book                                Sébastien Lafrésière architecte // DE // HMONPsebastienlafresiere@gmail.com
[   SOMMAIRE               ]*
///////// Concours d’IDEES EVOLO : WORLDSCRAPER - WORLD /////////////////////////////////////////// Concours d’IDEES AJOUT...
[                                 ]*    Projet :   Concours Evolo    Programme : Active Pipeline    Localisation : World
///////ACTIVE PIPELINE /////////// 2012
«        CONCEPT : Re-use the concept of energy transfer, we started with the                        pipe line idea. “Pipe...
GREEN HALLSUN SHUTTER              ///////ACTIVE PIPELINE /////////// 2012
[                                         ]*    Projet :   Concours Ajout Manifeste    Programme : Extension LAVAL    Loca...
///////AJOUT MANIFESTE /////////// 2011
«                                                                                                                         ...
[                                  ]*    Projet :   Concours Nutriset    Programme : Siège social    Localisation : Malaun...
///////NUTRISET /////////// 2011
«     Situé sur les plateaux qui surplombent la vallée du Cailly le siège social de NUTRISET bénéficie d’un site privilégi...
/////// NUTRISET /////////// 2011
[                                      ]*    Projet :   Projet de fin d’étude    Programme : Projet Urbain    Localisation...
///////PFE-NOUVELLE CENTRALITE /////////// 2011
»
///////PFE-NOUVELLE CENTRALITE /////////// 2011«      Afin d’équilibrer le poids du centre historique, la ville de Lisbonn...
[                                          ]*    Projet : Projet d’étude    Programme : Projet Urbain    Localisation : Va...
///////PROJET URBAIN VALLEE DU CAILLY /////////// 2011
///////PROJET URBAIN VALLEE DU CAILLY /////////// 2011
[                                    ]*    Projet :   Projet d’étude    Programme : Logements colectif    Localisation : R...
///////LOGEMENTS COLLECTIF ROUEN /////////// 2011
«                                                                                              ///////LOGEMENTS COLLECTIF ...
[                                 ]*    Projet :   Projet d’étude    Programme : Centre culturel    Localisation : Rouen (...
///////CENTRE CULTUREL /////////// 2011
Façade sur Hôtel de villeFaçade sur rue de l’hopital
«	                                                                                                                        ...
Book 2012 light
Book 2012 light
Book 2012 light
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Book 2012 light

1 253 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 253
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Book 2012 light

  1. 1. book Sébastien Lafrésière architecte // DE // HMONPsebastienlafresiere@gmail.com
  2. 2. [ SOMMAIRE ]*
  3. 3. ///////// Concours d’IDEES EVOLO : WORLDSCRAPER - WORLD /////////////////////////////////////////// Concours d’IDEES AJOUT MANIFESTE : LE GRAND SEMINAIRE - QUEBEC ///////////////////////// Concours d’ESQUISSE NUTRISET : ARTICULATION DU PAYSAGE - ROUEN ///////////////////////// PROJET DE FIN D’ETUDE : PENSER UN NOUVEAU TYPE DE CENTRALITE - LISBONNE ////////////////// PROJET S10 : (Re)nover - (RE)organiser pour reconcilier- VALLEE DU CAILLY /////////////// PROJET S09 : LOGEments collectifs- porosite urbaine - ROUEN /////////////////////////////// PROJET S08 : centre culturel - articulation d’echelle - ROUEN /////////////////////
  4. 4. [ ]* Projet : Concours Evolo Programme : Active Pipeline Localisation : World
  5. 5. ///////ACTIVE PIPELINE /////////// 2012
  6. 6. « CONCEPT : Re-use the concept of energy transfer, we started with the pipe line idea. “Pipeline transport is the transportation of goods through a pipe.” We extend the idea to people, energy, goods and green. Re-think the pipeline Existing pipe scheme scheme at the world scale create a global link to propose an equal solution to create unity in the diversity. This single space establish a development acce- lerator and give to the world unexpected opportunities. With this international space, the concept is to catch the energy and share it. If we combine all the green energy solution and unify the transportation scheme with one new pipe, we create an independant structure. The four naturals elements are combine with the human impact. Energy production and human activities re-invent anNew pipe scheme interaction between Human, Nature and Innovation. This project re-balance the world, remove borders and abolish the money system with a trade market. FORM : Re-writing the pipeline, we adapt the shape to capita- lize different resources in different contexts. The continuity between the different shapes is preserved with a structure deformation. It pass progres- sively from the ‘A’ triangle, to hexagon, to ‘Y’ triangle. The impact is mi- nimizing on the environment with a clever interaction with the ground. The posts are using to link the ground and transfert goods and people. This va- rious profiles give the opportunity to diversify the inner interaction. Inner ba- lance regulate the ambiance to provide many human activities. This green hall corridor always in movement implement interactions between people. »
