Rapport d'activité Seine-et-Marne Tourisme 2014

7 236 vues

Publié le

Rapport d'activité de Seine-et-Marne Tourisme, pour l'année 2014.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 236
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
204
Actions
Partages
0
Téléchargements
47
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport d'activité Seine-et-Marne Tourisme 2014

  1. 1. 1 RAPPORT D’ACTIVITES 2013 SOMMAIRE Chapitre 1 : Seine-et-Marne Tourisme, centre de ressources au profit du territoire.............................................5 A. Observation :...................................................................5 1. Les chiffres clés 2013..............................................................5 2. Les missions de l’Observatoire ...............................................7 3. Les enquêtes et les études 2013.............................................7 4. La veille..................................................................................8 5. Des bases de données pour de nombreux professionnels.......9 B. Ingénierie touristique (conseils et expertises)...................10 C. Mises en réseau des acteurs (axe majeur du schéma).........................11 1. Ecotourisme ..........................................................................11 2. Tourisme pour Tous ...............................................................11 3. Labels.....................................................................................13 D. Développement et formation aux nouveaux outils au profit des acteurs ......................................................................15 1. Développement des nouveaux outils .....................................15 2. Formation des acteurs ...........................................................15 A...................................................................................... Héber geurs : gîtes, clévacances.......................................................... 16 a) Hôteliers : yield management........................................... 16 b) Le groupe d’identité numérique ...................................... 16 c) OTSI (SIT, réseaux sociaux) ............................................... 16
  2. 2. 2 Chapitre 2 : Les axes stratégiques majeurs...............................17 A. Le Pôle Touristique d’Excellence : Institut Français du Tourisme Paris Est............................................................17 B. Le Tourisme pour Tous.....................................................18 C. Un Tourisme porté par Tous : Balad’pass..........................18 D. L’Ecotourisme/Franchard.................................................19 Chapitre 3 : L’aménagement touristique du territoire..........23 A. Accompagnement au développement des filières touristiques départementales ..........................................23 B. Développement des hébergements..................................25 C. Accueil et Accessibilité.....................................................26 Chapitre 4 : La promotion ...............................................................28 A. La promotion sur le marché national................................28 1. Soutien à l’évènementiel touristique......................................28 a) SMT organisateur ou coorgarnisateur de manifestations départementales ..............................................................28 b) SMT partenaire des porteurs d’évènements......................30 2. La Stratégie numérique ..........................................................32 3. Les relations médias...............................................................34 4. Les parutions « Presse ».........................................................35 5. Les éditions ............................................................................36 6. Les salons...............................................................................36
  3. 3. 3 B. Mise en réseau au niveau national...................................38 1. Filière Tourisme d’affaires Paris What Else Business (ex PGE) ....38 2. Filière Sports et/Nature..........................................................40 C. Mise en réseau au niveau International............................40 1. La Commission Internationale................................................40 2. Le développement touristique de l’aéroport de Vatry............41 3. Participation de Seine-et-Marne Tourisme aux contrats de destination.............................................................................42 D. La convention avec le Musée de la Grande Guerre ...........43 1. Valorisation du Musée sur le marché national........................43 2. Valorisation du Musée sur le marché International................44 3. Valorisation du Musée dans la Presse ....................................44 4. Valorisation du Musée sur le Web..........................................44 E. Une convention avec le Château de Champs-sur-Marne ...45 F. Les Partenariats ..............................................................46 1. Publics....................................................................................46 a) Comité Régional du Tourisme Paris-Ile-de-France ............ 46 b) Chambre de Commerce et d’Industrie 77......................... 46 2. Privés .....................................................................................47 a) Disneyland Paris ............................................................... 47 b) Crédit Agricole.................................................................. 47 G. Mécénat ..........................................................................47 Chapitre 5 : La commercialisation ................................................48 A. Contexte et objectifs........................................................49 1. Les objectifs de Tourisme 77 ..................................................49 2. Les filières ..............................................................................49 3. Les marchés ...........................................................................49 4. Les segments de clientèles .....................................................49
  4. 4. 4 B. Les ventes .......................................................................50 1. La vente aux individuels .........................................................50 a) Le B to C (Business to Customer).....................................50 b) La commercialisation des Gîtes.......................................52 c) Le B to B (Business to Business) ......................................53 2. La vente à destination des groupes ........................................53 a) Les actions marketing .....................................................53 b) Les résultats pour la vente des groupes .........................53 3. Le Tourisme d’Affaires ..........................................................55
  5. 5. 5 Chapitre 1 : Seine-et-Marne Tourisme, centre de ressources au profit du territoire A. Observation Deuxième secteur d’activité, le tourisme est au cœur de l’économie départementale, avec des sites à forte notoriété, il joue un rôle majeur en termes d’économie et d’emplois. L’observatoire départemental est un outil qui permet à la fois d’analyser l’offre touristique et de suivre la fréquentation des flux touristiques départementaux. Cela permet à Seine-et-Marne Tourisme de s’adapter en permanence à la demande des clientèles pour que l’offre départementale reste compétitive et en adéquation avec la demande touristique. 187 HOTELS POUR UN TAUX D’OCCUPATION DE 69% 1. Les chiffres clés 2013 SEINE-ET-MARNE = 50% du Territoire francilien ! La Seine-et-Marne est le département le plus touristique d'Ile-de-France, après Paris : 2ème capacité hôtelière d’Ile-de-France 187 hôtels dont 17 Résidences de Tourisme pour un taux d’occupation de 69%. 60% de l’offre d’hébergement rural d’Ile-de-France  L’offre des meublés (source : Direction de la labellisation, janvier 2014) : 262 structures  244 Meublés labellisés Gîtes de France ® Taux d’occupation : 51%  18 Meublés labellisés Clévacances  52% de l’offre de l’hôtellerie de plein air d’Ile-de-France. Taux d’occupation 50,5%  50 campings classés – 7 114 emplacements LE PARC DES FELINS : 305 000 visiteurs LA DESTINATION DES 3 CHÂTEAUX : 815 927 visiteurs « La destination des 3 châteaux » (Blandy, Fontainebleau, Vaux-le-Vicomte) a accueilli, plus de 815 927 visiteurs en 2013.
  6. 6. 6 DISNEYLAND®PARIS : 14,9 millions de visites Première destination touristique d’Europe : DISNEYLAND®PARIS Plus de 275 millions de visites depuis 1992. Avec 14,9 millions de visites en 2013, Disneyland® Paris est la destination touristique la plus visitée en Europe et le premier tour opérateur en France en nombre de clients. En 2013, 51% des visiteurs venaient de France, 14% du Royaume-Uni, 8% d'Espagne, 6% du Benelux (Belgique et Luxembourg), 6% des Pays-Bas, , 3% d'Italie, 3% d'Allemagne et 9% du reste du monde. Le taux d’occupation pour les hôtels Disney est de 79,3%. Le pôle hôtelier de Disneyland Paris est au 5e rang des capacités d’accueil hôtelières en France derrière Paris, Lourdes, Nice et Lyon. LA VALLEE VILLAGE : 6,5 millions de visites La Vallée Village avec 6,5 millions de visites, a accueilli des visiteurs originaires de 170 pays différents sur 193 dans le monde. FRANCHARD : 13 000 visiteurs (de mars à novembre) 1er site d’écotourisme d’Ile-de-France. 2013 a été marquée par l’organisation de nombreux événements, qui a généré une augmentation de la fréquentation. Les sites touristiques les plus fréquentés en 2013 (hors Disneyland® et la Vallée Village) : Pour un nombre total de visiteurs : 1 683 663 Compétitions équestres et manifestations – Grand Parquet Fontainebleau 350 000 Les Médiévales de Provins 65 000 La foire internationale aux fromages et aux vins–Coulommiers 60 000 La rando des 3 Châteaux 15 000 Fréquentation de spectacles en nombre de visiteurs en 2013 La légende des chevaliers 88 938 Spectacle des aigles des remparts 80 429 Festival Montereau Confluences 50 000 SITES Nombre de visiteurs Château de Fontainebleau 453 872 Vaux-le- Vicomte 306 000 Parc des Félins 305 000 Provins Visites du Patrimoine 211 416 Sea Life 256 680 Le Musée de la Grande Guerre 96 000 Champs sur Marne réouverture en juin 54 695
  7. 7. 7 2. Les missions de l’Observatoire Chaque année l’observatoire organise deux conférences de presse annuelle et estivale afin de présenter les résultats de l’activité touristique départementale. Des enquêtes conjoncturelles et de fréquentation sont organisées dans les domaines suivants :  Hôtellerie traditionnelle et de plein air (camping)  Hébergements ruraux (chambres d’hôtes, gîtes, Clévacances)  Restauration, avec la CCI 77  Office de tourisme et syndicats d’initiatives  Patrimoine culturel et musées  Equipements de loisirs et de plein air Ces données observées sont analysées, synthétisées et conceptualisées dans des éditions annuelles :  Bilan annuel de l'activité touristique 2012 : Edition n° 9 publiée en avril 2013 Conférence de presse du 4 avril 2013  Pré-bilan de la saison estivale 2012 - Conférence de presse du 30 août 2013 3. Les enquêtes et les études 2013 Tout au long de l’année, l’observatoire réalise des enquêtes ponctuelles :  Enquête thématique En 2013, une enquête auprès des acteurs départementaux (fromageries, restaurateurs…) en lien avec la filière des fromages de Brie a été menée afin de structurer l’offre de cette filière. Cette étude avait pour objectif de structurer l’offre et de mettre en place une route des fromages.  Des enquêtes réalisées lors d’événements (Evènement J’aime le Brie –enquête auprès des restaurateurs, enquête clientèle Châteauxbus)  Enquête sur les outils de promotion mis en place par Seine-et-Marne Tourisme : la Balad’Pass (évaluation des retombées de l’utilisation de la Balad Pass dans les sites touristiques et de loisirs de Seine-et-Marne).  Diagnostic du numérique du Territoire Seine-et-Marnaise (enquête sur les pratiques du web des acteurs touristiques de Seine-et-Marne).
  8. 8. 8  Participation aux enquêtes ou travaux destinés à nos partenaires : *RN2D (Réseau National des destinations Départementales) : o Réalisation d’enquêtes conjoncturelles sur la tendance estivale (3 vagues de mai à septembre) o Mise en place d’un dispositif de collecte concernant le suivi conjoncturel de la fréquentation des sites et d’événements culturels (musées, châteaux…) o Publication des données départementales des hébergements touristiques Cet outil permet de centraliser et de comparer de façon harmonisée les capacités en hébergement touristique des départements. o Dispositif « flux vision Orange » (étude en 2013, mise en place en 2014) Flux Vision permettra de convertir en temps réel des millions d’informations techniques issues du réseau mobile d’Orange, en indicateurs statistiques afin d’analyser la fréquentation des zones géographiques et le déplacement des populations. * Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France : o Échanges d’informations, de données clientèles afin de mutualiser les données de fréquentation touristique quantitatives et qualitatives. 4. La veille Depuis 2012, l’observatoire réalise un travail de veille, c’est-à-dire qu’il collecte un ensemble d’informations quantitatives et qualitatives d’ordre économique et touristique. Ces informations permettent d’orienter l’activité des acteurs du tourisme et d’adapter leurs activités à l’évolution du contexte économique et des marchés. Les analyses produites par l’observatoire contribuent à une meilleure connaissance du secteur touristique (en Seine-et-Marne et plus généralement) pour les équipes de Seine-et-Marne Tourisme et les acteurs du territoire : - Diffusion d’une newsletter mensuelle, sur l’actualité Touristique, envoyée aux équipes de Seine-et-Marne Tourisme, aux prestataires et aux Partenaires institutionnels du tourisme. - Veille sur les clientèles des marchés européens et lointains - Veilles Thématiques (sur le MICE, l’internet mobile, les réformes des collectivités territoriales…) - Benchmarking (repérage des expériences dans le domaine du MICE, contrats de destination touristiques, Tourisme et performance…)
  9. 9. 9 5. Des bases de données pour de nombreux professionnels L’Observatoire départemental est aussi un centre de Ressources : a) Externe Afin de répondre aux demandes extérieures des cabinets d’études, des agences conseils, des investisseurs hôteliers, des partenaires institutionnels, la presse, les professionnels, les collectivités locales.  L’Observatoire a réalisé 26 études approfondies et détaillées en 2013, pour des cabinets d’audit et de conseils, des collectivités territoriales  Un espace Pro sur www.tourisme77.fr est alimenté par l’observatoire en mettant en ligne tous les résultats (bilans, enquêtes…) b) Interne L’observatoire du tourisme alimente un blog pour les salariés de Seine-et-Marne Tourisme, pour un partage d’informations entre les services.
