Association du CALAO ASBL
Rapport d’activités
2015
Avant-propos
Chers Amis,
L’année écoulée fut difficile pour nos
projets et tout particulièrement pour
le Zoo d’Abidjan (CI...
Notre équipe
Présidente
Sophie Decelle
Secrétaire Général
Aymeric Thuault
Projet Cap Vert
Trésorier
Valentina Cefalu
Tréso...
Le renouvellement de l’assemblée générale se fera en septembre 2016. Les personnes intéressées à
postuler, n’hésitez pas à...
Par nos actions, nous avons la conviction de pouvoir renforcer notre impact en travaillant en
collaboration avec les ONGs ...
Le Zoo a définitivement
besoin d’une personne
expérimentée qui
pourrait former les
soigneurs animaliers
locaux.
Ce volonta...
Durant cet entretien les principaux sujets ont été abordés :
• Les activités de Calao ont pris forme en mai 2011 et s’achè...
Dans le cadre de son intervention dans le domaine de l’éducation, Calao
s’est associé à la Fondation du Groupe Atlantique ...
Voici les solutions proposées par
Calao :
• La mise en place d’un système
de collecte régulière des déchets
marins, qui s’...
Des nettoyages seront organisés sous base mensuelle en 2016. Un programme éducatif utilisant des
supports en langue portug...
Communication
Comme chaque année, la Banque européenne d’investissement (BEI) organise une vente caritative
au profit de d...
Aperçu de la situation financière de Calao
1. Ressources pour 2015
En 2015 les cotisations ont été les ressources principa...
2. Dépenses par objectives en 2015
En 2015, notre travail sur la conservation des espèces, mission principale, a bénéficié...
3. Projet Kenya – Community School of Matapes
Le projet du Kenya a commencé en 2006 avec 32 enfants. Ce graphique montre l...
4. Abidjan – Réhabilitation du Zoo d’Abidjan
En 2015, comme l’indique le graphique, le domaine de la conservation des espè...
5. Cap Vert - Conservation de la biodiversité et éducation des communautés locales
En 2015, comme l’indique le graphique, ...
6. Dépenses globales par projet en 2015
En 2015, il s’avère que les dépenses principales ont été engendrées par le projet ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

activity report 2015FR

11 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
11
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

activity report 2015FR

  1. 1. Association du CALAO ASBL Rapport d’activités 2015
  2. 2. Avant-propos Chers Amis, L’année écoulée fut difficile pour nos projets et tout particulièrement pour le Zoo d’Abidjan (CIV). Je suis fière des résultats obtenus malgré certaines défaites, mais surtout fière de travailler avec une équipe entreprenante et pleine de ressources. Mes remerciements vont tout particulièrement à l’équipe des volontaires qui travaillent avec nous, qu’ils soient au Zoo d’Abidjan ou sur les plages de Sal, je leur réitère mes remerciements. Nos opérations se sont heurtées à maints obstacles, que ce soit dans le cadre de la réhabilitation du Zoo d’Abidjan ou sur les plages du Cap Vert afin de trouver des solutions pour améliorer la protection de la biodiversité sur ce territoire et envisager un programme de sensibilisation des communautés locales à travers des écoles. Cela signifie, bien évidemment, que nous avons souvent fait appel à la générosité de nos sympathisants dont les dons nous ont permis d’opérer avec efficacité sur le terrain. Encore MERCI ! Toutes les activités de Calao trouvent leur source dans notre devise Education = Conservation. Nous travaillons dur pour organiser des programmes qui donneront la possibilité aux collectivités locales d’avoir accès à l’éducation. Nous ne pouvons faire tout ce travail sans votre soutien inconditionnel ; ce travail et les bases posées au cours de l’année écoulée permettront d’inscrire l’impact de Calao dans la durée. Sophie Decelle Présidente, Association du Calao asbl Calao s’implique de plus en plus et améliore sa manière de fonctionner Avant-propos- Rapport d’activités 2015 2
  3. 3. Notre équipe Présidente Sophie Decelle Secrétaire Général Aymeric Thuault Projet Cap Vert Trésorier Valentina Cefalu Trésorier ad-intérim Paul Boulos Chahine Projet Cap Vert Administrateur Irène Martins Projet Cap Vert Administrateur Patrick Dorvil Projet Cap Vert Projet Zoo d’Abidjan en charge des infrastructures Randel van Heerden Webmaster Joel Sop Spécialiste internationale dans le bien-être animal Hilda Tresz Projet Zoo d’Abidjan Notre équipe - Rapport d’activités 2015 3
