Argent et entraide familiale

1 812 vues

Publié le

Où en sont les Français vis-à-vis de l'argent et des générations ? Comment se vit l'entraide familliale financière au quotidien ? étude TNS Sofres réalisée pour CARAC - juin 2015

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 812
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
871
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Argent et entraide familiale

  1. 1. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? Echantillon Rappel de la méthodologie  1003 individus âgés de 18 à 70 ans, ayant au moins 1 enfant, frère, sœur, parent ou grand parent au sein de son cercle familial actuel.  Ces individus sont issus d’un échantillon national représentatif de la population française  Interviews réalisées online  Sa représentativité est assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, PCS, région) Mode de recueil  Le terrain s’est déroulé du 20 au 28 mai 2015 Dates de terrain 4 réunions de groupe, réunissant 8 participants et d’une durée de 3 heures chacune « Cœur de cible » Adultes de 56 à 70 ans « Familles » Adultes de 40 à 55 ans « Jeunes familles » Adultes de 30 à 39 ans Paris G1 G4 Tours G2 G3 Phase Qualitative Phase Quantitative 2
  2. 2. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 1 La famille, envers et contre tout
  3. 3. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 4 C’est ce à quoi sert une famille, s’épauler, s’aider… « «
  4. 4. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 5 Dans un contexte de crise économique… … où l’individualisme et le repli sur soi dominent… Source Baromètre des Valeurs des Français Défiance Vis-à-vis des instances gouvernantes / régulatrices Politique Economie Environnement Solitude + anxiété PRESSION forte sur l’individu SECURISER RESISTER EXPLORER « Hors piste » Un monde hostile et déréglé Trouver ma/mes solutions Face aux crises, les postures évoluent « Ils ne mettent pas en œuvre les solutions... » « D’ailleurs, ils n’ont pas réellement de solutions… » « Ils gèrent en gestionnaires, et même profitent de la situation »
  5. 5. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 6 La famille joue un rôle de rempart : elle apparait alors comme une nécessité, un incontournable… « « Aujourd’hui, avec l’individualisme, il y a tellement d’égoïsme, on doit se battre contre ça. Sans ça, il y a le risque de glisser vers l’extrême pauvreté. 84% De plus en plus nécessaire L’entraide familiale, c’est… 85% Une protection en cas de coup dur 92% 18-24 ans 90% CSP-
  6. 6. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 7 Et elle va de soi…tout en impliquant un devoir moral L’entraide familiale, c’est… 90% Une évidence 76% Un plaisir 82% 18-24 ans 87% Un devoir Je ne vais pas abandonner mes parents, après ce qu’ils ont fait pour moi. « « Moi je suis responsable de mes enfants, ils n’ont pas choisi d’être là donc oui, on s’occupe d’eux, de leur avenir. Une question de respect entre générations, ça a toujours été comme ça. « « C’est comme ça dans la famille, on s’aide autant qu’on peut « « 87% Donner et recevoir
  7. 7. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? Toutefois, une entraide familiale perçue de manière moins positive avec l’âge L’entraide familiale, c’est… 8 58 60 73 77 74 79 92 83 84 87 83 86 82 78 81 73 67 76 34 37 35 36 41 40 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54 ans 55-64 ans 65-70 ans Une contrainte Une obligation légale Une protection Un plaisir
  8. 8. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? Et – bien que plus en retrait - potentiellement source de contraintes POUR MOI Ma vie et mon quotidien L’équilibre entre le respect des parents, et le respect de ma vie à moi. 37% Contrainte 43% Source de conflits …logistique et organisationnelle …financière et matérielle …de choix :  Pour soi, son futur  Mais aussi pour ses parents, ses enfants 9
  9. 9. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 2 Comment fonctionne l’entraide familiale ?
