Vers un Panthéon numérique des "Morts pour la France"

6 107 vues

Publié le

Conférence présentée le 7 mars 2015 par Sandrine Heiser dans le cadre du grand salon de la généalogie qui s'est tenu à Paris dans la Mairie du XVe.
Dans le cadre des commémorations du centenaire les services publics et les bénévoles contribuent quotidiennement à rendre hommage aux soldats de la Première Guerre mondiale et ce à travers de initiatives aussi nombreuses que variées.
À l’ère numérique, il ne s’agit plus uniquement de graver des noms dans la pierre sur un lieu dit mais de composer un monument aux morts virtuel.
En égrainant au jour le jour les noms des Poilus et en partageant ces informations sur les réseaux sociaux les internautes créent de fait un Panthéon numérique à la mémoire des combattants de 14-18.

Publié dans : Internet
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 107
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 977
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Vers un Panthéon numérique des "Morts pour la France"

  1. 1. Vers un Panthéon numérique des « Morts pour la France » ? Sandrine HEISER (7 mars 2015) Grand salon de la généalogie - Mairie du XVe - Salle des Fêtes
  2. 2. SOMMAIRE Les Archives de la Grande Guerre  Des sources pour l’histoire et la généalogie Un zeste de Commémorations nationales  La mention « Mort pour la France » #Commemo15 De plus en plus de sources disponibles en ligne…  Les Livres d’or, les fusillés de la Grande Guerre, les non Morts pour la France… et bien sur les matricules Des internautes mis à contribution #1J1P  La base de données des Morts pour la France de la Première Guerre mondiale également accessible depuis le Grand Mémorial Et les mosellans dans tout ça ?  Morts pour la patrie… mais aussi « pour la France » Rendez-vous au monument aux morts « Sauvons nos tombes » Vers un Panthéon numérique ?
  3. 3. Avant toute recherche sur internet Ne pas négliger la #bibliographie
  4. 4. Archives de la Grande Guerre (1/2) Le SHD nous guide dans les archives de la Grande Guerre  Ce guide présente les sources conservées par le SHD, tant dans ses centres de Vincennes, de Châtellerault et de Pau que dans ses antennes de Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon et Caen.  Le publication imprimée complète la version publiée en ligne depuis 2008  Douze parties :  9 pour les archives publiques  3 pour les entrées par voie extraordinaire, sources iconographiques et imprimées La Première Guerre mondiale est le conflit qui a laissé le plus d’archives
  5. 5. Archives de la Grande Guerre (2/2) 1. Avant la Guerre 2. Pendant la Guerre 3. Après la Guerre… Honorer et se souvenir  Les Archives de France ont coédité un guide avec les Presses Universitaires de Rennes  Cet ouvrage présente notamment les sources archivistiques sur la Première Guerre mondiale  Il est destiné aussi bien aux chercheurs et érudits qu’aux généalogistes et amateurs désireux de mieux connaître ce moment fondateur du XXe siècle Des sources pour l’histoire
  6. 6. Un zeste de Commémorations nationales #Commemo15
  7. 7. La mention « Mort pour la France »  La mention #MPLF a été instaurée par la loi du 2 juillet 1915 et modifiée par la loi du 22 février 1922 afin d’honorer le sacrifice des combattants et des victimes de la guerre.  Tout acte de décès d’un militaire ou civil tué à l’ennemi ou mort des blessures de guerre doit porter la mention « Mort pour la France », après avis favorable de l’autorité ministérielle  Pour ce qui est de la Première Guerre mondiale, seules les personnes décédées entre le 2 août 1914 et le 24 octobre 1919 sont susceptibles de la recevoir… à quelques exceptions près !  Dans tous les cas, la preuve doit être rapportée que la cause du décès est la conséquence directe d’un fait de guerre et la seule présomption ne suffit pas à obtenir cette mention. Le centenaire de cette loi est inscrit au titre des Commémorations nationales 2015
  8. 8. L’éphéméride des #Commemo15 Parmi les personnalités célébrées en 2015 par le ministère de la culture et de la communication, on notera aujourd’hui :  Joseph-Nicéphore NIÉPCE né à Châlons-sur-Saône le 7 mars 1765  Claude MONTAL mort à Paris le 7 mars 1865  Jacques CHABAN-DELMAS né à Paris le 7 mars 1915 Voir la généalogie de Jacques CHABAN DELMAS sur Geneastar
  9. 9. Louis Pergaud #Commemo15 Les écrivains combattants morts pour la France bénéficient d’une extension de trente ans de la durée des droits d’auteur, plus d'éventuelles prorogations de guerre. Ainsi, l’œuvre de Louis Pergaud, décédé en 1915, est élevée dans le domaine public le 1er octobre 2010, soit 94 ans et 272 jours après le 1er janvier 1916. L’œuvre d’Apollinaire est entrée dans le domaine public en 2013
  10. 10. « LES 560 » noms des écrivains morts pour la France de 1914 à 1918 Bien que décédé accidentellement le 23 mai 1919, Victor Segalen a obtenu la mention #MPLF en 1934. Son nom a été rajouté à cette occasion sur les murs du Panthéon en tant qu'« écrivain mort pour la France pendant la guerre de 1914-1918 ». De fait, son œuvre a été élevée dans le domaine public à l’automne 2014. Les fiches des marins décédées sont conservées au SHD-Vincennes
  11. 11. Conditions et procédures d’attribution de la mention #MPLF Pour télécharger le formulaire de demande d'attribution cliquez ici Les demandes sont instruites par l’Office national des anciens combattants & victimes de guerre de Caen (Code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre).
