Choisir la bonne entreprise
Astuces pour l'achat d'une
entreprise au Canada
Extrait
Sunbelt Canada
Choisir la bonne entreprise
Nous avons partagé avec vous le processus que tout bon courtier d’entreprise devrait utiliser ...
Quelle est la loyauté des clients? Sont-ils satisfaits des produits ou services actuellement offerts?
Quels sont les autre...
Choisir la bonne entreprise (2e
partie)
Le prêt du vendeur est une voie que vous voudrez explorer sur la route du succès e...
Le vendeur demandera habituellement un droit de compensation contre la fraude ou de fausses
déclarations. Ceci protège éga...
VOUS SONGEZ À L’ACHAT D’UNE ENTREPRISE?
Nous pouvons vous aider
CONSULTEZ NOS DOCUMENTS GRATUITS
POUR RECEVOIR DES ASTUCES...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Choisir la bonne entreprise

116 vues

Publié le

L’achat d’une entreprise déjà bien établie vous offre l’avantage de pouvoir prendre en main votre destinée à un niveau de risque peu élevé et des bénéfices très élevés. Mais vous voudrez choisir la bonne entreprise – une entreprise qui correspondra à vos compétences, votre énergie, votre créativité, votre passion et les idées qui vous permettront de faire progresser votre entreprise.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
116
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Choisir la bonne entreprise

