBerry PERENNISATION Contenu non personnalisé mais compte supprimable. LIEN http://evernote.com/intl/fr/
  28. 28. OUTILS DE BOOKMARKING BOOKMARKS PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT Non FONCTION Permet de sauvegarder lensemble de sites favoris en associant des expressions ou mots clefs. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Sur invitationINTERET PEDAGOGIQUE Il permet de faire des recherches de ressources, partage de favoris avec des collaborateurs et d’autres étudiants. INTERACTIONS NonCOMMUNITY MANAGER Non POINT FORTS Loutil est le premier site de social bookmarking en francais. POINTS FAIBLES Inscription uniquement sur invitation. PERENNISATION Contenu non personnalisé mais compte supprimable. LIEN http://www.bookmarks.fr/
  29. 29. OUTILS DE BOOKMARKING DIIGO PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT Non FONCTION Permet de gérer et partager des signets, afin dindexer des ressources sur un espace en ligne et de surligner des citations et passages sur les pages indéxées. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION ObligatoireINTERET PEDAGOGIQUE Il permet de faire des recherches de ressources, partage de favoris avec des collaborateurs et d’autres étudiants. ETABLISSEMENT: Université de Rennes 2 DISCIPLINE: Méthodologie de recherche, Management du changement et Financement de la formation. OBJECTIFS: Agréger tous les liens, ressources et informations en lien avec les EXPERIMENTATION dossiers de recherche. PUBLIC: Groupe de travail Master 1 ITEF RESULTATS: Expérimentation en cours. LIEN: http://www.diigo.com/user/master1itef INTERACTIONS NonCOMMUNITY MANAGER Non Il est loutil de curation du marché qui offre le plus de fonctionnalité pour le moment, POINT FORTS en termes de moteur de recherche, curation collaborative, stockage privé. Egalement la possibilité de surligner les informations pertinentes sur une page web et de retrouver ces éléments surlignés directement au sein de sa bibliothèque. POINTS FAIBLES Pas de possibilités dinteractions avec un groupe ou le community manager. PERENNISATION Contenu non personnalisé mais compte supprimable. LIEN http://www.diigo.com/
  30. 30. OUTILS DE BOOKMARKING DELICIOUS PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT Non FONCTION Permet de sauvegarder et de partager ses marque-pages Internet et de les classer selon le principe de folksonomie, par des mots clés PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION ObligatoireINTERET PEDAGOGIQUE Il permet de faire des recherches de ressources, partage de favoris avec des collaborateurs et d’autres étudiants. INTERACTIONS NonCOMMUNITY MANAGER Non POINT FORTS Véritable outil de veille performant, il permet de trouver de véritables ressources pertinentes POINTS FAIBLES Il a des possibilités assez limitées pour le suivi et la modération des bibliothèques construites par les élèves dans un cadre pédagogique PERENNISATION Contenu non personnalisé mais compte supprimable. LIEN http://delicious.com/
  31. 31. OUTILS DE CURATION SCOOP IT PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non FONCTION Permet de créer sa propre revue de presse, avec contenus et sources de son choix. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Pour rescooper Il permet de sélectionner, éditorialiser et partager les contenus les plus pertinents duINTERET PEDAGOGIQUE Web pour une requête ou un sujet donné en les agrégeant , les filtrant et republier toutes les informations sous forme de journal. ETABLISSEMENT: Université de Rennes 2 DISCIPLINE: Méthodologie de recherche, Management du changement et Financement de la formation. OBJECTIFS: Agréger tous nos liens et informations en lien avec notre dossier de EXPERIMENTATION recherche. PUBLIC: Groupe de travail Master 1 ITEF RESULTATS: En cours d’expérimentation LIEN: http://www.scoop.it/u/m1tef#pg=1&mi=topics&si=curated&panel=followedPanel INTERACTIONS NonCOMMUNITY MANAGER Pas dinteractions. POINT FORTS Excellente visibilité et permet une pertinence du sujet. Il peut rapidement devenir fourre-tout si lon nest pas pertinent dans ses publications, de POINTS FAIBLES plus on ne peut pas ouvrir deux scoop it sur le même sujet donc il faudra suivre le scoop it premier même si non pertinent. PERENNISATION Contenu non personnalisé mais compte supprimable. LIEN http://www.scoop.it.com/