  12. 12. La base est mise à jour au vu de l’instruction des dossiers par l’ONACVG de Caen Et des retours des internautes…
  13. 13. De plus en plus de sources de la #1GM disponibles en ligne
  14. 14. Livre d’or des morts pour la France de la Première Guerre mondiale  C’est une loi du 25 octobre 1919 « relative à la commémoration et à la glorification des morts pour la France au cours de la Grande Guerre » qui prévoit l’établissement d’un « livre d’or ».  Ces listes communales représentent 260882 pages permettant de connaître notamment les noms et prénoms des militaires morts ainsi que les lieux et dates de leur décès. Ces « livres d’or » devaient être déposés au Panthéon Les Livres d’or sont accessibles depuis la Salle des Inventaires Virtuels (SIV) du portail des Archives nationales.
  15. 15. Modalités d'accès aux Livres d'or des Morts pour la France 1914-1918  Dans le champ « Recherche libre » de l'écran « Recherches multicritères » de la Salle des Inventaires Virtuelle (SIV) des Archives nationales saisissez « Livre d'or [nom de commune] » ou « Livre d'or [nom de département] »  Si vous indiquez le nom d'un département, l'instrument de recherche vous donnera accès à la liste des communes de ce département Cliquez ici pour accéder à la SIV
  16. 16. Livre d’or Versus #MaM  Le Livre d’or ne prend en compte que les #MPLF décédées entre le 2 août 1914 et le 24 octobre 1919, morts sur le champ de bataille ou à cause de dommages directement imputables au conflit ≠ des listes figurant sur les Monuments aux morts, érigés principalement entre 1920 et 1925.  En principe, les militaires mentionnées dans le Livre d’or sont ceux qui sont nés ou qui résidaient dans la commune au moment de la mobilisation, mais un flou a longtemps subsisté sur cette question qui explique en partie les différences constatées par tous les généalogistes entre les listes communales de Morts pour la France et les noms portés sur les monuments aux morts. Seuls les #MaM pouvaient parler aux générations futures…
  17. 17. Attention… les doublons ne sont pas des erreurs ! https://twitter.com/GrudlerCh/status/566952583378771968
  18. 18. Des limites des Livres d’or et de la mise en ligne  Pour rechercher un individu dans le Livre d'or il faut connaître son « lieu d'origine », c’est-à-dire son lieu de naissance… ou son lieu de résidence au moment de la mobilisation  C’est pourquoi les sources conservées par le ministère de la Défense apparaissent plus adaptées à une recherche nominative  Ce sont uniquement les listes définitives qui sont consultables en ligne et téléchargeables Les correspondances avec les mairies ne sont pas disponibles…
  19. 19. Pour compléter vos recherches aux Archives nationales…  Les décès par accident et les suicides sont également enregistrés, mais sans la mention « Mort pour la France ».  Pour exploiter ces sources, il est nécessaire de connaître le régiment dans lequel a été incorporé le militaire recherché. L'état civil des régiments de la guerre de 1914-1918
  20. 20. Pour débuter une recherche sur un ancêtre poilu tombé au combat…  Consulter la base de données des #MPLF et des #NMPLF sur le site Mémoire des hommes  Le fichier offre de nombreuses pistes… et notamment l’unité d’affectation du soldat ce qui permet de poursuivre la recherche en consultant le journal des marches et opérations ou l’historique régimentaire. Les fonds sont conservés au SHD-Caen et au SHD-Vincennes
