er
1. Editorial – Just(e) une illusion ? Une baisse des prix immobiliers en trompe l’œil. p. 04
2. Tableau synthétique et gra...
EDITORIAL
04 Conférence de presse
A regarder les chiffres sur douze mois, on
pourrait croire que tout va pour le mieux.
Au...
Les transactions réalisées se font très majoritairement au
titre de l’acquisition d’une résidence principale (72,2%),
l’in...
En Ile-de-France, le prix moyen au m² est également
en retrait entre le premier semestre 2014 et le premier
semestre 2015 ...
PRIX MOYEN
AU M2
(1er semestre2015)
ÉVOLUTION SUR
12 MOIS
(1er semestre 2015
vs 1er semestre 2014)
PRIX MOYEN
D’ACQUISITIO...
Conférence de presse 09
ÉVOLUTION SUR
12 MOIS
(1er semestre2015
vs1er semestre2014)
PRIX MOYEN
D’ACQUISITION
SUPERFICIE
DÉ...
ÉVOLUTION ANNUELLE DES PRIX MOYENS AU M2 EN FRANCE
APPARTEMENTS ET MAISONS
(Période : 2000 – 1er semestre 2015)
10 Confére...
ÉVOLUTION ANNUELLE DES DÉLAIS DE VENTE MOYENS EN FRANCE
TOUS BIENS CONFONDUS
(Période : 2000 – 1er semestre 2015)
Conféren...
ÉVOLUTION DE L’APPORT PERSONNEL NÉCESSAIRE POUR FINANCER
L’ACQUISITION D’UN BIEN IMMOBILIER EN FRANCE*
(montant du crédit ...
QUE S’EST-IL
PASSÉ
EN FRANCE
AU 1er
SEMESTRE
2015 ?
14 Conférence de presse
99 jours,
+ 6 jours par rapport
au 1er semestr...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 EN FRANCE ?
A titre d’exemple,...
QUE S’EST-IL
PASSÉ
À PARIS
AU 1er
SEMESTRE
2015 ?
16 Conférence de presse
3,4 %
ÉCART DE PRIX
Mise en vente
versus comprom...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 À PARIS ?
 Depui...
QUE S’EST-IL
PASSÉ
EN ILE-DE-
FRANCE
AU 1er
SEMESTRE
2015 ?
18 Conférence de presse
87 jours,
+ 1 jour par rapport
au 1er ...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 EN ILE-DE-FRANCE ?
Répartition...
QUE S’EST-IL
PASSÉ
EN SEINE-ET-
MARNE
AU 1er
SEMESTRE
2015 ?
20 Conférence de presse
88 jours,
stable par rapport
au 1er s...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 EN SEINE-ET-MARNE ?
Répartitio...
QUE S’EST-IL
PASSÉ
DANS LES
YVELINES
AU 1er
SEMESTRE
2015 ?
22 Conférence de presse
96 jours,
+ 7 jours par rapport
au 1er...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 DANS LES YVELINES ?
Répartitio...
QUE S’EST-IL
PASSÉ
EN ESSONNE
AU 1er
SEMESTRE
2015 ?
24 Conférence de presse
90 jours,
- 5 jours par rapport
au 1er semest...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 EN ESSONNE ?
Répartition des a...
QUE S’EST-IL
PASSÉ
DANS LES
HAUTS-DE-
SEINE
AU 1er
SEMESTRE
2015 ?
26 Conférence de presse
87 jours,
- 2 jours par rapport...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 DANS LES HAUTS-DE-SEINE ?
Répa...
QUE S’EST-IL
PASSÉ
EN SEINE-
SAINT-DENIS
AU 1er
SEMESTRE
2015 ?
28 Conférence de presse
105 jours,
+ 4 jours par rapport
a...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 EN SEINE-SAINT-DENIS ?
Réparti...
QUE S’EST-IL
PASSÉ
DANS LE
VAL-DE-
MARNE
AU 1er
SEMESTRE
2015 ?
30 Conférence de presse
80 jours,
- 4 jours par rapport
au...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 DANS LE VAL-DE-MARNE ?
Réparti...
QUE S’EST-IL
PASSÉ
DANS LE
VAL-D’OISE
AU 1er
SEMESTRE
2015 ?
32 Conférence de presse
78 jours,
stable par rapport
au 1er s...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 DANS LE VAL-D’OISE ?
Répartiti...
QUE S’EST-IL
PASSÉ
À LYON ET
DANS SON
AGGLOMÉ-
RATION
AU 1er
SEMESTRE
2015 ?
34 Conférence de presse
107 jours,
+ 11 jours...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 À LYON ET DANS SON AGGLOMÉRATI...
36 Conférence de presse
90 jours,
+ 19 jours par rapport
au 1er semestre 2014.
123 jours,
+ 23 jours par rapport
au 1er se...
- 30 ans
30/40 ans
40/50 ans
50/60 ans
60/70 ans
+ 70 ans
QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 À MARSEILLE ET DANS SON AGGLOM...
77
91
78
95
93
75
92
PRIX DE VENTE MOYEN ET SURFACE
DES TRANSACTIONS PAR RÉGION
< 130 000 €
130 000 € - 150 000 €
150 000 ...
77
94
78
95
91
7592
PRIX MOYEN AU M² PAR REGION ET VARIATION SUR 12 MOIS
PACA
3 470 €
(stable)
RHÔNE-ALPES
2 542 €
(+ 1,5 ...
FICHE DE
PRÉSENTATION
DU RÉSEAU
CENTURY 21
1er réseau d’agences immobilières dans le monde, CENTURY 21 fédère en France
85...
Suivez-nous sur Twitter
Century 21 France: @century21fr
Laurent VIMONT : @LaurentVimont
Christel VILLEDIEU : @c_villedieu
...
Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)
Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)
Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)
Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)

680 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
680
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
299
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)

  1. 1. er
  2. 2. 1. Editorial – Just(e) une illusion ? Une baisse des prix immobiliers en trompe l’œil. p. 04 2. Tableau synthétique et graphiques p. 08 3. France p. 14 4. Paris p. 16 5. Ile-de-France (hors Paris) p. 18 6. Seine-et-Marne p. 20 7. Yvelines p. 22 8. Essonne p. 24 9. Hauts-de-Seine p. 26 10. Seine-Saint-Denis p. 28 11. Val-de-Marne p. 30 12. Val-d’Oise p. 32 13. Lyon et son agglomération p. 34 14. Marseille et son agglomération p. 36 15. Cartes de France des prix moyens et prix moyens au m2 par région p. 38
  3. 3. EDITORIAL 04 Conférence de presse A regarder les chiffres sur douze mois, on pourrait croire que tout va pour le mieux. Au sein du Réseau, le nombre de ventes réalisées progresse de +15,2% entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2015. Les prix baissent (-2,6% dans l’Hexagone) et, associés à des taux d’intérêt dont on ne cesse de souligner le niveau historiquement bas, ils permettent enfin à l’activité de repartir à la hausse. Mais en observant les tendances du premier semestre 2015, l’analyse est autre : la baisse des prix s’est enrayée, le prix moyen au m² enregistre au niveau national une augmentation de +1,8% sur les six derniers mois. Explications : Depuis 2012, les prix immobiliers ne cessent de baisser. En trois ans, le prix moyen au m² a reculé de -5,5% (il s’élevait à 2 623€ en juillet 2012 ; il est aujourd’hui de 2 479€). Parallèlement, les taux d’intérêt ont constamment diminué sur la même période. Ils étaient autour de 3,75% en juillet 2012 ; ils sont aujourd’hui autour de 2%. Cette bouffée d’oxygène a bénéficié à de nombreux ménages, jusque-là écartés de l’accès au crédit, qui ont utilisé cette fenêtre de tir pour concrétiser leur projet immobilier. D’ailleurs, contrairement aux années précédentes, ils ne profitent pas de ce recul des prix pour acheter plus grand, mais simplement pour passer du « Je veux » à « Je peux ». Pour acheter, tous les leviers du crédit sont utilisés : la quotité de financement par l’emprunt augmente (pour atteindre 77,6%) tandis que la durée de remboursement s’allonge (19,75 ans). Ce sont les acquéreurs de moins de 30 ans qui en tirent le plus avantage et leur proportion augmente de 4,1% entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2015. Mais sur le premier semestre 2015, ce sont les 30-50 ans qui reviennent en force sur le marché, ceux-là mêmes qui avaient reporté leur projet, essentiellement des ventes de confort, et qui considèrent aujourd’hui que la conjoncture est à nouveau porteuse. Just(e) une illusion ? Une baisse des prix immobiliers en trompe l’œil.
  4. 4. Les transactions réalisées se font très majoritairement au titre de l’acquisition d’une résidence principale (72,2%), l’investissement locatif dans l’ancien est toujours enlisé. Quand, profitant de conditions de marché exceptionnelles qui garantissent une rentabilité reconstituée (prix et taux bas + dispositif Pinel), les investisseurs reviennent en force sur le marché du neuf (+60% en un an), ils restent extrêmement prudents dans l’ancien. La part des investissements locatifs dans l’ancien n’augmente que de 3,3% entre le 1er semestre 2014 et le 1er semestre 2015. Le regain de dynamisme du marché porte en lui-même ses limites : la hausse du nombre de transactions a pour corollaire une raréfaction de l’offre de biens sur le marché tandis que l’accroissement de la demande pèse sur les prix qui repartent à la hausse au cours du premier semestre 2015. Dans la Capitale, cette tendance ne s’observe pas (encore). Entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2015, le prix moyen au m² recule de -1,7% pour atteindre 8 086€. La baisse s’est surtout concentrée au premier trimestre 2015. Ce fléchissement des prix associé aux taux bas a permis à l’activité de repartir de plus belle dès février. A Paris, le nombre de transactions réalisées par le réseau a grimpé de 28,3% entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2015. Dans la Capitale, contrairement au reste de l’Hexagone, cette amélioration des conditions de marché a permis aux acquéreurs parisiens d’acheter plus grand. La superficie moyenne d’une acquisition augmente ainsi de 2,8m² et le prix moyen d’une transaction retrouve ses plus hauts niveaux atteignant 399 033€. Les acquéreurs sont essentiellement des cadres supérieurs et professions libérales (leur part augmente de 10,1%) ainsi que des cadres moyens. Ces vendeurs-acheteurs utilisent l’apport généré par la vente de leur ancien logement pour diminuer leur quotité de financement. Celle-ci se situe à 46,1% (versus 77,6% France entière). Il est à noter que parmi ces acheteurs parisiens, ce sont les plus de 70 ans qui connaissent la progression la plus forte ; ils sont en passe de devenir la deuxième tranche d’âge la plus importante après les 30/40 ans. Conférence de presse 05
  5. 5. En Ile-de-France, le prix moyen au m² est également en retrait entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2015 (-4,8%), mais la tendance, sans s’inverser, s’atténue nettement au premier semestre 2015 (-0,5%). Il s’établit désormais à 3 089€ le m². Le montant moyen d’une transaction diminue encore plus fortement (-5,8%) pour se situer à 236 638€. Il s’agit donc bien, essentiellement, d’acquisitions qui n’auraient pu être réalisées sans une amélioration des conditions du marché. Ici aussi l’activité reprend des couleurs, et le Réseau enregistre une augmentation de ses ventes de 11,6% entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2015. Sur cette même période, quelques départements franciliens s’illustrent par des baisses de prix plus importantes : la Seine-et-Marne (-6,6%), les Yvelines (-9%), l’Essonne (-5,6%), les Hauts-de-Seine (-5,3%). Au premier semestre 2015, la Seine-et-Marne, l’Essonne et le Val-de-Marne font encore l’objet de baisses de prix significatives. Dans les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint- Denis et le Val-d’Oise, les prix sont à nouveau à la hausse, tandis que dans les Yvelines, ils n’enregistrent qu’un léger recul de -0,8%. Après s’être allongés de 29 jours en 4 ans, les délais de vente, en Ile-de-France, raccourcissent enfin au premier semestre 2015 sous l’action d’une demande plus soutenue. 06 Conférence de presse En Province, les évolutions de prix n’ont jamais été aussi disparates selon les régions. Ainsi, le prix moyen au m² augmente de +11,4% en Alsace (au prix d’une forte contraction de son activité) et diminue de -11,3% en Aquitaine (dont les transactions enregistrent une progression de +14,7%). Au global, quatre régions voient leur prix moyen au m² augmenter entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2015 : L’Alsace, les Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes et Rhône-Alpes. Une région est stable, PACA, et quinze sont en baisse : l’Aquitaine, l’Auvergne, la Basse-Normandie, la Bourgogne, la Bretagne, le Centre, Champagne-Ardenne, la Franche-Comté, la Haute-Normandie, le Languedoc-Roussillon, le Limousin, la Lorraine, Midi-Pyrénées, le Nord et la Picardie. Ces corrections se poursuivent au premier semestre 2015 dans treize régions, mais beaucoup plus faiblement. Un avenir incertain Nombre de transactions partout en augmentation, délais de vente en baisse en Ile-de-France et à Paris, prix orientés à la hausse au premier semestre 2015 : le marché immobilier de l’ancien est loin d’être en surchauffe mais son dynamisme est fragile, et ce nouvel engouement pour l’acquisition immobilière risquerait bien de s’arrêter brutalement si les taux d’intérêt venaient à remonter substantiellement. Un grand nombre de ménages franchirait à nouveau le seuil d’insolvabilité, sonnant le coup d’arrêt à leurs projets immobiliers.