  32. 32. OUTILS DE CURATION PEARLTREES PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non FONCTION Permet à chacun dorganiser et partager ce quil aime sur internet en suivant la logique du content curation sous la forme dun schéma euristique PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Pour interagirINTERET PEDAGOGIQUE Il permet de sélectionner, éditorialiser et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné en les agrégeant , les filtrant et republier toutes les informations selon le principe des cartes heuristiques INTERACTIONS NonCOMMUNITY MANAGER Possibilité de laisser des commentaires à la personne administratrice du Pearltrees. POINT FORTS Excellente visibilité et permet une pertinence du sujet. POINTS FAIBLES Il peut rapidement devenir fourre-tout si lon nest pas pertinent dans ses publications PERENNISATION Contenu non personnalisé mais compte supprimable. LIEN http://www.pearltrees.com/
  33. 33. OUTILS DE CLAVARDAGE MSN MESSENGER PRIVE/PUBLIC Privé PAYANT Non FONCTION Permet de dappeler en visio un autre utilisateur et possède un système de dossier partagé. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION ObligatoireINTERET PEDAGOGIQUE Intégration des nouveaux étudiants, socialisation, entraide, recherche de collaborateurs, de contacts, d’informations, etc. INTERACTIONS Oui tout les membres peuvent interagir avec lutilisateur.COMMUNITY MANAGER Il sagit plus dinteractions entre chaque utilisateurs, mais un modérateur et administrateur sont indispensables. POINT FORTS Il existe des extensions pour MSN Messenger qui lui ajoutent de nombreuses fonctionnalités, lune des plus célèbres étant Messenger Plus POINTS FAIBLES Il ne fonctionne quavec les nouvelles versions de Windows. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer à tout moment et de confidentialité des contenus. LIEN http://fr.msn.com/
  34. 34. OUTILS DE CLAVARDAGE TUMBLR PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non Permet dagréger un service de microblog, de lifestream et de blog, il organise les productions FONCTION numériques en facilitant le partage. Particuliers, entreprises, associations, groupes. Cette plate-forme semble très utilisée par les PUBLIC spécialistes de la mode. INSCRIPTION Pour interagir Il permet dindexer des textes longs, tweets, vidéos afin de permettre aux élèves de se créer unINTERET PEDAGOGIQUE corpus de documents fourni et riche sur ces événements à la fois historiques, marqueurs de rupture dans l’Histoire ou tout autre domaine de façon ludique . ETABLISSEMENT: Lycée professionnel Doriole de la Rochelle, Laurence Juin DISCIPLINE: Lettre et histoire-géographie. OBJECTIFS: Apporter aux élèves une éducation au Web 2.0 et une gestion positive de leurs identités numériques. PUBLIC: Elèves de lycée professionnel RESULTAT: "Les réseaux nous ont permis de décloisonner l’espace d’apprentissage : créer des EXPERIMENTATION interactions, communiquer, échanger , lire. Les élèves ont appris tout autant mais différemment mais ils ont surtout appréhendé le cours différemment en se l’appropriant. Nous avions déjà fait le même constat avec le projet #tweetfemme et les échanges avec les élèves indiens de l’alliance française de Bombay (projets souvent abordés sur ce blog) : l’ouverture de la classe, les interactions, la découverte sont une des plus fortes plus-values que l’usage des réseaux sociaux en classe." LIEN: http://maonziemeannee.wordpress.com/ Une expérimentation réalisée sur une classe de lycée professionnel. INTERACTIONS Oui tout les