La Foi Bahá’íe
  La foi bahá'íe est une religion mondiale dont le but est d'unir toutes les races et tous les peuples dans une cause univ...
Bahá'u'lláh nous enseigne que son essence est inconnaissable. C'est-à-dire que nous ne devons pas créer une image de Dieu ...
« O FILS DE L’HOMME, J'ai aimé ta création, aussi t'ai-je créé. Aime-moi donc afin que je mentionne ton nom  et que, de l'...
L’Alliance éternelle Cet amour nous parvient à l’aide de son Alliance éternelle.  Dieu ne nous laisse jamais seul et sans ...
La manifestation de Dieu Les manifestations de Dieu révèlent à l’humanité la parole et la volonté de Dieu ; ainsi, lorsque...
Bahá’u’lláh   dit : « Voici le jour où les plus précieuses faveurs ont été prodiguées aux hommes, le jour où sa puissante ...
Bien que nous soyons différents les uns des autres sur le plan physique et émotionnel et bien que nous ayons divers talent...
Bien que l’unité de l’humanité soit une vérité indéniable, les peuples de la terre sont si loin de ce concept que les unir...
«  Bahá’u’lláh   a tracé le cercle de l’Unité ; Il a fait un plan pour unir tous les peuples et les rassembler à l’ombre d...
Bahá’u’lláh, Manifestation de Dieu <ul><li>Bahá’u’lláh est né en 1817 à Téhéran, la capitale de l’Iran. </li></ul><ul><li>...
La vie de Bahá’u’lláh Bahá’u’lláh   venait d’une famille noble, et quand il était jeune homme, on lui proposa un poste imp...
Bahá’u’lláh  ses souffrances & son influence Les souffrances de Bahá’u’lláh   ont commencé lorsqu’Il s’est levé pour procl...
Il fut exilé quatre fois de pays en pays pour être finalement envoyé à la ville-prison de Saint-Jean-d’Acre   dans l’empir...
« Souviens-toi de mes jours pendant tes jours, de ma détresse et de mon bannissement en cette prison lointaine. Demeure si...
« Celui qui est la Beauté ancienne s'est laissé charger de chaînes pour que l'humanité soit libérée de son esclavage, et i...
La Lumière de Vérité Tous les efforts furent entrepris par deux puissants gouvernements de l’époque- celui du roi d’Iran e...
Le Mausolée de Bahá’u’lláh  Bahá’u’lláh mourut en 1892.   Son tombeau est situé en Terre Sainte près de la ville de Saint-...
Le Báb, précurseur de la foi bahá’íe
Quelques années avant que Bahá’u’lláh ne proclame sa mission, Dieu a envoyé un messager spécial pour annoncer sa venue. Pe...
Des milliers et des milliers de gens acceptèrent le message du Báb et commencèrent à suivre ses enseignements. Mais le gou...
Deux prières du Báb   : Ses disciples furent persécutés et beaucoup furent exécutés. Le Báb   lui même fut martyrisé à l’â...
Centre mondial administratif et spirituel
‘ Abdu’l-Bahá, centre de l'Alliance L’idée la plus importante dans nos vies en tant que bahá'ís est que nous avons conclu ...
‘ Abdu’l-Bahá avait été élevé par Bahá’u’lláh   lui même. Il reconnut le rang de son père dès son enfance et partagea ses ...
Après le décès de son père, la responsabilité de la communauté bahá'íe reposait sur ses épaules et il travailla jour et nu...
Shoghi Effendi, le Gardien Dans son Testament, ‘Abdu’l-Bahá   a nommé son petit-fils Gardien de la foi et aprés sa mort, S...
La Maison universelle de justice Les bahá'ís du monde élirent la Maison universelle de justice, comme prévu par Bahá’u’llá...
« L es lampes de mon affectueuse providence parmi mes serviteurs, les clés de ma miséricorde pour mes créatures. »    « Ob...
La prière – nourriture spirituelle « Ô mon Dieu, je témoigne, que tu m'as créé pour te connaître et pour t'adorer.  J'atte...
  « O  COMPAGNON DE MON TRONE ! N'écoute pas le mal et ne vois pas le mal, ne t'abaisse pas et ne laisse échapper ni soupi...
