Sdvs cadre stratégique groupe ls 3 at_cr

836 vues

Publié le

Compte rendu de la réunion de concertation sur les objectifs de la ligne stratégique "Aménagement du territoire" dans la phase du cadre stratégique de la SDVS

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
836
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sdvs cadre stratégique groupe ls 3 at_cr

  1. 1. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche COMPTE RENDU DU GROUPE DE TRAVAIL « AMENAGEMENT DU TERRITOIRE » Préambule Les objectifs de la ligne stratégique « Aménagement du Territoire » ont fait l’objet d’un nouveau document de travail, extrait à partir du cadre stratégique élaboré par l’équipe locale. Dans cette phase du cadre stratégique, le document en question a été envoyé aux différents acteurs invités à participer dans les ateliers de travail afin de déterminer les importants objectifs et/ou projets qui permettent d’atteindre la vision souhaitée de la ville de Sousse. Dans ce contexte, une journée de travail a été organisée le mardi 19 Novembre 2013 avec la participation de 29 acteurs de secteurs différents. Méthode utilisée dans le groupe de travail La méthode de la Table Rapide Documents de travail Document du Résumé Exécutif Document de Ligne stratégique 3 : « Aménagement du Territoire » Questionnaire Ligne stratégique 3: « Aménagement du Territoire » Déroulée de la séance 1- Présentation sommaire du cadre stratégique 1 2- Présentation des objectifs et projets de la ligne stratégique « Aménagement du Territoire » 3- Présentation de l’ensemble des projets structurants du cadre stratégique 4- Intervention des membres de la table rapide 5- Concertation sur les objectifs de la ligne stratégique « Aménagement du Territoire » 6- Propositions de nouveaux objectifs et/ou projets pour un meilleur Aménagement du Territoire de la ville. 7- Questionnaire Animateur Belgith Derouiche (Expert Urbanisme) CADRE DE TRAVAIL Dans le cadre de la phase de cadre stratégique du projet de stratégie de Développement de la ville de Sousse, un groupe de travail « aménagement du territoire » a été organisée le 19 novembre 2013 La méthode utilisée a été celle de la table rapide Lors de ce groupe de travail : Dans une première étape, l’expert en urbanisme a présenté au groupe le cadre du projet et la méthodologie adoptée. De plus, il a été exposé au groupe la ligne stratégique « aménagement du territoire » (documents envoyés avant la réunion). Dans une deuxième étape, il a été demandé aux spécialistes de la table rapide une intervention pour avoir leurs avis sur l’ensemble du document. Dans une troisième étape, les participants ont réagit sur le contenue du document du travail pour commenter les objectifs et les projets proposé et apporter de nouveaux objectifs et projets. Page 1 sur 19
  2. 2. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche COMPOSITION DU GROUPE DE TARAVAIL 1. Agence Foncière de l’Habitat (AFH) 2. Agence Foncière de l’Industrie (AFI) 3. Agence Nationale de Protection de l’Environnement (ANPE) 4. Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral (APAL) 5. Association ACTSET 6. Association Eveil 7. Association Pacte de la Cité 8. Association de Sauvegarde de la Médina 9. Association Sousse Future 10. Association Tunisienne des Urbanistes (ATU) 11. Bureau d’Architecture, Yemen Moueddeb 12. Bureau d’Etudes Urbaines Tarek Gaaliche 13. Direction Régionale de l’Equipement, Service Ponts et Chaussées 14. Direction Régionale de l’Equipement, Service Etude et Travaux Neufs 15. Direction Régionale des Transports de Sousse 16. Institut Nationale du Patrimoine (INP) 17. Institut Supérieure de l’Environnement de l’Urbanisme et du Bâtiment (ISEUB) 18. Institut Supérieure des Transports et de Logistique de Sousse (ISTLS) 19. 20. 21. 22. 23. 24. 25. 26. Municipalité de Sousse - Direction des Travaux Municipalité de Sousse - Direction de l’Urbanisme Municipalité de Sousse – Observatoire des Déplacements Office National du tourisme Tunisien Ordre des Architectes Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT) Société du pole de Compétitivité de Sousse (SPCS) Société des Transports du Sahel (STS) 27. UTICA, Chambre des Promoteurs Immobiliers 28. UTICA, Syndicat des Taxis collectifs Le présent compte rendu relate de la manière la plus fidèle possible les résultats du processus de participation de la ligne stratégique « aménagement du territoire ». Page 2 sur 19