  10. 10. 10 B. Ingénierie touristique (conseils et expertises) Afin d’inscrire le tourisme et les loisirs dans les outils de planification de l’aménagement des territoires et de leur développement économique, Seine-et-Marne Tourisme suit et accompagne le développement des politiques départementales et régionales :  Suivi des contrats départementaux en cours, en accompagnant la mise en œuvre des actions « tourisme et loisirs ». Par exemple, Seine-et- Marne Tourisme suit l’étude d’aménagement et de valorisation du site gallo-romain de Chateaubleau, porté par la Communauté de communes de la Brie Nangissienne.  Participation à la réflexion sur la refonte des politiques contractuelles départementales et contribution à la mise en place de nouveaux contrats. Ainsi, Seine-et-Marne Tourisme a contribué à l’élaboration du portrait stratégique du territoire de projets de Coulommiers et à la définition du nouveau C3D de la Communauté de Communes du Provinois.  Participation aux travaux du projet de territoire départemental et accompagnement à la mise en œuvre de la labellisation « projet de territoire ». Seine-et-Marne Tourisme siège dans différentes structures œuvrant au déploiement du projet de territoire, parmi lesquelles la Commission de labellisation et le chantier 3 « destination choisie ».  Suivi de la mise en œuvre du Schéma Départemental des Itinéraires Cyclables et participation avec la DPR, au suivi des travaux du Comité d’Itinéraire de l’Euroveloroute 3  Suivi de différentes politiques régionales (mise en œuvre du SDRIF, du PACT Sud, …)  Accompagnement des porteurs de projet seine-et- marnais à la formulation d’une demande de subvention auprès du Fonds de développement touristique régional (FDTR)
  11. 11. 11 C. Mise en réseau des acteurs (axe majeur du schéma) 1. Ecotourisme Dans le cadre de l’exploration d’un volet écotouristique, Seine-et-Marne Tourisme a fédéré autour du centre d’écotourisme d’Ile-de-France sur le site de Franchard un certain nombre d’acteurs privés, associatifs et institutionnels.  En 2013, le réseau de partenaires du centre d’écotourisme s’est élargi. L’Office National des Forêts, Seine-et-Marne Environnement, l’Association des Maisons du Bornage, la Réserve de Biosphère de Fontainebleau Gâtinais, Natureparif, l’Association des Amis de la forêt de Fontainebleau et le Parc Naturel Régional du Gâtinais Français travaillent désormais en concertation.  En tant que partenaire financier du centre, la direction du Crédit Agricole Brie – Picardie a contribué à la création d’activités, d’animations et de sorties de sensibilisation au centre d’écotourisme.  Dans le cadre de la gouvernance partagée initiée par la démarche “Fontainebleau forêt d’exception”, Seine-et-Marne Tourisme et son centre d’écotourisme participent aux différents comités de travail (accueil, érosion, arboretum…) 2. Tourisme pour tous 1) Journée Professionnelle du Tourisme pour Tous Inscrite dans le cadre d’un plan d’actions global en faveur du Tourisme pour Tous, cette journée professionnelle a, dans un premier temps, laissé la parole aux professionnels du tourisme mais aussi de l’action sociale qui accompagnent les familles dans leur projet de départ. Un second temps de la journée a permis de présenter une partie de l’offre d’hébergement seine-et-marnaise du tourisme pour tous et des projets d’évolutions ou de créations de cette offre. Destiné à faciliter les échanges entre professionnels et à favoriser la connaissance de ce tourisme, ce temps de rencontre s’est inscrit dans le développement du réseau des acteurs du territoire.
  12. 12. 12 Elle s’est tenue le 9 avril 2013 au Domaine Emmanuel à Hautefeuille et a rassemblé plus de 140 professionnels locaux régionaux ou nationaux du tourisme social, acteurs du social et élus du département. Madame Claudie Buisson, chargée de mission sur l’accès aux vacances pour tous au Ministère de l’artisanat, du commerce et du tourisme, est intervenue au cours de cette journée. 2) Réunion du comité de ressources Le comité de ressources regroupant les acteurs incontournables du social et du tourisme a été mis en place pour consolider le réseau des acteurs et faire émerger et accompagner des projets à l’intention des publics éloignés d’une pratique touristique. Il s’est réuni le 28 novembre 2013. 3) Eductours SMT a organisé deux éductours permettant aux travailleurs sociaux de découvrir une offre touristique adaptée, de rencontrer les professionnels du tourisme et d’échanger sur les problématiques d’accès aux vacances et aux loisirs de certains publics : - 26 septembre – le Musée de la Grande Guerre et la Base de Loisirs de Jablines - 16 octobre – le Musée de Préhistoire de Nemours et la Base de Loisirs de Buthiers A l’occasion de ces eductours, des échanges ont permis d’envisager des axes de collaboration concrète. 4) Edition des brochures «Aides aux départs en vacances» et «Guide des Hébergements» Ces documents ont été réalisés par le Conseil général et Seine et Marne Tourisme en partenariat avec la CAF de Seine et Marne, l’ANCV, l’UNAT Ile de France, la MSA Ile de France et Cultures du Cœur. - Le guide des aides aux départs en vacances (destiné aux travailleurs sociaux) Destinée à faciliter l’accompagnement au départ en vacances, cette brochure présente l’ensemble des dispositifs nationaux, régionaux, départementaux et associatifs mobilisables lors de la programmation des séjours touristiques.
  13. 13. 13 - Le guide des hébergements (destiné aux clientèles) Il présente l’offre d’hébergements engagés dans la démarche, et donne toutes les clés pour pouvoir programmer un séjour, le temps d’un weekend ou pour des vacances, en famille ou entre amis. 3. Labels  LES GITES DE FRANCE® : Au 31 décembre 2013, le département compte 255 gîtes ruraux, 129 propriétaires de chambres d’hôtes pour 381 chambres, 15 gîtes de groupe et 3 campings à la ferme. En 2013, 29 nouveaux gîtes ruraux ont été agréés, 5 propriétaires de chambres d’hôtes ont rejoint le label et 13 hébergements insolites (cabanes, roulottes, yourtes, tipis). Plusieurs actions de promotion ont été menées au niveau régional, la réalisation d’un guide et d’une carte regroupant tous les hébergements, la participation à des salons (Destination Nature, Salon Marjolaine). Un nouveau site Internet et une brochure présentant les « Hébergements insolites » ont été réalisés.  CLEVACANCES : 22 meublés et 13 chambres d’hôtes constituent l’offre Clévacances seine-et-marnaise. En 2013, 1 meublé a été créé.  LOGIS DE SEINE ET MARNE : 15 établissements sont labellisés en Seine et Marne. Les Logis de Seine et Marne ont participé à l’opération « J’aime les fromages de Brie ».  BISTROTS NATURE : Ce nouveau label seine-et-marnais regroupe des cafetiers restaurateurs qui s’engagent à valoriser une cuisine de terroir, à mettre à la disposition de la clientèle de la documentation touristique et à programmer une à deux fois par an des animations culturelles. Le label a fait l’objet d’un lancement officiel le 4 juillet 2013. 10 établissements ont été labellisés en 2013.
  14. 14. 14  PRODUITS ET TERROIR DE SEINE ET MARNE ILE DE FRANCE Cinq nouveaux artisans ont rejoint le label : - Ariane Chaumeil – Verrier d’art à Moissy Cramayel - Patrice Bidaut – Ebéniste marqueteur à Machault - Florence Camps – Tapissier au Mée sur Seine - Sylvie Groc – Tapissier à St Fargeau Ponthierry - Luigi Madéo – Peintre décorateur à St Germain Laxis Un producteur a rejoint le label : - Fromagerie Loiseau à Achères la Forêt Le partenariat, mis en œuvre avec l’association Savoir Faire et Découverte, pour la mise en place d’une offre d’une vingtaine de stages de découverte des pratiques artisanales a été maintenu en 2013. Seine-et-Marne Tourisme a participé à différents salons de promotion des produits du terroir (Foire de Coulommiers, Rando des Trois Châteaux, Salon des Loisirs à Carrefour Villiers en Bière, Semaine du Manger Local avec le Cervia). Une manifestation a été organisée en avril 2013 à Blandy les Tours dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art, plus de 3 000 visiteurs ont découverts le savoir-faire des artisans.
  15. 15. 15 D. Développement et formation aux nouveaux outils au profit des acteurs 1. Développement des outils En 2000, Seine-et-Marne Tourisme a commencé à constituer une base de données pour le Système d’Information Touristique collectant les informations sur l’offre touristique suivante (objets): hébergements, prestataires de loisirs, restaurants, patrimoine…. En 2012, dans l’optique de mieux valoriser le territoire, SMT a ouvert cette base aux grands acteurs territoriaux que sont les Offices de Tourisme et les Communautés de Communes. Ceux-ci, au nombre de 17 en 2013, peuvent saisir les informations qui leur sont propres mais aussi les récupérer aisément pour leur communication. Seine et Marne Tourisme développe des outils spécifiques numériques mis à disposition des partenaires : Les outils spécifiques a) Web service : application distante permettant de produire les flux d’information de la base de données b) Tracés de circuits : développement d’un partenariat avec la société « Circuits de France » afin de permettre aux partenaires du SIT de produire et diffuser des circuits (en interconnexion avec les objets du SIT) c) Création d’une marque blanche du site mobile et mise à disposition aux partenaires du SIT 2. La formation des acteurs : Formation/animation réseau des partenaires : Sessions de formation à l’utilisation des outils « Cirkwi » (circuits de France) et pour le Système d’Information Touristique
  16. 16. 16 a) Hébergeurs gîtes, Clévacances 7 formations ont été dispensées pour 150 participants sur l’ensemble de ces modules. Afin de former les hébergeurs au territoire, 3 éductours ont été organisés pour une centaine de participants en tout. b) Hôteliers indépendants et le Yield management Une première session de formation au Yield Management en partenariat avec la CCI de Seine-et-Marne a été mise en place en avril 2013. 4 hôteliers Seine-et-Marnais ont pu être formés. c) Le groupe « identité numérique ». En 2012, SMT a créé un groupe de réflexion, composé de représentants d’Offices de Tourisme et de partenaires publics. L’objet de ce groupe est de concevoir des stratégies et des outils de communication Web et Mobile en cohérence, mutualisés et performants. Ces actions se concentrent sur les évolutions liées aux réseaux sociaux, à la maîtrise de l’e-réputation, et à la nécessité de produire des contenus riches et pertinents, sur des thématiques transversales tels que le médiéval, la peinture… Une douzaine d’offices de tourisme en font partie désormais. En 2013, 5 réunions ont permis de réunir ce groupe et de travailler les sujets suivants : - Montage et lancement de l’opération « vous avez flashé » o Création d’un flyer et de l’affiche o Création du site web vousavezflashe.jimdo.com - Ateliers : e-réputation, réseaux sociaux, structuration social media collaborative, rédaction web & réseaux sociaux, e-mailing, référencement. - Formations : e-réputation à destination des hôteliers, réseaux sociaux et tourisme niveau débutant - Création d’un baromètre « virage numérique » à destination de SMT - Mise en place du diagnostic numérique de territoire - Un groupe « identité numérique régionale » avec les CDT limitrophes de la région Ile-de-France a été également crée d) Les Offices de Tourisme et les Réseaux sociaux Seine-et-Marne Tourisme a formé les 16 partenaires du groupe « identité numérique » en 2013, afin de travailler en collaboration sue les réseaux sociaux et affinitaires liés au tourisme (Facebook, Twitter ect…)
  17. 17. 17 Chapitre 2 : Les axes stratégiques majeurs A. Le Pôle Touristique d’Excellence L’Institut Français du Tourisme Paris-Est Fontainebleau Depuis la création du Pôle d’Excellence en 2009, Seine-et-Marne Tourisme accompagne les actions de l’Institut Français du Tourisme Paris-Est :  Au titre de la promotion :  Nombreux articles de presse et communiqués de presse  Au titre de la recherche :  Le doctorat mené en partenariat avec l’Université de Marne-la-Vallée (développement du tourisme d’affaires via le train à grande vitesse) est arrivé à terme en octobre 2013.  Des thèses professionnelles menées par des étudiants inscrits en Mastère Spécialisé Management des Patrimoines Touristiques  Au titre de la formation :  Accueil à Fontainebleau des promotions 2013/2014 du Mastère Spécialisé Management des Patrimoines Touristiques et du Mastère Spécialisé Management de l’Hôtellerie Internationale, lors d’un séminaire d’intégration en octobre, puis en novembre dans le cadre du module « gouvernance territoriale »  de nombreux échanges ont été menés avec des universités russes et chinoises, afin d’accueillir leurs étudiants (formations courtes et Bachelor)  des formations supérieures menées en partenariat avec le Cnam, Didactis, Business School of Paris, et des projets avec l’Insead  Au titre de l’ingénierie à l’étranger :  Belgique : Seine-et-Marne Tourisme et l’IFT Paris-Est ont répondu à un appel d’offres pour lancer un service réceptif institutionnel. Leur candidature a été retenue. L’étude a été rendue fin octobre 2013.  Russie : Plusieurs déplacements à Saint-Pétersbourg, Moscou et Yaroslavl et des rencontres en France avec les régions de Saratov et Saint-Pétersbourg ont été organisés.  Au titre de l’ingénierie en France : En partenariat avec un cabinet d’ingénierie, pour le compte du Conseil général du Nord, l’IFT Paris-Est a répondu à un appel d’offre sur le Valjoly, et sa candidature a été retenue. Le travail a été achevé à l’automne 2013. Seine-et-Marne Tourisme soutient également l’association au titre des moyens généraux.