  «  O FILS DE L’ESPRIT! Je t'ai crée riche, pourquoi t'abaisses-tu à la pauvreté ? Je t'ai fait noble, comment peux-tu t'...
Éducation de tous les enfants « Le premier devoir des aimés de Dieu et des servantes du Miséricordieux est celui-ci : ils ...
Construire une civilisation mondiale La communauté Premier acteur – l’individu Son devoir est de rester ferme dans l’Allia...
Les êtres humains n’ont pas été créés pour vivre seul. Nous vivons dans des communautés et nous devons travailler à constr...
Bahá’u’lláh   a apporté son propre ordre administratif, ce qui veut dire qu’Il nous a dit quelles institutions nous devion...
Prière de clôture «  O Dieu, rafraîchis et réjouis mon esprit. Purifie mon cœur. Éclaire mes facultés. Je remets toutes me...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bahai Faith Ap French 051508 1211857190999707 9

651 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Voyages, Business
1 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
651
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
25
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
1
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Anna’s Presentation
  • Bahai Faith Ap French 051508 1211857190999707 9

    1. 1. La Foi Bahá’íe
    2. 2. La foi bahá'íe est une religion mondiale dont le but est d'unir toutes les races et tous les peuples dans une cause universelle et une foi commune. Les bahá'ís sont les disciples de Bahá’u’lláh qui est pour eux le Promis de tous les âges. Une religion mondiale « Le remède souverain ordonné par le Seigneur, le moyen le plus puissant pour la guérison du monde entier, c'est l'union de tous ses peuples en une cause universelle, une même foi. »
    3. 3. Bahá'u'lláh nous enseigne que son essence est inconnaissable. C'est-à-dire que nous ne devons pas créer une image de Dieu dans notre esprit, par exemple en pensant à lui comme à un homme. En général, la créature ne peut pas comprendre son créateur. Par exemple, une table ne peut pas comprendre la nature du charpentier qui l'a créée. L'existence du charpentier n'est pas du tout compréhensible pour les objets qu'il fabrique. Dieu est le créateur de toutes choses et, selon Bahá’u’lláh , la raison de notre création est l’amour. Dieu, l’inconnaissable Créateur
    4. 4. « O FILS DE L’HOMME, J'ai aimé ta création, aussi t'ai-je créé. Aime-moi donc afin que je mentionne ton nom et que, de l'esprit de vie, j'emplisse ton âme. »
    5. 5. L’Alliance éternelle Cet amour nous parvient à l’aide de son Alliance éternelle. Dieu ne nous laisse jamais seul et sans direction. Chaque fois que l’humanité s’écarte de Lui et oublie ses enseignements, une manifestation de Dieu apparaît et nous révèle sa volonté et ses buts.
    6. 6. La manifestation de Dieu Les manifestations de Dieu révèlent à l’humanité la parole et la volonté de Dieu ; ainsi, lorsque nous les écoutons, nous répondons à l’appel de Dieu. Les manifestations de Dieu sont comme des miroirs parfaits qui reflètent la lumière de Dieu dans toute sa splendeur. Et tous ces miroirs réfléchissent la même lumière. Tandis que Dieu est au-delà de notre perception, ces êtres parfaits viennent d’époque en époque et nous remplissent de l’énergie dont nous avons besoin pour progresser matériellement et spirituellement.