  7. 7. GREEN HALLSUN SHUTTER ///////ACTIVE PIPELINE /////////// 2012
  8. 8. [ ]* Projet : Concours Ajout Manifeste Programme : Extension LAVAL Localisation : Quebec
  9. 9. ///////AJOUT MANIFESTE /////////// 2011
  10. 10. « ///////AJOUT MANIFESTE /////////// 2011 L’ilot du Séminaire de Québec est marqué par son histoire. Les successions de construc-tions, de destructions et d’aménagements contribueront à forger l’identité du lieu inscrite aujourd’huidans les mémoires tout en conservant une cohérence programmatique. L’évolution morphologi-que du site est donc le reflet des différentes époques de transformation de la ville et de l’architecture.Le bâtiment du Séminaire qui est aujourd’hui l’école d’architecture traduit par son orthogonalité la rigueur d’es-pace et symbolise l’esprit de cet ancien établissement religieux. La rectitude du plan met en relation les trois ailesdu bâtiment autour d’une cour qui a subit de fortes mutations et qui s’impose aujourd’hui comme élément centralde l’îlot.Une intervention rayonnante qui interagie avec les différentes échellesPar son implantation en hauteur, le Vieux Séminaire s’affirmait autrefois comme composant structurant du pay-sage du St Laurent. Aujourd’hui l’école s’inscrit au sein d’un ensemble architectural vaste où l’intériorité d’îlots’affirme comme témoin du passé.Les enjeux sont alors d’inscrire les nouveaux programmes dans la continuité et la densification de l’îlot du GrandSéminaire [ajout] mais aussi de renouer avec le grand territoire en se connectant dans le paysage [manifeste].> Amplifier le système existantL’intervention ajoute de nouveaux usages à l’école d’architecture tout en nourrissant le développement duGrand Séminaire - un amphithéâtre, une salle d’exposition et une salle de réception.> Intégrer la ville au systèmeL’intervention est alors enrichie par la mise en place d’un nouveau lien, une promenade remarquable qui sedéploie sur l’intégralité du site mettant en relation la cour et les programmes, la rue et l’ouverture vers le SaintLaurent. Elle agit alors comme élément confortant l’échelle de l’îlot du Grand Séminaire à celle de la ville et du »territoire.
  11. 11. [ ]* Projet : Concours Nutriset Programme : Siège social Localisation : Malaunay (76)
  12. 12. ///////NUTRISET /////////// 2011
  13. 13. « Situé sur les plateaux qui surplombent la vallée du Cailly le siège social de NUTRISET bénéficie d’un site privilégié en lisière de forêt. L’organisation du siège NUTRISET s’inscrit en cohé-rence avec l’environnement du parc paysager dans lequel il est implanté, et en complémentarité avec l’usine accueillant actuellement les bureaux. Ainsi la proposition n’est pas conçuecomme une composition autonome, mais bien comme un élément faisant parti d’un ensemble architectural plus vaste dont il est une composante. On parle ici d’éléments liés entre eux etformant un ensemble cohérent. Le nouveau bâtiment s’articule à la fois avec le grand paysage mais vient aussi se rattacher à l’usine de production pour mettre en relation tous les compo-sites (Usine->NUTRISET->Paysage). L’insertion se produit donc à deux échelles, il vient d’abord se lier à l’usine et ensuite s’installer dans la vallée afin de s’affirmer dans le paysage.On relève deux approches marquantes du site, la vision proche depuis le plateau et l’usine, là le projet se dissimule en contrebas en s’insérant dans la pente. De l’autre coté, c’est à lavallée que le projet s’ouvre en surgissant de l’inclinaison du terrain vers l’Est et le grand paysage.> Coté Ouest c’est la relation avec l’usine et le siège social qui est mise en valeur, la tension du bâtiment avec la plate-forme de production est illustrée par une façade avec une horizonta-lité marqué d’émergences. Depuis l’usine, le siège ne s’immisce pas entre nous et le paysage mais viens plutôt souligner l’horizon et propulser notre regard vers le paysage. Ainsi le bâtimentne se manifeste que légèrement et sobrement.> Coté Est c’est l’affirmation dans le paysage de grande échelle qui est favorisé avec une volumétrie fractionnée et rehaussée. Ce fort lien visuel permet d’amener un dialogue entre lesplateaux et cette vallée du Cailly éclectique.Ainsi l’enjeu paysager de cette opération est de rajouter un élément s’inscrivant en discussion directe avec les composites de cet ensemble « industrialo-rural » que compose la vallée etles plateaux.> Le respect de l’environnement en limitant son impact dans le paysage proche et en se fondant dans la perspective. Le bâtiment reste en dialogue avec la nature : la nature pénètre ledispositif et offre un double rapport à la fois proche et lointain à l’occupant. »
