Internet au service des associations Première partie : définitions, chiffres et utilisations du web pour les acteurs de la...
Sommaire <ul><li>Présentations des intervenants </li></ul><ul><li>Vos réponses au  questionnaire </li></ul><ul><li>Quelque...
Qui sommes-nous ? <ul><li>Clément Trumeau et Thomas Hémery </li></ul><ul><ul><li>[email_address]  et  [email_address] </li...
Clément Trumeau, Thomas Hémery, Romain Desjours Vos réponses au questionnaire (12 réponses reçues)
Internet : une plateforme omniprésente <ul><li>Internet fait partie de votre quotidien </li></ul><ul><li>Au-delà de la con...
Les acteurs : première source d’info <ul><li>Une confiance accordée aux acteurs associatifs </li></ul><ul><ul><li>1/3 des ...
Vos sites web <ul><li>Une forte attention portée à la dynamisation de vos sites </li></ul><ul><ul><li>44 % actualisent le ...
Le site : les thématiques <ul><li>Le volontariat avant tout </li></ul><ul><ul><li>Plus d’1/4 des thèmes cités fait référen...
Les multiples de la  présence de votre site  <ul><li>La moitié des sites présente une politique d’ouverture </li></ul><ul>...
RSS, les médias sociaux et vous <ul><li>40 % utilisent le RSS </li></ul><ul><li>Tous sur Facebook ou presque… </li></ul><u...
Rapport au public <ul><li>Une volonté d’ouverture ? </li></ul><ul><ul><li>La majorité d’entre vous voient dans le site un ...
Les mots clés décrivant  vos publics cibles Grand Public Acteurs ONG Jeunes/étudiants Retraités Salariés Acteurs de l’éduc...
Thomas Hémery, Clément Trumeau Le web² au service des associations Quelques définitions http://cdeniaud.canalblog.com/
<ul><li>Web² </li></ul><ul><li>CMS : blogs, wikis </li></ul><ul><li>Peer to peer </li></ul><ul><li>Crowdsourcing </li></ul...
<ul><ul><li>Les utilisateurs fournissent des données devenant la propriété du prestataire de service </li></ul></ul><ul><u...
Web² = des usages  & des technos <ul><li>L’utilisateur au centre du site web </li></ul><ul><li>La dynamisation des sites <...
<ul><li>Trois couples de principes génériques </li></ul><ul><ul><li>Le partage/la viralité :  possibilité de partager à n’...
Le CMS : l’automatisation de la mise en forme  sur les blogs, wikis et plateformes de partage <ul><li>Content Management S...
Peer to peer :  P2P, pair à pair <ul><li>A l’origine : référence à l’architecture des SI </li></ul><ul><ul><li>Client / se...
Crowdsourcing : l’externalisation de tâches auprès de communautés impliquées  <ul><li>Approvisionnement par la foule ?  </...
<ul><li>Dell Ideastorm (2007)  plateforme d’aopels à projets / recueil du feedback : quels produits pour demain ?  </li></...
Contenus générés  par les utilisateurs <ul><li>UGC, user generated content = conséquence de la simplification et de la bai...
Tags et folksonomie : l’indexation des  documents par les utilisateurs <ul><li>L’indexation/le référencement du web  </li>...
Effets de réseau <ul><li>L'effet de réseau prévoit que l'utilité  d'un bien pour un agent dépend du nombre des autres util...
Syndication de contenus et flux RSS : l’automatisation de la mise à jour <ul><li>La syndication consiste à vendre le droit...
Le real time web, de  l’asynchronie à la synchronie <ul><li>Communication en mode synchrone  </li></ul><ul><ul><li>Télépho...
Source : Christian Renaud,  Technology  Intelligence Group
<ul><ul><li>« La révolution Internet dont on parle trop souvent </li></ul></ul><ul><ul><li>renvoie en grande partie aux ch...
Un changement de mentalité http://beth.typepad.com/
Source :  What’s   next  in Media , Neil Perkin
Médias sociaux :  changement de règles Médias de communication Médias sociaux Espace défini par le  propriétaire du média ...
Thomas Hémery, Clément Trumeau Chiffres sur les usages internationaux et français du web
Etude Internet Trends 2010, Morgan Stanley
Etude Internet Trends 2010, Morgan Stanley
Etude Internet Trends 2010, Morgan Stanley
Etude Internet Trends 2010, Morgan Stanley
Source : Internetworldstats.com, September 2009 Taux de pénétration d’Internet par zone géographique
Source : Etude Fleishman-Hillard / Harris Interactive, juin 2008 <ul><li>En 2009, 60 % des ménages français sont connectés...