  6. 6. PRIX MOYEN AU M2 (1er semestre2015) ÉVOLUTION SUR 12 MOIS (1er semestre 2015 vs 1er semestre 2014) PRIX MOYEN D’ACQUISITION SUPERFICIE DÉLAIS DE VENTE FRANCE ENTIÈRE 2 479 € 100 j- 2,6 % ÉVOLUTION SUR 6 MOIS (1er semestre2015 vs2nd semestre2014) + 1,8 % TABLEAU SYNTHÉTIQUE 199 036 € 83,2 m² Paris (75) 8 086 € 78 j- 1,7 % - 1,8 % 399 033 € 50,3 m² Ile-de-France (hors Paris) 3 089 € 92 j- 4,8 % - 0,5 % 236 638 € 77,3 m² Seine-et-Marne (77) 2 167 € 98 j- 6,6 % - 6,1 % 190 895 € 92 m² Yvelines (78) 3 086 € 111 j- 9 % - 0,8 % 259 816 € 84,4 m² Essonne (91) 2 647 € 92 j- 5,6 % - 2,4 % 219 914 € 86,3 m² Hauts-de-Seine (92) 5 106 € 88 j- 5,3 % + 0,9 % 317 543 € 61,9 m² Seine-Saint-Denis (93) 3 018 € 97 j- 4 % + 0,4 % 205 317 € 68,3 m² Val-de-Marne (94) 3 763 € 90 j- 4 % - 2,8 % 257 950 € 68,3 m² Val-d’Oise (95) 2 671 € 79 j- 0,7 % + 0,6 % 223 087 € 83,1 m² Lyon et son agglomération 2 497 € 104 j+ 0,8 % - 1,5 % 202 259 € 83,4 m² 108 j+ 0,4 % 193 716 € 73,6 m² 08 Conférence de presse - 1,2 %2 510 €Marseille et son agglomération
  7. 7. Conférence de presse 09 ÉVOLUTION SUR 12 MOIS (1er semestre2015 vs1er semestre2014) PRIX MOYEN D’ACQUISITION SUPERFICIE DÉLAIS DE VENTE Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Basse-Normandie Haute-Normandie Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord/Picardie Pays-de-la-Loire Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte-d’Azur Rhône-Alpes ÉVOLUTION SUR 6 MOIS (1er semestre2015 vs2nd semestre2014) 1 966 € 93 j+ 11,4 % + 13 % 164 100 € 83 m² 2 053 € 106 j- 11,3 % + 0,8 % 184 731 € 93,7 m² 1 195 € 106 j- 3,4 % - 4,9 % 104 313 € 95,4 m² 1 275 € 104 j- 1,6 % + 3,2 % 101 065 € 87,1 m² 1 917 € 100 j- 2,5 % - 1,8 % 160 589 € 88,1 m² 1 515 € 92 j- 1,1 % + 0,8 % 133 584 € 93,9 m² 1 285 € 85 j- 7,8 % - 4,2 % 110 790 € 88,7 m² 1 489 € 100 j- 4,9 % - 0,4 % 129 066 € 86,2 m² 1 739 € 101 j- 1,7 % - 1,9 % 142 892 € 86,9 m² 1 510 € 105 j- 8,4 % - 1,5 % 140 146 € 96,8 m² 1 929 € 116 j- 4,8 % - 0,7 % 161 797 € 85,6 m² 1 225 € 128 j- 1,1 % - 10,1 % 123 955 € 100,8 m² 1 384 € 100 j- 1,2 % - 1,6 % 145 444 € 106,2 m² 1 556 € 123 j- 2,6 % - 1,3 % 132 786 € 94,8 m² 1 515 € 98 j- 5,2 % - 0,6 % 139 258 € 93,7 m² 1 980 € 95 j+ 6,9 % + 7,6 % 176 470 € 93,5 m² 1 662 € 95 j+ 2,8 % + 6,5 % 153 143 € 96,1 m² 3 470 € 122 jstable + 2,7 % 251 760 € 73,1 m² 2 542 € 109 j+ 1,5 % - 0,4 % 212 098 € 85,3 m² 2015 PRIX MOYEN AU M2 (1er semestre ) TABLEAU SYNTHÉTIQUE
  8. 8. ÉVOLUTION ANNUELLE DES PRIX MOYENS AU M2 EN FRANCE APPARTEMENTS ET MAISONS (Période : 2000 – 1er semestre 2015) 10 Conférence de presse 1 569 € 1 653 € 1 784 € 2 001 € 2 265 € 3 052 € 3 172 € 3 124 € 2 993 € 3 309 € 3 584 € 3 484 € 3 428 € 3 328 € 3 370 € 1 266 € 1 337 € 1 417 € 1 506 € 1 668 € 2 059 € 2 108 € 2 058 € 1 904 € 2 031 € 2 102 € 2 068 € 2 026 € 1 971 € 1 960 € 1 000 € 1 300 € 1 600 € 1 900 € 2 200 € 2 500 € 2 800 € 3 100 € 3 400 € 3 700 € 2000 2001 2002 2003 2004 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 S1 2015 Prix m² appartement Prix m² maison
  9. 9. ÉVOLUTION ANNUELLE DES DÉLAIS DE VENTE MOYENS EN FRANCE TOUS BIENS CONFONDUS (Période : 2000 – 1er semestre 2015) Conférence de presse 11 60 jours 70 jours 80 jours 90 jours 100 jours 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 S1 2015 75 70 68 69 64 66 71 79 88 96 82 78 87 90 95 100
  10. 10. ÉVOLUTION DE L’APPORT PERSONNEL NÉCESSAIRE POUR FINANCER L’ACQUISITION D’UN BIEN IMMOBILIER EN FRANCE* (montant du crédit pour une mensualité de 1 000 € sur 20 ans) Ces simulations sont communiquées à titre informatif ; elles sont établies sur la base de taux moyens du marché constatés sur les 24 derniers mois pour diverses situations comparables. Cette présentation indicative ne constitue en aucune façon une offre commerciale ou publicitaire de financement et n'a aucune valeur contractuelle. Montant financé pour 1 000 € remboursés par mois sur 20 ans Apport personnel nécessaire Prix moyen d’une acquisition, France entière+ * Hors frais d’enregistrement 12 Conférence de presse 0 € 40 000 € 80 000 € 120 000 € 160 000 € 200 000 € 45 667 € 32 329 € 15 055 € 18 559 € 26 093 € 22 247 € 49 638 € 42 977 € 35 444 € 30 184 € 22 354 € 18 129 € 21 643 € 5 569 € 6 807€ 152 161 € 146 573 € 163 600 € 167 200 € 168 600 € 172 400 € 160 800 € 162 200 € 167 930 € 170 400 € 179 500 € 180 800 € 182 776 € 188 714 € 192 229 € 197 828 € 178 902 € 178 655 € 185 859 € 194 693 € 194 647 € 210 438 € 205 177 € 203 374 € 200 584 € 201 854 € 198 929 € 204 419 € 194 283 € S1  2008 S2  2008 S1  2009 S2  2009 S1  2010 S2  2010 S1  2011 S2  2011 S1  2012 S2  2012 S1  2013 S2  2013 S1  2014 S2  2014 S1  2015 9% 3%                                     10% 23% 18% 8% 10% 13% 23% 21% 17% 11% 15% 11% 3,4%                                  199 036 €