  10. 10. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 11 Ce sont les parents qui aident, c’est dans l’ordre des choses, même aujourd’hui. « «
  11. 11. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 12 Des postures très différentes selon les générations Ceux sur qui l’attention est principalement portée Le sentiment que leur avenir ne sera pas aussi facile que celui de leurs parents Se vivent comme les plus contraints et sont perçus comme tel Se vivent comme ayant peu besoin d’entraide… pour le moment S’autonomiser et démarrer la vie du mieux possible (réussir sa vie) Gérer les problèmes de la vie quotidienne Conserver le lien et leur place dans la famille Nous on est à la fois là pour aider nos parents, et nos enfants, c’est l’étau. L’entraide avec les grands-parents c’est surtout du lien affectif. « « [ Enjeu ] [ Enjeu ] [ Enjeu ] « « « « Avec la conjoncture économique, ça va être de plus en plus dur pour les jeunes. On a peur qu’ils se paupérisent.
  12. 12. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 13 Qui révèlent des logiques d’entraide familiale très descendantes Le cœur de l’entraide familiale Une entraide qui s’exprime à et entre toutes les générations… Ce sont les parents qui aident, c’est dans l’ordre des choses, même aujourd’hui. « « Des aides latérales plus secondaires : ponctuelles, non prévisibles, souvent « soumises à condition » Cousins, Oncles et tantes Frères et sœurs Voire amis …mais avant tout descendante
  13. 13. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 14 Une entraide qui peut prendre des formes diverses : psychologique, émotionnelle logistique ou matérielle Conseils, retour d’expérience Accueil en cas de séparation, perte d’emploi Prendre ses dispositions matérielles Objectif: poursuivre le rôle de parent Présence, partage de loisirs, vacances Aide et conseil Objectif: maintenir leur statut au sein de la famille et éviter l’isolement ENTRE PARENTS ET GRANDS-PARENTS
  14. 14. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 15 Une entraide qui peut prendre des formes diverses : psychologique, émotionnelle logistique ou matérielle ENTRE PARENTS ET ENFANTS Éducation, valeurs Conseils, retour d’expérience, guide pour faire les bons choix (enfants majeurs) Participation aux tâches ménagères Objectif: assurer aux enfants une entrée dans la vie aussi facile que possible Objectif: aider les parents à subvenir aux besoins des enfants
  15. 15. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 16 Une entraide qui peut prendre des formes diverses : psychologique, émotionnelle logistique ou matérielle Éducation, référent « adulte » Garderie, contributions matérielles pour les loisirs Apporter de la vie, de la joie Aider, conseiller (technologies) Objectif: soulager les parents Objectif: créer, maintenir le lien entre générations ENTRE GRANDS-PARENTS ET PETITS-ENFANTS
  16. 16. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 3 Et l’entraide financière ?
  17. 17. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 18 Si j’ai un coup dur, je sais qu’ils sont toujours là « «
  18. 18. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 19 L’entraide financière, une logique uniquement descendante… ENTRE GRANDS-PARENTS ET PETITS-ENFANTS Livrets d’épargne, petites sommes pour les 1ères dépenses (permis, sorties) Anniversaires, Noëls… Soulager les parents ENTRE GRANDS-PARENTS ET PARENTS Prêts ou don d’argent Préparation de l’héritage, donations, Assurance-Vie Préparation des obsèques Peu de pratique d’épargne pour préparer la dépendance éventuelle (hors immobilier) Aider en cas de coup dur ENTRE PARENTS ET ENFANTS Proportionnelle à l’âge des enfants Cf. page suivante C’est une sorte de tradition dans la famille, à la naissance, on lui a ouvert un livret A, et quand il aura 18 ans, il en fera ce qu’il veut « « Peu d’entraide dans l’autre sens… A moins que l’on ait vécu ce cas de figure