  3. 3. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche I. DISCUSSION DES OBJECTIFS PROPOSES F5 : Une ville attractive par son urbanisme intégré SF1 : Pour une urbanisation qui réconcilie la ville avec son territoire Objectif 3.1 Densifier et régénérer les urbanisations existantes Tarak Gaaliche – URBANISTE : La ville de Sousse ne peut pas avoir une extension horizontale. Il faut répondre à la demande puisque Sousse est une ville attractive par son cadre de vie et son offre d’emploi (zone touristique, zone industrielle, etc.) et qui est conjuguée à l’exode rurale et au déséquilibre régional. Aujourd’hui donc on assiste a une deuxième génération d’hôtel à Sousse avec la reconstruction de l’hôtel Abou Naoues Boujaafar, l’hôtel Riadh Palm, etc. dans un but de densifier, d’améliorer et d’optimiser l’espace. La vraie question est donc comment densifier ? Il y a eu des tentatives depuis des années mais c’était mal organisé. Donc pour densifier il faut un travail de restructuration sur l’ensemble du quartier. Sondes Zeyer – ISTEUB : La densification est un objectif intéressant. Reconstruire la ville sur la ville s’inscrit dans le développement durable. Les avantages de la densification c’est de limiter l’extension horizontale de la ville. Cependant il faut faire attention à l’harmonie des quartiers est la saturation en terme de circulation automobile, stationnements, etc. Face à ça le TC reste la solution pour la ville de Sousse. Riadh Haj Said – INP A Sousse il n’y a de place pour le développement urbain sauf au delà de la route ceinture Moncef Gloulou – UTICA – Présidant de la chambre des promoteurs immobiliers Avec la croissance démographique on risque d’augmenter l’étalement urbain. C’est pour ça que c’est important de densifier et de monter en hauteur. La densification engendre la dynamisation de l’activité économique et même la réduction des déplacements. Objectif 3.2 Equilibrer la territorialisation des activités administratives et résidentielles Mohamed Ben Mustapha – STS Je trouve que c’est un objectif très important qui mérite d’être concrétisé. Noureddine Lahdhiri – UTICA – Syndicat des taxis collectifs Les projets futurs notamment des équipements administratifs doivent se faire dans les quartiers périphériques de la ville parce que le centre est de plus en plus saturé. Page 3 sur 19
  4. 4. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche Aymen Ghedira – ISTLS Il est important de travailler sur la « proximité fonctionnelle ». Cette méthode nous permet d’avoir au sein d’un quartier le lycée, les équipements administratifs, etc. Objectif 3.3 Articuler la réalisation du bâti avec celle de l’espace public Yassine Turki – Association tunisienne des urbanistes : Cet objectif est exigé dans le code de l’urbanisme. Le vrai problème c’est l‘incapacité de la municipalité à faire respecter la réglementation. Objectif 3.4 Répondre au besoin de la ville en espaces publics récréatifs Sondes Zeyer – ISTEUB : Malgré la forte demande en espaces verts, certains parcs sont fermé et on ne les visite pas parce ces espaces ne son pas intégré à la ville. La ville de Sousse a la chance non seulement d’avoir un littoral mais aussi d’être entouré par des terres agricole. Ces derniers peuvent être une opportunité pour diversifier le produit touristique puisque on parle « d’agritourisme » ou les touristes viennent pour l’activité agricole. Ceci permet de diversifier le produit touristique et de répondre au besoin de la ville en espace vert. D’un autre coté la partie de Boujaafar avec la corniche est un espace public qui permet une vrai rencontre entre touristes et soussien. C’est la même chose à El kantaoui. Les espaces publiques offre une mixité culturelle qui porte sur la vie actuelle et pas seulement à travers les vestiges. De cette façon on offre un produit touristique sans pour autant être obligé d’aller visiter les musées et les monuments. Le produit touristique c’est la ville avec ses espaces publics. Noureddine Lahdhiri – UTICA – Syndicat des taxis collectifs Oui c’est vrai on n’a pas d’espace vert a Sousse. Il est important de les prévoir. Objectif 3. Diversifier les activités économiques Mohamed Ben Mustapha – STS C’est parmi les objectifs les plus importants du document Objectif 3.6 Reconquérir les espaces publics et répartir les usages R.A.S Objectif 3.7 Stabiliser et équilibrer le flux de visiteurs sur les plages de la ville Tarak Gaaliche – URBANISTE : La plage de Sidi Abdelhamid qui était l’une des plus belles plages de la ville est aujourd’hui polluée et interdite à la baignade. Des travaux de diagnostic ont montré que cela est du à la centrale STEG. En effet, l’épi ou l’émissaire en mer qui a était réalisé a perturbé l’équilibre naturel du littoral. Cet épi peut être conçu différemment de façon à ne pas perturber les courants marins. Page 4 sur 19
  5. 5. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche Raoudha Chehata – Association Pacte de la Cité Pour le littoral, c’est vrai que c’est important de s’occuper de la plage de Sidi Abdelhamid. Mais d’un autre coté qu’es qu’on fait de la plage approprié par les hôtels. La corniche aurait du se prolongé jusqu’au Kantaoui. SF2 : Renforcer la cohésion sociale et le bien-être dans l’urbanisme intégré Objectif 3.8 Encadrer les vendeurs ambulants R.A.S Objectif 3.9 Rapprocher la Culture des citoyens Tarak Gaaliche – URBANISTE : La municipalité et les autres institutions publiques ne maîtrisent pas le foncier ce qui fait qu’ils sont incapable de réaliser les équipements culturels et les équipements publics en général alors qu’ils ont la possibilité d’exproprier pour répondre à l’intérêt général. Objectif 3.10 Améliorer la collecte des déchets solides R.A.S Objectif 3.11 Garantir l’approvisionnement en eau et réduire le risque de pénurie R.A.S Objectif 3.12Renforcer l’efficacité énergétique de la ville R.A.S Objectif 3.13_Contrôler en continu la qualité de l’air Aymen Ghedira – ISTLS : C’est un objectif important notamment pour ce qui est des questions des déplacements. F6 : Une ville accessible avec des modes de déplacements diversifiés et complémentaires Aymen Ghedira – ISTLS : Aujourd’hui à Sousse on a 2.35 déplacement/jour/habitant. 73% des déplacements sont pour des motifs obligés. 46% des déplacements viennent de l’extérieur de la ville. Dans moins de 10 ans le nombre des déplacements a presque doublé. 19% des déplacement à Sousse son des déplacements de transit c'est-à-dire ils ont pour origine et pour destination extérieur à Sousse. Mohamed Ben Mustapha – STS Les différentes illustrations sont très intéressante et mérite d’être intégré dans les objectifs et les projets du document. Page 5 sur 19
