Formation : nouvelles modalités pédagogiques 
au service de l’efficacité 
Zoom sur les classes virtuelles
Présentation des résultats de l’étude 
CFPB/Stanwel 
« Tendances sur l’utilisation des nouvelles approches 
et modalités p...
L’étude en bref 
Tendances sur l’utilisation des nouvelles approches 
pédagogiques 
© CFPB – 2014 
3 
Etude CFPB / Stanwel...
Des entretiens et une analyse de données : 
17 banques, 4 assureurs, 2 éditeurs 
Les Banques (détails, investissement, pri...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
41% 
9% 
1% 
30% 
Age 
19% 
Moins de 30 ans 
De 30 à 39 ans 
De 40 à 49 ans 
De 50 à 59 ans...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
L’étude en bref 
Tendances sur l’utilisation des nouvelles approches 
pédagogiques 
© CFPB ...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
1 - La formation dans les banques reste massivement centrée sur 
des modalités présentielle...
17% 
6% 
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
 La modalité préférée des sondés reste majoritairement le présentiel 
© CFPB – 201...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
2 - L’augmentation de la part du e-learning dans les catalogues 
a tendance à ralentir 
« A...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
 La modalité e-learning est bien installée dans les établissement, près de 70% 
des sondés ...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
3 - La durée des contenus e-learning se réduit 
La durée moyenne des modules e-learning est...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
4 - La formation présentielle de plus en plus centrée sur la mise 
en situation 
Il faut re...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
5 - De nombreux choix de modalités pédagogiques, 
mais dont l’utilisation reste spécifique ...
© CFPB – 2014 
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
 La modalité e-learning est appréciée par 80% des sondés 
14 
Réponse 
 Sond...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
6 - La classe virtuelle est la nouvelle modalité pédagogique 
qui suscite le plus d’intérêt...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
7 - Le Serious Game reste marginal dans sa diffusion et son 
utilisation 
Une modalité plut...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
8 - Une volonté affirmée de développer l’informel 
Une prise de conscience sur l’impact lim...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
9 - Passage d’un frein « technologique » à un frein « psychologique » 
pour déployer des mo...
Etude CFPB / Stanwell 2013-14 
10 - La Fonction Formation s’est professionnalisée 
Intégration de l’évolution du comportem...
Classes virtuelles du CFPB 
Florence COVILLE 
Directeur Etudes, Méthodes et E-formation - CFPB 
© CFPB – 2014 20
Classes virtuelles du CFPB 
© CFPB – 2014 21
Classes virtuelles du CFPB 
Constats 
 Modules e-learning : une utilisation excessive (dans certains 
cas) et un sentiment...
Apporter une solution de formation 
 rapide 
 « juste à temps » 
 efficace 
 tournée vers l’opérationnel 
 avec accompagne...
Classes virtuelles du CFPB 
La classe virtuelle proposée par le CFPB 
 Allier les avantages du présentiel et du distanciel...
Classes virtuelles du CFPB 
La classe virtuelle proposée par le CFPB (suite) : 
 Un confort d’apprentissage et un rythme d...
Classes virtuelles : 
Les solutions sur mesure proposées au CFPB 
Luc ROUX 
Directeur Marketing et Commercialisation - CFP...
Classes virtuelles : les solutions sur mesure 
Une modalités de formation qui prend une nouvelle dimension dans 
l’ingénie...
Classes virtuelles : les solutions sur mesure 
La classe virtuelle trouve sa place dans deux cas de figure : 
 la dispersi...
Classes virtuelles : les solutions sur mesure 
Les classes virtuelles dans les formations diplômantes 
 Un outil au servic...
Classes virtuelles : les solutions sur mesure 
La classe virtuelle en réponse à un besoin de remédiation 
 Une opération c...
Illustration d’une solution 
sur mesure 
Classes virtuelles : les solutions sur mesure 
© CFPB – 2014 31
Merci de votre attention 
© CFPB – 2014 32
Classes virtuelles – retour d’expériences 
Les classes virtuelles au service de l’efficacité commerciale 
Muriel ERTUS 
Re...
Classes virtuelles – retour d’expériences 
Un modèle de déploiement « coup de poing » 
d’une formation groupe 
Nicole BERG...
Conclusion 
Pierre BOCQUET 
Directeur département Banque de détail et Banque à distance 
FBF 
© CFPB – 2014 35
« Les nouvelles modalités pédagogiques au service de l’efficacité » : présentation d’une enquête CFPB /Stanwell
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

