Les Français et l'arbitrage

873 vues

Publié le

Perception de l'arbitrage sportif par les Français - étude TNS Sofres réalisée pour Le Groupe La Poste - novembre 2014

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
873
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
372
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les Français et l'arbitrage

  1. 1. Confiance et arbitrage Rapport d'étude Octobre 2014 Confiance et arbitrage © TNS 2014
  2. 2. Introduction Confiance et arbitrage © TNS 2014 2 Depuis 2007, La Poste est partenaire officiel des fédérations et ligues de Football, Rugby, Handball et Basketball au titre de l’arbitrage. La Poste s’interroge chaque année sur le regard des Français sur l’arbitrage, et notamment le lien de confiance avec les arbitres. Aurélie Bouillot aurelie.bouillot@tns-sofres.com 01 40 92 35 73 Nicolas Brien nicolas.brien@tns-sofres.com 01 40 92 28 46 Ce document a été rédigé en accord avec les procédures Qualité TNS Sofres. Il a été contrôlé par Aurélie Bouillot, Directrice de clientèle
  3. 3. 1 Rappel méthodologique Confiance et arbitrage © TNS 2014
  4. 4. Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Confiance et arbitrage © TNS 2014  Interviews réalisées par Internet  Le terrain s’est déroulé du 18 au 22 septembre 2014 Rappel des vagues précédentes : du 6 au 19 septembre 2011 du 31 août au 4 septembre 2012 du 11 au 15 septembre 2013 La méthodologie mise en place 4  1000 individus âgés de 15 ans et plus.  La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, PCS du chef de famille et région)
  5. 5. 2 Que faut-il retenir de cette enquête ? Confiance et arbitrage © TNS 2014
  6. 6. 1er constat: Les Français et l’arbitrage Rebond en 2014 de l’intérêt des Français pour l’arbitrage:  2014 a été une année sportive exceptionnelle, avec notamment la Coupe du Monde de Football, qui a placé l’arbitrage au coeur de l’actualité sportive (introduction de la « goal-line technology », blessures spectaculaires de joueurs emblématiques, etc). Une tendance qui reste à confirmer.  Cette progression importante (+ 11 points) est tirée principalement par les jeunes (+24 points chez les moins de 35 ans) et les femmes (+18 points)  Les cadres, les hommes et les plus jeunes sont plus enclins à s’intéresser à l’arbitrage. Confiance et arbitrage © TNS 2014
  7. 7. La part des Français s’intéressant à l’arbitrage connait un rebond significatif: il est toutefois trop tôt pour parler de tendance. 57% 43% En % 61 61 58 57 39 39 41 2011 2012 2013 2014 Ne s’intéressent pas à l’arbitrage Confiance et arbitrage © TNS 2014 7 43 S’intéressent à l’arbitrage ++ les hommes : 67% ++ les 15-24 ans : 68% ++ les PCS + : 66% ++ les personnes ayant des revenus supérieurs à 4500 € : 70% Base : ensemble – n = 1000 Question 3 : A présent, parlons de l’arbitrage sportif et des arbitres. Vous intéressez-vous à l’arbitrage ?
  8. 8. 2ème axe d’analyse : l’arbitre vu par les Français L’image de l’arbitre dans le sport reste positive.  L’arbitre continue d’incarner des valeurs positives : respect et autorité en tête. Mais aussi plus fortement cette année : la neutralité.  Il occupe un rôle essentiel comme garant des règles. Il est reconnu comme un acteur sportif à part entière, indispensable au bon déroulement du jeu.  Conscients de l’importance de son rôle pour la qualité du sport, les Français ont des exigences extrêmement élevées à l’égard de l’arbitre… Les Français veulent un arbitrage complet, à la fois exact, intègre, respectueux, impartial, bienveillant, pédagogue,… ce qui laisse transparaitre toute la difficulté de l’exercice.  Pour une majorité, l’arbitre ne doit pas « inspirer la crainte ».  Les Français semblent également limiter le rôle de l’arbitre au seul terrain de jeu: ils sont ainsi très divisés sur la possibilité qu’il communique avec les médias. Confiance et arbitrage © TNS 2014