  4. 4. Le renouvellement de l’assemblée générale se fera en septembre 2016. Les personnes intéressées à postuler, n’hésitez pas à présenter votre candidature avant fin juillet 2016. La date et le lieu seront bientôt publiés sur notre site, www.calao-africa.org et sur nos pages Facebook respectives des projets. Pour tout renseignement sur nos responsabilités, n’hésitez pas à nous contacter contact@calao-africa.org. A propos de Calao asbl Qui sommes-nous et ce que nous faisons La conservation des espèces animales et le développement des populations avoisinantes vont de pair; en aidant à l’éducation des Hommes, la biodiversité et son environnement peuvent être protégées. Nos actions aident les communautés locales à mettre leurs enfants sur le chemin de l’école sans modifier leurs valeurs socioculturelles. Le premier projet de l’Association du Calao asbl (Calao) fut la création d’une école maternelle pour l’alphabétisation des Samburus, une tribu semi- nomade du Nord Kenya. Dans le cadre de son intervention pour la conservation de la biodiversité, Calao se joint aussi aux zoos afin d'y apporter son soutien. Ceux-ci s’engagent souvent dans une politique de développement durable et de sensibilisation à la conservation de l’environnement. Ils sont particulièrement conscients de la nécessité d’agir pour sauvegarder les espèces animales menacées et leurs écosystèmes ; ils font de la conservation de la biodiversité une priorité. Créée en 2004, l’Association du Calao asbl (Calao) est une association internationale située au Luxembourg; elle a pour objectif principal d’assurer l’éducation à la conservation de la biodiversité et de leur milieu naturel tout en élaborant et soutenant des projets de développement et des programmes d’éducation auprès des communautés en Afrique de l’Est et de l’Ouest. Toutes les activités de Calao s’inscrivent dans le cadre de son engagement en faveur d’un principe fondamental : Education = Conservation. Développement durable et sensibilisation des communautés locales A propos de Calao asbl- Rapport d’activités 2015 4
  5. 5. Par nos actions, nous avons la conviction de pouvoir renforcer notre impact en travaillant en collaboration avec les ONGs locales et les institutions publiques. Calao est enregistré comme « Association sans but lucratif » au Registre de Commerce et des Sociétés, Luxembourg. Afin d’assurer un meilleur impact sur nos projets, notre prochaine étape stratégique serait d’enregistrer Calao comme « Organisation non-gouvernementale » (ONG). Cette nouvelle dénomination nous permettrait de renforcer notre pouvoir d’influence auprès des acteurs locaux. Afin d’assurer la mise en œuvre de cette prochaine étape stratégique, tous nos membres s’engagent à améliorer nos méthodes de travail collectif. Nous devons simplifier et rationaliser nos méthodes en réduisant la complexité tout en gardant le souci d’une large intégration et un esprit d’ouverture. Nos bénéficiaires Nos bénéficiaires- Rapport d’activités 2015 5
  6. 6. Le Zoo a définitivement besoin d’une personne expérimentée qui pourrait former les soigneurs animaliers locaux. Ce volontaire pourrait donner les premiers soins aux animaux, aider dans la préparation des repas et apprendre aux Projet en cours 1. Zoo d’Abidjan (CIV) – Réhabilitation et introduction de programme de sensibilisation des populations locales Durée : 2011-2016 Calao a mené des efforts considérables pour améliorer le zoo et a travaillé avec divers experts et organisations (le zoo d’Amnéville, le zoo de Phoenix, l’institut Jane Goodall en Espagne, l’Association pour les chimpanzés sauvages, le Centre Suisse de Recherches Scientifiques, l’association européenne Kalinga pour la protection des éléphants), avec une équipe de volontaires, avec le Directeur du zoo, ainsi qu’avec ses employés afin d’apporter des améliorations significatives au zoo. Depuis 2011, des Associations, des Ambassades et des volontaires se relaient à Abidjan pour aider le zoo à s’en sortir. Les animaux continuent à mourir par cause d’une mauvaise nutrition et d’un manque d’expérience du vétérinaire local. Les primates sont les premiers à souffrir de cette situation. Très peu d’enrichissement est