  6. 6. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche SF 1 : Equilibrer les différents modes de déplacements Objectif 3.14 Encadrer utilisation du mode dominant Noureddine Lahdhiri – UTICA – Syndicat des taxis collectifs Dernièrement un poids lourd a pénétré la station des taxis collectifs malgré les interdictions et les panneaux de sens interdit ce qui a engendré l’immobilisation d’environ 300 taxis pendant plusieurs heurs. Pourquoi ne pas prévoir des horaires bien déterminés pour l’entrer et la sortie de ces poids lourd au centre ville. Aymen Ghedira – ISTLS : Il faut créer des parking a étages au centre ville. Des bâtiments au centre ville appartenant a des propriétaires étrangers sont abandonné ce qui dégrade l’image de la ville. La municipalité doit s’engager a récupéré ces bâtiments et les convertir en parking a étage. Haifa Ouadja – Municipalité de Sousse – Observatoire des déplacements Il faut prévoir une politique de stationnement avec des stationnements payants, des horaires de stationnements, etc. Melek Jaiem – Municipalité de Sousse - Direction de l’urbanisme Face a l’utilisation dominante de la voiture il est important de créer des parking a étage au centre ville. Objectif 3.15 Relancer les autres modes en déclin Aymen Ghedira - ISTLS L’incapacité des opérateurs du TC à répondre au besoin des usagers aussi bien en terme de capacité qu’en terme de fréquence s’exprime a travers la prolifération des transports clandestins sur certaines lignes notamment Bouhsina/Riadh. Il faut jouer la carte des TC parce que c’est le seul facteur du développement de la ville. Les TC c’est la priorité. En effet, pour le même nombre de personne, les déplacements en voiture coûte environ 10 fois plus cher que les déplacements en bus du point de vue de la consommation du carburant. Mohamed Ben Mustapha – STS La STS a un réseau de 15 mille km. On atteint les fins fonds de la compagne. Il y a des localités qui viennent d’avoir le bus en 2012. Pour nous dés qu’il y a la possibilité de le faire la STS n’hésite pas a créer des lignes de bus. D’un autre coté la STS alloue chaque année des budgets important pour la restructuration de son réseau mais chaque foi on est confronté a de multiples contraintes tels que le transport clandestin, le non payement de titre de transport, l’octroi massif des autorisations pour les taxis collectifs. Il faut couper court et mettre fin volontairement à ces contraintes. Page 6 sur 19
  7. 7. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche Haifa Ouadja – Municipalité de Sousse – Observatoire des déplacements La STS est sauvagement concurrencé par les taxis collectifs pour le transport des étudiants. Objectif 3.16 Créer de nouveaux modes Fathi Douik – Association Sousse Futur : Un métro électrique doit se faire dans l’immédiat à Sousse. Que ce soit souterrain, aérien, etc. ce métro peut attirer toutes les catégories des citoyens. Grâce aux technologies nouvelles ce métro est facilement faisable. Riadh Haj Said – INP Le métro c’est la solution à Sousse. Il y a des projet similaire a Bordeaux, a Rabat, etc. il faut tenir en compte des expériences internationale avec les quelles on a les même problématique et les même enjeux. Haifa Ouadja – Municipalité de Sousse – Observatoire des déplacements On est réunit ici pour parler mais pour moi le plus important reste le citoyen. C’est l’axe le plus important sur lequel on doit se focaliser. Pour faire des choix il faut effectuer un état des lieux mais sur ce plan on est très en retard. Il faut avoir une approche proactive c'est-à-dire anticiper les problèmes à venir et non pas seulement résoudre les problèmes existant. De ce point de vue la création d’un métro est un objectif important. Objectif3.17 Favoriser l’intermodalité Slaheddine Beltaief – Direction Régionale du Transport : Je propose de créer une station multimodale localisée à Souk Lahad. Aymen Ghedira – ISTLS La proposition d’un pole multimodal à Souk Lahad reste insuffisante. Il faut créer plusieurs pôles multimodaux repartis sur l’ensemble de la ville. Aymen Ghedira – ISTLS : Pour le métro du Sahel il faut changer d’opérateur, peut être donné les moyen a la STS pour gérer ça et là on pourrait encourager l’intermodalité. Haifa Ouadja – Municipalité de Sousse – Observatoire des déplacements Il est important de développer l’intermodalité afin de permettre l’accessibilité notamment des territoires lions de la ville. Page 7 sur 19
