Michel FRANÇOIS : au Service de la France
(1930-1949)
Exposition virtuelle et
guide des sources informatisé
Soutenance de ...
Pourquoi Michel François ?
• Un compatriote « tellement lorrain »,
• Un archiviste, médiéviste, en occupation en
Allemagne...
Les objectifs du mémoire
1. Identifier et dépouiller les sources existantes,
et collecter des témoignages,
2. Définir les ...
Les difficultés rencontrées
• D’une situation de maîtrise à un flou artistique :
▫ Pas de difficultés particulières pour l...
Les options retenues
• Trois thèmes principaux ont été dégagés pour la
période 1930-1949 :
▫ Sous l’uniforme,
▫ Défense de...
Un guide des sources en XML
• Cette liste est organisée de manière classique par
typologie de sources, puis par lieu de co...
Un site statique en XHTML
• L’exposition virtuelle est un site statique réalisé
principalement grâce à trois langages : XH...
Les atouts du numérique
• Un gain de temps non négligeable,
• Une plus grande audience grâce au
référencement du site,
• U...
Conclusion
• Satisfaction personnelle de maîtriser l’ensemble de la
chaîne de publication depuis l’identification du
docum...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Michel François : au Service de la France (1930-1949)

319 vues

Publié le

Document présenté à l’École nationale des chartes en juillet 2011 dans le cadre de la soutenance de Master 2 « Technologies numériques appliquées à l’histoire »

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
319
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Michel François : au Service de la France (1930-1949)

  1. 1. Michel FRANÇOIS : au Service de la France (1930-1949) Exposition virtuelle et guide des sources informatisé Soutenance de Master 2 « Technologies numériques appliquées à l’histoire » Sandrine HEISER, 20 juillet 2011
  2. 2. Pourquoi Michel François ? • Un compatriote « tellement lorrain », • Un archiviste, médiéviste, en occupation en Allemagne, sous l’uniforme de colonel, • Une carrière militaire d’officier dans la réserve, • En tant que directeur de l’École des chartes (1970-1976), il a initié en pionnier des stages d’informatique, • 30 ans après sa disparition, survenue le 11 juillet 1981, ses actions artistiques et culturelles en ZFO sont plus ou moins tombées dans l’oubli.
  3. 3. Les objectifs du mémoire 1. Identifier et dépouiller les sources existantes, et collecter des témoignages, 2. Définir les principales pistes de recherche pour la période 1930 à 1949, 3. Produire, conformément à la norme XML/EAD, et mettre en ligne un guide des sources, 4. Concevoir et réaliser un site statique en XHTML dédié à Michel François sous la forme d’une exposition virtuelle.
  4. 4. Les difficultés rencontrées • D’une situation de maîtrise à un flou artistique : ▫ Pas de difficultés particulières pour la recherche historique en dehors du délai très long pour obtenir certaines dérogations et de la dispersion des sources, ▫ Les pistes des recherche ont été assez facilement identifiées, ▫ Pour le guide des sources, hésitations dans la présentation, par fonds ou par thèmes, et difficultés dans la réalisation du programme XSLT, ▫ La conception et la réalisation d’une exposition virtuelle a représenté la difficulté majeure de ce travail de fin d’études. • Et surtout, un calendrier très contraint (4 mois), qui a nécessité de mener de front le site et la rédaction du mémoire sans avoir toujours le recul nécessaire.
  5. 5. Les options retenues • Trois thèmes principaux ont été dégagés pour la période 1930-1949 : ▫ Sous l’uniforme, ▫ Défense de la France, ▫ En Allemagne occupée.
  6. 6. Un guide des sources en XML • Cette liste est organisée de manière classique par typologie de sources, puis par lieu de conservation pour les sources manuscrites et audiovisuelles et par thème pour les sources imprimées; • L'ordre de présentation des fonds d'archives a été déterminé en fonction de leur importance par rapport au sujet de recherche; • Un moyen efficace d’orienter le visiteur tout en normalisant la description archivistique ; • Mais surtout une aide tout au long de la réalisation de l’exposition virtuelle.
  7. 7. Un site statique en XHTML • L’exposition virtuelle est un site statique réalisé principalement grâce à trois langages : XHTML, CSS et JavaScript ainsi qu’à la librairie zoombox qui repose également sur jQuery; • Dans la mesure du possible et si cela se justifiait pleinement, de nombreux liens ont été réalisés à l’intérieur de l’exposition virtuelle, vers le guide des sources et vers d’autres ressources électroniques ; • 280 fichiers (57,3 Mo) comprenant 200 illustrations réparties sur 25 pages dont le design s’est inspiré librement de celui du site de l’École nationale des chartes.
  8. 8. Les atouts du numérique • Un gain de temps non négligeable, • Une plus grande audience grâce au référencement du site, • Une toute autre vision des mêmes événements (Exemple: Défense de la France/Version papier), • Une plus grande souplesse pour traiter les flash- back (Exemple: Sous l’uniforme), • Un outil évolutif et amené à évoluer, • Un moyen de démontrer la dispersion des sources et la complémentarité des fonds.
  9. 9. Conclusion • Satisfaction personnelle de maîtriser l’ensemble de la chaîne de publication depuis l’identification du document jusqu’à sa mise en ligne en passant par sa numérisation; • Satisfaction professionnelle de parvenir en 9 mois à maîtriser des technologies dont certaines étaient totalement inconnues au début de l’année universitaire et de pouvoir ainsi les mettre en œuvre; • Souhait de voir ce travail publié après l’avis du comité de publication de l’École des chartes; • Espoir de poursuivre les recherches sur Michel François dans le cadre d’une thèse de doctorat.

×