    7. 7. Bahá’u’lláh dit : « Voici le jour où les plus précieuses faveurs ont été prodiguées aux hommes, le jour où sa puissante grâce a imprégné toutes les choses créées. Il incombe à tous les peuples du monde de concilier leurs différends, et de se ranger, unis dans la paix la plus parfaite, à l'ombre de l'arbre de sa providence et de sa tendre bonté. » Les plaies de l’humanité
    8. 8. Bien que nous soyons différents les uns des autres sur le plan physique et émotionnel et bien que nous ayons divers talents et aptitudes, nous sommes tous issus de la même racine et nous appartenons tous à la même famille humaine. Lorsqu’un sentiment de haine commence à se former dans nos cœurs nous devons immédiatement le remplacer par un sentiment d’amour. Le but de la foi bahá’íe est d’unir l’humanité
    9. 9. Bien que l’unité de l’humanité soit une vérité indéniable, les peuples de la terre sont si loin de ce concept que les unir n’est pas une tâche facile. Quand quelqu’un se joint à la communauté bahá'íe, il participe avec nous à la construction et au maintien de cette unité. De nombreux passages des écrits bahá'ís nous enseignent comment cheminer sur la voie de l’unité et comment aider les autres à prendre le même chemin. L’unité de l’humanité
    10. 10. «  Bahá’u’lláh a tracé le cercle de l’Unité ; Il a fait un plan pour unir tous les peuples et les rassembler à l’ombre de la Tente de l’unité universelle. Ceci est l’ œ uvre de la bonté divine, et nous devons nous efforcer de cœur et d’âme de réaliser cette unité parmi nous. Tandis que nous y travaillons, la force nous sera donnée. » Un Plan divin pour l’unité
    11. 11. Bahá’u’lláh, Manifestation de Dieu <ul><li>Bahá’u’lláh est né en 1817 à Téhéran, la capitale de l’Iran. </li></ul><ul><li>Dès sa plus tendre enfance, il montrait des signes de grandeur. </li></ul><ul><li>Il a reçu quelqu’instruction à la maison, mais il n’a pas eu besoin d’aller à l’école, car il avait été doté par Dieu d’une connaissance innée. </li></ul>
    12. 12. La vie de Bahá’u’lláh Bahá’u’lláh venait d’une famille noble, et quand il était jeune homme, on lui proposa un poste important à la cour du roi, qu’il refusa. Il souhaitait dédier son temps à aider les pauvres et à soutenir la cause de la justice.
    13. 13. Bahá’u’lláh ses souffrances & son influence Les souffrances de Bahá’u’lláh ont commencé lorsqu’Il s’est levé pour proclamer la cause de Dieu– sa vie fut une vie d’exil, d’emprisonnement et de persécutions ; Il fut enchaîné dans un cachot lugubre et sombre à Téhéran.
    14. 14. Il fut exilé quatre fois de pays en pays pour être finalement envoyé à la ville-prison de Saint-Jean-d’Acre dans l’empire ottoman. Son exil et emprisonnement
    15. 15. « Souviens-toi de mes jours pendant tes jours, de ma détresse et de mon bannissement en cette prison lointaine. Demeure si ferme en mon amour que ton cœur ne vacille pas, dussent les épées de tes ennemis faire pleuvoir leurs coups sur toi, et le ciel et la terre se soulever contre toi. » La Plus-Grande-Prison
    16. 16. « Celui qui est la Beauté ancienne s'est laissé charger de chaînes pour que l'humanité soit libérée de son esclavage, et il a accepté d'être emprisonné dans cette puissante forteresse pour que le monde entier parvienne à la vraie liberté. Il a bu jusqu'à la lie le calice de l'infortune afin que tous les peuples de la terre puissent atteindre à la joie éternelle et qu'ils soient remplis d'allégresse ; ceci est dû à la miséricorde de votre Seigneur, le Compatissant, le Très‑Miséricordieux. Nous avons, ô croyants en l'unité de Dieu, accepté d'être abaissé pour que vous soyez exaltés, et nous avons souffert une multitude d'afflictions pour que vous deveniez florissants et prospères. Or, voyez comment ceux qui s'érigent en partenaires de Dieu ont forcé d'habiter la plus désolée des cités Celui-là même qui est venu reconstruire le monde. » 
    17. 17. La Lumière de Vérité Tous les efforts furent entrepris par deux puissants gouvernements de l’époque- celui du roi d’Iran et celui de l’empereur ottoman- pour s’opposer à Bahá’u’lláh et à ses enseignements, mais la lumière de Vérité ne s’éteint pas facilement. En dépit d’une constante persécution, Il continua de révéler la parole de Dieu pendant plus de 40 ans.
    18. 18. Le Mausolée de Bahá’u’lláh Bahá’u’lláh mourut en 1892. Son tombeau est situé en Terre Sainte près de la ville de Saint-Jean-d’Acre en Israël.