  19. 19. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? Ainsi, un parent sera toujours présent pour son enfant, quel que soit son âge. Un sentiment encore plus fort pour les séniors, « enfants gâtés » de l’histoire 50 15 14 10 6 4 2 Il n'y a pas de limite, un parent doit toujours aider financièrement son enfant si besoin Jusqu'à son indépendance financière Jusqu'à son premier emploi stable Jusqu'à son premier 'job' Jusqu'à la fin de ses études Jusqu'à sa majorité Autre moment Un parent doit aider financièrement son enfant jusqu’à… 20 46 46 47 54 51 60 18-24 ans (120) 25-34 ans (180) 35-44 ans (201) 45-54 ans (211) 55-64 ans (191) 65-70 ans (100) "Il n'y a pas de limite"
  20. 20. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 21 Mais un engagement qui varie selon l’âge des enfants Enfant mineur Dépenses courantes, loisirs Ouverture d’un compte épargne Petites sommes Enfant en études Enfant actif Aide normale et obligatoire Sentiment d’obligation moins fort Du « Bonus » Mettre un peu de côté pour eux, pour qu’ils aient quelques sous de côté quand il en auront besoin. « « Sommes un peu plus importantes Logement, frais de scolarité Aide à l’achat immobilier, voiture Construire les bases d’une vie adulte Aide financière prise sur le train de vie ou les économies personnelles des parents On s’arrange toujours : j’ai fait un effort, et lui il travaille de son côté pour compléter. « «
  21. 21. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 4 Et l’entraide financière, si on en parlait ?
  22. 22. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 23 L’argent ? Oui on en parle, ce n’est pas un sujet tabou. « «
  23. 23. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 24 L’argent, un sujet dont on parle sans complexe 94% 23% Souvent 50% De temps en temps Rarement 21% des Français parlent d’argent en famille 28% des femmes en parlent « souvent » … contre 18% chez les hommes 31 33 26 25 13 7 4 2 7 5 7 13 18-24 ans (120) 25-34 ans (180) 35-44 ans (201) 45-54 ans (211) 55-64 ans (191) 65-70 ans (100) So Jam Souvent Jamais
  24. 24. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? … si bien que l’épargne destinée à ses propres enfants est réalisée dans la transparence pour une majorité d’entre eux 58% d’entre eux en ont parlé à leur enfant 42% d’entre eux n’en ont pas parlé à leur enfant Au-delà du fait que les enfants soient encore trop jeunes (65% d’entre eux), les parents estiment que… 20% Je ne veux pas qu'il en abuse, qu'il en profite à mauvais escient 18% Je compte lui donner uniquement s'il en a besoin 17% Je n'ai pas de raison particulière 16% Je veux qu'il se débrouille tout seul 39% des parents épargnent pour leur enfant Raisons de non dialogue 25
  25. 25. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 26 Toutefois, les occasions de parler d’argent diffèrent selon le cycle de vie : D’abord pour soi, pour les plus jeunes… 50 32 34 27 19 14 37 42 33 27 31 37 18-24 ans (115) 25-34 ans (177) 35-44 ans (188) 45-54 ans (200) 55-64 ans (178) 65-70 ans (87) Lorsqu’un heureux évènement se prépare (mariage, naissance, etc.) Lorsque j'ai besoin d'argent
  26. 26. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 25 29 39 37 17 27 19 22 27 28 16 17 13 13 23 21 12 18-24 ans (115) 25-34 ans (177) 35-44 ans (188) 45-54 ans (200) 55-64 ans (178) 65-70 ans (87) Lorsque j'évoque le futur de mon enfant (études, permis de conduire, etc.) Lorsque j'évoque le futur de mes parents / grands parents : maison de retraite, dépendance, etc. Lorsque j'évoque le futur de mes parents / grands parents : obsèques, etc. … puis une tension se fait sentir à partir de 35 ans :  Par rapport aux enfants, dans un premier temps  Puis aux parents ensuite Lorsque j’évoque le futur de mon enfant (études, permis de conduire, etc.) Lorsque j’évoque le futur de mes parents / grands parents : maison de retraite, dépendance, etc. Lorsque j’évoque le futur de mes parents / grands parents : obsèques, etc. 27
  27. 27. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? Enfin, à partir de 55 ans, soutenir sa propre famille devient primordial 44 37 39 34 52 51 26 41 35 41 46 46 18-24 ans (115) 25-34 ans (177) 35-44 ans (188) 45-54 ans (200) 55-64 ans (178) 65-70 ans (87) Lorsque des membres de ma famille ont besoin d'argent Lorsque l'un d'entre nous traverse un moment difficile (divorce, etc.) Lorsque des membres de ma famille ont besoin d’argent Lorsque l’un d’entre nous traverse un moment difficile (divorce, etc.) 28
  28. 28. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 5 La perte d’autonomie, un sujet tabou ?