  1. 1. Choisir la bonne entreprise Astuces pour l'achat d'une entreprise au Canada Extrait Sunbelt Canada
  2. 2. Choisir la bonne entreprise Nous avons partagé avec vous le processus que tout bon courtier d’entreprise devrait utiliser lors de l’achat d’une entreprise, à la suite de l'évaluation de vos compétences, de vos intérêts, de vos ressources et de votre aptitude à travailler pour le succès en affaires. Mais quelles seront les qualités d’une entreprise la plus compatible avec vous? Certaines considérations sont évidentes, d’autres moins. Lorsque vous explorerez les diverses possibilités, gardez ces douze considérations en tête : L’emplacement : L’emplacement de l’entreprise vous convient-il? Par exemple, est-il près de votre demeure? L’entreprise est-elle située dans un secteur dans lequel vous aimeriez habiter? Le site offre-t-il la possibilité d’agrandissements? Le site est-il attirant pour des clients potentiels ou existants? Il faut également tenir compte des changements démographiques. Le site est-il loué ou appartient-il au propriétaire? S’il est loué, quelles sont les conditions de location? Les conditions sont-elles similaires à celles d’autres sites semblables? Le site est-il compatible avec votre flux monétaire? Le montant de la location est-il cohérent avec les coûts habituels pour cette industrie? Quelle est la durée du bail? Le bail peut-il être renouvelé ou prolongé? Les installations sont-elles compatibles avec votre vision ou ce que vous prévoyez pour l’entreprise? Aurez-vous besoin de trouver un nouvel emplacement pour accommoder vos besoins futurs, et à quel prix? Le mobilier, les installations et le matériel principal de l’entreprise : Dans quelle condition sont le mobilier, les installations et le matériel principal? Sont-ils adéquats pour les opérations actuelles et futures de l’entreprise? Sont-ils désuets dans le contexte technologique? Est-il facile de trouver les pièces et les services d’entretien? Quelles seront les dépenses en immobilisation qui seront requises et quand? Les produits ou services : Y aura-t-il une demande continue? Quels sont les facteurs qui différencient ces produits et services des autres offerts sur le marché? Pourrez-vous apporter une valeur ajoutée? Êtes-vous certain de pouvoir vous procurer ces produits à long terme? Pourrez- vous augmenter votre marge de profit en réduisant les coûts ou en augmentant le prix de vente? L’inventaire : L’inventaire est-il à jour et composé d’éléments que vous pourrez vendre? Est-il excessif ou se compare-t-il aux normes de l’industrie? Des employés qualifiés : L’entreprise comprend-elle des employés compétents, expérimentés et motivés? Les salaires se comparent-ils aux normes de l’industrie? Les employés resteront-ils en poste? Comment recruterez-vous de nouveaux employés et pourrez-vous leur offrir une formation? Y a-t-il trop ou trop peu d’employés? La culture d’entreprise est-elle compatible avec vos valeurs? Serez-vous en bons termes avec les employés clés? La clientèle existante : Les clients resteront-ils fidèles à l’entreprise à la suite du changement de propriétaire? La liste de la clientèle peut-elle être élargie? De quelle manière?
  3. 3. Quelle est la loyauté des clients? Sont-ils satisfaits des produits ou services actuellement offerts? Quels sont les autres produits ou services désirés par les clients actuels? De quelle manière l’entreprise communique-t-elle avec ses clients existants? Pourrez-vous améliorer ceci? Les fournisseurs : Quel est le type de relation entre l’entreprise et ses fournisseurs? Quelles sont les conditions de crédits? Pourrez-vous maintenir ou améliorer ces relations? L’entreprise a-t-elle exigé des ententes d’exclusivité? Y a-t-il un fournisseur principal dont dépend l’entreprise? Une entente d’exclusivité avec un fournisseur peut constituer un atout, alors que la dépendance à un seul fournisseur peut comporter des risques. La concurrence : Quelles sont les entreprises concurrentes? Qu’est-ce qui distingue cette entreprise des autres? Cette entreprise est-elle vulnérable? Si oui, alors quels sont les changements mineurs que vous pourriez effectuer, afin d’attirer les clients qui font affaire avec les concurrents et ainsi accroître les revenus de cette entreprise? Nous pouvons souvent déceler des circuits de distribution non utilisés. L’industrie : Quelles sont les perspectives d’avenir pour cette industrie, dans les contextes macro et micro? Comment sera-t-elle transformée par les changements technologiques, les nouveaux styles de vie et la démographie? Pensez aux nombreux changements auxquels ont dû faire face les commerces de location de vidéos ou les épiceries, par exemple. Le flux monétaire : Le flux monétaire (cash flow) suffira-t-il à payer votre dette, à subvenir aux besoins de votre famille, de votre style de vie tout en vous assurant un retour sur votre investissement? Le flux monétaire est-il constant ou irrégulier? Peut-il être soutenu? Peut-il augmenter? Comment? Ne confondez jamais une entreprise qui ne réalise pas de profits du point de vue fiscal et une entreprise qui n’est pas rentable, car les entreprises privées font produire des déclarations de revenus de manière à minimiser les montants imposables. Votre courtier d’entreprise devra effectuer la refonte du compte de résultats pour tenir compte des revenus discrétionnaires du vendeur. Ceci constituera le montant du flux monétaire disponible. Les états financiers : L’entreprise possède-t-elle un système comptable complet et à jour sur lequel vous pourrez avoir confiance? Les entrées sont-elles à jour? Les déclarations financières sont-elles à jour? Les petites entreprises n’ont pas besoin d’une tenue de registres. Vous devrez donc baser votre décision sur les documents qui seront à votre disposition. Dans certains cas, vous devrez consulter les achats, les coûts des biens vendus et la marge de profit, afin de déterminer quels sont les revenus. Dans la plupart des cas, le processus de refonte éliminera les dépenses qui ont servi à maintenir le style de vie du propriétaire plutôt que d’être investies dans l’exploitation de l’entreprise ou pour générer des revenus. Les systèmes et procédures : L’entreprise possède-t-elle un document expliquant les marches à suivre, c’est-à-dire le système, afin de garantir des résultats constants et prévisibles? Les entreprises possédant un tel document ont une plus grande valeur que celles exploitées par un propriétaire ou des employés clés qui sont les seuls à connaître les procédures. Les systèmes réduisent les risques et les obligations, exigent des programmes de formation moins longs, augmentent la performance des employés qui peuvent ainsi déployer leurs énergies et planifier leurs activités pour répondre aux objectifs de l’entreprise.