  11. 11. QUE S’EST-IL PASSÉ EN FRANCE AU 1er SEMESTRE 2015 ? 14 Conférence de presse 99 jours, + 6 jours par rapport au 1er semestre 2014. 100 jours, + 8 jours par rapport au 1er semestre 2014. 6 %, contre 5,9 % au 1er semestre 2014. 5,3 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (stable par rapport au 1er semestre 2014) 77,6 % FINANCEMENT PAR EMPRUNT (contre 75,5 % au 1er semestre 2014) 100 jours DÉLAI DE VENTE (+ 7 jours par rapport au 1er semestre 2014) 83,2 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 83,9 m² au 1er semestre 2014) 199 036 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (-2,6 % sur 12 mois) 2 479 € PRIX MOYEN AU M2 (-2,6 % sur 12 mois) 19,7 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (contre 19,6 ans au 1er semestre 2014) 195 137 euros, soit une évolution de + 0,2 % sur 12 mois. 211 115 euros, soit une baisse de – 4,6 % sur 12 mois. 58,3 m², contre 58,2 m² au 1er semestre 2014. 110,9 m², contre 111,2 m² au 1er semestre 2014. 1 960 euros, soit une baisse de – 4,1 % sur 12 mois. 3 370 euros, soit une évolution de + 0,6 % sur 12 mois. 4,4 %, contre 4,5 % au 1er semestre 2014. Maisons Appartements
  12. 12. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 EN FRANCE ? A titre d’exemple, si en juillet 2012 un ménage empruntait sur 20 ans à un taux de 3,75% pour acquérir un bien de 203 374€ (le prix moyen d’une acquisition à l’époque), sa mensualité était de 1 205€ (et il devait afficher au minimum un revenu de 3 615€). Aujourd’hui, le montant moyen d’une acquisition est de 199 036€ et le remboursement mensuel sur 20 ans d’un crédit à 2% est d’environ 1 007€. Cela correspond à une économie mensuelle de 199€. Le revenu nécessaire du ménage n’est plus que de 3021€. Son seuil de solvabilité a donc baissé de près de 600€ en trois ans. Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 72,2% 6,8% 15,8% Résidences Principales (- 0,8%) Résidences Secondaires (stable) À titre de Placements (+3,3%) LES ACQUISITIONS EN FRANCE Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités EN FRANCE Conférence de presse 15 20,3% 26,6% 20,9% 13,3% 9% 9,9% 41,5% 24,7% 15,1% 6,6% 12,1%
  13. 13. QUE S’EST-IL PASSÉ À PARIS AU 1er SEMESTRE 2015 ? 16 Conférence de presse 3,4 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (contre 3,7 % au 1er semestre 2014) 46,1 % FINANCEMENT PAR EMPRUNT (contre 62,1 % au 1er semestre 2014) 78 jours DÉLAI DE VENTE (+ 10 jours par rapport au 1er semestre 2014) 50,3 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 47,6 m² au 1er semestre 2014) 399 033 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (+ 3,4 % sur 12 mois) 8 086 € PRIX MOYEN AU M2 (-1,7 % sur 12 mois) 18,7 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (stable par rapport au 1er semestre 2014)
  14. 14. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 À PARIS ?  Depuis quatre ans, les délais de vente ne cessent de s’allonger ; ils ont presque doublé. Pour rappel, ils étaient de 39 jours en juillet 2011 ; ils sont de 78 jours aujourd’hui. Un indicateur qui rassure : même si la demande est soutenue et l’activité en recrudescence, il n’y a pas de frénésie d’achat.  La part des investisseurs parmi les acheteurs a chuté de 15% en 3 ans à Paris. En juillet 2012, elle atteignait 28,1% ; aujourd’hui, elle se situe à 23,9%. Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 58,7% 6,9% 23,9% Résidences Principales (+1,6%) Résidences Secondaires (-10,4%) À titre de Placements (+10,1%) LES ACQUISITIONS À PARIS Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités À PARIS 9,2% 38,5% 41,6% 3,9% 6,8% Conférence de presse 17 14,6% 27,6% 18,2% 14,1% 8,2% 17,3%
  15. 15. QUE S’EST-IL PASSÉ EN ILE-DE- FRANCE AU 1er SEMESTRE 2015 ? 18 Conférence de presse 87 jours, + 1 jour par rapport au 1er semestre 2014. 95 jours, + 6 jours par rapport au 1er semestre 2014. 5,3 %, contre 5,4 % au 1er semestre 2014. 4,9 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (contre 5,1 % au 1er semestre 2014) 79,6 % FINANCEMENT PAR EMPRUNT (contre 75,5 % au 1er semestre 2014) 92 jours DÉLAI DE VENTE (+ 4 jours par rapport au 1er semestre 2014) 77,3 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 77,9 m² au 1er semestre 2014) 236 638 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (-5,8 % sur 12 mois) 3 089 € PRIX MOYEN AU M2 (-4,8 % sur 12 mois) 21,4 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (contre 21 ans au 1er semestre 2014) 201 671 euros, soit une baisse de – 3,3 % sur 12 mois. 291 270 euros, soit une baisse de – 7,2 % sur 12 mois. 58,2 m², stable par rapport au 1er semestre 2014. 104,4 m², contre 104,9 m² au 1er semestre 2014. 2 804 euros, soit une baisse de – 6,2 % sur 12 mois. 3 472 euros, soit une baisse de – 3,1 % sur 12 mois. 4,2 %, contre 4,6 % au 1er semestre 2014.