<ul><li>La pratique quotidienne d’Internet concerne 91% des cadres supérieurs, 82% des diplômés ou 77% des titulaires des ...
<ul><li>La connexion au web est fonction croissante des revenus du ménage, passant de 38% en bas de l’échelle des revenus ...
<ul><li>23 % de la population font partie de ces réseaux  </li></ul><ul><li>L’effet d’âge est extrêmement fort : la moitié...
Comprendre et évaluer l’influence d’Internet : Étude exclusive sur le comportement des internautes au Royaume-Uni (1933 pe...
Thomas Hémery, Clément Trumeau, Romain Desjours Les médias sociaux en chiffres
<ul><li>Plus de la moitié de la population mondiale a moins de 30 ans. </li></ul><ul><li>Dans les pays riches, 96% des gen...
<ul><li>Le segment évoluant le plus sur Facebook est les femmes de 55 à 65 ans. </li></ul><ul><li>50 % du trafic mobile en...
<ul><li>L’intérêt est plus porté sur le classement des produits par les médias sociaux que par Google. </li></ul><ul><li>7...
Clément Trumeau, Thomas Hémery Résultats de l’étude NTEN sur les ONGs nord-américaines & les médias sociaux Avril 2010
Source : NTEN,  www.nonprofitsocialnetworksurvey.com , avril 2010 Présence des ONG sur les sites sociaux En noir : 2009 En...
Source : NTEN,  www.nonprofitsocialnetworksurvey.com , avril 2010 Equivalent temps plein alloué aux sites sociaux
Source : NTEN,  www.nonprofitsocialnetworksurvey.com , avril 2010 Quels sont les moyens de votre promotion  sur les sites ...
Source : NTEN,  www.nonprofitsocialnetworksurvey.com , avril 2010 Sur quels sites sociaux levez-vous des fonds ?
Source : NTEN,  www.nonprofitsocialnetworksurvey.com , avril 2010 Quels revenus sur quels sites sociaux ?
Source : Idealware, Using Social Media to Meet Non Profit Goals, Février 2010 Pourquoi les ONG nord américines  utilisent-...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Solidaires du monde présente les usages et les chiffres du web pour les acteurs de la solidarité

3 889 vues

Publié le

Publié dans : Business
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Usages et chiffres du Web
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 889
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 299
Actions
Partages
0
Téléchargements
168
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Solidaires du monde présente les usages et les chiffres du web pour les acteurs de la solidarité

  1. 1. Internet au service des associations Première partie : définitions, chiffres et utilisations du web pour les acteurs de la solidarité Clément Trumeau, Thomas Hémery
  2. 2. Sommaire <ul><li>Présentations des intervenants </li></ul><ul><li>Vos réponses au questionnaire </li></ul><ul><li>Quelques définitions autour d’Internet et du web² </li></ul><ul><li>Quelques chiffres clés </li></ul>
  3. 3. Qui sommes-nous ? <ul><li>Clément Trumeau et Thomas Hémery </li></ul><ul><ul><li>[email_address] et [email_address] </li></ul></ul><ul><ul><li>twitter : @ baltasar et @ thomscotch </li></ul></ul><ul><li>Consultants chez Hopscotch nouveaux médias depuis 3 et 4 ans </li></ul><ul><ul><li>Animateurs de la plateforme de blogs Solidaires du monde depuis son lancement </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Veille sur la communication web des ONG/associations et organisations du développement </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Rédacteurs de (avec une équipe) : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>http://regardsurleweb.solidairesdumonde.org </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>http://denousavous.solidairesdumonde.org </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>http://evenementssolidarite.solidairesdumonde.org </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>http://rencontresolidays.solidairesdumonde.org </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>http://rencontresdebabyloan.solidairesdumonde.org </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Utilisateurs réguliers de : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Twitter : @ blogsolidaires et @8foisoui </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Facebook : http://www.facebook.com/solidaires.du.monde </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Delicious : http://delicious.com/solidairesdumonde.org </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Netvibes : http://www.netvibes.com/solidairesdumonde </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Dailymotion : http://www.dailymotion.com/solidairesdumonde </li></ul></ul></ul>
  4. 4. Clément Trumeau, Thomas Hémery, Romain Desjours Vos réponses au questionnaire (12 réponses reçues)
  5. 5. Internet : une plateforme omniprésente <ul><li>Internet fait partie de votre quotidien </li></ul><ul><li>Au-delà de la consultation, vous éditez/administrez (presque) tous des contenus </li></ul><ul><li>Messagerie instantanée et publications de commentaires : des usages presque standards </li></ul><ul><ul><li>60 % « chattent » </li></ul></ul><ul><ul><li>40 % interviennent dans des discussions </li></ul></ul>
  6. 6. Les acteurs : première source d’info <ul><li>Une confiance accordée aux acteurs associatifs </li></ul><ul><ul><li>1/3 des sources citées sont produites par les associations </li></ul></ul><ul><li>Une confiance accordée à la presse généraliste </li></ul><ul><ul><li>Aux sites de presse traditionnelle : Libération, Le Monde, Nouvel Observateur, La Croix </li></ul></ul><ul><ul><li>Aux sites de presse en ligne : le Post, Rue 89 </li></ul></ul><ul><li>Sous représentation du web 2.0 et des supports spécialisés </li></ul><ul><ul><li>Blogs (1), Wikipedia (2) et Facebook (1) sont peu cités </li></ul></ul><ul><ul><li>Youphil (2) </li></ul></ul><ul><ul><li>Google première source après les ONG : de l’importance d’un bon référencement </li></ul></ul>Quid des sources anglophones ?
