CEO
Jérémy Lamri
Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
Je suis entrepreneur “labellisé” depuis plus de
trois ans maintenant, lorsque j’ai décidé avec
mon associé de créer Monkey...
3
▸ Quelle est votre formation initiale ?
Après mon baccalauréat, je n’avais que 16 ans et je n’approuvais pas le système ...
4
Monkey Tie
“remet le candidat au
cœur du processus de
recrutement”
Monkey tie est le premier site de recrutement affinit...
5
▸ Pourquoi ce choix de produit / service ?
J’ai toujours aimé être au contact des gens, pour apprendre d’eux et partager...
6
▸ Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
L’ambition pour Monkey tie est grande, à la hauteur ...
7
▸ D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ?
Tout dépend de l’échelle : si...
8
▸ S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance
dans l’aventure ...
9
Site internet :
https://www.monkey-tie.com
LinkedIn :
https://fr.linkedin.com/in/jeremylamri
Twitter :
https://twitter.c...
ANNEXES
Portrait de startupers
11
Sébastien Bourguignon
L’AUTEUR
♕ Manager ►►
Intrapreneur ✔ Innovacteur ✔ Agiliste ✔
Le meilleur atout pour digitaliser ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Portrait de startuper #4 - Monkey tie - Jérémy Lamri

2 258 vues

Publié le

Portrait de startuper #4 - Monkey tie - Jérémy Lamri

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 258
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 254
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Portrait de startuper #4 - Monkey tie - Jérémy Lamri