pourvu. Une mauvaise distribution des ressources financière allouées au zoo par le Ministère des Eaux et Forêts génère un entretien peu approprié des infrastructures. En juin 2015, le mur de l’enclos des chimpanzés s’est écroulé et aucune solution n’a été proposée car l’administration du zoo a choisi d’acquérir de nouvelles espèces animales ; d’après les dires de l’Administration, ces dépenses font partie d’un budget différent. Le mur n’a pas encore été reconstruit, les chimpanzés sont confinés dans de petits espaces et le zoo compte les décès des chimpanzés (4). Les singes Patas souffrent aussi énormément de l’enfermement. Ils viennent en général de collection privée. Le zoo en a perdu plusieurs cette année sans oublier les circonstances troublantes de la mort d’un des babouins. Durant l’année 2015, Sophie Decelle a fait deux missions afin de travailler comme bénévole au Zoo d’Abidjan. Pour chacune des missions, du matériel informatique a été offert au zoo, matériel qui est utilisé par le personnel et les agents du centre éducatif. Ces séjours ont aussi permis de faire des échanges dans le domaine de l’éducation avec les bénévoles et aussi de rencontrer le Directeur du Cabinet du Ministre des Eaux et Forêts en charge du Zoo. Malgré ces efforts, le Zoo a besoin d’un suivi permanent afin d’atteindre des standards internationaux Projet en cours- Rapport d’activités 2015 6
  7. 7. Durant cet entretien les principaux sujets ont été abordés : • Les activités de Calao ont pris forme en mai 2011 et s’achèveront dans le domaine des ressources au niveau infrastructurel le 30 avril prochain. Calao remercie le Ministère des Eaux et Forêts pour son implication financière dans la réhabilitation du zoo d’Abidjan et de son expansion. • Calao a décidé de réorienter ses activités au sein du Zoo d’Abidjan. Le domaine éducatif destiné aux soigneurs et aux populations locales sera son nouveau défi. Les aides se feront en coopération directe avec l’Association des Amis du Zoo d’Abidjan (LAZA) ou tout autre ONG locale. • Calao a bien pris note qu’aucune objection a été faite de la part du Ministère des Eaux et Forêts concernant la création de LAZA. La procédure d’enregistrement est en cours et une copie des statuts vous sera envoyée. LAZA vous permettra de mieux cadrer le groupe de volontaires au Zoo d’Abidjan (création d’un règlement intérieur) tout en pouvant profiter de leur expertise et connaissance dans le domaine zoologique ou vétérinaire. Cette Association continuera à développer des activités éducatives ainsi qu’un programme de sensibilisation des communautés locales dans le domaine de la conservation de la biodiversité. Elle permettra aussi le développement du centre éducatif et la réalisation de nouveaux projets. Grâce à sa fonction d’utilité publique elle identifiera des sponsors locaux susceptibles de rendre le projet durable. Sa crédibilité locale servira aussi à une reconnaissance plus internationale. • Finalement, Calao voudrait émettre sa préoccupation sur la situation précaire des soigneurs du Zoo d’Abidjan. Le « mieux-être » des animaux dépend totalement du dévouement des soigneurs qui travaillent beaucoup d’heures au sein de l’établissement. Souvent vers la fin du mois, ils sont démotivés car le paiement des salaires a toujours au moins 15 jours de retard. Ce qui crée un « ras- le bol » et une démotivation se traduisant par une baisse de leur productivité et surtout moins d’attention donnée aux animaux. Calao permet de rappeler que si le zoo existe c’est grâce aux animaux qui n’ont pas demandé à être enfermés. Calao pense que le Ministère, le Directeur du Zoo et le personnel ont un devoir moral envers ses créatures. Le Directeur de Cabinet prend note de la situation et demande au Directeur du Zoo de bien vouloir lui faire part de ses retards de paiement afin que cela soit réglé à son niveau. Projet en cours- Rapport d’activités 2015 7
