Analyse des stratégies opérationnelles de communication dans l'industrie pharmaceutique

413 vues

Publié le

Présentation de soutenance du travail de recherche sur l'évolution de la communication au sein de l'industrie pharmaceutique.
Lors de cette présentation, certaines solutions sont proposé pour répondre à la problématique de l'arrivé du digital dans le secteur de la santé.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
413
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Analyse des stratégies opérationnelles de communication dans l'industrie pharmaceutique

  1. 1. Analyse des stratégies opérationnelles de communication dans l’industrie pharmaceutique CYCLE MASTÈRE PROFESSIONNEL SPÉCIALISE EN MANAGEMENT ET MARKETING DE LA SANTÉ SÉBASTIEN DERÉSON – 10 NOVEMBRE 2015 INSTITUT DE GESTION SOCIAL INSTITUT DE MANAGEMENT DES INDUSTRIES DE LA SANTÉ Le digital au service de la communication santé multicanal
  2. 2. Introduction 2 Constats : «L’utilisation du digital dont les réseaux sociaux sont encore des outils périphériques dans la santé » D’après Eric Phélippeau, Président de la FNIM Rencontres Communication Santé Institut Taylor Nelson Sofres Santé. Les Français et l’Internet Santé. 2013 PharmaGeek
  3. 3. Des contraintes remettant en cause l’univers de la pharma Un système réglementaire fort  Déremboursement des produits de santé  Pharmacovigilance Environnement concurrentiel  Echéance des brevets pour 2020  Réduction du cycle de vie des médicaments Diminution du budget alloué à la communication  Diminution du nombre de visiteurs médiaux Nécessité de trouver une nouvelle façon de communiquer sur les produits de santé
  4. 4. Une problématique axé sur le digital Quelles sont les stratégies commerciales et marketing utilisées par les laboratoires pharmaceutiques pour se démarquer avec l’arrivé du digital ?  Etat des lieux de secteur de la santé  Une analyse des différents moyens de communication  Les nouveaux moyens de communication de la santé
  5. 5. Comparaison du budget alloué au digital et à la visite médicale 6,24 M€ Budget alloué à la communication sur Internet 1,83 Md € Budget alloué à la visite médicale Le poids d’internet reste dérisoire même si le nombre de professionnels de santé connectés augmente 90 % des médecins sont connectés au web en 201590 % des professionnels de santé sont connectés au web en 2015 EuroStaff 2011 Ipsos, médecins généralistes, quelles pratiques numériques. 2015
  6. 6. Les français sont des e-patients…  50 % des Français fait des recherches d’information sur la santé via Internet  49 % des Internautes sont des Internautes Santé Profil d’utilisation : 92 % : recherches sur une pathologie ou un problème de santé 63 % : informations sur les traitements et les médicaments 47 % des internautes santés recherchent des témoignages  1 Internaute santé sur 3 est un mobinaute santé  1 mobinaute santé sur 5 télécharge au minimum 2 applications santés 47 % des internautes santé recherchent des témoignages
  7. 7. Cependant, les sites des laboratoires et les réseaux sociaux sont en bas du classement des sources d’informations… Pourquoi un résultat si faible ? Quels sont les solution à apporter ?Institut Taylor Nelson Sofres Santé. Les Français et l’Internet Santé. 2013
  8. 8. Pourquoi des résultats si faibles ? La pharma est en retard par rapport à d’autres secteurs La cause de ce retard est dû à plusieurs freins :  Centralisation des décisions venant du siège  Conséquence sur les actions digitales actuelles  Les actions digitales sont utilisées de manière éphémères  Ce sont des actions qui ne s’inscrivent pas sur le long terme  Absence de transversalité  Manque de sensibilisation à l’utilisation du digital  Manque de budget  Complexité du message  Scandales médiatiques  Viralité et difficulté du contrôle des informations
  9. 9. Solution à court terme Créer une campagne où les outils digitaux (Facebook, Twitter) soient le moteur de la communication. Campagne AVC Vite le 15, et après… lancé le 29/10/15 Opération lancé pour la journée mondiale de l’AVC 1 site Internet 1 vidéo sur le site et les réseaux sociaux 306 Tweets en 11 j 1 Article Affiche Serious Game
  10. 10. Solution à moyen terme Aujourd’hui il faut réfléchir en termes d’écosystème digital plutôt que plusieurs stratégies parallèles Il faut amener de la cohérence dans la stratégie de communication. On doit avoir une approche combinatoire alliant plusieurs actions digitales et permettent une synergie dans la communication Récoltes des données patients Visite médicale Réseaux sociaux Interactions des outils les uns avec les autres Réaliser un meilleur ciblage des patients et des professionnels de santé Réaliser une interactivité entre les différents outils Récolter les données plus facilement
  11. 11. Une évolution de la prestation médical Avec l’émergence du digital, le rôle et la place du médecin se modifient De plus, les patients sont de plus en plus mobilisés dans leur santé Apparition d’une médecine plus collaborative Les professionnels de santé ont besoin des outils digitaux pour illustrer et appuyer l’information au patient Développer des outils d’e-education à destination des patients Proposer des applications afin d’échanger avec le patient et le médecin
  12. 12. Conclusion  La demande numérique existe, elle est même en progression, mais la concrétisation des projets semble complexe dans l’univers de la santé D’après une étude en 2013 : 90 % des laboratoires considèrent que l’offre numérique est une réelle opportunité.  L’intégration du digital dans une approche multicanal est la clé de voute pour un déploiement optimal du numérique Mais, il ne faut pas oublier de promouvoir ces outils « Ces stratégies exigent de ne pas oublier les budgets de promotion des ces outils. Mais peu de laboratoires y pensent » D’après Gérard Peccoux, Président de la Callimedia Etude réalisée par la FNIM et Doctors 2.0 en 2015
  13. 13. Merci de votre attention

×