Astuce de MD
10 astuces concernant la communication non
verbale
Nous envoyons constamment des signes non verbaux, que notre entourage interprète de manière plus ou
moins consciente. Mais...
10 astuces concernant la communication non verbale
1. Observez.
A la gare, chez le coiffeur, au restaurant, devant la télé...
Astuce de MD - 10 astuces concernant la communication non verbale page 4 / 5
Astuce de MD «13 astuces sur l’art de convers...
10 astuces concernant la communication non verbale
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

10 astuces concernant la communication non verbale

1 571 vues

Publié le

10 astuces concernant la communication non verbale

Publié dans : Développement personnel
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 571
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
82
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

10 astuces concernant la communication non verbale

  1. 1. Astuce de MD 10 astuces concernant la communication non verbale
  2. 2. Nous envoyons constamment des signes non verbaux, que notre entourage interprète de manière plus ou moins consciente. Mais si ces signes ne sont pas en harmonie avec nos paroles, nous passerons pour des personnes peu crédibles, voire des hypocrites. La communication non verbale a cela d’insidieux que le corps dit toujours la vérité. En prenant conscience de son propre langage corporel, il est possible de contrôler son comportement de manière ciblée et de mieux interpréter les signes des autres. La plupart des signes sont non verbaux Une conversation peut être comparée à un iceberg. Seule une petite partie émerge de l’eau ou, en l’exemple, est audible via les paroles, ce qui la rend perceptible par les interlocuteurs. L’autre partie, bien plus importante, passe par l’inconscient. Elle est non verbale. Selon les études conduites par Samy Molcho, mime et enseignant dans une haute école, la communication non verbale représente 80 pour cent de la conversation. Ses effets sont particulièrement puissants lors d’un affrontement. Le psychologue bernois Siegfried Frey l’explique ainsi: «Nos signes non verbaux ont un énorme impact lors de conflits. En quelque sorte, ils vont frapper tout droit sur les nerfs de l’interlocuteur.» Ce qui caractérise notre langage corporel Gestuelle, mimique et maintien du corps dévoilent-ils donc les vraies intentions d’une personne? Oui, certes. Des études montrent cependant que notre façon de nous exprimer n’est pas uniquement liée aux émotions, mais aussi à la société. Certaines personnes tests ont ainsi eu des mimiques expressives différentes suivant qu’elles regardaient seules ou en compagnie d’autres personnes un film chargé d’émotion, ce qui indique clairement que le langage corporel dépend aussi de la culture. Autres facteurs qui influencent notre comportement non verbal: la situation, les rôles, les normes sociétales, le sexe et bien sûr les sentiments comme le pouvoir ou l’impuissance, la conscience de soi ou l’indécision. La signification des signes non verbaux Nous apprenons le langage corporel dès l’enfance. Nous le reconnaissons chez les autres et pouvons même parfois le décoder. Ce processus de décryptage s’appuie la plupart du temps sur l’expérience, qui nous permet d’accorder telle ou telle signification aux signes non verbaux. Signes corporels Signification possible Contact visuel direct (regard droit) Conscience de sa propre valeur, assurance, intérêt Regard fuyant Aversion, insécurité Buste penché en avant Intérêt, attention Buste penché vers l’arrière Aversion, mise à distance, auto-satisfaction Bras croisé devant la poitrine Attente, mise à distance Mouvements ouverts des bras Assurance, bien-être, conscience de sa propre valeur Poings fermés Colère, fureur, détermination Mains sur les hanches Indignation, arrogance, auto-assurance Mains entourant fermement un objet Crispation, nervosité Mouvements fréquents des jambes Inquiétude, nervosité, incertitude Jambes croisées tournées vers l’interlocuteur Intérêt, attention Jambes croisées tournées dans une autre direction que l’interlocuteur Désintérêt, évitement Position droite du corps (mais sans raideur ou rigidité) Conscience de sa propre valeur, assurance Tête haute et droite Auto-assurance, mais aussi arrogance Source: «Setz dich doch anständig hin ...» Körpersprache – (Ohn-) Macht ohne Worte?» de Ruth Pink (en allemand seulement) Astuce de MD - 10 astuces concernant la communication non verbale page 2 / 5