  18. 18. 18 B. Le Tourisme pour Tous e) Semaine « Vacances pour Tous » au Rocheton Le Conseil général de Seine-et-Marne, Seine-et-Marne Tourisme, le Centre International de Séjour du Rocheton et les Maisons des Solidarités ont mis en œuvre « vacances pour tous » dans le cadre des expérimentations du Ministère de l’artisanat, du commerce et du tourisme avec un financement de l’ANCV. Ce projet a permis à quatorze familles monoparentales de partir pour la première fois en vacances en Seine-et-Marne du 24 au 30 août 2013. Grâce à un beau programme d’activités concocté notamment par le Comité Départemental Olympique et Sportif (ski nautique, aviron, balade à Vélo), Seine-et- Marne Tourisme et Cultures du Cœur ; grâce aussi à l’accueil et l’animation particulièrement réussis de l’équipe du Rocheton, les familles éloignées d’une démarche touristique ont découvert les bienfaits des vacances. Une grande solidarité s’est établie entre ces familles, éloignées de la démarche vacances, elle a permis aux uns et aux autres de repartir avec des images et des souvenirs très positifs. C. Un Tourisme porté par Tous : La carte Balad’Pass 1. Bilan de l’année 2013 108 prestataires / 170 000 porteurs (160 000 en 2012) La carte Balad’Pass77, carte gratuite et réservée uniquement aux Seine-et-Marnais permet de faire bénéficier aux porteurs, d’entrées gratuites ou de réductions dans les sites partenaires à condition d’être accompagné au moins d’un adulte payant plein tarif. 108 prestataires font partie intégrante de l’offre Balad’Pass, leur permettant d’avoir une visibilité sans précédent, et d’attirer de nombreux excursionnistes seine-et-marnais. 81 000 ABONNES A LA NEWSLETTER « LE CLUB BALAD’PASS77 » A ce jour la carte Balad’Pass compte 170 000 porteurs (160 000 en 2012), dont 81 000 d’entre eux se sont abonnés à la newsletter « Le club Balad’Pass77 ». Créée depuis 2007, cette newsletter les informe une fois par mois, de bons plans supplémentaires liés à la carte. Depuis juin 2012, le club Balad’Pass77 est sur Facebook, et ce sont près de 1900 fans qui partagent cette page dédiée au club.
  19. 19. 19 Quelques exemples significatifs sur les entrées d’Avril à Septembre 2013  Le Parc des Félins : près de 4 000 visiteurs Balad’Pass  Les spectacles à Provins : plus de 1 800 entrées Balad Pass  Le Musée de la Grande Guerre : 1 000 visiteurs Balad’Pass f) Opération Privilège Balad Pass, pour les porteurs de la carte au château de Champs-sur-Marne - 23 octobre Seine-et-Marne Tourisme a organisé en partenariat avec le château de Champs-sur- Marne, une demi-journée gratuite pour 100 détenteurs de la carte, le mercredi 23 octobre 2013 après-midi. Ils ont bénéficié d’un accueil privilégié et d’une visite libre et gratuite. g) Opération Sacs Ados-24 et 25 juin Cette manifestation organisée par le Conseil général s’est tenue les 24 et 25 juin 2013 au Château de Blandy-les-Tours. Seine-et-Marne Tourisme était présent pour remettre à plus de 1100 jeunes leur carte Balad’Pass77. D. L’écotourisme / Franchard  Une saison avec une programmation renforcée Cette troisième saison d’ouverture a vu l’axe évènementiel se renforcer d’une programmation enrichie :  Lancement d’une Opération “Forêt Propre” dans le cadre de la semaine du développement durable du 2 au 7 avril sur le thème “changeons nos comportements” Plus de 600 enfants et plus de 100 adultes ont participé à l'opération forêt propre. Cette action a permis le ramassage de 8,7 tonnes de déchets. Cette semaine de sensibilisation avec expos et animations au centre d’écotourisme a été portée par les partenaires dans le cadre de la démarche “Fontainebleau - Forêt d’exception”.
  20. 20. 20  Exposition “Ile de France – Ile nature” la biodiversité du 10 au 24 avril Cette exposition sur les richesses de biodiversité et la problématique de leur sauvegarde fut organisée en partenariat avec NATUREPARIF et complète l’action du réseau «passeport de la biodiversité » dont le centre d’écotourisme fait partie.  18 et 19 mai : Présence du centre d’écotourisme de Franchard aux “Naturiales” de Fontainebleau Le centre d’écotourisme de Franchard était présent aux Naturiales de Fontainebleau aux côtés de Seine-et-Marne environnement au sein de “L’écovillage” installé sur le parvis du Théâtre municipal. Une belle occasion pour renforcer la notoriété du centre auprès des nombreux visiteurs de Fontainebleau.  Les 25 et 26 mai : “Franchard fête la Nature” Le réseau de partenaires de l’écotourisme s’est mobilisé pour offrir au grand public un week-end de fête au cœur de la nature pour célébrer la biodiversité et tout spécialement les "petites bêtes" ! (Expositions, sorties nature, spectacle, ateliers…)  Du 27 juillet au 18 septembre Exposition “Sous nos pieds, la Terre, la Vie” Ecosystème complexe renfermant des trésors, le sol est au cœur d’enjeux environnementaux, il est le support de la vie végétale et animale… et de la vie de l’homme ! Cette exposition réalisée par Natureparif a abordé tous ces thèmes à partir d’exemples franciliens, et rend les mystères du sol accessibles à tous les publics.  Tous les soirs du 14 au 29 septembre avec NATURAYA : soirées d’écoute du Brame du Cerf au départ du Centre d’écotourisme. Cette série de soirées a permis au grand public de vivre une aventure nocturne hors du commun au cœur du massif forestier de Fontainebleau. Encadrée par un accompagnateur NATURAYA, cette approche extrêmement respectueuse de la vie animale a sollicité l'éveil des consciences. Silence, ici on écoute sans déranger !
  21. 21. 21 Du 21 septembre au 6 octobre Exposition “Sur la trace des naturalistes” à l’occasion du centenaire de l’ANVL L'association des naturalistes de la vallée du Loing et du massif de Fontainebleau a pour vocation de promouvoir le goût et l'étude des sciences naturelles. A l’occasion du centenaire de l’Association une exposition exceptionnelle a été conçue avec NATUREPARIF pour retracer la passion de l’observation de la nature…  Samedi 21 septembre : Hommage à Denecourt Le “sylvain de Fontainebleau”, comme le nomme Théophile Gautier, a contribué à la popularisation de cette forêt en publiant Promenades dans la forêt de Fontainebleau (1844) et Délices de Fontainebleau. Aujourd’hui les “Sentiers bleus” élaborés par ce “Sylvain”, son successeur Colinet et la veuve de ce dernier sont devenus les sentiers les plus populaires et les plus mythiques de la forêt. L’association des Amis de la Forêt de Fontainebleau (AAFF) maintient cet héritage et s’est associé au centre d’écotourisme pour proposer une après-midi “DENECOURT A FRANCHARD”.  Dimanche 29 septembre : un dimanche en plein air Ce temps d’activités liées à la nature avec un panel des possibilités de jeux et sports de nature a valorisé la formidable richesse du vécu en plein air au contact de la nature et démontré que les pratiques sportives en forêt peuvent être compatibles avec une démarche éco-responsable…  Du 9 octobre au 11 novembre-Exposition de photos d’Art de Christine Vesey : “Dimension secrètes de la Forêt” Christine Vesey a su s’arrêter lors de ses promenades en forêt pour capter les différentes facettes de la nature … Compositions insolites, harmonie des couleurs, graphismes naturels, rythmes des reliefs, mystères du motif ou textures riches et complexes … avec son regard d’artiste, elle souligne le caractère poétique de la forêt.  Les sorties “Nature” de sensibilisation Tout au long de la saison du centre, un animateur nature ONF et une étudiante en contrat de professionnalisation ont proposés des sorties de sensibilisation aux visiteurs du centre. L’objectif de ces sorties est une meilleure perception des milieux naturels et des menaces liés à la fréquentation humaine.
  22. 22. 22  Rencontres professionnelles et temps forts institutionnels La saison fut aussi marquée par l’accueil de professionnels et institutionnels :  15 mars : 34 étudiants du BTS tourisme au Lycée d'Avesnières en Normandie  10 avril : Délégation de la Préfecture de Seine-et- Marne  10 avril et 30 mai : Délégation MAB UNESCO avec la réserve de Biosphère  14 mai : signature de la Charte “écotourisme-Biosphère” pour le Centre d’écotourisme de Franchard Le centre d’écotourisme, son réseau d’acteurs, ses activités et sa vocation ont été présentés aux propriétaires des Gîtes et Chambres d’hôtes du label Gîtes de France. L’équipe du centre a proposé à ces porteurs de projets une sortie découverte du site naturel, des paysages et de la géologie.
