Pathologies au retour d’unPathologies au retour d’un
voyage en pays tropicalvoyage en pays tropical
--
Orientations généra...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission ...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
4 motifs cliniques de consultation (+ 1 b...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
En pratique, ces 4 grands signes clinique...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
La fièvre : limitation aux infections tro...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
La fièvre : limitation aux infections tro...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
Diarrhées : orientations
Selon le mode ai...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
Diarrhées : orientations
Agents causaux p...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
Lésions cutanées : 2 catégories principal...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
Lésions cutanées : orientations
La locali...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
Signes respiratoires
En général :
 Infec...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission ...
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22
Exemple : LA FIEVRE JAUNE
Maladie due au virus am...
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22
Répartition dans le monde :
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22
Tableau clinique biphasique :
Phase aiguë (4-5 jo...
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle
DIAGNOSTIQUES DIFFERENTIELS :
22
PHASE AIGUE PHASE ...
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22
TRAITEMENT :
 Pas de traitement spécifique
 Que...
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle
Lutte contre la fièvre jaune :
-Vaccination : Vacci...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission ...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
3 grandes maladies
En eaux douces et stagnantes :
 Bilha...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
1 exemple : la bilharziose
Agents causals :
 Schistosome...
Modes de transmission :
 Chez l’homme
passage par voie transcutané
trajet cardiaque droit, pulmonaire, hépatique, système...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
Signes cliniques : généralités et manifestations
communes...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
Signes cliniques : phases d’état
quelques semaines à plus...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
Diagnostics
Diagnostic positif :
 Notion de contage / in...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
Traitements préventif et curatif
Curatif :
 Praziquantel...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pathologie au retour

639 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
639
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
163
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • L’option STIC Santé – Sciences et Technologies de l’Information et la Communication pour la Santé – met en rapport deux mondes professionnels, celui de la santé (CLICK) et celui des télécoms (CLICK).
    Une expérience de travail avec des médecins et des industriels du département ITI depuis 15 ans, a conduite l’école à monter l’option STIC Santé.
    Médecine de l’avenir.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • L’option STIC Santé – Sciences et Technologies de l’Information et la Communication pour la Santé – met en rapport deux mondes professionnels, celui de la santé (CLICK) et celui des télécoms (CLICK).
    Une expérience de travail avec des médecins et des industriels du département ITI depuis 15 ans, a conduite l’école à monter l’option STIC Santé.
    Médecine de l’avenir.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • L’option STIC Santé – Sciences et Technologies de l’Information et la Communication pour la Santé – met en rapport deux mondes professionnels, celui de la santé (CLICK) et celui des télécoms (CLICK).
    Une expérience de travail avec des médecins et des industriels du département ITI depuis 15 ans, a conduite l’école à monter l’option STIC Santé.
    Médecine de l’avenir.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Des moyens techniques appliqués au domaine de la santé.
  • Pathologie au retour

