Sponsoring En Temps De Crise

1 696 vues

Publié le

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 696
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
27
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sponsoring En Temps De Crise

  1. 1. A quoi sert le sponsoring sportif en temps de crise ?
  2. 2. C’est la crise. Quelles conséquences pour les marques ?
  3. 3. Chute de la côte de sympathie des marques
  4. 4. <ul><li>En 10 ans, l’indice d’image moyen de 30 grandes entreprises a baissé de 15 points passant de 45 à 30 points. Cette baisse s’est accélérée fortement depuis 2008. </li></ul><ul><li>- Dans le secteur automobile de 80 à 34 points </li></ul><ul><li>Dans le secteur banque / assurance de 38 à 5 points </li></ul><ul><li>Dans le secteur de la grande distribution de 69 à 52 points </li></ul>Le baromètre de suivi d’image des grandes entreprises françaises : Résultats de la 32ième vague du baromètre d’image Posternak-Margerit /Ipsos. Cette vague d’enquête a été réalisée par téléphone, au domicile des interviewés, les 30 et 31 janvier 2009. Echantillon national représentatif de 937 français âgés de 18 ans et plus (quotas: sexe, âge, profession du chef de famille, région et taille d’agglomération). Baromètre Posternak-Margerit janvier 2009
  5. 5. Sur 30 marques étudiées, 25 voient leur indice d’image baisser entre septembre 2008 et janvier 2009. Baromètre Posternak-Margerit janvier 2009 Le baromètre de suivi d’image des grandes entreprises françaises : Résultats de la 32ième vague du baromètre d’image Posternak-Margerit /Ipsos. Cette vague d’enquête a été réalisée par téléphone, au domicile des interviewés, les 30 et 31 janvier 2009. Echantillon national représentatif de 937 français âgés de 18 ans et plus (quotas: sexe, âge, profession du chef de famille, région et taille d’agglomération). - 31 - 24 - 22 - 15 -14
  6. 6. 81  40 Base : 1000 pers. sur chaque vague - les scores de Mémorisation sont sur la base de 1000 pers. - le Capital sport et l'Indice de couverture sont calculés sur la base des exposés vs les non-exposés au sport concerné Juin 2008: Capital sport +21 Juin 1999: Capital sport +7 Juin 1999  Juin 2008
  7. 7. 45  0 Base : 1000 pers. sur chaque vague - les scores de mémorisation sont sur la base de 1000 pers. - le Capital sport et l'Indice de couverture sont calculés sur la base des exposés vs les non-exposés au sport concerné. Juin 1999: Capital sport +5 Juin 2008: Capital sport +21 Juin 1999  Juin 2008
  8. 8. 59  - 21 Base : 1000 pers. sur chaque vague - les scores de mémorisation sont sur la base de 1000 pers. - le Capital sport et l'Indice de couverture sont calculés sur la base des exposés vs les non-exposés au sport concerné Mai 2003: Capital sport +2 Mai 2008: Capital sport +11 Mai 2003  Mai 2008
  9. 9. 0  3 Base : 1000 pers. sur chaque vague - les scores de mémorisation sont sur la base de 1000 pers. - le Capital sport et l'Indice de couverture sont calculés sur la base des exposés vs les non-exposés au sport concerné Juillet 1999: Capital sport +3 Juillet 2008: Capital sport +12
  10. 10. indice image 50  20 Base : 1000 pers. sur chaque vague - les scores de mémorisation sont sur la base de 1000 pers. - le Capital sport et l'Indice de couverture sont calculés sur la base des exposés vs les non-exposés au sport concerné Juillet 2001: Capital sport +1 Juillet 2008: Capital sport +15
  11. 11. Et, ça marche tout le temps ? Sur près de 50 marques étudiées sur 10 ans, nous avons confirmé cet accroissement de la cote de sympathie auprès des exposés sport. L’effet maintien (le sponsoring contient la baisse) l’emporte beaucoup plus souvent que l’effet moteur (le sponsoring accélère la hausse).
  12. 12. Le sponsoring permet de soutenir les marques dans les moments difficiles.
  13. 13. C’était avant qu’il fallait s’y mettre ! N’attendez pas la prochaine crise.
  14. 14. Pour en savoir plus [email_address] ou le blog www.sportlabgroup.com/blog/

×