  23. 23. 23 Chapitre 3 : L’aménagement touristique du territoire A. Accompagnement au développement des filières touristiques départementales Dans le cadre de la mission que lui a confié le Conseil général de Seine-et-Marne pour la mise en œuvre du schéma départemental de développement touristique, Seine-et- Marne Tourisme accompagne les acteurs publics et privés des filières touristiques départementales dans le développement de leur projet depuis la définition jusqu’à la réalisation. SMT les accompagne durant le montage technique et financier, rapproche des partenaires opérationnels et financiers possibles, suit la mise en œuvre des projets. En 2013, un certain nombre de réalisations ont été menées, parmi lesquelles : - Réalisation d’aménagements destinés aux touristes équestres au Château de Bourron-Marlotte - Amélioration des conditions d'accueil du public sur le site de la fromagerie Ganot à Jouarre - Réalisation d'aménagements pour le développement d'une offre de croisières de découverte sur le Loing - Réhabilitation du silo de Courpalay en brasserie artisanale ouverte à la visite touristique Par ailleurs, un certain nombre d’études ont été conduites ou lancées en 2013 : - Etude de valorisation de l’usine élévatoire de Trilbardou et d’aménagement de groupes ; - Etude de valorisation touristique des sites de mémoire des batailles de la Marne et de l’Ourcq dans le cadre de la préparation du centenaire de la Première Guerre Mondiale ; - Etude de signalisation et de signalétique touristiques de Barbizon ; - Etude de définition pour la mise en tourisme de l’histoire industrielle de la ville de Champagne-sur-Seine ; - Etude de faisabilité concernant la création d’un parc animalier « Terra Natura » sur le sud de la Seine et Marne. - Etude pour l’aménagement de parcours canoë sur la Seine en Bassée ;
  24. 24. 24 - Etude de définition et de faisabilité d’un projet complémentaire à Villages Nature sur le site de la Ferme de l’Ermitage à Villeneuve-le-Comte ; - Etude de faisabilité concernant l’implantation d’un parc animalier dédié aux animaux venimeux en Seine-et-Marne ; - Etude de faisabilité et d’opportunité concernant le développement économique et touristique d’un parc animalier sur la commune de Férolles- Attilly ; - Etude de préfiguration du parc Napoléonland ; - Etude de faisabilité d’un hébergement de groupes lié à l’itinéraire des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle sur la commune de Saint-Fargeau- Ponthierry Ci-dessous quelques-uns de ces projets en détail : Filière Culture /patrimoine  Etude de valorisation de l’usine élévatoire de Trilbardou et de faisabilité d’un hébergement de groupes : Seine-et-Marne Tourisme a conduit, en collaboration avec le service des Canaux de la Ville de Paris et la Communauté d’Agglomération du Pays de Meaux, entre avril et octobre 2013, une étude visant à élaborer un projet de valorisation globale du site (remise à niveau du parcours de visite, aménagement d’un point d’accueil, d’une boutique et d’un espace de restauration rapide, reconversion d’une ancienne halle technique en espace évènementiel et d’exposition,…) et à en définir des conditions techniques, financières, et juridiques de mise en œuvre du projet. Filière Sports et Nature  Etude-action pour le développement de produits innovants de découverte fluviale sur le canal de l’Ourcq entre Paris et Meaux : le CDT 93, en partenariat avec SMT, a conduit entre mai 2012 et juin 2013 une étude-action visant à accompagner la compagnie Canauxrama à acquérir un bateau adapté au gabarit du canal de l’Ourcq pour développer 3 croisières thématiques entre Paris et Meaux, pour groupes et individuels regroupés, de la demi-journée à la journée
  25. 25. 25  Projet de mise en œuvre des itinérances touristiques vélo et équestres en Seine-et-Marne : Afin d’impulser le développement d’une offre de tourisme itinérant de niveau régional voire national, Seine-et-Marne Tourisme a lancé, en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme Paris Ile de France, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et- Marne et le Relais départemental des Gites de France, à l’automne 2013, une mission opérationnelle qui vise à mettre en tourisme une sélection d’itinéraires de qualité (sélection multi-critères de 10 itinéraires adaptés aux clientèles touristiques itinérantes, réalisation d’un pas à pas pour relever les informations de guidage, développement de supports dématérialisés d’information et de guidage, création de produits clés en main, …) et de créer des outils de valorisation de l’offre itinérante seine-et-marnaise (pages Internet dédiées avec téléchargement de l’application embarquée, des coordonnées GPX ou de la fiche topoguide). Cette mission, qui est menée en concertation avec l’ensemble des territoires, a pour objectif de fournir à partir de mai 2014, pour le grand public, des outils d’orientation et d’information adaptés à une pratique itinérante et de loisirs variée et sécurisée, ainsi que des offres packagées thématisées. B. Développement des hébergements  Les hébergements en milieu rural 5 gîtes ruraux, 8 chambres d’hôtes ont été subventionnés par le conseil général pour un montant de 47 600 €  L’hôtellerie indépendante 3 hôtels ont été accompagnés pour un montant de 68 258 €  Les hébergements insolites 10 Hébergements insolites ont été aidés à hauteur de 17 811 €  L’hôtellerie de Plein Air 4 campings et aires naturelles de camping ont été financés pour un montant de : 163 378 €
  26. 26. 26  Etude prospective pour la définition de nouveaux concepts d’hébergements insolites : confiée aux étudiants du DSA d’architecte-urbaniste de l’Ecole d’architecture de la Ville et des Territoires de Marne la Vallée, un premier volet de l’étude, conduit entre février et juin 2013, a permis de développer des concepts d’hébergements insolites et d’expériences nouvelles des paysages et patrimoines dans 3 sites seine-et-marnais :  Les maisons cantonnières du canal de l’Ourcq  Le patrimoine historique de Moret sur Loing  L’ancienne usine Leroy et les bords de Seine à Saint Fargeau Ponthierry Un second volet de l’étude, conduit entre septembre 2013 et février 2014, a permis de réfléchir à la valorisation insolite et touristique de la Galléria Continua de Boissy le Chatel et de la vallée du Grand Morin. C. Accueil et accessibilité Amélioration de l’accueil :  Scénographie de la salle promotionnelle de l’office de tourisme de Provins : Afin d’améliorer l’accueil et l’information des visiteurs, l’Office de Tourisme de Provins, en partenariat avec les Communautés de Communes du Provinois, de la GERBE, de la Bassée, du Montois et des Sources de l’Yerres, a piloté une mission de conception d’un espace scénographique interactif faisant la promotion de l’ensemble de l’offre patrimoniale, de nature et de loisirs de ces territoires. La phase de conception, débutée à l’automne 2012, a abouti à une installation du dispositif scénographique en mai 2013.  Amélioration des conditions d’accueil au château de Vaux le Vicomte : Afin d’améliorer l’accès des visiteurs au château, la traversée de la route départementale entre le parking et le château a été sécurisée notamment à travers le pavage de la traversée de la route départementale, l’amélioration de la visibilité globale et la création d’un cheminement piéton offrant aux différents visiteurs une déambulation plus structurée et sécurisée.
  27. 27. 27 Accessibilité :  La navette « Châteaux-bus » dessert, depuis la gare de Melun, les châteaux de Vaux-le-Vicomte et de Blandy-les-tours le week-end et les jours fériés d’avril au salon du Chocolat de novembre. Durant les mois de juin, juillet et août, la navette dessert les soirées aux chandelles au château de Vaux-le-Vicomte. Une fréquentation en hausse : Années 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Nbre de tickets aller/retour 2750 5544 4326 5913 7378 6609 7520 9197 9640 Tendance + 75% -22,5 +40,8 + 24% -10,6 + 13,8 +22,3  Moyenne de 129,5 tickets aller retours vendus par jour d’exploitation (71 sur 2012);  42 jours d’exploitation ont dépassé les 100 visiteurs;  9 ont dépassé les 200 visiteurs;  4 jours bénéficiaires; Label Tourisme et handicaps : 5 sites ont été labellisés ou ont fait l’objet d’une visite quinquennale en 2013: Gîte rural de Mme Mercier-Kalayan à Doue Gîte de Groupes de Mr Garnier à May en Multien Hostellerie le Chatel à Nangis Le Martingo à Bourron Marlotte Le Château de Champs sur Marne Ce qui porte à 57 le nombre de sites labellisés en Seine et Marne. Ces 57 sites représentent aujourd’hui un quart de l’offre francilienne et positionnent le département en tête en nombre de sites.  16 sites ont obtenu 4 labels  12 sites ont obtenu 3 labels  15 sites ont obtenu 2 labels  14 sites ont obtenu 1 label
  28. 28. 28 Chapitre 4 : La promotion A. La promotion sur le marché national 1. Soutien à l’événementiel touristique a) Seine-et-Marne Tourisme, organisateur ou coorganisateur de manifestations départementales  54ème édition du concours départemental des Villes et Villages Fleuris Le concours des VVF en Seine-et-Marne remplit une mission essentielle : inciter les collectivités à valoriser leur attractivité territoriale auprès des touristes, des administrés et des entreprises, à travers un travail mené sur la qualité de vie, le paysage, et l’environnement. Ce concours qui contribue à la préservation de la biodiversité et à l'amélioration du cadre de vie et qui représente un outil de promotion touristique comme élément de qualité de l'accueil a de nouveau rencontré un vif succès. 148 communes et 804 particuliers ont participé au concours 2013. Le jury (Personnel du Conseil général et de Seine-et-Marne Tourisme, responsables des espaces verts dans les communes, passionnés et anciens premiers prix, élus, offices de tourisme, et partenaires comme la direction de l'eau et de l'environnement, Aqui'Brie, le CFPPA…) s’est employé, comme chaque année, à mettre en valeur les travaux des communes ou des particuliers alliant technicité horticole, créativité artistique, et respect de la nature. Les membres de ce jury ont participé à 20 tournées organisées du 1/07 au 12/07/13 à travers tout le département, pour noter les communes, et repérer les meilleurs fleurissements des particuliers. En 2013, Seine-et-Marne tourisme a poursuivi ses efforts en matière de développement durable : un concours encourageant des pratiques encore plus durables et éco responsables avec des critères de notation du jury départemental. L’année 2013 a été une nouvelle fois, une année placée sous le signe de « l’angle de la proximité » : 3 cérémonies de remises des prix ont été organisées à Varennes sur Seine, Longueville et Pontault Combault, à l’attention des lauréats du 54ème concours. Ces 3 remises de prix ont permis de limiter des déplacements dans un souci de proximité et de réduction d'émission de gaz à effet de serre.
  29. 29. 29  Journées Européennes des Métiers d'Art à Blandy les Tours, les 6 et 7 avril 2013 Seine-et-Marne Tourisme a assuré la communication (affiche, flyer et programme) de cet évènement. Une vingtaine d'artisans ont été réunis pour la 2ème édition de ces Journées Européennes des Métiers d’Art. 3 500 visiteurs ont rejoint le château de Blandy-les-Tours à cette occasion.  La Rando des 3 Châteaux, le 14 avril 2013 : Arrivée inédite au château de Vaux le Vicomte. 15 000 randonneurs – un record ! Organisée par le Conseil général en partenariat avec le Comité Départemental de la Randonnée Pédestre de Seine-et-Marne et Seine-et-Marne Tourisme, cette 6e édition a accueilli près de 15 000 randonneurs amateurs ou confirmés, avec une météo très favorable. Nouveautés : 5 parcours pédestres et 2 parcours vélo  Opération « J’aime les fromages de Brie », du 14 septembre au 30 novembre Après un concours de recettes en 2012, Seine-et-Marne Tourisme a souhaité poursuivre la mise en avant de la gastronomie seine-et- marnaise en Ile-de-France avec une manifestation inédite : « J’aime les fromages de Brie ». En s’inscrivant dans la tendance de consommation du moment et le retour à la dégustation des produits du terroir, Seine-et-Marne Tourisme et ses partenaires ont imaginé un événement où les restaurateurs auraient carte blanche pour mettre à l’honneur les fromages de la Brie. En snack, assiette de dégustation, plat unique ou menu complet, cette formule a offert la possibilité aux restaurateurs de composer leur proposition à leur guise, dans le respect des réalités de leur métier et sans pour autant leur imposer de contraintes. Les clients ont pu ainsi goûter à des plats classiques mais aussi originaux, avec une gamme de prix étendue. Cette manifestation unique en France a permis de fédérer pendant plus de deux mois, une cinquantaine de restaurateurs, en collaboration de nombreux partenaires locaux : l’UMIH, la CCI77, le CERVIA, les Logis de France et les Offices de Tourisme du département. Un univers de marque a été créé (site Internet événementiel, affiche, flyer, dépliant « Idées recettes », sticker, menu à personnaliser, dossier et communiqué de presse…), tandis qu’une communication spécifique a été déployée et a porté ses fruits (près de 20 parutions presse avec un reportage sur BFM TV, 50 spots radio diffusés sur Radio Oxygène, des insertions publicitaires et publi-rédactionnelles dans la presse locale et régionale, un jeu-concours sur Facebook, etc.).