« Les nouvelles modalités pédagogiques au service de l’efficacité » : présentation d’une enquête CFPB /Stanwell

710 vues

Publié le

Quelque 80 participants - responsables formation, responsables ressources humaines, directeurs généraux, directeurs financiers… - ont assisté le 11 juin 2014 à la Conférence autour du thème « Les nouvelles modalités pédagogiques au service de l’efficacité » : présentation d’une enquête CFPB /Stanwell sur les tendances à l’œuvre en la matière dans les établissements financiers, large focus sur les classes virtuelles avec retours d’expériences d’entreprises bancaires… C'est Olivier Cerbeland, associé chez Stanwell Consulting, qui est intervenu sur le sujet.

Les différentes interventions (programme de la manifestation) et les échanges qu’elles ont générés ont permis de faire un point sur les grandes tendances actuellement à l’œuvre en matière de recours aux nouvelles modalités pédagogiques ; puis de zoomer sur l’une d’entre elles - les classes virtuelles, très prisées pour leur facilité de mise en œuvre et leur efficacité.

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
710
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

« Les nouvelles modalités pédagogiques au service de l’efficacité » : présentation d’une enquête CFPB /Stanwell

  1. 1. Formation : nouvelles modalités pédagogiques au service de l’efficacité Zoom sur les classes virtuelles
  2. 2. Présentation des résultats de l’étude CFPB/Stanwel « Tendances sur l’utilisation des nouvelles approches et modalités pédagogiques dans les établissements financiers » Gilles Macchia Directeur Recherche & Développement - CFPB Olivier CERBELAND Associé – Cabinet Stanwell © CFPB – 2014 2
  3. 3. L’étude en bref Tendances sur l’utilisation des nouvelles approches pédagogiques © CFPB – 2014 3 Etude CFPB / Stanwell 2013-14
  4. 4. Des entretiens et une analyse de données : 17 banques, 4 assureurs, 2 éditeurs Les Banques (détails, investissement, privées) > BNP Paribas > BNP Paribas IRB > BNPP Wealth Management > Boursorama > BPCE > Crédit Mutuel Arkéa > CM-CIC Formation > Crédit Agricole SA > Crédit Agricole Aquitaine > Crédit du Nord > IFCAM > La Banque Postale > LCL > Natixis > Rotschild & Cie Gestion > Société Générale > Société Générale IBFS Etude CFPB / Stanwell 2013-14 Les Assureurs > Allianz > AXA > MAAF > Generali Les Editeurs > CrossKnowledge > SABA © CFPB – 2014 4
  5. 5. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 41% 9% 1% 30% Age 19% Moins de 30 ans De 30 à 39 ans De 40 à 49 ans De 50 à 59 ans Plus de 60 ans Un Sondage auprès de 50 000 collaborateurs de banques/stagiaires CFPB : 1 500 réponses Poste Secteur d’activité 0% Banque de détail 69% 2% 2% 5% 9% 13% Banque privée Banque d'investissement Banque en ligne A la recherche d'un emploi Autres (vide) 58% 5% 6% 7% 17% 7%0% Front-Office Fonctions Supports / Siège Managers Back Offices Centres de Relation Client (CRC, Call centers, ...) Autres (vide) © CFPB – 2014 5
  6. 6. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 L’étude en bref Tendances sur l’utilisation des nouvelles approches pédagogiques © CFPB – 2014 6
  7. 7. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 1 - La formation dans les banques reste massivement centrée sur des modalités présentielles « Pour enseigner un apprentissage, transférer la culture, le présentiel reste le moyen pédagogique le plus adapté » 91% 9% Présentiel Nouvelles modalités © CFPB – 2014 7
  8. 8. 17% 6% Etude CFPB / Stanwell 2013-14 La modalité préférée des sondés reste majoritairement le présentiel © CFPB – 2014 15% 62% Présentiel (en salle avec un formateur) E-learning traditionnel Serious-Game (e-learning ludique) Classe Virtuelle (sur votre PC avec un formateur à distance) 8 Réponse Sondage : Parmi ces modalités, laquelle préférez-vous ou préféreriez-vous ?
  9. 9. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 2 - L’augmentation de la part du e-learning dans les catalogues a tendance à ralentir « Au regard des contraintes opérationnelles de notre réseau d’agence, le e-learning apparaissait comme la solution pour économiser du temps. Nous sommes allés trop loin et nous avons saturé nos collaborateurs. Aujourd’hui, nous engageons une réelle réflexion car cette modalité peut vite engendrer une certaine lassitude» Le volume de formation dispensé en e-learning est en croissance mais c’est l’accélération qui se ralentit. La politique de substitution systématique de contenus présentiel par des contenus e-learning pour augmenter les heures de formation e-learning est révolue. © CFPB – 2014 9