  4. 4. Choisir la bonne entreprise (2e partie) Le prêt du vendeur est une voie que vous voudrez explorer sur la route du succès en entreprise. Vous avez peut-être franchi tous les autres postes de contrôle, mais si vous ne réussissez pas à obtenir un financement pour l’achat de l’entreprise, c’est ici que prendra fin votre parcours. Ce que vous ferez de l’entreprise à la suite de son acquisition aura un effet direct sur votre perception de sa valeur. Si vous pouvez développer un plan d’action réaliste afin d’améliorer l’entreprise après l’achat, vos chances de succès augmenteront considérablement. Par contre, rien de ceci n’aura d’importance si vous ne réussissez pas à obtenir le financement pour l’achat. La verité au sujet des institutions financières Il existe une idée fausse selon laquelle les institutions financières offrent des prêts pour l’achat de petites entreprises. Ce n’est pas le cas. Si l’acquisition consiste en l’achat d’actifs, il pourrait être possible d’obtenir un prêt du Programme de financement des petites entreprises du Canada (FPEC) qui permet aux institutions financières d’offrir des prêts pour un certain pourcentage de la valeur des mobiliers, des installations et du matériel principal. Ce pourcentage peut varier entre 75 % et 90 % de la valeur, selon l’institution prêteuse. Le premier inconvénient à l’achat d’actifs, c’est que le vendeur ne sera plus admissible à l’exemption à vie pour gains en capital de 750 000 $*; le second inconvénient c’est que la répartition du prix d’achat au prix courant des meubles, systèmes et équipements causera la récupération de l’amortissement et un gain en capital. Ceci rendra l’offre moins intéressante pour le vendeur et fera augmenter le prix demandé. *Dès l’année 2014, le Ministère des Finances Canada propose une augmentation de cette exemption qui passera de 750 000 $ à 800 000 $ et de l’indexer au taux de l’inflation après 2014. La Banque de développement du Canada (BDC) est une autre source de financement pour l’acquisition d’entreprises. Toutefois, elle prête typiquement sur la base du flux monétaire et n’offre pas de prêts aux restaurants ou aux entreprises du secteur de la vente au détail. Son taux d’intérêt est élevé et elle exige habituellement que le prêt du vendeur soit subordonné au sien et que le vendeur soit payé seulement lorsque leur prêt a été complètement remboursé. Ces conditions sont inacceptables pour la plupart des vendeurs. En résumé, ces deux programmes ne sont pas très efficaces pour l’achat de petites entreprises. Considérez le prêt du vendeur Lorsque le vendeur accepte d’accorder un prêt pour une importante portion du prix d’achat, les deux parties sont gagnantes : l’acheteur aura d’avantage confiance en les informations qui auront été fournies et en l’entreprise, sachant que le vendeur a suffisamment confiance en l’acheteur pour lui prêter son argent. Les taux d’intérêt sont généralement moins élevés, et dans le marché actuel, ils peuvent varier entre 5 % et 7 %.
  5. 5. Le vendeur demandera habituellement un droit de compensation contre la fraude ou de fausses déclarations. Ceci protège également l’acheteur contre les créances contractées avant l’acquisition. Le montant du prêt du vendeur représente généralement de 20 % à 50 % du prix d’achat. Ce financement permettra au vendeur de profiter d’un taux de taxation moins élevé. Il pourra également permettre à l’acheteur de payer un peu plus cher. L’acheteur prend ainsi moins de risques, obtient de meilleures conditions et s’assure d’un plus grand engagement de la part du vendeur qui veillera au succès futur de l’entreprise. Pour ma part, je n’achèterais jamais une entreprise si le vendeur n’était pas prêt à offrir un prêt pour au moins 20 % du prix d’achat. La clause d’indexation sur les bénéfices futurs (earn out) constitue une autre forme de financement par le vendeur. Celle-ci permet de faire le pont entre la perception de l’acheteur quant aux performances futures et les risques, et celles du vendeur. Quoiqu’il puisse réduire les risques pour l’acheteur et encourager le vendeur à garantir le succès de l’entreprise, ce type de financement peut, au final, augmenter le coût de l’achat si l’entreprise connait un très grand succès. La possibilité d’obtenir un financement du vendeur et les considérations décrites dans la première partie constituent des facteurs influençant la valeur d’une entreprise sur le marché. Mais au final, votre décision devrait reposer sur un seul facteur : pouvez-vous, ou non, vous imaginer à la barre de cette entreprise? Les propriétaires d’entreprises qui connaissent le succès ont ceci en commun : une passion pour leur entreprise, c’est-à-dire à fournir un service ou à vendre un produit, et une passion pour le développement et la gestion d’une entreprise qui connaîtra le succès. Comme acheteur, vous devez posséder l’une de ces passions. Sinon, il est encore temps de regarder pour une autre occasion, en gardant en tête « qu’il n’existe pas d’entreprise parfaite. » Apprenez par observation, en scrutant les documents que vous aura fournis votre courtier d’entreprise, par les discussions avec le propriétaire de l’entreprise, et par vos études de l’industrie et du marché. À la fin, ce sera votre choix. Vous ne disposerez jamais de toute l’information que vous désirez pour effectuer un choix éclairé, mais vous devriez être en mesure de penser : « cette entreprise pourrait fonctionner pour moi ».
  6. 6. VOUS SONGEZ À L’ACHAT D’UNE ENTREPRISE? Nous pouvons vous aider CONSULTEZ NOS DOCUMENTS GRATUITS POUR RECEVOIR DES ASTUCES ÉPROUVÉES POUR VENDRE, ACHETER OU FAIRE ÉVALUER UNE ENTREPRISE : Abonnez-vous au BULLETIN SUNBELT (en anglais) Soyez à jour grâce au blogue de Greg, Real Deal (en anglais) Suivez Greg sur Twitter Suivez Greg sur LinkedIn Visitez le site de SUNBELT CANADA à l’adresse http://sunbeltcanada.com/fr et consultez ces ressources et d’autres informations au sujet de nos services Trouvez un bureau près de chez vous

×