  7. 7. Vos sites web <ul><li>Une forte attention portée à la dynamisation de vos sites </li></ul><ul><ul><li>44 % actualisent le site au moins tous les jours </li></ul></ul><ul><ul><li>56 % actualisent au moins une fois par semaine </li></ul></ul><ul><li>90 % d’entre vous ont accès aux statistiques </li></ul><ul><li>Diversité des documents produits </li></ul><ul><ul><li>Cible presse : communiqués et dossiers de presse présents sur tous les sites </li></ul></ul><ul><ul><li>Cible public : vidéos et photos pour presque la totalité des acteurs </li></ul></ul>
  8. 8. Le site : les thématiques <ul><li>Le volontariat avant tout </li></ul><ul><ul><li>Plus d’1/4 des thèmes cités fait référence aux questions de l’engagement </li></ul></ul><ul><ul><li>Des informations liées aux activités de l’association, à des événements… </li></ul></ul><ul><li>La possibilité de faire un don </li></ul><ul><ul><li>Les 2/3 des associations proposent la possibilité de faire un don en ligne </li></ul></ul><ul><ul><li>-> le signe d’une confiance à l’égard du web </li></ul></ul>
  9. 9. Les multiples de la présence de votre site <ul><li>La moitié des sites présente une politique d’ouverture </li></ul><ul><ul><li>4 associations présentent plus de 6 sites qui relaient leur présence sur le web </li></ul></ul><ul><li>Une forte présence sur les portails et les sites d’ONG partenaires </li></ul><ul><ul><li>Les deux tiers des sites sont relayés par d’autres sites d’associations </li></ul></ul><ul><li>Une présence sur les médias sociaux en construction </li></ul>
  10. 10. RSS, les médias sociaux et vous <ul><li>40 % utilisent le RSS </li></ul><ul><li>Tous sur Facebook ou presque… </li></ul><ul><ul><li>Près de 90 % des associations ayant répondu sont présentes sur Facebook </li></ul></ul><ul><li>Une utilisation croissante de Twitter </li></ul><ul><li>Des outils qu’il faut apprendre à maitriser </li></ul><ul><ul><li>40 % d’entre vous souhaitent mieux comprendre les réseaux sociaux et se voir indiquer les bonnes pratiques </li></ul></ul>
  11. 11. Rapport au public <ul><li>Une volonté d’ouverture ? </li></ul><ul><ul><li>La majorité d’entre vous voient dans le site un moyen de s’ouvrir </li></ul></ul><ul><ul><li>Mais 50% restent plutôt tournés vers les acteurs du monde de la solidarité </li></ul></ul><ul><ul><li>Les jeunes comme cible prioritaire : le public le plus à l’aise avec le web 2.0 </li></ul></ul><ul><li>2 sujets perçus comme sensibles </li></ul><ul><ul><li>Pour 80 % d’entre vous : les internautes sont à la recherche d’informations générales </li></ul></ul><ul><ul><li>50 % pensent qu’ils souhaitent se renseigner sur les modalités d’un engagement </li></ul></ul>
  12. 12. Les mots clés décrivant vos publics cibles Grand Public Acteurs ONG Jeunes/étudiants Retraités Salariés Acteurs de l’éducation Parrains/marraines Bénévoles Coureurs solidaires Compétences professionnelles Volontariat Humanitaires Formation Information Don Education au développement Solidarité Engagement Chrétien Altruisme Donner du sens Valeurs Activités Cibles Légende :
  13. 13. Thomas Hémery, Clément Trumeau Le web² au service des associations Quelques définitions http://cdeniaud.canalblog.com/
  14. 14. <ul><li>Web² </li></ul><ul><li>CMS : blogs, wikis </li></ul><ul><li>Peer to peer </li></ul><ul><li>Crowdsourcing </li></ul><ul><li>Contenu généré par les utilisateurs </li></ul><ul><li>Tags, folksonomie et social bookmarking </li></ul><ul><li>Effets de réseau </li></ul><ul><li>Flux RSS et syndication de contenu </li></ul><ul><li>Real time web </li></ul>
  15. 15. <ul><ul><li>Les utilisateurs fournissent des données devenant la propriété du prestataire de service </li></ul></ul><ul><ul><li>Les utilisateurs fournissent la valeur ajoutée devenant la propriété du prestataire de service </li></ul></ul><ul><ul><li>Les utilisateurs paient le prestataire de service pour avoir le droit d’utiliser et de manipuler la valeur ajoutée qu’ils ont contribué à créer </li></ul></ul><ul><ul><li>Edward Bilodeau, http://www.coolweblog.com/bilodeau </li></ul></ul>Le principe économique du web est celui du don !