  14. 14. /////// NUTRISET /////////// 2011
  15. 15. [ ]* Projet : Projet de fin d’étude Programme : Projet Urbain Localisation : Lisbonne
  16. 16. ///////PFE-NOUVELLE CENTRALITE /////////// 2011
  17. 17. »
  18. 18. ///////PFE-NOUVELLE CENTRALITE /////////// 2011« Afin d’équilibrer le poids du centre historique, la ville de Lisbonne décide de créer de toute pièce de nouvelles centralités. Ce sont des entitéssouvent commerciales couplées à des infrastructures d’affaires en rayonnement autour de Baixa-Chiado comme le centre Colombo, celui d’Olivais ou lenouveau Corte Inglés. Dans ce contexte, le système campo se décompose entre autre en deux entités : le Pequeno, ancienne arène de corrida poséeau milieu d’un grand espace public, et le Grande, immense jardin public de 1,3 km de long. Si on considère le poids historique de l’existence du système vieux d’au moins 150 ans, l’intervention sur le site d’étude est l’occasion derévéler une centralité linéaire mixte organisée le long de l’Avenida da Républica, et caractérisée par un réseau d’espaces publics de grandes tailles.En lisant le site comme une succession de séquences ayant un rapport différent avec l’avenue, qui sera retraitée et civilisée, la proposition cherche àrenforcer cette logique d’usages mixtes en lien avec l’histoire. »Une attention particulière à la ballade architecturale est portée afin de faire découvrir le paysage urbain alentour. Le site pourra donc être traversé,perçu et donc vécu de différentes manières en fonction des échelles de déplacements.
  19. 19. [ ]* Projet : Projet d’étude Programme : Projet Urbain Localisation : Vallée du Cailly (76)
  20. 20. ///////PROJET URBAIN VALLEE DU CAILLY /////////// 2011
  21. 21. ///////PROJET URBAIN VALLEE DU CAILLY /////////// 2011
  22. 22. [ ]* Projet : Projet d’étude Programme : Logements colectif Localisation : Rouen (76)
  23. 23. ///////LOGEMENTS COLLECTIF ROUEN /////////// 2011
  24. 24. « ///////LOGEMENTS COLLECTIF ROUEN /////////// 2011 Concept- La prise de position face à l’implantation tend à favoriser les vues etles orientations des logements au sein de l’opération. Pour se faire une série de volumesconstitués de biais est implantée dans le sens de la longueur du site pour permettre auxlogements de s’ouvrir sur cet axe. Ces volumes proposeront ainsi une dynamique en rup-ture face à des lignes rectilignes monotones et génèreront de part leur implantation desvues proches et lointaines.A cette implantation vient se raccrocher une hiérarchie de voiries qui traitera la questiond’usages privés et publiques :>Une voirie principale divisera l’opération en deux, avec une partie réservée aux loge-ments et une autre aux commerces et bureaux. Elle mènera aux seul accès voituresconduisant aux parkings des logements et longera tous les commerces pour leur offrirun parking le long du dépôt commerciale.(brico) Ainsi l’unité paysagère de logementssera uniquement piétonne, traversée par une voirie autorisant l’accès au gros véhiculeet permettant de desservir les différents logements.>Ainsi dans cette opération de logements une partie d’habitat intermédiaire sera instal-lée sur un socle (hébergeant les parkings,) afin de les décrocher des parties publiques,et placée en recul face aux abords ouest. La deuxième partie cherchera à gagner en »hauteur pour s’offrir des meilleures vues et pourra bénéficier de parties communes exté-rieures généreuses.
  25. 25. [ ]* Projet : Projet d’étude Programme : Centre culturel Localisation : Rouen (76)
  26. 26. ///////CENTRE CULTUREL /////////// 2011
  27. 27. Façade sur Hôtel de villeFaçade sur rue de l’hopital
  28. 28. « ///////CENTRE CULTUREL /////////// 2011 A la sortie du coeur dense de Rouen une respiration importante vient alors faire face à la cathédrale St-Ouen, le site proposépre se déploie de alors à l’articulation de deux contextes urbain distinct. Avec une façade sur rue et une sur place, le programme feral’objet, du lien entre les échelles qui s’y confrontes. Le concept est naît de là, un volume surélévé accueillant l’exposition du musée seconfrontera à l’échelle de la cathédrale renvoyant à une dimension urbain plus large, tandis qu’il sera supporté par deux bandes ac- »cueillant des logements et ateliers d’artistes allant rejoindre la rue de l’hôpital et s’accordant à ses gabarits. »A l’articulation entre les deux, les distributions verticales mèneront le visiteur à travers un parcours à la fois architecturale et culturel. Il pourraaussi profiter du site grâce aux jardins mais aussi par les différentes vues des niveaux supérieurs.

×