  8. 8. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche SF 2 Renforcer les réseaux de déplacements Objectif 3.18 Prendre en compte les déplacements touristiques dans la réflexion globale sur les déplacements Ines Atig – Association ACTSET La solution d’un métro n’est pas importante seulement pour résoudre les problèmes de déplacement. Un métro différencié, spécifique à Sousse et de qualité originale peut aussi servir le tourisme et plus particulièrement le marketing territorial en valorisant l’image de la ville. Objectif 3.19 Renforcer le maillage du réseau routier par des rocades Fathi Douik – Association Sousse Futur : Le schéma qui illustre cet objectif dans le document de travail est très intéressant. Il permet de mener une réflexion territoriale en zones semi-circulaires. C’est un schéma très parlant et c’est une base intéressante pour réfléchir sur les dépassements. Melek Jaiem – Municipalité de Sousse - Direction de l’urbanisme Le projet de la deuxième rocade doit se faire le plutôt possible. Il est important parce qu’il traverse tous les quartiers. Sa réalisation est une opportunité parce que la plupart de l’emprise foncière appartient à la municipalité. Cette année on a insisté beaucoup pour sa concrétisation. Objectif 3.20 Renforcer les réseaux de transport régionaux Mohamed Ben Mustapha – STS Il est important non pas de se focaliser sur la ville de Sousse mais d’avoir toujours une vision sur l’ensemble de la région Yemen Moueddeb – Architecte Pour les transports, il faut réfléchir Sousse en tant que métropole SF3 : Requalifier le cadre bâti et les espaces publics pour améliorer l’accessibilité de la ville Objectif 3.21 Raccourcir les distances à travers une ville compacte Haifa Ouadja – Municipalité de Sousse – Observatoire des déplacements Une ville compacte c’est vrai que c’est important pour réduire les distances et les coûts mais il faut avoir les infrastructures et la réglementation adéquate ainsi que plusieurs paramètres tels que la vitesse de circulation, la vitesse, etc. Page 8 sur 19
  9. 9. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche Objectif 3.22 Améliorer l’accessibilité et la proximité par la diversification des activités Melek Jaiem – Municipalité de Sousse - Direction de l’urbanisme Il y a des objectifs qui pressent beaucoup. Depuis deux ans on est passé du simple au double voir au triple pour ce qui est de la circulation automobile. Tout est concentré au centre ville. Equipement, port, transport, etc. il est important de repartir les différentes activités pour décongestionner le centre ville. Objectif 3.23 Aménager les espaces publics pour la cohabitation des différents modes de déplacement Mohamed El Bach – UTICA – Syndicat des taxis collectifs Je vais parler de la station des taxis collectifs de Bab Jebli. On a fait une pression sur nous pour délocaliser la station à l’endroit ou elle est aujourd’hui. Nous on n’a pas trop protesté parce qu’on a pris en compte l’intérêt général. On a accepté que le gouverneur de l’époque impose ce choix à condition d’avoir un espace public avec un aménagement de qualité. Cependant comme on voit aujourd’hui l’espace public de la station est dégradé. Il y a environ 500 taxis, mais la chaussée est détériorée, pas de WC ni d’éclairage, etc. je propose d’intégré dans les objectifs l’aménagement de l’espace public de la station des taxis collectifs. Noureddine Lahdhiri – UTICA – Syndicat des taxis collectifs Il faut arrêter la réalisation des dos d’ânes sauvages faits en dehors de toute réflexion globale ce qui réduit la qualité des rues et des espaces publics en général. Aujourd’hui comment les autorités créent les dos d’ânes : quelques accidents se produisent dans un endroit, les riverains protestent, les autorités sous la pression réalisent un dos d’âne soit disant pour satisfaire les riverains. Il faut arrêter ça. Aymen Ghedira – ISTLS La localisation de la station des taxis collectifs en contact direct avec la médina et la muraille qui est un monument c’était perdant-perdant Sihem Chtioui – Direction régionale de l’équipement – Service étude et travaux neufs L’intersection de la voie ferrée avec le réseau routier au centre ville mérite une attention particulière. Il y a une étude qui était faite dans le cadre d’une collaboration entre la SNCFT et la direction régionale de l’équipement pour résoudre le problème des différents passages à niveau. Cette étude mérite d’être intégrée dans la stratégie. Objectif 3.24 Articuler l’offre urbaine avec la demande en déplacements Tarak Gaaliche – URBANISTE : Tous les lotisseurs ont tendance à réduire la largeur de la voirie ce qui en réalité diminue la valeur du terrain et rend l’accessibilité difficile. Aujourd’hui la STS trouve des difficultés à créer des linges parce que certaines voiries ne permettent pas le passage des bus. Page 9 sur 19