membres peuvent inter agir avec lutilisateur. Il sagit plus dinteractions entre chaque utilisateurs, mais un modérateur et administrateur sontCOMMUNITY MANAGER indispensables. Il offre beaucoup doutils annexes comme créer un tumblr en définissant un nom, sélectionner un POINT FORTS thème, le personnaliser en rajoutant par exemple : des liens vers vos réseaux sociaux, une description (importante pour le référencement), etc… POINTS FAIBLES Il ne permet pas de partager des contenus très riches avec une interface très poussée. Il va à l’essentiel. D’un point de vue référencement naturel, tumblr est moins efficace qu’un blog WordPress. PERENNISATION Les discussions et échanges restent indexés longtemps dans Google. LIEN https://www.tumblr.com/
  35. 35. OUTILS DE CLAVARDAGE TWITTER PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non Permet à un utilisateur denvoyer de brefs messages par messagerie instantanée en y intégrant FONCTION des liens. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. Il est très utilisé dans des communautés spécifiques : journalistes, professionnels du web. INSCRIPTION ObligatoireINTERET PEDAGOGIQUE Outil de veille, gestion des listes et possibilité de messages privés, soutien du presentiel, animation en dehors des temps de classe, suivi de projet et échanges en continu. ETABLISSEMENT: Lycée professionnel Doriole de la Rochelle, Laurence Juin DISCIPLINE: Lettre et histoire-géographie. OBJECTIFS: Apporter aux élèves une éducation au Web 2.0 et une gestion positive de leurs identités numériques. PUBLIC: Eleves de lycée professionnel RESULTAT: "Nous l’avons mis en place depuis deux mois. C’est un nouveau groupe classe, qui découvre un nouvel environnement scolaire (le lycée) qui plus est spécifique avec l’enseignement EXPERIMENTATION professionnel avec une nouvelle équipe enseignante. Si Twitter a été rapide à mettre en place techniquement, j’ai décidé de nous accorder du temps pour que ce réseau s’installe dans les pratiques Depuis deux mois, je poste donc régulièrement des informations sur le réseau, ils savent qu’ils peuvent trouver des informations, poser des questions. C’est un choix qui leur appartient et qui se vaut: on a le droit de ne pas vouloir échanger en dehors du temps de classe avec son enseignante et ses camarades de classe. Il n’y a aucune obligation." LIEN: http://maonziemeannee.wordpress.com/ Une expérimentation réalisée sur une classe de lycée professionnel. INTERACTIONS Oui tout les membres peuvent inter agir avec lutilisateur. Il sagit plus dinteractions entre chaque utilisateurs, mais un modérateur et administrateur sontCOMMUNITY MANAGER indispensables. POINT FORTS Bon outil de veille, instantanéité et réactivité. Limite de 140 caractères, pas adapté aux discussions longues, volonté des étudiants de conserver POINTS FAIBLES une partie privée. PERENNISATION Toutes les publications sont visibles. LIEN https://twitter.com/
  36. 36. OUTILS COLLABORATIFS EDUSLIDE PRIVE/PUBLIC Privé PAYANT Non Plateforme permettant de créer son propre sommaire et de partager des ressources FONCTION éducatives et possède une interface sécurisable qui permet la diffusion de contenus sous diverses formes : pages HTML, blog, wiki, diaporama, questionnaire, vidéo, podcast. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Obligatoire Il permet de créer un contenu éducatif et de le livrer en ligne, mais également deINTERET PEDAGOGIQUE présenter des informations, utilisant des tests, des modules, des wikis, le chat, des blogs, slideshows et plus. INTERACTIONS Oui il est possible de mettre en place des échanges entre utilisateurs ou forums.COMMUNITY MANAGER Il sagit plus dinteractions entre chaque utilisateurs, mais un modérateur et administrateur sont indispensables. POINT FORTS Outil collaboratif car la gestion des membres et de la communauté est aussi possible. POINTS FAIBLES Site majoritairement en anglais. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer a tout moment et de confidentialité des contenus. LIEN http://www.eduslide.net/