  16. 16. Web² = des usages & des technos <ul><li>L’utilisateur au centre du site web </li></ul><ul><li>La dynamisation des sites </li></ul><ul><li>La participation de l’internaute à l’information </li></ul><ul><li>La multiplication des sources d’informations </li></ul><ul><li>La personnalisation des pages </li></ul><ul><li>L’avènement de l’amateur </li></ul><ul><li>L’explosion des sites sociaux et du partage d’informations </li></ul><ul><li>La généralisation du haut débit </li></ul><ul><li>Le développement des CMS et des plateformes de blogs </li></ul><ul><li>Les flux RSS et la syndication de contenus rendent automatique l’actualisation d’une page </li></ul><ul><li>Ajax & javascript permettent l’actualisation d’une zone de la page sans actualiser l’intégralité de la page </li></ul><ul><li>Mashups </li></ul>Le web² «   replace l’utilisateur et ses relations avec les autres, plutôt qu’avec des contenus ou des machines, au centre de l’Internet. Le web 2.0 est résolument relationnel  » Hubert Guillaud – Internet Actu
  17. 17. <ul><li>Trois couples de principes génériques </li></ul><ul><ul><li>Le partage/la viralité : possibilité de partager à n’importe quel moment n’importe quel contenu. Le cout marginal de la diffusion tend vers 0. </li></ul></ul><ul><ul><li>La contribution/création : l’internaute est passé d’un rôle passif à un rôle actif : publication via un blog /wiki, commentaire/avis/opinion, notation, vote, tags... </li></ul></ul><ul><ul><li>La communauté/collaboration : possibilité de se connecter, de discuter et d’engager une relation avec une infinité d’internautes (barrières linguistiques et sociales). </li></ul></ul><ul><li>Les usages du web 2.0 ont débordé de la sphère digitale </li></ul><ul><ul><li>Individu : sociabilité, identité numérique & individuation </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Brouillage des frontières personnel/professionnel, public/privé </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Entreprise et organisation : marketing de la communication à la conversation </li></ul></ul><ul><ul><li>Economie de la culture/droits de propriété intellectuelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Politique : mobilisation, enjeux de contrôle et de liberté d’expression </li></ul></ul>http://www.ted.com/talks/larry_lessig_says_the_law_is_strangling_creativity.html
  18. 18. Le CMS : l’automatisation de la mise en forme sur les blogs, wikis et plateformes de partage <ul><li>Content Management System = logiciel de gestion du contenu </li></ul><ul><ul><li>Edition de pages simplifiées // traitement de texte ou mail </li></ul></ul><ul><ul><li>Disparition de la barrière du code HTML </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestion dynamique des contenus / dynamisation des contenus </li></ul></ul><ul><ul><li>Combinaison de la création et gestion des contenus </li></ul></ul><ul><li>Fonctionnalités </li></ul><ul><ul><li>Chaine de publication : brouillon, publication, révision, suppression </li></ul></ul><ul><ul><li>Séparation entre la gestion de la forme (CSS) et du contenu (html) </li></ul></ul><ul><ul><li>Multiplication des méthodes de rangement de l’information : Chronologique, thématique, mots clés, utilisateurs, votes… </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestion des droits des utilisateurs // profiles </li></ul></ul><ul><ul><li>Intégration multimédia </li></ul></ul><ul><ul><li>Possibilité de travailler à plusieurs sur un même document </li></ul></ul><ul><li>Déprofessionnalisation de la publication </li></ul><ul><ul><li>Le filtrage en amont par l’éditeur se décale vers un filtrage aval du lecteur/utilisateur </li></ul></ul>