  10. 10. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche Aymen Ghedira – ISTLS : C’est important d’articuler déplacement et urbanisme en même temps. En effet, depuis longtemps on avait une approche classique qui consiste d’abord à urbaniser et ensuite à étudier les besoins en déplacements. Aujourd’hui il faut penser les deux en même temps et non pas d’une façon séquentielle. Yemen Moueddeb – Architecte Nous sommes dans un travail stratégique donc j’aurai aimé parler de la ville pour 2020 ou 2050 et non pas se focaliser sur les petites actions. Ce qui m’a beaucoup plu c’est qu’on décortique le diagnostic mais on aimerait aller plus loin. A titre d’exemple, a Barcelone on a prévu des urbanisations pour les prochains 20 ans. Nous quand on pense à la réalisation de nouveaux quartiers, il faut absolument prévoir la demande en déplacement nécessaire à ces urbanisations. II. NOUVEAUX OBJECTIFS PROPOSES Objectif : Institutionnaliser les déplacements Aymen Ghedira – ISTLS : Afin de situer la question des déplacements dans la stratégie de Sousse il est utile de se poser la question suivante : est-ce que les déplacements peuvent être durables ? Pour répondre à cette question on peut commencer par dire que les déplacements peuvent être un catalyseur du développement aussi bien dans le bon sens que dans le mauvais sens. Pour que ça soit dans le bon sens Il faut tenir compte de plusieurs aspect a savoir l’échelle régionale et non pas seulement de la ville de Sousse, les différents acteurs qui gère les déplacements et le cadre juridique. Pour moi il faut penser tout ces aspect au même temps et d’une façon intégré. En effet, les déplacements entraînent des engagements irréversibles à travers les coûts mobilisés pour créer des infrastructures, les terrains utilisés par ces infrastructures et les impacts environnementaux. D’un autre coté aujourd’hui on est face à une pénurie des moyens des institutions et d’une forte demande sociale. Le vrai problème est que chaque acteur a sa propre vision du long terme d’où l’ambiguïté des priorités. Le problème principal des déplacements est un problème de gouvernance. Yassine Turki – Association tunisienne des urbanistes : Pour ce qui est des déplacements on est face à un vide institutionnel. La municipalité pourrait jouer le rôle d’institution organisatrice des déplacements. Mohamed Ben Mustapha – STS Il faut une coordination entre les différents acteurs de déplacement. La loi 33-2004 prévoit l’entité organisatrice des déplacements mais aujourd’hui c’est le gouverneur qui s’en occupe alors qu’il n’est pas le mieux placé pour le faire. Page 10 sur 19
  11. 11. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche Objectif : Améliorer le transport de marchandises Aymen Ghedira – ISTLS : La ville de Sousse comporte une très forte activité économique d’où l’importance du transport de marchandises et l’approvisionnement des commerces. Haifa Ouadja – Municipalité de Sousse – Observatoire des déplacements Le transport de marchandises mérite une attention particulière Objectif : Réinventer les déplacements des écoliers et des universitaires Fathi Najar – Ordre des architectes : Aujourd’hui il n’y a plus les bus scolaires et les « spéciales » pour les étudiants. Ce qui fait qu’on est obligé de déposer nos enfants en voiture. Les enfants doivent avoir des bus spécialement conçu pour les écoliers. Slaheddine Beltaief – Direction régionale du transport Aujourd’hui il est impossible de créer ce genre de transport par ce que pour chaque établissement scolaire, les écoliers viennent de quartiers différents et on ne peut pas créer des bus pour un nombre réduit d’élèves. Le bus scolaire peut être créé a condition d’avoir un nombre minimum d’élèves et ce ci n’est possible qu’en créant des pôles scolaire regroupant plusieurs établissement scolaire dans un même endroit. A mon avis ceci pourrait s’inscrire dans un travail de délocalisation d’équipement scolaire du centre ville vers les quartiers d’habitation périphérique ce qui d’une part réduirait les déplacements des écoliers et permettrait de libérer des espaces au centre ville. Riadh Haj Said – INP C’est grave ce qui vient d’être dit sur la délocalisation des équipements scolaire dans les quartiers périphériques. A mon avis il faut les maintenir et leur trouver les solutions adéquates pour les rendre accessible. Fathi Douik – Association Sousse Futur Le bus scolaire me parait une idée intéressante. Je trouve cette idée convenable pour résoudre une grande partie des problèmes de déplacement. Mohamed Ben Mustapha – STS Sur environ 300 lignes de bus, la STS offre une centaine de lignes de bus scolaire. Sur 100 millions de voyageur on a environ 80% d’élevas et d’étudiant. De ce point de vue la STS a un grand rôle social. Sur 27 mille voyages par jour, plus de 700 sont destiné aux élèves et un centaine est destiné aux étudiant. Page 11 sur 19
