8 idées reçues à bannir de vos présentations

390 vues

Publié le

Ceci est une retranscription d'un article de notre blog.

Retrouvez le dans son intégralité sur : http://spitchconsulting.com/agence-powerpoint/5-conseils-pour-booster-vos-presentations/

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
390
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

8 idées reçues à bannir de vos présentations

  1. 1. Spitch.
  2. 2. LA CRÉATION D’UNE PRÉSENTATION COMMENCE SUR POWERPOINT Avant de commencer à créer du contenu visuel pour vos oraux, pensez à bien étudier votre public. C’est seulement après avoir défini votre audience, leur profil, leurs attentes et avoir structuré à l’écrit un discours capable d’apporter une réponse à ces mêmes attentes, que vous pourrez ensuite penser à illustrer vos propos sur un logiciel de création de slides. Pour votre prochaine présentation, commencez donc par prendre une feuille de papier, ouvrir un fichier Word ou tout autre support d’écriture. Perso j’utilise Evernote. 1 Spitch. FAUX
  3. 3. LES CHIFFRES ET GRAPHIQUES SONT TOUJOURS ENNUYEUX En fait, tout dépend de votre façon de les présenter. Il faut savoir ne pas en abuser et n’utiliser uniquement que les chiffres étant réellement indispensables pour soutenir votre argumentaire. Si ceux-ci sont contextualisés, illustrés et présentés de façon inspirante, ils peuvent clairement devenir les stars de votre présentation. 2 Spitch. FAUX
  4. 4. VOUS VOUS DEVEZ D’INSÉRER VOTRE LOGO SUR CHAQUE SLIDE Utiliser votre logo sur chaque support de présentation peut être utile si vous souhaitez renforcer votre image de marque auprès de votre audience. Notamment si vous intervenez dans une conférence où se relaient vos principaux concurrents. Néanmoins, si celui-ci n’est pas le cas de votre prochaine présentation, pour un oral en interne, face à un client grand compte ou un événement presse, avant d’appliquer le même masque comme vous en avez l’habitude, demandez-vous s’il est vraiment indispensable d’ajouter un élément graphique supplémentaire à chaque slide de votre powerpoint. 3 Spitch. FAUX
  5. 5. PLUS IL Y A D’ANIMATIONS, PLUS VOTRE PRÉSENTATION SERA DYNAMIQUE Les transitions et autres animations powerpoint, keynote ou prezi, ont pour objectif de guider le regard de votre audience, faire apparaître les informations de façon plus séquentielle et moins statique. Cependant l’excès d’animations peut avoir plusieurs effets négatifs, comme surcharger votre message visuel, distraire votre public, ralentir votre discours, vous perdre dans l’enchainement des transitions et même faire planter votre ordi (surtout si celui-ci est un PC :D ) 4 Spitch. FAUX
  6. 6. VOUS AVEZ UNE MINUTE PAR SLIDE Cette règle me semble clairement réductrice. Chaque présentation est unique, en fonction du contenu à présenter à l’oral, vous pouvez avoir à passer 5 minutes sur un slide pour expliquer un concept plus complexe et quelques secondes sur un autre slide de transition, par exemple. Par ailleurs, le temps passé par slide n’est pas proportionnel à la quantité de contenu affiché sur le slide en question. Vous pouvez parfaitement passer quelques minutes sur une image lifestyle, pour conclure votre présentation sur vos aspirations à long terme, par exemple, tout comme faire défiler rapidement plusieurs slides de titres, de façon à accompagner et rendre plus fluide la succession de vos arguments à l’oral. 5 Spitch. FAUX
  7. 7. VOUS DEVEZ MÉMORISER VOTRE DISCOURS MOT POUR MOT Si vous appreniez votre discours par cœur, vous ressembleriez à coup sûr à vous même en primaire le jour de la récitation de la poésie. Un ton de voix mécanique, les yeux rivés sur la représentation mentale de votre script, incapable de maintenir l’eye contact avec votre public. Nous vous recommandons régulièrement ici sur le blog de répéter 10, 15, 20 fois avant chaque oral. L’objectif est, à l’inverse, que votre raisonnement soit fluide, que vous ayez en tête toutes les successions d’informations visuelles et qu’une fois sur scène, votre discours paraisse le plus spontané possible. 6 Spitch. FAUX
  8. 8. UNE BONNE PRÉSENTATION PEUT DURER L’ENSEMBLE DU MEETING Si vous présentez votre projet pendant toute la durée d’une réunion, quand comptez-vous parler budget ou échanger concernant sa mise en place opérationnelle ? Une présentation ne doit pas dépasser 40% du temps de chaque réunion, le temps restant doit être consacré aux questions et autres échanges pratiques. La durée recommandée pour une présentation efficace étant de 20 minutes environ. 7 Spitch. FAUX
  9. 9. UNE MÊME PRÉSENTATION DOIT POUVOIR ÊTRE PRÉSENTÉE ET ENVOYÉE PAR EMAIL Vous êtes nombreux en entreprise à envoyer vos powerpoints avant ou après un meeting. Cependant, si vous voulez créer une présentation efficace, vous le savez, nous vous invitons souvent ici à alléger le plus possible vos slides en contenu, puisqu’ils ont uniquement vocation à illustrer votre discours et pas juste à être lus. Ils seront, qui plus est, accompagnés par vos explications à l’oral. Le souci, c’est qu’une fois épurés ceux-ci ne permettront plus, par leur simple lecture, d’être compris par quelqu’un n’ayant pas participé à votre présentation. Ainsi, si vous souhaitez avoir un support exploitable à transmettre par mail à vos interlocuteurs, pensez à créer deux supports de présentations distincts : l’un plus light pour être présenté et l’autre complété de textes explicatifs issus de votre discours, pour chaque slide, permettant ainsi à quiconque de comprendre parfaitement votre raisonnement sans avoir eu à assister à votre présentation. 8 Spitch. FAUX
  10. 10. DÉCOUVREZ PLUS D’ARTICLES SUR NOTRE BLOG Spitch.

×