  30. 30. 30 Sur les 52 restaurants participants, 23 d’entre eux ont répondu à l’enquête menée en janvier 2014 dans le cadre de l’enquête annuelle de la CCI sur la tendance de la restauration en Seine-et-Marne. 35% des répondants ont été satisfaits de l’opération tandis que, 17% d’entre eux ne se prononcent pas. La majorité des restaurants (82 %) souhaitent renouveler leur participation en 2014. Certains restaurants ont décidé de conserver à leur carte, des plats créés spécialement pour l’opération ou ont décelé une demande de la clientèle pour des plateaux composés uniquement de fromages seine-et-marnais. L’événement a été jugé par les clients auprès des restaurateurs, comme «original » et « sympathique » b) Seine-et-Marne Tourisme, partenaire des porteurs d’événements SEINE-ET-MARNE TOURISME A SOUTENU + D’UNE QUARANTAINE DE MANIFESTATIONS Seine-et-Marne Tourisme renforce la communication de plus d’une quarantaine de manifestations, mises en place par des organisateurs privés ou des collectivités, en :  apportant son expertise pour la création d’outils de communication propres (flyer, affiche, programme, site internet…) ;  assurant le relais de l’information sur ses propres outils de promotion ainsi qu’auprès des opérateurs touristiques du département et de la région (diffusion off et on-line, presse et publicitaire) Quelques manifestations soutenues par Seine-et-Marne Tourisme : Le Printemps des Jardiniers à Savigny-le-Temple ; le salon des Artisans d’Art à Coubert ; le Festival d’Histoire de l’Art à Fontainebleau ; Nature et Vénerie en Fête à Fontainebleau ; la Fête de la Marne en Marne et Gondoire ; le Festival Land’Art à Savins ; la réouverture du Château de Champs-sur-Marne ; le Festival Django Reinhardt à Samois-sur-Seine ; Festival Série Series à Fontainebleau ; Fête du Carré Sénart ; Moret fait son cinéma ; Destination Réau ; la Balade du Goût dans les Fermes de Seine- et-Marne ; le festival de l’humour de Moret ; les expositions du château de Fontainebleau, du château-musée de Nemours et des musées départementaux ; etc.
  31. 31. 31 EGALEMENT + DE 400 MANIFESTATIONS SOUTENUES SUR LE « ON LINE » Seine-et-Marne Tourisme a également soutenu plus de 400 manifestations en 2013 à travers ses outils on line et ceux de ses partenaires. Quelques manifestations soutenues : La Fête de la Nature au centre d’éco-tourisme de Franchard ; Les Naturiales à Fontainebleau ; Les 24h du cerf-volant à Brie-Comte-Robert ; Ferté Jazz à La Ferté-sous-Jouarre ; Festival of Europe à Bois-le-Roi ; les Médiévales à Provins ; le spectacle Les Aigles des Remparts à Provins ; le spectacle Le Guetteur de Lumière à Meaux ; Montereau Confluences ; le Dîner en Blanc du château de Bourron ; les Créneaux de la Nuit à Blandy- les-Tours ; l’Été dans les musées départementaux ; les Marchés des producteurs de pays ; les Matinales au Parc des Félins ; la Fête du Loup à Larchant ; les Muzik’Elles de Meaux ; Blandy Art Tour(s) ; Melun Fête Son Brie ; Monument Jeu d’Enfant au château de Champs-sur-Marne ; La Médiévale de Brie-Comte-Robert ; Jazz au Théâtre à Fontainebleau ; le Palais du Chocolat à Vaux le Vicomte ; la Ferté-sous-Polar à La Ferté-sous-Jouarre ; Némo le festival des arts numériques à l’espace culturel Les 26 Couleurs à Saint- Fargeau-Ponthierry ; les villages sportifs d’hiver et d’été des bases de loisirs ; etc. Les actions mises en place par Seine-et-Marne Tourisme participent à la promotion de l’ensemble des acteurs du territoire. Seine-et-Marne Tourisme s’engage toutefois, et ce depuis de nombreuses années à valoriser et à concentrer ses efforts en matière de promotion en faveur de l’ensemble des grands sites du territoire (Barbizon, Provins, Meaux, Châteaux de Fontainebleau, Blandy Les Tours, Vaux le Vicomte, Champs sur Marne…) avec des actions de communication précises et adaptées pour la cible nationale (locale, régionale et nationale) : relations presse, communication print, affichage, communication on line... (Des bilans de l’année 2013 par grands sites sont disponibles sur demande)
  32. 32. 32 2. La Stratégie numérique : un enjeu essentiel pour Seine-et-Marne Tourisme Depuis plusieurs années, la promotion de l’offre touristique du territoire passe par le numérique, un des axes majeurs de la promotion chez Seine-et-Marne Tourisme. 40 E-NEWLETTERS Seine-et-Marne Tourisme est présent sur le Web, le Web participatif et les Réseaux sociaux. Appuyés par 3 sites web et leurs déclinaisons mobiles (tourisme77.fr, loisirs77.fr, paris-whatelse.com), 5 pages Facebook (J’aime le Brie, Tourisme Seine-et- Marne, Mon week-end à 30mn de Paris, paris-whatelse, le Club Balad’Pass), plus de 80 partenaires sur l’information et la promotion des sites touristiques, des activités et des évènements, les contenus et messages promotionnels de Seine-et-Marne Tourisme sont chaque jour propagés, relayés, partagés sur la toile. Ce dispositif a été renforcé par la diffusion en 2013 de 40 e-newsletters, envoyées aux contacts de Seine-et-Marne Tourisme et proposant une information segmentée par affinité (au total 220 000 abonnés). Fin 2013, Seine-et-Marne Tourisme en partenariat avec l’UDOTSI 77 s’est doté d’une solution de Gestion de Relation Clients et d’emailing, « Dolist.net » pour l’édition et l’envoi des newsletters grand public et marketing. Les objectifs : - Créer et intégrer des templates (masques de newsletters) uniques et adaptés pour une gestion optimisée. - Requalifier la base contacts - Créer de segments dédiés pour l’e-mailing affinitaire - De calibrer des campagnes « scénarisées » : sur inscription, sur demande accueil, mail anniversaire, mail de relance, mail de certification… Cet outil a été acquis fin 2013, et sera pleinement utilisé en 2014. Il sera partagé avec l’ensemble des offices de tourisme du territoire ; qui pourront l’utiliser selon leur propre stratégie de promotion. 1 800 000 MILLIONS DE VISITEURS TOUS SITES CONFONDUS En tout, ce sont plus de 1 800 000 internautes qui ont consulté les sites de SMT et 25 000 « followers » et fans.
  33. 33. 33 2013 : la poursuite d’un Marketing on line affinitaire  L’engagement affinitaire, une orientation très 2.0 Depuis 2012, Seine-et-Marne Tourisme s’est engagé dans une dynamique de marketing « affinitaire » notamment via les réseaux sociaux, les plateformes collaboratives, les blogs, les pages thématiques, les vidéos reliées, les comptes collaboratifs en 2013.  La préparation d’un nouveau site internet avec des contenus riches, humains et « viraux » Seine-et-Marne Tourisme a poursuivi sa « stratégie de contenus » plus centrée sur l’humain, sur les valeurs de témoignage et sur « l’expérience » touristique initiée en 2012.  En 2012, 5 vidéos avaient été réalisées. Le travail s’est poursuivi en 2013, avec la création de 5 nouvelles vidéos: - 1 film sur Moret sur Loing - 1 film sur Barbizon - 1 film sur la base de loisirs de Buthiers - 1 film sur les fromageries de la Brie - 1 web-reportage sur le festival Django Reinhardt (production de contenus à destination des réseaux sociaux -Facebook, Twitter et Instagram et publication d’une vidéo de feedback sur Youtube) Durant toute l’année, les équipes de Seine-et-Marne Tourisme ont travaillé à l’élaboration d’un nouveau site internet : www.visit.pariswhatelse.fr qui a vu le jour en 2014. Seine-et-Marne Tourisme a opéré une refonte totale de l’écosytème web tourisme77. Ce nouveau site « portail » tourisme77.fr bénéficiera dans sa refonte des évolutions suivantes : une structure CMS (système de gestion de contenu), un design avant-gardiste, une double navigation, géographique et affinitaire, un abord « magazine de destination » ainsi que des contenus éditoriaux des territoires.
  34. 34. 34 La refonte éditoriale de www.tourisme77.fr vers visit.pariswhatelse.com a permis de : - Créer une nouvelle structure éditoriale du site visit.pariswahtelse.com - Thématiser des contenus éditoriaux de tourisme77.fr, selon des thématiques précises, conformément aux attentes des clientèles (rubriques « vivifiante », « majestueuse », « gourmande »…) - Refondre la structure des fiches SIT (plus de 400) 3. Les relations médias Seine-et-Marne Tourisme gère des actions de relations presse institutionnelles (relais des messages clés du schéma départemental du tourisme) et de relations presse produit (support aux actions marketing et commerciales initiées par Seine-et-Marne Tourisme) au niveau local, régional, national et international. Le service presse de Seine-et-Marne Tourisme accompagne également la médiatisation des différents sites touristiques et d’événements du département ainsi que les Gîtes de France de Seine-et-Marne. En 2013, le service presse de Seine-et-Marne Tourisme a mené les actions suivantes :  Communiqués de presse : 30 communiqués de presse ont été rédigés et envoyés à la presse magazine, la presse professionnelle, quotidienne nationale, régionale, la presse gratuite et la presse en ligne.  Dossiers de presse : 7 dossiers de presse (DP) génériques et thématiques ont été envoyés aux différents médias. DP générique sur la Seine-et-Marne en français et anglais, « Evénements et Culture 2013 », « Nature et Ecotourisme 2013 », « Seine- et-Marne, terre des arts », « Gastronomie » et « Centre d’éco-tourisme de Franchard ».  Demandes presse : Une cinquantaine de topos journalistes ont été rédigés pour répondre aux demandes ponctuelles des médias.  Partenariats magazine : Seine-et-Marne Tourisme collabore mensuellement avec les équipes rédactionnelles du Seine-et-Marne Magazine (journal du Conseil général de Seine-et-Marne) et du Bougez en Ile-de-France (supplément du journal Le Parisien géré par le Comité Régional du Tourisme de Paris Ile-de-France). 48 sujets ont été rédigés dans le Seine-et-Marne Magazine et 60 sujets ont été rédigés dans le Bougez en Ile-de-France.  Conférences de presse : 12 conférences de presse ont été organisés pour relayer l’actualité événementielle et institutionnelle de Seine-et-Marne Tourisme dont une conférence au Press Club de France le 11 avril 2013, qui permis de présenter les nouveautés et l’actualité évènementielle de l’année à la presse régionale et nationale, en présence d’une dizaine d’acteurs majeurs du territoire (châteaux, Musées…) et en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme.  Visites de presse : 14 visites de presse ont été organisées pour promouvoir le département auprès de la presse nationale et internationale.