  37. 37. OUTILS COLLABORATIFS ETHERPAD PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT Non FONCTION Permet à un maximum de 16 personnes de partager un texte en cours délaboration., les contributions de chacun apparaissent immédiatement sur lécran. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Obligatoire Cest un traitement de texte multi-utilisateurs en ligne, accessible depuis un navigateur, ilINTERET PEDAGOGIQUE propose de créer des documents éditables à partir de n’importe quel ordinateur connecté à Internet et disposant d’un navigateur avec support du JavaScript en y invitant dautres utilisateurs. ETABLISSEMENT: Université de Rennes 2 DISCIPLINE: UE " Les TICE dans lenseignement." OBJECTIFS: Utiliser deux outils décriture collaborative afin délaborer un comparatif et EXPERIMENTATION optimiser les travaux en groupe. PUBLIC: Master 1 ITEF RESULTATS: Etherpad sest montré très intuitif avec une grande facilité daccés. LIEN: http://etherpad.org/ INTERACTIONS Oui il est possible de mettre en place des échanges entre utilisateurs ou forums. Il sagit plus dinteractions entre chaque utilisateurs, mais un modérateur et administrateurCOMMUNITY MANAGER sont indispensables. Il facilite la collaboration car en plus de sa zone de texte chaque document comporte une POINT FORTS liste des utilisateurs connectés, ainsi qu’une fenêtre de messagerie instantanée permettant de débattre des modifications à apporter au texte. POINTS FAIBLES Site majoritairement en anglais et pas d emise en page possible. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer a tout moment et de confidentialité des contenus. LIEN http://etherpad.com/
  38. 38. OUTILS COLLABORATIFS NING PRIVE/PUBLIC Prive // Public PAYANT Oui Permet de créer une communauté,en la développant et en permettant aux membres de FONCTION s’engager. Il permet dorganiser des événements,de lancer la discussion au travers des groupes, forums, chats et du flux d’activités. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Obligatoire Il permet à chaque utilisateur de disposer d’une page personnelle et d’un blog où publier ses contenus. L’administrateur du réseau peut ensuite y ajouter à son gré différentsINTERET PEDAGOGIQUE outils tels que de partage de contenus (vidéos, photos, musique), de communication (forums, chat), et d’organisation ( listes d’amis/contacts, création de groupes, calendrier…).Il permet également à chaque utilisateur d’insérer des « widgets ». ETABLISSEMENT: Site internet de tests doutil de réseautage. DISCIPLINE: Test de particuliers et// ou professionnels à visée informative. OBJECTIFS: Evaluer la pertinence de la plateforme NING PUBLIC: Tous les internautes lecteurs du blog RESULTATS: " un bon moyen de rassembler une communauté mais il n’est pas EXPERIMENTATION encore assez visible sur internet et il n’est surtout pas assez internationalisé. D’autre part Ning propose de créer des réseaux ultraspécialisés, ce que nous ne considérons pas comme l’avenir du web2.0. Enfin on aurait espérer avoir plus de fonctionnalité car il en ressort que les réseaux de Ning ne sont que des blogs légèrement améliorés du point de vu communautaire." LIEN: http://www.advergame.fr/reseaux-sociaux-ning/ INTERACTIONS Oui il est possible de mettre en place des échanges entre utilisateurs ou forums. Il sagit plus dinteractions entre chaque utilisateurs, mais un modérateur etCOMMUNITY MANAGER administrateur sont indispensables. Intégration des nouveaux étudiants, socialisation, entraide, recherche de collaborateurs, POINT FORTS de contacts, d’informations, etc. Pas assez de visibilité, de fréquentation et dintrenationnalisation et le réseaux est trop POINTS FAIBLES éclaté, pas de liens entre les groupes, causes et profils. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer à tout moment et de confidentialité des contenus. LIEN http://fr.ning.com/