    19. 19. Le Báb, précurseur de la foi bahá’íe
    20. 20. Quelques années avant que Bahá’u’lláh ne proclame sa mission, Dieu a envoyé un messager spécial pour annoncer sa venue. Pendant six ans, sans relâche, le Báb enseigna que l’apparition de la nouvelle manifestation de Dieu était proche et Il prépara la voie pour sa venue. Il disait aux gens qu’ils assistaient à l’aube d’un nouvel âge, l’aube du Jour promis de Dieu.
    21. 21. Des milliers et des milliers de gens acceptèrent le message du Báb et commencèrent à suivre ses enseignements. Mais le gouvernement d’Iran et son puissant clergé qui régnait sur les masses, s’élevèrent contre lui. Sa souffrance & son influence
    22. 22. Deux prières du Báb : Ses disciples furent persécutés et beaucoup furent exécutés. Le Báb lui même fut martyrisé à l’âge de 31 ans sur les ordres du gouvernement par un régiment de soldats qui le suspendirent d’abord sur une place publique puis le fusillèrent. Le martyre du Báb « Qui hormis Dieu dissipe les difficultés ? Dis : Loué soit Dieu ! Lui seul est Dieu ! Tous sont ses serviteurs et tous se soumettent à son commandement! » « Dis: Dieu suffit à tout, au-dessus de tout. Rien, ni dans les cieux, ni sur la terre, sauf Dieu, ne peut suffire. En vérité, Il est en Lui-même, Celui qui sait, Celui qui soutient, l'Omnipotent. »
    23. 23. Centre mondial administratif et spirituel
    24. 24. ‘ Abdu’l-Bahá, centre de l'Alliance L’idée la plus importante dans nos vies en tant que bahá'ís est que nous avons conclu une alliance avec Bahá’u’lláh . Dans toutes les autres religions, aprés le décès de la Manifestation, les disciples ont eu des milliers de disputes entre eux, qui amenèrent à la division de la religion en un grand nombre de sectes. Bahá’u’lláh a protégé sa foi contre de telles divisions en lui conférant un pouvoir unique, le pouvoir de l’Alliance.
    25. 25. ‘ Abdu’l-Bahá avait été élevé par Bahá’u’lláh lui même. Il reconnut le rang de son père dès son enfance et partagea ses souffrances. ‘ Abdu’l-Bahá vécut 77 ans. Il naquit la nuit même où le Báb déclara sa mission en 1844 et il mourut en novembre 1921. Avant son décès, Bahá’u’lláh écrivit, en termes les plus clairs, qu’aprés lui tous les bahá'ís devaient se tourner vers ‘Abdu’l-Bahá. Seul interprète & exemple parfait
    26. 26. Après le décès de son père, la responsabilité de la communauté bahá'íe reposait sur ses épaules et il travailla jour et nuit à répandre la foi à travers l’Orient et l’Occident. ‘ Abdu’l-Bahá nous rappelle notre alliance avec Bahá’u’lláh et que nous ne laisserons pas l’unité de ses disciples se briser. Unis en une communauté mondiale, nous travaillerons jusqu’à ce que l’unité de l’humanité soit fermement établie. Une communauté mondiale unie
    27. 27. Shoghi Effendi, le Gardien Dans son Testament, ‘Abdu’l-Bahá a nommé son petit-fils Gardien de la foi et aprés sa mort, Shoghi Effendi devint l’interprète autorisé des enseignements bahá'ís. Pendant 36 ans, il continua le travail de son grand-père, clarifiant les écrits de la Manifestation et établissant fermement la foi dans toutes les parties de la planète.
    28. 28. La Maison universelle de justice Les bahá'ís du monde élirent la Maison universelle de justice, comme prévu par Bahá’u’lláh et tel que l’avaient clairement décrit ‘ Abdu’l-Bahá et le Gardien. La Maison universelle de justice est l’institution suprême de la foi vers laquelle tous les bahá'ís du monde doivent se tourner aujourd’hui.