  8. 8. Dans le cadre de son intervention dans le domaine de l’éducation, Calao s’est associé à la Fondation du Groupe Atlantique pour le lancement du livret pédagogique. Outil pédagogique, ludique et didactique, le livre a été créé par Hélène et Ayla, bénévoles au Zoo d’Abidjan. Il invite le jeune public de plus de 6 ans à découvrir les espèces du Zoo, à apprendre le rôle des zoos dans le domaine de la conservation ainsi qu’à s’épanouir tout en jouant et en s’émerveillant sur la nature et sa faune. Une conférence de presse présidée par le Docteur Samouka Kané, Directeur du Zoo d’Abidjan a permis de présenter les premiers 5000 exemplaires qui seront à la vente au guichet du zoo dès le lendemain, au prix de 500 CFA. Les activités dans le domaine de l’éducation reprendront en 2016. Comme indiqué, les actions directes de Calao en faveur des infrastructures des enclos s’achèveront le 30 avril 2016. Toute autre aide se fera par l’intermédiaire d’une ONG locale. 2. Conservation de la biodiversité et éducation des communautés locales – Sal, Cap Vert 2015 En accord avec notre devise Education = Conservation, Calao a pris en charge de nouveaux défis en 2015. Sa mission : protéger la biodiversité exceptionnelle du Cap-Vert et éduquer les communautés locales. La pollution par les déchets provient principalement de l'industrie de la pêche. Les plages du Cap- Vert sont la troisième zone la plus importante d'éclosion de tortues caouannes. Les tortues de mer paient un lourd tribut en raison de cette pollution des plages par l'industrie de la pêche, le tourisme et les problèmes liés au changement climatique. L'abondance des cétacés dans l'archipel suggère un impact inévitable sur leur population. Pour visualiser le vidéo, merci de cliquer ici. Cette initiative de Calao financée par la Fondation du Groupe Atlantique est une première en Côte d’Ivoire. Projet en cours- Rapport d’activités 2015 8
  9. 9. Voici les solutions proposées par Calao : • La mise en place d’un système de collecte régulière des déchets marins, qui s’accumulent sur les plages de l'île de Sal ; • L’implication de volontaires locaux; • La mise en place d’un programme de sensibilisation sur les déchets et le recyclage dans les écoles de Sal • La construction d’une plate-forme de traitement des déchets, qui serait a même de recycler une partie des déchets marins mais aussi de déchets produits localement (ex : bouteilles en plastique) Une mission à Sal, Cap-Vert, a été effectuée du 30 Janvier au 6 Février 2015 pour évaluer le projet. Elle a permis de rencontrer plusieurs associations impliquées dans la protection des tortues de mer et dans des programmes d'enseignement ainsi que les autorités locales. Le premier nettoyage a été entrepris le 31 octobre 2015 grâce à l’aide efficace de notre coordinateur local, Hélder Santos Rendall Évora, une quinzaine de bénévoles, ainsi que 30 soldats du 2nd régiment d’Espargos. Lors de cette première opération d’envergure, plus de 4,2 tonnes de déchets ont été ramassés, soit 75,000 litres de déchets divers sur 5 plages de la côte Est de l’ile. Tous ces déchets ont été envoyés directement sur le site de traitement des ordures de l’ile. AVANT APRÈS L’Institut de la Banque européenne d’Investissement a accorder le 2 septembre 2015 4 000 Euros à Calao pour la réalisation de notre projet au Cap Vert. Projet en cours- Rapport d’activités 2015 9
  10. 10. Des nettoyages seront organisés sous base mensuelle en 2016. Un programme éducatif utilisant des supports en langue portugaise sera également lancé en 2016, et sera destiné aux enfants des écoles de Sal. Celui-ci sera réalisé en coopération avec une ONG locale, Project Biodiversity, qui se joindra aussi à nous dans certaines opérations de nettoyage, prévues en 2016. Les projets achevés Ecole primaire de la Communauté de Matapes 2004-2009 Calao a commencé son activité avec un projet dans la région du nord du Kenya avec la communauté Samburu. Après une longue étude exhaustive sur les besoins éducatifs du quartier de Matapes dans la région de Latakwen (Est – Baragoi), la création de l’école maternelle Nazareth pour les enfants de 3 à 6 ans est apparue comme une nécessité. Sa construction a commencé en Décembre 2004 et s’est terminée début 2006. L’école a ouvert ses portes le 6 février 2006 avec 32 enfants. Dans le cadre de la convention signée entre la communauté des ainés de Matapes et Calao en février 2005, Calao s’est engagée à aider l’école pendant une année, mais en pratique, a continué à apporter son aide pendant 3 années. Lors de sa dernière Assemblée générale en Juillet 2009, Calao a décidé d’arrêter complètement son activité à Matapes, mise à part en cas de réelle nécessité. L’école à nos jours compte 117 enfants. Un succès !!! Calao permettra à un des jeunes du village de s’inscrire à un cours intensif en 2016 pour devenir un instituteur dans l’école de Matapes. Ce don sera de 250 EUR pour 3 mois de cours sur une année. 2006 = 32 enfants 2015 = 117 enfants Commentaire de la part d’un des instituteurs: « In fact, you brought changes into our community, my dear!” Les projets achevés- Rapport d’activités 2015 10