  12. 12. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche III. OBJECTIFS EN RELATION AVBEC LES AUTRES LIGNES Ligne Stratégique 2 : COMPETITIVITE ECONOMIQUE Objectif : Permettre la perméabilisation de la zone touristique Sondes Zeyer – ISTEUB : L’aménagement de la ville de Sousse a était fait dans logique de cloisonnement. Il est donc important de décloisonner certaines parties du territoire tels la ZT. En effet, les hôtels sont entour de vastes jardins qui ne serve qu’a éloigné ces hôtels entre eu. Le réaménagement de ces jardins pourrait permettre de relier la ZT avec le reste de la ville et créer un contact non seulement physique mais culturel et permettre au touriste non seulement de profiter du soleil et de la mer mais également de la vie quotidienne de la ville. Ligne Stratégique 5 : GOUVERNANCE Objectif : Assurer le passage de la décentralisation à la gouvernance Yassine Turki – Association tunisienne des urbanistes : Il est important de réfléchir à la concrétisation de tous ces objectifs avec l’architecture institutionnelle qui existe. La municipalité doit parler au nom de la ville alors que c’est une structure minime et qui n’a pas de poids surtout devant les représentations déconcentrés de l’Etat. Si on veut concrétiser ces objectifs il faut renforcer le rôle de la municipalité et son positionnement par rapport aux autres institutions. La stratégie pourrait être un moyen pour recentrer la municipalité au coeur du système décisionnel. Si la commune ne dispose pas de moyens nécessaire, tout ces objectifs seront attribué aux autre institutions ce qui réduirait la cohérence globale dont laquelle il s’inscrive. Moez Naija – Municipalité de Sousse - Direction des travaux Il s’agit de changer les lois. La loi organique des communes est dépassée. Pourquoi le PDU n’a pas pu être concrétisé ? Parce le rôle de la municipalité est très mineur. Il s’agit de faire un travail de synchronisation entres des acteurs qui relève d’institution complètement autonomes et c’est pour ça qu’on n’a pas fait grande chose du PDU. Il s’agit de repositionner la commune au centre en lui confiant une certaine autorité horizontale par rapport a toutes les administration publique. C’est le grand dossier de la décentralisation. Mais es que les institutions centrale et leurs cadres qui sont jaloux de leur pouvoir son prêt a céder une partie de ce pouvoir au profil de la commune. La question est beaucoup plus politique qu’institutionnelle. Sofiene Boughzela – ONTT Avant de traiter le cadre juridique il faut se poser la question : es qu’il y a la volonté politique. Depuis x temps on connaît les problèmes et les solutions. Par exemple l’oued Blibene on connaît les problèmes depuis une dizaine d’année mais il n’y a pas la volonté politique de la Page 12 sur 19
  13. 13. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche parti des institutions centrales ni la conviction d’allouer des compétences aux institutions régionales. Riadh Haj Said – INP Quand il y a la volonté politique et les moyens on peut tout faire Tarak Gaaliche – Urbaniste Le pouvoir central n’a pas cessé de dessaisir la municipalité de ces pouvoirs. Récemment après la révolution, la police de voirie ne fait pas partie des compétences de la municipalité. Riadh Haj Said – INP Moi je vais être très critique envers la municipalité qui est aujourd’hui absente. Je ne parle pas des techniciens mais des conseiller qui sont abcent. Nous on est là et on discute mais les gens qui sont le plus concerné ne sont pas là. Yemen Moueddeb – Architecte Je suis complètement d’accord avec la décentralisation. Regardant l’action des villes en France. Elles ont un grand pouvoir et une grande marge de manoeuvre pour faire des choix. L’exemple de Lyon est remarquable. Regarder Lyon ou elle était il y a des années et ou elle est aujourd’hui. Il on fait un TGV, un aéroport, etc. ceci n’a était permis que dans le cadre de la décentralisation. Melek Jaiem – Municipalité de Sousse - Direction de l’urbanisme Il faut donner beaucoup plus de marge de manœuvre pour les autorité locale afin de prendre des décisions qui concerne les cas particulier et dépasser les blocage juridique et procédurale parce qu’a cause de ça, la municipalité n’a pas pu approuvé aucun lotissement de 1994 à 1998 et entre temps les gens ont fait faillie. Salah Hamed – AFI Dans toute les interventions on s’est concentré surtout sur l’urbanisme, l’environnement, le transport, etc. chacun a des problématiques selon son point de vue sauf que il y a une interdépendance des problématiques. C’est pour ça qu’il est important d’avoir une problématique commune pour pouvoir agir. La ville de Sousse a connu une croissance démographique importante qui dépasse tout les acteurs c’est pour ça que la gouvernance locale est primordiale a travers le rôle de la municipalité. Objectif : Veiller à la conformité entre l’urbanisation réalisée et l’urbanisation planifiée Fathi Najar – Ordre des architectes : C’est un objectif pressant parce que ce qui construit aujourd’hui ça sera difficile de le démolir demain Page 13 sur 19