  21. 21. Les Archives des victimes des conflits contemporains au SHD-Caen  Établi en vue du Livre d’or, le fichier papier original des « Morts pour la France » est conservé par le SHD sur son site de Caen.  La division des archives des victimes des conflits contemporains (DAVCC) conserve également le fichier des « non morts pour la France » publié en ligne fin 2014.  Sur les 1 390 000 français qui ont trouvé la mort pendant la Grande Guerre tous n’ont pas obtenu la mention « Mort pour la France ». Ces fiches sont de deux types, les mentions refusées ou les cas non tranchés (absence de décision).  Si la personne que vous recherchez ne se trouve pas sur le site Mémoire des hommes il est utile d’écrire au SHD- Caen afin de vérifier qu’il ne se trouve pas dans les dossiers des « réformés » (AC 36N). Rue Neuve du Bourg l’Abbé - 14307 Caen cedex
  22. 22. Les non-Morts pour la France #NMPLF Fiche du sous-lieutenant CHAPELANT fusillé en 1914 et réhabilité en 2012  Depuis novembre 2014, 95000 fiches concernant des soldats non-Morts pour la France sont venues enrichir le site Mémoire des Hommes.  La mention « Mort pour la France le » est remplacée par « Décédé le ».  Comme pour les #MPLF, ces soldats sont indexés par patronyme et peuvent être retrouvés grâce au moteur de recherche Mention #MPLF attribuée par l’ONAC de Caen le 8 novembre 2012
  23. 23. Les Fusillés de 14-18 sont en ligne et non les Fusillés pour l'exemple… Fusillés pour l'exemple : il n'y aura pas de réhabilitation collective
  24. 24. Mais où est passé le dossier BERSOT ? Lucien Bersot appartenait au 60e RI qui était de la compétence du conseil de guerre de la 14e DI. Or, l’intégralité des dossiers et des minutiers de cette juridiction ne se trouvent pas dans les fonds du SHD. En 1997, Yves Boisset réalise un téléfilm Le Pantalon
  25. 25. « 1 Jour - 1 Poilu » #1J1P
  26. 26. Indexation collaborative des Poilus « Morts pour la France » Depuis le 7 novembre 2013, le ministère de la Défense propose aux internautes de transcrire les données qui se trouvent sur les fiches de la base des « Morts pour la France » de la Première Guerre mondiale. Au départ et ce pour la grande majorité des fiches, seuls quatre champs de recherche étaient indexés : 1. nom, 2. prénoms, 3. date de naissance, 4. département ou pays de naissance.
  27. 27. Défi collaboratif « 1 Jour – 1 Poilu » Lancé dès le 17 novembre 2013, le projet a principalement pour objectif de développer et fédérer une communauté autour de l’indexation collaborative des fiches des soldats Morts pour la France sur Mémoire des Hommes. Sandrine Aufray : « Gageons que cette dynamique au service de tous, relayée par la très honorable initiative « 1 Jour – 1 Poilu » se poursuive et même gagne en puissance » dans La Gazette des Archives, n° 236 2014/4, p.73-74. « 1 Jour – 1 Poilu » indexe donc chaque jour la fiche d’un « Poilu » mort pour la France et invite le plus grand nombre d’internautes à faire de même jusqu’au 11 novembre 2018. Projet animé par Jean-Michel Gilot sur @1J1Poilu
  28. 28. @1J1Poilu L’élément central du dispositif est l’alimentation quotidienne du compte Twitter https://twitter.com/1J1Poilu L’indexation est relayée sous la forme d’un « tweet »-hommage
  29. 29. Pour participer à l’indexation collaborative… Depuis la page d’accueil du site, en cliquant sur la clé qui se trouve à l’extrémité droite du menu principal on accède au projet d’indexation collaborative. Il convient au préalable de se créer un espace personnel. Pour cela, il faut :  une adresse électronique  un mot de passe Dans un premier temps, il faut demander à participer à l’indexation, et pour ce faire en accepter les règles. Dès la validation accordée, connectez-vous à votre espace personnel et d’annoter les documents numérisés que vous visualiserez
  30. 30. Des Mosellans morts pour la patrie ou… #MPLF ?
  31. 31. Le livre d’or du souvenir français AN Bibliothèque historique (In-4°-5925 ) Mes ancêtres « Morts sous l’uniforme allemand avec un cœur français » sont à rechercher dans Le livre d’or du souvenir français, Lorraine, Alsace Luxembourg, Lorraine Sarroise publié en 1929 afin de rendre hommage aux victimes de la défaite de 1871 morts au front pendant la Grande Guerre.