  11. 11. Communication Comme chaque année, la Banque européenne d’investissement (BEI) organise une vente caritative au profit de différents organismes de bienfaisance. Les produits en vente sont originaires essentiellement des régions de nos projets. Cette année, ce fut une journée très longue pour Olivia Bento, une de nos bénévoles, qui nous a aidés à attirer le public de la BEI et acheter les produits qu’Aymeric avait rapportés de Sal, Cap Vert. Finalement, nous avons réussi à vendre pour 654 EUR ce qui nous fait une marge de 200 EUR au total. Nous remercions la BEI de nous avoir conviés à cette vente. Communication- Rapport d’activités 2015 11
  12. 12. Aperçu de la situation financière de Calao 1. Ressources pour 2015 En 2015 les cotisations ont été les ressources principales de Calao. Elles proviennent généralement de sponsors privés (individus), de compagnies sur la place (voir société de construction en Côte d’Ivoire) et d’organisations internationales (voir Institut de la Banque européenne d’investissement, ambassades, banques) Aperçu de la situation financière de Calao- Rapport d’activités 2015 12
  13. 13. 2. Dépenses par objectives en 2015 En 2015, notre travail sur la conservation des espèces, mission principale, a bénéficié en majorité des dons reçus par Calao. En particulier, la réhabilitation du Zoo d’Abidjan (CIV) fut le principal bénéficiaire. 2% 3% 95% 0% DEPENSES CALAO par objectives 2015 Depenses Administratives Education Conservation Formation Aperçu de la situation financière de Calao- Rapport d’activités 2015 13
  14. 14. 3. Projet Kenya – Community School of Matapes Le projet du Kenya a commencé en 2006 avec 32 enfants. Ce graphique montre le succès qu’à emporter le désir d’éducation par ses communautés. En 2015, 117 enfants étaient effectivement encadrés par l’Ecole Maternelle de Matapes, Latakwen (sous l’égide de l’Etat kenyan et une école primaire locale). L’école a été sponsorisée et des classes ont été réaménagées par un donateur local. Aperçu de la situation financière de Calao- Rapport d’activités 2015 14
  15. 15. 4. Abidjan – Réhabilitation du Zoo d’Abidjan En 2015, comme l’indique le graphique, le domaine de la conservation des espèces fut la principale dépense engendrée par le projet de réhabilitation du Zoo d’Abidjan (CIV). Aux vues des priorités, le volet éducation est toujours présent dans le projet du Zoo d’Abidjan même avec un chiffre de 3% de dépenses. Aperçu de la situation financière de Calao- Rapport d’activités 2015 15
  16. 16. 5. Cap Vert - Conservation de la biodiversité et éducation des communautés locales En 2015, comme l’indique le graphique, le domaine de la conservation des espèces fut la principale dépense engendrée par le projet de dépollution des plages de Sal (Ca Vert) qui mène à la protection des tortues marines. La deuxième phase de travail de Calao au Cap vert se fera dans le domaine de l’éducation par la création d’un programme éducatif destiné aux écoles locales. Aperçu de la situation financière de Calao- Rapport d’activités 2015 16
  17. 17. 6. Dépenses globales par projet en 2015 En 2015, il s’avère que les dépenses principales ont été engendrées par le projet du Zoo d’Abidjan (CIV). Etant donné la situation précaire des animaux au Zoo et le manque de ressources qui étaient prévues par le Gouvernement, Calao a dû s’investir principalement dans ce projet dans la mesure que 2015 fut la dernière année d’engagement officiel dans ce projet. Le projet du Cap Vert est le deuxième projet de Calao. Il est en plein développement et se place deuxième dans l’échelle des dépenses. Le projet du Kenya n’a plus de dépenses directes sur projet de l’école de Matapes mais comme il bénéficie toujours de dons sporadiques, il fait toujours partie des dépenses générales de Calao. Aperçu de la situation financière de Calao- Rapport d’activités 2015 17

×