L'INTELLIGENCE ECONOMIQUEL'INTELLIGENCE ECONOMIQUE
&&
AGENOR INTELLIGENCEAGENOR INTELLIGENCE
Présentation à des partenaire...
Qu'est ce que l'Intelligence Economique?
➲ Un historique
➲ Une méthode
➲ Des compétences
➲ Des outils
➲ Un instrument de g...
L'Intelligence Economique, une histoire.
➲ L'intelligence économique au
Moyen-Âge? 2 Exemples:
➲ Les cités états italienne...
L'Intelligence Economique, une histoire.
L'information marchande a toujours été un enjeu stratégique pour l'ensemble des n...
L'Intelligence Economique, une méthode.
Le concept anglo-saxon d'intelligence économique fut développé à la fin des années...
L'Intelligence Economique, une méthode.
« L'intelligence économique peut être définie comme l'ensemble des actions coordon...
Qu'est ce que l'Intelligence Economique?
Claude Revel est une énarque (promotion 1980), diplômée de l'Institut d'études po...
L'Intelligence Economique, une méthode.
L'Intelligence Economique, une méthode.
L'Intelligence Economique, des compétences.
L'Intelligence Economique, des compétences.
➲ Comprendre que le monde des affaires évolue à présent dans un
environnement ...
L'Intelligence Economique, des outils.
➲ Stratégie d'entreprise et Business analysis: Définir les bonnes orientations et
l...
L'Intelligence Economique,
un instrument de gouvernance.
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Qu'est-ce que l'IE et AIE_

613 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
613
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
24
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Qu'est-ce que l'IE et AIE_