  14. 14. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche Yemen Moueddeb – Architecte Le probable des constructions illégales est une question stratégique sur laquelle il faut se focaliser parce que ce qui est construit aujourd’hui on ne peut plus le détruire demain. Objectif : Impliquer la Société Civile dans la gestion des affaires locales (openGov) Raoudha Chehata – Association pacte de la cité C’est important dans ce projet de concrétiser le rôle de la société civile. Même pour ce qui de la décentralisation, c’est vrai que c’est encore un long chemin mais la société civile doit faire pression pour y aboutir. Fathi Douik – Association Sousse Futur Il faut que l’administration publique accepte le point de vue des autres. Nous la société civile on est là et on sera toujours là. Donc il faut travailler avec nous. Objectif : Unifier l’information sur la ville Mohamed Ben Mustapha – STS Depuis longtemps ne fait que d’assister à des séminaires, des ateliers, des groupes de travail, etc. tout les acteurs fon des études. Il faut rassembler tout ca et réunir tout les efforts. Haifa Ouadja – Municipalité de Sousse – Observatoire des déplacements J’apprécie beaucoup la présence des différentes institutions ici mais l faut mettre en œuvre es études qui sont faites par les différentes parties. Je propose un autre groupe de travail destiné a rassembler les différentes études afin de les réunir dans une cadre globale. Nouvel Objectif proposé : Renouveler le cadre juridique Fathi Najar – Ordre des architectes : Il est important de créer un nouveau cadre juridique qui définit qui fait quoi. Pour ce qui est de l’architecture, aujourd’hui tout le monde se prend pour un architecte. Il faut donc créer des lois qui organisent les métiers en rapport avec l’urbanisme et l’aménagement du territoire surtout que le pays est dans une période de renouveau constitutionnel. Kais Lahmar – Association Eveil J’aurai aimé que dans le document de travail on trouve des idées sur les limites du cadre juridique actuel et de la réglementation tels que la PAU afin de savoir si ces lois permettent de concrétiser cet objectif ou ion sera amené à les modifier. Cet aspect manque dans le document. Tarak Gaaliche – Urbaniste La cadre juridique tunisien est parmi les mieux élaboré même par rapport a certain pays développé. Le vrai problème c’est l’application de la loi. Page 14 sur 19
  15. 15. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche Radhouene Amjad – Direction régionale de l’équipement – Service ponts et chaussées Tout ce qui est dit est clair mais mon souci c’est u »on vient on vide notre sac mais après on ne fait rien. On peut faire beaucoup de travail mais après on ne fait pas de concrétisation en rasons d’obstacle juridique ou procédurale. Je propose de créer un comité juridique qui étudie la faisabilité des objectifs sur le plan juridique et procédurale. C’est bien de rêver mais après j’ai peur qu’à la fin on se réveille et rien n’est réalisé. Il y a plusieurs obstacle pour ces objectifs : la médina intouchable, des équipements public sur lesquels on n’a aucun pouvoir, des propriétés privées, etc. les idées c’est bien mais il faut consulter des spécialistes juridique pour s’assurer de leur faisabilité. Raoudha Chehata – Association pacte de la cité Sur le plan juridique, je pense que ce volet on peut l’attaquer après l’élaboration de la constitution parce qu’elle constitue le cadre générale de toutes les lois. Et dans notre stratégie il faut rêver. Ligne Stratégique 1 : COHESION SOCIALE ET TERRITORIALE Objectif Mettre fin à l’étalement des quartiers spontanés Mohamed Ben Mustapha – STS Les quartiers construit illégalement tels que El Ghodrane, etc. n’on pas d’autre solution que la destruction. Il faut détruire et reconstruire. Objectif Projet : Relancer le carnaval d’Aoussou Anis Ben Said – SNCFT Les grands événements (festival, événement sportif, etc.) constituent des opportunités pour réaliser des grands projets. Il faut insister sur ça parce qu ça dynamise l’activité économique depuis les petits métiers jusqu’au grandes entreprise. Objectif Promouvoir la Culture Citoyenne et le sentiment d’appartenance à la ville Tarak Gaaliche – Urbaniste Il y a un problème de civisme et d’éducation chez les citoyens. Pareillement à tout ça il faut une stratégie d’éducation. Pour nous c’est trop tard mais réfléchissant a nos enfants. Page 15 sur 19
  16. 16. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche IV. DISCUSSION DES PROJETS PROPOSES AU NIVEAU DE LA LS4 LS3 Projet d’Aménagement des zones vertes Kais Lahmar – Association Eveil Il faut arrêter de clôturer les espaces verts par des sièges. Ceci condamne les jardins publics. Un espace vert doit rester un espace de transition et être en continuité avec la ville. On pense qu’en créant une clôture on préserve l’espace vert alors qu’on ne fait que l’effet inverse. Projet RAMIUD, Observatoire des déplacements Station de bus sur le quai du port de Sousse & Restructuration de la station de transport Sidi Yahia Mohamed Ben Mustapha – STS La STS a prévoit de s’engager dans ces projet en collaboration avec la municipalité pour un budget de 350 mille dinar. Aymen Ghedira – ISTLS Le maintien de ces stations de bus au centre ville est perdant. Le bus quant il pénètre le centre ville coûte de l’argent. Si les stations de bus sortent du centre ville à Bab Jedid, place des villes jumelé, Bab El Gharbi, etc. et on rajoute a ça un bus tournant. Ceci permet la STS de gagner en terme de consommation de carburant environ 1 million de dinars ce qui est l’équivalant de 3 bus articulé neuf. Ceci permet de réorganiser le réseau et de le rendre plus efficace. De cette manier on développe la marche a pied au centre ville. Il y a des étudiant qui on fait des travaux sérieux sur ces questions. Projet de transformation de la gare SNCFT de Sousse Raoudha Chehata – Association pacte de la cité La stratégie doit intégrer le projet de la gare mais non pas pour faire une tour de 40 étages qui va engendrer des problèmes de circulation mais plutôt en espace public et de promenade qui valorise le centre ville. Aymen Ghedira – ISTLS Depuis les années 1970’ on a prévu la délocalisation du port vers le sud et la transformation du port actuelle en port de plaisance. Cette idée est plus que jamais une priorité surtout avec le projet du port a Enfidha qui a plus d’atout pour remplacer le port de Sousse puisqu’il est a proximité de la ligne ferroviaire, l’autoroute, la GP1 en plus des réserves foncières disponibles et facile a acquérir. Page 16 sur 19
