Obtenir un premier emploi :       Tout d’abord, il faut bien comprendre qu’un premier emploi correspond à la premièreexpér...
Il est important de définir le projet professionnel clairement, afin que le responsablede recrutement comprenne le rapport...
N’oubliez pas non plus les nombreux salons où de nombreux recruteurs sont présents.Les grandes entreprises à forte notorié...
Enfin, la dernière étape de recrutement est l’entretien. Si l’on vous convoque dans lebut d’en passer un, cela signifie qu...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Obtenir un premier emploi

268 vues

Publié le

Publié dans : Carrière, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
268
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Obtenir un premier emploi

  1. 1. Obtenir un premier emploi : Tout d’abord, il faut bien comprendre qu’un premier emploi correspond à la premièreexpérience professionnelle (hormis les stages, l’alternance et les petits boulots – pastoujours en cohérence avec la formation scolaire suivie-).Il sera souvent en accord avec le parcours du jeune diplômé, qui devra mettre en pratique cequ’il a appris au cours de ses études ou de ses stages. De nos jours, le premier emploi est considéré comme une façon de se « faireconnaître » et de montrer ses capacités dans le travail. Il sera ensuite possible d’évoluer eninterne, mais aussi de changer d’entreprise, etc… A savoir cependant : l’expérience professionnelle est très importante, pour un grandnombre de Groupes, et le premier emploi est une chance de faire ses preuves, d’autant plusqu’il est déterminant pour la suite de la carrière (poste occupé, nombre de personnes àmanager, secteur d’activité, chiffre d’affaire géré…).Des recruteurs seront toujours intéressés par votre profil, même si celui-ci fait preuve d’unmanque d’expérience ou d’une formation trop « théorique », mais il faudra se montrer motivéet surtout ne pas baisser les bras suite aux possibles refus. A travers cet article, nous souhaitons vous livrer quelques pistes pour la recherche dece premier emploi, en espérant vous aider : N’hésitez pas à nous faire un retour, poser desquestions… Savoirs Partagés, c’est aussi « partager ce qu’il sait ».
  2. 2. Il est important de définir le projet professionnel clairement, afin que le responsablede recrutement comprenne le rapport entre le parcours scolaire effectué et le poste qu’ilpropose.Afin de ne pas se tromper dans le poste pour lequel vous allez postuler :- faites un petit résumé des expériences professionnelles déjà acquises (stages, alternance,petits boulots…)- identifier les points communs entre chaque (capacité à manager une équipe ? vendre touttype de produits ? …)- lister entre 5 et 10 métiers qui pourraient vous intéresser (vendeur, comptable,programmateur, chargé de produit…).Puis, une fois les métiers susceptibles de correspondre à vos attentes, renseignez vous d’unpeu plus près dessus, afin de savoir quelles sont les compétences recherchées pour cesmétiers. Il sera ainsi possible de voir si tout cela correspond avec les compétences déjàexploitées lors des expériences déjà acquises, etc…Les petits conseils Savoirs Partagés : 1- http://www.onisep.fr/Decouvrir-les-metiers : site officiel de l’Onisep, avec un « annuaire » d’un très grands nombres de métiers. Possibilité de trouver le niveau d’accès, le salaire débutant, les centres d’intérêt requis… 2- Télécharger la photo « Définir son projet professionnel » sur le profil de Savoirs PartagésLa recherche des offres d’emplois doit être efficace, et pour cela, il existe plusieurs sitesinternet, basiques comme spécialisés, en passant par les associations…En voici une petite liste : • Pôle emploi • l’AFIJ (Association pour Faciliter l’Insertion professionnelle des Jeunes diplômés) • CIDJ (Centre d’Information et Documentation Jeunesses) • JobiJoba • Job-Numérique (pour les emplois dans l’informatique…)
  3. 3. N’oubliez pas non plus les nombreux salons où de nombreux recruteurs sont présents.Les grandes entreprises à forte notoriété ne sont pas les seules à recruter. En France denombreuses PME sont à la recherche de jeunes diplômés, dans le but de les former sur lelong terme.L’étape importante pour postuler est l’élaboration d’un bon CV, mais surtout un CV qui sefera remarquer parmi d’autres. Ne pas mettre ses expériences professionnelles (bien que courtes ou peu nombreuses)de côté, et surtout mettre en relief ses compétences réelles (même au niveautypographique). Savoir utiliser, aujourd’hui, les réseaux sociaux professionnels tels que Viadeo etLinkedin. Il peut également être utile d’utiliser les réseaux sociaux tel que Facebook dans uncadre professionnel.En effet, les recruteurs auront parfois tendance à rechercher le profil d’un CV reçu sur ce sitecommunautaire, et il serait dommage qu’il tombe sur la photo de la dernière soirée étudiante(très) arrosée, avec votre tête en premier plan ! (normal, il s’agit de votre photo de profil). Avoir une visibilité sur des « CV en ligne » : le site Doyoubuzz propose par exemple decréer son CV gratuitement en ligne !Un grand nombre de candidats, jeunes diplômés ou non, se lancent dans la création de CVoriginaux (sous forme vidéo, animation…). Nous publierons bientôt des CV ayant buzzé, afinde réveiller (ou non) votre créativité !Petits conseils Savoirs Partagés : 1. Faire attention à l’adresse mail indiquée sur le CV. Les adresses trop « ridicules » sont à bannir. Exemples inventés : labellegossedu66@gmail.com, footballerportugais07@hotmail.com … Il vaut mieux privilégier les adresses sur le modèle « prénom.nom@mail.com/fr » comme par exemple (inventé) : alexandra.dupont@gmail.com 2. Renommer le CV en suivant l’exemple « CV Alexandra Dupont » au lieu de « mon CV ». En effet, de cette manière, le travail du recruteur est facilité (pas besoin d’ouvrir tous les CV pour retrouver celui qui l’intéressait) et mine de rien, il vous en sera reconnaissant.
  4. 4. Enfin, la dernière étape de recrutement est l’entretien. Si l’on vous convoque dans lebut d’en passer un, cela signifie que votre CV a été retenu ! L’entretien est en général basé sur le CV : le recruteur aura en tête, et souvent mêmeen main, votre CV et se verra vous poser des questions plus approfondies quant à votreexpérience, votre choix de formation, en quoi consiste tel hobbies…Il est donc conseillé de préparer auparavant le plus gros du discours (pourquoi a-t-on choiside postuler à cette offre ? 3 qualités et 3 défauts de notre personnalité, selon nous ?)…Les difficultés, voire les problèmes, rencontrés au cours des précédentes expériences nesont pas à exclure, car les recruteurs pourront voir quelqu’un qui a su faire face à desimprévus, etc. Par exemple, n’hésitez pas à raconter, si cela se présente, un problèmerencontré et surtout la manière dont vous l’avez géré (client mécontent que vous avezcalmé…).Si, malgré ces petits conseils, votre volonté et votre motivation, vous rencontrez tout demême des difficultés à trouver un emploi, ne vous découragez pas : les statistiques le disentelles-même, il est de plus en plus compliqué de trouver un emploi lorsqu’on vient de finir sesétudes. C’est environ 5 ans après l’obtention de son diplôme que la personne rentreravraiment dans la vie active. (Source : l’OFS). Un peu moins de 6% des jeunes diplômés del’Université se retrouve au chômage l’année qui suit. Mais le chômage de ces personnes atendance à diminuer 5 ans après puisqu’elle redescend à environ 2% !

×