  16. 16. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 EN ILE-DE-FRANCE ? Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 83,7% 1,5% 11,8% Résidences Principales (-0,2%) Résidences Secondaires (variation : NS) À titre de Placements (+2,6%) LES ACQUISITIONS EN ILE-DE-FRANCE Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités 44% 33,9% 12% 4,6% 5,5% Conférence de presse 19 20,8% 33,9% 21,7% 11,7% 4,8% 7,1%
  17. 17. QUE S’EST-IL PASSÉ EN SEINE-ET- MARNE AU 1er SEMESTRE 2015 ? 20 Conférence de presse 88 jours, stable par rapport au 1er semestre 2014. 109 jours, + 16 jours par rapport au 1er semestre 2014. 6,8 %, contre 6,3 % au 1er semestre 2014. 6,6 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (contre 5,9 % au 1er semestre 2014) 98 jours DÉLAI DE VENTE (+ 4 jours par rapport au 1er semestre 2014) 92 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 82,3 m² au 1er semestre 2014) 190 895 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (-1,4 % sur 12 mois) 2 167 € PRIX MOYEN AU M2 (-6,6 % sur 12 mois) 22,8 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (contre 21,1 ans au 1er semestre 2014) 144 763 euros, soit une baisse de – 7,2 % sur 12 mois. 226 429 euros, soit une évolution de + 2,2 % sur 12 mois. 57 m², contre 55,9 m² au 1er semestre 2014. 113,1 m², contre 101,9 m² au 1er semestre 2014. 2 039 euros, soit une baisse de – 6,2 % sur 12 mois. 2 542 euros, soit une baisse de – 8,9 % sur 12 mois. 6,1 %, contre 4,8 % au 1er semestre 2014. 76 % FINANCEMENT PAR EMPRUNT (contre 75 % au 1er semestre 2014)
  18. 18. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 EN SEINE-ET-MARNE ? Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 81,1% 0,9% 13,7% Résidences Principales (+3%) Résidences Secondaires (variation : NS) À titre de Placements (-17%) LES ACQUISITIONS EN SEINE-ET-MARNE Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités 62,9% 18% 3,7% 5,7% 9,7% Conférence de presse 21 22,8% 27,7% 23,1% 13,1% 6,1% 7,2%
  19. 19. QUE S’EST-IL PASSÉ DANS LES YVELINES AU 1er SEMESTRE 2015 ? 22 Conférence de presse 96 jours, + 7 jours par rapport au 1er semestre 2014. 118 jours, + 22 jours par rapport au 1er semestre 2014. 4,6 %, contre 5,4 % au 1er semestre 2014. 5,4 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (contre 4,9 % au 1er semestre 2014) 76,8 % FINANCEMENT PAR EMPRUNT (contre 71,2 % au 1er semestre 2014) 111 jours DÉLAI DE VENTE (+ 19 jours par rapport au 1er semestre 2014) 84,4 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 86,6 m² au 1er semestre 2014) 259 816 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (-10,1 % sur 12 mois) 3 086 € PRIX MOYEN AU M2 (-9 % sur 12 mois) 21,8 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (contre 20,5 ans au 1er semestre 2014) 212 035 euros, soit une baisse de – 6,5 % sur 12 mois. 327 956 euros, soit une baisse de – 12,3 % sur 12 mois. 64,9 m², contre 63 m² au 1er semestre 2014. 110,6 m², contre 114,8 m² au 1er semestre 2014. 2 919 euros, soit une baisse de – 10,4 % sur 12 mois. 3 369 euros, soit une baisse de – 6,4 % sur 12 mois. 6,2 %, contre 4,4 % au 1er semestre 2014.
  20. 20. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 DANS LES YVELINES ? Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 83,1% 0,8% 11,3% Résidences Principales (-2,7%) Résidences Secondaires (variation : NS) À titre de Placements (+13%) LES ACQUISITIONS DANS LES YVELINES Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités 33,3% 39,3% 17,4% 2,3% 7,7% Conférence de presse 23 16,8% 31,1% 24,2% 12,8% 5,7% 9,4%
  21. 21. QUE S’EST-IL PASSÉ EN ESSONNE AU 1er SEMESTRE 2015 ? 24 Conférence de presse 90 jours, - 5 jours par rapport au 1er semestre 2014. 95 jours, - 2 jours par rapport au 1er semestre 2014. 4,8 %, contre 5,8 % au 1er semestre 2014. 4,7 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (contre 5,5 % au 1er semestre 2014) 81,6 % FINANCEMENT PAR EMPRUNT (contre 78 % au 1er semestre 2014) 92 jours DÉLAI DE VENTE (- 4 jours par rapport au 1er semestre 2014) 86,3 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 84,7 m² au 1er semestre 2014) 219 914 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (- 2,2 % sur 12 mois) 2 647 € PRIX MOYEN AU M2 (-5,6 % sur 12 mois) 21,5 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (contre 22,6 ans au 1er semestre 2014) 153 897 euros, soit une baisse de - 7,7 % sur 12 mois. 287 885 euros, soit une baisse de – 1,2 % sur 12 mois. 60,8 m², contre 59,1 m² au 1er semestre 2014. 105,5 m², contre 104,1 m² au 1er semestre 2014. 2 697 euros, soit une baisse de – 3,6 % sur 12 mois. 2 532 euros, soit une baisse de – 10,2 % sur 12 mois. 4,4 %, contre 4,5 % au 1er semestre 2014.