  32. 32. Les Alsaciens-Lorrains du côté français  Le destin tragique de Pierre Gross dit Deejean (1877-1915)  Pierre Gross sous l'uniforme français du début de la guerre, il est coiffé du képi modèle 1884 à coiffe garance et bandeau bleu foncé portant le numéro de son régiment. Ce tableau à l'huile a été réalisé en 1915. © Association historique de Kalhausen
  33. 33. Fusillés de la Première Guerre mondiale  Parmi les 1009 fusillés et exécutés sommaires recensés dans la base de données publiée sur le site mémoire des hommes fin 2014 on retrouve un Mosellan.  Né le 2 avril 1882 à Richemont, Victor Marchand est #MPLF le 8 février 1915 à Maroeuil, dans le Pas- de-Calais…
  34. 34. Mémorial GenWeb  En 1903, afin d'échapper à la conscription allemande, Victor Marchand s'engage.  Affecté au 2e R.Z., il combat en Artois.  Le 8 février 1915, il apprend que la circulaire du 4 janvier 1915 fait retirer du front les citoyens d'Alsace-Lorraine  Il refuse alors de monter en ligne  Conduit sans ménagement devant son chef de compagnie il est abattu par celui-ci
  35. 35. Le XXe siècle a commencé par la mort de masse
  36. 36. Une mémoire compliquée…  Pour honorer les soldats de la Grande Guerre il est important de pouvoir identifier un lieu d’inhumation ou a minima de recueillement… le #MaM  La base « Sépulture de Guerre » permet de retrouver environ 660000 tombes.  MemorialGenWeb complète cette base avec les relevés des #MaM  « Sauvons nos tombes » permet en outre de synchronisez les photos prises avec Smartphone avec Geneanet
  37. 37. Inauguration du monument aux morts de la ville de Metz Il est symbolique de l’ambiguïté de la commémoration en Alsace et en Moselle Avec un mort nu… dépouillé de son uniforme… La piéta est universelle © Bibliothèque de documentation internationale contemporaine / MHC
  38. 38. Rendez-vous au monument aux morts En 1940, les Allemands suppriment les reliefs et l’inscription
  39. 39. Stefan Zweig à Romain Rolland #Commemo15 « Lorsque j’ai lu hier que Charles Péguy était tombé, je n’ai senti en moi que deuil et consternation, nulle part dans mon cœur n’était associé à son nom le mot : ennemi ! Quel malheur pour cet homme noble et pur ! […] Jamais l’Europe ne saura ce qu’elle a perdu dans ces batailles, tant il est vrai que les listes des morts ne sont que des noms ! » Lettre vraisemblablement datée du 6 octobre 1914 Romain Rolland et Stefan Zweig, Correspondance : 1910-1919, éd. Jean-Yves Brancy, trad. Siegrun Barat, Paris, Albin Michel, 2014, p. 78
  40. 40. « Les listes des morts ne sont que des noms »… qui méritent leur Panthéon Car annoter les fiches des « Morts pour la France » permet de les faire connaître au plus grand nombre en facilitant les recherches. Cette annotation collaborative est d’autant plus utile que les données du site sont exposées en OAI-PMH permettant ainsi d’être « moissonnées » par le portail Généalogie du ministère de la Culture et de la Communication ou le portail européen des archives.
  41. 41. Vers un grand mémorial ?
  42. 42. Vers le Grand Mémorial  Retracez le parcours de guerre des Poilus en une seule recherche.  Accédez aux registres matricules des Archives départementales et au  Fichier des Morts pour la France du ministère de la Défense, réunis dans une base nationale.
  43. 43. Léon FRANÇOIS, né le 30 mai 1883 à Metz Classe 1903, matricule 872, Recrutement Amiens
  44. 44. Les technologies numériques appliquées à l’histoire… et à la mémoire En conclusion de son remarquable article sur « Le Livre d’or de la Première Guerre mondiale: un projet sans suite », Marie-Thérèse Chabord regrettait que « ce qui reste du monumental projet dorm[e] à tout jamais dans les cartons des Archives ». Car « l’énormité de l’entreprise la condamnait dès l’abord ». Plus de 40 ans après la publication de ces lignes dans la Revue historique de l'Armée, l’évolution des technologies permet d’offrir enfin aux morts de la Grande Guerre leur panthéon numérique…
  45. 45. Offrir un Panthéon numérique aux « Morts pour la France » Certes le projet originel du Livre d'or n’a pas abouti… 120 volumes imprimés en plusieurs exemplaires, dont un devait être déposé au Panthéon… Mais la publication est bien réelle… ou plutôt virtuelle !
  46. 46. « Ceux de 14-18 » La Grande Collecte de la Mémoire… Base de données réalisée par le Cercle Généalogique de Languedoc
  47. 47. Rendre hommage au jour le jour… Grâce aux relevés du CG22
  48. 48. …en nommant individuellement les victimes  Dans le cadre des commémorations du centenaire les services publics et les bénévoles contribuent quotidiennement à rendre hommage aux soldats de la Première Guerre mondiale et ce à travers de initiatives aussi nombreuses que variées.  À l’ère numérique, il ne s’agit plus uniquement de graver des noms dans la pierre sur un lieu dit mais de composer un monument aux morts virtuel.  En égrainant au jour le jour les noms des Poilus et en partageant ces informations sur les réseaux sociaux les internautes créent de fait un Panthéon numérique à la mémoire des combattants de 14-18. http://fr.slideshare.net/SandrineHeiser/vers-un-panthon-numrique-des-morts-pour-la-france

×