  10. 10. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 La modalité e-learning est bien installée dans les établissement, près de 70% des sondés déclarent suivre, au moins de temps en temps, cette modalité © CFPB – 2014 10 Réponse Sondage : Suivez-vous des formations e-learning au sein de votre établissement ? 28% 40% 19% 13% régulièrement de temps en temps rarement jamais
  11. 11. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 3 - La durée des contenus e-learning se réduit La durée moyenne des modules e-learning est passée de 60/45 min à 30/20 min Volonté de conserver l’appétence des collaborateurs et répondre à la problématique de diminution des temps de « concentration », notamment des plus jeunes. Prise en compte des contraintes des apprenants qui suivent le plus souvent le e-learning hors de leur temps de travail. Une valorisation des « temps courts » dans les approches pédagogiques Freins à l'utilisation des nouvelles modalités - Capacité de suivi des stagiaires - Difficultés de refinancement OPCA - Limites pédagogiques - Logistiques (capacité des… - Appétence des collaborateurs - Contraintes techniques - Compétences des fournisseurs - Compétences pédagogiques internes - Coûts © CFPB – 2014 11
  12. 12. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 4 - La formation présentielle de plus en plus centrée sur la mise en situation Il faut rendre le stagiaire actif pour le garder concentré et réceptif. Un besoin de développement des compétences comportementales (savoir-être) qui s’appuie sur du « training » en présentiel. Réduction du temps moyen des formations présentielles qui incite à favoriser l’impact des mises en situation, les jeux de rôles, … Facilité de l’utilisation du e-learning en amont de la formation pour transmettre le savoir. « La modalité la plus adaptée pour développer les compétences est la form’action, la formation active basée sur des expériences vécues, sur l’échange, sur la recherche de meilleures pratiques en groupe » © CFPB – 2014 12
  13. 13. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 5 - De nombreux choix de modalités pédagogiques, mais dont l’utilisation reste spécifique et limitée La plupart des modalités pédagogiques innovantes ont été utilisées/testées dans le monde bancaire. Pas de tendance lourde sur une modalité à l’exception du e-learning Des tests liés à des projets ponctuels plutôt qu’à des politiques d’entreprise « Je crois beaucoup au Mobile learning car cela représente un mode de consommation actuel. Mais cette évolution ne se fera pas dans les 3 ans » Niveau d'utilisation des modalités e-learning classique Evaluation de connaissance en… micro-learning / rapid-learning e-doc pédagogique Classes virtuelles Serious games / simulateurs Travaux collaboratifs en ligne Mobile learning beaucoup un peu Pas du tout © CFPB – 2014 13
  14. 14. © CFPB – 2014 Etude CFPB / Stanwell 2013-14 La modalité e-learning est appréciée par 80% des sondés 14 Réponse Sondage : Appréciez-vous la modalité e-learning ? 30% 50% 3% 17% oui, beaucoup oui, un peu non, pas du tout non, plutôt pas
  15. 15. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 6 - La classe virtuelle est la nouvelle modalité pédagogique qui suscite le plus d’intérêt Mise en place effective ou projet de mise en place très prochainement de cette modalité dans la plupart des Fonctions Formation interrogées. Permet de lier les avantages du distanciel et du présentiel car synchrone. Un impact important sur la réduction des dépenses externes (hors coûts pédagogiques). Efficace pour former les commerciaux, éventuellement avec le Manager à leurs côtés. « Nous avons un établissement qui est particulièrement appétant sur le sujet, avec environ 25 à 30 % des heures délivrées en classe virtuelle. Cette modalité est particulièrement efficace pour la population des commerciaux et donne entière satisfaction aux responsables métiers : bonne efficacité pédagogique, bonne optimisation du temps passé. Un exemple que nous souhaitons généraliser ». © CFPB – 2014 15
  16. 16. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 7 - Le Serious Game reste marginal dans sa diffusion et son utilisation Une modalité plutôt appréciée par les stagiaires En premier lieu un problème de prix et de retour sur investissement Peu de vrais Serious Games mais plutôt des simulateurs et des jeux pédagogiques S’adresse à des populations trop limitées « L’enjeu du Serious Game réside dans la capacité à procurer du plaisir au stagiaire tout en apprenant. De notre côté, nous avons plutôt réalisé des e-learning améliorés et nous n’avons pas réussi à aller sur ces véritables créneaux ». © CFPB – 2014 16