  22. 22. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 EN ESSONNE ? Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 86,2% 1,4% 5,9% Résidences Principales (stable) Résidences Secondaires (variation : NS) À titre de Placements (variation : NS) LES ACQUISITIONS EN ESSONNE Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités 41,8% 41,9% 7,5% 4% 4,8% Conférence de presse 25 21,2% 35,6% 23,1% 10,2% 4,5% 5,4%
  23. 23. QUE S’EST-IL PASSÉ DANS LES HAUTS-DE- SEINE AU 1er SEMESTRE 2015 ? 26 Conférence de presse 87 jours, - 2 jours par rapport au 1er semestre 2014. 88 jours, + 12 jours par rapport au 1er semestre 2014. 6,8 %, contre 2,1 % au 1er semestre 2014. 3,2 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (contre 3,3 % au 1er semestre 2014) 85,7 % FINANCEMENT PAR EMPRUNT (contre 60,7 % au 1er semestre 2014) 88 jours DÉLAI DE VENTE (+ 10 jours par rapport au 1er semestre 2014) 61,9 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 65,7 m² au 1er semestre 2014) 317 543 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (-10,3 % sur 12 mois) 5 106 € PRIX MOYEN AU M2 (-5,3 % sur 12 mois) 19,9 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (contre 20,5 ans au 1er semestre 2014) 284 019 euros, soit une baisse de – 6,8 % sur 12 mois. 526 959 euros, soit une baisse de – 12,7 % sur 12 mois. 55,5 m², contre 55,8 m² au 1er semestre 2014. 103 9 m², contre 114,4 m² au 1er semestre 2014. 4 956 euros, soit une baisse de – 5,1 % sur 12 mois. 5 146 euros, soit une baisse de – 5,8 % sur 12 mois. 2 %, contre 3,6 % au 1er semestre 2014.
  24. 24. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 DANS LES HAUTS-DE-SEINE ? Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 78,9% 1,6% 17,5% Résidences Principales (+1,7%) Résidences Secondaires (variation : NS) À titre de Placements (+1,2%) LES ACQUISITIONS DANS LES HAUTS-DE-SEINE Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités 8,5% 51,1% 32,9% 3,8% 3,7% Conférence de presse 27 19,3% 36,6% 20,4% 12,7% 4,7% 6,3%
  25. 25. QUE S’EST-IL PASSÉ EN SEINE- SAINT-DENIS AU 1er SEMESTRE 2015 ? 28 Conférence de presse 105 jours, + 4 jours par rapport au 1er semestre 2014. 94 jours, - 2 jours par rapport au 1er semestre 2014. 4,8 %, contre 5,9 % au 1er semestre 2014. 4,5 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (contre 5,8 % au 1er semestre 2014) 70 % FINANCEMENT PAR EMPRUNT (contre 79,3 % au 1er semestre 2014) 97 jours DÉLAI DE VENTE (- 1 jour par rapport au 1er semestre 2014) 68,3 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 71 m² au 1er semestre 2014) 205 317 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (-8,5 % sur 12 mois) 3 018 € PRIX MOYEN AU M2 (-4 % sur 12 mois) 21,5 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (contre 20,4 ans au 1er semestre 2014) 175 107 euros, soit une baisse de – 5,4 % sur 12 mois. 270 885 euros, soit une baisse de – 10,2 % sur 12 mois. 56,6 m², contre 57,2 m² au 1er semestre 2014. 94,1 m², contre 99,4 m² au 1er semestre 2014. 2 898 euros, soit une baisse de - 4,5 % sur 12 mois. 3 110 euros, soit une baisse de - 3,8 % sur 12 mois. 4,4 %, contre 5,7 % au 1er semestre 2014.
  26. 26. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 EN SEINE-SAINT-DENIS ? Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 84% 0,7% 14,1% Résidences Principales (-2,1%) Résidences Secondaires (variation : NS) À titre de Placements (+25,9%) LES ACQUISITIONS EN SEINE-SAINT-DENIS Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités 56,5% 28,5% 6,3% 5,2% 3,5% Conférence de presse 29 24,8% 36,4% 19,9% 8,3% 2,1% 8,5%
  27. 27. QUE S’EST-IL PASSÉ DANS LE VAL-DE- MARNE AU 1er SEMESTRE 2015 ? 30 Conférence de presse 80 jours, - 4 jours par rapport au 1er semestre 2014. 92 jours, + 6 jours par rapport au 1er semestre 2014. 5,7 %, contre 5,5 % au 1er semestre 2014. 5,3 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (contre 5,2 % au 1er semestre 2014) 77,6 % FINANCEMENT PAR EMPRUNT (contre 71,7 % au 1er semestre 2014) 90 jours DÉLAI DE VENTE + 5 jours par rapport au 1er semestre 2014) 68,3 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 71,4 m² au 1er semestre 2014) 257 950 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (-7,4 % sur 12 mois) 3 763 € PRIX MOYEN AU M2 (-4 % sur 12 mois) 20,2 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (contre 20,3 ans au 1er semestre 2014) 218 730 euros, soit une baisse de – 2,6 % sur 12 mois. 391 067 euros, soit une baisse de – 9,6 % sur 12 mois. 57,4 m², contre 57,6 m² au 1er semestre 2014. 106,1 m², contre 109,3 m² au 1er semestre 2014. 3 703 euros, soit une baisse de – 6,2 % sur 12 mois. 3 795 euros, soit une baisse de – 2,6 % sur 12 mois. 5 %, contre 5,1 % au 1er semestre 2014.