  39. 39. OUTILS COLLABORATIFS ELGG PRIVE/PUBLIC Prive // Public PAYANT Non Cest un logiciel de réseau social libre distribué sous licence open source, il permet de FONCTION lutiliser en tant que blog, de partager des fichiers, de gérer des groupes dutilisateurs et dagréger des données. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Téléchargement Intégration des nouveaux étudiants, socialisation, entraide, recherche de collaborateurs, deINTERET PEDAGOGIQUE contacts, d’informations, etc. ETABLISSEMENT: Université Paris Descartes. DISCIPLINE: Les Carnets de luniversité Paris Descartes. OBJECTIFS: Encourager le processus dapprentissage basé sur la réflexion et lexpression créative personnelles, les communications informelles et lévaluation par les pairs, indépendamment dune autorité enseignante hiérarchique PUBLIC: Tous les étudiants de luniversité. EXPERIMENTATION RESULTATS: Cet outil permet de combiner les principes du blog et de leportfolio dans le cadre dun réseau dapprentissage social : promouvoir lapprentissage par le partage de savoirs, de connaissances, dexpériences, par léchange de ressources (textes, images, fichiers audio, vidéos), par les publications de réflexions, les conversations, le travail en communautés défini autour dintérêts similaires, le jeu dynamique des interactions entre les sites webs personnels. LIEN: http://elgg.org/ INTERACTIONS Oui il est possible de mettre en place des échanges entre utilisateurs ou forums. Il sagit plus dinteractions entre chaque utilisateurs, mais un modérateur et administrateurCOMMUNITY MANAGER sont indispensables. Intégration des nouveaux étudiants, socialisation, entraide, recherche de collaborateurs, de POINT FORTS contacts, dinformations, etc. Il y a un manque d’accès aux codes sources pour modifier et sécuriser proprement une POINTS FAIBLES appli privée sur un serveur dédié et ainsi que son coût à l’usage pour en faire un usage poussé. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer à tout moment et de confidentialité des contenus. LIEN http://elgg.org/
  40. 40. OUTILS COLLABORATIFS DISPLAYNOTES PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT En fonction des versions FONCTION DisplayNotes permet de présenter, de capturer, partager et collaborer sur des idées lors d’une présentation publique. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Obligatoire ou téléchargement Loutil va permettre à chaque participant de capturer, annoter, commenter et collaborer mettant du coup chacun en position d’acteur. Fonctionnant sur toutes les plateformes, mac, pc, iOs, Android, il permet aux utilisateurs de capturer le contenu duINTERET PEDAGOGIQUE présentateur, ajouter leurs notes, enregistrer la session, ou l’envoyer par e-mail pour révision ultérieure. Le soft fonctionne à côté de tout logiciel, de sorte que les appareils connectés peuvent capturer du contenu à partir de présentations PowerPoint, des fichiers Excel et de documents Word, ainsi que des images, du contenu Web et de vidéos. INTERACTIONS Oui il est possible de mettre en place des échanges entre utilisateurs ou forums.COMMUNITY MANAGER Oui pour présenter et partager. En mode collaboratif, les annotations et les images sur les appareils des utilisateurs peuvent POINT FORTS être affichées sur l’écran de présentation principal ou sur celui d’autres utilisateurs. Plusieurs appareils peuvent tous travailler sur la même présentation POINTS FAIBLES Obligation d’être dans le cadre d’une réunion, cours ou conférence ou le public est équipé de portables, smartphones ou tablettes. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer à tout moment et de confidentialité des contenus. LIEN http://www.displaynote.com/