  19. 19. Peer to peer : P2P, pair à pair <ul><li>A l’origine : référence à l’architecture des SI </li></ul><ul><ul><li>Client / serveur = 1 centre de données vers de multiples utilisateurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Peer to peer = permet une décentralisation des systèmes </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Chaque ordinateur est à la fois client & serveur, récepteur & producteur </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>ADSL </li></ul></ul></ul><ul><li>Médiatisation par les possibilités d’échanges de fichiers audio et vidéo </li></ul><ul><ul><li>Architecture de distribution plus efficiente que le client / serveur </li></ul></ul><ul><li>Le P2P : nouveau paradigme d’organisation sociale ? </li></ul><ul><ul><li>Système de validation par les pairs // les experts </li></ul></ul><ul><ul><li>Recommandations des pairs // critique des médias </li></ul></ul><ul><ul><li>P2P lending </li></ul></ul><ul><ul><li>P2P sleeping ou couchsurfing </li></ul></ul><ul><ul><li>Le P2P énergétique ? Modèle de la longue traine appliquée à la production d’énergies </li></ul></ul>
  20. 20. Crowdsourcing : l’externalisation de tâches auprès de communautés impliquées <ul><li>Approvisionnement par la foule ? </li></ul><ul><ul><li>Plutôt, le pouvoir des individus et des communautés interconnectés d’apporter rapidement des solutions et des réponses. </li></ul></ul><ul><li>Comme l’outsourcing, le crowdsourcing a été développé par des entreprises et institutions </li></ul><ul><ul><li>Le buzz, la viralité : recherches de communications crowdsourcées </li></ul></ul><ul><ul><li>Crowdsourcing de l’information par les médias au moment des crises </li></ul></ul><ul><li>Le volontariat = crowdsourcing ? </li></ul><ul><ul><li>Non, car ce sont des sociétés commerciales qui sont à l’origine de ce concept </li></ul></ul><ul><ul><li>Un exemple de page : Dell Idea Storm </li></ul></ul>
  21. 21. <ul><li>Dell Ideastorm (2007) plateforme d’aopels à projets / recueil du feedback : quels produits pour demain ? </li></ul>Consultation des propositions, possibilité de poster les contenus directement sur Facebook Interface permettant de proposer des idées (format texte) Le système de vote (digg like) : les utilisateurs hiérarchisent l’utilité des propositions Les réponses de Dell, et les annonces produit correspondants aux projets proposés <ul><li>Aux acteurs associatifs, au secteur public </li></ul><ul><li>de s’emparer du crowdsourcing ! </li></ul><ul><ul><li>Concours Libérez votre créativité contre la pauvreté, de l’ONU </li></ul></ul><ul><ul><li>http://www.wecanendpoverty.eu </li></ul></ul>
  22. 22. Contenus générés par les utilisateurs <ul><li>UGC, user generated content = conséquence de la simplification et de la baisse des couts de production de diffusion de textes, d’images fixes et d’audiovisuel </li></ul><ul><li>Nouveaux cadres et nouvelles pratiques </li></ul><ul><ul><li>L’UGC utilise souvent les logiciels open source ou gratuits et la licence Creative Commons (Lawrence Lessig) </li></ul></ul><ul><ul><li>Phénomènes de remix sur le web : heurts avec la propriété intellectuelle et le droit d’auteurs </li></ul></ul><ul><li>Une quête de l’authenticité des contenus par les internautes </li></ul><ul><ul><li>Explosion d’une esthétique amateur sur les sites de partage </li></ul></ul><ul><ul><li>Méfiance à l’égard des contenus lisses et packagés du marketing </li></ul></ul><ul><li>Exemples </li></ul><ul><ul><li>Wikipedia, Dailymotion, Flick’r, Facebook, les blogs, le journalisme citoyen </li></ul></ul><ul><ul><li>Delicious, Digg, Netvibes = contenus organisés par les utilisateurs </li></ul></ul>01/01/2007