  1. 1. L'INTELLIGENCE ECONOMIQUEL'INTELLIGENCE ECONOMIQUE && AGENOR INTELLIGENCEAGENOR INTELLIGENCE Présentation à des partenaires et acteurs intéressés
  2. 2. Qu'est ce que l'Intelligence Economique? ➲ Un historique ➲ Une méthode ➲ Des compétences ➲ Des outils ➲ Un instrument de gouvernance
  3. 3. L'Intelligence Economique, une histoire. ➲ L'intelligence économique au Moyen-Âge? 2 Exemples: ➲ Les cités états italienne: Venise ➲ Les voyageurs arabes ➲ La géographie, l'origine des grandes découvertes ➲ Les découvreurs, conquistadors et les nouvelles plantes ➲ L'Empire Britannique ➲ Le modèle stratégique US des années 60 ➲ L'IE à la française, dans un contexte de planification et de soutien à l'innovation: veille technologique, années 70-80 ➲ Les réseaux consulaires des cités états en Afrique du Nord, pourvoyeurs d'informations commerciales aux marchands italiens ➲ Ibn Battuta et l'or du Mali, conquis par les Saadiens ➲ Marco Polo/Jean de Mandeville et Christophe Colomb ➲ Colonial Office et India Office sont des vecteurs de recueil et de diffusion de l'information stratégique ➲ Michaël Porter (1980) ➲ Rapport Martre (1994)
  4. 4. L'Intelligence Economique, une histoire. L'information marchande a toujours été un enjeu stratégique pour l'ensemble des nations. Sa collecte a été longtemps confondue avec l'activité diplomatique. Sous le règne d'Elizabeth I, et sous l'impulsion de William Cecil (Chancelier de l'Université de Cambridge de 1560 à 1598), l'intelligence économique est utilisée comme un véritable levier de l'assise du Royaume d'Angleterre sur l'Europe. La formule royale, — video, taceo : je vois mais ne dis rien — impressionne l'Ambassadeur de France qui écrit à Henri IV: "Elle sait tout"xii. Dans sa Méditerranée à l'Époque de Philippe II, Fernand Braudel montre comment les Britanniques mettent en place, à partir du port de Gènes, un réseau d'intelligence couvrant tous les secteurs de la mer Méditerranée. Sous le règne de Louis XIV, les envoyés officiels des royaumes de France, d'Angleterre et d'Espagne faisaient déjà appel au recueil systématique de l'information économique, politique, sociale et stratégique pour informer leur monarque, non seulement sur l'état des forces de l'ennemi mais aussi sur l'état de son économie. La connaissance du montant de ses réserves financières permettait de savoir combien de temps il allait pouvoir mobiliser ses armées. Une évaluation de l'approvisionnement des villes et des campagnes donnait une idée assez précise sur le moral de ses sujets. Un port ennemi était surveillé aussi bien pour sa fonction militaire que commerciale. Ces informations étaient capitales pour construire des alliances et négocier des traités. Christian Harbulot et Philippe Baumard; Article paru dans le premier numéro de la Revue Intelligence Economique; 1997
  5. 5. L'Intelligence Economique, une méthode. Le concept anglo-saxon d'intelligence économique fut développé à la fin des années 1960 aux USA, notamment dans un ouvrage important intitulé Organizational Intelligence: Knowledge and Policy in Government and Industry, et dont l’auteur est Harold Wilensky. Dans cet ouvrage précurseur, Harold Wilensky pose les deux grandes problématiques qui font aujourd'hui l'objet de tant préoccupations : 1. Les stratégies collectives et la coopération entre gouvernements et entreprises dans la production d'une connaissance commune pour la défense de l'avantage concurrentiel, 2. L'importance de la connaissance dans l'économie et l'industrie comme moteur stratégique du développement et du changement. […] si Wilensky choisit le sous-titre Knowledge and Policy in Government and Industry, c'est bien pour mettre en avant que l'intelligence économique n'est pas un processus d'accumulation d'information, mais bien de production de connaissances, par les gouvernements et des industriels, et quand il le faut dans le cadre de stratégies collectives. Pour Wilensky, ce sont les compétences d'interprétation (interpretation skills) qui sont le véritable levier concurrentiel et stratégique, et ce sont bien des rigidités organisationnelles (hiérarchisation, bureaucratisation notamment) qui en sont les principaux obstacles. La question d'une inadaptation du management et de l'organisation à la valorisation des connaissances stratégiques est l'axe majeur de son ouvrage. Les solutions proposées alors (essentiellement managériales, et concernant la gestion de l'expertise dans l'organisation) annoncent, avec une trentaine d'années d'avance, l'émergence des structures de concertation public/privé d'aujourd'hui. Christian Harbulot et Philippe Baumard; Article paru dans le premier numéro de la Revue Intelligence Economique; 1997
  6. 6. L'Intelligence Economique, une méthode. « L'intelligence économique peut être définie comme l'ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution en vue de son exploitation, de l'information utile aux acteurs économiques. Ces diverses actions sont menées légalement avec toutes les garanties de protection nécessaires à la préservation du patrimoine de l'entreprise, dans les meilleures conditions de qualité, de délais et de coût.» Rapport Martre, 1994 ➲ L’intelligence économique (IE) consiste à collecter, analyser, valoriser, diffuser et protéger l’information économique stratégique, afin de renforcer la compétitivité d’un Etat, d’une entreprise ou d’un établissement de recherche. ➲ L’intelligence économique (IE) est un mode de gouvernance fondé sur la maîtrise et l’exploitation de l’information stratégique pour créer de la valeur durable dans une organisation. Elle se décline en veille/anticipation, maîtrise des risques (sécurité économique) et action proactive sur l’environnement (influence). ➲ Née de la multiplication des informations et en perpétuelle évolution, l’IE est une approche professionnelle indispensable à tous les acteurs économiques pour éclairer la décision et affronter une compétition internationale multiforme. ➲ L’IE est par nature transversale et s’appuie sur des informations issues de sources ouvertes, c’est-à- dire accessibles au public. Elle implique une gestion active des réseaux, des partenariats, et des concurrents (notion de co-opétition : coopération concurrentielle pour un intérêt commun supérieur). D2IE (Délégation interministérielle à l'intelligence économique)
  7. 7. Qu'est ce que l'Intelligence Economique? Claude Revel est une énarque (promotion 1980), diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris et de Droit des affaires (Université de Nice puis Paris II). Elle parle anglais et russe. En septembre 2012, Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur, lui confie une mission de réflexion et de propositions sur le « développement de la présence internationale et [le] positionnement de la France en matière de normes ». Le rapport, intitulé « Développer une influence normative internationale stratégique pour la France » est remis officiellement au ministre en janvier 2013. Le 29 Mai 2013, elle est nommée Déléguée Interministérielle à l'Intelligence Economique (DIIE) , en remplacement de Olivier Buquen lors du Conseil des Ministres. Ce poste est désormais rattaché directement au Premier ministre et sa faculté de mobilisation est accrue par le décret du 22 août 2013.
  8. 8. L'Intelligence Economique, une méthode.
  9. 9. L'Intelligence Economique, une méthode.
  10. 10. L'Intelligence Economique, des compétences.
  11. 11. L'Intelligence Economique, des compétences. ➲ Comprendre que le monde des affaires évolue à présent dans un environnement global et qu’il peut être influencé par d’autres influences que celles de son espace naturel d’exercice. ➲ Etre capable d’identifier et travailler avec les acteurs d’influence. ➲ Identifier les principales menaces et les parades à y apporter. ➲ Comprendre la valeur stratégique de l’information. Être capable d’adapter une même information à des publics différents (adéquation du message à la cible). Être capable d’évaluer et de classer une information. ➲ Prendre conscience de l’importance de disposer d’un système de veille capable d’anticiper et d’alerter sur les évolutions normatives et juridiques du marché pouvant contraindre le développement ou le favoriser. ➲ Connaître les enjeux de la propriété intellectuelle et savoir comment protéger et défendre une innovation (notamment par la mise en place d’un système de veille technologique.)
  12. 12. L'Intelligence Economique, des outils. ➲ Stratégie d'entreprise et Business analysis: Définir les bonnes orientations et les programmes qui donneront à votre entreprise une vision de son marché et lui permettront de clarifier ses méthodes dans un environnement changeant. ➲ Veille stratégique: Adopter la démarche et les outils appropriés pour capter les signaux faibles et toujours avoir l'information pertinente à transmettre. ➲ SSI: Sécuriser son systèmes d'information, adopter des stratégies de sécurités adaptées à l'utilisateur, définir une architecture optimale. ➲ Due Diligence: Identification des principaux indicateurs financiers et analyse financière de l'entreprise ou d'un produit. ➲ ERP: Définir les besoins en progiciels et adapter l'architecture du SI. ➲ Webmarketing: Adopter une stratégie digitale pérenne et positionner son entreprise sur les moteurs de recherche. ➲ Lobbying et E-reputation: Identifier les bons influenceurs/décideurs et amener le message de l'entreprise jusqu'à eux. Oeuvrer pour que le cadre législatif s'adapte au marché.
  13. 13. L'Intelligence Economique, un instrument de gouvernance.

×