  17. 17. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 8 - Une volonté affirmée de développer l’informel Une prise de conscience sur l’impact limité de la formation traditionnelle en terme de développement de compétences Objectif de créer les conditions de développement des compétences via l’informel « on line learning » pour une formation aussi rapide et collaborative que le web Renforcement du rôle du Manager dans le développement de compétences Recherche d’autonomisation de l’apprenant pour accéder à la formation « Nous prévoyons la réalisation de petites vidéos accessibles sur le poste de travail, l’objectif est de faire apprendre par mimétisme, de donner l’envie d’apprendre et d’aller vers l’entreprise apprenante » © CFPB – 2014 17
  18. 18. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 9 - Passage d’un frein « technologique » à un frein « psychologique » pour déployer des modalités ouvertes La technologie n’est plus un frein majeur au déploiement de nouvelles modalités pédagogiques. Peu d’ouverture vers l’extérieur compte tenu des politiques de sécurité des SI et des données. Des réticences à la création de communautés ou à l’utilisation des réseaux sociaux pour développer les compétences Les temps courts ne sont pas bien valorisés par les IRP et les OPCA «Le problème pour la banque, c’est la sécurité. C’est un faux problème car aujourd’hui, avec les smartphones et autres technologies, il est impossible de garantir qu’on a bloqué l’accès à l’information. Il est de ce fait plus intéressant d’ouvrir et de donner de la valeur à ces ouvertures plutôt que d’essayer de restreindre un maximum. La clé réside dans la mobilisation du savoir.» © CFPB – 2014 18
  19. 19. Etude CFPB / Stanwell 2013-14 10 - La Fonction Formation s’est professionnalisée Intégration de l’évolution du comportement des collaborateurs Développement de la pédagogie active Internalisation du développement de contenus de type e-learning Intensification de l’utilisation des outils de rapid-learning Programmes de formation des formateurs pour faire évoluer leur pédagogie « L’ingénierie pédagogique avait disparue des entreprises et était déléguée à des prestataires, les internes ne conservant qu’un rôle de chef de projets. Or, les internes doivent garder leur regard critique, notamment en ce qui concerne le « tout cuit, tout fait ». C’est uniquement lorsqu’on connait la culture de l’entreprise qu’on peut l’insérer correctement au sein d’un dispositif. Il faut redevenir des ingénieurs pédagogiques. Pour cela, nous avons lancé des formations sur la professionnalisation des ressources training au sein du groupe. » © CFPB – 2014 19
  20. 20. Classes virtuelles du CFPB Florence COVILLE Directeur Etudes, Méthodes et E-formation - CFPB © CFPB – 2014 20
  21. 21. Classes virtuelles du CFPB © CFPB – 2014 21
  22. 22. Classes virtuelles du CFPB Constats Modules e-learning : une utilisation excessive (dans certains cas) et un sentiment d’isolement Journées en présentiel : un manque de « disponibilité intellectuelle » et de temps Dispersion géographique des apprenants © CFPB – 2014 22
  23. 23. Apporter une solution de formation rapide « juste à temps » efficace tournée vers l’opérationnel avec accompagnement humain Classes virtuelles du CFPB © CFPB – 2014 23
  24. 24. Classes virtuelles du CFPB La classe virtuelle proposée par le CFPB Allier les avantages du présentiel et du distanciel Sessions d’1 h 30, sans déplacement, sur le poste de travail Groupes de 6 à 10 participants maximum Contexte de quasi présence : • Gestion de la prise de parole • Prise de notes en direct par l’animateur • Focalisation sur le support qui est partagé et animé Animation fondée sur le concept de mentorat : • où l’animateur est une ressource, un facilitateur • qui s’appuie sur les capacités des individus pour les aider à atteindre des objectifs professionnels / Boucles successives : Sollicitation/Recadrage/Synthèse • avec des techniques pédagogiques actives centrées sur l’échange entre pairs, le partage d’expériences et de bonnes pratiques et la transmission de savoirs opérationnels (cas concrets, simulations) © CFPB – 2014 24