  17. 17. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche Noureddine Lahdhiri – UTICA – Syndicat des taxis collectifs La gare de Sousse peut être délocalisée à Kalaa Sghira et on peut y prévoir des navette. Ceci nous permet de récupérer toute l’emprise foncière de la gare actuelle ce qui est un grand avantage de libérer de l’espace au centre ville. Passerelle piétonne sur la route de ceinture Elargissement de la RN12 entre Sousse et Kairouan Sihem Chtioui – Direction régionale de l’équipement - Service étude et travaux neufs : Dans le cadre de ce projet, un échangeur sera réaliser à l’intersection de la route ceinture avec la RN12. PDU de Sousse 2005 Slaheddine Beltaief – Direction Régional du transport : Le PDU de Sousse propose la réalisation d’une série d’échangeur sur la route ceinture. Cette proposition mérite d’être concrétisée. Tarak Gaaliche – Urbaniste Il faut mettre plus l’accent sur le PDU de 2005 d’ailleurs dans ce document on propose le métro. Lotissement Sahloul 4 Melek Jaiem – Municipalité de Sousse - Direction de l’urbanisme Sahloul 4 est aujourd’hui encore en phase de construction. Le jour où il sera entièrement habité il y aura une saturation totale pour ce qui est de la circulation automobile d’où l’interroi de réaliser la deuxième rocade. Lotissement Bouhsina 5 Centre Urbain Théâtre en plein air Centre d’Arts Dramatiques Piscine Municipale Réaménagement du quartier de Hammam Maarouf Télégestion du réseau de l’éclairage public Page 17 sur 19
  18. 18. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche Extension du Métro du sahel Aymen Ghedira – ISTLS : Le métro est une obligation. Il n’a y a pas d’autre choix. Il faut un métro à Sousse. Mais ce n’est pas l’extension du métro de sahel. Tarak Gaaliche – Urbaniste Le métro du sahel n’est pas un métro c’est un train et d’ailleurs il est gérer par la SNCFT. Il faut parler d’un nouveau métro. Stratégie de gestion intégrée du réseau d’éclairage public Projet pour la promotion du photovoltaïque V. DISCUSSION DES PROJETS STRUCTURANTS Programme de réhabilitation de la Médina et du centre historique Programme de réhabilitation de la plage de Sidi Abdelhamid Sondes Zeyer – ISTEUB : Pour la reconquête des plages à Sousse on pourrait améliorer la qualité de la mer et de la plage mais ceci demande beaucoup de temps et le résultat n’est pas garantit. Le reconquête pourrait donc se faire en améliorent l’attractivité de ces plages a travers par exemple des activités sportives qui peuvent valoriser l’image des plages pollué et inutilisé. Projet de transformation du port pour les activités de croisière Raoudha Chehata – Association pacte de la cité Du coté du port les camions stationnent en double voir en triple file en plein cœur de ville ce qui provoque beaucoup de problèmes. Le port de commerce doit être délocalisé tout de suite. Tarak Gaaliche – Urbaniste Il y a des études très sérieuses que j’ai pu consulter personnellement et qui prévoient la reconversion du port actuel en port de plaisance. Ceci permet d’un coté de renforcer l’activité touristique et de ressoude les problèmes causé par la circulation des poids lourds. S’ajoute à ça le projet du port à Enfidha qui peut parfaitement remplacer le port de Sousse d’autant plus que ce dernier ne peut plus accueillir les grands navires alors que celui d’Enfidha est un port en eaux profondes et qui dispose d’un important arrière pays. Programme de transformation du centre ville. Programme de « lutte contre la pauvreté » Page 18 sur 19
  19. 19. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique 3 « AMENGAEMENT DU TERRITOIRE » Technopole VI. PROPOSITION DE NOUVEAUX PROJETS Création de parking a étages au centre ville Aymen Ghedira – ISTLS Melek Jaiem – Municipalité de Sousse - Direction de l’urbanisme Création de station multimodale -Aymen Ghedira – ISTLS -Slaheddine Beltaief – Direction régionale du transport Réalisation de la deuxième rocade. -Melek Jaiem – Municipalité de Sousse - Direction de l’urbanisme Aménagement de la station des taxis collectifs de Bab Jebli -Mohamed El Bach – UTICA – Syndicat des taxis collectifs Créer une institution organisatrice des déplacements -Aymen Ghedira – ISTLS -Yassine Turki – Association tunisienne des urbanistes -Mohamed Ben Mustapha – STS Créer des bus scolaires -Fathi Najar – Ordre des architectes -Riadh Haj Said – INP -Fathi Douik – Association Sousse Futur Page 19 sur 19 PSDD CRGTLS3AT Date : 19 NOVEMBRE 2013 Auteur : Belghith Derouiche

×