  1. 1. CEO Jérémy Lamri Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
  2. 2. Je suis entrepreneur “labellisé” depuis plus de trois ans maintenant, lorsque j’ai décidé avec mon associé de créer Monkey tie. D’un côté, je n’ai réalisé que très tard que je portais cette étiquette, à laquelle je n’étais pas sensible. D’un autre côté, avec le recul, j’ai le sentiment d’avoir été entrepreneur toute ma vie ! 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS CEO Jérémy Lamri Portrait de startupers
  3. 3. 3 ▸ Quelle est votre formation initiale ? Après mon baccalauréat, je n’avais que 16 ans et je n’approuvais pas le système français. Je suis donc parti faire mes études en Angleterre, où je suis devenu ingénieur en physique appliquée. J’ai ensuite obtenu trois Master, à Canberra, à Dijon et à HEC, dans des domaines allant de la communication au management stratégique, en passant par le développement durable. ▸ Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? Je suis avant tout un passionné. Les codes et les modes ne m’intéressent pas. J’agis en fonction de ce que je crois être juste et pertinent. Pour moi, l’entrepreneur n’est pas celui qui essaie, mais celui qui n’hésite pas à se relever et recommencer lorsqu’il trébuche, car se lancer demande le courage d’un jour, alors que réussir requiert une résilience sans faille. ▸ Qu’est-ce qui vous passionne ? Cela peut paraitre singulier, mais je suis passionné par les gens passionnés. Mark Twain disait d’eux (texte résumé) : “Ils ne s’adaptent pas aux règles. Vous pouvez les encenser, les contredire, les citer, ne pas les croire, les glorifier ou les endiabler. Mais à peu près la seule chose que vous ne pouvez faire est de les ignorer. Parce qu’ils changent les choses. Ils poussent la race humaine en avant. Certains les voient comme des fous, certains les voient comme des génies. Parce que les gens qui sont suffisamment fous pour croire qu’ils peuvent changer le monde, sont ceux qui le font." Portraits de startupers INTERVIEW Portrait de startupers
  4. 4. 4 Monkey Tie “remet le candidat au cœur du processus de recrutement” Monkey tie est le premier site de recrutement affinitaire qui prend en compte la culture d’entreprise et la personnalité, en plus du CV. Parce que les compétences ne suffisent pas à la réussite d’un recrutement. La personnalité et les attentes des collaborateurs sont plus que jamais au centre des enjeux. Avec beaucoup de bon sens et une volonté de rétablir une certaine égalité des chances face à l’emploi, Monkey tie remet le candidat au cœur du processus de recrutement. Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS Portrait de startupers
  5. 5. 5 ▸ Pourquoi ce choix de produit / service ? J’ai toujours aimé être au contact des gens, pour apprendre d’eux et partager avec eux. Lorsque j’ai quitté le monde du BTP pour rejoindre celui de la haute finance, j’ai compris à quel point il était important pour moi que mon travail inclut mes moteurs de motivation. J’ai fini par démissionner, pour rechercher un emploi et une entreprise qui me correspondraient. Au cours de mes recherches, je me suis rapidement rendu compte que les sites d’emploi ne me donnaient pas la liberté de préciser mes attentes ni ce qui me caractérisait vraiment. Sur Internet, on peut choisir beaucoup de choses : le numéro de son siège de train, la couleur des yeux de son prochain conjoint sur les sites de rencontre, etc. Mais en matière d’emploi, identifier et comparer des emplois ou des entreprises n’est pas possible. Je me suis donc dit que j’allais construire un outil, à usage personnel, qui me permettrait de trouver les entreprises qui me correspondent. J’ai rencontré des DRH pour voir comment je pouvais construire mon outil. Et les personnes sollicitées ont été intéressées par cette idée. Elles m’ont poussé à la développer pour pouvoir l’utiliser elles aussi dans la recherche de leurs futurs employés, pour qu’ils leur correspondent. Le besoin existait donc des deux côtés. Portraits de startupers INTERVIEW Portrait de startupers
  6. 6. 6 ▸ Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? L’ambition pour Monkey tie est grande, à la hauteur de la mission : démocratiser les ressources d’accès à l’emploi : outils de développement personnel et professionnel, coaching, offres d’emploi. Nous avons déjà commencé à faire bouger le processus de recrutement en proposant un recrutement affinitaire. Il ne faut donc pas s’arrêter en chemin et continuer de vouloir modifier la gestion actuelle des talents en termes de formation et de développement de carrière. Nous souhaitons faire de Monkey tie un réflexe professionnel chaque fois que vous vous poserez une question sur l’évolution de votre carrière. Et devenir ainsi le leader du développement professionnel en ligne. Et dire que tout cela a commencé par la simple prise en compte des attentes de chacun ! ▸ Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? Nous avons lancé la société avec 40 000 € de fonds propres, puis sommes allés solliciter des investisseurs à deux reprises depuis. Portraits de startupers INTERVIEW Portrait de startupers
  7. 7. 7 ▸ D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? Tout dépend de l’échelle : si on parle d’un projet, ou d’un entrepreneur. Pour qu’un entrepreneur réussisse, la seule qualité dont il a besoin est la résilience. Si vous vous relevez systématiquement, vous finirez par réussir, c’est statistique. Pour qu’un projet réussisse, il faut les bonnes personnes adressant le bon produit au bon moment. Ou alors suffisamment d’argent pour que ces trois conditions finissent par être réunies :). ▸ Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? Déceptions, défaites, coups de stress, coups bas, déceptions, fins de mois difficiles, disputes, nuits blanches, incertitudes, déceptions, doutes, méfiance, déceptions… C’est incroyable comme la vie d’entrepreneur peut être riche d’un vocabulaire si avare en réjouissances ! Heureusement, les bons moments compensent très largement tous ces petits désagréments… Portraits de startupers INTERVIEW Portrait de startupers
  8. 8. 8 ▸ S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? L’écoute. Un entrepreneur est un passionné avec une vision du monde qui lui est propre. Mais il N’EST PAS son client ou son utilisateur. Lorsqu’on lance un produit ou un service en tant que startup, la majorité des choix provient d’intuitions, vaguement objectivées par des pseudo-études de marché remplies par nos proches. Au fur et à mesure du développement de l’entreprise, l’écoute devient clé pour acquérir des données objectives permettant de définir ce que veut réellement l’utilisateur. ▸ Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Entre le moment où j’ai eu l’idée et aujourd’hui, j’ai eu envie d’arrêter au moins 40 fois. La plupart du temps, c’était grandement dû au “pragmatisme” des gens autour de moi : “c’est un peu risqué non ? Il y a peu de chances que ça réussisse…”. Mais quelques personnes très proches, me connaissant suffisamment, m’ont fait rebondir grâce à cette simple phrase : “Tu ne peux pas savoir si ton idée est bonne ou pas tant que tu n’as pas tout essayé. Edison a trouvé 10 000 manières de ne pas faire une ampoule après tout !” Donc le conseil que je donnerais est d’aller jusqu’au bout de son idée, et toujours se relever. Portraits de startupers INTERVIEW Portrait de startupers
  9. 9. 9 Site internet : https://www.monkey-tie.com LinkedIn : https://fr.linkedin.com/in/jeremylamri Twitter : https://twitter.com/JeremyLamri Portraits de startupers INTERVIEW Portrait de startupers CEO Jérémy Lamri
  10. 10. ANNEXES Portrait de startupers
  11. 11. 11 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR ♕ Manager ►► Intrapreneur ✔ Innovacteur ✔ Agiliste ✔ Le meilleur atout pour digitaliser votre entreprise ! ★★★ Sébastien Bourguignon Manager IT, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Le Cercle Les Echos, L’Obs ou encore Le Journal Du Net. http://sebastienbourguignon.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon Portrait de startupers

×