  41. 41. OUTILS COLLABORATIFS KMB 360 PRIVE/PUBLIC Privé PAYANT Oui Cest un gestionnaire collaboratif dactivités et de ressources. Cette interface de travail FONCTION virtuelle propose, à chaque utilisateur de rassembler, par onglets dépliables, toutes les ressources utiles à ses projets, tâches ou clients, et ce, au sein dun espace unique. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Obligatoire ou téléchargement Grace à un interface de travail virtuelle, ce facilitateur innovant, unique à ce jour, proposeINTERET PEDAGOGIQUE à l’utilisateur de rassembler, par onglets dépliables et en 1 seul clic, toutes les ressources utiles dans son quotidien professionnel et de customiser ses sources d’information. C’est un espace de travail dynamique, consultable et modifiable en temps réel. Cet outil structurant, intuitif et adaptable, offre une information contextualisée et structurée. INTERACTIONS NonCOMMUNITY MANAGER Non un administrateur. POINT FORTS Permet d’accéder immédiatement à vos fichiers utiles, à vos composants personnalisés vers les services métiers, à vos listes de tâches, notes , calendriers, plans d’accès,.. POINTS FAIBLES Le prix, est réservé aux entreprises. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer à tout moment et de confidentialité des contenus. LIEN http://www.kmb360.com/
  42. 42. OUTILS COLLABORATIFS PINSIDE PRIVE/PUBLIC Privé // Public PAYANT Non Cest un tableau qui permet d’afficher des notes ou post it en mode collaboratif. FONCTION Il permet de se passer définitivement du tableau de liège au bureau ou de la porte du frigo pour coller des petits mémos. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Obligatoire Il permet un espace collaboratif qui fonctionne sur le même principe: Un tableau virtuel sur lequel on épingle ou on colle virtuellement également des notes.INTERET PEDAGOGIQUE Celles-ci pourront être déplacées du bout de la souris. On peut y insérer du texte mais aussi des images en indiquant l’url où l’image se trouve. Chacun pourra alors écrire sur la note et commenter. INTERACTIONS Oui il est possible de mettre en place des échanges entre utilisateurs ou forums.COMMUNITY MANAGER Oui POINT FORTS Permet de maitriser les paramètres de diffusion et de confidentialité. Cet outil est encore au stade de développement, il peut ne pas fonctionner à POINTS FAIBLES 100% de ses capacités surtout au niveau des sauvegardes qui peuvent être aléatoires. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer à tout moment et de confidentialité des contenus. LIEN http://pinside.com/
  43. 43. OUTILS DE PUBLICATIONS FLICKR PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non FONCTION Permet de partager des photos et des vidéos. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Pour interagirINTERET PEDAGOGIQUE Diffusion large de photos que l’on a produites, partage avec les autres, indexation et commentaires et production de travaux multimédia, enregistrement de présentation de travaux, etc. INTERACTIONS Oui tout le monde peut laisser des commentaires sur les publications.COMMUNITY MANAGER Oui pour modérer les commentaires concernant les vidéos. POINT FORTS Possibilité darchiver ses photos en version professionnelle sans avoir peur de perdre ses infos sur son PC ou disque dur. POINTS FAIBLES La durée maxi des vidéos de 90 secondes. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer et de gérer les commentaires. LIEN http://www.flickr.com/
  44. 44. OUTILS DE PUBLICATIONS DAILYMOTION PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non FONCTION Concurrent Francais de Youtube. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Pour interagir Diffusion large de vidéos que l’on a produites, partage avec les autres,INTERET PEDAGOGIQUE indexation et commentaires et production de travaux multimédia, enregistrement de présentation de travaux, etc. INTERACTIONS Oui tout le monde peut laisser des commentaires sur les publications.COMMUNITY MANAGER Oui pour modérer les commentaires concernant les vidéos. POINT FORTS Excellent outil de captation de visiteurs pour optimiser la visibilité dun autre site. Possibilité de classe virtuelle ou visio conférence en streaming ou décalé. POINTS FAIBLES Attention à la confidentialité des vidéos et mettre en place un outil modérateur. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer et de gérer les commentaires. LIEN http://www.dailymotion.com/fr