  28. 28. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 DANS LE VAL-DE-MARNE ? Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 83,4% 3% 11,6% Résidences Principales (-0,4%) Résidences Secondaires (variation : NS) À titre de Placements (-6,5%) LES ACQUISITIONS DANS LE VAL-DE-MARNE Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités 41,1% 33,9% 13,4% 6,6% 5% Conférence de presse 31 18,1% 33,8% 20,6% 14% 5,5% 8%
  29. 29. QUE S’EST-IL PASSÉ DANS LE VAL-D’OISE AU 1er SEMESTRE 2015 ? 32 Conférence de presse 78 jours, stable par rapport au 1er semestre 2014. 80 jours, - 9 jours par rapport au 1er semestre 2014. 4,9 %, contre 5,3 % au 1er semestre 2014. 5,1 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (contre 5,2 % au 1er semestre 2014) FINANCEMENT PAR EMPRUNT (non significatif) 79 jours DÉLAI DE VENTE (- 4 jours par rapport au 1er semestre 2014) 83,1 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 84,5 m² au 1er semestre 2014) 223 087 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (-1,5 % sur 12 mois) 2 671 € PRIX MOYEN AU M2 (- 0,7 % sur 12 mois) 22,3 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (contre 22,1 ans au 1er semestre 2014) 158 271 euros, soit une évolution de + 0,2 % sur 12 mois. 270 318 euros, soit une baisse de – 4,4 % sur 12 mois. 60,4 m², contre 61,4 m² au 1er semestre 2014. 98 m², contre 102,8 m² au 1er semestre 2014. 2 692 euros, soit une baisse de – 1,9 % sur 12 mois. 2 616 euros, soit une évolution de + 1,6 % sur 12 mois. 5,2 %, contre 4,8 % au 1er semestre 2014.
  30. 30. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 DANS LE VAL-D’OISE ? Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 88,4% 1,2% 9,9% Résidences Principales (-0,9%) Résidences Secondaires (variation : NS) À titre de Placements (variation : NS) LES ACQUISITIONS DANS LE VAL-D’OISE Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités 58,1% 27,9% 6,1% 3,1% 4,7% Conférence de presse 33 21,3% 35,1% 21,8% 11,6% 4,8% 5,4%
  31. 31. QUE S’EST-IL PASSÉ À LYON ET DANS SON AGGLOMÉ- RATION AU 1er SEMESTRE 2015 ? 34 Conférence de presse 107 jours, + 11 jours par rapport au 1er semestre 2014. 101 jours, + 3 jours par rapport au 1er semestre 2014. 5,4 %, contre 4,6 % au 1er semestre 2014. 4,6 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (contre 4,3 % au 1er semestre 2014) FINANCEMENT PAR EMPRUNT (non significatif) 104 jours DÉLAI DE VENTE (+ 7 jours par rapport au 1er semestre 2014) 83,4 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 81,8 m² au 1er semestre 2014) 202 259 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (+ 4,2 % sur 12 mois) 2 497 € PRIX MOYEN AU M2 (+ 0,8 % sur 12 mois) 19,6 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (contre 20,5 ans au 1er semestre 2014) 175 795 euros, soit une évolution de + 4,4 % sur 12 mois. 279 022 euros, soit une évolution de + 3,3 % sur 12 mois. 68 m², contre 66,2 m² au 1er semestre 2014. 115,7 m², contre 112,1 m² au 1er semestre 2014. 2 390 euros, soit une baisse de – 0,4 % sur 12 mois. 2 583 euros, soit une évolution de + 1,5 % sur 12 mois. 3,9 %, contre 3,8 % au 1er semestre 2014.
  32. 32. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 À LYON ET DANS SON AGGLOMÉRATION ? Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 75,3% 0,9% 13,6% Résidences Principales (+1,5%) Résidences Secondaires (variation : NS) À titre de Placements (-1,4%) LES ACQUISITIONS À LYON ET DANS SON AGGLOMÉRATION Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités 42,6% 24% 17,8% 7,4% 8,2% Conférence de presse 35 29,7% 29,1% 18,5% 9,3% 4,2% 9,2%
  33. 33. 36 Conférence de presse 90 jours, + 19 jours par rapport au 1er semestre 2014. 123 jours, + 23 jours par rapport au 1er semestre 2014. 5,6 %, contre 5,1 % au 1er semestre 2014. 3,8 % ÉCART DE PRIX Mise en vente versus compromis (contre 6,4 % au 1er semestre 2014) 77 % FINANCEMENT PAR EMPRUNT (contre 76,3 % au 1er semestre 2014) 108 jours DÉLAI DE VENTE (+ 21 jours par rapport au 1er semestre 2014) 73,6 m2 SUPERFICIE MOYENNE D’UN BIEN ACHETÉ (contre 78,3 m² au 1er semestre 2014) 193 716 € PRIX MOYEN D’UNE ACQUISITION (+ 4,2 % sur 12 mois) 2 510 € PRIX MOYEN AU M2 (- 1,2 % sur 12 mois) 20,2 ans DURÉE MOYENNE DU CRÉDIT (contre 19,9 ans au 1er semestre 2014) 141 076 euros, soit une baisse de – 2,2 % sur 12 mois. 307 143 euros, soit une évolution de + 7,3 % sur 12 mois. 60 m², contre 61 m² au 1er semestre 2014. 101,1 m², contre 103,2 m² au 1er semestre 2014. 2 789 euros, soit une évolution de + 0,6 % sur 12 mois. 2 258 euros, soit une baisse de – 4,5 % sur 12 mois. 0,4 %, contre 7,4 % au 1er semestre 2014. QUE S’EST-IL PASSÉ À MARSEILLE ET DANS SON AGGLOMÉ- RATION AU 1er SEMESTRE 2015 ?