  3. 3. 10 astuces concernant la communication non verbale 1. Observez. A la gare, chez le coiffeur, au restaurant, devant la télévision – les occasions d’observer le comportement des autres et d’en analyser l’effet sur soi ne manquent pas. L’observation vous permet d’aiguiser votre perception des mimiques, gestuelles et maintiens. 2. Prenez conscience de votre langage corporel. Lorsque vous parlez à quelqu’un, surveillez de temps à autre votre maintien corporel, votre gestuelle, votre mimique et vos regards. Bien sûr, ces signes ne peuvent être qu’en partie contrôlés, car notre corps parle sa propre langue – souvent même, indépendamment de notre volonté. Pourtant, plus vous serez conscient de votre comportement et de vos gestes, plus vous gagnerez en cohérence. 3. Gardez à l’esprit que le maintien extérieur influence le maintien intérieur et vice-versa. Un maintien droit, sûr de soi, a une influence positive sur l’humeur. L’attitude extérieure influence donc l’attitude intérieure. Et vice-versa. 4. Choisissez un habillement approprié. Nos habits influencent notre maintien corporel et notre respiration. Dans tous les cas, choisissez une tenue dans laquelle vous vous sentez bien et qui est adaptée à la situation. Cela vous libérera l’esprit pour les affaires importantes du jour. 5. Respectez la distance de confort de votre interlocuteur. Chaque individu est né avec un besoin d’espace qui lui est propre et qui varie en fonction de la culture. Si vous franchissez cette zone, vous déclenchez du stress ou un rejet. Selon Edward Hall, il existe quatre distances: 0 – 40 cm = zone intime: partenaire, parents, amis très proches 40 cm à 1,5 m = zone personnelle: collègues avec qui l’on discute de chose et d’autre dans la rue ou à une fête 1,5 m à 4 m = zone sociale: contact avec les artisans et les facteurs à partir de 4 m = zone publique: distance lors d’une séance ou d’un exposé 6. Faites attention à votre poignée de main. Placez toute votre main dans celle de votre vis-à-vis. Votre main doit être parallèle à celle de votre interlocuteur. Veillez à ce que votre poignée de main ne soit ni trop molle, ni trop ferme et que votre paume ne soit ni humide ni glacée. Avant un entretien important, passez vos mains sous l’eau chaude. 7. Sachez lire les mouvements des sourcils. Dès que nous voyons quelque chose de nouveau ou d’intéressant, nous levons les sourcils. Lorsque nous établissons un contact social aussi, nos sourcils se mettent en mouvement. Que font vos sourcils, par exemple, lorsque vous reconnaissez quelqu’un de loin? Ils se lèvent automatiquement pour indiquer: «Je t’ai vu». Testez l’effet de ces mouvements devant le miroir. Pour cela, prenez tout à tour une expression fâchée, joyeuse ou surprise. 8. Surveillez la position de votre tête. A elle seule, la position de votre tête en dit plus sur vous que vous ne le souhaiteriez, peut-être! Même les plus petites inclinaisons de tête donnent une indication de l’attention avec laquelle vous suivez un entretien. Observez les positions de tête des participants à un discours politique ou des acteurs d’un film. Une personne qui hoche souvent la tête approuve ce qui est dit. Mais si elle hoche continuellement le chef, en revanche, c’est qu’elle a envie de prendre la parole. La tête penchée sur le côté est un signal non verbal par lequel l’interlocuteur indique que ce qui est dit interpelle directement ses sentiments, sans qu’il en ait conscience. 9. Si les négociations sont au point mort, faites bouger les choses. Levez-vous, tendez une tasse de café à votre vis-à-vis, etc. Cette procédure permet à l’autre de «s’ouvrir», car votre vis-à-vis doit ouvrir les mains. Cela crée un nouveau mouvement, les «positions» perdent de leur rigidité. 10. Souriez plus souvent. Les enfants en pré-scolarité sourient environ 400 fois par jour. Les adultes seulement 15 fois. Pourtant, le sourire n’a pas seulement un effet positif sur votre interlocuteur, mais aussi sur vous – à l’exception, bien sûr, des sourires cyniques, sarcastiques ou embarrassés, avec tête courbée. Sources: «Setz dich doch anständig hin ...» Körpersprache – (Ohn-) Macht ohne Worte?» de Ruth Pink et «Körpersprache – Entschlüsseln Sie den geheimen Code» de Coach Academy (en allemand seulement). Astuce de MD - 10 astuces concernant la communication non verbale page 3 / 5
  4. 4. Astuce de MD - 10 astuces concernant la communication non verbale page 4 / 5 Astuce de MD «13 astuces sur l’art de converser» Télécharger et réseauter avec succès (PDF, 229 KB) Astuce de MD «Les 4 règles d’une présentation authentique» A lire sans attendre (PDF, 185 KB) Astuce de MD «17 astuces d’élocution pour faire parler de soi» Télécharger gratuitement (PDF, 189 KB) Pour plus d’informations: www.poste.ch/directpoint.

×