  29. 29. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 30 La dépendance c’est horrible, c’est pire que la mort. « «
  30. 30. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 31 des Français mettent de l’argent de côté Economiser pour me faire plaisir (vacances, sorties, etc.) Préparer ma fin de vie (soins, maison de retraite, etc.) La fin de vie de mes proches 63% 28% 12% 42% 30% Lourd à supporter Financièrement (% oui) Un paradoxe : anticiper/préparer sa fin de vie ou celle de ses proches est relativement secondaire… alors que l’on a conscience du poids financier engendré 67%
  31. 31. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 29 36 32 39 58 64 11 12 19 32 50 53 18-24 ans (120) 25-34 ans (180) 35-44 ans (201) 45-54 ans (211) 55-64 ans (191) 65-70 ans (100) Mais une prise de conscience à partir de 45 ans : on commence à épargner pour préparer sa fin de vie… Lourd à supporter financièrement Epargne pour anticiper cela Préparer sa fin de vie… 32
  32. 32. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? …ainsi que celle de ses proches. Toutefois, le niveau d’épargne reste relativement faible comparé à d’autres postes (économiser pour profiter de sa retraite, acheter une voiture) 25 29 24 33 38 23 10 8 8 12 16 19 18-24 ans (120) 25-34 ans (180) 35-44 ans (201) 45-54 ans (211) 55-64 ans (191) 65-70 ans (100) Lourd à supporter financièrement Epargne pour anticiper cela Anticiper la fin de vie de mes proches… 33
  33. 33. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 34 Pourtant, la perte d’autonomie est une préoccupation réelle… mais taboue Préoccupations vis-à-vis des membres de sa famille 57% Décès* 48% Perte d’autonomie* * des parents ou grands parents … des préoccupés n’en parlent pas avec leur famille 48% 45% 63% Accident
  34. 34. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 41 33 26 26 22 19 17 14 12 11 9 7 7 38 35 16 28 15 14 18 11 11 8 8 8 7 Je préfère discuter de choses plus joyeuses Ce n'est pas facile à aborder Je n'ai pas eu l'occasion d'en parler avec eux Je ne veux pas envisager la mort de mes proches Je ne veux pas envisager la perte d'autonomie de mes proches Ils n'ont pas envie de parler de ça J'attends qu'ils abordent le sujet Je suis pudique avec les membres de ma famille J'ai peur de leur faire de la peine Cela risque de leur faire peur J'ai peur que cela arrive si je leur en parle Ce sujet est tabou J'ai peur qu'ils croient que je veuille profiter de leur argent Perte d’autonomie Décès 35 Les Français ne veulent pas y faire face… ou ne savent pas comment appréhender le sujet … des préoccupés n’en parlent pas avec leur famille 2,3 raisons en moyenne Freins au dialogue autour de la fin de vie 45% Perte d’autonomie 48% Décès
  35. 35. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? En effet, la dépendance est un sujet traumatisant, on n’en parle pas 36 Moi j’en parlerais plus facilement à mes enfants pour moi. Mais je pourrais pas en parler avec ma mère, je sais même pas si elle est prête à en parler. Si j’en parle à mes enfants, ça va les effrayer, même à leur âge. Une véritable angoisse à en parler, à l’envisager… …alors que dans le même temps, la question de la dépendance est présente à leur esprit … avec un fond de superstition, qui peut leur servir de justification C’est comme si en parler ça le faisait venir plus vite. On ne sait jamais, je ne veux pas l’envisager, ce sont mes parents, ils ont toujours été là, et le seront toujours, je ne veux pas leur apporter le malheur. « « « « « Il fait beau »