  23. 23. Tags et folksonomie : l’indexation des documents par les utilisateurs <ul><li>L’indexation/le référencement du web </li></ul><ul><ul><li>Machines / humains </li></ul></ul><ul><li>Quels systèmes de classification ? </li></ul><ul><ul><li>Flickr permet le stockage massif des photos, accessibles par défaut à tous </li></ul></ul><ul><ul><li>Le classement : pas de répertoire, mais association avec un ou plusieurs mots-clés libres </li></ul></ul><ul><ul><li>L’utilisation des mêmes mots clés par différents utilisateurs créée des relations automatiques entre les contenus référencés </li></ul></ul><ul><li>La folksonomie, ou « social bookmarking » = le partage de liens entre différents internautes </li></ul><ul><ul><li>Stockage, recherche et partage de liens, accessible à tous </li></ul></ul><ul><ul><li>Système de veille mutualisée </li></ul></ul><ul><ul><li>Dimension sociale : possibilité d’identifier les utilisateurs bookmarkant les mêmes liens </li></ul></ul><ul><ul><li>Accélérer une recherche d’information en repérant des contenus déjà indexés et inter-reliés = complémentaire des moteurs de recherche </li></ul></ul>
  24. 24. Effets de réseau <ul><li>L'effet de réseau prévoit que l'utilité d'un bien pour un agent dépend du nombre des autres utilisateurs </li></ul><ul><ul><li>Par exemple, on valorisera d'autant plus l’email qu'il y aura d'autres utilisateurs en émettant et en recevant </li></ul></ul><ul><ul><li>C'est le cas de nombreuses technologies et service de communications </li></ul></ul><ul><ul><li>Si l'utilité est positivement proportionnelle au nombre des autres utilisateurs, cela revient à dire que la valeur du réseau est d'ordre carré du nombre d’utilisateurs </li></ul></ul><ul><li>Les effets de réseaux sont significatifs au-delà d'un certain taux de souscription </li></ul><ul><ul><li>Dès qu'on atteint ce point, le bénéfice tiré de l'usage du service dépasse le prix payé/temps passé </li></ul></ul><ul><li>Au-delà, la valorisation augmentant avec le nombre d'abonnés, de plus en plus d’utilisateurs vont être intéressés </li></ul>Web 2.0 = Web²
  25. 25. Syndication de contenus et flux RSS : l’automatisation de la mise à jour <ul><li>La syndication consiste à vendre le droit de reproduire un contenu ou de diffuser un programme </li></ul><ul><li>RSS : Rich Site Summary ou Really Simple Syndication </li></ul><ul><ul><li>Diffusion d’un contenu à plusieurs sites web, gratuitement sur abonnement </li></ul></ul><ul><li>Le flux RSS : résumé des informations publiées sur une page, c’est-à-dire un format de fichier transporteur de données </li></ul><ul><ul><li>Titre, description, date, lien, image, email, commentaire… </li></ul></ul><ul><li>Les blogs ont été les premiers à syndiquer leurs contenus </li></ul><ul><ul><li>Aujourd’hui, tout site dynamique est éditeur d’un ou plusieurs flux RSS </li></ul></ul><ul><ul><li>Le podcast et le videocast s’appuient sur le RSS </li></ul></ul><ul><li>De la recherche aux choix et à la sélection des sources </li></ul>
  26. 26. Le real time web, de l’asynchronie à la synchronie <ul><li>Communication en mode synchrone </li></ul><ul><ul><li>Téléphone, messagerie instantanée, visioconférence, webex </li></ul></ul><ul><li>Communication en mode asynchrone </li></ul><ul><ul><li>Mails, forums, commentaires, photos et vidéos </li></ul></ul><ul><li>Alors que toutes les pages web sont à égale distance les unes des autres, c’est le temps qui devient le maitre mot du web </li></ul><ul><li>Le « realtime web » : ensemble de technologies et de pratiques grâce auxquelles l'utilisateur reçoit des informations au moment où elles sont publiées (cf. RSS) </li></ul><ul><ul><li>Il n’a donc plus à faire l’effort d’aller les chercher (Google ?) </li></ul></ul><ul><ul><li>Google scanne twitter </li></ul></ul><ul><li>Diffusion immédiate de l’information </li></ul><ul><li>Messages courts, mises à jour de statuts, alertes, liens </li></ul><ul><li>Plutôt dans la sphère personnelle et moins dans les faits vérifiés </li></ul><ul><li>Inflation du volume d’actualité et du temps présent </li></ul><ul><li>Désir d’instantanéité de la réponse et phénomène d’addiction ? </li></ul>
  27. 27. Source : Christian Renaud, Technology Intelligence Group
  28. 28.