  34. 34. - 30 ans 30/40 ans 40/50 ans 50/60 ans 60/70 ans + 70 ans QUI A ACHETÉ AU 1er SEMESTRE 2015 À MARSEILLE ET DANS SON AGGLOMÉRATION ? Répartition des acquisitions par tranche d’âge Répartition des acquisitions par CSP 75,4% 3,1% 17,8% Résidences Principales (+0,9%) Résidences Secondaires (variation : NS) À titre de Placements (+1,7%) LES ACQUISITIONS À MARSEILLE ET DANS SON AGGLOMÉRATION Employés / Ouvriers Cadres moyens Cadres sup. / Prof. Lib. Commerçants / Artisans Retraités Conférence de presse 37 14,9% 27,7% 23,9% 10,1% 13,3% 10,1% 36,2% 22,9% 9% 11,4% 20,5%
  35. 35. 77 91 78 95 93 75 92 PRIX DE VENTE MOYEN ET SURFACE DES TRANSACTIONS PAR RÉGION < 130 000 € 130 000 € - 150 000 € 150 000 € - 200 000 € 200 000 € - 250 000 € > 250 000 € PACA 251 760 € 73,1 m2 RHÔNE-ALPES 212 098 € 85,3 m2 MIDI-PYRÉNÉES 132 786 € 94,8 m² AQUITAINE 184 731 € 93,7 m² LIMOUSIN 123 955 € 100,8 m2 AUVERGNE 104 313 € 95,4 m² BOURGOGNE 101 065 € 87,1 m2 CENTRE 133 584 € 93,9 m2 PAYS-DE-LA- LOIRE 176 470 € 93,5 m² BRETAGNE 160 589 € 88,1 m² POITOU- CHARENTES 153 143 € 96,1 m2 BASSE- NORMANDIE 142 892 € 86,9 m² LORRAINE 145 444 € 106,2 m2 NORD/PICARDIE 139 258 € 93,7 m2HAUTE- NORMANDIE 140 146 € 96,8 m² FRANCHE- COMTÉ 129 066 € 86,2 m2 ALSACE 164 100 € 83 m2 CHAMPAGNE - ARDENNE 110 790 € 88,7 m2 LANGUEDOC- ROUSSILLON 161 797 € 85,6 m2 ILE-DE-FRANCE : 236 638 € / 77,3 m² PARIS (75) HAUTS-DE-SEINE (92) 399 033 € / 50,3 m2 317 543 € / 61,9 m2 SEINE-ET-MARNE (77) SEINE-SAINT-DENIS (93) 190 895 € / 92 m2 205 317 € / 68,3 m2 YVELINES (78) VAL-DE-MARNE (94) 259 816 € / 84,4 m2 257 950 € / 68,3 m2 ESSONNE (91) VAL-D’OISE (95) 219 914 € / 86,3 m2 223 087 € / 83,1 m2 94 38 Conférence de presse
  36. 36. 77 94 78 95 91 7592 PRIX MOYEN AU M² PAR REGION ET VARIATION SUR 12 MOIS PACA 3 470 € (stable) RHÔNE-ALPES 2 542 € (+ 1,5 %) MIDI-PYRÉNÉES 1 556 € (- 2,6 %) AQUITAINE 2 053 € (- 11,3 %) LIMOUSIN 1 225 € (- 1,1 %) BOURGOGNE 1 275 € (- 1,6 %) CENTRE 1 515 € (- 1,1 %) PAYS-DE-LA- LOIRE 1 980 € (+ 6,9 %) BRETAGNE 1 917 € (- 2,5 %) POITOU- CHARENTES 1 662 € (+ 2,8 %) BASSE- NORMANDIE 1 739 € (- 1,7 %) LORRAINE 1 384 € (- 1,2 %) NORD/PICARDIE 1 515 € (- 5,2 %)HAUTE - NORMANDIE 1 510 € (- 8,4 %) FRANCHE- COMTÉ 1 489 € (- 4,9 %) ALSACE 1 966 € (+ 11,4 %) CHAMPAGNE- ARDENNE 1 285 € (- 7,8 %) LANGUEDOC- ROUSSILLON 1 929 € (- 4,8 %) ILE-DE-FRANCE : 3 089 € (- 4,8 %) PARIS (75) HAUTS-DE-SEINE (92) 8 086 € (- 1,7 %) 5 106 € (- 5,3 %) SEINE-ET-MARNE (77) SEINE-SAINT-DENIS (93) 2 167 € (- 6,6 %) 3 018 € (- 4 %) YVELINES (78) VAL-DE-MARNE (94) 3 086 € (- 9 %) 3 763 € (- 4 %) ESSONNE (91) VAL-D’OISE (95) 2 647 € (- 5,6 %) 2 671 € (- 0,7 %) 93 Prix au m² en baisse > -5% Prix au m² en baisse de 0 à -5% Prix au m² en hausse de 0 à +5% Prix au m² en hausse de +5% Conférence de presse 39 AUVERGNE 1 195 € (- 3,4 %)
  37. 37. FICHE DE PRÉSENTATION DU RÉSEAU CENTURY 21 1er réseau d’agences immobilières dans le monde, CENTURY 21 fédère en France 850 agences et cabinets, et regroupe 5 500 personnes qui interviennent sur les métiers de la transaction (immobilier résidentiel neuf et ancien, entreprise et commerce), de la gestion locative et de la gestion de copropriétés sur l'ensemble du territoire français. Créé en 1987, le Réseau CENTURY 21 a connu progressivement un fort développement grâce à l’application rigoureuse de méthodes de management et de contrôle de qualité. Notre appartenance au groupe Nexity permet à notre réseau d’offrir à ses clients une plus large palette de produits et services et de bénéficier de nouvelles perspectives de développement. 12 000 journées de formation ont été dispensées en 2014 auprès de 1 700 stagiaires Plus de 2 000 000 de projets immobiliers réalisés en France en 25 ans Près de 850 agences en France 5 500 collaborateurs en France 50 agences spécialisées en immobilier de commerce et d’entreprise 70 000 biens proposés à la vente et à la location sur notre site www.century21.fr 460 agences proposent les services de gestion immobilière et gèrent 130 000 lots en gestion locative, 81 000 lots de copropriété, 40 000 locations en 2014
  38. 38. Suivez-nous sur Twitter Century 21 France: @century21fr Laurent VIMONT : @LaurentVimont Christel VILLEDIEU : @c_villedieu Découvrez notre infographie interactive http://conf.century21.fr Franck THIEBAUX FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft-consulting.net Christel VILLEDIEU Century 21 France 01 69 11 99 02 – 06 22 57 90 50 cv@century21france.comContacts presse #confcentury21 Infographie

×