  25. 25. Classes virtuelles du CFPB La classe virtuelle proposée par le CFPB (suite) : Un confort d’apprentissage et un rythme d’animation garantis par l’utilisation de supports visuels et d’outils pédagogiques développés spécifiquement pour la classe virtuelle Une sécurité technique : • Partenariat avec un spécialiste technique des classes virtuelles, Mandarine • Adaptation à l’environnement technique du client (fonctionnement possible avec tous les outils de webconférence) • Optimisation de la qualité sonore : pont téléphonique • Assistance technique des utilisateurs pour se connecter et pendant la classe © CFPB – 2014 25
  26. 26. Classes virtuelles : Les solutions sur mesure proposées au CFPB Luc ROUX Directeur Marketing et Commercialisation - CFPB © CFPB – 2014 26
  27. 27. Classes virtuelles : les solutions sur mesure Une modalités de formation qui prend une nouvelle dimension dans l’ingénierie pédagogique du CFPB Une évolution portée par la technologie qui enrichit la palette des outils à notre disposition Une solution formation qui répond : à la demande des services formation, aux attentes d’apprenants mobiles et connectés Trois critères généralement réunis font de la classe virtuelle une solution de formation retenue par nos clients L’individualisation de la formation Le « juste assez » Le « juste à temps » © CFPB – 2014 27
  28. 28. Classes virtuelles : les solutions sur mesure La classe virtuelle trouve sa place dans deux cas de figure : la dispersion géographique des apprenants et/ou la nature de la thématique traitée Présentiel Utilité du regroupement pour traiter la thématique inter ou intraentreprise Présentiel interentreprise Classe virtuelle Classe virtuelle Dispersion géographique des apprenants - + + © CFPB – 2014 28
  29. 29. Classes virtuelles : les solutions sur mesure Les classes virtuelles dans les formations diplômantes Un outil au service du maillage territorial Retenu lorsqu’il n’y a pas de possibilités de regroupement Les modalités distancielles font partie intégrante de notre ingénierie qui veille à l’équilibre général présentiel/distanciel. Les classes virtuelles dans les formations qualifiantes sur mesure La classe virtuelle est un excellent outil au service de l’ingénierie sur mesure (individualisation, juste assez, juste à temps) La conception de solutions sur mesure est assurée par les experts métiers et ingénieurs pédagogiques du CFPB dans le cadre d’un groupe projet avec le client La tentation de transformer des journées de présentiel en 3 ou 4 classes virtuelles peut exister mais c’est une fausse bonne idée Des thématiques transverses, sur étagère, servent à construire les solutions sur mesure. • Les focus, mises à niveau, actualités : ex : Réglementaire, conformité, fraude, fiscal, analyse financière, SEPA… • L’efficacité métier : ex : de l’entretien commercial à l’atelier bonne pratiques pour les métiers front de la banque de détail. © CFPB – 2014 29
  30. 30. Classes virtuelles : les solutions sur mesure La classe virtuelle en réponse à un besoin de remédiation Une opération coup de poing qui fait suite à un diagnostic interne : passer en revue un © CFPB – 2014 nombre limité de problématiques opérationnelles Un zoom sur l’actualité: passer en revue les points clés Un déploiement sur un public généralement homogène Les thèmes les plus fréquents : le réglementaire et les risques au sens large, le commercial, la fiscalité. La classe virtuelle dans le cadre d’un parcours de formation Une ingénierie de formation dont la classe virtuelle est une composante La classe virtuelle est utilisée lorsque son format est adapté à l’objectif recherché Les thèmes les plus fréquents • La montée en compétence sur la thématique de la « Collecte » - Produits, fiscalité, négociation. • Les classes virtuelles en complément de parcours internes en présentiel préexistant : création d’une « gamme » d’offres de formation interne autour d’une thématique • Une montée en puissance prévisible sur les thématiques conformité, risques, analyse financière, tutorat
  31. 31. Illustration d’une solution sur mesure Classes virtuelles : les solutions sur mesure © CFPB – 2014 31
  32. 32. Merci de votre attention © CFPB – 2014 32
  33. 33. Classes virtuelles – retour d’expériences Les classes virtuelles au service de l’efficacité commerciale Muriel ERTUS Responsable Ingénierie pédagogique BDDF Société Générale © CFPB – 2014 33
  34. 34. Classes virtuelles – retour d’expériences Un modèle de déploiement « coup de poing » d’une formation groupe Nicole BERGER Développement digital, Transformation Qualité BPCE © CFPB – 2014 34
  35. 35. Conclusion Pierre BOCQUET Directeur département Banque de détail et Banque à distance FBF © CFPB – 2014 35

×