    29. 29. « L es lampes de mon affectueuse providence parmi mes serviteurs, les clés de ma miséricorde pour mes créatures. »  « Observez mes commandements pour l'amour de ma beauté. » Les manifestations de Dieu apportent des lois à l’humanité
    30. 30. La prière – nourriture spirituelle « Ô mon Dieu, je témoigne, que tu m'as créé pour te connaître et pour t'adorer. J'atteste en cet instant mon impuissance et ton pouvoir, ma pauvreté et ta richesse. II n'est pas d'autre Dieu que Toi, le Secours, l’Absolu. »  
    31. 31. « O COMPAGNON DE MON TRONE ! N'écoute pas le mal et ne vois pas le mal, ne t'abaisse pas et ne laisse échapper ni soupirs ni larmes. Ne dis pas de mal afin de pas en entendre dire de toi, ne grossis pas les fautes des autres pour que les tiennes ne paraissent pas graves et ne souhaite l'humiliation de personne afin que la tienne ne soit pas apparente. L'esprit sans tâche, le cœur immaculé, les pensées pures et l'âme sanctifiée, vis les jours de ta vie plus courts qu'un moment fugitif. Alors, libre et heureux, tu abandonneras cette forme mortelle pour te retirer dans le paradis mystique et demeurer à jamais au royaume éternel. » Médisance interdite
    32. 32. «  O FILS DE L’ESPRIT! Je t'ai crée riche, pourquoi t'abaisses-tu à la pauvreté ? Je t'ai fait noble, comment peux-tu t'avilir? De l'essence du savoir je t'ai donné la vie, pourquoi cherches-tu la lumière auprès d'un autre ? Dans l'argile de l'amour je t'ai modelé, comment peux-tu t'occuper d'un autre que moi? Tourne ton regard vers toi, et tu me trouveras en toi, fort, puissant, absolu. »  Alcool et drogues interdits
    33. 33. Éducation de tous les enfants « Le premier devoir des aimés de Dieu et des servantes du Miséricordieux est celui-ci : ils doivent faire tout leur possible pour éduquer garçons et filles, les filles de la même façon que les garçons : il n’y a pas de différences entre les deux. L’ignorance des deux est blâmable et la négligence dans les deux cas est condamnable. Sont-ils égaux ceux qui savent et ceux qui ne savent pas? »
    34. 34. Construire une civilisation mondiale La communauté Premier acteur – l’individu Son devoir est de rester ferme dans l’Alliance, de s’efforcer chaque jour de suivre les enseignements de Bahá’u’lláh et de servir l’humanité ; d’être toujours conscient du fait que sa vie ne se termine pas avec la mort et que sa relation avec Dieu est éternelle. Aprés la mort, nos âmes se libèrent et continuent leur progrès vers Dieu pour l’éternité. L’individu Les institutions
    35. 35. Les êtres humains n’ont pas été créés pour vivre seul. Nous vivons dans des communautés et nous devons travailler à construire une nouvelle civilisation. La communauté la plus proche de nous est la communauté locale, constitutée par les bahá'ís de notre ville ou de notre village. C’est dans cette communauté locale, que nous apprenons à coopérer les uns avec les autres, à grandir ensemble et à devenir unis. Deuxième acteur – la communauté
    36. 36. Bahá’u’lláh a apporté son propre ordre administratif, ce qui veut dire qu’Il nous a dit quelles institutions nous devions créer, comment elles devaient fonctionner et comment l’humanité devait être gouvernée. Il n’y a pas de prêtres ni de clergé dans la foi bahá'íe, et c’est l’assemblée spirituelle locale qui guide les affaires de la communauté locale. Une assemblée spirituelle locale est constituée de neuf membres élus à bulletin secret et dans une atmosphère de piété par tous les croyants adultes de la communauté. Troisième acteur – les institutions
    37. 37. Prière de clôture «  O Dieu, rafraîchis et réjouis mon esprit. Purifie mon cœur. Éclaire mes facultés. Je remets toutes mes affaires entre tes mains. Tu es mon guide et mon refuge. Je ne veux plus m'abandonner à la tristesse ni au chagrin, je veux rayonner de joie et de bonheur. O Dieu, je ne veux plus me laisser envahir par l'anxiété ni accabler par les tourments. Je ne veux plus m'appesantir sur les ennuis de la vie. O Dieu, Tu es plus proche de moi que je ne le suis moi-même. Je me consacre à Toi, ô Seigneur . »

    ×