  35. 35. 35  Evénements professionnels : Seine-et-Marne Tourisme a participé à un événement professionnel pour la presse : le Salon Deptour en janvier 2013 (2 jours de présence et rencontres avec une cinquantaine de journalistes spécialisés en Tourisme). Des dossiers de presse en anglais ont été également distribués à des journalistes étrangers lors du World Travel Market à Londres en novembre 2013. 4. Les parutions « Presse » Seine-et-Marne Tourisme met en place un plan médias à l’année en partenariat avec la presse locale, régionale, nationale et internationale sous forme de publi-rédactionnels et de publicités :  Publirédactionnels : 73 publi-rédactionnels rédigés  Publicités – Médias locaux et régionaux : o La République de Seine-et-Marne : 26 publi-rédactionnels o La Marne : 26 publi-rédactionnels o Le Pays Briard : 17 publi-rédactionnels o Voisins Voisines : 2 publi-rédactionnels  Publicités : 62 publicités créées  Publicités–Médias locaux et régionaux : o La République de Seine-et-Marne : 42 encarts publicitaires o La Marne : 20 encarts publicitaires o Le Pays Briard : 2 encarts publicitaires o Le Parisien : 17 encarts publicitaires o Radio Oxygène : 2 spots radios  Publicités–Presse nationale : o Le Guide du Routard : 1 encart publicitaire o Vox in The Box : 1 publicité o Guide « Bienvenue à la ferme » : 1 publicité En 2013, Seine-et-Marne Tourisme a mis en place différentes actions à destination des médias (rédaction de communiqués de presse, organisation de voyages de presse et de conférences, traitement de demandes journalistiques, suivi des calendriers rédactionnels, gestion d'interviews…) afin de valoriser le tourisme du département. Ces actions ont généré plus de 200 parutions médias dans :  La presse généraliste locale, régionale et nationale : La République de Seine-et-Marne, Le Parisien, Le Pays Briard, La Marne, l'Est Eclair, Voisins Voisines, L'Eclaireur du Gâtinais…  La presse institutionnelle : Seine-et-Marne Magazine, newsletter d’Atout France, Union des Maires de Seine-et-Marne, Journal du Conseil régional…
  36. 36. 36  La presse professionnelle Tourisme : La gazette officielle du tourisme, L’Echo Touristique, Les Cahiers du Tourisme…  La presse spécialisée : L’Ancien d’Algérie, Silencio, Chasse Magazine, First Class Evasion, La Dépêche du Press Club de France, Connaissance de la Chasse…  La presse grand public : Femme actuelle, Le Figaro, L’Humanité Dimanche, Le Nouvel Observateur, L’Express…  Les médias en ligne : www.lest-eclair.fr, www.atome77.com, www.randonnee- nature.com, www.revuedescollectiviteslocales.com, www.tourismedegroup e.busetcar.com, www.tourmag.com, www.tendancehotellerie.fr, www.nouv elobs.com…  Les médias audiovisuels : Europe 1, Radio Oxygène, 77 FM, BFM TV, Canal+… La Presse internationale sera abordée page 35 Chapitre Commission Internationale 5. Les éditions Seine-et-Marne Tourisme édite chaque année des outils de communication à destination du grand public.  Le Journal du tourisme en Seine-et-Marne, Loisirs et week-ends à l’Est de Paris totalement « re-maquetté »  La carte en Seine-et-Marne, on ne manque pas d’air !  La carte en Seine-et-Marne, on réveille vos sens !  Le flyer Navettes Châteauxbus  Le flyer Bistrots Nature  La brochure Hébergements insolites en Seine-et-Marne  2 brochures Tourisme pour Tous  Les Journées des Métiers d’Art (flyers + affiches) Les brochures commerciales seront abordées page 53 6. Les salons  Le salon « Loisirs et Savoir-faire » au centre commercial Carrefour de Villiers-en-Bière Seine-et-Marne Tourisme et le centre commercial de Villiers et Bière ont renouvelé l’organisation du salon des loisirs « Loisirs et Savoir-faire », dans la galerie marchande du centre commercial de Villiers-en-Bière du 8 au 11 mai, afin de valoriser l’offre touristique locale auprès des seine-et-marnais et des essonniens.
  37. 37. 37 Ce rendez-vous a permis une dizaine d’acteurs touristiques (parcs de loisirs, sites touristiques, bases de plein air et de loisirs, hôteliers, offices de tourisme, artisans et producteurs) d’aller à la rencontre du grand public, notamment les familles, cible privilégiée pour la thématique « loisirs ». La mise en scène de grands visuels des principaux sites touristiques de Seine-et- Marne dans la galerie marchande a également permis au public de découvrir la variété de l’offre touristique départementale.  Les autres présences de Seine-et-Marne Tourisme lors des manifestations locales ou régionales Seine-et-Marne Tourisme a également fait la promotion du territoire sur un stand qui lui était dédié, lors des salons et manifestations suivantes :  Les 23 et 24 mars : Le Printemps des Jardiniers à Savigny le Temple  Le 14 avril : La Rando des 3 Châteaux à Vaux le Vicomte  Les 18 et 19 mai : Les Naturiales à Fontainebleau  Du 26 au 30 juin : Festival Django Reinhardt à Samois-sur- Seine  Les 21 et 22 septembre : Fête Fabuleuse du Manger Local à Paris (dans le cadre de l’opération « J’aime les fromages de Brie »)  Le 21 septembre : « Fête du Village » à Barbizon  Les campagnes d’affichages en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France  Réouverture du château de Champs-sur-Marne (réseau Insert : affiches chez les commerçants parisiens)  Rando des 3 Châteaux (périphérique à Paris)  Le Festival Histoire de l’Art (réseau Insert)
  38. 38. 38 B. Mise en réseau au niveau national 1. Filière Tourisme d’Affaires : une filière prioritaire : Une nouvelle marque Paris What Else business (ex Paris Grand Est) Destination «Paris Grand Est » était un réseau animé par Seine-et-Marne Tourisme et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et-Marne depuis 2007. Constitué d’une quarantaine de membres spécialisés dans le Tourisme d’Affaires. Ce réseau avait pour objectif la promotion de la destination Seine-et-Marne et des prestataires du réseau auprès d’organisateurs d’événements. Fin 2012, Seine-et-Marne Tourisme et la CCI Seine-et-Marne ont souhaité redéfinir le positionnement de la destination « affaires ». Après un appel d’offre, ils ont sélectionné l’agence Au Fil du Tourisme pour redéfinir le positionnement marketing, la sémiologie et élaborer le plan d'actions du réseau Paris Grand Est. L’année 2013 a été consacrée à cette étude et la redynamisation du réseau. Les travaux menés avec l’agence ont abouti aux résultats suivants :  Nouvelle marque : PARISWHATELSE business  Nouvelle signature : Be active, be 7/7  Nouveau positionnement : les séminaires actifs  Travail sur une nouvelle brochure à destination des entreprises franciliennes, a vu le jour en 2014  Nouveaux produits : création de 8 produits packagés  Dynamique de réseau : « redynamisation » du réseau avec l’organisation d’une journée en novembre avec l’ensemble des partenaires et de nouveaux partenaires potentiels (présentation de l’étude, création de produits grâce à des ateliers créatifs) Ces travaux permettront de mettre en place pour 2014, d’autres actions majeures : Mise en place d’un site internet dédié, réalisation d’une nouvelle charte et des critères d’engagement pour les membres du réseau, réalisation de fiches produits et de fiches prestataires. Un lancement de la nouvelle marque sera organisé en mars 2014.
  39. 39. 39 Dans le cadre d’un accord signé entre Seine-et-Marne Tourisme et le CRT Paris Ile-de- France pour l’année 2013, les actions suivantes ont été menées sur le marché Meeting Incentive Congres Events MICE (clientèle affaires).  Workshop tourisme d’affaires le 20 juin 2013 à Paris :  15 partenaires présents (hôtels, traiteur, animation)  Nombre d’acheteurs présents = 99 (Franciliens avec 70% d’entreprises et 30% d’agences évènementielles)  Chaque partenaire présent a rencontré entre 8 et 21 acheteurs ce qui a généré entre 1 et 5 leads selon les partenaires.  Salon REUNIR Paris 19 et 20 septembre 2013 PARISWHATELSE business était présent sur le salon Réunir avec son partenaire le Radisson Blu Hôtel Marne-la-Vallée.  Workshop MEEDEX Lyon 1er octobre 2013 PARISWHATELSE business a participé au workshop Meedex à Lyon, suivi d’un démarchage, accompagné de son partenaire le Radisson Blu Hôtel Marne-la-Vallée. Suite au workshop du 20 juin 2013, PARISWHATELSE Business a invité les acheteurs intéressés à participer à des journées découvertes afin de découvrir les établissements proposant une offre tourisme d’affaires.  Journée découverte « Sud », le 14 octobre 2013 (découverte de 5 sites : hôtels et châteaux) avec 10 acheteurs  Journée découverte Aérosphalte, le 7 novembre 2013 avec 5 acheteurs
  40. 40. 40 2. Filière sports et nature : une filière prioritaire  Les bases de loisirs En janvier 2012, Seine-et-Marne Tourisme avait souhaité rassembler l’ensemble des bases de loisirs de Seine-et-Marne, afin de mutualiser et réaliser des actions de promotion conjointes. En 2013, certaines bases ont bénéficié de formations réalisées par le CRT Paris Idf (plus particulièrement sur le numérique). Seine-et- Marne Tourisme a tout au long de l’année, mis largement l’accent sur les bases de loisirs au sein de sa communication, et ce, plus particulièrement lors de la période estivale (actions de communication au sein de la presse, des éditions…).  Les accords avec le CDOS Le partenariat entre Seine-et-Marne Tourisme et le Comité Départemental Olympique et Sportif mis en place en Septembre 2009 s’est prolongé en 2013 pour la promotion et la communication des activités du CDOS.  Le dossier Itinérances : (voir page 25-Chapitre 3) C. Mise en réseau au niveau international : 1. La Commission Internationale La Commission Internationale mise en place par Seine-et-Marne Tourisme en partenariat par le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France a réuni, pour la 5e année consécutive, environ 25 professionnels du tourisme seine-et-marnais ayant vocation à promouvoir leur offre à l’international (hébergeurs, musées, sites...). Cette fédération d’acteurs ainsi que la mutualisation des moyens humains et financiers de la Commission permet un meilleur impact des actions de promotion menées conjointement à l’étranger et une plus grande cohérence. En 2013, la Commission Internationale a permis à Seine-et-Marne Tourisme de mener diverses actions de promotion à l’étranger sur ces 4 marchés définis auprès des professionnels du tourisme (B2B) : la Grande-Bretagne, la Belgique, la Russie et l’Italie ; et de participer à de nombreuses opérations multimarchés B2B. Seine-et-Marne Tourisme met en place des actions particulières sur ces marchés étrangers, pour les grands sites du département (Barbizon, Provins, Meaux, Châteaux de Fontainebleau, Blandy Les Tours, Vaux le Vicomte, Champs sur Marne…) leur assurant une visibilité importante auprès des professionnels, de la presse et du grand public.