  29. 29. <ul><ul><li>« La révolution Internet dont on parle trop souvent </li></ul></ul><ul><ul><li>renvoie en grande partie aux changements des rôles </li></ul></ul><ul><ul><li>culturels et politiques des publics. » </li></ul></ul><ul><ul><li>Laurence Allard </li></ul></ul><ul><ul><li>UGC 4  Politics  ! De l'«  empowerment  » au   campaigning  » </li></ul></ul>
  30. 30. Un changement de mentalité http://beth.typepad.com/
  31. 31. Source : What’s next in Media , Neil Perkin
  32. 32. Médias sociaux : changement de règles Médias de communication Médias sociaux Espace défini par le propriétaire du média La marque commande Unilatéral / diffusion d’un message La marque au centre de la création de valeur Information et divertissement Contenu créé par les entreprises Espace défini par l’utilisateur L’utilisateur contrôle Bilatéral / participation à une conversation Répétition du message Adaptation permanente du message L’utilisateur au centre de la création de valeur Influence et engagement Contenu créé par l’utilisateur /co-création Source : What’s next in Media , Neil Perkin
  33. 33. Thomas Hémery, Clément Trumeau Chiffres sur les usages internationaux et français du web
  34. 34. Etude Internet Trends 2010, Morgan Stanley
  35. 35. Etude Internet Trends 2010, Morgan Stanley
  36. 36. Etude Internet Trends 2010, Morgan Stanley
  37. 37. Etude Internet Trends 2010, Morgan Stanley
  38. 38. Source : Internetworldstats.com, September 2009 Taux de pénétration d’Internet par zone géographique
  39. 39. Source : Etude Fleishman-Hillard / Harris Interactive, juin 2008 <ul><li>En 2009, 60 % des ménages français sont connectés au haut débit </li></ul><ul><li>Soit 37 millions d’internautes en France </li></ul>
  40. 40. <ul><li>La pratique quotidienne d’Internet concerne 91% des cadres supérieurs, 82% des diplômés ou 77% des titulaires des plus hauts revenus. </li></ul><ul><li>En revanche, moins d’un quart des retraités ou des non-diplômés, 31% des personnes au foyer et 32% des titulaires des revenus les plus bas se trouvent dans cette configuration. Après 40 ans, on ne recense plus que 39% d’individus qui se connectent chaque jour (moins de 10% à partir de 70 ans). </li></ul>Fréquence de connexion à Internet (à domicile, sur le lieu de travail ou d'études, dans un lieu public ou en wi-fi, hors téléphone mobile) - Champ : ensemble de la population - (en %) Source : CREDOC, Enquête « Conditions de vie et Aspirations des Français », juin 2009
  41. 41. <ul><li>La connexion au web est fonction croissante des revenus du ménage, passant de 38% en bas de l’échelle des revenus à 91% pour ceux qui perçoivent plus de 3.100 € par mois. </li></ul><ul><li>Plus la personne interrogée est diplômée et plus la probabilité qu’elle accède à Internet à domicile est grande (de 36% pour les non-diplômés à 86% pour les diplômés du supérieur). </li></ul><ul><li>A Paris, le taux de connexion est supérieur, de 20 points, aux communes de moins de 100.000 habitants. </li></ul>Le « fossé numérique » - Taux d’équipement à Internet à domicile - (en %) Source : CREDOC, Enquête « Conditions de vie et Aspirations des Français », juin 2009
  42. 42. <ul><li>23 % de la population font partie de ces réseaux </li></ul><ul><li>L’effet d’âge est extrêmement fort : la moitié des adolescents et deux tiers des jeunes adultes sont des habitués aux réseaux sociaux, alors qu’ils sont rares après 40 ans </li></ul><ul><li>Le niveau de diplôme joue un peu (35% des diplômés sont sur Facebook ou Myspace), tout comme les revenus (28% des titulaires des plus hauts revenus) </li></ul><ul><li>Pour 82%, les sites de réseaux sociaux devraient mieux protéger la vie privée de leurs utilisateurs </li></ul><ul><li>Mais surtout, pour 93%, les utilisateurs de ces sites devraient faire attention aux informations qu’ils y laissent. </li></ul>Participation aux médias sociaux comme Facebook, Myspace ou Linked in (en %) Source : CREDOC, Enquête « Conditions de vie et Aspirations des Français », juin 2009
  43. 43. Comprendre et évaluer l’influence d’Internet : Étude exclusive sur le comportement des internautes au Royaume-Uni (1933 pers), en Allemagne (975 personnes) et en France (2013 personnes) : 2008
  44. 44.