  36. 36. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? …tant que l’on n’y a pas été confronté 37 On n’en parle pas, mais implicitement on y pense« « Pour la plupart (grands-parents et parents), l’idée ou a minima l’espoir que la vie n’est que pente ascendante, voire stagnation, puis mort Seuls ceux qui ont été confrontés à une situation similaire dans leur entourage proche envisagent une pente descendante Représentation dominante Représentation suite à une expérience On l’a déjà évoqué avec ma femme mais ce n’est pas un sujet qui nous préoccupe plus que ça, on est plutôt optimiste dans ma famille. Si je casse ma pipe, la vie continue. Moi comme j’ai été malade, j’y pense sérieusement, on a déjà fait les donations et tout. J’en parle pas trop avec mes enfants actuellement du fait qu’il y a eu ma maladie. Mais on y reviendra c’est sûr « « « «
  37. 37. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 5 58 16 29 36 5 28 34 37 64 Parce que/Si ma mutuelle ou mon assureur m'en a parlé/ parlait Car confronté(e) à ce problème Car informé(e) des risques / solutions Pour dédramatiser la situation Pour préparer l'avenir Ce qui a poussé à en parler Ce qui pousserait à en parler 38 … à tel point que seul le fait de se retrouver devant le fait accompli permettrait de franchir le pas et d’en parler. L’information sur les solutions possibles est un levier, en particulier pour les jeunes. … des préoccupés n’en parlent pas avec leur famille Parler de la perte d’autonomie… 45% Perte d’autonomie 35% chez les hommes Et d’autant plus chez les 18- 24 ans  29% en ont parlé car informés sur les solutions (vs 18% sur l’ensemble)
  38. 38. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? Et si cela devait arriver… des choix possibles On ne se posait pas la question : si tu voulais pas les aider, tu savais que tu allais au clash, tu partais vivre ta vie ailleurs et point. Le passage de l’ère du tout en famille Unique modèle en vase clos et sans choix possible …à celui du choix et de l’entraide externalisée Modèles multiples et arbitrages à faire Si tu envoies tes parents en maison de retraite, tu culpabilises, mais qui veut les avoir chez lui? « « « « 39
  39. 39. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? … avec des arbitrages différents Maintien à domicile Organismes externes à la famille Domicile d’un membre de la famille 71% Maintien avec aide à domicile 39% Travaux pour logement plus adapté 34% Résidence médicalisée 28% Maison de retraite 6% Famille d’accueil 28% Mon propre domicile 12% Domicile d’un autre membre de la famille 77% 33% Solutions envisagées en cas de perte d’autonomie des parents/ grands parents 40 46%
  40. 40. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 41 Alors, et si on en parlait ? « «
  41. 41. Argent et Entraide Familiale, entre devoir et pouvoir… Où en sont les Français ? 42 TNS Sofres | 138, Av. Marx Dormoy, 92129 Montrouge Cedex | 01 40 92 66 66 | www.tns-sofres.com Clément Gandouin Clement.gandouin@tns-sofres.com +33 (0)1 40 92 25 88 Kinnary Na Champassak Kinnary.nachampassak@tns-sofres.com +33 (0)1 40 92 33 71 Antonine Sarton du Jonchay Antonine.SartonduJonchay@tns-sofres.com +33 (0)1 40 92 57 72

×