  9. 9. L’arbitre représente avant tout l’autorité et le respect. L’image positive de l’arbitre est globalement plus ancrée chez les cadres notamment sur les dimensions de respect et d’intégrité. Dans le sport, l’arbitre représente… En % Confiance et arbitrage © TNS 2014 9 ST D’accord Rappels * En 2011, c’est deux items étaient regroupés 41 40 45 44 43 39 49 52 49 49 32 11 10 54 55 48 48 47 50 40 36 30 25 8 3 4 3 3 5 6 8 8 9 9 17 21 3 5 40 39 37 2 2 2 2 1 2 1 2 Base : ensemble – n = 1000 Question 7 : Diriez-vous que vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord, pas du tout d’accord avec les idées suivantes. Evolution significative par rapport à 2013 19 47 49 95 95 93 92 90 89 89 88 79 74 40 14 14 L'autorité Le respect L'esprit sportif La compétence L'intégrité La neutralité La confiance L'engagement Le courage La bienveillance L'austérité L'arrogance La mauvaise foi Pas du tout d'accord Plutôt pas d'accord Plutôt d'accord Tout à fait d'accord 2013 2012 2011 93 92 95 93 92 94 91 88 92 90 89 nd 87 86 nd 85 85 87 87 87 86 88 86 83* 81 75 83* 74 69 nd 40 44 43 17 18 14 15 15 14 CADRES: 71% tout à fait d’accord CADRES: 65% tout à fait d’accord
  10. 10. L’arbitre reste le garant des règles et un acteur indispensable du jeu. Confiance et arbitrage © TNS 2014 32 32 44 47 48 53 45 25 10 ST D’accord 65 65 50 47 44 36 42 7 4 2 2 5 5 6 9 9 44 37 1 1 1 1 1 2 4 23 49 97 97 94 94 92 89 87 32 14 un garant des règles En % un acteur indispensable au jeu un homme de confiance un passionné un sportif un médiateur un juge un policier un obstacle au jeu Pas du tout d'accord Plutôt pas d'accord Plutôt d'accord Tout à fait d'accord 10 Base : ensemble – n = 1000 Question 9 : Diriez-vous que vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord, pas du tout d’accord avec les phrases suivantes. Pas d’évolution significative par rapport à 2013 Rappels 2013 2012 2011 96 96 95 96 95 nd 93 93 nd 95 92 94 93 91 nd 89 86 85 88 85 83 31 27 30 12 12 10 L’arbitre est…
  11. 11. Le niveau d’exigence à l’égard des arbitres reste très élevé. L’exigence de communication avec les acteurs du jeu est encore renforcée cette année. En % Dans ses missions, un bon arbitre doit… faire preuve d'impartialité garantir le bon déroulement du jeu faire preuve d'intégrité contribuer à un bon état d'esprit sur le terrain inspirer le respect inspirer la confiance faire preuve de bon sens juger en son âme et conscience ne pas faire d'erreur flagrante contribuer à créer la confiance entre les joueurs communiquer avec les acteurs faire preuve de pédagogie communiquer avec les médias inspirer la crainte Pas du tout d'accord Plutôt pas d'accord Plutôt d'accord Tout à fait d'accord Confiance et arbitrage © TNS 2014 % Tout à fait d’accord Rappels 2013 2012 70 72 69 69 67 67 64 63 65 63 60 60 60 56 56 55 54 54 52 49 47 49 52 49 12 12 9 9 11 Sous total D’accord 26 28 29 33 33 37 38 37 40 42 42 44 35 30 71 69 69 65 64 59 58 56 55 52 52 51 14 9 2 2 1 1 2 2 3 6 4 5 5 4 40 41 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 11 19 97 97 98 98 97 96 96 93 95 94 94 95 49 39 Base : ensemble – n = 1000 Question 8 : Diriez-vous que vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord, pas du tout d’accord avec la phrase suivante. Evolution significative par rapport à 2013
  12. 12. 3ème axe d’analyse : les difficultés de l’arbitrage pour les Français Les difficultés inhérentes au rôle d’arbitre sont confirmées en 2014. Les Français lient le rôle d’arbitre à la notion de respect, qui émerge nettement au milieu des verbatims recueillis. La difficulté du rôle d’arbitre est due aussi bien à l’érosion générale de valeurs sportives dans la société (« manque d’éducation des gens », « évolution des mentalités », « incivilités ») qu’aux comportements individuels de certains joueurs (« mauvaise foi des joueurs », « agressivité des joueurs ») et supporters (« violence des supporters »). Le rôle de l’argent est également mis en exergue: pour