  45. 45. Thomas Hémery, Clément Trumeau, Romain Desjours Les médias sociaux en chiffres
  46. 46. <ul><li>Plus de la moitié de la population mondiale a moins de 30 ans. </li></ul><ul><li>Dans les pays riches, 96% des gens issus de la génération Y ont rejoint un réseau social. </li></ul><ul><li>Facebook dépasse Google en trafic hebdomadaire aux USA. </li></ul><ul><li>Les médias sociaux sont devenus l’activité n°1 sur le web, dépassant le porno. </li></ul><ul><li>1 couple sur 8, mariés en 2009 aux USA, s’est rencontré sur les médias sociaux. </li></ul><ul><li>Nombre d’années pour atteindre 50 millions d’utilisateurs : Radio (38 ans), TV (13 ans), Internet (4 ans), iPod (3 ans)… </li></ul><ul><li>Facebook a gagné plus de 200 millions d’utilisateurs en moins d’un an. </li></ul><ul><li>Le nombre d’applications iPhone téléchargées a atteint 1 milliard en 9 mois. </li></ul><ul><li>Nous n’avons le choix de faire ou non du Social Media. La question est plutôt de savoir « comment nous allons le faire » ? </li></ul><ul><li>80% des entreprises américaines utilisent les médiaux sociaux pour recruter. 95% d’entre eux utilisent Linkedin. </li></ul><ul><li>Social Media Revolution 2 par Socialnomics09 </li></ul>
  47. 47. <ul><li>Le segment évoluant le plus sur Facebook est les femmes de 55 à 65 ans. </li></ul><ul><li>50 % du trafic mobile en Angleterre est lié à Facebook. Les gens mettent à jour tout le temps, partout. Imaginez ce que cela signifie dans le cas d’une expérience client ratée ? </li></ul><ul><li>Les générations Y & Z commencent à considérer que les e-mails sont du passé, certaines universités arrêtent d’attribuer des comptes mails. </li></ul><ul><li>Le 2 e moteur de recherche est Youtube. </li></ul><ul><li>Wikipedia a plus de 15 millions d’articles. Les études la montrent plus pertinente que l’Encyclopédie Britannica…78% des articles sont dans une autre langue que l’anglais. </li></ul><ul><li>Il y a plus de 200,000,000 blogs. </li></ul><ul><li>25 % des résultats de recherche sur les 20 premières marques mondiales sont liés à de l’UGC (user-generated content – contenu généré par les utilisateurs). </li></ul><ul><li>34 % des blogueurs postent des opinions sur des produits et des marques. </li></ul><ul><li>Aimez-vous ce qu’ils disent sur votre marque ? Vous avez plutôt intérêt. </li></ul>
  48. 48. <ul><li>L’intérêt est plus porté sur le classement des produits par les médias sociaux que par Google. </li></ul><ul><li>78 % des consommateurs font confiance aux recommandations de leur entourage. </li></ul><ul><li>14 % des consommateurs croient les publicités. </li></ul><ul><li>Seulement 18 % des campagnes TV traditionnelles génèrent un ROI positif. </li></ul><ul><li>90 % des gens qui peuvent passer la pub grâce à TIVO le font. </li></ul><ul><li>Nous ne chercherons bientôt plus de produits et services, ils nous trouveront via les médias sociaux. </li></ul><ul><li>Le Social Media n’est pas un phénomène de mode, mais un changement fondamental de communication. </li></ul><ul><li>Les compagnies qui réussissent dans les médias sociaux écoutent d’abord, marketent ensuite. </li></ul><ul><li>Le ROI des médias sociaux : votre organisation existera encore dans 5 ans </li></ul><ul><li>La Russie a la communauté de Social Media la plus engagée avec : 6.6 heures de visite par mois, 1 307 pages vues, Vkontakte.ru est le 1 er réseau social (source ComScore) </li></ul>
  49. 49. Clément Trumeau, Thomas Hémery Résultats de l’étude NTEN sur les ONGs nord-américaines & les médias sociaux Avril 2010
  50. 50. Source : NTEN, www.nonprofitsocialnetworksurvey.com , avril 2010 Présence des ONG sur les sites sociaux En noir : 2009 En blanc : 2010 74% 43% 46% 26%
  51. 51. Source : NTEN, www.nonprofitsocialnetworksurvey.com , avril 2010 Equivalent temps plein alloué aux sites sociaux
  52. 52. Source : NTEN, www.nonprofitsocialnetworksurvey.com , avril 2010 Quels sont les moyens de votre promotion sur les sites sociaux ?
  53. 53. Source : NTEN, www.nonprofitsocialnetworksurvey.com , avril 2010 Sur quels sites sociaux levez-vous des fonds ?
  54. 54. Source : NTEN, www.nonprofitsocialnetworksurvey.com , avril 2010 Quels revenus sur quels sites sociaux ?
  55. 55. Source : Idealware, Using Social Media to Meet Non Profit Goals, Février 2010 Pourquoi les ONG nord américines utilisent-elles les médias sociaux ?

×