  41. 41. 41 Seine-et-Marne Tourisme a réalisé, au titre:  de la presse Internationale :  7 accueils presse organisés  29 journalistes accueillis  10 articles parus et 1 reportage TV ; plusieurs articles en attente de parution  2 publi-rédactionnels  Acquisition d’un fichier presse de 300 journalistes anglophones qualifiés  des actions à destination des professionnels du tourisme étrangers B2B):  3 salons (Excursions, WTM à Londres, Rendez-vous France,  147 contacts qualifiés + acquisition d’une base de 987 nouveaux contacts)  3 workshops (To Britanniques, Belges)  39 professionnels rencontrés  2 roadshows (Italie et Russie  114 contacts qualifiés + acquisition d’une base de nouveaux 393 contacts)  3 éductours  41 professionnels accueillis  1 nouveaux site de vente en ligne en anglais (www.pariswhatelse.com)  De nombreuses actions/outils de communication print (ex : création d’un 4 pages Paris What Else en russe) L’objectif de ces différentes actions est de valoriser l’offre touristique seine-et-marnaise auprès des professionnels du tourisme (participation à des actions B2B) et auprès du grand public (actions presse). Le but est aussi de développer la programmation par ces professionnels (voyagistes, TO…). Au total, Seine-et-Marne Tourisme centralise plus de 5 000 contacts professionnels sur l’ensemble de ces marchés, à qui il envoie 2 newsletters par an présentant les nouveautés et les sites phares (printemps et décembre). 2. Le développement touristique de l’aéroport de Vatry Seine-et-Marne Tourisme, la CCI Reims Epernay, le CRT Champagne-Ardenne et les CDT Champardennais ont poursuivi leur travail en 2013 pour faire connaître l´aéroport Paris– Vatry, la destination « Paris–Disney-La Champagne », et générer du trafic vers la plateforme de réservation de produits touristiques. En 2013, Seine-et-Marne tourisme a piloté la mise en place d’un nouveau site internet : http://www.paris-vatry.fr/ Ce travail conjoint avec les CDT partenaires et le CRT Champagne Ardenne pour la collecte et la rédaction des contenus à destination de ce nouveau site a permis à ce site vitrine de la destination Disney/Paris /La Champagne de voir le jour.
  42. 42. 42 Une brochure avec des offres produits ciblées a également été réalisée et diffusée largement sur l’ensemble de ces départements. 3. Participation de Seine-et-Marne Tourisme aux contrats de destination :  Contrat de destination Champagne avec le Comité Départemental du Tourisme et le Comité Régional du Tourisme Champagne Ardennes au profit du territoire provinois sur le volet patrimoine, lié aux foires de Champagne.  Contrat de destination du cluster du Val d’Europe
  43. 43. 43 D. Une convention exceptionnelle avec le Musée de la Grande Guerre (Communauté d’agglomération du Pays de Meaux). Le Pays de Meaux a inauguré le 11 novembre 2011 le 1er musée d’Île-de-France consacré à la Première Guerre Mondiale. Seine-et- Marne Tourisme s’est associé à la Communauté d'Agglomération du Pays de Meaux et de son Office du Tourisme afin de faire la promotion du Musée de la Grande Guerre. Ce partenariat avait été formalisé par une convention de 3 ans. Cette collaboration a permis de renforcer la visibilité du Musée de la Grande Guerre, de mutualiser les coûts et par conséquent de développer conjointement la fréquentation du Musée. Une nouvelle convention d’une durée de 3 ans (2013-2015) a de nouveau été établie afin de poursuivre les efforts en promotion sur les marchés Français et internationaux 1. Valorisation du Musée sur le marché national, auprès des professionnels ou prescripteurs groupes :  Via les salons, rencontres professionnelles et formations:  8 salons (Salon des Voyages en Autocar, MAP Pro, ELuceo…)  1 dizaine de formations et éductours aux commerciaux des ACV SNCF dans différentes villes de France  1 workshop Groupes (à l’automne)  1 présentation « prescripteurs groupes »(lancement de la brochure Escapades en octobre, en présence de 90 prescripteurs groupes)  Au sein des brochures suivantes : Intégration de produits (journées et séjours), incluant le Musée, dans deux brochures commerciales Groupes de SMT (Escapades et Courts Séjours,) ainsi qu’au sein d’une brochure du partenaire Canauxrama (proposant une croisière sur le canal de l’Ourcq et une visite du Musée.) Le centenaire a été mis en avant grâce à la création de produits spécifiques.  Via des actions de marketing direct sur marchés francophones:  Réalisation d’un emailing à 4 003 contacts CE et entreprises fin septembre  Création et envoi de 3 e-newletters B2B dédiées au musée : o cible autocaristes/groupes : 4200 contacts o cible CE : 2198 contacts o cible anciens combattants : 371 contacts
  44. 44. 44 2. Le Musée a été présenté et valorisé auprès des professionnels étrangers et des prescripteurs groupes à l’international : SMT a participé à 9 salons /workshops et Roadshows au cours desquels il a pu promouvoir l’offre du Musée, et a organisé 6 eductours (agences réceptives franciliennes, To Britanniques, TO Belges…)  Au sein des brochures suivantes : Intégration de séjours incluant le Musée dans la brochure Courts Séjours en anglais et dans des brochures de Tours Opérateurs (Leger Holiday, Coach Travel…)  Via des actions de marketing direct : 1 newsletter exclusive a été réalisée à destination de près de 700 TO britanniques et allemands 3. Valorisation du Musée dans la presse Seine-et-Marne Tourisme a poursuivi son travail de relations presse sur le marché national et à l’international :  18 articles et 12 publicités (presse locale, nationale et essentiellement anglaise)  diffusion par SMT du dossier de presse du Musée à des journalistes de la presse grand public, tourisme ou professionnelle britannique  valorisation du Musée dans les 2 dossiers de presse de SMT  4 accueils presse 4. Valorisation du Musée sur le web :  1 e-news Balad Pass dédiée (80 000 contacts) , des articles dans la Cap Seine et Marne  Un relais systématique de l’information culturelle du musée sur les sites partenaires « information » (Evene, Id2sorties, Telerama…)  Le relais des infos culturelles du musée sur le social media  6 pages dans le French Entrée Magazine version numérique
  45. 45. 45 E. Une convention avec le Château de Champs-sur-Marne Seine-et-Marne Tourisme a souhaité accompagner le Centre des monuments nationaux dans la communication et la commercialisation de l’offre culturelle du château de Champs- sur-Marne dans le cadre de sa réouverture le 29 juin 2013. Cette collaboration a été formalisée par une convention d'un an permettant de :  Favoriser une politique de soutien des événements régionaux porteurs de développement et d’image pour les territoires et contribuer ainsi à la promotion des territoires ;  Mutualiser les actions de promotion en vue d’asseoir et de renforcer le tourisme à l'Est de la région Paris Île-de-France. La valorisation du Château auprès du grand public a été lancé à travers :  La Communication Print et Online : éditions touristiques, campagnes d’affichage, des articles sur les sites Internet de Seine-et-Marne Tourisme, et au sein des news letters etc…  la mise en place du partenariat Balad'Pass : pour l'année 2013 et l'organisation d'une demi-journée gratuite au Château pour 100 détenteurs de la carte ; diffusion de la documentation touristique ; etc.  La promotion à l’International : La valorisation du Château à l'international a été engagée à travers l'intégration de celui-ci à la Commission Internationale (page 34). Sa promotion a été assurée auprès des contacts professionnels multi-marchés de la Commission et lors de 7 salons et workshops.  La Presse : Le Château a également été mis en avant dans la presse locale, régionale, nationale et internationale  La Commercialisation Tourisme77 a assuré la commercialisation du Château auprès de la clientèle groupes et affaires auprès de plus de 250 contacts professionnels prescripteurs.
  46. 46. 46 F. Les partenariats 1. PUBLICS a) Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France par une convention Un accord cadre a été reconduit entre Seine-et-Marne Tourisme et le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France. Cet accord portait sur la promotion des grand sites et des grands événements 2013 auprès du grand public (campagne d’affichages…), la promotion B to B à l’international (cf partie Commission Internationale) ; les éditions (édition d’une carte plein air et d’un flyer e-reputation), la presse et le tourisme d’affaires (cf Filière Tourisme d’Affaires). Cette convention a permis :  d’établir une synergie d’actions entre les deux partenaires autour d’objectifs partagés, et définir un programme d’actions sur l’année 2013, dans le respect des missions et des compétences de chacun ;  de favoriser une politique de soutien des événements régionaux porteurs de développement et d’image pour les territoires et contribuer ainsi à la promotion des territoires ;  de mutualiser les actions de promotion sur les marchés national et international en vue d’asseoir et de renforcer le tourisme en région Paris Ile-de-France. b) Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Seine-et-Marne Seine-et-Marne Tourisme s’associe depuis plusieurs années déjà avec la CCI de Seine-et-Marne afin de mettre en place des projets communs, leur permettant d’associer leurs expertises et de mutualiser leurs moyens humains et financiers. Ces accords se sont concrétisés à travers les projets suivants :  Le Tourisme d’affaires (Paris What ELse Business)  L’événement « J’aime les fromages de Brie »  L’Observatoire Départemental sur la partie restauration  La Formation des Hôteliers (Yield Management)
  47. 47. 47 2. PRIVES a) La convention entre le Département et Disneyland® Paris Depuis 2005, une convention lie Disneyland® Paris et Seine-et-Marne Tourisme, qui permet la valorisation mutuelle du territoire et du Resort. Seine- et-Marne Tourisme poursuit la valorisation de Disneyland® Paris tant sur le plan promotionnel (insertions de contenus sur Disneyland® Paris : sites internet, newsletters, éditions….) que sur le plan commercial (vente de packages Disney pour les individuels et les groupes, avec des actions marketing dédiées). La promotion du territoire Seine-et-Marnais se poursuit également auprès du grand public venant à Disneyland® Paris (vidéos dans les chambres, site internet…. ) et plus particulièrement auprès des employés de Disney (diffusion dans le magazine interne, sur la radio interne…). Un nouvelle convention avec Disneyland® Paris est en cours de renégociation, et verra le jour en 2014. b) Crédit Agricole : Franchard/Ecotourisme Une convention de partenariat lie Seine-et-Marne Tourisme à la Caisse Régionale du Crédit Agricole Brie Picardie depuis plusieurs années. En 2013 cette convention portait sur des actions autour de la carte Balad’Pass et de l’Ecotourisme au sein de son centre de Franchard G. Le mécénat Seine-et-Marne Tourisme a mis en place une action de mécénat pour sensibiliser les entreprises du département à la sauvegarde et à la protection du patrimoine seine-et- marnais. C’est ainsi que la 1ère édition du Trophée du Golf : Tourisme, Patrimoine et Mécénat a été organisée par Seine-et-Marne Tourisme, en partenariat avec Seine-et- Marne Développement, la Fondation du Patrimoine et le Club des Partenaires le 20 juin 2013. Lors de ce trophée, les chefs d’entreprises conviés pour l’occasion ont pu jouer au golf, mais également retrouver sur le parcours différentes fiches patrimoine qui leur ont fait découvrir la richesse des monuments du territoire seine-et-marnais qui nécessitent du mécénat. A la fin du parcours, une conférence animée par les organisateurs autour du mécénat et du patrimoine leur ont permis de découvrir les avantages de cette démarche.
  48. 48. 48 Chapitre 5 : la commercialisation L’autre mission de Seine-et-Marne Tourisme, Agence de Développement et de Réservation Touristique consiste à mettre en marché l’offre et à soutenir l’économie territoriale. Tourisme 77 assure le réceptif de nombreux acteurs implantés sur le département. Cette activité confirmée par une expérience et une expertise de plus de 20 ans dans le domaine de l’organisation de circuits, séjours, événements, séminaires…etc, impose Tourisme77 comme l’interlocuteur privilégié des prestataires Seine-et-Marnais pour la mise en marché de l’offre. Fin 2013 a marqué une nouvelle étape pour la marque commerciale « Tourisme77 ». Seine-et-Marne Tourisme a procédé à la refonte de son site de vente en ligne pour les individuels en 2012. Le nom de domaine www.resa77.fr, avait une faible notoriété et ne se basait pas sur la valeur ajoutée qu’est la capitale. Il était essentiel d’identifier un nom percutant, qui donnerait des pistes sur le contenu même du site, et dont les gens se souviendraient facilement. Après étude, le nom de Booking Paris What Else a donc été choisi. Aujourd’hui, Seine-et-Marne Tourisme a souhaité en faire sa marque :  Pour marquer une identité forte  Pour parler d’une seule voix  Pour développer sa notoriété  Pour affirmer une différence sur le marché  Pour parler aussi à l international Tout naturellement, le nom Paris What Else s’est imposé ces deux dernières années comme une évidence. Aujourd’hui, Paris What Else est la nouvelle marque de Seine-et- Marne Tourisme :  « Visit Paris What Else », site internet d’informations touristique, qui verra le jour en 2014  Paris What Else, avec « Booking Paris What Else » pour la vente aux individuels  Paris What Else Business: pour le MICE Cette marque permet : de se différencier, de faire passer un message fort, de séduire et de fédérer, et d insister sur les retombées économiques générées par ce secteur.