les Français, la pression sur les arbitres est due aussi à des « enjeux financiers trop importants » et à la nécessité de se prévenir contre la « corruption ». Les médias apparaissent comme un élément moteur de cette « pression » extérieure, car disposant d’un contre-pouvoir d’arbitrage (« avec les caméras, les erreurs d’arbitrage sont mises en avant »). En réponse à ces enjeux, les Français mettent majoritairement en avant deux décisions qui renforcent l’autorité de l’arbitre sur le terrain: la systématisation de l’arbitrage vidéo et le renforcement des sanctions contre les joueurs qui contestent l’arbitre. Confiance et arbitrage © TNS 2014
  13. 13. La difficulté du rôle d’arbitre est confirmée: comment en faciliter l’exercice? Confiance et arbitrage © TNS 2014 91% 9% 13 Base : Ensemble– n = 1000 Question 13 : Pensez-vous que le rôle de l’arbitre dans le sport est de plus en plus difficile ? 81 90 91 91 19 10 9 9 2011* 2012 2013 2014 Oui Non ++ 65 ans et plus : 95% ++ les personnes ayant un intérêt pour l’arbitrage : 95% ou une image positive de l’arbitrage : 93% * La question était posé un peu différemment : Pensez-vous que le rôle de l’arbitre de haut niveau est de plus en plus difficile ?
  14. 14. Les Français lient les difficultés de l’arbitrage à l’érosion des valeurs sportives, sous le poids des comportements et de la pression médiatique et financière 32% évoquent le comportement des joueurs  Manque de respect de la part des joueurs: 15 %  Arrogance: 7%  Violence, agressivité: 6%  Mauvaise foi: 4% 21% soulignent la pression extérieure  Avec les caméras les erreurs sont mises en avant: 9 %  Pression: 5%  Pression médiatique: 3% font allusion au comportement des supporters  Manque de respect de la part des supporters: 5 %  Violence, agressivité des supporters: 4% 11% 11% parlent de malversations  Enjeu financier trop important: 10 %  Corruption: 1% Confiance et arbitrage © TNS 2014 14 39% des personnes interrogées mettent en avant une érosion des valeurs du sport  Remise en cause de l’autorité: 12 %  Manque de respect: 12%  Violence: 12%  Perte d’esprit sportif: 4% Base : Le rôle de l’arbitre est de plus en plus difficile– n = 906 Question 26 : Pourquoi pensez-vous que le rôle d’arbitre est de plus en plus difficile ? Veuillez noter le ou les raisons pour lesquelles vous pensez que le rôle d’arbitre est de plus en plus difficile
  15. 15. Des évolutions qui permettent à l’arbitre de renforcer son autorité sur le terrain: assistance vidéo et sévérité des sanctions sont majoritairement mises en avant. Confiance et arbitrage © TNS 2014 Cité en 1er Cité en 2ème ou 3ème Au total 71 66 49 37 36 23 23 19 16 13 15 10 5 4 5 3 15 En % Recourir systématiquement à l'arbitrage vidéo Sanctionner plus sévèrement les sportifs qui contestent les décisions de l'arbitre Utiliser des outils connectés à l'arbitre (caméras frontales, etc) Augmenter le nombre d'arbitres présents lors de chaque événement sportif Interrompre plus souvent le match pour sanctionner les fautes Simplifier les règles Intervenir moins souvent pour laisser une plus grande part au jeu Développer des applications mobiles pour évaluer l'arbitrage ++ les « ruraux » : 78% ++ 65 ans et plus : 77% ++ 25-34 ans : 58% ++ les Parisiens : 58% ++ 15-24 ans : 51% ++ les PCS -: 46% ++ les femmes : 43% ++ les hommes : 21% Base : ensemble – n = 1000 Question 29B : Selon vous, quelles sont parmi les solutions citées ci-dessous, celles qui pourraient contribuer à une meilleure compréhension du rôle de l’arbitre ? En premier ? En second ? En troisième ?
  16. 16. Aurélie BOUILLOT Directrice de clientèle Aurelie.bouillot@tns-sofres.com Tél 01 40 92 35 73 Nicolas BRIEN Directeur d’études nicolas.brien@tns-sofres.com Tél 01 40 92 28 46 Merci TNS Sofres | 138, Avenue Marx Dormoy, 92129, Montrouge Cedex | +33 (0)1 40 92 66 66 | Fax | www.tns-sofres.com | www.tnsglobal.com Confiance et arbitrage © TNS 2014 16

×