    1. 1. Pathologies au retour d’unPathologies au retour d’un voyage en pays tropicalvoyage en pays tropical -- Orientations générales et infections tropicales choisiesOrientations générales et infections tropicales choisies 15 novembre 200615 novembre 2006
    2. 2. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle Plan Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 22 33
    3. 3. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 4 motifs cliniques de consultation (+ 1 biologique) Motifs cliniques :  Fièvre ++  Signes digestifs : diarrhées  Signes cutanés  Signes respiratoires Motif biologique :  Hyper éosinophilie
    4. 4. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 En pratique, ces 4 grands signes cliniques: Permettent d’orienter en premier lieu le diagnostic Sont plus fréquemment mixtes :  Fièvre + diarrhée  Fièvre + signes cutanés  …
    5. 5. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 La fièvre : limitation aux infections tropicales Causes principales :  Paludisme à pl. falciparum ++  Fièvre typhoïde  Hépatites virales / arboviroses  Amoebose hépatique L’interrogatoire précise :  Les conditions de séjour  Les activités à risque  Le statut vaccinal, l’observance du ttt prophylactique
    6. 6. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 La fièvre : limitation aux infections tropicales Orientation étiologique selon la courbe thermique :  < 7j : entérocolites, arboviroses (fièvre jaune, dengue).  7j à 14j : palu, fièvre typhoïde, spirochétoses, rickettsioses.  > 14j : palu, hépatites virales, schistosomoses, trypanosomoses, amoebose hépatique.
    7. 7. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 Diarrhées : orientations Selon le mode aigu / chronique :  aigu et bénigne : bactérienne ++  subaigu / chronique : parasitoses ++ Si fébrile :  Paludisme ++  Shigellose / salmonellose (Sd dysentérique)
    8. 8. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 Diarrhées : orientations Agents causaux principaux :  Bactériens : E. Coli entérotoxinogène, Salmonella, Shigella, Campylobacter jejuni, Yersinia enterocolitica…  Parasitaires : giardiose, amoebose, helminthose digestive. Traitement(s) :  Réhydratation ++  Éventuellement AB : fluoroquinolone en ttt court (< 5j)
    9. 9. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 Lésions cutanées : 2 catégories principales Pyodermites à Staph. dorés / Streptocoques :  Récidivantes  Complications sévères possibles, locales ou générales Lésions = signes associés à une infection générale :  Dengue  Primo-infection à VIH  Rickettsiose
    10. 10. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 Lésions cutanées : orientations La localisation des lésions orientent le diagnostic :  Œdème face / membres  Ulcération douloureuse ou non, noirâtre  Ulcération nodulaire  Nodules  Larva migrans cutané  Prurit diffus  Exanthème urticaire
    11. 11. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 Signes respiratoires En général :  Infections banales à pneumocoque Mais :  Évoquer légionellose  Vérifier les cas d’épidémies (viral : isolement)
    12. 12. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle Plan Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 22 33
    13. 13. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22 Exemple : LA FIEVRE JAUNE Maladie due au virus amaril (Flavivirus) Transmission :  VECTEUR = moustique Aedes Aegypti (pique le jour)  RESERVOIR = Homme et singe Épidémiologie :  200 000 cas par an dans le monde  30 000 décès (dans pays d’endémie surtout)
    14. 14. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22 Répartition dans le monde :
    15. 15. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22 Tableau clinique biphasique : Phase aiguë (4-5 jours) : phase rouge congestive  Fièvre d’apparition brutale  Céphalées  Myalgies  Nausées et vomissements  Infection des conjonctives Phase critique, jaune et hémorragique (après période de rémission <24h)  Ictère  Saignement gingival ou nasal  Selles sanglantes, diarrhées  Sang dans les vomissures (« grains de café »)  Pouls lent Phase non systématique
    16. 16. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle DIAGNOSTIQUES DIFFERENTIELS : 22 PHASE AIGUE PHASE CRITIQUE -Paludisme -Dengue (fièvre non hémorragique) -Fièvre typhoïde -Rickettsioses -Autres patho avec signes hémorragiques, dysfonctionnement hépatique et rénal -Hépatites virales -Paludisme grave -Leptospirose -Causes chirurgicales ou toxiques d’ictère
    17. 17. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22 TRAITEMENT :  Pas de traitement spécifique  Que symptomatique > antipyrétique > Réhydratation
    18. 18. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle Lutte contre la fièvre jaune : -Vaccination : Vaccin Stamaril® (Dans centre agréé)  Obligatoire à l’entrée dans pays d’Afrique tropicale et en Guyane Française  Recommandé pour Afrique inter-tropicale, Sénégal, Kenya et régions amazoniennes -Protections contre les moustiques :  Moustiquaires  Vêtements à manches longues et pantalons  Insecticide sur peau exposée 22
    19. 19. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle Plan Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 22 33
    20. 20. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 3 grandes maladies En eaux douces et stagnantes :  Bilharzioses Sols boueux et contaminés :  Anguilluloses,  Ankylostomoses
    21. 21. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 1 exemple : la bilharziose Agents causals :  Schistosome  ver plat de la classe des trématodes  Afrique : S. mansoni, S. haematobium & S. intercalatum  Asie du sud-est : S. mekong & S. japonicum  L’espèce humaine est l’hôte définitif
    22. 22. Modes de transmission :  Chez l’homme passage par voie transcutané trajet cardiaque droit, pulmonaire, hépatique, système porte, veineux mésentérique puis migration des femelles vers les plexus péri-vésicaux, -rectaux, -coliques selon les espèces pour libération des oeufs
    23. 23. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 Signes cliniques : généralités et manifestations communes Généralités :  40% de formes asymptomatiques en zones endémique  Symptômes dus a la libération des œufs et à la réaction inflammatoire Manifestations communes :  Pénétration cutanée quelques heures à 7 jours  Phase d’invasion de 14 à 84 jours
    24. 24. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 Signes cliniques : phases d’état quelques semaines à plusieurs années B. uro-génitales (S.h):  Hématurie macroscopique avec possible cystite et atteinte génitale chez la femme B. intestinales (S.m et S.i):  Diarrhées sanglantes, rectorragies, douleurs coliques B. hépatospléniques (S.m,S.j et S.k):  hépatite granulomateuse avec hépatosplénomégalie, risque d’hypertension portale ++
    25. 25. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 Diagnostics Diagnostic positif :  Notion de contage / incubation  Paraclinique : éosinophilie, écho, ASP  Confirmation : découverte d’œufs, sérologie, biopsie : recherche granulome centré sur un oeuf Diagnostics différentiels (en phase d’invasion) :  Paludisme, Fièvre typhoïde, Dengue
    26. 26. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 Traitements préventif et curatif Curatif :  Praziquantel (Biltricide®) en dose unique 40mg/kg (ou 60 pour S.j et S.m)  Chirurgie : indications limitées aux séquelles urologiques et portales  Corticothérapie: localisations neuro et fièvre de safari Prévention :  collective  individuelle

    ×