  49. 49. 49 A. Contexte et objectifs 1. Les objectifs de Tourisme 77 sont multiples :  Soutenir économiquement et assister les prestataires dans la production et la commercialisation de leurs produits  Allonger la durée de séjour en Seine-et-Marne  Compléter les séjours des touristes venant à Disneyland® Paris et à Paris 2. Les filières Tourisme 77 crée des produits en s’appuyant sur les filières suivantes :  Le tourisme de loisirs, avec notamment Disneyland ® Paris  Le tourisme patrimonial / culturel / évènementiel/gastronomie  Le tourisme d’affaires 3. Les marchés : En 2013, Tourisme 77 a poursuivi son travail sur les marchés national et international. Pour le Marché National, Tourisme77 travaille et axe son développement d’une part, sur le marché francilien, et d’autre part, vers les grands bassins émetteurs français (Rhône Alpes, Bouches du Rhône-Marseille, Loire Atlantique), présentant des facilités d’accès évidentes en Seine-et-Marne (accès par le TGV en gare de Marne-la-Vallée Chessy notamment), dans le cadre de son référencement SNCF. De par sa proximité de Paris, et la présence de Disneyland® Paris, Tourisme77 travaille également les marchés étrangers, et surtout de proximité (Grande Bretagne, Benelux…). La Seine-et-Marne reste avant tout une destination d’excursions et de courts séjours tant pour la cible régionale que pour la cible nationale, et poursuit le développement de son offre dans ce sens. 4. Les segments de clientèles Tourisme 77 cible les segments de clientèles suivants :  Individuels  Groupes  Tourisme d’Affaires (MICE)
  50. 50. 50 B. Les ventes Tourisme 77 reste le premier service réceptif territorial en France (60 réseaux départementaux) de par son chiffre d’affaires, s’élevant à 8 053 805€ soit une hausse de 4.5% par rapport à 2012 (CA 2012 : 7 703 885€) En 2013, la quasi totalité des équipes commerciales du Nord, initialement basées au Magic Circus Hotel à Disneyland Paris ont rejoint les bureaux de Fontainebleau permettant une organisation plus efficace et une meilleure cohésion ainsi qu’un allègement des coûts de fonctionnement. Tourisme 77 garde toutefois un bureau avec 3 commerciales, au Magic Circus Hotel. 1. La vente aux Individuels (hors gites) a) Le B to C (Business to Customer ) (vente directe aux particuliers)  Le site de Vente en Ligne (Paris What Else) Ce site de vente est destiné à toucher le grand public francilien et national. Il commercialise des week-ends clés en main thématisés (week-ends bien être, gastronomie, culture, nature…), des sorties loisirs et culturelles (billetterie châteaux), ainsi que des événements majeurs en Seine-et-Marne (Vaux le Vicomte aux Chandelles, Melun fête son Brie…).  La promotion du site Paris What Else :  Emailing : o Création et lancement de 3 campagnes e-mailing (cibles Paris-Paca-Alsace et marchés proches) via :  52 week ends (100.000 @)  CitizenKid (45.000@)  Karavel Promovacances (35.000@) Ces campagnes ont générées une moyenne de 14%d’ouverture, et 5 à 7% de clics, dans le cadre d’une visibilité pour l’offre de Seine-et-Marne
  51. 51. 51  Co-registration : SMT a souhaité élargir sa base contacts. L’objectif principal était de constituer une base de prospection qualifiée sur-mesure. SMT a lancé en 2013 une campagne de co-registration, avec le concours du CRT (45.000 leads qualifiés environ, 23.500 ouvreurs garantis par la société missionnée pour la co-registration)  Search Marketing : o Création, calibrage et optimisation de campagnes Adwords :  14 campagnes de Search  5 campagnes Search et Display Des campagnes "choc" et "de fond" ont donc été mises en place pour la promotion des produits en vente sur Booking Paris What Else. Campagnes de choc (Printemps 2013 / Juin-Juillet 2013 / Septembre-Octobre 2013) Les campagnes de « choc » sont mises en place de façon ponctuelle, en prévoyance d'une hausse de la demande sur une période donnée (promotion, événement marquant, date repère marketing). Le dispositif prévoit une augmentation substantielle du prix concédé à l'impression des annonces par rapport à celui initialement défini pour les campagnes de fond. Exemple d'annonce "de choc" La campagne de choc lancée mi-septembre 2013 associait la puissance des annonces Adwords à un envoi d'email sur une base de 150.000 adresses de contacts "optin" (ayant donné leur accord expresse pour être démarchés). Campagnes de fond (toute la période) Les campagnes de fond sont prévues pour assurer la présence de l'annonceur dans les pages de résultat des moteurs de recherche et sur les sites adhérents au réseau "Universal Adwords". En tout, ce sont 4 campagnes subdivisées en 5 groupes de campagnes de 40 annonces environ, soit 800 annonces sponsorisées avec pour destination les pages "profondes" des sites tourisme77.fr et paris-whatelse. En effet, ces campagnes n'avaient pas pour objet de présenter les pages d'accueil des sites web, mais les fiches produits détaillées (paris-whatelse.com), ainsi que les fiches de renseignement affichant un lien de réservation (tourisme77.com).
  52. 52. 52 Réalisation d’opérations de Netbuilding et de NetLinking pour un meilleur référencement naturel : partenariats avec de nouveaux sites (PlanmeUp, Hubstart Paris…) Un chiffre d’affaires en baisse (342 500€ de CA contre 505 000€ en 2012). Cette baisse peut s’expliquer par le fait que Seine-et-Marne Tourisme en 2013 a souhaité développer de nouveaux partenariats en B to B (cf partie b), et commercialiser ses packages destinés à la clientèle individuelle via des professionnels reconnus et leaders dans le domaine de la vente de produits touristiques aux individuels (réseau d’agences de voyages, site d’achat groupés…) b) La commercialisation des gites ruraux La vente des gîtes représentent environ 20% de l’activité commerciale. Le taux d’occupation des gîtes ruraux en centrale de réservation chute de 6% et le CA de 5% en 2013. La baisse de fréquentation s’observe également au niveau national, les difficultés économiques, le choix tardif des clients, la multiplicité des offres promotionnelles de dernière minute expliquent cette baisse de 6%. Une analyse plus détaillée des chiffres mensuels permet de mettre à jour des facteurs plus précis :  De janvier à mars, on observe une baisse de 2% qui s’explique essentiellement par une moindre fréquentation de la clientèle « professionnelle »  La baisse de 13 % sur le mois d’avril (24% au niveau national) est due au décalage des vacances scolaires. Le calendrier tardif des vacances scolaires (mi-avril à mi-mai) depuis plusieurs années, ne favorise pas l’économie touristique.  La baisse de près de 7% en mai et juin s’explique par une météo déplorable particulièrement pour notre région qui bénéficie traditionnellement des ponts et week-ends des franciliens sur cette période.  En juillet, une baisse de 13% a été enregistrée (7.5% au niveau national) probablement due aux réservations de plus en plus tardives des vacanciers et aux offres promotionnelles notamment sur des destinations « soleil » de plus en plus nombreuses.  En août, la météo clémente a permis de générer une hausse de 2%  Sur le dernier trimestre de l’année 2013, la clientèle « professionnelle » a été moins présente qu’en 2012 CHIFFRES 2013  Volume d’affaires généré pour les gîtes en centrale : 1 656 089 € TTC o Nombre de contrats : 3 111 o Nombre de gites en location : 165  Volume d’affaires réalisé avec le partenariat Fédération National Gîtes des France : 295 951 € TTC o Nombre de contrats confirmés : 602 o Total des commissions reversées au partenaire FNGF : 10 618, 72€ TTC
  53. 53. 53 c) Le B to B (Business to Business ) En 2013, Seine-et-Marne Tourisme a poursuivi des partenariats en B TO B et en a également développé des nouveaux :  Groupon, site leader en achat groupé : 2 opérations (une en début d’année et une en fin d’année)  Nouvelles Destinations, TO reconnu dans la vente de séjours de parcs à thème  Afat Selectour : Tourisme77 fait partie du TOP 14 des Agences AS Voyages (il est référencé pour les ventes groupes et individuelles) depuis le milieu d'année 2013 Afat Selectour est un réseau de 1210 agences de voyages avec un volume d’affaires de 2550 millions d’euros.  Partenariat avec le service des ventes France de Disney avec la mise en place de marque blanche auprès de comités d’entreprise de la région PACA. CHIFFRES 2013 ACTIVITE SEJOURS INDIVIDUELS o Volume d’affaires : 1 612 366 € TTC o Nombre de contrats confirmés : 2 475 2. La vente à destination des Groupes a) Les actions marketing : De nombreuses actions marketing sont déployées pour vendre la destination.  Les outils : Différents outils ont été réalisés pour la commercialisation des groupes :  des brochures : o brochure Escapades avec une quarantaine de produits o brochure Courts Séjours avec 45 séjours (2 jours/1 nuit), dont 15 séjours à Disneyland Paris  des présentations dynamiques sur IPad ou autres  des manuels de ventes  des fiches produits, avec des descriptifs produits  Les salons, formations et éductours ; Les équipes commerciales ont participé à une vingtaine de salons et workshops sur le marché national et international : o les salons des CE, en partenariat avec Disney et la SNCF o les workshops et salons groupes (Workshop Groupes RN2D, salon des autocaristes…) b) Les résultats pour la vente des groupes. Le chiffre d’affaires dégagé pour les groupes s’est élevé à 3 873 507€ TTC (CA en Baisse), correspondant à 603 dossiers (contre 860 dossiers en 2012).
  54. 54. 54  Les journées « groupes » : «Escapades » Le chiffre d’affaires de journées groupes 188 pour 2013 a connu une légère baisse. Plusieurs raisons peuvent pu expliquer cette diminution : la crise économique et la vente de visites guidées seules. Le chiffre d’affaires dégagé par la vente de journées ou forfaits groupes Fontainebleau est en baisse pour la 4eme année consécutive. La baisse des budgets des mairies et le pouvoir d’achat des séniors réduits sont les principales raisons de cette baisse. Afin de redynamiser son offre, Tourisme 77 a revu sa production pour 2014 avec des nouveautés : la visite du Château de Champs sur Marne (réouverture après 6 ans de travaux) ; le centenaire de la Grande Guerre et déploiera des actions ciblées vers les seniors notamment.  Les « séjours Groupes » : Les séjours de Disney et la Seine-et-Marne : La vente de forfaits groupes Disney représente 44% de l’activité commerciale (en baisse de 11 points par rapport à 2012). 2013 marque pour la première une baisse significative. La destination de Disneyland Paris a souffert d’une baisse de fréquentation, ayant par conséquent des répercutions sur les ventes de Tourisme77. Sur ce marché très concurrentiel, les partenariats solides avec le réseau SNCF, des agences de Voyages et certains Tours Opérateurs permettent à Tourisme 77 de maintenir les ventes aux groupes.  Les partenariats: Les partenariats solides avec le réseau SNCF, des agences de Voyages et certains Tours Opérateurs ont confirmé le développement vers le B2B (Business to Business).  Le partenariat Afat Sélectour : La signature avec le réseau Afat Sélectour en 2013 a permis de faire reconnaître Tourisme 77 comme l’un des Tours Opérateurs officiels du territoire, notamment pour les ventes de packages Disney aux groupes. Tourisme 77 se doit pour 2014 d’animer ce réseau (1200 agences).

×