  45. 45. OUTILS DE PUBLICATIONS YOUTUBE PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non Permet dhéberger des vidéos, les utilisateurs peuvent envoyer, visualiser et partager des FONCTION séquences vidéos. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Pour interagir Permet la diffusion large de vidéos que l’on a produite, le partage avec les autres,INTERET PEDAGOGIQUE lindexation et les commentaires ainsi que la production de travaux multimédia denregistrement et de présentation de travaux, etc. ETABLISSEMENT: Initiative collective de Jean-Marie Gilliot, Anne-Céline Grolleau, Christine Vaufrey , Morgan Magnin. DISCIPLINE: Utilisation du numérique, à destination de tout les utilisateurs Youtube. OBJECTIFS: Le cours ITYPA, acronyme de « Internet, tout y est pour apprendre », est un cours en accès libre et ouvert de 10 semaines qui explore les différentes techniques EXPERIMENTATION utiles pour se créer un « environnement personnel dapprentissage » en ligne. PUBLIC: Accessible à tous. RESULTATS: Le MOOC ets suivi dans plus de 16 pays, plus de 6900 vues sur la dernière vidéo, la n 8 et 217 abonnés à la chaine. LIEN: http://www.youtube.com/watch?v=RPsmTPTrb50 MOOC ITYPA INTERACTIONS Oui tout le monde peut laisser des commentaires sur les publications.COMMUNITY MANAGER Oui pour modérer les commentaires concernant les vidéos. POINT FORTS Permet de communiquer facilement sur tous ses documents vidéos. Attention à la confidentialité des vidéos il est préférable de mettre en place un outil POINTS FAIBLES modérateur. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer et de gérer les commentaires. LIEN http://www.youtube.com/?gl=FR&hl=fr
  46. 46. OUTILS DE PUBLICATIONS SLIDESHARE PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non FONCTION Permet de partager du contenu,site web dhébergement de présentation Power Point, il permet de publier des présentations auprès dinternautes. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Obligatoire pour partager.INTERET PEDAGOGIQUE Permet de publier facilement des présentations Powerpoint sur internet afin que ce support soit visible de tous, et depuis peu dy déposer des contenus sonorisés. INTERACTIONS OUI tout le monde peut laisser des commentaires sur les publications.COMMUNITY MANAGER Pas dinteractions mais un modérateur. POINT FORTS Permet facilement et de façon optimum de communiquer sur ses recherches et travaux, en utilisant une fonction réseau social avec possibilité déditorialisation. POINTS FAIBLES Il ne possède pas doutils analytiques et pas de sélection automatique des vidéos ou photos. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer a tout moments. LIEN http://fr.slideshare.net/
  47. 47. OUTILS DE PUBLICATIONS PICASA PRIVE/PUBLIC Public PAYANT Non FONCTION Permet de recadrer, arranger et retoucher les photos et de gérer ses images à laide dun moteur de recherche. PUBLIC Particuliers, entreprises, associations, groupes. INSCRIPTION Pour interagir Diffusion large de photos que l’on a produites, partage avec les autres,INTERET PEDAGOGIQUE indexation et commentaires et production de travaux multimédias, enregistrement de présentation de travaux, etc. INTERACTIONS Oui tout le monde peut laisser des commentaires sur les publications.COMMUNITY MANAGER Oui pour modérer les commentaires concernant les vidéos. POINT FORTS Moteurs de recherche similaire à Google. POINTS FAIBLES Permet juste un premier niveau de retouches. PERENNISATION Possibilité de tout supprimer et de gérer les commentaires. LIEN http://picasa.google.com/intl/fr/
  48. 48. Document réalisé dans le cadre de l’expérimentation «Médias sociaux et alternance» Novembre 2012.

×